Vous êtes sur la page 1sur 36

l'essentiel sur les

CRYPTO
MONNAIES

- Dimitri Mouellic -
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Sommaire :
Introduction : 3
Qu’est-ce qu’une crypto-monnaie ? 4
À-propos de Mr Rousseaux : 4
Présentation d’une crypto-monnaie : 4
Acheter Bitcoin 5
Comment ça fonctionne ? 6
Qui valide quoi ? 6
Les avantages du Bitcoin 6
Qu’est ce qu’on achète avec les Bitcoins ? 7
Conclusion 7
Que faut-il savoir essentiellement sur les crypto-monnaies ? 8
Qui est Yann Darwin ? 8
Les quelques conseils essentiels de Yann Darwin sur les crypto-monnaie : 8
Pourquoi investir dans les crypto-monnaies ? 9
Une autonomie et une indépendance totale des crypto monnaies : 9
Une économie toute jeune et déjà prometteuse : 10
Des monnaies hautement sécurisées : 10
La facilité de démarrage pour investir dans les crypto monnaies : 11
Un peu de techniques : 11
Quelques principes techniques d’une crypto-monnaie : 12
La blockchain, c’est quoi ? 13
Classement : Top 10 des meilleurs sites pour acheter du Bitcoin en 2019 14
À-propos de cryptoast : 14
Les meilleurs sites pour acheter des Bitcoins en 2019 15
eToro – Notre coup de cœur de 2019 16
Binance – Première bourse mondiale de crypto-monnaies 16
Coinbase – 10€ de bitcoins offerts lors de votre inscription ! 17
Coinbase Pro – Rentrez dans la cour des grands ! 18
Kraken – 13 crypto-monnaies disponibles directement en euros ! 19
Bittrex – Plus de 200 crypto-monnaies différentes ! 20
KuCoin – Gagnez quotidiennement de l’argent grâce aux dividendes 21
Coinmama – Acheter des Bitcoins rapidement par CB ! 22
Coinhouse – La plateforme de trading made in France 23
Cex.io – Achat de Bitcoins avec peu de frais par carte bancaire ! 24

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Stocker et sécuriser ses Bitcoins et cryptomonnaies 25


Ledger – le portefeuille électronique français ! 25
Trezor – le coffre-fort numérique le plus sécurisé au monde ! 25
Comment payer en bitcoin ? 26
Qui est Théophile Eliet ? 26
Pourquoi j'investis dans les crypto-monnaies ? 26
Les avantages du bitcoin : 26
Contrôle et sécurité de votre argent assurés : 26
La logique du paiement avec les bitcoins : 27
Comment avoir votre porte-feuille en bitcoin ? 27
Régime fiscal applicable pour le Bitcoin : 28
À-propos de Benjamin Allouch: 28
L’année 2019 apporte-t-elle des nouveautés par rapport à 2018 ? 28
Une volonté de clarification 29
La notion d’activité habituelle : le flou persiste 29
La grande nouveauté : l’application du prélèvement forfaitaire unique (PFU) aux plus-values 29
Les (rares) bonnes nouvelles 30
Exonération des échanges entre crypto-actifs 30
Exonération des plus-values inférieures ou égales à 305 euros 30
Les propositions rejetées par les parlementaires 31
Abattement forfaitaire sur le prix de vente 31
Assimilation au régime fiscal de l’or 31
Taxation des seules plus-values rapatriées vers un compte bancaire 31
Report des plus-values supérieures à un an 32
Conclusion 32
Conclusion 32
Remerciements : 33
Actualité sur les cryptos : 34
Pour conclure : 35

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Introduction :
Cet E-book est un projet qui me tenait à cœur : pouvoir rassembler les 10 meilleurs articles que j’ai
aimés, qui m’ont apporté de la valeur.

Il est là pour vous aider démarrer dans le monde des crypto-monnaies et pour vous lancer à pas de
géant. Il est également pour vous si vous êtes expérimenté et que vous voulez revisiter les notions de
base.

Cet E-book est pour vous si vous voulez avoir des conseils des plus grands experts français du monde
de la crypto-monnaie « crypto-actif » qui ont formé, coaché, assisté et conseillé des milliers de
personnes pour faire avancer leur investissement dans ce nouveau monde.

C’est tout simplement un regroupement d’articles écrits par des auteurs remarquables qui vous
livrent conseils et recommandations pour une réussite sans modération.

Dans la première partie de cet E-book, vous apprendrez ce que c’est une crypto-monnaie et de ce
qu’il faut savoir essentiellement sur les crypto-actifs.

Ainsi, pour commencer cette première partie de cet E-book, Mr Rousseau du site
rousseauxlesbonstuyaux.fr, vous apprendras toutes les bases fondamentales sur le fonctionnement
d’une crypto-monnaie. Mr rousseau a participé à cet E-book dans son article « le Bitcoin pour les nuls
en 2 minutes» publié sur son blog.

Après avoir vue les principes essentiels, vous saurez ce qui est essentiel sur les crypto-monnaies avec
Yann Darwin (fondateur du site enfinrentable.fr) qui à participé sur cet E-book avec ces articles « que
faut-il savoir essentiellement sur les crypto-monnaies » et « pourquoi investir dans les crypto-
monnaies » publiées sur son site.

Dans cette deuxième partie de cet E-book, vous allez apprendre quelques principes techniques sur le
système qu’utilise une crypto-monnaie, grâce aux deux articles « quelques principes techniques » et
« la blockchain, c’est quoi ? » publiés sur le site bitcoin.fr qui ont participé massivement à cet E-book.

Puis, pour compléter vos compétences techniques, une personne surnommée « Jean » fondateur du
site cryptoast.fr vous présenteras quelles plateformes pour acheter vos cryptomonnaies, et il vous
donneras son avis sur les site en question.

Dans cette troisième partie de ce livre, l’entreprise Capital du site Captital.fr vous présenteras
comment sécuriser les crypto-monnaies que vous avez achetées sur les plateformes d’échanges via
l’article « comment sécuriser ces bitcoins ? » publié sur leur site internet.

Puis, vous allez apprendre comment effectuer des transactions en Bitcoin grâce à Théophile Eliet,
fondateur du site bloginfluent.fr

Et pour terminer, qui dit recettes dit imposition « el diablo ».

Cette partie vous seras présentée par Benjamin Allouch du site bitcoin-blockchain.fr qui vous
expliqueras quel est le régime fiscal français le plus adapter et applicable au Bitcoin dans l’article
« régime fiscal applicable au Bitcoin » qui a été publié sur leur site internet. Pour continuer sur
l’impostion, une modification de la loi sur les gains du Bitcoin à eu lieu au mois d’avril 2018. Cette
modification vous sera présentée par LES ECHOS.

Et pour conclure, je décrirais mon avis sur ce sujet, est-ce bien d’investir dans ce monde très
novateur et très jeune

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Qu’est-ce qu’une crypto-monnaie ?


À-propos de Mr Rousseaux :
Jeune entrepreneur, ayant des compétences dans le marketing, l’entreprenariat et le monde de la
crypto-monnaie.
Il a créé son entreprise en ligne via un site d’astuces et de bons plans surnommé RLBT (Rousseaux Les
Bons Tuyaux.fr).
Son site à une croissance de 50 %/mois avec plus de 1000 visites par jour.
Ce site vous donneras pleins d’astuces sur les assurances, les cryptos-monnaies et sur les Finances
personnelles.

Présentation d’une crypto-monnaie :


En 2009, le petit nouveau fait sa grande apparition, et appartient à la classe des monnaies digitales
décentralisées. Année propice, souvenez-vous : la crise des subprimes, les banques qui ferment…

Il faut savoir que la cryptomonnaie c’est, comme son nom l’indique : une monnaie cryptée, et qui
n’est donc pas physique.

La décentralisation implique qu’elle n’est pas gérée par une personne ou une institution. Il s’agit en
fait de l’ensemble du réseau qui va gérer les échanges. On appelle ce principe “le réseau de pair à
pair”, mais essayons de trouver un moyen plus simple et plus imagé d’expliquer ce concept.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Acheter Bitcoin
Mise en situation

RLBT meure d’envie de chocolat depuis quelques temps. Par chance, son voisin belge Jeff, est un très
bon producteur de tablette ! RLBT se rend donc chez son voisin et lui tint à peu près ce langage : “Hé
bonjour Jeff ! Dans toute la région, nous entendons que c’est toi, le meilleur producteur de chocolat !
Je te prends deux douzaines de tablettes, pour en faire des bonnes recettes !”

Jeff, tout content, prépare ses petites tablettes, et me les donne. À ce moment-là, il va appeler 6
personnes, pour leur signaler que RLBT est passé, et qu’il lui a donné 20€ pour son chocolat. Pour ma
part, j’appellerai à mon tour 6 personnes pour mentionner le fait que j’ai donné 20€ à Jeff. Ces 6
personnes, appelleront à leur tour les 6 personnes que Jeff a appelé (oui bon, ça devient
compliqué…). On imagine alors un petit cahier où la transaction sera inscrite par TOUTES ces
personnes, afin que le fichier soit à jour.

Grâce à ce fichier qui est à jour, Jeff peut vérifier si je suis solvable ou pas.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Comment ça fonctionne ?
En soi, ce n’est pas une invention révolutionnaire, ça fonctionne comme à l’époque du troc. À la
différence près du petit cahier, qui est en fait un grand cahier, qui s’appelle en fait la Blockchain. Ça
va, vous suivez toujours ? La chaîne de blocs, c’est un répertoire public (mais les personnes sont
anonymes) de toutes les transactions qui ont pu être effectuées sur le réseau.

Dieu merci, le digital simplifie toute ma mise en situation. À partir du moment où le processus
d’achat d’un bitcoin est enclenché, on vérifie la clé. Mais de quelle clé s’agit-il ?! Pas les clés de chez
toi, pas les clés de ton bureau, non. Rien de tout ça. La clé, c’est en fait la symbolisation des bitcoins,
formée de chiffres et de lettres à caractère unique.

Chacun a sa clé, par exemple, pour une transaction, il suffira de montrer sa clé, effectuer la
transaction, et qu’elle soit validée par le réseau.

Qui valide quoi ?


Mais qui valide les transactions ? Ce sont des ordinateurs, qui seront rémunérés en prenant une
toute petite partie de ta transaction. Il faut savoir que les frais sont beaucoup, beaucoup, beaucoup
moins cher qu’une banque traditionnelle. Et oui ! Les banques traditionnelles emploient des
personnes physiques, alors les frais de gestion, et j’en passe, ça coûte bonbon !

Les avantages du Bitcoin


Le fait qu’il y ait beaucoup moins de frais est déjà un avantage de taille. Ensuite, le bitcoin est
divisible à L’INFINI. Et oui, si tu veux acheter une baguette de pain avec des bitcoins, tu ne paieras
pas un bitcoin, mais plutôt 0,00002 bitcoin (c’est une estimation, bien sûr, personne ne paye sa
baguette en bitcoin).

Il faut savoir que le bitcoin est une ressource limitée, qui est estimée aujourd’hui à 21 millions de
bitcoin. Pour en créer de nouveaux, il faut des mineurs (et oui, c’est la nouvelle ruée vers l’or !).

Ces mineurs vont donc créer de nouveaux bitcoins, grâce à des ordinateurs très performants et des
calculs vraiment complexes. Une petite taxe va être alors prélevée au moment où la transaction sera
validée. Il faut bien que le réseau vive lui aussi, et les mineurs doivent être rémunérés.

Le bitcoin présente un point fort : il a toujours la même valeur. Prenons le cas de la monnaie
traditionnelle : ton billet de 10 euros, vaut-il vraiment 10 euros ? Et bien non ! La conjoncture
actuelle de notre économie nous montre que l’État et les banques ont le contrôle de la monnaie. Ce
sont eux qui fabriquent artificiellement la monnaie, puisqu’elle n’aura pas été gagnée, ni créée.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Un truc qui est plutôt pas mal aussi, c’est que toi comme moi, nous pouvons voir le code du Bitcoin,
voir comment ça fonctionne. C’est OpenSource.

C’est un peu comme si un peu tu te rendais dans les coulisses de la banque de France et que tu
voyais comment tout est fabriqué et géré.

L’open-source, ça te permet de voir comment ça fonctionne, et tout ça en profondeur !

Qu’est ce qu’on achète avec les Bitcoins ?


Figure-toi que les possibilités d’achats avec le Bitcoin sont multiples, et se diversifient de plus en plus
! En effet, tu peux investir dans l’immobilier, acheter des serveurs sur Internet, et acheter dans les
commerces qui acceptent les Bitcoins. Certes, ce n’est pas encore accepté partout, mais ça se
démocratise !

Comme cité précédemment, nous ne sommes pas vraiment sûrs de la valeur de la monnaie
traditionnelle. Si certains préfèrent se réfugier dans une autre monnaie traditionnelle, parce que la
valeur de la leur est à la baisse, d’autres préfèrent la cryptomonnaie. C’est une solution alternative
dans les pays où la monnaie fluctue énormément.

Figurez-vous que nos amis Philippins ont la possibilité d’acheter leurs recharges téléphoniques en
Bitcoin ! Bon c’est paradoxal dans la mesure où ils sont encore aux recharges de téléphone (tu sais ce
truc qui existait en 2004) mais ils utilisent le Bitcoin en masse.

Avec les Bitcoins tu peux acheter de la drogue, des armes, et investir dans le BlackMarket ! Choses
que les médias s’empressent de relayer. Et oui, les banques financent les médias, et sans entrer dans
le conspirationnisme, elles n’aiment pas trop ce qui nuit à leur épanouissement. Et pour autant, on
sait tous qu’on n’a pas besoin de bitcoins pour acheter toutes les choses citées précédemment ;). Je
ne pense pas que les dealers de Teuteu à Barbès acceptent les cryptomonnaies en plus…

Conclusion
Le Bitcoin, c’est une monnaie… Mais pas que ! L’arrivée de la Blockchain permet de plus en plus de
choses ! Plutôt que de passer d’organismes à organismes, la validation groupée sur le réseau est
avantageuse. La cryptomonnaie nous fait part de son charme, et aujourd’hui, beaucoup d’entre nous
y succombe. Et toi ? Vas-tu pencher pour la cryptomonnaie ? Tu as déjà franchi le pas ? RLBT sera
ravi de découvrir ton expérience dans les commentaires !

Keep safe, et surtout, keep your money! C’était RLBT, qui se met à parler anglais.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Que faut-il savoir essentiellement sur les crypto-monnaies ?

Qui est Yann Darwin ?


Yann Darwin, investisseur, bloggeur et entrepreneur dans l’immobilier, propose un livre gratuits et
quelques formations pour personnes intéressées sur l’immobilier qui souhaite avoir une rentabilité
élevée dès le premier bien.

Il propose aussi de nombreux conseils dans l’immobilier sur sa chaine YouTube, Facebook,
Instagram, twitter.

Les quelques conseils essentiels de Yann Darwin sur les crypto-monnaie :

Lorsque l’on parle de crypto monnaies, il s’agit en réalité de monnaies virtuelles, c’est-à-dire ne
disposant pas de supports palpables tels que des billets ou pièces. C’est fondamentalement de la
monnaie cryptographique, existant virtuellement, car on ne peut s’en servir pour un paiement par
chèque. Bien qu’on ne puisse l’utiliser via carte bancaire, car définie par un système indépendant de
règlement pair à pair, la crypto monnaie dispose aujourd’hui d’une valeur considérable.

Il s’agit d’une monnaie alternative n’ayant aucun cours légal dans une quelconque région ou
continent. En effet, la valeur des crypto monnaies n’est pas calquée sur le cours de matière première
comme l’or ou sur le cours de devise classique, car la monnaie virtuelle n’est pas régulée par des
organes centraux.

Toutefois, il s’agit d’un système sécurisé et transparent en matière de transactions. Chaque


mouvement de crypto monnaies est vérifié puis enregistré, de sorte à garantir un service
authentique et confidentiel. Tout ceci est possible avec la blockchain, la technologie de base des
monnaies virtuelles.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Pourquoi investir dans les crypto-monnaies ?

Voici maintenant les quelques conseils pour investir dans une crypto-monnaies :

De nombreuses crypto monnaies vivent en cohabitation dans le monde numérique et certains


hésitent quant au choix de la monnaie virtuelle idéale. Si vous êtes encore à la recherche d’une
bonne raison pour investir dans les crypto monnaies, en voici quelques-unes.

Une autonomie et une indépendance totale des crypto monnaies :

Il faut savoir en premier lieu que les monnaies virtuelles ne dépendent aucunement d’une
quelconque autorité centrale de contrôle. Contrairement aux devises classiques dont la valeur est
déterminée par nos États, les crypto monnaies échappent naturellement à cette règle. Il s’agit tout
simplement de monnaie virtuelle alternative, entièrement gérée par une blockchain authentique et
non reproductible.

Aucun système financier n’est donc habilité à agir directement sur les crypto monnaies. Aussi, les
monnaies virtuelles sont soumises à une liberté totale d’achat et de vente par leurs utilisateurs. La
variation du cours de crypto monnaie comme le bitcoin est uniquement défini par les mécanismes
standards des marchés.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Si vous souhaitez investir dans une devise insoumise à la politique, encore moins à la mainmise
d’entreprises influentes dans l’exploitation de pétrole ou d’or, la crypto monnaie est le choix idéal.

La variation du cours des monnaies virtuelles est entièrement libre et le bitcoin le prouve
suffisamment en atteignant 10 fois sa valeur de base après seulement quelques années

Une économie toute jeune et déjà prometteuse :

La première crypto monnaie ayant fait son apparition, en 2009, est le bitcoin qui se fait déjà
concurrencer par l’ethereum créé en 2014. Cette évolution fulgurante des monnaies virtuelles
cryptées en quelques années témoigne des nombreux jours restants pour favoriser leur ascension.
On ne peut d’ailleurs pas comparer l’évolution des monnaies virtuelles à celle des nouvelles
technologies, car leur cours est en constante évolution depuis leur création. On peut déjà les
considérer comme les investissements phares de la prochaine décennie.

Les crypto-monnaies bien qu’existant depuis seulement quelques années sont encore inconnues du
grand public, et échappent d’ailleurs au contrôle des banques. Il s’agit d’un phénomène nouveau et
vous pouvez même à l’heure actuelle, vous considérer comme faisant partie des premiers
investisseurs dans la crypto monnaie. Toutefois, les monnaies virtuelles n’ont cessé de se
perfectionner depuis leur apparition et la valeur boursière de ces devises numériques suit cette
évolution au quotidien. Le bitcoin n’est alors pas la seule crypto monnaie constituant un actif
particulièrement attractif, auquel vous pouvez appliquer une stratégie de placement d’avenir.

Il est possible que dans les années à venir, le cours des monnaies virtuelles s’envole en matière de
valeur, lorsque le grand public sera mieux informé sur le sujet. Les monnaies virtuelles cryptées
seront alors le placement commun de tous les utilisateurs d’internet et le plus développé.

Des monnaies hautement sécurisées :

Les crypto monnaies sont créées sur le principe de base le plus sécurisé grâce aux blockchains. Étant
donné qu’un organisme officiel chargé de suivre le cours des crypto monnaies est inexistant, la
sûreté des transactions virtuelles permises par ces devises numériques est intégrée dans son
algorithme de base.

Pour effectuer un achat ou une vente sur internet avec par exemple le bitcoin, chaque transaction
est vérifiée et stockée dans un fichier que l’on appelle blockchain. Le fonctionnement du réseau sur
lequel circulent les monnaies cryptées est similaire à celui d’une banque. Chaque transaction est
enregistrée de façon anonyme et les utilisateurs peuvent aisément la consulter. C’est la raison pour
laquelle les crypto monnaies et toutes les transactions effectuées dans leur système demeurent
infalsifiables à ce jour. Aucun État ou banque ne peut alors les contrôler ni même les manipuler.

De plus, l’anonymat de chaque utilisateur de crypto monnaie est garanti, même s’il est possible de
suivre la trace des fonds de l’expéditeur au destinataire. Leur identité ne sera alors pas disponible.
De quoi faire librement des achats ou une vente de biens en ligne, sans pour autant vous faire
remarquer !

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

La facilité de démarrage pour investir dans les crypto monnaies :

Il est aisé aujourd’hui de démarrer l’investissement dans les monnaies virtuelles, car elles ne sont pas
soumises à des protocoles complexes. La simplicité des étapes à suivre pour investir dans les crypto
monnaies séduit bon nombre d’utilisateurs. Effectuer une transaction en monnaie virtuelle est aussi
simple que recourir au service des agents de change. Il s’agit d’ailleurs du placement financier le plus
facile à mettre en place.

Même si le succès fulgurant du bitcoin vous donne l’impression d’arriver à la fin du film, il est
toujours possible d’investir dans une crypto monnaie, car ce phénomène récent constitue encore un
placement très rentable et attractif.

Un peu de techniques :
Dans cette partie, le site Bitcoin.fr va vous présenter quelques
principes techniques d’une crypto-monnaie. Mais avant de se
lancer, voici une petite présentation du site Bitcoin.fr :

bitcoin.fr est un site d’informations et de nouvelles autour de


Bitcoin.

Leur objectifs :

– Expliquer ce qu’est Bitcoin ?

– Filtrer et relayer l’ actualité sur les cryptos

– Valoriser les initiatives originales

– Suivre l’évolution de l’expérience.

Si vous désirez publier sur bitcoin.fr (pour apporter un témoignage, rendre compte d’une initiative,
promouvoir un événement, une entreprise ou une association autour de Bitcoin), n’hésitez pas à
prendre contact avec l’équipe de Bitcoin.fr.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Quelques principes techniques d’une crypto-monnaie :


Toutes les personnes qui utilisent le logiciel Bitcoin Core forment un réseau informatique
communiquant à travers Internet. Lorsqu’un ordinateur du réseau Bitcoin cherche à s’y connecter, sa
première tâche consiste à trouver d’autres ordinateurs. Dans les premières versions du logiciel, cette
étape était réalisée en se connectant à un réseau IRC. Par la suite, cette méthode est devenue
uniquement une solution de rechange, car la méthode privilégiée consiste désormais à utiliser une
liste d’adresses IP statiques écrites directement dans le code source du logiciel.

Une fois l’ordinateur connecté, la deuxième étape consiste à mettre à jour la base de données de
toutes les transactions effectuées depuis le lancement du projet, ce qui peut prendre plusieurs jours
lors de la première connexion. Une transaction consiste en un transfert d’un certain montant de
bitcoins d’un certain compte à un autre. Un compte est identifié par une adresse bitcoin, qui en
simplifiant est l’analogue d’un numéro de compte en banque. Pour être valide, chaque transaction
doit être signée, au sens cryptographique du terme. Pour cela, la cryptographie asymétrique est
utilisée, ce qui est rendu possible par le fait qu’une adresse bitcoin est aussi l’empreinte
cryptographique d’une clef publique. Une transaction prend en entrée la référence d’une transaction
précédente qui justifie que les fonds nécessaires sont bien possédés, et présente en sortie une ou
plusieurs adresses bitcoins avec les montants attribués correspondants. Une transaction épuise
toujours entièrement le montant en entrée, car cela simplifie les calculs de balance totale.

Une fois la base de données téléchargée, le logiciel fonctionne en mode nominal : il communique
alors continuellement avec les autres ordinateurs du réseau, avec lesquels il échange des
informations sur les adresses IP du réseau et sur les nouvelles transactions apparaissant au fur et à
mesure que des utilisateurs s’échangent des bitcoins. Quand une nouvelle transaction est reçue, elle
n’est pas considérée comme valide tout de suite. Elle doit d’abord être incorporée dans ce qu’on
appelle un bloc de transactions. Il s’agit d’un regroupement de transactions récentes qui attend pour
être validé de subir un traitement cryptographique appelé preuve de travail. Effectuer cette preuve
de travail requiert du temps de calcul, et en moyenne, avec une difficulté de zéro, un seul ordinateur
ordinaire y parvient dans un intervalle de temps d’environ dix minutes. A mesure que la puissance de
calcul de réseau s’accroît, la difficulté s’adapte automatiquement pour maintenir cet intervalle.

Cette idée de regrouper les transactions en blocs et de ne valider ces blocs qu’à l’issue d’une preuve
de calcul est le point le plus original du système. C’est la solution au problème du double paiement,
car les différences dans la connaissance des transactions sur le réseau, différences inévitables ne
serait-ce qu’à cause des latences de communication, sont alors arbitrées par ce processus de
détermination du bloc, qui joue le rôle d’un tirage au sort.

Lorsqu’un ordinateur remporte ce tirage au sort, il reçoit des bitcoins ne provenant pas d’une
transaction précédente. Cette attribution de bitcoins permet l’introduction initiale de bitcoins dans la
base, et prend la forme d’une transaction spéciale située en tête de bloc. Selon l’ordinalité du bloc, le
montant de bitcoins attribué est variable et diminue géométriquement de telle sorte que la somme
totale de bitcoins en circulation ne pourra jamais excéder vingt et un millions de bitcoins.

Pour transmettre des bitcoins, chaque ordinateur doit signer une transaction faisant référence en
entrée à une transaction précédente dont le montant de sortie est suffisant. La clef privée doit

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

correspondre à la clef publique avec laquelle a été créée l’adresse bitcoin en sortie de la transaction
précédente. L’ordinateur doit donc stocker toutes ces clefs privées localement, sans bien sûr
partager ces informations.

Le fichier correspondant s’appelle wallet.dat, et c’est ce fichier qui doit être conservé et sauvegardé
par l’utilisateur, et de façon confidentielle. La perte de ce portefeuille électronique entraînerait de
façon irréversible la disparition des bitcoins correspondants, qui resteraient éternellement dans la
base sans jamais pouvoir changer d’adresse.

La cryptographie est utilisée pour permettre le tirage au sort décrit plus haut, ainsi que la signature
des transactions. À aucun moment le système ne chiffre des données transmises sur le réseau.
Toutes les transactions sont donc en clair, et leur anonymat n’est protégé que par le fait que le
logiciel n’utilise aucune donnée personnelle sur l’utilisateur. Par conséquent, un utilisateur ne peut
trahir son identité que s’il le fait volontairement, si son adresse IP est traçable, ou éventuellement à
la suite d’une méticuleuse et complexe étude statistique sur la base de données des transactions.

La blockchain, c’est quoi ?

[Une blockchain est] une base de données ordonnée (les blocs contiennent des transactions,
opérations d’écriture dans la chaîne, qui sont dans un ordre précis), répartie sur un réseau
(typiquement Internet), et qui n’a pas de gérant unique.

Chaque machine, chaque nœud, porte toute la chaîne et détruire celle-ci nécessiterait donc de
détruire des dizaines de milliers de machines, gérées par des gens différents. La chaîne de blocs est
publique : tout le monde peut créer un nœud du jour au lendemain, qui va automatiquement
télécharger et vérifier la chaîne, avec toutes les données qu’elle contient. Tout le monde peut y
écrire (souvent moyennant finances) et ces écritures sont signées, et sont gardées éternellement
dans la chaîne, qui est donc un livre des opérations, contenant tout l’historique.

L’intégrité de la chaîne est garantie par la cryptographie. Toute modification est détectable par tous.
Notez bien que j’ai dit toute modification. La chaîne ne distingue pas entre modification « légitime »
ou « illégitime ». Une fois qu’une transaction est dans la chaîne, elle y est pour toujours, même si on
croit avoir de bonnes raisons de l’annuler. (Source : bortzmeyer.org)

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Classement : Top 10 des meilleurs sites pour acheter du Bitcoin en


2019
À-propos de cryptoast :
Je suis Jean, le créateur de Cryptoast. J’ai lancé ce site en septembre
2017, avec un objectif bien précis : démocratiser le trading de crypto-
monnaies pour rendre cet univers fabuleux accessible à tous ! 🙂
Lorsque j’ai commencé à m’intéresser au trading de crypto-monnaies,
j’ai vite été noyé sous la masse d’informations et sous une ribambelle
de mots qui m’étaient inconnus. Mais j’avais envie d’investir alors je me
suis accroché et j’ai passé des dizaines et des dizaines d’heures à
regarder des vidéos, à lire des articles et à visiter des sites internet sur le
sujet. J’ai été déçu de ne pas trouver LE site qui centraliserait l’essentiel
des choses à savoir pour se lancer dans le trading de crypto-monnaies.
Avec Cryptoast, j’ai comme objectif de tout vous expliquer de A à Z. J’aimerais qu’un néophyte qui
n’ait pas de connaissances particulières en informatique ou en finance puisse se lancer sans craintes
et se sentir accompagné tout au long de son apprentissage.
Me concernant ? Vous pouvez m’appeler Jean. Je suis un jeune trentenaire diplômé d’un double
Master en Finance des Marchés et en Management des Systèmes d’Information. Passionné par les
nouvelles technologies et la bourse je suis également un grand adepte des sports de glisse. Sur le
web, vous pourrez retrouver ma trace sur différentes communautés liées aux crypto-monnaies dont
le forum Finance le plus actif de France sur lequel je suis modérateur. Je vous ai dit que j’avais
une Harley Davidson ? 🙂
Mais assez parlé de moi… Une chose est sûre, si vous cherchez à vous immergez en douceur dans le
monde des crypto-monnaies et du trading, vous êtes au bon endroit. J’espère que vous trouverez
votre bonheur sur Cryptoast et que les ressources disponibles sur le site vous aideront à y voir plus
clair 🙂
Bonne lecture 😉

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Les meilleurs sites pour acheter des Bitcoins en 2019


Acheter des bitcoins peut s’avérer être un véritable parcours du combattant quand on débute…
Pourquoi est-ce si compliqué d’investir dans les crypto-monnaies ? Et bien, pour trouver
les meilleures plateformes et déjouer les pièges et arnaques, il est nécessaire de s’armer de
patience et de se renseigner sur le sujet pendant plusieurs heures. Enfin… c’était le cas avant 🙂 Car
aujourd’hui, la communauté française oeuvre pour la démocratisation du Bitcoin, de
la blockchain et des crypto-actifs. Forts de notre expérience dans le domaine des crypto-
devises, nous vous avons préparé un top 10 des meilleurs sites pour acheter du Bitcoin et
des crypto-monnaies en 2019.

Cette page est la référence pour trouver les plateformes les plus fiables pour investir dans
les crypto-monnaies. Dans la suite de ce guide, vous pourrez apercevoir des petits
pictogrammes, ils vous permettront de connaître en un coup d’œil les plateformes sur lesquelles
vous pouvez acheter du Bitcoin et trader des crypto-monnaies
comme : Ethereum, Litecoin, Ripple, NEO, Monero…

Saviez-vous qu’il existe également de nombreux sites internet français pour acheter du
Bitcoin ? Nous allons vous donner les meilleures plateformes pour investir dans les
crypto-monnaies, que ce soit en euros ou en dollars. Attention, de nombreux sites Bitcoin
frauduleux fleurissent sur Internet, nous vous conseillons de faire des recherches sur le web avant
d’investir votre argent sur des sites Bitcoin qui ne seraient pas listés ci-dessous. N’hésitez pas
à nous demander des conseils ou notre avis avant d’investir dans les crypto-monnaies, nous
serons ravis de pouvoir vous aider et répondre à vos questions.

Si vous êtes débutant, l’essentiel est de choisir un site pour acheter des Bitcoins qui
soit sécurisé et simple d’utilisation. Des plateformes comme eToro ou Coinbase sont parfaites
pour les novices en trading de crypto-actifs. Découvrez notre top 10 des exchanges sans
plus attendre.

Si vous ne comprenez pas certains mots, n’hésitez pas à faire un tour sur notre Lexique, vous y
trouverez pas moins de 100 définitions relatives au vocabulaire des crypto-monnaies et du trading.
N’oubliez pas d’ajouter cette page à vos favoris pour pouvoir y revenir plus tard. Vous êtes prêt ? En
route pour notre tableau comparatif des principales plateformes d’échange de bitcoins et crypto-
monnaies 🙂

⚠️ Le Bitcoin et les crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils. Votre
capital est assujetti à un risque. N’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre et
renseignez-vous toujours avant d’investir. Ce site n’a pas pour vocation à donner des conseils en
investissement.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Avis Binance

Binance – Première bourse mondiale de crypto-monnaies


Binance est le numéro 1 au monde sur le marché des crypto-monnaies avec 20 milliards de dollars en
volumes mensuels. Le site internet vise juste et répond aux besoins essentiels de ses utilisateurs :
fluidité, ergonomie et outils d’analyse pour les traders expérimenté. Cette plateforme permet
d’accéder à un catalogue d’environ 450 crypto-monnaies et propose des frais parmi les plus faibles
du marché. Depuis le 15 janvier 20s19, Binance permet d’acheter des crypto-monnaies directement
en euros. La plateforme de trading est disponible sur navigateur, mais également à partir d’un
logiciel compatible Windows/Mac et d’une application mobile téléchargeable sur iOS/Android. Rien
de tel pour trader n’importe où et dans des conditions optimales.

Voir le site

En savoir +

Un nombre important d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent avec


ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le
risque important de perdre votre argent.
Produit d’investissement non régulé hautement volatil. Il n’y a pas de protection des
investisseurs dans l’UE. Votre capital est assujetti a un risque. Vous ne perdrez jamais plus
que le montant investi sur chaque position.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Avis Coinbase

Coinbase – 10€ de bitcoins offerts lors de votre inscription !


Coinbase est une plateforme ergonomique et intuitive qui conviendra parfaitement aux débutants.
C’est la plateforme préférée des français pour l’achat de Bitcoin. Sur Coinbase, vous pourrez acheter
4 crypto-monnaies par virement ou directement par carte bancaire (les frais sont compris entre 1.5
et 4%). L’application mobile vous permettra de suivre vos investissements et de trader à tout
moment de la journée. Sur Coinbase vous pourrez également utiliser gratuitement un coffre-fort
électronique afin de sécuriser vos investissements.

Voir le site

En savoir +

Un nombre important d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent avec


ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le
risque important de perdre votre argent.
Produit d’investissement non régulé hautement volatil. Il n’y a pas de protection des
investisseurs dans l’UE. Votre capital est assujetti a un risque. Vous ne perdrez jamais plus
que le montant investi sur chaque position.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Avis GDAX

Coinbase Pro – Rentrez dans la cour des grands !


Coinbase Pro est plus connu sous son ancien nom : GDAX. C’est une plateforme de trading plus
poussée que Coinbase qui conviendra parfaitement aux utilisateurs avancés. Vous pourrez transférer
facilement et gratuitement vos crypto-devises entre Coinbase et Coinbase Pro. Cette plateforme a
pour avantage d’avoir des frais faibles, de proposer des outils pour le trading et de permettre aux
utilisateurs de choisir le prix d’achat et de vente de leurs cryptomonnaies.

Voir le site

En savoir +

Un nombre important d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent avec


ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le
risque important de perdre votre argent.
Produit d’investissement non régulé hautement volatil. Il n’y a pas de protection des
investisseurs dans l’UE. Votre capital est assujetti a un risque. Vous ne perdrez jamais plus
que le montant investi sur chaque position.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Avis Kraken

Kraken – 13 crypto-monnaies disponibles directement en euros !


Kraken est une plateforme réputée qui conviendra parfaitement aux investisseurs en herbe.
L’interface est plus compliquée à prendre en main que Coinbase ou eToro et vous risquez de vous
retrouvez un peu perdu si vous débutez dans l’univers des crypto-monnaies. En contrepartie, vous
pourrez placer vous-même vos ordres sur le marché (c’est-à-dire choisir vous-même les prix auxquels
vous souhaitez acheter et vendre vos coins). Vous bénéficierez également de frais plus faibles que
sur les plateformes concurrentes et surtout : un support ultra réactif en cas de problème ! Sur
Kraken, vous pourrez acheter pas moins de 13 cryptomonnaies directement en euros. En plus des
devises numériques classiques comme Bitcoin, Ripple ou Ethereum, vous pourrez trouver des devises
moins connues comme Monero, EOS, Augur, ZCash, Gnosis…

Voir le site

En savoir +

Un nombre important d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent avec


ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le
risque important de perdre votre argent.
Produit d’investissement non régulé hautement volatil. Il n’y a pas de protection des
investisseurs dans l’UE. Votre capital est assujetti a un risque. Vous ne perdrez jamais plus
que le montant investi sur chaque position.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Avis Bittrex

Bittrex – Plus de 200 crypto-monnaies différentes !


Bittrex est un dinosaure dans le monde des crypto-monnaies, il s’agit d’une plateforme sécurisée qui
offre un service de qualité depuis de nombreuses années. Sa réputation n’est plus à faire et
nombreux sont les crypto-traders qui en ont fait leur exchange principal. Vous y trouverez plus de
200 crypto-devises et une interface de trading qui a fait peau neuve en 2018. Toutefois, certains lui
reprochent de ne pas suffisamment innover comparé à d’autres exchanges plus jeunes comme
Binance.

Voir le site

En savoir +

Un nombre important d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent avec


ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le
risque important de perdre votre argent.
Produit d’investissement non régulé hautement volatil. Il n’y a pas de protection des
investisseurs dans l’UE. Votre capital est assujetti a un risque. Vous ne perdrez jamais plus
que le montant investi sur chaque position.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Avis KuCoin

KuCoin – Gagnez quotidiennement de l’argent grâce aux dividendes


L’exchange KuCoin a vu le jour récemment, fin 2017 pour être exact. Il a très rapidement su tirer son
épingle du jeu pour se hisser au rang des meilleurs échanges mondiaux. Si vous utilisez Binance, vous
ne serez pas dépaysé. En effet, on retrouve sur KuCoin tous les ingrédients qui ont fait le succès de
Binance : une interface fluide et ergonomique, des outils pour l’analyse technique, un catalogue de
crypto-monnaies bien rempli et des frais attractifs. La plateforme possède sa propre monnaie
numérique : le KuCoin Shares (KCS). Fait intéressant, les traders qui hold des KCS reçoivent des
dividendes chaque jour. Ainsi, plus vous avez de tokens KCS dans votre portefeuille, plus vous
recevez de dividendes. Et plus le volume sur la plateforme augmente, plus vous recevez de
dividendes également.

Voir le site

En savoir +

Un nombre important d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent avec


ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le
risque important de perdre votre argent.
Produit d’investissement non régulé hautement volatil. Il n’y a pas de protection des
investisseurs dans l’UE. Votre capital est assujetti a un risque. Vous ne perdrez jamais plus
que le montant investi sur chaque position.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Avis CoinMama

Coinmama – Acheter des Bitcoins rapidement par CB !


Coinmama est sûrement l’un des sites où il est le plus simple de se procurer des cryptomonnaies. Si
vous voulez acheter rapidement du Bitcoin, de l’Ethereum, du Litecoin ou du Bitcoin Cash, alors cette
plateforme est faite pour vous. Vous pourrez acheter ces monnaies numériques directement avec
votre carte bancaire (Crédit/Débit, Visa/Mastercard). Si vous souhaitez éviter les longs délais
d’attente des virements bancaires pour acheter du Bitcoin et que vous souhaitez acheter des crypto-
monnaies rapidement, alors Coinmama est sûrement la meilleure plateforme pour cela. Autre point
positif, vos crypto-devises ne seront pas stockées sur le site mais vous seront immédiatement
envoyées sur votre portefeuille.

Voir le site

En savoir +

Un nombre important d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent avec


ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le
risque important de perdre votre argent.
Produit d’investissement non régulé hautement volatil. Il n’y a pas de protection des
investisseurs dans l’UE. Votre capital est assujetti a un risque. Vous ne perdrez jamais plus
que le montant investi sur chaque position.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Avis Coinhouse

Coinhouse – La plateforme de trading made in France


Coinhouse est un site de vente en ligne de Bitcoins et Ethereums, le service est disponible 24h/24 et
les frais sont de 4.9% à l’achat et 3.9% à la vente. Sur Coinhouse, vous pourrez acheter des bitcoins et
des ethers en payant par CB (3D Secure), par tickets Neosurf et par cartes prépayées (PCS,
Transcash…). Si vous vendez des bitcoins ou des ethers, vous recevrez vos fonds dans un délai de 1 à
3 jours. Coinhouse est la plateforme de trading de la Maison du Bitcoin, un comptoir de change de
crypto-devises situé à Paris, qui vous propose la vente et l’achat de bitcoins et ethers en CB ou en
espèces. Vous pouvez aller à leur rencontre pour acheter des crypto-monnaies ou pour être conseillé
en vous rendant directement dans leurs locaux au 35 rue du Caire à Paris.

Voir le site

En savoir +

Un nombre important d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent avec


ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le
risque important de perdre votre argent.
Produit d’investissement non régulé hautement volatil. Il n’y a pas de protection des
investisseurs dans l’UE. Votre capital est assujetti a un risque. Vous ne perdrez jamais plus
que le montant investi sur chaque position.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Avis Cex.io

Cex.io – Achat de Bitcoins avec peu de frais par carte bancaire !


CEX.IO est une plateforme qui possède une excellente réputation et qui est reconnue par la
communauté des crypto-traders. Si vous utilisez cette plateforme, vous n’aurez pas besoin de donner
beaucoup d’informations à votre sujet pour valider le premier niveau de vérification. Cependant,
pour augmenter les limites de dépôts/retraits, vous devrez fournir des documents et détails
personnels. Sur cet exchange, un achat par CB s’effectue instantanément, terminé les longues
journées d’attente avant de recevoir vos bitcoins. Les frais pour l’achat de BTC avec une carte de
crédit sont de 3,9 % par achat et sont gratuits par virement bancaire.

Voir le site

En savoir +

Un nombre important d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent avec


ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le
risque important de perdre votre argent.
Produit d’investissement non régulé hautement volatil. Il n’y a pas de protection des
investisseurs dans l’UE. Votre capital est assujetti a un risque. Vous ne perdrez jamais plus
que le montant investi sur chaque position.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

La majorité des sites ci-dessus proposent l’achat de bitcoins et autre crypto-monnaies par
carte bancaire ou virement. D’autres alternatives existent notamment l’achat de bitcoin par
PayPal ou par crédit téléphonique.

Stocker et sécuriser ses Bitcoins et cryptomonnaies


Acheter et investir dans le Bitcoin et les autres monnaies numériques est une chose, sécuriser ses
fonds en est une autre. Si vous achetez sur des plateformes comme Kraken, Binance ou Coinbase,
vous ferez probablement le choix de laisser vos coins directement sur l’exchange. Il faut savoir que
cela est très risqué. Si la plateforme est victime d’un piratage, vous risquez de perdre tout votre
argent et il n’est pas certain que vous puissiez être indemnisé un jour. Une autre solution consiste à
stocker soi-même ses actifs numériques sur un portefeuille externe. Vous en trouverez de différents
types, vous pouvez lire notre guide sur la sécurisation et le stockage des crypto-
monnaies pour en savoir plus sur le sujet. En attendant, vous trouverez ci-dessous une liste de
portefeuilles vous permettant de stocker vos crypto-devises !

Les 2 portefeuilles électroniques les plus sûrs pour stocker ses coins sont le Ledger Nano S et
le Trezor.

Ledger – le portefeuille électronique français !


La société française propose divers portefeuilles électroniques à la vente qui vous permettront de
stocker vos crypto-monnaies de façon sécurisée.

Voir le site

Trezor – le coffre-fort numérique le plus sécurisé au monde !


Trezor est un mastodonte dans le domaine du stockage d’actifs numériques et sa réputation n’est
plus à faire. Vous pouvez y stocker vos cryptomonnaies les yeux fermés.

Voir le site

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Comment payer en bitcoin ?


Qui est Théophile Eliet ?
Dans cette partie, Théophile Eliet, directeur de http://bloginfluent.fr/ va vous décrire comment
payant-on avec des bitcoins. Mais avant d’aller plus loin, voici une petite présentation de Monsieur
Eliet :

Je m'appelle Théophile et je gagne ma vie avec mes


business en ligne.

Il y a deux ans j'étais télé-conseiller dans un centre


d'appels. J'ai rapidement remarqué que le salariat
n'était pas fait pour moi. Rester assis à enchaîner les
appels, quelle torture.

En l'espace d'un an, pendant que j'étais salarié, je


travaillais environ 1h par jour sur mes blogs. Le
résultat fût progressif mais bien réel puisque je suis
maintenant indépendant et après avoir passé un an
à voyager à travers le monde je vis maintenant à
Malte.

Pourquoi j'investis dans les crypto-monnaies ?


La plupart des gens ont peur de perdre de l'argent suite à l'explosion d'une bulle. La bonne nouvelle,
c'est que comme dans tous les marchés, il y a un jour, une bulle qui explose et c'est à ce moment
qu'il faut acheter pour s'enrichir. Ce n'est pas nouveau, ça s'appelle un cycle d'investissement, tout
comme dans l'immobilier.

Voici maintenant son conseil pour payer avec des Bitcoin qui sont extrait d’une de ces vidéos.

Pourquoi cette vidéo : apprendre tout ce qu’il faut savoir pour pouvoir payer ses factures avec du
bitcoin.

Les avantages du bitcoin :


Vos paiements mobiles sont plus simplifiés en utilisant le bitcoin : pas besoin d’une quelconque
procédure administrative (remplissage de formulaire, inscription, taper un NIP, etc.)

Contrôle et sécurité de votre argent assurés :


Grâce à son système cryptographique de pointe, vos transactions sont protégées contre toute sorte
de piratages ou fraudes (positionnement de votre compte, virement en votre nom).

Vos transactions nationales comme internationales sont extrêmement rapides et se font sans délai
quelconque (que ce soit d’un point du globe à un autre).

Le bitcoin fonctionne partout et à n’importe quel moment (c’est-à-dire 24h/24).

La protection de votre identité est garantie à 100 % même lorsque vous effectuer des envois (pas
besoin d’avoir un numéro de carte bancaire ou de crédit pouvant être piraté pour usurper votre
identité par exemple).

Les frais des transferts opérés sont très faibles et il n’existe à la base, aucun frais exigible si ce n’est
pour des tous petits paiements. Le bitcoin est une monnaie totalement libre décentralisée et vous
n’avez pas besoin d’intermédiaire pour le gérer.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

La logique du paiement avec les bitcoins :


Ici, le paiement renvoie au transfert d’un montant en bitcoin assis sur une unité de valeur (très
souvent le BTC), d’une adresse de la blockchain vers une autre adresse de cette même blockchain.

Le fait de payer en bitcoins, vous garantit en réalité, une certaine sûreté, simplicité, facilité et
confidentialité dans tout le processus de paiement. Il vous permet de gagner en temps et d’éviter
toutes les tracasseries qu’implique souvent le paiement en monnaie classique.

La virtualité du bitcoin lui confère également un avantage de taille sur les autres monnaies
traditionnelles. Il est bien plus facile de passer et de régler les contrats en ligne avec cette monnaie
électronique.

Pour payer avec du bitcoin, vous devez préalablement avoir un compte ou un porte-feuille en
bitcoin. C’est en effet ce dernier qui vous permet de stocker, de recevoir et d’envoyer de la monnaie
en bitcoin.

Il existe trois qualités de porte-feuille :

- Les porte-feuilles en ligne


- Sur mobile
- Sur ordinateur de bureau.

Comment avoir votre porte-feuille en bitcoin ?


Téléchargez et installez l’application qui vous convient (Bredwallet, Bitcoin, BitGo, Circle, Electrum,
Hive, Armony…)

Créez et sauvegardez une phrase de récupération qui doit être confidentiel.

Choisissez l’unité de valeur de votre bitcoin et la monnaie locale que vous voulez.

Procurez-vous du bitcoin (soit via un échange en ligne, soit entre personne ou en vendant des
produits et service) et il est recommandé de le stocker hors-ligne pour éviter de vous faire voler.

Pensez à sécuriser votre compte en utilisant un mot de passe long, fort et unique ; un code pin si
vous utilisez un téléphone, etc.

Une fois que vous avez votre porte-feuille dans lequel vous avez stocké vos bitcoins, vous pouvez
désormais en faire usage pour les dépenses : notamment effectuer des paiements.

Globalement, pour réaliser des paiements avec vos bitcoins, il vous suffit d’être connecté à votre
compte, d’indiquer l’adresse de celui à qui vous voulez faire le transfert, de choisir la quantité de BTC
que vous souhaitez envoyer, ensuite de signer votre envoi à l’aide de votre clef privée après quoi
vous lancez le processus d’envoi.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Régime fiscal applicable pour le Bitcoin :


À-propos de Benjamin Allouch:
Je m’appelle Benjamin Allouch, la trentaine, et j’occupe
actuellement un poste à temps plein de juriste spécialisé dans
les nouvelles technologies à Paris. Grand voyageur dans l’âme,
j’ai déjà séjourné dans plus de 40 pays et mon rêve ultime est
de pouvoir tous les visiter ! Pari fou mais j’y crois… D’un autre
côté, je suis depuis longtemps attiré par le monde du
numérique, notamment par les fonctionnalités ou les apports
qualitatifs d’un produit ou d’une technologie que parce qu’il
représente. La technologie blockchain répond bien entendu à
ces deux critères.

Blog de benjamin : http://bitcoin-blockchain.fr

Voici maintenant quelques conseils de benjamin sur fiscalité du Bitcoin issu de son blog :

2019 est déjà bien entamée. Il est donc temps de faire un point sur la fiscalité du bitcoin et des
autres crypto-actifs (ou crypto-monnaies, je vais alterner dans cet article) pour cette année. En
préambule, rappel d’une evidence : le prélèvement à la source n’a aucune incidence sur votre
déclaration d’impôts du printemps prochain. Sur ce point, la déclaration sera identique à celle de
l’année précédente et vous devez déclarer les plus-values de l’année N-1, soit celles de 2018 en 2019
par exemple

Aussi je vous renvoie à mon dernier article sur le sujet qui faisait suite à la décision du Conseil d’Etat
d’avril 2018 et qui cite lui-même mes 2 autres articles sur le sujet. Une comparaison vous permettra
de mieux percevoir les nouveautés pour cette année 2019. Je ne vais pas revenir sur le régime
antérieur à cette loi de finances qui s’applique aux plus-values réalisées avant le 1er janvier 2019. Le
régime que je vais présenter s’applique aux seules plus-values réalisées à partir du 1er janvier
2019. Aussi, comme à mon habitude, je n’évoquerai pas la fiscalité des professionnels (mining,
trading) imposés au titre des BNC/BIC et je me concentre sur les seuls particuliers.

L’année 2019 apporte-t-elle des nouveautés par rapport à 2018 ?


La réponse est oui ! Et ces nouveautés sont arrivées assez tardivement, en toute fin d’année
dernière, suite à la promulgation de la loi de finances 2019 le 28 décembre 2018. On ne pouvait pas
faire plus tard ! Soulignons que nous ne sommes pas à l’abri d’une loi de finances rectificative. Mais
cette dernière interviendrait bien après la déclaration d’impôts du printemps. Concentrons-nous
donc sur la loi de finances 2019.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Une volonté de clarification


Peu lisible, la fiscalité des crypto-monnaies a en partie été clarifiée par la loi de finances sur des
points essentiels :

● Définition du jeton et de la crypto-monnaie dans le nouvel article 150 VH bis du code


général des impôts (cet article reprend d’ailleurs la quasi-totalité du régime fiscal des crypto-
monnaies) : désormais, il ne sera plus possible aux derniers irréductibles de dire que seul le
bitcoin (BTC) est visé. Toutefois, dans la définition du jeton, une rédaction maladroite (ou
plutôt par des non-initiés) laisse de côté les crypto-monnaies anonymes. En effet,
l’imposition nécessite l’obligation d’identification directe ou indirecte du propriétaire des
jetons vendus ayant engendré la plus-value. Or, si lesdits jetons sont détenus de manière
anonyme, ils sont théoriquement non imposés… Le seul moyen serait alors d’aller fouiner
sur les plateformes et de retrouver par qui les Monero ont été échangés en monnaie fiat. La
même incertitude pourrait régner sur les crypto-monnaies adossées à une monnaie fiat
(stable coin) comme le tether mais, contrairement à celle des crypto-monnaies anonymes, il
s’agit d’une interprétation très souple que je ne retiens pas personnellement,
● Définition de l’assiette fiscale : la loi vise à imposer la cession d’actifs numériques à titre
onéreux, l’assiette fiscale est donc la plus-value réalisée entre l’achat et la vente, sans
contestation possible, mais avec des conséquences pouvant etre difficiles suite aux rejets
d’amendements comme nous le verrons dans un paragraphe ultérieur,
● Définition de la personne taxable : eh oui, il n’était pas encore clairement indiqué que seuls
les résidents fiscaux français étaient visés
● Obligation de déclarer son compte sur une plateforme d’échanges : cela n’était pas très clair
auparavant, ça l’est désormais et il existe même une sanction minimum de 750 € si vous ne
le faites pas !

La notion d’activité habituelle : le flou persiste


Les parlementaires ont eu l’ingénieuse idée de ne pas clairement trancher l’un des sujets les plus
épineux du monde crypto : quand passe-t-on d’une activité accessoire à une activité habituelle ? Le
faisceau d’indices de la doctrine administrative du Bofip reste en vigueur : nombre de transactions
effectuées, crypto-actifs détenus, délai entre achat et revente… un examen au cas par cas qui peut
amener à d’innombrables difficultés. Il me semble logique et juste d’indiquer que le nombre de
transactions est le critère principal à prendre en compte.

Au-delà de quel nombre vous passerez en activité habituelle ? En cas de contentieux avec le fisc, seul
le juge en décidera. Or, le caractère habituel change tout car le régime d’imposition serait
désormais celui réservé au BIC/BNC. L’interprétation est donc très personnelle et j’estime que des
transactions quotidiennes pourraient suffire à vous mettre en activité en habituelle.

La grande nouveauté : l’application du prélèvement forfaitaire unique (PFU) aux plus-values


Le PFU s’est donc aussi imposé aux crypto-monnaies. La plus-value est imposée à la flat tax de 30 %,
sans autre obligation déclarative que celle de la déclaration en mai. Ce régime a le mérite de la
simplificité… ou presque. En effet, le fisc vous demandera probablement d’indiquer toutes vos
transactions de l’année N – 1 dans la déclaration d’impôts. Sur ce point, consultez un fiscaliste pour
plus de précisions. Mais je considère que rassembler plusieurs transactions en une ne contreviendra
pas à la loi tant que la plus-value est identique.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Par ailleurs, la plus-value est aussi définie de manière plus claire… mais n’est pas exempte de
complexité arithmétique ! En gros, retenez que la plus-value correspond à peu près au prix de vente
– prix d’achat – éventuelle moins-value. Je ne dis bien à peu près car l’opération est bien plus
complexe que cela (voir le III de l’article 150 VH bis) S’il n’y a qu’un achat, c’est très simple. S’il y en a
50, c’est plus compliqué mais de merveilleux petits logiciels feront les calculs pour vous. Si l’on prend
la première hypothèse, à titre d’exemple, avec un prix de vente à 10 000 €, un prix d’achat à 4 000 €
sans moins-value (il n’y a qu’un achat), la plus-value serait de 6 000 €, ce qui nous donne un impôt de
1 800 € (30 % de 6000). Encore une fois, ce n’est une approximation mais vous retenez l’idée.

Je ne vais pas le nier, nous espérions mieux (voir plus bas). Certains diront que 30 %, c’est encore
beaucoup trop lorsque l’on compare avec les pays voisins. C’est vrai. Mais nous partions de
tellement loin avec la doctrine du Bofip que c’est un progrès. Bien-sûr, des points scandaleux
existent et j’y reviendrai. Mais ils ne sont pas directement liés à l’application du PFU.

Enfin, le régime d’imposition au titre des biens meubles, érigé en principe par le Conseil d’Etat,
existe encore pour ce qui n’entre pas dans les définitions de l’article 150 VH bis du CGI. Vu son
caractère résiduel, je ne l’évoquerai pas plus d’une phrase : l’imposition est de 36.2 %, avec un
abattement de 5 % par an après 2 ans de détention permettant une exonération totale après 22 ans.
Si l’exonération est de 5 000 € par cession, ce régime peut être confiscatoire dans certains cas et son
quasi-abandon n’est pas une mauvaise chose pour les gros investisseurs.

Les (rares) bonnes nouvelles


Exonération des échanges entre crypto-actifs
Je l’ai toujours affirmé car cela me semblait logique au sens fiscal. C’est désormais officiel : les
transactions crypto-crypto sont exonérées d’impôts. Une bonne nouvelle, quand on sait la
catastrophe que cela aurait pu engendrer si le contraire avait été décidé.

Exonération des plus-values inférieures ou égales à 305 euros


Cela pourrait faire sourire et moi-même j’en rigole un peu… Mais notre cher Bruno Le Maire a
indiqué que c’était un point positif ! Alors considérons-le comme tel. Si votre plus-value totale sur
l’année ne dépasse pas 305 €, vous êtes exonéré d’impôt. Mais vous n’êtes pas exonéré de déclarer
cette plus-value au mois de mai de l’année suivante voire même les transactions effectuées !

Aussi si cette exonération est un point positif, l’on peut déjà regretter l’exonération de 5000 € prévu
par le régime de cessions de biens meubles érigé en principe par le Conseil d’Etat… Mais, comme je
l’ai dit plus haut, ce régime n’était pas forcément avantageux sur les autres points.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Les propositions rejetées par les parlementaires


Vous pouvez le constater, les nouveautés sont importantes et on se demande bien si elles sont
avantageuses ou non pour les particuliers. Mais, ce qui est certain, c’est que des propositions qui
auraient été clairement à leur bénéfice ont été rejetées. Et pas des moindres ! En voici une liste des
plus importantes selon moi.

Abattement forfaitaire sur le prix de vente


Un abattement forfaitaire sur le prix de vente a été discuté mais vite abandonné. Une mesure qui
aurait eu le mérite d’éviter des calculs pouvant être complexe. Toutefois, elle ne me semble pas
essentielle.

Assimilation au régime fiscal de l’or


Cas bien plus ennuyeux, celui du taux de taxation. Il y a plusieurs mois, j’ai publié un article sur la
comparaison pouvant être faite entre l’or et les crypto-actifs. Certaines similitudes auraient pu
rapprocher le régime fiscal des cryptos sur celui de l’or. Or (jeu de mot facile…), le régime du métal
jaune est assez avantageux dans un pays aussi taxé que la France. En effet, la vente d’or et d’autres
métaux précieux (platine, argent) est taxée à 11,5 % du prix de vente. Ce régime fiscal bénéficie de
certaines exonérations et dégressivités par année de détention intéressantes. Mis à part dans
certains cas très particuliers, cette fiscalité est bien plus avantageuse que le PFU.

Au grand dam de Jacques Favier, le parlement n’a même pas eu à examiner cette proposition des
associations proches du milieu crypto qui ont préféré se contenter du PFU comme point de sortie.
Bien que je sois d’accord avec Jacques Favier, je comprends tout à fait la position d’une association
comme Lachaintech. La fiscalité des crypto-actifs part de très loin et avancer par petits pas me
semble une méthode raisonnable. En outre, je le dis et le répète, la France est la nation reine de la
taxation. Il ne faut donc pas s’attendre à de cadeaux sur des actifs non conventionnels.

Taxation des seules plus-values rapatriées vers un compte bancaire


Selon moi, le TRES gros point noir est le refus de taxer uniquement les gains rapatriés sur le compte
bancaire. C’est quelque chose que je défends depuis que j’écris sur le sujet. J’ai toujours affirmé que
seuls les gains rapatriés étaient taxés, au contraire de certains fiscalistes (pas tous) intervenant sur
le sujet. Mon analyse était simple, pour ne pas dire simpliste : rien ne l’indiquait dans les textes. En
outre, cela aurait engendré une multitude de calculs parfois très complexes à effectuer en raison de
la volatilité extrême dont on fait preuve les cryptos jusqu’au milieu de l’année 2018. Or, en ne taxant
que les gains rapatriés, on a clairement un indicateur qui est la somme figurant sur votre ligne de
compte. Avec le rejet de l’amendement en question, la position du législateur est désormais plus
limpide et ne va pas du tout dans le bon sens… mais elle appuie ma théorie sur le fait que ce n’était
pas taxé auparavant. Tout échange d’une crypto-monnaie en devise traditionnelle est donc taxé au
moment de l’échange.

Rappelons qu’à ce jour, une plus-value latente, en sommeil sur une plateforme d’échange, n’a
quasiment aucune utilité pour son bénéficiaire. En effet, il faut malheureusement constater que les
cryptomonnaies ne sont pas encore devenues un traditionnel moyen d’échange de biens.
L’investisseur n’a que 2 options : rapatrier ou réinvestir. Quel intérêt de taxer entre les deux ? Taxer
encore plus pardi ! Et si jamais vous achetez un bien avec vos cryptos ? Vous serez aussi imposé !

Soulignons en outre les difficultés qu’ont certains à rapatrier de l’argent sur leur compte personnel
depuis les plateformes. La froideur des banques et le rejet de l’amendement, permettant une
taxation directe des plus-values latentes, ont-ils un lien ? Oh, c’est un pas que je ne franchirai pas

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Report des plus-values supérieures à un an


Tout aussi injustifiable, l’impossibilité de reporter ses moins-values de plus d’un an. Ici aussi, la
proposition est allée jusqu’à l’amendement et fut rejetée par les parlementaires. Pour être clair, si
vous avez fait des moins-values en 2017 ou antérieurement, vous ne pouvez plus les reporter sur vos
plus-values. Un cas fiscal unique en France !

Conclusion
Applicable aux plus-values réalisées à partir du 1er janvier 2019, ce nouveau régime a le mérite de la
clarté et apportent des éléments jusque-là absent comme la définition d’une crypto-monnaie.

Les points de contestation restent toutefois nombreux et il ne faut pas baisser la garde.

Conclusion

Le bitcoin est un moyen de paiement alternatif aux moyens de paiement légaux selon la CJUE et les
opérations de change entre les crypto-monnaies et les devises traditionnelles sont des opérations
financières.

Selon l’administration fiscale française, à travers le BOFIP, le bitcoin relèverait à la fois des BIC et des
BNC. Pour les BIC, cela concerne les opérateurs de trading et les personnes physiques tirant
d’importants revenus grâce au bitcoin (exemple-type : les mineurs). Pour les BNC et les micro-BNC,
ce serait ceux qui en tirerait un revenu occasionnel. Par exemple, un échange sur une plateforme
mais aussi acheter un produit en bitcoins.

Pour ce dernier cas, cette note du BOFIP est contestable juridiquement car elle n’a pas la même
valeur qu’une loi ou même qu’une décision de la CJUE. En outre, elle différencie les crypto-monnaies
des devises traditionnelles lorsque cela concerne un simple paiement. Enfin, elle est très imprécise
voire erronée. L’article 92 du CGI, qu’elle cite, est soumise à des interprétations multiples en raison
de sa rédaction ambiguë, semble-t-il volontaire, pour y permettre d’y inclure tout et n’importe quoi.
La note est aussi contestable techniquement car, selon notre situation, il peut paraître impossible de
connaître la valeur du Bitcoin au moment de l’opération de change.

Mon conseil est clair : DÉCLARER VOS PLUS-VALUES ! Le but n’est pas de frauder et vous serez de
toute façon rattrapé si vos plus-values sont importantes. Il ne faut jamais se mettre le fisc à dos. Mon
intention est plutôt de mettre le doigt sur une difficulté juridique, bien plus complexe que certains
auteurs et « experts » du sujet le laissent entendre. Il est donc nécessaire que l’administration fiscale
et même le législateur se penchent sur le sujet pour créer une catégorie à part : l’imposition des plus-
values au titre de la vente de crypto-monnaies. Car ces dernières ne sont ni un chiffre d’affaire, ni un
BNC, ni un BIC.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Remerciements :
Je remercie tout particulièrement Rousseau Les Bons Tuyaux à avoir accepté mon invitation et la
publication de son article intitulé « Qu’est-ce qu’une crypto-monnaie ? » pour ce livre numérique.

Je remercie aussi tout particulièrement Yann Darwin d’ avoir accepté mon invitation et la publication
de ces deux articles intitulés « Que faut-il savoir essentiellement sur les crypto-monnaies ? » et
« Pourquoi investir dans les crypto-monnaies ? » pour ce livre numérique.

Je remercie ensuite l’équipe de Bitcoin.fr pour avoir accepté mon invitation et la publication de leur
article de blog « un peux de technique » dans ce livre numérique.

Puis, je voudrais remercier Yann de chez Cryptoast pour avoir accepté mon invitation pour la
publication de son article sur les plateformes d’échanges dans cet E-book.

Merci à l’équipe Capital d’avoir accepté mon invitation pour la rediffusion de leur article sur le
stockage des cryptos dans cet E-book collaboratif.

Par la suite je voudrais remercier tout particulièrement l’équipe de Théophile Eliet pour avoir
accepté la publication de la retransmission de la vidéo « Comment payer en bitcoin ? » dans ce livre
numérique.

Je remercie aussi Benjamin Allouch du blog Blockchain-bitcoin.fr d’avoir accepté la rediffusion de son
article sur la Fiscalité des cryptos en 2019 dans cet E-book collaboratif.

Et pour terminer, je remercie ÉNORMÉMENT mon designer graphique, Julien Faucheux pour avoir
réalisé cette magnifique page de couverture. (VOIR LE FLASH CODE CI-DESSOUS)

Merci à toutes les personnes que je viens de cité dans ce magnifique livre car sans leur accord je n’
aurais pas pue le réaliser.

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Actualité sur les cryptos :

Le secteur des cryptos-monnaies est tout jeune et qui auras par la suite, des évolutions dans le
temps.

Si vous souhaitez suivre l’actualité dans ce domaine, je vous recommande de vous pencher sur des
groupes, des pages sur Facebook qui ne parle que de ce sujet.

Si vous ne souhaitez pas rejoindre Facebook (ce que je peux comprendre) , vous pouvez vous dirigiez
sur des sites dédiés à l’actualité comme :

- https://coin24.fr/
- https://crypto.capital.fr/
- https://bitcoin.fr/
- …

Voici une liste des Pages Facebook qui publie beaucoup d’infos à ce sujet :

- Dici
- Cryptomoney La page
- Coin24.fr
- ….

Si vous souhaitez suivre l’actualité sur des groupes Facebook, voici une liste des groupes qui peuvent
vous intéresser et que j’utilise au quotidien :

➢ En français :
- le Club du Bitcoin
- Le Coin du Bitcoin
- Crypto-monnaies France
- Le Coin du Litecoin
- Le Coin du Ripple
- Le coin de l’ethereum
- Analyse Technique et Fondamentale- Crypto
- …
➢ En anglais :
- Cryptocurency investing
- Bitcoin & Cryptocurrency
- …

di-ci.fr
L’ essentiel sur les cryptos-monnaies

Pour conclure :

Grâce à ce livre, vous allez pouvoir investir prudemment car vous connaissez maintenant, la
technologie du Bitcoin, comment faire des transactions et la fiscalité sur ce sujet.

Grâce aux avis de plusieurs personnes, communautés, groupes, entreprises etc…. vous allez
développer vos connaissances que vous aurez apprises grâce à cet E-book.

Si vous voulez en savoir davantage sur la Blockchain, ou sur d’autres cryptomonnaies, rendez-vous
sur mon siteDi-ci.fr où je vous écrit plusieurs articles de blog, tirés de mes vidéos que je publie
sur ma chaîne YouTube Dici (VOIR LE FLASH CODE CI-DESSOUS)

Merci à vous d’avoir lu ce livre. Si vous ne pouvez pas flasher les codes sur en dessous, cliquez juste
ici : mon instagram, mon Facebook @dimdedici , Ma chaîne Dici, mon Twitter @dimdedici, et la page
de vente de ma formation pas à pas sur les cryptos.

Et comme ont dit chez moi : Kenavo !!! 👋

di-ci.fr

Vous aimerez peut-être aussi