Vous êtes sur la page 1sur 11

Gestion d'équipes

PRINCIPES DE MANAGEMENT
INTRODUCTION

C'est un art et un ensemble de techniques permettant de faire


travailler un groupe d'individus ensemble.

On peut gérer une équipe en étant le supérieur hiérarchique. C'est


une situation généralement plus aisée que le management d'équipe hors
hiérarchie qu'on voit dans les organisations matricielles actuelles.
Comment gérer une équipe,
et notamment une équipe
projet
 Les styles de management variant d'un pays à l'autre -notamment en Europe- il est
difficile de donner une recette simple et gagnante du management d'équipe. Mais il
y a des éléments incontournables.
 Chaque membre de l' équipe devrait avoir une fiche de fonction claire, la hiérarchie
doit donner son aval pour la contribution au projet, le temps alloué au projet doit être
défini (sous peine de conflits d'objectifs quand la personne doit participer à plusieurs
projets), les objectifs de chacun et une feuille de route (« roadmap ») doivent être
définis, discutés et validés avec le chef de projets concerné.
UN OBJECTIF doit être «SMART»,
c'est-à-dire «Sensible» (sensé),
«Measurable» (mesurable),
«Achievable» (atteignable),
« Réalistic» (réaliste),
et «Timed».

TRAVAILLER SUR DES OBJECTIFS NON SMART OU SANS OBJECTIF


DU TOUT EST UNE PORTE OUVERTE VERS LA GESTION DE
CONFLITS.

Les objectifs clairement définis doivent donner lieu à la


définition de moyens adaptés (matériels, formations,
expertise extérieure, stagiaires, etc..).
Le but ultime du chef de projet comme tout manager est de produire
une équipe autonome qui rend des comptes. Pour ce faire, les
réunions d'échange d'information sont cruciales. Toujours préférer un
entretien face à face à une réunion de groupe si on veut privilégier
l'aspect efficacité des choses.

La réunion de groupe ne s'impose que si on veut informer ou


convaincre l'ensemble d'un groupe, créer une émulation ou
témoigner de la reconnaissance.

Une réunion réussie est une réunion après laquelle les participants
n'ont pas eu le sentiment d'avoir perdu du temps sur leurs projets. Le
chef de projet doit s'assurer que chaque membre de l'équipe garde
sa motivation, et se met en position de coach pour permettre à
chacun de se développer personnellement au cours du déroulement
du projet.
les situations délicates en gestion
d'équipe
 Il existe des personnalités difficiles à manager (personnes autonomes, indépendantes et
constamment négatives) qui sont pourtant d'excellents techniciens.

 Le profil le plus dur à gérer est le « stress carrier » (le fournisseur de stress) qui est
capable de se débarrasser de son stress en moins de 5 minutes en le transmettant aux
autres.

 La règle d'or est de se mettre en position de trouver la bonne place à chaque personne
et de faire travailler quand c'est possible les profils difficiles avec des personnes non
empathiques. Sinon, on devra gérer les choses soit en prenant patience, soit en
recadrant les personnes difficiles, soit en modifiant la composition de l'équipe.
les situations délicates en gestion
d'équipe
 Quand on est junior, il n'est pas rare qu'on se voit affecter la
responsabilité de gérer des séniors dans le
 cadre de la gestion d'un projet. Les séniors connaissent le métier,
mais pas le chef de projet junior. En
 paresse situation, il n'y a qu'une option pour gérer au mieux le travail
de la nouvelle équipe : dire
 clairement qu'on est humble et qu'on respecte la séniorité et la
compétence. La confiance qui en
 résultera permettra au chef de projet junior de tirer le meilleur des
membres de son équipe.
les situations délicates en gestion
d'équipe
 Le conflit n'est pas une mauvaise chose en soi : il souligne une divergence de vue dont la cause est à
 identifier. Une fois celle-ci identifiée, on peut traiter le problème. Il peut être quelque fois utile de
 faire éclater un conflit latent («aller au clash », « faire mûrir l'abcès ») pour débloquer une situation.
 Cependant, la réelle difficulté vient en général des conflits larvés qui ne s'expriment pas. Ils réduisent
 le moral et la performance d'une équipe. Il est vital de les identifier et de comprendre ce qui les
cause
 (froissements d'égo et frustrations résultantes provenant par exemple d'inégalités salariales non
 assainies, de promotions mal comprises, de rancœurs liées au physique ou aux origines sociales etc..).
 La solution qui consiste à réunir les deux protagonistes dans une salle et à jouer les arbitres ne
 fonctionne pratiquement jamais, tout comme la réprimande collective. La solution consiste souvent à
 éviter de mettre en contact dans une même équipe deux personnes « chimiquement incompatibles
».
Principes généraux de direction
humaine
 Voir ci-dessous quelques notes personnelles sur les principes de
management selon DEMING, la notion de leadership, comment les
managers peuvent agir sur la motivation, et quelques principes sur
la capacité d'évolution des individus. La direction par objectif (DPO)
est un outil ancien de management qui a l'avantage de donner
une perspective de travail à moyen terme, et qui obéit à certaines
règles (les objectifs société sont répartis sur les départements puis sur
les collaborateurs, de façon cohérente et synchrone; chacun de
ces objectifs est "SMART").
Principes généraux de direction
humaine
 Cependant, la non-observance de ces règles peut aboutir au résultat
opposé, ce qui explique le rejet de la DPO par certains dirigeants. Le
management de la performance permet de travailler non plus simplement sur
l'atteinte ou le dépassement d'objectifs mais sur l'accompagnement du
collaborateur vu comme un athlète ayant besoin de coaching (l'entretien
annuel d'évaluation étant alors à considérer comme un entretien
d'évaluation des performances du collaborateur, et des outils et méthodes à
mettre en oeuvre pour les améliorer de façon continue).
Principes généraux de direction
humaine
 Il peut être utile d'avoir quelques notions de gestion comptable pour gérer
efficacement un projet. Ci-dessous se trouvent donc également un PDF qui permet
de comprendre comment lire un bilan et un autre document qui résume les soldes
intermédiaires de gestion sur une page. Il peut être aussi utile d'avoir de bonnes
notions de marketing, et notamment de comprendre comment faire un business plan
dans le cadre d'un projet d'introduction d'une nouvelle technologie sur un nouveau
marché ou un marché existant par exemple. Le marketing est une discipline
importante car elle traite de la façon de satisfaire de façon profitable les besoins
identifiés de clients dans un laps de temps raisonnable. Le PDF sur le processus
général de réalisation d'un plan marketing ci-dessous fournit les éléments clés pour
comprendre la terminologie propre au marketing (segmentation marché, loi des 4P,
analyse SWOT, stratégie et tactique, planification marketing, budgets prévisionnels,
etc..).