Vous êtes sur la page 1sur 4

Bilan TP5 

: La respiration cellulaire des levures.

La levure est un organisme unicellulaire microscopique et eucaryote qui réalise la


respiration cellulaire dans un milieu riche en dioxygène (milieu anaérobie) pour réaliser
entre autre ses activités comme la division. Elle utilise de préférence le glucose qui est le
substrat respiratoire.

Levures vues
au
MEB (x 1300)

Levures en division (vue au micro optique)

Schéma de l'ultrastructure d'une


levure (observer les 3 composants
de toute cellule eucaryote)
Activité 1 : réalisation d'un protocole expérimental.

La mise en évidence des échanges gazeux des levures est réalisée grâce à un montage Esao

- une enceinte (= bioréacteur) où les levures réalisent la respiration cellulaire

- des sondes à oxygène et à dioxyde de carbone en relation avec le bioréacteur

- des capteurs pour relier les sondes à l'interface

- une interface reliée à un ordinateur pour suivre, sur des courbes, l'évolution de la
concentration des gaz lors de la respiration cellulaire.

Deux expériences sont réalisées :

Une expérience témoin d'une durée de 5 min sans levures à une température de 35°C et en
présence de glucose (injecté au bout de 1 min)

Une expérience avec des levures dans les mêmes conditions que la première expérience.

Un seul facteur variable : la présence ou non de levures


Activité 2 : Réalisation de l'expérience et obtention d'une courbe de résultats.

Avec levures [CO2] en ml

Sans levures

Évolution de la concentration en dioxyde de carbone et en


dioxygène en présence ou non de levures
Activité 3 : Exploitation des résultats

1- En l'absence de levures, les concentrations en dioxygène et en dioxyde de carbone ne


varient pas (expérience témoin)

2- En présence de levures, les concentrations en dioxygène et en dioxyde de carbone


varient en quantité :

- la concentration en dioxygène diminue, passant de 200 µmol/ml à o en moins de 4


minutes, donc on en déduit que les levures absorbent ou utilisent le dioxygène lors de la
respiration cellulaire

- la concentration en dioxyde de carbone augmente pendant la même durée de temps, donc


on en déduit que la levure dégage du dioxyde de carbone lors de la respiration cellulaire.

3- On conclut que lors de la respiration cellulaire, les levures réalisent, en présence


de glucose, un échange gazeux entre le dioxygène qui est absorbé et le dioxyde de
carbone qui est produit et rejeté.

Vous aimerez peut-être aussi