Vous êtes sur la page 1sur 12

L’OSSERVATORE ROMANO

1,50 € Numéros précédents 3,00 €

EDITION HEBDOMADAIRE EN LANGUE FRANÇAISE


Unicuique suum Non praevalebunt
LXXIIe année, numéro 10 (3.674) Cité du Vatican mardi 9 mars 2021

Voyage du Pape en Irak du 5 au 8 mars

Haïr son frère


c’est profaner le nom de Dieu
Retour
à la maison
d’Ur
ANDREA MONDA

«I
ci, où vécut
Abraham, notre
père, il nous sem-
ble revenir à la
maison». Nous sommes à Ur,
et à quelques mètres du lieu où
s’est déroulée la rencontre in-
terreligieuse à laquelle a parti-
cipé le Pape François, se trou-
ve une construction tradition-
nellement appelée «la maison
d’Abraham», remise à neuf en
1999 dans l’attente du voyage
de Jean-Paul II, qui ne fut
ensuite pas accompli. Le voya-
ge d’aujourd’hui 6 mars, le 33e
de François, est donc égale-
ment un retour à la maison. Et
aujourd’hui tous ceux qui sont
ici, quelle que soit leur reli-
gion, se sentent chez eux, dans
la maison de quelqu’un qui a
été appelé à sortir de sa propre
maison, pour faire un voyage
sans retour. Tout est paradoxal
dans le domaine de la religion,
paradoxal et vertigineux, com-
me ces paroles du discours de
François: «Nous sommes le
fruit de cet appel et de ce voya-
ge. Dieu demanda à Abraham
de lever les yeux vers le ciel et
d’y compter les étoiles (cf. Gn
15, 5). Dans ces étoiles, il vit la
promesse de sa postérité, il
nous vit».
Abraham nous a vus et étant
ici, sur sa terre, aujourd’hui,
nous avons envie de dire: il
nous voit. Ce regard qui pro-
vient «des origines», veut dire
DISCOURS ET HOMÉLIE À BAGDAD ET UR , PAGES 3 À 8 tant de choses: c’est veiller et
espérer, c’est demander notre
responsabilité et attendre un
accomplissement.
Dans son Triptyque romain,
DANS CE NUMÉRO Les documents de la secrétairerie d’Etat au cours des années de la deuxième guerre mondiale Jean-Paul II imagine que Mi-

La liste de Pie
chel-Ange, à travers les fres-
Audience générale du 3
mars. Appel pour le Myan-
mar. Le courage de sœur
XII ques de la chapelle Sixtine, a
mené à bien la création même
de Dieu: «Le livre attendait
Ann, par Paolo Affatato l’image, attendait son Michel-
Le Pape Pacelli est au centre de l’un des zi. En raison de son rôle d’évêque, il aurait Ange» écrit le Pape poète, se
PAGE 2 cas les plus controversés de l’historiogra- dû refuser; mais il accepta, ne demandant référant au livre de la Genèse.
phie contemporaine; salué «comme le le consentement de Pie XII qu’ex post. Aujourd’hui, ce même livre, à
Le missionnaire solitaire, sauveur de Rome de l’horreur de l’occu- Ce n’est que l’un des épisodes qui nous Ur des Chaldéens, attend son
par Generoso d’Agnese. pation nazie», il a ensuite fait l’objet sont rapportés par l’ouvrage Le bureau: les accomplissement, la réalisa-
Lettre du Pape pour la tra- d’une violente campagne diffamatoire juifs de Pie XII (éd. Michel Lafon, 2020) tion de cette promesse. C’est
duction russe de Fratelli tutti. dans l’après-guerre, lorsque «commença écrit par Johan Ickx, directeur des archi- un mot-clé de l’intense dis-
Le sanctuaire de Lourdes à s’insinuer ce que l’on a appelé l’“accusa- ves historiques de la section relations avec cours du Pape: regarder le ciel,
devient sanctuaire national tion du silence”, qui soutenait que Pie XII les Etats de la secrétairerie d’Etat. L’ou- c’est recevoir une promesse qui
fut silencieux face à l’horreur des camps vrage ouvre une nouvelle ère d’études sur incite à marcher sur la terre.
PAGE 10 de concentration et dans une large mesure le pontificat de Pie XII, avec un tour d’ho- Adorer Dieu qui est dans la lu-
complice des nazis». rizon de ce que Johan Icks appelle Le Bu- mière du ciel au-delà des nua-
Informations. Livre d’entre- Dans la réflexion de Matteo Luigi Na- reau, c’est-à-dire la première section de la ges nous conduit vers l’autre, à
tien du Pape avec le père politano que nous présentons à nos lec- secrétairerie d’Etat, responsable non seu- aimer notre frère. «Et au-
Marco Pozza. Intention de teurs, celui-ci rappelle que transgresser lement des relations internationales mais jourd’hui, nous, juifs, chré-
prière pour mars les ordres supérieurs transforme l’antique également, de façon toujours plus dense tiens et musulmans, avec nos
adage latin en son contraire: ubi minor maior et dramatique, des épisodes des très nom- frères et sœurs d’autres reli-
PAGE 11 cessat. Un exemple paradoxal de cela se breux juifs qui, au cours de la seconde gions, nous honorons notre
trouve précisément dans les dossiers vati- guerre mondiale, s’adressèrent au Vatican père Abraham en faisant com-
Une brève histoire de l’Irak, cans. Au cours de la seconde guerre mon- pour obtenir de l’aide, un soutien, un me lui: nous regardons le ciel et
par Amedeo Lomonaco diale, le gouvernement slovaque offrit la conseil et une protection. nous marchons sur la terre».
charge de conseiller d’Etat à Mgr Ján Voi-
PAGE 12 taššak, évêque de Spiš, sympathisant na- PAGE 9 SUITE À LA PAGE 5
page 2 L’OSSERVATORE ROMANO mardi 9 mars 2021, numéro 10

Audience générale du 3 mars

Dans la mer immense Père, du Fils et du


Saint-Esprit.

de l’amour de Dieu
A l’issue de l’audience géné-
rale, le Pape s’est adressé
aux pèlerins francophones:

Je salue cordiale-
ment les personnes de
Chers frères et sœurs, bonjour! tion… Cela est vrai au point que miséricordieux, ou langue française.
Dans notre chemin de catéchèse sur dans une bonne partie des mytholo- dans celle du pas- Poursuivant notre
la prière, aujourd’hui et la semaine gies, le cas d’un dieu qui se soucie teur qui va à la re- chemin de carême,
prochaine, nous voulons voir com- des événements humains n’est pas cherche de la brebis perdue (cf. Lc l’humanité de Jésus — Dieu s’est fait prenons chaque jour le temps d’une
ment, grâce à Jésus Christ, la prière prévu; ceux-ci sont même pénibles et 15). Nous n’aurions pas pu concevoir proche en Jésus — a rendu la vie de la prière plus longue et plus confiante,
nous ouvre à la Trinité — au Père, au ennuyeux, tout à fait négligeables. des récits de ce genre, pas même les Trinité elle-même disponible pour conscients que Dieu est un Père qui
Fils et à l’Esprit —, à la mer immense Rappelons-nous de la phrase de comprendre, si nous n’avions pas nous, a ouvert, a ouvert en grand nous écoute toujours et attend notre
de Dieu qui est Amour. C’est Jésus Dieu à Son peuple, répétée dans le rencontré Jésus. Quel Dieu est dis- cette porte du mystère de l’amour du retour. Que Dieu vous bénisse!
qui nous a ouvert le Ciel et projetés Deutéronome: «Réfléchis, quel peu- posé à mourir pour les hommes?
dans la relation avec Dieu. C’est Lui ple à ses dieux proches de lui, com- Quel Dieu aime toujours et patiem-
qui a fait cela: il nous a ouvert cette me vous m’avez Moi proche de ment, sans avoir la prétention d’être
relation avec le Dieu Trine: le Père, le vous?». Cette proximité de Dieu est aimé en retour? Quel Dieu accepte le
Fils et l’Esprit Saint. C’est ce qu’af- la révélation! Certains philosophes terrible manque de reconnaissance Suite aux manifestations au Myanmar
firme l’apôtre Jean en conclusion du disent que Dieu ne peut que penser à d’un fils qui lui demande son hérita-
prologue de son Evangile: «Nul n’a
jamais vu Dieu; le Fils unique, qui
lui-même. C’est plutôt nous les êtres
humains qui cherchons à adoucir la
ge en avance et s’en va de la maison
en gaspillant tout? (cf. Lc 15, 12-13).
Le courage de sœur Ann
est tourné vers le sein du Père, lui, l’a divinité et à apparaître agréables à C’est Jésus qui révèle le cœur de
fait connaître» (1, 18). Jésus nous a ses yeux. D’où le devoir de «reli- Dieu. Jésus nous raconte ainsi à tra- PAOLO AFFATATO A Myitkyina, capitale de l’Etat
gion», avec son cortè- vers sa vie dans quelle mesure Dieu Kachin, un territoire où les chrétiens

E
ge de sacrifices et de est Père. Tam Pater nemo: Personne lle s’est agenouillée et les a représentent environ un tiers de la
dévotions à offrir sans n’est Père comme Lui. La paternité implorés de s’arrêter. «Au population (plus de 550 mille sur 1,6
cesse pour gagner les qui est proximité, compassion et ten- nom de Dieu, épargnez ces millions d’habitants), les manifes-
faveurs d’un Dieu dresse. N’oublions pas ces trois mots jeunes vies. Prenez la tants descendent dans la rue depuis
muet, un Dieu indiffé- qui sont le style de Dieu: proximité, mienne». Sœur Ann Nu Thawng, des semaines. Le 28 février, l’affron-
rent. Il n’y a pas de compassion et tendresse. C’est la ma- religieuse de l’ordre de Saint-Fran- tement avec les militaires est devenu
dialogue. C’est seule- nière d’exprimer sa paternité avec çois-Xavier — congrégation de droit plus dur et au moins cinquante jeu-
ment Jésus, c’est seu- nous. Nous imaginons avec difficulté diocésain dans le diocèse de Myit- nes ont été arrêtés dans la ville, où la
lement la révélation de et de très loin l’amour dont la Très kyina, au nord du Myanmar — était police a utilisé des grenades assour-
Dieu avant Jésus à Sainte Trinité est riche, et quelle im- jusqu’à présent restée entre les murs dissantes et des gaz lacrymogènes
Moïse, quand Dieu mensité de bienveillance réciproque de son couvent, soutenant par le si- pour disperser les manifestants qui
s’est présenté; c’est existe entre le Père, le Fils et l’Esprit lence, la prière, l’encouragement ont organisé deux cortèges diffé-
seulement la Bible qui Saint. Les icônes orientales nous lais- spirituel, ces jeunes qui défilaient rents dans les rues, un le matin, l’au-
nous a ouvert le che- sent entrevoir quelque chose de ce avec passion dans les rues, en de- tre l’après-midi.
min du dialogue avec mystère qui est l’origine et la joie de mandant la liberté et la démocratie. En cette circonstance, le rassem-
Dieu. Rappelons- tout l’univers. Elle les regardait avec l’attitude ma- blement est passé près du couvent
révélé l’identité, cette identité de nous: «Quel peuple a ses dieux pro- Il nous était surtout impossible de ternelle et l’affection discrète que les catholique de Saint-Colomban, où
Dieu, Père, Fils et Esprit Saint. Nous ches de lui comme tu m’as Moi pro- croire que cet amour divin se serait adultes réservent aux adolescents et habitent les religieuses de Saint-
ne savions vraiment pas comment on che de toi?». Cette proximité de dilaté, en abordant sur notre rivage aux jeunes qui ont tant d’idéaux, de François-Xavier, qui gèrent un dis-
pouvait prier: quels mots, quels sen- Dieu nous ouvre au dialogue avec humain: nous sommes le terme d’un rêves, d’énergies pour réaliser le pensaire et une petite clinique pour
timents et quels langages étaient ap- Lui. amour qui n’a pas d’égal sur la terre. bien. Mais dimanche 28 février, sans les malades les plus indigents. Préci-
propriés pour Dieu. Dans cette re- Nous n’aurions jamais eu le coura- Le Catéchisme explique: «La sainte attendre, elle a transformé ce sup- sément au cours de ces moments de
quête adressée par les disciples au ge de croire à un Dieu qui aime Humanité de Jésus est donc le che- port moral en action courageuse qui désordre, les tirs, la fumée, les cris
Maître, que nous avons souvent rap- l’homme, si nous n’avions pas connu min par lequel l’Esprit Saint nous ap- s’est révélée décisive pour éviter un des personnes présentes ont attiré
pelée au cours de ces catéchèses, se Jésus. La connaissance de Jésus nous prend à prier Dieu notre Père» massacre. l’attention des sœurs qui ont assisté
trouvent tous les tâtonnements de a fait comprendre cela, nous a révélé (n. 2664). Et cela est la grâce de no- Au cours d’une journée drama- à des scènes de violence et d’agres-
l’homme, ses tentatives répétées, sou- cela. C’est le scandale que nous trou- tre foi. Nous ne pouvions vraiment tique pour le Myanmar, la plus san- sions. A ce moment-là, les risques de
vent ratées, de s’adresser au Créateur: vons inscrit dans la parabole du père pas espérer de plus haute vocation: glante depuis qu’a commencé la voir du sang innocent se répandre
«Seigneur, enseigne-nous à prier» protestation de la population birma- sur le sol étaient très élevés. «Caritas
(Lc 11, 1). ne qui s’oppose au coup d’Etat mili- Christi urget nos» a dit sœur Ann.
Toutes les prières ne sont pas éga- taire du 1er février, l’élan humanitaire En moins de temps qu’il n’en faut
les, et toutes ne sont pas appropriées: et l’audace de sœur Ann rappellent pour le dire, elle a ouvert le portail
la Bible elle-même atteste du mau- Le Pape François lance deux appels le sacrifice de nombreux martyrs de et est descendue dans la rue, se diri-
vais résultat de nombreuses prières, la foi. A plus de quatre semaines du geant sans défense vers la police ali-
qui sont repoussées. Parfois, peut-
être que Dieu n’est pas content de
Prières pour le voyage en Irak début de la crise, alors que le mou-
vement de désobéissance civile est
gnée en tenue anti-émeutes. Age-
nouillée, elle a levé les mains vers
nos prières et que nous ne nous en
apercevons même pas. Dieu regarde
et la fin des violences au Myanmar presque parvenu à bloquer la machi-
ne de l’Etat et que les manifestations
Dieu et a imploré: «Ne tirez pas, ne
tuez pas des innocents. Si vous vou-
les mains de celui qui prie: pour les populaires continuent dans les plus lez, tirez sur moi». Ce geste prophé-
rendre pures, il ne faut pas les laver, A l’issue de l’audience générale, le Pape a lancé un appel pour le Myanmar et a évoqué son grandes villes birmanes, la répres- tique et courageux a déconcerté les
mais il faut plutôt s’abstenir de mau- proche voyage en Irak : sion de l’armée s’est faite plus dure agents qui n’ont pas tiré et qui ont
vaises actions. Saint François priait et plus violente et la police a ouvert arrêté leur marche armée de bou-
de manière radicale: «Nullu homo Du Myanmar parviennent encore de tristes nouvelles d’affrontements san- le feu sur la foule sans défense. A la cliers et de fusils. Ces soldats, jeunes
ène dignu te mentovare», c’est-à-dire glants, avec des pertes de vies humaines. Je désire rappeler l’attention des date du 28 février, l’on comptait au eux aussi, n’ont pas eu la force d’al-
«aucun homme n’est digne de te autorités concernées, pour que le dialogue prévale sur la répression et moins 18 victimes, ce qui a été con- ler plus loin, alors qu’une larme
nommer» (Cantique de frère soleil). l’harmonie sur la discorde. J’adresse également un appel à la communauté firmé par les Nations unies, où l’am- creusait leurs visages.
Mais peut-être la reconnaissance internationale, pour qu’elle se prodi- Le courage de sœur Ann a permis
la plus émouvante de la pauvreté de gue afin que les aspirations du peu- à au moins cent manifestants de
nos prières a-t-elle fleuri sur les lèvres ple du Myanmar ne soient pas étouf- trouver refuge dans le couvent des
de ce centurion romain qui supplia fées par la violence. Qu’aux jeunes religieuses, alors que plus de qua-
Jésus un jour de guérir son serviteur de cette terre soit donnée l’espérance rante blessés ont été conduits dans
malade (cf. Mt 8, 5-13). Il se sentait d’un avenir où la haine et l’injustice la clinique attenante, où ils ont reçu
complètement inadapté: il n’était pas laissent place à la rencontre et à la ré- les premiers soins. La violence a ces-
juif, c’était un officier de l’armée conciliation. Je répète, enfin, le vœu sé et cet affrontement, qui pouvait se
d’occupation qui était haïe. Mais la exprimé il y a un mois: que le chemin transformer en tragédie, n’a pas eu
préoccupation pour son serviteur lui vers la démocratie, entrepris ces der- de suite. La médiation spontanée de
fait oser, et il dit: «Seigneur, je ne nières années au Myanmar, puisse re- sœur Ann a eu un succès inattendu.
mérite pas que tu entres sous mon prendre à travers le geste concret de Patricia Yadanar Myat Ko, l’une des
toit; mais dis seulement un mot et la libération des divers responsables jeunes filles qui a trouvé refuge dans
mon serviteur sera guéri» (v. 8). C’est politiques emprisonnés (cf. Discours le monastère, raconte: «Nous som-
la phrase que nous répétons nous au Corps diplomatique, 8 février 2021). mes saufs grâce à l’intervention mi-
aussi dans chaque liturgie eucharis- Après-demain, si Dieu le veut, je raculeuse de cette sœur. C’est une
tique. Dialoguer avec Dieu est une me rendrai en Irak pour un pèlerina- véritable héroïne. Nous lui devons
grâce: nous n’en sommes pas dignes, ge de trois jours. Je désire depuis la vie». «Ce n’est qu’à cause de son
nous n’avons aucun droit à avancer, longtemps rencontrer ce peuple qui a tant souffert; rencontrer cette Eglise bassadeur du Myanmar à l’ONU, appel pressant que sœur Ann a réus-
nous «boitons» avec chaque parole martyre sur la terre d’Abraham. Avec les autres responsables religieux, Kyaw Moe Tun, s’est distingué par si à freiner les militaires qui s’achar-
et chaque pensée… Mais Jésus est la nous accomplirons également un pas en avant dans la fraternité entre les une intervention pressante en faveur naient sur les jeunes. C’est un modè-
porte qui nous ouvre à ce dialogue croyants. Je vous demande d’accompagner par la prière ce voyage aposto- des manifestants et, contestant la fé- le pour l’Eglise dans tout le Myan-
avec Dieu. lique, afin qu’il puisse se dérouler de la meilleure façon et porter les fruits rocité de la junte militaire, a conclu mar. Et, après avoir calmé les es-
Pourquoi l’homme devrait-il être espérés. Le peuple irakien nous attend; il attendait saint Jean-Paul II, à qui par le signe distinctif des trois doigts prits, elle a couru soigner les bles-
aimé de Dieu? Il n’y a pas de raisons il n’a pas été permis de s’y rendre. On ne peut pas décevoir un peuple pour levés, ce qui lui a valu d’être immé- sés» ajoute Joseph Myat Soe Lat, un
évidentes, il n’y a pas de propor- la deuxième fois. Prions afin que ce voyage se déroule bien. diatement licencié. autre des témoins oculaires.
numéro 10, mardi 9 mars 2021 L’OSSERVATORE ROMANO page 3

Voyage en Irak - Bagdad

Rencontre avec les autorités, la société civile et le corps diplomatique

Respect, droits et protection


pour toutes les communautés religieuses
«Reconnaissance, respect, droits et protec- sieur le président Salih pour son in- conditions sociales et économiques
tion» pour «toutes les communautés religieu- vitation et pour les aimables paroles déjà marquées par la fragilité et l’ins-
ses»: c’est ce qu’a demandé le Pape François de bienvenue qu’il m’a adressées éga- tabilité. Cette crise exige des efforts
dans le premier discours prononcé lors du lement au nom des autres autorités et communs de la part de chacun pour
voyage en Irak. Immédiatement après son ar- de son bien aimé peuple. Je salue faire les nombreux pas nécessaires,
rivée à Bagdad, vers midi, le vendredi 5 également les membres du Corps di- parmi lesquels une distribution équi-
mars, le Pape a accompli une visite de cour- plomatique et les représentants de la table des vaccins pour tous. Mais ce-
toisie au chef de l’Etat au palais présidentiel, société civile. la ne suffit pas: cette crise est surtout
au terme de laquelle il a rencontré, dans le Je salue affectueusement les évê- un appel à «repenser nos modes de
grand salon, les autorités, les représentants ques et les prêtres, les religieux et les vie, […] le sens de notre existence»
de la société civile et les membres du corps di- religieuses et tous les fidèles de (Enc. Fratelli tutti, n. 33). Il s’agit de
plomatique. La veille, le Pape s’était rendu l’Eglise catholique. Je viens en pèle- sortir de ce temps d’épreuve meil-
comme de coutume à Sainte-Marie-Majeure, rin pour les encourager dans leur té- leurs que nous étions avant; de cons-
où il avait confié son voyage à la Salus po- moignage de foi, d’espérance et de truire un avenir fondé davantage sur
puli romani. Nous publions ci-dessous le dis- charité dans la société irakienne. Je ce qui nous unit que sur ce qui nous
cours prononcé par le Pape après le salut du salue aussi les membres des autres divise.
président irakien Salih. Eglises et communautés ecclésiales Au cours des dernières décennies,
chrétiennes, les musulmans et les re- l’Irak a souffert des désastres des
Monsieur le Président, présentants des autres traditions reli- guerres, du fléau du terrorisme et des
Membres du gouvernement et du gieuses. Que Dieu nous accorde de conflits sectaires souvent fondés sur jourd’hui, l’Irak est appelé à montrer tion, les abus de pouvoir et l’illégali-
Corps diplomatique marcher ensemble, comme des frères un fondamentalisme qui ne peut ac- à tous, en particulier au Moyen- té, mais ce n’est pas suffisant. Il faut
Autorités distinguées, et des sœurs, dans «la forte convic- cepter la coexistence pacifique de Orient, que les différences, plutôt en même temps édifier la justice, fai-
Représentants de la société civile, tion que les vrais enseignements des différents groupes ethniques et reli- que de donner lieu à des conflits doi- re grandir l’honnêteté, la transparen-
Mesdames et Messieurs, religions invitent à demeurer ancrés gieux, d’idées et de cultures diverses. vent coopérer en harmonie dans la ce et renforcer les institutions à cet
Je suis heureux de l’opportunité qui dans les valeurs de la paix […] de la Tout cela a apporté mort, destruc- vie civile. effet. De cette manière, la stabilité
m’est offerte de faire cette visite connaissance réciproque, de la frater- tions, ruines encore visibles, et pas La coexistence fraternelle a besoin peut grandir et une saine politique
apostolique, longtemps attendue et nité humaine et de la coexistence seulement au niveau matériel: les du dialogue patient et sincère, proté- peut se développer, capable d’offrir à
désirée, en République d’Irak, de ve- commune» (Document sur la fraternité dommages sont encore plus pro- gé par la justice et le respect du tous, en particulier aux jeunes — si
nir sur cette terre, berceau de la civi- humaine, Abu Dhabi, 4 février 2019). fonds si l’on pense aux blessures des droit. Ce n’est pas un exercice facile. nombreux dans ce pays —, l’espéran-
lisation, étroitement liée, à travers le Ma visite a lieu au moment où le cœurs de tant de personnes et de Il demande effort et engagement de ce d’un avenir meilleur.
patriarche Abraham et de nombreux monde entier cherche à sortir de la communautés qui auront besoin la part de tous pour dépasser rivali- Monsieur le président, autorités
prophètes, à l’histoire du salut et aux crise de la pandémie de la Covid-19 d’années pour guérir. Et ici, parmi tés et oppositions, et il requiert de se distinguées, chers amis! Je viens
grandes traditions religieuses du ju- qui non seulement a touché la santé les nombreuses personnes qui ont parler à partir de l’identité la plus comme un pénitent qui demande
daïsme, du christianisme et de l’is- de nombreuses personnes, mais qui a souffert, je ne peux pas ne pas rap- profonde que nous avons, celle de pardon au Ciel et aux frères pour de
lam. J’exprime ma gratitude à Mon- aussi provoqué la détérioration de peler les Yézidis, victimes innocentes fils de l’unique Dieu et Créateur (cf. nombreuses destructions et cruautés.
de barbaries insensées et inhumaines, Conc. œcum. Vat. II, Décl. Nostra ae- Je viens comme pèlerin de paix, au
persécutés et tués en raison de leur tate, n. 5). Sur la base de ce principe, nom du Christ, Prince de la paix.
appartenance religieuse dont l’identi- le Saint-Siège, en Irak comme ail- Combien avons-nous prié, ces an-
té même et la survie ont été mena- leurs, ne se lasse pas d’en appeler nées, pour la paix en Irak! Saint
cées. Par conséquent, c’est seulement aux autorités compétentes afin qu’el- Jean-Paul II n’a pas épargné les ini-
si nous réussissons à nous regarder les accordent à toutes les commu- tiatives, et il a surtout offert prières
entre nous avec nos différences, en nautés religieuses reconnaissance, et souffrances pour cela. Et Dieu
tant que membres de la même famil- respect, droits et protection. J’appré- écoute, écoute toujours! C’est à nous
le humaine, que nous pourrons enga- cie les efforts déjà entrepris en ce de l’écouter, de marcher dans ses
ger un véritable processus de recons- sens et j’unis ma voix à celle des voies. Que se taisent les armes! Que
truction et laisser aux générations fu- hommes et des femmes de bonne vo- la diffusion en soit limitée, ici et par-
tures un monde meilleur, plus juste lonté pour qu’elles persévèrent au tout! Que cessent les intérêts parti-
et plus humain. A cet égard, la diver- bénéfice du pays. sans, ces intérêts extérieurs qui se dé-
sité religieuse, culturelle et ethnique, Une société qui porte l’empreinte sintéressent de la population locale.
qui a caractérisé la société irakienne de l’unité fraternelle est une société Que l’on donne la parole aux bâtis-
pendant des millénaires, est une pré- dont les membres vivent dans la so- seurs, aux artisans de paix; aux pe-
cieuse ressource à laquelle puiser, lidarité. «La solidarité nous aide à tits, aux pauvres, aux personnes sim-
non pas un obstacle à éliminer. Au- regarder l’autre […] comme notre ples qui veulent vivre, travailler, prier
prochain, compagnon de route» en paix! Assez de violences, d’extré-
(Message pour la 54e Journée mondiale de mismes, de factions, d’intolérances!
la paix, 1er janvier 2021). Elle est une Qu’on laisse de la place à tous les ci-
vertu qui nous porte à faire des ges- toyens qui veulent construire ensem-
Avant le départ rencontre avec un groupe d’Irakiens vivant en Italie tes concrets de soin et de service, ble ce pays dans le dialogue, dans
avec une attention particulière aux une confrontation franche et sincère,
L’espérance que ce voyage plus vulnérables et aux plus nécessi-
teux. Je pense à ceux qui, à cause de
constructive; à celui qui s’engage
pour la réconciliation et qui, pour le
apporte la paix la violence, de la persécution et du
terrorisme, ont perdu des membres
bien commun, est prêt à mettre de
côté ses intérêts particuliers! Durant
de leurs familles et des personnes ces années, l’Irak a cherché à poser
Avant de quitter la Maison Sainte-Marthe, le chères, leur maison ou des biens de les bases d’une société démocratique.
Pape a rencontré un groupe d'Irakiens première nécessité. Mais je pense à Il est indispensable en ce sens d’as-
contraints de fuir leur pays et accueillis en tous ceux qui luttent chaque jour à la surer la participation de tous les
Italie par la Communauté de Sant’Egidio et recherche de sécurité et de moyens groupes politiques, sociaux et reli-
la coopérative Auxilium. Ils étaient pour avancer, alors que le chômage gieux, et de garantir les droits fonda-
accompagnés par le cardinal Konrad et la pauvreté augmentent. «La con- mentaux de tous les citoyens. Que
Krajewski, aumônier de Sa Sainteté. science que nous avons d’être personne ne soit considéré comme
Le groupe a remis symboliquement au Pape responsables de la fragilité des au- citoyen de deuxième classe. J’encou-
l’étole rouge qui appartenait au père tres» (Fratelli tutti, n. 115) devrait ins- rage les pas accomplis jusqu’ici sur
Ragheed Aziz Ganni, prêtre chaldéen tué le pirer tout effort pour créer des possi- ce parcours et j’espère qu’ils renfor-
3 juin 2007 dans sa paroisse du Saint-Esprit bilités concrètes, que ce soit sur le ceront la sécurité et la concorde.
à Mossoul, à la fin de la Messe le dimanche plan économique ou dans le domai- La Communauté internationale a,
après la Pentecôte, avec trois jeunes diacres, ne de l’éducation, comme aussi pour elle aussi, un rôle décisif à jouer dans
Basman Yousef Daud, Wahid Hanna Isho et le soin de la création, notre maison la promotion de la paix sur cette ter-
Gassan Isam Bidawed. Le 2 juin 2011, ses commune. Après une crise, il ne suf- re et dans tout le Moyen-Orient.
parents âgés sont venus de Mossoul à Rome pour père Ragheed avait collaboré avec la Communauté de fit pas de reconstruire, il faut le faire Comme nous l’avons vu pendant le
apporter son étole en don à la basilique San Sant’Egidio à Rome, pour aider les pauvres, en bien, de manière à ce que tous puis- long conflit en Syrie toute proche —
Bartolomeo all’Isola, le «sanctuaire des nouveaux particulier à Colle Oppio. sent mener une vie digne. On ne sort commencé cela fait dix ans ces jours-
martyrs» confié à la Communauté de Sant’Egidio. Le Francois a salué ces personnes en emportant dans son pas d’une crise pareils qu’avant: on ci! —, les défis interpellent toujours
Pape avait porté cette étole à l’occasion de la Prière pour cœur les paroles prononcées par Youssif, un des en sort ou meilleurs, ou pires. davantage l’ensemble de la famille
les Martyrs, célébrée dans cette même basilique, le 22 membres du groupe: «Mon pays saigne depuis trop En tant que responsables politi- humaine. Ceux-ci requièrent une
avril 2017. Dans la soirée du vendredi 5 mars, l'étole a d'années et j’espère de tout mon cœur que ce voyage ques et diplomatiques, vous êtes ap- coopération à l’échelle mondiale
été placée sur l’autel de la basilique Santa Maria in apportera la paix. Je remercie le Pape parce qu’avec pelés à promouvoir cet esprit de soli- dans le but d’affronter également les
Trastevere lors de la veillée de prière pour accompagner courage il ne s’est pas résigné à la guerre et qu’il va dans darité fraternelle. Il est nécessaire de
le voyage de François. Pendant ses études romaines, le mon pays en demandant que nous soyons tous frères». lutter contre la plaie de la corrup- SUITE À LA PAGE 4
page 4 L’OSSERVATORE ROMANO mardi 9 mars 2021, numéro 10

Voyage en Irak - Bagdad

Rencontre avec les évêques, les prêtres, les religieux et les catéchistes dans la cathédrale syro-catholique

La haine et la violence sont incompatibles


avec les enseignements religieux
«L’incitation à la guerre, les attitudes de les joies et les souffrances, les espé- «contagieuse», elle peut changer le tioche soit toujours dans notre cœur: Qu’ils ne vous voient pas seulement
haine, la violence et l’effusion de sang sont in- rances et les angoisses des fidèles du monde. L’exemple des saints nous «Qu’il n’y ait rien entre vous qui comme des administrateurs ou des
compatibles avec les enseignements reli- Christ. Les besoins du peuple de montre que suivre Jésus Christ «n’est puisse vous séparer, [...] mais qu’il managers, mais comme des pères
gieux»: c’est ce qu’a rappelé avec force le Pa- Dieu et les difficiles défis pastoraux pas seulement quelque chose de vrai n’y ait qu’une seule prière, un seul es- soucieux que leurs enfants se portent
pe François aux évêques, prêtres, religieux et que vous affrontez quotidiennement et de juste, mais aussi quelque chose prit, une seule espérance, dans bien, prêts à leur offrir soutien et en-
religieuses, séminaristes et catéchistes irakiens, se sont aggravés en ce temps de pan- de beau, capable de combler la vie l’amour et dans la joie» (Ad Magnesios, couragement avec un cœur ouvert.
rencontrés dans l’après-midi du vendredi 5 démie. Cependant, ce qui ne doit ja- d’une splendeur nouvelle et d’une 6-7: PL 5, 667). Comme ce témoignage Accompagnez-les par votre prière,
mars à Bagdad dans la cathédrale syro-ca- mais être bloqué ou réduit, c’est no- joie profonde, même dans les épreu- d’union fraternelle est important par votre temps, par votre patience,
tholique Notre-Dame du Salut qui, il y a dix tre zèle apostolique que vous en appréciant leur travail et
ans, fut le théâtre d’un féroce attentat terro- puisez au racines très ancien- en guidant leur croissance.
riste. Après les saluts adressés par les pa- nes de la présence ininter- De cette façon vous serez
triarches Younan et Sako, le Pape a prononcé rompue de l’Eglise sur ces pour vos prêtres un signe
le discours suivant. terres, depuis les premiers visible de Jésus, le Bon Pas-
temps (cf. Benoît XVI, teur qui connaît ses brebis
Béatitudes, Excellences, Exhort. ap. post-syn. Ecclesia et donne sa vie pour elles
Chers prêtres et religieux, in Medio Oriente, n. 5). Nous sa- (cf. Jn 10, 14-15).
Chères sœurs, vons combien il est facile Chers prêtres, religieux
Chers frères et sœurs! d’être contaminé par le virus et religieuses, catéchistes,
Je vous embrasse tous avec une affec- du découragement qui sem- séminaristes qui vous pré-
tion paternelle. Je rends grâce au Sei- ble parfois se répandre autour parez au futur ministère:
gneur qui dans sa providence nous a de nous. Pourtant, le Sei- vous avez tous entendu la
permis de nous rencontrer au- gneur nous a donné un vac- voix du Seigneur dans vos
jourd’hui. Je remercie Sa Béatitude le cin efficace contre ce mauvais cœurs et comme le jeune
patriarche Ignace Youssif Younan et virus: c’est l’espérance. L’es- Samuel vous avez répondu:
Sa Béatitude le cardinal Louis Sako pérance qui naît de la prière «Me voici» (1 Sam 3, 4).
pour ses paroles de bienvenue. Nous persévérante et de la fidélité Que cette réponse, que je
sommes réunis dans cette cathédrale quotidienne à notre aposto- vous invite à renouveler
Notre-Dame du Salut, bénis par le lat. Avec ce vaccin, nous pou- chaque jour, conduise cha-
sang de nos frères et sœurs qui ont vons aller de l’avant avec une cun d’entre vous à partager
payé le prix extrême de leur fidélité énergie toujours nouvelle, la Bonne Nouvelle avec en-
au Seigneur et à son Eglise. Puisse le pour partager la joie de thousiasme et avec coura-
souvenir de leur sacrifice nous inspi- l’Evangile, comme disciples ge, en vivant et en chemi-
rer à renouveler notre foi dans la for- missionnaires et signes vivants de la ves» (Exhort. ap. Evangelii gaudium, n. dans un monde souvent fragmenté et nant toujours à la lumière de la Paro-
ce de la Croix et de son message sal- présence du Règne de Dieu, Règne 167). déchiré par les divisions! Tout effort le de Dieu que nous avons le don et
vifique de pardon, de réconciliation de sainteté, de justice et de paix. Les difficultés font partie de l’ex- accompli pour construire des ponts le devoir d’annoncer. Nous savons
et de renaissance. Le chrétien, en ef- Comme le monde autour de nous périence quotidienne des fidèles ira- entre communautés et institutions ec- que notre service comporte égale-
fet, est appelé à témoigner de l’amour a besoin d’entendre ce message! kiens. Au cours des dernières décen- clésiales, paroissiales et diocésaines ment une composante administrati-
du Christ partout et en tout temps. N’oublions jamais que le Christ est nies, vous et vos concitoyens avez dû servira de geste prophétique de ve, mais cela ne signifie pas que nous
C’est l’Evangile à proclamer et à in- annoncé surtout par le témoignage affronter les effets de la guerre et des l’Eglise en Irak et de réponse féconde devions passer tout notre temps en
carner aussi dans ce bien aimé pays. de vies transformées par la joie de persécutions, la fragilité des infra- à la prière de Jésus afin que tous réunions ou derrière un bureau. Il est
En tant qu’évêques et prêtres, reli- l’Evangile. Comme nous le voyons structures de base et la lutte conti- soient un (cf. Jn 17, 21; Ecclesia in Medio important de sortir au milieu de no-
gieux et religieuses, catéchistes et res- dans l’histoire antique de l’Eglise sur nuelle pour la sécurité économique et Oriente, n. 37). tre troupeau et d’offrir notre présence
ponsables laïcs, vous partagez tous ces terres, une foi vivante en Jésus est personnelle, qui a souvent conduit à Pasteurs et fidèles, prêtres, reli- et notre accompagnement aux fidèles
des déplacements internes et à la mi- gieux et catéchistes partagent, même dans les villes et les villages. Je pense
gration de nombreuses personnes, si c’est de façons différentes, la à tous ceux qui risquent de rester à la
aussi parmi les chrétiens, dans d’au- responsabilité de promouvoir la mis- traîne: aux jeunes, aux personnes
tres parties du monde. Je vous remer- sion de l’Eglise. Parfois des incom- âgées, aux malades et aux pauvres.
Discours aux autorités cie, frères évêques et prêtres, d’être
demeurés proches de votre peuple —
préhensions peuvent surgir et nous
pouvons faire l’expérience de ten-
Quand nous servons le prochain avec
dévouement, comme vous le faites,
proches de votre peuple!, — en le sou- sions: ce sont les nœuds qui empê- dans un esprit de compassion, d’hu-
SUITE DE LA PAGE 3 sur la fraternité humaine, Abou Dhabi, tenant, en vous efforçant de satisfaire chent le tissage de la fraternité. Ce milité, de bienveillance, avec amour,
4 février 2019). Au contraire, Dieu, les besoins des gens et en aidant cha-
inégalités économiques et les ten- qui a créé les êtres humains égaux cun à accomplir sa part au service du
sions régionales qui menacent la en dignité et en droit, nous appelle bien commun. L’apostolat éducatif et
stabilité de ces terres. Je remercie à répandre amour, bienveillance, l’apostolat caritatif de vos Eglises
les Etats et les Organisations inter- concorde. En Irak aussi l’Eglise ca- particulières, représentent une res-
nationales qui œuvrent en Irak tholique désire être amie de tous et, source précieuse aussi bien pour la
pour la reconstruction et pour pro- par le dialogue, collaborer de façon vie de la communauté ecclésiale que
curer assistance aux réfugiés, aux constructive avec les autres reli- pour celle de toute la société. Je vous
déplacés internes et à ceux qui ont gions, à la cause de la paix. La pré- encourage à persévérer dans cet en-
du mal à retourner chez eux, en sence très ancienne des chrétiens gagement afin de garantir que la
rendant disponibles dans le pays sur cette terre et leur contribution à communauté catholique en Irak,
nourriture, eau, logements, services la vie du pays constituent un riche bien que petite comme une graine de
sanitaires et hygiéniques, comme héritage qui veut pouvoir se pour- moutarde (cf. Mt 13, 31-32), continue
aussi des programmes en faveur de suivre au service de tous. Leur par- à enrichir la marche du pays dans son
la réconciliation et de l’édification ticipation à la vie publique, en tant ensemble.
de la paix. Et là, je ne peux pas ne que citoyens jouissant pleinement L’amour du Christ nous demande
pas rappeler les nombreuses agen- de droits, de liberté et de responsa- de mettre de côté tout type d’égocen-
ces, dont plusieurs catholiques, qui bilité, témoignera qu’un sain plura- trisme et de compétition; il nous
assistent avec grand dévouement lisme religieux, ethnique et culturel pousse à la communion universelle et
depuis des années les populations peut contribuer à la prospérité et à nous appelle à former une commu- sont les nœuds que nous portons en nous servons réellement Jésus, com-
civiles. Venir à la rencontre des be- l’harmonie du pays. nauté de frères et de sœurs qui s’ac- nous. D’ailleurs nous sommes tous me lui-même nous l’a dit (cf. Mt 25,
soins essentiels de tant de frères et Chers amis, je désire exprimer cueillent et prennent soin les uns des pécheurs. Cependant ces nœuds 40). Et en servant Jésus dans les au-
sœurs est un acte de charité et de encore une fois ma sincère gratitu- autres (cf. Enc. Fratelli tutti, nn. 95- peuvent être défaits par la Grâce, par tres, nous découvrons la vraie joie.
justice, et contribue à une paix du- de pour tout ce que vous avez fait 96). Je pense à l’image familière d’un un amour plus grand; ils peuvent être Ne vous éloignez pas du peuple saint
rable. Je souhaite que les nations et continuez de faire afin d’édifier tapis. Les différentes Eglises présen- guéris par le pardon et par le dialo- de Dieu dans lequel vous êtes nés.
ne retirent pas du peuple irakien la une société empreinte d’unité fra- tes en Irak, chacune avec son patri- gue fraternel, en portant patiemment N’oubliez pas vos mères et vos
main tendue de l’amitié et de l’en- ternelle, de solidarité et de concor- moine historique, liturgique et spiri- les fardeaux les uns des autres (cf. Ga grands-mères qui vous ont «allaités»
gagement constructif, mais qu’elles de. Le service du bien commun qui tuel séculaire, sont comme autant de 6, 2) et en se réconfortant mutuelle- dans la foi, comme le dirait saint Paul
continuent à œuvrer en esprit de est le vôtre est une œuvre noble. Je fils colorés qui, entrelacés, forment ment dans les moments d’épreuve et (cf. 2 Tm 1, 5). Soyez des pasteurs,
commune responsabilité avec les demande au Tout-Puissant de vous un unique très beau tapis qui, non de difficulté. des serviteurs du peuple de Dieu et
autorités locales, sans imposer des soutenir dans vos responsabilités et seulement atteste notre fraternité, Je voudrais dire maintenant une non des clercs d’état. Toujours parmi
intérêts politiques ou idéologiques. de vous guider tous sur la voie de mais renvoie également à sa source. parole spéciale à mes frères évêques. le peuple de Dieu, jamais détachés
La religion, de par sa nature, la sagesse, de la justice et de la vé- Parce que Dieu lui-même est l’artiste J’aime penser à notre ministère épis- comme si vous étiez une classe privi-
doit être au service de la paix et de rité. Sur chacun de vous, sur vos fa- qui a conçu ce tapis, qui l’a tissé avec copal en terme de proximité: notre légiée. Ne reniez pas ce «lignage»
la fraternité. Le nom de Dieu ne milles et sur les personnes qui vous patience et le reprise avec soin, nous besoin de rester avec Dieu dans la noble qui est le peuple saint de
peut pas être utilisé pour «justifier sont chères, et sur tout le peuple voulant tous bien entrelacés entre prière, à côté des fidèles confiés à nos D ieu.
des actes d’homicide, d’exil, de ter- irakien, j’invoque l’abondance des nous comme ses fils et ses filles. Que soins, et de nos prêtres. Soyez parti-
rorisme et d’oppression» (Document bénédictions divines. Merci. l’exhortation de saint Ignace d’An- culièrement proches de vos prêtres. SUITE À LA PAGE 5
numéro 10, mardi 9 mars 2021 L’OSSERVATORE ROMANO page 5

Voyage en Irak - Nadjaf

Rencontre avec le grand ayatollah Al-Sistani

Collaboration et amitié
pour un avenir de paix
L’importance de la collaboration et sa voix en défense des plus faibles et jourd’hui, ont été centraux dans les
de l’amitié entre les communautés persécutés, en affirmant le caractère entretiens, au cours desquels Al-Sis-
religieuses — afin qu’en cultivant le sacré de la vie humaine et l’importan- tani a abordé des thèmes tels que la
respect réciproque et le dialogue, on ce de l’unité du peuple d’Irak. pauvreté, la persécution religieuse et
puisse contribuer au bien de l’Irak, En prenant congé, le Pape a re- le manque de justice sociale, en par-
de la région et de toute l’humanité — nouvelé sa prière à Dieu, Créateur de ticulier dans des contextes de conflits
a été soulignée par le Pape au cours tous, en faveur d’un avenir de paix et et de déplacement de populations, le
de la visite de courtoisie au grand de fraternité pour la bien-aimée terre besoin de faire prévaloir la raison et
ayatollah Sayyid Ali Al-Husayni Al- irakienne, le Moyen-Orient et le la sagesse et de rejeter le langage de
Sistani, accomplie à Nadjaf le same- monde entier. la guerre.
di 6 mars. C’est ce qu’a annoncé une Le bureau du grand ayatollah a Parmi les autres commentaires du
déclaration du directeur de la salle également publié une déclaration sur monde islamique, rappelons celui re-
de presse du Saint-Siège, Matteo la rencontre, dans laquelle il fait réfé- lancé dans un tweet par Mohammad
Bruni, qui souligne que la rencontre rence, entre autres, à l’histoire du Ali Abtahi, proche collaborateur de
a duré environ quarante-cinq minu- pays et à l’intérêt à ce que les ci- l’ancien président iranien Khatami.
tes. toyens chrétiens puissent y vivre La rencontre entre François et Al-Sis-
A cette occasion, François a remer-
cié le chef de la communauté chiite
comme tous les Irakiens dans la paix
et le respect des droits. Le rôle de la
tani, a-t-il écrit, «peut mettre un frein
à la violence religieuse ou tout au
Un retour à la maison
irakienne car, avec cette dernière, fa- foi en Dieu et l’engagement en fa- moins établir une frontière entre l’au-
ce à la violence et aux grandes diffi- veur des plus hautes valeurs morales thenticité pacifique des religions et la SUITE DE LA PAGE 1 descendance d’Abraham et repré-
cultés des dernières années, il a élevé face aux défis de l’humanité au- violence religieuse». sentants de diverses religions, nous
Aujourd’hui, les catholiques sont sentons avoir avant tout ce rôle: ai-
appelés à être de nouveaux Michel- der nos frères et sœurs à élever le re-
Ange, capables de mener à bien le gard et la prière vers le ciel. Nous en
dessein originel de Dieu. Pour ce avons tous besoin parce que nous
François rencontre les jeunes faire, il est nécessaire d’avoir le re-
gard de l’origine, le regard de l’artis-
ne nous suffisons pas à nous-mê-
mes. L’homme n’est pas tout-puis-
de Scholas Occurentes te: un regard courageux et perçant,
capable de dépasser les nuages et de
sant, il ne peut pas s’en sortir tout
seul. Et s’il expulse Dieu, il finit par
contempler la beauté du ciel. Que adorer les choses terrestres. Mais les
éducatif était arrivée dans ce pays arabe sont ces nuages? Le Pape l’explique biens du monde, qui font que beau-
pour réaliser divers programmes avec la clairement: «Ne permettons pas coup oublient Dieu et les autres, ne
jeunesse locale, à l’enseigne de la culture que la lumière du Ciel soit couverte sont pas a raison de notre voyage
de la rencontre à travers le sport et l’art. par les nuages de la haine! Au-des- sur Terre. Nous levons les yeux vers
Au cours de la conversation, chacun des sus de ce pays, se sont accumulés les le ciel pour nous élever des basses-
jeunes présents a raconté au Pape ce dont il sombres nuages du
rêve pour son avenir, et François les a invi- terrorisme, de la guer-
tés à espérer et à chercher les étoiles qui re et de la violence.
peuvent les guider sur leur chemin. Des Toutes les communau-
photos des activités menées les jours précé- tés ethniques et reli-
dents à Erbil, où, grâce à la signature de gieuses en ont souf-
l’accord avec l’université internationale de fert».
Tishk (Erbil), a été inaugurée la Chaire Ce sont les nuages
Scholas, ont été montrées au Pape. des nouvelles (et an-
A la fin de la réunion au siège de la re- ciennes) idoles. Au
présentation pontificale, qui s’est terminée début de la rencontre,
peu après 18h30, Francois a béni et inaugu- un passage de la Sou-
A l’issue de la première journée passée en Irak, le vendre- ré l’Ecole de sport pour la paix de Scholas occurrentes, qui rate d’Abraham du
di 5 mars, le Pape François a rencontré au siège de la non- bénéficiera du soutien du ministère irakien de la jeunesse Coran a été lu, qui
ciature apostolique à Bagdad, un groupe de jeunes de et des sports et de la Ligue professionnelle espagnole de commence par ces
différentes confessions religieuses qui participent aux football. S’est également joint à cette initiative le World mots: «O mon Sei-
programmes de la fondation Scholas occurrentes. Box Council (WBC) pour la diffusion des disciplines rela- gneur, fais de cette cité
En effet, au début de la semaine, une équipe du réseau tives à la boxe. un lieu sûr, et préserve-moi ainsi ses de la vanité; nous servons Dieu
que mes enfants de l’adoration des afin de sortir de l’esclavage du moi,
idoles». Cette région n’a connu que parce que Dieu nous pousse à ai-
très rarement la «sécurité», ce voya- mer. Voici la vraie religiosité: adorer
ge du Pape, accompli en voitures Dieu et aimer le prochain. Dans le
Rencontre avec les évêques et les religieux blindées, en témoigne lui aussi,
mais la question est de savoir si les
monde d’aujourd’hui, qui oublie
souvent le Très-Haut ou en présente
deux prières (pour la sécurité et une image déformée, les croyants
SUITE DE LA PAGE 4 ter à une renaissance d’espérance de cette histoire, témoignant fidèle- contre l’idolâtrie) sont liées. Nous sont appelés à témoigner de sa bon-
pour tous. ment des promesses de Dieu qui ne avons créé un monde sans sécurité té, à montrer sa paternité à travers
Je voudrais revenir maintenant à Je pense en particulier aux jeunes. manquent jamais, et cherchant à et violent, car nous avons cédé aux leur fraternité». Pèlerin pénitent de
nos frères et sœurs morts lors de l’at- Partout ils sont porteurs de promesse construire un avenir nouveau. idoles que nous avons nous-mêmes paix, François est toujours plus le
tentat terroriste dans cette cathédrale et d’espérance, surtout dans ce pays. Que votre témoignage, mûri dans créées. En pensant tout d’abord être héraut de la fraternité qui au-
il y a dix ans et dont la cause de béa- Ici, en effet, il n’y a pas seulement un les épreuves et renforcé par le sang Dieu, être autosuffisants. Sur ce jourd’hui, dans la maison d’Abra-
tification est en cours. Leur mort inestimable patrimoine archéolo- des martyrs, soit une lumière qui res- point aussi les paroles du Pape sont ham, a accompli un autre pas en
nous rappelle avec force que l’incita- gique, mais une richesse incalculable plendit en Irak et au-delà, pour an- claires et sans équivoque: «Nous, avant extraordinaire.
tion à la guerre, les attitudes de hai- pour l’avenir: ce sont les jeunes! Ils noncer la grandeur
ne, la violence et l’effusion de sang sont votre trésor et il convient d’en du Seigneur et faire
sont incompatibles avec les enseigne- prendre soin, en nourrissant leurs rê- exulter l’esprit de ce
ments religieux (cf. Enc. Fratelli tutti, ves, en accompagnant leur chemin, peuple en Dieu notre
n. 285). Et je veux rappeler toutes les en faisant grandir leur espérance. Sauveur (cf. Lc 1, 46-
victimes de violences et de persécu- Bien que jeunes, en effet, leur patien- 47).
tions, appartenant à quelque commu- ce a déjà été mise durement à l’épreu- De nouveau, je
nauté religieuse que ce soit. Demain, ve par les conflits de ces années. Mais rends grâce parce que
à Ur, je rencontrerai les leaders des rappelons-nous, avec les anciens ils nous avons pu nous
traditions religieuses présentes dans sont la pointe de diamant du pays, rencontrer. Que No-
ce pays, pour proclamer une fois en- les fruits les plus savoureux de l’ar- tre-Dame du Salut et
core notre conviction que la religion bre: il nous revient, à nous, de les cul- l’apôtre saint Thomas
doit servir la cause de la paix et de tiver dans le bien et de les irriguer intercèdent pour
l’unité entre tous les enfants de Dieu. d’espérance. vous et vous protè-
Ce soir, je veux vous remercier pour Frères et sœurs, par le Baptême et gent toujours. Je bé-
votre engagement à être des artisans la Confirmation, par l’Ordination ou nis de tout cœur cha-
de paix, au sein de vos communautés la Profession religieuse, vous avez été cun de vous et vos
et avec les croyants des autres tradi- consacrés au Seigneur et envoyés communautés. Et je
tions religieuses, en répandant des se- pour être des disciples missionnaires vous demande s’il
mences de réconciliation et de co- sur cette terre liée si étroitement à vous plaît de prier
existence fraternelle qui peuvent por- l’histoire du salut. Vous faites partie pour moi. Merci!
page 6 L’OSSERVATORE ROMANO mardi 9 mars 2021, numéro 10

Voyage en Irak - Nadjaf - Ur

Rencontre interreligieuse dans la plaine d’Ur

Haïr son frère


c’est profaner le nom de Dieu
Dans la matinée du samedi 6 mars, et la prière vers le ciel. Nous en avons
deuxième jour du voyage en Irak, le Pape tous besoin parce que nous ne nous
François, de Bagdad, a rejoint en avion suffisons pas à nous-mêmes. L’hom-
Nadjaf, principal centre religieux chiite, pour me n’est pas tout-puissant, il ne peut
rendre visite au grand ayatollah Al-Sistani. pas s’en sortir tout seul. Et s’il expul-
Ensuite, toujours en avion, il est arrivé à se Dieu, il finit par adorer les choses
Nassiriya, d’où il s’est rendu en voiture à Ur terrestres. Mais les biens du monde,
des Chaldéens pour participer à une rencon- qui font que beaucoup oublient Dieu
tre interreligieuse. A la suite des témoignages et les autres, ne sont pas le motif de
de divers représentants des religions présentes notre voyage sur la Terre. Nous le-
en terre irakienne, le Pape a prononcé le dis- vons les yeux vers le ciel pour nous
cours suivant: élever des bassesses de la vanité; nous
servons Dieu afin de sortir de l’escla-
Chers frères et sœurs, vage du moi, parce que Dieu nous
Ce lieu béni nous reporte aux origi- pousse à aimer. Voici la vraie religio-
nes, aux sources de l’œuvre de Dieu, sité: adorer Dieu et aimer le pro-
à la naissance de nos religions. Ici, où chain. Dans le monde d’aujourd’hui,
vécut Abraham, notre père, il nous qui oublie souvent le Très-Haut ou
semble revenir à la maison. C’est ici en présente une image déformée, les
qu’il entendit l’appel de Dieu, d’ici il croyants sont appelés à témoigner de
partit pour un voyage qui devait sa bonté, à montrer sa paternité à tra-
changer l’histoire. Nous sommes le
fruit de cet appel et de ce voya-
ge. Dieu demanda à Abraham de le-
ver les yeux vers le ciel et d’y compter
les étoiles (cf. Gn 15, 5). Dans ces
étoiles, il vit la promesse de sa posté-
rité, il nous vit. Et aujourd’hui, nous, Au-dessus de ce pays, ce ici aujourd’hui sur ses traces soit
juifs, chrétiens et musulmans, avec se sont accumulés les un signe de bénédiction et d’espéran-
nos frères et sœurs d’autres religions, sombres nuages du ter- ce pour l’Irak, pour le Moyen-Orient
nous honorons notre père Abraham rorisme, de la guerre et et pour le monde entier. Le Ciel ne
en faisant comme lui: nous regardons le de la violence. Toutes s’est pas lassé de la Terre: Dieu aime
ciel et nous marchons sur la terre. les communautés ethni- chaque peuple, chacune de ses filles
1. Nous regardons le ciel. En contem- ques et religieuses en et chacun de ses fils! Ne nous lassons
plant, après des millénaires, le même ont souffert. Je vou- jamais de regarder le ciel, de regarder
ciel, les mêmes étoiles apparaissent. drais rappeler en parti- ces étoiles, les mêmes que, en son
Elles illuminent les nuits les plus culier la communauté temps, notre père Abraham regarda.
obscures parce qu’elles brillent ensem- yézidie, qui a pleuré la 2. Nous marchons sur la terre. Les yeux
ble. Le ciel nous livre ainsi un messa- mort de nombreux levés au ciel ne détournèrent pas,
ge d’unité: le Très-Haut au-dessus de hommes et a vu des mais encouragèrent Abraham à mar-
nous nous invite à ne jamais nous sé- milliers de femmes, de cher sur la terre, à entreprendre un
parer du frère qui est à côté de nous. jeunes filles et d’enfants voyage qui, à travers sa descendance,
L’Au-delà de Dieu nous renvoie à l’au- vers leur fraternité. se: ce sont des trahisons de la reli- enlevés, vendus comme esclaves et devait toucher chaque siècle et
tre du frère. Mais si nous voulons pré- De ce lieu source de foi, de la terre gion. Et nous, croyants, nous ne pou- soumis à des violences physiques et à chaque latitude. Mais tout commen-
server la fraternité, nous ne devons de notre père Abraham, nous affir- vons pas nous taire lorsque le terro- des conversions forcées. Aujourd’hui ça ici, avec le Seigneur qui «le fit sor-
pas perdre de vue le ciel. Nous, des- mons que Dieu est miséricordieux et que risme abuse de la religion. Au con- nous prions pour tous ceux qui ont tir d’Ur» (cf. Gn 15, 7). Son chemin
cendance d’Abraham et représen- l’offense la plus blasphématoire est traire, c’est à nous de dissiper avec subi de telles souffrances, pour tous fut donc un chemin en sortie, qui exigea
tants de diverses religions, nous sen- de profaner son nom en haïssant le clarté les malentendus. Ne permet- ceux qui sont encore dispersés et sé- des sacrifices: il dut laisser terre, mai-
tons avoir avant tout ce rôle: aider frère. Hostilité, extrémisme et violen- tons pas que la lumière du Ciel soit questrés, afin qu’ils puissent vite re- son et parenté. Mais, en renonçant à
nos frères et sœurs à élever le regard ce ne naissent pas d’une âme religieu- couverte par les nuages de la haine! venir chez eux. Et nous prions pour sa famille, il devint père d’une famille
que la liberté de conscience et la li- de peuples. Il nous arrive aussi quel-
berté religieuse soient respectées et que chose de semblable: en chemin,
reconnues partout: ce sont des droits nous sommes appelés à laisser ces
fondamentaux parce qu’ils rendent liens et ces attachements qui, en nous
l’homme libre de contempler le Ciel enfermant dans nos groupes, nous

La prière des fils d’Abraham pour lequel il a été créé.


Le terrorisme, quand il a envahi le
nord de ce cher pays, a détruit de fa-
empêchent d’accueillir l’amour infini
de Dieu et de voir dans les autres des
frères. Oui, nous avons besoin de
çon barbare une partie de son mer- sortir de nous-mêmes, parce que nous
Nous publions le texte de la «prière des fils d’Abraham», ré- père Abraham, tu as fait de lui une bénédiction veilleux patrimoine religieux, dont avons besoin les uns des autres. La pandé-
citée après le discours du Pape François lors de la rencontre pour tous les peuples. des églises, des monastères et des mie nous a fait comprendre que
interreligieuse à Ur. Nous te demandons, Dieu de notre père Abra- lieux de culte de diverses commu- «personne ne se sauve tout seul»
ham et notre Dieu, de nous accorder une foi forte, nautés. Mais, même durant ce mo- (Lett. enc. Fratelli tutti, n. 54). Pour-
Dieu tout-puissant, notre Créateur qui aime la fa- active à faire le bien, une foi qui t’ouvre nos cœurs ment sombre, des étoiles ont brillé. tant, la tentation de prendre des dis-
mille humaine et tout ce que tes mains ont accom- ainsi qu’à tous nos frères et sœurs; et une espérance Je pense aux jeunes volontaires mu- tances par rapport aux autres revient
pli, nous, fils et filles d’Abraham appartenant au ju- irrépressible, capable de voir partout la fidélité de sulmans de Mossoul qui ont aidé à souvent. Mais «le “sauve qui peut”
daïsme, au christianisme et à l’islam, avec les autres tes promesses. réaménager des églises et des monas- deviendra vite “tous contre tous”, et
croyants et toutes les personnes de bonne volonté, Fais de chacun de nous un témoin du soin affec- tères en construisant des amitiés fra- ceci sera pire qu’une pandémie»
nous te remercions de nous avoir donné comme tueux que tu as pour tous, en particulier pour les ternelles sur les décombres de la hai- (ibid., n. 36). Dans les tempêtes que
père commun dans la foi Abraham, fils éminent de réfugiés et les déplacés, les veuves et les orphelins, ne, et aux chrétiens et musulmans nous sommes en train de traverser,
cette noble et bien-aimée terre. les pauvres et les malades. qui ensemble restaurent aujourd’hui l’isolement ne nous sauvera pas, la
Nous te remercions pour son exemple d’homme Ouvre nos cœurs au pardon réciproque et fais de des mosquées et des églises. Le pro- course pour renforcer les armements
de foi qui t’a obéi jusqu’au bout, en laissant sa fa- nous des instruments de réconciliation, des bâtis- fesseur Ali Thajeel nous a aussi ra- et pour ériger des murs, qui nous
mille, sa tribu et sa patrie pour aller vers une terre seurs d’une société plus juste et plus fraternelle. conté le retour des pèlerins dans cette rendront au contraire toujours plus
qu’il ne connaissait pas. Accueille dans ta demeure de paix et de lumière ville. Il est important de pérégriner distants et fâchés, ne nous sauvera
Nous te remercions aussi pour l’exemple de cou- tous les défunts, en particulier les victimes de la vers les lieux sacrés: c’est le plus beau pas. L’idolâtrie de l’argent, qui enfer-
rage, de résistance et de force d’âme, de générosité violence et des guerres. signe de la nostalgie du Ciel sur la me sur soi et provoque des gouffres
et d’hospitalité que notre père commun dans la foi Aide les autorités civiles à chercher et à retrouver Terre. C’est pourquoi aimer et préser- d’inégalités dans lesquelles l’humani-
nous a donné. les personnes qui ont été enlevées, et à protéger de ver les lieux sacrés est une nécessité té s’enfonce, ne nous sauvera pas. Le
Nous te remercions en particulier pour sa foi hé- façon particulière les femmes et les enfants. existentielle, en souvenir de notre pè- consumérisme, qui anesthésie l’esprit
roïque, manifestée par sa disponibilité à sacrifier Aide-nous à prendre soin de la planète, maison re Abraham qui, en divers endroits, et paralyse le cœur ne nous sauvera
son fils afin d’obéir à ton commandement. Nous sa- commune que, dans ta bonté et générosité, tu nous éleva vers le ciel des autels au Sei- pas.
vons que c’était une épreuve très difficile dont il est as donnée à tous. gneur (cf Gn 12, 7.8; 13, 18; 22, 9). La voie que le Ciel indique à notre
sorti vainqueur parce qu’il t’a fait confiance sans ré- Soutiens nos mains dans la reconstruction de ce Que le grand patriarche nous aide à marche est autre, c’est la voie de la
serve, que tu es miséricordieux et que tu ouvres pays, et donne-nous la force nécessaire pour aider faire, des lieux sacrés de chacun, des paix. Elle demande, surtout dans la
toujours des possibilités nouvelles pour recommen- ceux qui ont dû laisser leurs maisons et leurs terres oasis de paix et de rencontre pour tempête, de ramer ensemble du mê-
cer. à rentrer en sécurité et avec dignité, et à entrepren- tous! Par sa fidélité à Dieu, il devint me côté. Il est indigne, alors que
Nous te remercions parce que, en bénissant notre dre une vie nouvelle, sereine et prospère. Amen. une bénédiction pour toutes les na-
tions (cf. Gn 12, 3); que notre présen- SUITE À LA PAGE 7
numéro 10, mardi 9 mars 2021 L’OSSERVATORE ROMANO page 7

Voyage en Irak - Ur

Rencontre interreligieuse
SUITE DE LA PAGE 6 sine, martyrisée. tifier aucune forme d’im-
Le patriarche Abraham, qui nous position, d’oppression et
nous sommes tous éprouvés par la rassemble aujourd’hui dans l’unité, de prévarication, il ne
crise pandémique, et surtout ici où fut un prophète du Très-Haut. Une peut pas se comporter de
les conflits ont causé tant de misère, ancienne prophétie dit que les peu- manière agressive.
que l’on pense avidement à ses pro- ples, «de leurs épées, forgeront des Chers amis, tout cela
pres affaires. Il n’y aura pas de paix socs, et de leurs lances, des faucilles» est-il possible? Le père
sans partage et accueil, sans une jus- (Is 2, 4). Cette prophétie ne s’est pas Abraham, qui a su espérer
tice qui assure équité et promotion réalisée; au contraire épées et lances contre toute espérance (cf.
pour tous, à commencer par les plus sont devenues missiles et bom- Rm 4, 18) nous encourage.
faibles. Il n’y aura pas de paix sans bes. D’où le chemin de la paix peut-il Au cours de l’histoire,
des peuples qui tendent la main à alors commencer? Du renoncement à nous avons souvent pour-
d’autres peuples. Il n’y aura pas de avoir des ennemis. Celui qui a le cou- suivi des buts trop terres-
paix tant que les autres seront un eux rage de regarder les étoiles, celui qui tres et nous avons cheminé
et non un nous. Il n’y aura pas de paix croit en Dieu, n’a pas d’ennemis à chacun pour son propre
tant que les alliances seront contre combattre. Il a un seul ennemi à af- compte; mais avec l’aide
quelqu’un, parce que les alliances des fronter, qui se tient à la porte du de Dieu nous pouvons changer en communauté sabéenne mandéenne, accueil bienveillant, digne de person-
uns contre les autres augmentent cœur et frappe pour entrer: c’est l’ini- mieux. Il nous revient, humanité qui a perdu la vie en essayant de sau- nes vulnérables et blessées.
seulement les divisions. La paix mitié. Tandis que certains cherchent à d’aujourd’hui, et surtout à nous, ver la famille de son voisin musul- Ce fut précisément à travers l’hos-
n’exige ni vainqueurs ni vaincus, avoir des ennemis plus qu’à être croyants de toute religion, de conver- man. Combien de personnes ici, pitalité, trait distinctif de ces terres,
mais des frères et des sœurs qui, mal- amis, tandis que beaucoup cherchent tir les instruments de haine en instru- dans le silence et dans le désintérêt qu’Abraham reçut la visite de Dieu et
gré les incompréhensions et les bles- leur propre bénéfice au détriment des ments de paix. Il nous revient du monde, ont entamé des chemins le don désormais inespéré d’un fils
sures du passé, cheminent du conflit autres, celui qui regarde les étoiles d’exhorter avec force les responsables de fraternité! Rafah nous a aussi ra- (cf. Gn 18, 1-10). Nous, frères et
à l’unité. Demandons-le dans la des promesses, celui qui suit les voies des nations afin que la prolifération conté les souffrances indicibles de la sœurs de diverses religions, nous
prière pour tout le Moyen-Orient, je de Dieu ne peut pas être contre quel- croissante des armes cède le pas à la guerre qui a contraint de nombreuses nous sommes retrouvés ici, à la mai-
pense en particulier à la Syrie voi- qu’un, mais pour tous. Il ne peut jus- distribution de nourriture pour tous. personnes à abandonner leur maison son, et d’ici, ensemble, nous voulons
Il nous revient de réduire au silence et leur patrie à la recherche d’un ave- nous engager afin que se réalise le rê-
les accusations réciproques pour nir pour leurs enfants. Merci, Rafah, ve de Dieu: que la famille humaine
donner une voix au cri des opprimés d’avoir partagé avec nous ta ferme devienne hospitalière et accueillante
et des rejetés sur la planète: trop sont volonté de rester ici, sur la terre de envers tous ses fils; qu’en regardant
Des témoignages de coexistence pacifique privés de pain, de médicaments, tes pères. Que ceux qui n’y sont pas le même ciel, elle chemine dans la

Histoires d’espérance
d’instruction, de droit et de dignité! parvenus et ont dû fuir trouvent un paix sur la même terre.
Il nous revient de mettre en lumière
les manœuvres douteuses qui tour-
nent autour de l’argent et de deman-
der avec force que l’argent ne finisse
Des paroles d’espérance arrivent
d’Ur. Au cours de la rencontre
ensemble à travers les ruines de la
guerre sur le même sol. Notre sang
pas toujours et seulement par alimen-
ter le confort effréné de quelques-
Le Conseil musulman des Anciens
interreligieuse, deux jeunes de
Bassorah, une femme de religion
s’est mélangé, ensemble nous
avons éprouvé l’amertume de
uns. Il nous revient de protéger la
maison commune de nos intentions
salue la visite du Pape en Irak
sabéenne mandéenne et un l’embargo, nous avons la même prédatrices. Il nous revient de rappe-
professeur universitaire musulman identité. L’injustice a frappé tous ler au monde que la vie humaine vaut L’organisme basé à Abou Dhabi, tante, le Conseil des Anciens salue
ont présenté leurs témoignages. les Irakiens». pour ce qu’elle est et non pour ce qui promeut la paix dans les pays à le courage du Pape: «L’insistance
Dawood Ara (chrétien) et Hasan Cette femme a raconté au Pape la qu’elle a, et que les vies des enfants à majorité musulmane, a exprimé son du Pape François à effectuer cette
Salim (musulman) ont 19 ans et tragédie du terrorisme qui n’a naître, des personnes âgées, des mi- soutien à la visite du Pape en Irak, visite, malgré les nombreux défis,
sont camarades d’école (cf. photo épargné personne et qui «a violé grants, des hommes et des femmes de qui apporte un message de solidari- reflète sa foi totale dans la fraternité
ci-contre). Comme ils l’ont notre dignité»: «En vertu de la toutes couleurs et nationalités sont té avec les victimes de la violence humaine ainsi que sa volonté de dé-
raconté, ils ont fait un prêt devise de votre visite — “Vous êtes toujours sacrées et comptent comme dans la région et dans le monde. fendre l’égalité face à la haine, au
ensemble pour celles de chacun! Il Les membres du Conseil des An- sectarisme et aux conflits», insis-
ouvrir un magasin nous revient d’avoir ciens, créé à Abou Dhabi en 2014, tent-ils.
de vêtements dans le courage de lever les et que le Pape avait rencontré lors «Les paroles et gestes du Pape
le centre de leur yeux et de regarder les de sa visite de février 2019 aux Emi- rejoignent donc les objectifs de cet
ville. L’objectif «est étoiles, les étoiles que rats arabes unis, ont salué dans un organisme qui sont de diffuser la
de financer leurs notre père Abraham a communiqué ce nouveau voyage paix, la coexistence et le respect
études vues, les étoiles de la apostolique du Pape François au communautaire tout en luttant con-
universitaires». Et promesse. Moyen-O rient. tre la haine et l’extrémisme», souli-
«même si nous Le chemin d’Abra- «La visite du Pape François en gnent les membres de cet organis-
n’appartenons pas ham fut une bénédic- Irak est une grande occasion de me.
à la même religion tion de paix. Mais ce promouvoir la paix et constitue un Le secrétaire général du Conseil,
— a affirmé Hasan ne fut pas facile: il message de solidarité avec les victi- le sultan Al Remeithi, a par ailleurs
— nos histoires dut affronter des lut- mes de la violence dans la région et salué les différentes visites du Pape
montrent qu’il est tes et des impré- dans le monde entier», se réjouis- dans la région, qui ont renforcé «le
possible de vus. Nous aussi, nous sent-ils. «Après des années de des- dialogue et l’amitié entre l’O rient
travailler ensemble avons devant nous un truction et de guerre, nous pensons et l’Occident», les mettant en pa-
et également que chemin accidenté, que cette visite historique contri- rallèle avec les initiatives d’Ahmed
l’on peut être mais nous avons be- buera à panser les plaies du peuple el-Tayeb, le grand imam d’Al-
amis». Dawood lui soin, comme le grand irakien, tout en offrant l’espoir Azhar et président du Conseil mu-
a fait écho: «Nous patriarche, de faire d’un avenir meilleur pour l’Irak et sulman des Anciens, «qui a inlassa-
aimerions que des pas concrets, de pé- la région, un avenir qui sera em- blement parcouru le monde dans le
beaucoup d’autres régriner à la décou- preint de tolérance et de coexisten- même but noble. Ces deux grands
Irakiens vivent la même expérience tous frères” — je déclare que je verte du visage de l’autre, de partager ce». hommes et symboles religieux se
que nous. Nous ne voulons pas la resterai ici, dans la terre de mes des souvenirs, des regards et des si- Alors que des rumeurs d’annula- sont réunis aux Emirats arabes unis
guerre, la violence, la haine: nous ancêtres. Je serai ensevelie à côté lences, des histoires et des expérien- tion du voyage s’étaient multi- en février 2019 pour signer le Docu-
voulons que les personnes de notre de mon père: telle est ma décision, ces. J’ai été frappé par le témoignage pliées, notamment en raison de la ment sur la fraternité humaine»,
pays travaillent ensemble et soient par respect de ces grandes paroles: de Dawood et de Hasan, un chrétien pandémie et de l’insécurité persis- rappelle-t-il.
amies entre elles». nous sommes tous frères. Je et un musulman qui, sans se laisser
Rafah Husein Baher, de religion voudrais que vous l’entendiez dans décourager par les différences, ont
sabéenne mandéenne, a présenté la langue de Jean-Baptiste: enyan étudié et travaillé ensemble. Ensem-
une histoire douloureuse au Pape: bahdady ahe. Nous aurons toujours ble, ils ont construit l’avenir et ils se
«Nous avons vu des enfants, des une dette à votre égard». sont découverts frères. Nous aussi,
frères et des parents fuir. Nous Enfin, la parole a été prise par Ali pour aller de l’avant, nous avons be-
avons nous aussi nos passeports Zghair Thajeel, musulman chiite, soin de faire ensemble quelque chose
prêts, mais nos voisins ont fait né précisément à Ur et professeur de bon et de concret. Telle est la voie,
preuve de gentillesse et de à l’université de Nassiriya. Ces surtout pour les jeunes qui ne peu-
générosité. Nous les aimons et ils quinze dernières années, il a vent voir leurs rêves anéantis par les
nous aiment. Nous avons des amis raconté avoir encouragé les conflits du passé! Il est urgent de les
dans tout l’Irak, qui nous aident pèlerins chrétiens à Ur. Le soutien éduquer à la fraternité, de les édu-
comme si nous étions une famille. du cardinal Sako, d’évêques et de quer à regarder les étoiles. C’est une
A Bassorah, il y avait un homme prêtres a permis de développer ce véritable urgence; ce sera le vaccin le
sabéen-mandéen, dont le nom était projet. «L’Eglise en Irak — a-t-il plus efficace pour un lendemain de
Najy. Il a perdu la vie pour sauver conclu — a toujours été la première paix. Parce que vous êtes, vous chers
la famille de son voisin musulman. à aider les indigents en fournissant jeunes, notre présent et notre avenir!
Tous les Irakiens cohabitent de la nourriture et des aides C’est seulement avec les autres
pacifiquement, entre nous il y a médicales à tous, indépendamment qu’on peut soigner les blessures du
des familiarités et des histoires de leur affiliation ou de leur passé. Madame Rafah nous a raconté
communes, nous survivons ethnie». l’exemple héroïque de Najy, de la
page 8 L’OSSERVATORE ROMANO mardi 9 mars 2021, numéro 10

Voyage en Irak - Bagdad

Messe dans la cathédrale Saint-Joseph

La logique des Béatitudes


renverse et change le monde
La Messe célébrée samedi 6 mars, dans la ca- tre force, la force de nombreux frères dans l’amour qui «supporte tout, fait
thédrale chaldéenne Saint-Joseph, à Bagdad, et sœurs qui, ici aussi, ont subi des confiance en tout, espère tout, endu-
a conclu la deuxième journée du voyage du préjugés et des offenses, des mauvais re tout» (v. 7).
Pape en Irak. Nous publions ci-dessous l’ho- traitements et des persécutions pour Nous pouvons nous demander: et
mélie prononcée par le Pape à cette occasion. le nom de Jésus. Mais tandis que la moi, comment est-ce que je réagis
puissance, la gloire et la vanité du aux situations qui ne vont pas? Face
La Parole de Dieu nous parle au- monde passent, l’amour demeure: aux épreuves, il y a toujours deux
jourd’hui de sagesse, de témoignage et de comme nous l’a dit l’Apôtre Paul, tentations. La première est la fuite:
promesses. «l’amour ne passera jamais» (1 Co 13, fuir, tourner le dos, ne plus vouloir
La sagesse sur ces terres a été culti- 8). Vivre les Béatitudes, alors, c’est savoir. La seconde est de réagir avec
vée depuis des temps très anciens. Sa rendre éternel ce qui passe. C’est por- colère, par la force. C’est ce qui est
recherche a depuis toujours fasciné ter le Ciel sur la terre. arrivé aux disciples à Gethsémani:
l’homme; mais souvent, celui qui a Mais comment se pratiquent les devant le trouble, plusieurs s’enfui-
davantage de moyens peut acquérir Béatitudes? Elles ne demandent pas rent et Pierre prit l’épée. Mais ni la
plus de connaissances et avoir plus de faire des choses extraordinaires, fuite ni l’épée n’ont résolu quoi que
d’opportunités, tandis que celui qui d’accomplir des exploits qui vont au- ce soit. Jésus, par contre, a changé
en a moins est mis de côté. C’est une delà de nos capacités. Elles deman- l’histoire. Comment? par la force
inégalité inacceptable qui s’est éten- dent le témoignage quotidien. Bienheu- humble de l’amour, par son témoi-
due aujourd’hui. Mais le Livre de la reux est celui qui vit avec douceur, gnage patient. Nous sommes appelés
Sagesse nous surprend en renversant qui pratique la miséricorde là où il se à faire ainsi; Dieu réalise ses promes-
ses de cette manière.
Promesses. La sagesse de Jésus, qui cas, ne crains pas: les Béatitudes sont ici, là où dans l’antiquité est née la sa-
s’incarne dans les Béatitudes, deman- pour toi, pour toi qui es affligé, affa- gesse, en ces temps-ci se sont levés
de le témoignage et offre la récom- mé et assoiffé de justice, persécuté. beaucoup de témoins, souvent négligés
pense contenue dans les promesses Le Seigneur te promet que ton nom par les chroniques, mais précieux aux
divines. Nous voyons en effet que est écrit dans son cœur, dans les yeux de Dieu; des témoins qui, vi-
chaque béatitude est suivie d’une Cieux! Et moi aujourd’hui je le re- vant les Béatitudes, aident Dieu à
promesse: celui qui les vit aura le mercie avec vous et pour vous, car réaliser ses promesses de paix.
Royaume des Cieux, il sera consolé,
rassasié, il verra Dieu… (cf. Mt 5, 3-
12). Les promesses de Dieu assurent
une joie sans égale et ne déçoivent
pas. Mais comment s’accomplissent- La gratitude du cardinal Sako
elles? A travers nos faiblesses. Dieu rend
bienheureux ceux qui parcourent jus-
qu’au bout le chemin de leur pauvre-
Pèlerin de paix
té intérieure. La route est celle-là, il
n’y en a pas d’autre. Regardons le
et de réconciliation
patriarche Abraham. Dieu lui pro-
met une nombreuse descendance, Ce voyage apostolique l’invitation à faire en sorte que la
mais lui et Sara sont âgés et sans en- «encouragera les Irakiens à visite du Pape et ses paroles ne
la perspective. Il dit que «au petit, trouve, qui maintient le cœur pur là fants. Précisément dans leur vieillesse surmonter un passé douloureux, en passent pas inobservées, sans laisser
par pitié, on pardonne, mais les puis- où il vit. Pour devenir bienheureux, patiente et confiante Dieu opère des vue de la réconciliation nationale, un signe chez les fidèles, dans les
sants seront jugés avec puissance» il n’est pas nécessaire d’être des héros merveilles et leur donne un fils. Re- de la guérison des blessures, de la églises et dans le pays.
(Sg 6, 6). Pour le monde, celui qui a de temps à autre, mais des témoins gardons Moïse: Dieu lui promet qu’il cohésion et de la coopération pour «Notre présence comme chrétiens
moins est écarté et celui qui a plus est chaque jour. Le témoignage est le libèrera le peuple de l’esclavage et la croissance, la paix et la stabilité», en Irak et en Orient — a dit le
privilégié. Pour Dieu non: celui qui chemin pour incarner la sagesse de pour cela il lui demande de parler au simplement parce qu’ils sont «frères cardinal — n’est pas un hasard»,
a plus de pouvoir est soumis à un Jésus. C’est ainsi que l’on change le pharaon. Moïse fait remarquer qu’il dans la diversité et des citoyens de mais a lieu «selon un plan divin».
examen rigoureux, tandis que les monde: non pas par le pouvoir ou est embarrassé pour Il y a une vocation et une mission à
derniers sont les privilégiés de Dieu. par la force, mais avec les Béatitu- parler, pourtant laquelle «nous ne pouvons pas
Jésus, la Sagesse en personne, des. Parce que c’est ce qu’a fait Jé- Dieu réalisera la renoncer malgré les difficultés».
complète ce renversement dans sus, en vivant jusqu’au bout ce qu’il promesse à travers Comme pasteurs, a-t-il ajouté,
l’Evangile: non pas à un moment avait dit au début. Tout consiste à té- ses paroles. Regar- «nous devons comprendre la
quelconque, mais au début de son moigner de l’amour de Jésus, de la dons la Vierge qui, nouvelle réalité et réorganiser
premier discours, avec les Béatitudes. même charité que saint Paul décrit en raison de la Loi, sagement les choses pour adapter la
Le renversement est total: les pau- magnifiquement dans la deuxième ne peut avoir d’en- vie chrétienne aux exigences du
vres, ceux qui pleurent, les persécutés lecture d’aujourd’hui. Voyons com- fant, est appelée à présent dans lequel nous vivons, en
sont dits bienheureux. Comment est- ment il la présente. devenir mère. Et re- respectant notre authenticité
ce possible? Bienheureux, pour le Pour commencer il dit que «la gardons Pierre: il orientale».
monde, sont les riches, les puissants, charité est longanime» (v. 4). Nous renie le Seigneur et La présence du Pape, «comme
les célèbres! A de la valeur celui qui ne nous attendions pas à cet adjectif. c’est lui que Jésus pèlerin qui prie pour un monde
possède, celui qui peut, celui qui Amour semble être synonyme de appelle à confirmer plus humain, plus fraternel, plus
compte! Pour Dieu non: n’est pas bonté, de générosité, de bonnes ses frères. Chers pacifique nous remplit
plus grand celui qui possède, mais œuvres; pourtant Paul dit que la cha- frères et sœurs, par- d’espérance», a-t-il assuré.
celui qui est pauvre en esprit; non rité est avant tout longanime. C’est une fois nous pouvons Le cardinal a également rendu
pas celui qui peut tout sur les autres, parole qui, dans la Bible, raconte la nous sentir incapa- grâce à Dieu pour «la grâce du
mais celui qui est doux avec patience de Dieu. Tout au long de l’his- bles, inutiles. N’y charisme» apportée au profit de
tous; non pas celui qui est acclamé toire, l’homme a continué à trahir croyons pas, car tous: «Annoncez sans vous lasser
par les foules, mais celui qui est misé- l’alliance avec lui, à tomber dans les Dieu veut accom- pour abattre les barrières entre les
ricordieux envers son frère. A ce mêmes péchés, et le Seigneur, au lieu plir des prodiges hommes, qui sont des frères, pas
point, il peut y avoir un doute: si je de se lasser et de s’en aller, chaque précisément à tra- des ennemis; insistez pour renforcer
vis comme Jésus demande, qu’est-ce fois est demeuré fidèle, a pardonné, a vers nos faiblesses. la terre d’Abraham, et parce que la spiritualité de la coexistence,
que j’y gagne? Est-ce que je ne ris- recommencé. La patience de recom- Il aime faire ainsi et, ce soir, huit l’Irak est leur maison commune». pour diffuser la culture de
que pas de me faire marcher sur les mencer à chaque fois est la première fois de suite, il nous a dit tūb’ā [bien- C’est ce qu’a assuré le cardinal l’ouverture, pour avancer dans la
pieds par les autres? La proposition qualité de l’amour, parce que l’amour heureux], pour nous faire comprendre, Louis Raphaël I Sako, patriarche de construction d’une paix durable».
de Jésus convient-elle? Ou est-elle ne s’indigne pas, mais repart tou- qu’avec lui, nous le sommes réelle- Babylone des Chaldéens, dans le Tout cela pour parvenir à «la
perdante? Elle n’est pas perdante, jours. Il ne s’attriste pas, mais stimu- ment. Certes, nous sommes éprou- salut adressé au Pape François au dignité, à la justice et à l’égalité
mais sage. le; il ne se décourage pas, mais il res- vés, nous tombons souvent, mais terme de la Messe à Bagdad. pour tous», comme cela est affirmé
La proposition de Jésus est sage te créatif. Face au mal, il n’abandon- nous ne devons pas oublier qu’avec Pour les chrétiens, a-t-il ajouté, dans le document sur la fraternité
parce que l’amour, qui est le cœur ne pas, il ne se résigne pas. Celui qui Jésus, nous sommes bienheureux. cette visite est «une opportunité humaine, signé par François et le
des Béatitudes, même s’il paraît fai- aime ne s’enferme pas en lui-même Ce que le monde nous enlève n’est pour faire un pèlerinage à nos grand imam d’Al-Azhar, qui
ble aux yeux du monde, en réalité est quand les choses vont mal, mais il ré- rien comparé à l’amour tendre et pa- premières racines, pour une «représente un tournant important
gagnant. Sur la croix il s’est montré pond au mal par le bien, en rappe- tient avec lequel le Seigneur accom- conversion, et pour conserver notre dans les relations chrétiennes-
plus fort que le péché, dans le sépul- lant la sagesse victorieuse de la croix. plit ses promesses. Chère sœur, cher identité irakienne et chrétienne». musulmanes pour promouvoir les
cre il a vaincu la mort. C’est le même Le témoin de Dieu fait ainsi: il n’est frère, peut-être que tu regardes tes C’est un temps de «fermeté et de valeurs de la coexistence dans le
amour qui a rendu les martyrs victo- pas passif, fataliste, il ne vit pas à la mains et elles te semblent vides, fidélité sur les traces d’Abraham, respect de la diversité et du
rieux dans l’épreuve, et combien il y merci des circonstances, de l’instinct peut-être que dans ton cœur la mé- notre père, avec sa foi, sa patience, pluralisme». Et c’est aussi dans
en a eu au siècle dernier, plus que et de l’instant, mais il est toujours fiance s’insinue et que tu ne te sens et sur les traces de saint Thomas, cette direction que va l’encyclique
dans les précédents! L’amour est no- plein d’espoir, parce qu’il est fondé pas récompensé par la vie. Si c’est le apôtre de notre pays». D’où Fratelli tutti.
numéro 10, mardi 9 mars 2021 L’OSSERVATORE ROMANO page 9

Les documents de la secrétairerie d’Etat au cours des années de la deuxième guerre mondiale

La liste de Pie XII


MATTEO LUIGI NAPOLITANO — déclarait implacablement le minis- des deux sections. On ne peut exclu-
tre Mach —, tous les juifs devront re que l’autre section ait eu son pro-
Transgresser les ordres supérieurs s’en aller». Les pressions allemandes pre registre ou système d’archivage,
transforme l’antique adage latin en poussèrent ensuite les Hongrois à li- ce qui signifierait que d’autres archi-
son contraire: ubi minor maior cessat. Un vrer aux Allemands les juifs qui cher- ves du Saint-Siège, comme par
exemple paradoxal de cela se trouve chaient à franchir la frontière précisé- exemple les Archives apostoliques,
précisément dans les dossiers vati- ment de la Slovaquie. Les évêques contiennent un matériel similaire
cans. Au cours de la seconde guerre slovaques écrivirent une dénoncia- concernant les juifs». L’existence de
mondiale, le gouvernement slovaque tion collective pleinement appuyée la série «Juifs», que Johan Ickx ap-
offrit la charge de conseiller d’Etat à par le Pape. Mais, dans ce cas égale- pelle «la liste de Pie XII», est «la
Mgr Ján Voitaššak, évêque de Spiš, ment, valait le contraire de l’antique preuve tangible de l’intérêt manifesté
sympathisant nazi. En raison de son adage: «Le problème, c’est que le à l’égard de personnes qui, à cause
rôle d’évêque, il aurait dû refuser; président de la Slovaquie est un prê- des lois raciales, n’étaient pas consi-
mais il accepta, ne demandant le tre — écrivit Mgr Tardini. Que le dérées comme des citoyens ordinai- être disponibles au Vatican. Maria ment au Pape: faire en sorte que l’en-
consentement de Pie XII qu’ex post. Saint-Siège ne puisse pas arrêter Hi- res, qu’il s’agisse de juifs ou de juifs Gerda, dans une lettre, pria alors le fant rejoigne l’Italie pour être réunie
Ce n’est que l’un des épisodes qui tler, tout le monde le comprend. baptisés». Il n’est pas possible de ci- Pape de lui en obtenir pour sa famil- avec son frère Wladimir. Mais pour
nous sont rapportés par l’ouvrage Le Mais qu’il ne puisse pas contrôler un ter ici tous les «cas de juifs» signalés le. A nouveau, l’affaire aboutit sur le obtenir cela, il fallait que le Saint-
bureau: les juifs de Pie XII (éd. Michel prêtre, qui peut le comprendre?». Ubi au Vatican. Mais on peut dire que les bureau de Mgr Dell’Acqua. Entre- Siège s’adresse directement au minis-
Lafon, 2020) écrit par Johan Ickx, minor maior cessat. documents montrent clairement, temps, dans la situation d’urgence, tère des affaires étrangères italien,
directeur des archives historiques de Il s’agissait de situations très gra- comme l’écrit Johan Ickx, que les ef- une aide de huit cents lires fut en- qui pouvait charger sa légation à Bu-
la section relations avec les Etats de ves dans lesquelles «les membres du forts du Vatican visaient «à sauver voyée aux Ferenczy. Mais c’est l’am- dapest de s’occuper de l’affaire.
la secrétairerie d’Etat. L’ouvrage ou- Bureau ne pouvaient pas faire grand- chaque être humain individuel, quel- bassade brésilienne près le Saint- «Saint-Père, je sais que ce que j’ose
vre une nouvelle ère d’études sur le chose pour punir les rois». Nous le les que soient sa couleur ou ses Siège qui avait le dernier mot sur les vous demander est beaucoup — écri-
pontificat de Pie XII, avec un tour constatons des dépêches de Mgr croyances». Deux épisodes très signi- visas. Le Bureau intervint et le 19 vit Mario Finzi à Pie XII —; mais agir
d’horizon de ce que Johan Icks ap- Burzio, chargé d’affaires à Bratislava, ficatifs le prouvent, parmi ceux re- août 1940, le cardinal Maglione put en chrétien dans un monde qui, dans
pelle Le Bureau, c’est-à-dire la pre- au sujet de ses entretiens avec le pre- censés par l’auteur du livre. enfin annoncer à Maria Gerda Feren- une si grande mesure, est la négation
mière section de la secrétairerie mier ministre Tuka: «Vaut-il la peine Le premier se trouve dans le cha- czy que les visas avaient été accordés. du Christ, n’est pas une entreprise fa-
d’Etat, responsable non seulement que je continue de rapporter à Votre pitre intitulé Brève histoire d’un cas très L’affaire semblait réglée; si ce n’est cile pour les hommes ordinaires». Le
des relations internationales mais Eminence le suivi de ma conversa- triste. Il s’agit des époux Oskar et que, à leur arrivée à Rio De Janeiro, Vatican ne perdit pas de temps.
également, de façon toujours plus tion avec un dément?». Les histoires Maria Gerda Ferenczy, catholiques on empêcha le chef de famille, Oskar Après avoir reçu les instructions né-
dense et dramatique, des épisodes rapportées dans ce livre doivent donc autrichiens d’origine juive, émigrés Ferenczy, dont le visa était considéré cessaires, en janvier 1943, le père Tac-
des très nombreux juifs qui, au cours être entendues comme des histoires d’Autriche après l’Anschluss. Avec comme non valide, de débarquer. chi Venturi réussit à obtenir du Mi-
de la seconde guerre mondiale, de personnes en fuite, mais aussi leur fille Manon Ger-
s’adressèrent au Vatican pour obtenir comme des histoires de tentatives, trude, ils partent
de l’aide, un soutien, un conseil et réalisées avec des forces humaines et s’installer à Zagreb,
une protection. des limites humaines, pour sauver ces aidés par l’arche-
Un premier fait apparaît évident vies en fuite. On rend ainsi justice fa- vêque de la ville, Mgr
d’après les documents: pour Hitler et ce à certaines thèses superficielles, Stepinac. Mais, en
ses émules, la conversion au catholi- notamment récentes, à propos de 1939, les autorités lo-
cisme ne modifiait pas le sang juif; se l’antisémitisme de la curie de cales, déjà proches
convertir afin d’être considéré com- Pie XII. du nazisme, repous-
me «non aryen» n’était pas une ga- «Juifs»: tel est le nom de la série sent tous les juifs
rantie. Le Bureau savait cela, et il sa- de documents rassemblés dans 170 étrangers, convertis
vait que l’Allemagne se vantait dossiers classés par ordre alphabé- ou non, vers la fron-
d’avoir de nombreuses imitations. La tique, pour un total d’environ 2.800 tière italienne. Les
Slovaquie, par exemple, avait choisi cas. Au Bureau, «le cardinal Maglio- Ferenczy se rendent à
la voie totalitaire: «Baptisés ou non ne avait le commandement général Abbazia, dans la pro-
vince de Fiume. Au
comble de la misère
et du désespoir, Ma-
ria Gerda écrit à
Pie XII une première A gauche: Lettre de recommandation du comité catholique pour les réfugiés de Zagreb, le 4 septembre 1939
L’OUVRAGE DE JOHAN ICKX lettre, dans laquelle A droite: Brouillon d’une lettre du cardinal Maglione au père Tacchi Venturi, envoyée le 23 septembre 1942
elle lui confesse avoir
Les dossiers du Bureau vendu sa Bible pour un morceau de C’est l’aumônier du navire qui télé- nistère de l’intérieur italien le permis
pain, et avoir tenté vainement d’obte- graphia la nouvelle au Bureau, en lui d’entrée et de séjour à Sasso Marconi
Le Bureau - Les juifs de Pie XII. nir un passeport pour émigrer. Les demandant d’intervenir. Du Saint- pour la petite Maja et pour ses pa-
C’est sous ce titre que Johan documents nous informent que Siège partit immédiatement un câble rents. L’ordre des autorités italiennes
Ickx, responsable des archi- Pie XII lut personnellement la lettre. confirmant aux autorités brésiliennes semble être arrivé à temps pour sau-
ves historiques de la section Mais comment aider cette femme et la validité des visas. C’est ainsi que ver la vie de toute la famille. Mais à
pour les relations avec les sa famille? Elle n’avait exprimé au- commençait pour les Ferenczy une un certain moment, les traces de la
Etats de la secrétairerie cun desiderata. Mgr Dell’Acqua fut nouvelle vie. petite Maja se perdent. Elle est mal-
d’Etat, livre son travail de re- chargé du «très triste cas» et l’évêque Le cas est symptomatique «de la heureusement morte dans les camps,
construction des événements de Fiume, Mgr Camozzo, fut prié de façon dont les juifs baptisés se re- d’après les archives de Yad Vashem.
qui eurent comme protago- s’intéresser aux Ferenczy. La situa- trouvèrent littéralement piégés et «Quoi qu’il en soit — écrit Johan
nistes le Pape Pacelli et ses tion empira fin 1939, lorsque les Fe- écrasés entre leurs deux identités», Ickx —, son cas met en lumière une
plus proches collaborateurs renczy risquèrent d’être livrés aux au- étant donné que, au fur et à mesure perspective intéressante», c’est-à-dire
lors des années terribles au torités allemandes et déportés en Po- que les lois raciales se durcissaient, que «le docteur Finzi de Bologne
cours desquelles la folie na- logne. Dans une seconde lettre au «la distinction entre juifs et juifs bap- considérait le Pape Pie XII comme
zie conçut et perpétra l’exter- Pape, Maria Gerda le suppliait d’évi- tisés disparaissait». l’unique autorité encore en mesure
mination du peuple juif. ter ce danger et renouvelait sa de- Un autre épisode symbolique se d’intervenir avec succès dans un cas
L’ouvrage (publié aux éd. mande d’aide pour émigrer. Encore trouve dans le chapitre intitulé Brève humanitaire aussi complexe et sur-
Michel Lafon, septembre une fois, Mgr Dell’Acqua fut chargé histoire d’un homme ordinaire et d’une petite prenant». Mario Finzi, ce jeune
2020) inaugure une nouvelle de la question et l’on écrivit une fille de huit ans. L’homme ordinaire «homme ordinaire» connaîtra l’arres-
ère d’études sur le pontificat deuxième fois à Mgr Camozzo qui, (c’est ainsi qu’il aimait se définir) tation et la déportation à Auschwitz,
de Pie XII, en enquêtant sur mystérieusement, n’avait pas répon- était Mario Finzi, engagé dans la sec- la libération et enfin une mort préco-
l’activité de ce que l’auteur du à la première lettre. Cette fois-ci, tion bolognaise de la Delasem (Délé- ce due à une maladie contractée dans
appelle le Bureau, c’est-à-dire on lui ordonnait de demander aux gation pour l’aide aux émigrants le camp. Les Lang retourneront en
la première section de la secrétairerie d’Etat, responsable non seulement autorités italiennes un permis de sé- juifs). En août 1942, Mario Finzi Yougoslavie en 1945, avant de s’ins-
des relations internationales, mais également des questions des très nom- jour prolongé pour les Ferenczy. De écrivit directement à Pie XII, lui de- taller en Israël trois ans plus tard.
breux juifs qui, au cours de la deuxième guerre mondiale, s’adressèrent façon inexplicable, Mgr Camozzo mandant d’intervenir par charité «Avec les héros locaux de Sasso
au Vatican pour obtenir une aide et une protection. demeura encore silencieux. Pressen- chrétienne «pour sauver une pauvre Marconi, dont la mémoire est hono-
Le Pape Pacelli est au centre de l’un des cas les plus controversés de tant la tragédie, Maria Gerda écrivit enfant de huit ans, menacée par la rée par le Yad Vashem [nda: Alfonso
l’historiographie contemporaine; salué — lit-on dans la présentation du li- une troisième lettre au Pape, renou- haine et la cruauté des hommes». Il Canova est Juste parmi les Nations],
vre — «comme le sauveur de Rome de l’horreur de l’occupation nazie», il velant ses appels. «Des Archives his- s’agissait de Maja Lang, une enfant et un juif ordinaire, Mario Finzi, vic-
a ensuite fait l’objet d’une violente campagne diffamatoire dans l’après- toriques — nous informe Johan Ickx yougoslave dont le frère de dix-sept time de la terreur nazie, Pie XII et le
guerre, lorsque «commença à s’insinuer ce que l’on a appelé l’“accusation —, il ressort que le Bureau n’a pas ans, Wladimir, était en résidence sur- Bureau sauvèrent une famille».
du silence”, qui soutenait que Pie XII fut silencieux face à l’horreur des cessé de suivre son cas». La situation veillée dans une villa de l’agent im- Ce livre est donc le viatique d’une
camps de concentration et dans une large mesure complice des nazis». précipita avec l’arrestation d’O skar mobilier Alfonso Canova, à Sasso nouvelle ère d’études qui balaie les
Une contribution à la reconstruction de la vérité est arrivée, le 2 mars Ferenczy et son incarcération à Fiu- Marconi. Wladimir avait demandé à préjugés idéologiques passés et ré-
2020, avec l’ouverture des archives apostoliques vaticanes et des autres me. Ayant appris ces nouveaux déve- Mario Finzi de sauver sa petite sœur. cents et qui démonte l’idée selon la-
archives du Saint-Siège pour la consultation de la part des chercheurs loppements, le Vatican chargea Mgr Sa famille avait été arrêtée en Croatie quelle Pie XII aurait été dans l’igno-
des documents du pontificat du Pape Pacelli (1939-1958). Que disent les D ell’Acqua de préparer une lettre et la petite fille, dont le permis pour rance, et non au sommet, d’un réseau
dossiers? Qu’est-ce qui ressort des documents? Le travail de Johan Ickx pour le jésuite Tacchi Venturi, inter- rester en Hongrie chez une tante d’aides, très complexe mais aux con-
vise à définir «enfin le rôle du Pape Pacelli au cours de la deuxième locuteur privilégié des autorités ita- était désormais arrivé à échéance, ris- tours clairement définis, en faveur
guerre mondiale», en reposant «sur les seuls témoignages documentaires liennes. Entre-temps, le 7 août, Maria quait d’être raccompagnée à la fron- des juifs et des réfugiés. Un grand
authentiques» et en faisant ressortir des documents inédits sur la figure Ferenczy apprit de la supérieure des tière croate. Conscient des risques pas, en somme, vers cette «démocra-
et l’œuvre d’un Pape qui a été le témoin d’années parmi les plus terribles sœurs de Notre-Dame de Sion que qu’encourait Maja, Mario Finzi éla- tie historiographique» souhaitée par
de l’histoire contemporaine. des visas pour le Brésil étaient peut- bora un plan qu’il soumit directe- de nombreuses personnes.
page 10 L’OSSERVATORE ROMANO mardi 9 mars 2021, numéro 10

De Palerme au Japon du XVIIe siècle, l’épopée de Giovanni Battista Sidoti

Le missionnaire solitaire
GENEROSO D’AGNESE ge dont les origines se trouvaient Le 31 décembre 1701, son nom ap-
dans les Asturies espagnoles. Le jeu- paraît cependant dans une liste de 17

S
es restes furent retrouvés en ne palermitain obtint les diplômes missionnaires qui vont partir pour la
2014. Ils étaient conservés dans académiques en philosophie et en Chine, à la suite de Mgr Carlo Mail-
une tombe placée dans la zone théologie au collège jésuite local. lard de Tournon, légat de Clément
de la Kirishitan Yahiki, la prison des Après son installation à Rome, qui XI. La mission fut préparée pour af-
chrétiens construite en 1646 à Edo, eut probablement lieu en 1693, il ob- fronter sur place la question contro-
l’actuelle Tokyo. Son histoire ne fut tint une maîtrise en droit civil et en versée des rites, alors au sommet de sa
en revanche redécouverte qu’au XIXe droit canonique à l’université La Sa- polémique.
siècle, grâce à l’ouverture du Japon pienza. Estimé pour sa grande cultu- Giovanni Battista Sidoti fut inséré
au reste du monde, à l’engagement re littéraire et parce qu’il était tertiaire dans la liste en tant que prêtre sécu-
des missionnaires qui s’y rendaient et franciscain, dès ses années de jeunes- lier et non comme jésuite et il s’em-
à quelques chercheurs locaux qui dé- se Giovanni Battista Sidoti avait ma- barqua sans la charge de missionnaire
cidèrent de repêcher de l’oubli sa ter- nifesté sa passion pour la vie mission- apostolique. Pour se rapprocher de s’embarqua avec le récollet déchaux rien, Lorenzo Contarini, il s’agissait
rible expérience humaine. naire. Cette vocation fut amplifiée son objectif japonais, Giovanni Bat- Manuel de San Nicolas et d’autres d’un étranger habillé avec des vête-
Et aujourd’hui les chercheurs japo- par les échos provenant du Japon, tista Sidoti s’associa à la délégation missionnaires augustins pour son ments locaux, mais à la langue
nais ne cachent pas leur admiration pays dans lequel, à partir de 1597, de de Tournon, composée de prêtres premier voyage au Japon, qui n’eut incompréhensible, un «érudit occi-
pour Giovanni Battista Sidoti, l’un avaient commencé d’atroces persécu- diocésains de stricte obédience à la cependant pas une heureuse issue. Le dental» à la «vaste culture et grande
des hommes qui se prodigua pour tions contre les missionnaires et les congrégation romaine. Le groupe voyage dut s’interrompre sur les côtes mémoire» qui, «sans égal» en astro-
que se rencontrent la culture occiden- chrétiens. On ne trouve cependant partit le 4 juillet 1702 de Civitavecchia chinoises et les deux autres suivants nomie et en géographie, exposait «sa
tale et celle locale. pas de relations avec les jésuites ni sur un vaisseau génois et commença furent également des échecs. doctrine religieuse sans un mot qui se
Né à Palerme le 22 août 1667, Gio- avec d’autres ordres religieux engagés une véritable aventure maritime. En Le 9 octobre 1708, après environ 50 rapproche de la logique», mais tout à
vanni Battista Sidoti était le troisième dans les missions sur le continent effet, l’itinéraire fut bouleversée par jours de navigation, Giovanni Battis- fait semblable «à ce que disent les
enfant de Giovanni et d’Eleonora asiatique, en dehors de celles avec les conséquences de la guerre de suc- ta Sidoti atteint finalement le but tant maîtres bouddhistes» .
D’Amico, une famille de noble ligna- Propaganda Fide. cession espagnole, avec un blocus na- désiré et il débarqua de nuit aux alen- Dans un pays imprégné de culture
val anglo-hollandais sur Gibraltar et tours du village de Koshima, à Yaku- traditionnelle et fourvoyé par la pro-
le contrôle français de la Carrera de shima, une île située à l’extrême nord pagande protestante hollandaise
las Indias. Le triennat 1701-03 réunit du groupe des Nansei. Le prêtre, qui agressive, Giovanni Battista Sidoti
exceptionnellement l’Espagne et la portait des vêtements japonais, une sauva tout d’abord sa vie. La nouvelle
Message pour la présentation de l’encyclique en russe France sous la même dynastie bour- épée, une partie de ses cheveux étant phase de l’empire, unifiée par le sho-
bonienne et obligea les navigateurs à rasée et le reste noué à la samouraï, gunat, commençait à introduire des
«Fratelli tutti» trouver de nouvelles routes vers
l’Orient. Le vaisseau arriva aux Ca-
s’avança sur le sen-
tier avec sa petite
réformes égale-
ment grâce à l’aide
parce qu’enfants d’un unique Père naries en février 1703 et il s’y arrêta
pendant deux mois pour attendre le
valise contenant les
objets liturgiques,
des sciences et des
technologies occi-
convoi de la Compagnie française des un bréviaire, deux dentales et Gio-
Nous publions ci-dessous le message du Pape à l’occasion de la présentation — qui a eu lieu Indes orientales. Le religieux paler- grammaires japo- vanni Battista Si-
le 3 mars au centre culturel «Pokrovskie vorota» à Moscou — du texte de l’encyclique mitain, descendu à terre, offrit à naises, plusieurs li- doti fut considéré
«Fratelli tutti» en langue russe, publié le 24 décembre dernier par la maison d’édition Me- l’Eglise locale de la Sant Cruz deux vres pieux, une peti- comme un sage qui
dina et par le Muslim international forum. reliques romaines encore aujourd’hui te peinture (copie pouvait apporter
objet de vénération. Giovanni Battis- sur cuivre de la Ma- de nouvelles infor-
Chers frères et sœurs, ta Sidoti rejoignit ensuite Pondichery donne du doigt de mations. Il fut ou-
J’ai accueilli comme une belle et joyeuse surprise la nouvelle que l’ency- dans les premiers jours de novembre Carlo Dolci retrou- blié dans la prison
clique Fratelli tutti a été traduite en russe et présentée à Moscou, au centre et, après avoir accosté à Madras, il ar- vée en 2014 sur le d’Edo. Malgré la
culturel «Pokrovskie vorota». Elle devient ainsi disponible pour un grand riva à Manille le 22 septembre 1704. Il lieux de sa mort et à décision de Haku-
nombre d’hommes et de femmes de bonne volonté qui voudront se con- resta quatre ans dans l’actuelle capita- présent conservée seki de ne pas le
fronter à ce texte. le des Philippines, où il reprit l’étude au Tokyo National soumettre à la tor-
Je me suis également réjoui et j’ai été frappé par le fait que ce soit le de la langue et du territoire japonais Museum), et un pe- ture, au cours de la
Muslim international forum qui a dirigé cette traduction en langue russe. Je commencée à Rome, utilisant égale- tit crucifix apparte- vie solitaire à la-
pense que la réflexion et le dialogue sur cette encyclique pourra être une ment la contribution de naufragés ou nant au jésuite Mi- quelle il fut destiné
aide non seulement pour la Fédération russe, où le dialogue entre chrétiens de réfugiés japonais. Les années pas- chele Mastrilli, martyrisé au Japon en à cause des lois rigides en vigueur, le
et musulmans est appelé à se développer, mais pour la famille humaine sées à Manille firent connaître un prê- 1637. missionnaire convertit ses geôliers,
dans son ensemble. En effet, dans le monde globalisé et interconnecté dans tre inlassable. Giovanni Battista Si- Il n’eut cependant pas l’occasion un couple d’époux âgés et il les bap-
lequel nous vivons, un geste qui est accompli dans un lui a également des doti se fit remarquer grâce à son en- de donner la moindre forme à son tisa, sachant qu’il signait sa condam-
répercussions dans tous les autres lieux. gagement pastoral, au soin des mala- apostolat. Selon les rapports hollan- nation à mort. Avant d’affronter le
En outre, je suis certain que la confrontation ouverte et sincère sur les des et des enfants et à sa contribution dais, les seuls occidentaux autorisés à dernier acte de sa vie, le missionnaire
thèmes de Fratelli tutti pourra favoriser le dialogue entre les religions. En à la réalisation du séminaire diocé- négocier avec l’empire japonais, mais décida de peindre avec son propre
effet, la fraternité naît du fait de reconnaître un unique Père. Et si nous sain, dont il écrivit le règlement et fut aussi selon les comptes-rendus de sang une croix sur le mur de sa cellu-
sommes tous les enfants d’un unique Père, alors nous pouvons nous appe- l’administrateur. En 1706, il rédigea marchands et de naufragés à Manille, le, désirant laisser un signe en témoi-
ler frères et surtout vivre comme tels. l’acte de constitution d’une œuvre le missionnaire fut immédiatement gnage de sa douleur. Giovanni Battis-
C’est avec ces sentiments de reconnaissance que je vous souhaite à tous pieuse visant à racheter et à former au capturé et conduit au Bugyō de l’île ta Sidoti et les deux disciples Chôsu-
un approfondissement fructueux de ce texte et de pouvoir en tirer un bé- christianisme des enfants abandon- (ce titre correspond à celui de «com- ke et Haru furent descendus et enfer-
néfice pour votre vie personnelle et sociale. nés. L’objectif japonais commença à missaire gouvernemental») qui infor- més dans trois fosses à peine plus
prendre forme en 1707, grâce au gou- ma le Satsuma de Kami. Le religieux grandes que leurs corps, nourris quo-
Du Vatican, le 17 février 2021, Mercredi des Cendres verneur qui finança la construction et fut conduit à Nagasaki le 20 décem- tidiennement, mais sans avoir d’air,
le ravitaillement du vaisseau Santísi- bre 1708 pour y être emprisonné et in- croupissant dans l’immondice (le
FRANÇOIS ma Trinidad. Le missionnaire sicilien terrogé par un interprète et par cinq trou du missionnaire mesurait 140
hollandais de la Compagnie des In- centimètres sur 180 et c’était le plus
des orientales. grand).
Placé derrière une tenture, Gio- Il mourut le 27 novembre 1714 à
vanni Batttista Sidoti répondit aux l’âge de 47 ans, probablement de dé-
Le sanctuaire de Lourdes devient sanctuaire national questions posées en portugais et
ensuite en latin, conservant ses vête-
périssement, car on lui servait tou-
jours moins de nourriture, concluant
ments à la mode japonaise et ayant définitivement son aventure de «der-
Le sanctuaire Notre-Dame de Lourdes a été élevé au afin qu’ils [les statuts] puissent entrer en vigueur selon son crucifix autour du cou, un chape- nier missionnaire occidental au Ja-
rang de sanctuaire national par les évêques de France, les indications exprimées par cette conférence épiscopa- let et deux livres entre les mains. Il ré- pon».
par promulgation des statuts canoniques entrés en vi- le nationale». Les nouveaux statuts canoniques ont véla son nom et son identité, spéci- Trois cents ans après, le 24 juillet
gueur le 11 février 2021. Ce changement était en prépa- ensuite été publiés au bulletin officiel de la conférence fiant qu’il était Italien et donc 2014 à Bunkyō-ku, mairie de Tokyo
ration depuis déjà plusieurs mois. Lors de l’assemblée des évêques de France le 17 février dernier, avec entrée exempté de l’interdiction d’entrer au où se situait la résidence-prison des
plénière du 7 novembre 2020, les évêques de France en vigueur rétroactive, à partir du 11 février 2021, date Japon. La deuxième phase des inter- chrétiens, des restes humains furent
avaient en effet élevé par un vote le sanctuaire Notre- anniversaire de la première apparition mariale à sainte rogatoires fut directement menée par retrouvés que les examens scientifi-
Dame de Lourdes, jusqu’ici considéré comme sanctuaire Bernadette dans la grotte de Lourdes. Selon le délégué le gouverneur féodal. Conduit à Edo ques identifièrent ensuite comme
diocésain, au rang de sanctuaire apostolique pour le sanctuai- (l’actuelle Tokyo), le missionnaire fut ceux du prêtre et des deux japonais
national. Par un autre vote me- re, Mgr Hérouard, «cela ne interné dans le Kirishitan Yashiki, la tués avec lui.
né le même jour, ils avaient éga- change pas la mission du sanc- résidence-prison des chrétiens, et in- Un livre écrit par Mario Torcivia:
lement approuvé ses statuts ca- tuaire qui s’adresse à tout le terrogé par le conseiller du shogunat, Giovanni Battista Sidoti, Missionario e mar-
noniques. Mais il fallait encore monde et au monde entier; la Arai Hakuseki, sur les raisons de son tire in Giappone, édité par Rubettino,
obtenir le feu vert de Rome, via dimension internationale du voyage, ainsi que sur la géographie, reconstruit la figure de celui que les
le Conseil pontifical pour la sanctuaire demeure et demeu- la cartographie et la religion de l’O c- catholiques japonais considèrent
promotion de la nouvelle évan- rera. En définissant ces nou- cident. Arai Hakuseki raisonnait comme un vrai martyr de la foi. Dès
gélisation, à qui le Pape Fran- veaux statuts, il s'agit bien dans une optique de modernisation le début, l’entreprise solitaire de Gio-
çois avait confié la responsabili- d'articuler la dimension locale, de l’empire, en conservant l’autarcie vanni Battista Sidoti était clairement
té des sanctuaires à rayonne- nationale, et la dimension in- de celui-ci, et il était donc fortement une entreprise presque suicidaire et
ment international en 2017, par ternationale». Le sanctuaire intéressé par tous les éléments inno- destinée à l’échec. Cependant, la ren-
le motu proprio Sanctuarium in marial reste ouvert en cette pé- vateurs provenant de l’Occident. En contre avec Arai Hakuseki transfor-
Ecclesia. Ce fut chose faite le 19 riode de pandémie, les pèle- cette année 1709, l’inquisiteur fut fa- ma cet échec en un témoignage très
janvier dernier, Mgr Rino Fisi- rins pouvant entre autres par- sciné par l’homme qui se trouvait de- précieux du dialogue interculturel
chella, son président, donnant ticiper aux différentes messes vant lui. Selon les procès-verbaux entre le monde occidental catholique
dans une lettre «le nihil obstat célébrées chaque jour. transcrits par le missionnaire savé- et l’empire japonais.
numéro 10, mardi 9 mars 2021 L’OSSERVATORE ROMANO page 11

INFORMATIONS
Un livre d’entretien du père Marco Pozza avec le Pape sur les vices et les vertus

Préserver le don de la foi


Audiences pontificales province de Foggia et diocèse de Cerigno-
Le quotidien italien Il Corriere della Sera a livré en dence «prend de mauvaises décisions, qui détrui- la-Ascoli Satriano (Italie), il a été ordonné
avance quelques extraits du livre-entretien Des vices sent le peuple, toujours». Mais la prudence au prêtre le 7 décembre 1982, pour le clergé de
et des vertus (éd. Rizzoli) qui est paru dans la langue sein du gouvernement «doit parfois être déséquili- Le Saint-Père a reçu en audience: Cerignola-Ascoli Satriano. Le 14 septem-
de Dante le mardi 2 mars. Interrogé par don Mar- brée, afin de prendre des décisions qui produisent bre 2017 il a été élu au siège résidentiel de
co Pozza, François explique par exemple à propos un changement». 27 février Teano-Calvi, et a reçu l’ordination épisco-
de la colère que «c'est une tempête dont le but est François parle également de la foi mise à S.Em. le cardinal BALTAZAR ENRIQUE pale le 7 décembre suivant.
de détruire. Pensons à l'intimidation des jeunes. l'épreuve par le doute. «Le diable met en vous des PORRAS CARD OZO, archevêque de Mérida
(...) Le harcèlement survient lorsque, au lieu de doutes, puis c’est la vie, puis les tragédies: pour- (Vénézuéla); 27 février
chercher sa propre identité, on rabaisse et on at- quoi Dieu permet-il cela? Mais une foi sans doute le père ROBERTO MADRIGAL GALLEGOS,
taque l'identité des autres. Et lorsque dans les ne fonctionne pas. (...) Penser être abandonné par S.Exc. Mgr FÜLÖP KO CSIS, archevêque de du clergé du diocèse de Tabasco
groupes de jeunes, à l'école, dans les quartiers, il y Dieu est une expérience de foi que beaucoup de l’Eglise métropolitaine «sui iuris» de Haj- (Mexique), jusqu’à présent responsable du
a des épisodes d'agression, de brimades, nous saints ont eu et aussi beaucoup de gens au- dúdorog pour les catholiques de rite by- cours d’introduction du séminaire diocé-
voyons la pauvreté de l'identité de ceux qui atta- jourd'hui, qui se sentent abandonnés par Dieu, zantin (Hongrie); sain: évêque de Tuxpan (Mexique).
quent. La seule façon de guérir de l'intimidation mais ne perdent pas la foi. Ils en gardent le don: Né le 8 décembre 1967 à Ejido Iquinua-
est de partager, de vivre ensemble, de dialoguer, pour l'instant je ne ressens rien, mais je garde le S.Em. le cardinal GUALTIERO BASSETTI, pa, diocèse de Tabasco (Mexique), il a été
d'écouter l'autre, de prendre le temps car c'est le don de la foi. Le chrétien qui n'est jamais passé archevêque de Pérouse - Città della Pieve ordonné prêtre le 30 novembre 1997.
temps qui fait la relation», estime le Souverain par ces états d'esprit manque de quelque chose, car (Italie), président de la conférence épisco-
Pontife. cela signifie qu'il est satisfait. Les crises de la foi ne pale italienne; avec les vice-présidents, S.Exc. Mgr LUIS GABRIEL RAMÍREZ DÍAZ:
François évoque aussi la colère de Dieu, rappe- sont pas des échecs contre la foi. Au contraire, el- LL.EE. NN.SS. FRANCO GIULIO BRAM- évêque d’Ocaña (Colombie), le transférant
lant qu'elle «est dirigée contre le mal, non pas ce- les révèlent le besoin et le désir d'entrer de plus en BILLA, évêque de Novara, MARIO MEINI, du diocèse d’El Banco.
lui qui vient de la faiblesse humaine, mais le mal plus dans les profondeurs du mystère de Dieu. évêque de Fiesole, ANTONINO RASPANTI, Né le 4 octobre 1965 à Barranquilla (Co-
d'inspiration satanique». (...) La colère de Dieu Une foi sans ces preuves me fait douter qu'elle soit évêque d’Acireale; et avec le secrétaire gé- lombie), il a été ordonné prêtre le 27 sep-
veut apporter la justice et «purifier». «Le déluge la vraie foi», dit le Saint-Père. néral, S.Exc. Mgr STEFANO RUSSO, évêque tembre 1992 pour le clergé de Santa Marta.
est le résultat de la colère de Dieu», émérite de Fabriano-Matelica. Le 18 juin 2014 il a été nommé évêque d’El
nous dit la Bible. Selon les archéolo- Banco et a reçu l’ordination épiscopale le
gues, précise le Pape, ce ne serait pas un 1er mars 23 août suivant.
récit mythique mais un «récit historique S.Em. le cardinal Mauro Piacenza, grand
car ils ont trouvé des traces d'une inon- pénitencier; avec S.Exc. Mgr Krzysztof Jó-
dation dans leurs fouilles». Le Saint- zef Nykiel, régent de la Pénitencerie apos- Démissions
Père met aussi en garde contre le fait de tolique;
ne pas prendre soin de la création, qui Le Saint-Père a accepté la démission de:
accentue le risque d’un «nouveau dé- Leurs Excellences NN.SS.:
luge». — SALVATORE FISICHELLA, archevêque 24 février
Parlant de prudence, le Pape souli- titulaire de Voghenza, président du Con- S.Exc. Mgr EDSON DE CASTRO HOMEM,
gne que c'est «la vertu du gouverne- seil pontifical pour la promotion de la qui avait demandé à être relevé de la char-
ment». Celui qui gouverne sans pru- nouvelle évangélisation; ge pastorale du diocèse d’Iguatu (Brésil).
— LUIGI BONAZZI, archevêque titulaire
d’Atella, nonce apostolique en Albanie; 27 février
— ROBERT FRANCIS PREVOST, évêque de S.Exc. Mgr JUAN NAVARRO CASTELLANOS,
Chiclayo (Pérou). qui avait demandé à être relevé de la char-
Thème du message du Pape pour la journée mondiale du migrant et du réfugié ge pastorale du diocèse de Tuxpan
S.E. Mme EUNISIS VÁSQUEZ ACOSTA, am- (Mexique).
Vers un «nous» toujours plus grand bassadrice de la République dominicaine,
en visite de congé. 1er mars
S.Exc. Mgr ESCUDERO TORRES, évêque ti-
«Vers un “nous” toujours plus grand»: tel est le ti- tulaire de Diano, qui avait demandé à être
tre choisi par le Pape François pour son message Collège épiscopal relevé de la charge d’évêque auxiliaire de
annuel en vue de la journée mondiale du migrant Valence (Espagne).
et du réfugié qui, cette année, sera célébrée le di- Nominations
manche 26 septembre. C’est ce qu’a annoncé un
communiqué de la section migrants et réfugiés du Le Saint-Père a nommé: Curie romaine
Dicastère pour le service du développement hu-
main intégral, dans lequel il explique que le thème 26 février Nominations
s’inspire de l’appel du Pape contenu dans l’ency- S.Exc. Mgr GIACOMO CIRULLI, évêque de
clique Fratelli tutti pour qu’«en fin de compte il n’y Teano-Calvi: évêque d’Alife-Caiazzo (Ita- Le Saint-Père a nommé:
ait pas “les autres”, mais plutôt un “nous”» (n. 35). lie), unissant in persona Episcopi les diocèses
Et ce «nous» universel — souhaite le communiqué de Teano-Calvi et Alife-Caiazzo. 26 février
— doit devenir une réalité avant tout au sein de Né le 25 septembre 1952 à Cerignola, Mmes ANTONELLA SCIARRONE ALIBRAN-
l’Eglise, qui est appelée à communier dans la di- DI, pro-recteure vicaire de l’université ca-
versité. Divisé en six sous-thèmes, le message pon- tholique du Sacré-Cœur de Milan, et
tifical réservera une attention particulière à la sau- ALESSANDRA TALAMO, professeure à la fa-
vegarde de la famille commune qui, avec la sauve- culté de médecine et psychologie de l’uni-
garde de la maison commune, a comme objectif le Intention de prière pour le mois de mars versité des études de Rome «La Sapien-
«nous» qui peut devenir toujours plus ample et za»: consulteures du Conseil pontifical de
accueillant. Pour favoriser une préparation adé-
quate à la célébration de la journée, parvenue à sa
Passer de la misère la culture.

107e édition, cette année également, la section mi-


grants et réfugiés a mis en place une campagne de
à la miséricorde Gouvernorat de l’Etat
communication à travers laquelle, tous les mois,
seront proposés des supports multimédia, du ma- «Lorsque je vais me confesser, c’est pour me péchés que nous disons, mais l’amour divin de la Cité du Vatican
tériel d’information et des réflexions de théolo- guérir, guérir mon âme. Pour en ressortir que nous recevons et dont nous avons tou-
giens et d’experts qui aideront à approfondir les avec une plus grande santé spirituelle. Pour jours besoin. Au cœur de la confession, il y a Nomination
divers thèmes proposés par le Pape. passer de la misère à la miséricorde». Le Pa- Jésus qui nous attend, nous écoute et nous
pe François va droit au cœur en proposant pardonne».
de prier, le mois de mars, «pour vivre le sa- «Souvenez-vous de ceci: avant même nos 24 février
crement de la réconciliation avec une profon- erreurs, c’est nous qui sommes présents dans Le Saint-Père a nommé comme son méde-
deur renouvelée, afin de le cœur de Dieu», c’est ce que suggère le Pa- cin personnel le docteur ROBERTO BERNA-
goûter l’infinie miséri- pe qui, précisément, invite à prier pour que BEI, professeur titulaire de médecine inter-
corde de Dieu». l’on puisse «goûter l’infinie miséricorde de ne et gériatrie de l’université catholique du
Diffusée sur le site Dieu». En conclusion, le Pape demande de Sacré-Cœur à Rome.
www.thepopevideo.org, prier «pour que Dieu donne à son Eglise des Né à Florence (Italie) le 24 janvier 1952
la vidéo qui accompagne prêtres miséricordieux et non des bour- il est spécialisé en médecine interne et en
et soutient cette inten- reaux». Dans une note, le père Frédéric For- maladies cardiovasculaires. Il est profes-
tion, à travers le Réseau nos, directeur international du Réseau mon- seur titulaire de médecine interne et de gé-
mondial de prière du Pa- dial de prière du Pape, reprend précisément riatrie et directeur de l’école de spécialisa-
pe, présente des images ces paroles de François, en rappelant en par- tion en gériatrie à l’université catholique
significatives liées à l’ex- ticulier la lettre apostolique Misericordia et mi- du Sacré-Cœur à Rome; directeur du dé-
périence de la confes- sera: «Ce n’est pas la première fois que le Pa- partement des sciences du vieillissement,
sion. Et le Pape donne pe demande cette grâce. En bon pasteur, il de neurologie, d’orthopédie et des sciences
une clé de lecture direc- connaît la souffrance des gens, leurs péchés, de la tête et du cou à la Fondation polycli-
te: «Au cœur de la con- leur besoin de trouver “des ministres de la nique universitaire Agostino Gemelli
fession, il y a non pas les miséricorde”». IRCCS à Rome.

L’OSSERVATORE ROMANO ANDREA MONDA


directeur
TIPO GRAFIA VATICANA EDITRICE
L’OSSERVATORE ROMANO
Abonnements: Italie, Vatican: 58,00 €; Europe: 100,00 € 148,00 $ U.S. 160,oo FS; Amérique latine, Afrique,
Asie: 110,00 € 160,00 $ U.S. 180,00 FS; Amérique du Nord, Océanie: 162,00 € 240,00 $ U.S. 260,00 FS. Renseignements:
téléphone + 39 06 698 45450/45451/45454; fax + 39 06 698 45456; courriel: info.or@spc.va, diffusione.or@spc.va
EDITION HEBDOMADAIRE EN LANGUE FRANÇAISE Service photo: pubblicazioni.photo@spc.va Belgique: Editions jésuites ASBL 141, avenue de la Reine 1030 Bruxelles (IBAN: BE64 0688 9989 0952
Unicuique suum Non praevalebunt Jean-Michel Coulet BIC: GKCCBEBB); téléphone o81 22 15 51; fax 081 22 08 97; compta@editionsjesuites.com
rédacteur en chef de l’édition Agence de publicité
France: Bayard-Ser 14, rue d’Assas, 75006 Paris; téléphone + 33 1 44 39 48 48; abonnement.orlf@ser-sa.com Editions de L’Homme Nouveau 10, rue de
Il Sole 24 Ore S.p.A,
Cité du Vatican Rosenwald 75015 Paris (C.C.P. Paris 55 58 06T); téléphone + 33 1 53 68 99 77 osservatoreromano@hommenouveau.fr. Suisse: Editions Saint-Augustin, casepostale
Rédaction System Comunicazione Pubblicitaria 51, CH-1890 Saint-Maurice, téléphone + 41 24 486 05 04, fax + 41 24 486 05 23, editions@staugustin.ch - Editions Parole et Silence, Le Muveran, 1880 Les
redazione.francese.or@spc.va Piazza Pia, 3 00193 Roma Via Monte Rosa, 91, 20149 Milano Plans sur Bex (C.C.P. 17-336720-5); téléphone + 41 24 498 23 01; paroleetsilence@omedia.ch Canada et Amérique du Nord: Editions de la CECC (Conférence des
www.osservatoreromano.va téléphone + 39 06 698 45847 segreteriadirezionesystem@ilsole24ore.com Evêques catholiques du Canada) 2500, promenade Don Reid, Ottawa (Ontario) K1H 2J2; téléphone 1 800 769 1147; publi@cecc.ca
page 12 L’OSSERVATORE ROMANO mardi 9 mars 2021, numéro 10

Une brève histoire de l’Irak

Un avenir à écrire
au-delà des cendres de la guerre
AMEDEO LOMONACO la minorité sunnite. Il monte au pou- pauvreté croissante et
voir en utilisant comme slogan l’ex- un chômage galopant.

L’
histoire irakienne est une pression «panarabisme», pour enten- Parmi les coûts de la
histoire liée aux peuples dre un processus qui rassemble tous guerre contre l’Iran, il
de la Mésopotamie, aux les peuples arabes. Les années 70 y a également les det-
Persans, aux arabes, aux sont également celles où les richesses tes contractées avec
Mongols, à l’empire ottoman. Et à la considérables liées au pétrole pren- d’autres pays du Gol-
présence des chrétiens, dont l’origine nent, sur l’échiquier international, fe, dont le Koweït,
sur le territoire de l’Irak actuel est une importance non seulement éco- pour plus de 70 mil-
due à la prédication de saint Thomas nomique mais aussi politique. liards de dollars. Le
apôtre, arrivé en Mésopotamie après pays est au bord de la
la destruction du temple de Jérusa- La guerre entre l’Iran et l’Irak banqueroute. Saddam
lem, en 70 après Jésus Christ. Une Peu après la prise du pouvoir par Hussein, s’adressant à
histoire pluriséculaire marquée par Saddam Hussein commence, en la Ligue arabe, in-
des conquêtes, des invasions et des 1980, un conflit sanglant entre l’Irak voque l’effacement de
guerres. et un Etat non arabe, l’Iran. Ce der- la dette en affirmant
nier pays, après la révolution contre que son pays a com-
Des peuples de la Mésopotamie au le shah Mohammad Reza Pahlavi battu contre l’Iran, dé-
régime de Saddam Hussein guidée par le religieux chiite Ruhol- fini comme une mena-
Les racines de l’Irak sont liées à la lah Khomeini, possède une armée ce pour les Etats de la
Mésopotamie, à d’antiques civilisa- plus réduite en capacités et en arme- région. Il accuse entre
tions. Entre le quatrième millénaire ments par rapport aux années précé- outre le Koweït d’avoir
et le VIe siècle avant Jésus Christ, son dentes. Dans les plans élaborés par extrait de manière illé- Vue aérienne d’un quartier de Mossoul (Reuters)
territoire est habité par les Sumé- les généraux irakiens, le conflit ne gale du pétrole des
riens, par les Akkadiens, par les As- devait durer que quelques jours. puits situés le long de la frontière. Et en Irak, suite aux sanctions économi- core plus instable. C’est dans ce ca-
syriens et par les Babyloniens. La do- Mais le 22 septembre 1980, éclate il soutient que les Emirats arabes et ques. Les médicaments, ainsi que les dre que grandissent des organisa-
mination des Persans et celle du con- une guerre qui durera 8 ans. Saddam le Koweït dépassent délibérément les vaccins, arrivent de manière très spo- tions qui soutiennent l’islamisme ra-
quérant Alexandre le Grand, au IVe Hussein ordonne aux troupes ira- quotas d’extraction du pétrole brut radique et irrégulière. A la polycli- dical. Le 29 juin 2014, Abu Bakr al-
siècle avant Jésus Christ, précèdent kiennes de franchir la frontière et dans le but d’endommager économi- nique universitaire de Bagdad, l’hô- Bagdadi proclame de la mosquée de
une période agitée: le contrôle du d’envahir le territoire du Khuzestan, quement l’Irak. Quelques jours après pital le plus grand et le plus sophis- al Nuri, à Mossoul, la naissance d’un
territoire actuel de l’Irak est disputé, une région iranienne riche en gise- ces déclarations, 100 mille soldats tiqué du pays, les infrastructures de califat dans un territoire qui com-
au IIe et au IIIe siècles, par la popula- ments de pétrole et également habi- irakiens sont déjà déployés à la fron- base manquent. Après l’attaque ter- prend le nord-est de la Syrie et la ré-
tion des Parthes et par l’empire ro- tée par des ethnies d’origine arabe. tière. Ils sont prêts à envahir le Ko- roriste du 11 septembre 2001 aux gion occidentale de l’Irak: immédia-
main. Au VIIe siècle après Jésus L’étincelle qui allume le conflit est weït, un petit Etat qui possède 20% Etats-Unis, la situation devient enco- tement après la création de cet Etat,
Christ, l’histoire de l’Irak actuel est liée à la question du droit de naviga- des gisements pétroliers mondiaux. re plus complexe. Le gouvernement des millions de personnes vivent
liée à l’expansion islamique et à la tion d’un fleuve, appelé Shatt al Le 2 août 1990, les troupes irakiennes américain accuse le régime irakien de sous le contrôle des miliciens de al-
conquête des arabes. Au VIIIe siècle, Arab par les Irakiens et Arvand par franchissent la frontière. produire des armes de destruction de Bagdadi. La loi islamique, la sharia,
Bagdad devient la capitale du califat les Iraniens. Formé par la confluence Le premier conflit commence en masse et de collaborer avec l’organi- est imposée. Certaines minorités,
direct à la télévision. sation terroriste Al Qaeda. Des accu- dont celle des yézidis, sont persécu-
Les images des ci- sations qui, par la suite, ne trouve- tées. La capitale de fait de l’Etat isla-
toyens du Koweït en ront pas de confirmations. Les auto- mique, qui contrôle également cer-
fuite, et celles qui sui- rités américaines révèleront en effet tains puits de pétrole, est la ville de
virent d’autres mo- qu’il n’y a pas de preuve formelle de Raqqa, au nord de la Syrie. Ses mi-
ments dramatiques de la coopération entre le gouverne- liciens et ses fidèles perpétuent éga-
la guerre, comme les ment irakien et les groupes fonda- lement des attentats dramatiques à
puits de pétrole aux- mentalistes de matrice islamique. Les l’étranger, en Occident. Parmi ceux-
quels les troupes ira- inspecteurs de l’Onu confirmeront, ci, les attaques terroristes qui, le 13
kiennes donnent feu, en outre, que des armes de destruc- novembre 2015, ont bouleversé Paris,
font le tour du monde. tion de masse n’ont pas été trouvées. provoquant la mort de 137 person-
L’Onu adopte immé- Mais en 2003 commence cependant nes. Précisément à partir de 2015,
diatement deux résolu- un nouveau conflit. Le fracas tra- l’Etat islamique commence à perdre
tions. Dans la premiè- gique des armes retentit encore une du terrain. En Irak en particulier, les
re, elle demande le re- fois en Irak. offensives de l’armée irakienne et les
trait des soldats ira- raids aériens débouchent sur la re-
kiens. Dans la deuxiè- Deuxième guerre du Golfe conquête de plusieurs villes, dont Ti-
me, elle autorise l’em- C’est le 20 mars 2003. A l’aube krit, Ramadi et Falluja. Le 9 décem-
bargo du commerce commence la deuxième guerre du bre 2017, le premier ministre irakien
avec l’Irak. En novem- Golfe. Les premières troupes améri- al-Abadi déclare que la guerre contre
bre, le gouvernement caines de terre arrivent du Koweït les miliciens du soi-disant Etat isla-
de Bagdad reçoit un sur le territoire irakien. Environ mique est officiellement gagnée.
ultimatum des Nations 150.000 soldats américains et des mi-
Les ruines de l’église Al-Tahera de Mossoul (Reuters) unies: si les troupes litaires d’autres pays prennent part La visite de François
irakiennes ne quittent aux opérations de guerre. La coali- L’Irak qui a reçu le Pape François
des Abassides. La dynastie abbasside du Tigre et de l’Euphrate, il débou- pas le Koweït avant le 15 janvier, une tion internationale, guidée par les est un pays encore profondément
se termine ensuite au XIIIe siècle avec che dans le golfe Persique. L’armée offensive sera déclenchée. Dans la Etats-Unis, écrase, en un peu plus blessé par les guerres qui ont en-
l’invasion des Mongols. Au XVIe irakienne est mieux équipée que celle nuit du 16 au 17 janvier commence d’un mois, la résistance irakienne. deuillé son histoire récente. Le pays
siècle, les Turcs guidés par le sultan iranienne, qui peut cependant une opération militaire conduite par Les opérations militaires liées à la se trouve parmi les premiers Etats,
Soliman le Magnifique conquièrent compter sur un plus grand nombre les forces d’une coalition guidée par deuxième guerre du Golfe, sont offi- au niveau mondial, qui possèdent
Bagdad et le territoire irakien est en- de soldats. La population civile n’est les Etat-Unis. Tout d’abord des ciellement considérées comme con- des réserves de pétrole. Mais une
globé dans l’empire ottoman. Les pas épargnée par les atrocités de la bombardements aériens et ensuite clues le 1er mai 2003. Le parti Baath grande partie des plus de 40 millions
siècles suivants sont marqués par les guerre. A partir de 1984, plusieurs l’intervention de troupes de terre est banni. Saddam Hussein s’enfuit d’habitants vit dans la pauvreté mal-
incursions des bédouins et par la do- villes iraniennes subissent des bom- écrasent la résistance de l’armée ira- de Bagdad et en décembre, est cap- gré ces immenses richesses. Depuis
mination partielle d’autres puissan- bardements toujours plus lourds. En kienne. Le Koweït est libéré. Le con- turé dans un refuge souterrain dans le 7 mai 2020, le premier ministre ira-
ces, dont celle des Persans et des août 1988, les deux pays, dont les flit se termine le 28 février 1991. Le un village non loin de sa ville natale, kien est Mustafa Al Kadhimi. Il a
Mamelouks. systèmes économiques sont en gran- président américain George H. W. Tikrit. Il est ensuite condamné à souligné plusieurs fois la pluralité
de partie compromis à cause des dé- Bush, déclare que les objectifs des mort par un tribunal irakien, créé ad culturelle et religieuse de l’Irak.
Bagdad, musée national irakien penses affrontées pour financer la forces alliées ont été atteints: Sad- hoc, pour crimes de guerre et contre «Nous Irakiens — a déclaré le pre-
Après la première Guerre mondia- guerre, signent le cessez-le-feu. C’est dam Hussein accepte le cessez-le-feu l’humanité. Parmi les événements mier ministre, dont les paroles ont
le et la défaite de l’empire Ottoman, l’épilogue d’un conflit qui a coûté la sans conditions. Les Nations unies dramatiques au centre du procès se été recueillies par l’agence Fides —
commence une période où le terri- vie, selon différentes sources, à au confirment les sanctions économi- trouve également le massacre de 148 sommes forts de notre pluralité et
toire de l’Irak actuel est placé sous le moins un million de personnes. ques. Mais le régime de Saddam chiites dans la ville de Dujail, qui a demeurerons un symbole de coexis-
contrôle de l’administration britan- Hussein n’est pas renversé. eu lieu en 1982. La sentence est exé- tence, de tolérance et de vraie ci-
nique. En 1921, l’Irak devient une Première guerre du Golfe cutée le 30 décembre 2006. Au len- toyenneté, malgré toutes les menaces
monarchie constitutionnelle. En Après celui de 1980, un autre été Entre-deux-guerres demain de la deuxième guerre du des groupes obscurs qui ont échoué
1958, avec un coup d’Etat, le général est le prélude d’un nouveau chapitre Immédiatement après la fin de la Golfe une autre page dramatique dans leurs projets de destruction de
Abd al-Karīm Qāsim proclame la dramatique de l’histoire irakienne. première guerre du Golfe l’embargo s’ouvre en Irak. notre merveilleux pays».
République. Quelques années plus C’est le mois d’août 1990. Deux ans économique est confirmé. L’O nu «La présence des communautés
tard, en 1963, un nouveau coup se sont écoulés depuis la fin de la institue ensuite le programme Oil for Naissance du soi-disant chrétiennes autochtones en Irak de-
d’Etat amène au pouvoir le parti guerre entre l’Irak et l’Iran. Le mon- food pour permettre à l’Irak de ven- Etat islamique puis les temps apostoliques — a en
Baath, qui s’inspire des principes du de géopolitique, après la chute du dre du pétrole en échange de denrées Après la fin du régime de Saddam outre souligné le premier ministre Al
socialisme. A partir de 1968, l’Irak mur de Berlin en 1989, est en rapide alimentaires. C’est une période de Hussein, l’Irak est déchiré par une Kadhimi — confirme la capacité
est gouverné par Ahmed Hassan al- transformation. Dans ce panorama grandes souffrances pour la popula- longue série d’attentats et de violen- d’ouverture qui caractérise les civili-
Bakr et, à partir de 1979, par Saddam complexe, la fin des années 80 du tion civile. Selon un rapport de ces. La guérilla se renforce et des af- sations qui se sont succédé dès les
Hussein, né en 1937 dans un village siècle dernier voit en Irak l’accroisse- l’Unicef publié en 1998, chaque frontements incessants entre groupes temps antiques dans l’espace territo-
du district de Tikrit et appartenant à ment des tensions politiques, une mois, quatre mille enfants meurent chiites et sunnites rendent le pays en- rial de la Mésopotamie».

Vous aimerez peut-être aussi