Vous êtes sur la page 1sur 6

Les taux de glissement excessifs peuvent être liés aux causes suivantes :

- Usure des parties internes de la soupape.

- Usure ou fuites des joints ou clapets du piston du vérin.

- Réglage incorrect du clapet de réalimentation.

- Réglage incorrect du clapet antiretour de charge.

- Fuite du clapet de décharge de la ligne.

Si vous constatez un glissement au cours d'un test, contrôlez :

- Les fuites de la soupape de réalimentation du circuit de levage (côté tige et extrémité


frontale).

- Les fuites entre les pistons et les vérins.

- La conformité des clapets de pistons dans les vérins.

- Les fuites du clapet antiretour du circuit de levage.

- Les fuites entre le clapet et le siège et/ou le corps.

- Les fuites du clapet de décharge de la ligne.


Si vous constatez un glissement au cours d'un test, contrôlez :

- Les fuites entre le piston et le vérin.

- Les fuites entre le tiroir de distributeur du circuit d'inclinaison et le corps.

- Le clapet antiretour du circuit d'inclinaison en cas de fuite entre le clapet et le siège et/ou le
corps.

- Les fuites du clapet de décharge de la ligne.

Il est important de noter qu'une défaillance d'un joint torique du circuit aura le même effet que celle
d'un composant majeur.

Le test effectué au moyen d'un manomètre détermine si le différentiel de pression est


trop important dans le filtre hydraulique. Un différentiel de pression excessif dans un filtre peut
provenir d'une huile contaminée, d'une huile à la viscosité incorrecte, d'un filtre bouché ou d'une
défaillance du clapet de dérivation. Un différentiel de pression trop important entraîne :

- Vibrations

- Surchauffe de la pompe

- Fonctionnement trop lent

- Augmentation de la température

- Baisse de puissance

- Temps de cycle lents

NOTA : Une pression excessive au niveau du filtre entraîne l'ouverture du clapet de dérivation,
conduisant ainsi à la circulation, dans le système, d'une huile non filtrée. La plupart des clapets de
dérivation de filtre à huile hydraulique s'ouvrent à 170 kPa (25 psi). De la sorte, une pression
différentielle de 170 kPa (25 psi) indique des filtres bouchés. Dans des conditions normales de
fonctionnement, une pression différentielle peut être de 14 kPa (2 psi) seulement.

Si le delta de pression est supérieur à la normale, il est possible que :

- Le filtre soit bouché ou qu'il y ait un problème au niveau de la conduite de retour entre le
filtre et le réservoir, si la pression en aval a été prise au niveau du réservoir.

- Le filtre installé ne soit pas celui qui convient

- La viscosité de l'huile soit incorrecte.


Si le delta de pression est inférieur à la normale, il est possible que :

- Le niveau d'huile soit insuffisant, ce qui entraîne une aération et une cavitation.

- Les filtres soient endommagés.

- Le clapet de dérivation fonctionne mal.

Les symptômes suivants peuvent vous amener à effectuer le diagnostic d'un moteur à pistons à
cylindrée fixe à l'aide d'un manomètre :

- Vibrations et tremblements

- Surchauffe conduisant à un fonctionnement trop lent

- Augmentation de la température

- Baisse de puissance

- Fuites
Les symptômes suivants vous permettront de déterminer si le diagnostic pour une soupape à action
rapide ou de régénération s'impose :

- Glissement de la lame, du bras ou de la flèche

- Pas d'opération de descente rapide ou de régénération

- Déclenchement trop rapide ou trop lent de la soupape à action rapide ou de régénération

-« Temps de pause » excessif avant que la pression de descente puisse être appliquée à la lame

- « Temps de pause » excessif lors de l'exécution des opérations de rentrée du bras (ce que
l'on appelle « agitation du bras »)

Enregistrez la pression lorsque la pompe est en mode d'attente à faible


pression. Si cette pression n'est pas dans la limite spécifiée, conformément à Caterpillar SIS ou
SIS Web, vous devez mesurer la pression différentielle.

CONSEIL TECHNIQUE : Si l'attente à faible pression est bien au-dessus des spécifications Caterpillar
SIS ou SIS Web, il se peut que le réseau de soupapes sélectrices de pression d'utilisation ou la
soupape de commande de pompe présente une anomalie.

Si la pression différentielle n'est pas dans la limite spécifiée, vous devez régler le compensateur de
débit comme décrit dans la procédure de réglage du compensateur de débit.

HYDROSTATIQUE
Avant d'effectuer le test avec manomètre, vous devez accomplir les opérations suivantes :

- Valider le régime de ralenti accéléré du moteur.

- Valider la pression de charge.

- Effectuer le test de retour au carter.

- Effectuer un contrôle visuel.

- Vérifier la pression de la pompe de charge.

Si le régime du moteur lors du calage est en dehors des spécifications (trop élevé ou trop faible),
vérifiez la pression de la soupape de neutralisation de la pression, la pression signal de la soupape de
détection de la vitesse, et/ou la pression de charge.

Si la pression de la boucle d'entraînement du côté haute pression est en dehors des spécifications
dans les deux sens, vérifiez le réglage de la soupape de neutralisation de la pression

Si la pression de la boucle d'entraînement du côté haute pression est en dehors des spécifications
dans un seul sens, vérifiez le réglage du clapet de décharge inverseur/de réalimentation.

Si la pression de la boucle d'entraînement du côté haute pression ne peut pas être réglée pour
répondre aux spécifications, la fuite peut provenir d'autres composants du système (comme la
pompe d'entraînement ou le moteur, entre autres).

Avant d'effectuer le test du débit de retour au carter, vous devez accomplir les opérations
suivantes :

- Vérifier que le problème concerne tous les circuits de la pompe.

- Inspecter le filtre de retour au carter à la recherche de débris.

- Vérifier si le moteur n'est pas une cause possible.

- Effectuer un contrôle visuel.

- Vérifier la pression de la pompe de charge.

L'un ou plusieurs des symptômes suivants peuvent vous amener à effectuer un test avec manomètre
- Fonctions d'entraînement hydrostatique lentes ou nulles

- Fonctionnement de transmission hydrostatique lent ou nul

- Vibration/bruit

- Surchauffe du circuit hydrostatique

Avant d'effectuer le test avec manomètre, vous devez accomplir les opérations suivantes :

- Vérifier si le problème concerne tous les circuits hydrostatiques.

- Effectuer un contrôle visuel.

- Vérifier le niveau et l'état de l'huile hydraulique.

- Valider les réglages des ralentis et ralentis accéléré du moteur.

Si les résultats indiquent que la pression de charge est en dehors des spécifications, réglez le clapet
de décharge. Si le réglage du clapet de décharge ne suffit pas pour répondre aux spécifications en
position POINT MORT, recherchez s'il existe un dysfonctionnement au niveau de la pompe de charge.

NOTA : Si aucune pression de charge n'est enregistrée en position POINT MORT, recherchez la
présence de cannelures défaillantes au niveau de l'attache de transmission de la pompe

Si la pression de charge répond aux spécifications, surveillez la pression de charge lors du calage. Si
les résultats de l'essai de calage indiquent une pression de charge basse, il est probable que d'autres
composants hydrostatiques présentent des fuites internes trop importantes (comme au niveau de la
pompe d'entraînement, du moteur, entre autres).

Vous aimerez peut-être aussi