Vous êtes sur la page 1sur 40

N°1 / Février 2011

Portrait. Anas El Filali ...


Le Serial Entrepreneur

Jeunesse marocaine
Quels apports pour l'intégrité
territoriale ?

Le 109 ème derby casablancais :


www.mediaus.ma
la victoire aux rouges
DOSSIER
L e S ahara ...L' affaire de tous les marocains
MediaUs Mag'
Directeur de Publication
M. Mohammed Nabil BENCHEKROUN

Responsable général
Zouhir DROUSSI

Directrice de la rédaction
Boutaïna SARHRANY

O
Rédacteurs
Abdellatif IMHILNE,
Achraf BENJALLOUN,
Chaimaa ERRAJI,
Ghita DRISSI,
Hind ERRICHI,
Imane HIRI,
Khawla LAMBARKI,
Mehdi EL BAYAD,
Meryem ELABBAR,
Narjis ALIANE

Photographe
E
Walid Elkhaldi,

Conception et maquette
Sanae EL HABBARI,

Supervision
Salma MYAR

MediaUs Mag' est une revue de l'Ecole


Nationale de Commerce et de Gestion
de Casablanca (ENCGC), créée par le Club
MediaUs en Février 2011.
© 2011 MediaUs. Tous Droits réservés
MediaUs Mag'
Février 2011 2
Libérez vos plumes!
Par Boutaïna SARHRANY

L
e Sahara est la grande affaire poli- ment ce qui s’est passé dans le cadre du
tique non encore élucidée. Le Maroc compte des sahraouis pour le référendum
l’un des parties prenantes de l’affaire qui a été proposé afin de décider de qui al-
se bat depuis 35 ans pour la récupé- lait voter. C’est pour cette raison qu’il n’a
ration de son territoire qui lui appartient jamais eu lieu.
de plein droit. Ceci dit, le Front Polisario et Un autre point tout aussi important con-
l’Algérie ne sont pas prêts à le laisser faire. cernant le camp «Gdeim Izik» doit être tiré
Les derniers événements survenus au Sa- au clair. La fameuse question qui se pose
hara sont le fruit d’une grande bataille sur le caractère du mouvement de protes-
politique. Cette guerre qui perdure est non tation : « est-il social ou politique ? » laisse
seulement une guerre sur le terrain mais sans voix. Les Sahraouis se battent pendant
également une guerre médiatique. Le Ma- plus de 35 ans pour revendiquer leur au-
roc s’est-il pris à son propre piège ? Il y a 35 todétermination et leur indépendance, de
ans, lorsque l’affaire du Sahara a éclaté en plus un camp de cette taille et de cette en-
1975, feu SM le roi Hassan II avait interdit vergure ne peut s’être déplacé par magie.


toute forme de médiatisation.
Le Maroc ne croyait en aucun
cas que l’affaire allait pren- Il y a manifestement une manipulation
dre cette tournure et surtout que les autorités marocaines tournent
qu’elle allait durer à travers vers le Polisario et l’Algérie. Or, sont-ils
les ans. Pendant ce temps, le
Polisario en a profité pour ren- les seuls acteurs de cette manifestation ?
forcer ses rangs et divulguer des informa- D’après ces malheureux événements,
tions erronées aux médias. il est clair que le Maroc va revoir sa poli-
Actuellement, le Maroc s’est rendu tique. Il est plus que nécessaire de rallier
compte, que de nos jours, son cheval de les élites Sahraouis à nos rangs, de mener
bataille n’est autre que la circulation de une bonne campagne de médiatisation et
l’information. Pendant que nous nous refu- de compter sur l’aval des grands pays qui
sions à sortir à la lumière ce qui se passe au nous soutiennent. En somme, le Maroc ne
Sahara occidental, le Polisario en a profité renoncera à aucun grain de sable de son
pour surenchérir les chiffres, c’est exacte- Sahara.

MediaUs Mag' 3
Février 2011
Sommaire L’actu
Quoi de neuf à l’ENCGC
Pages 6 - 11
MediaUs sous son nouveau jour.
Jeunesse Estudiantine Féminine…La relève est là!
Festival SIFE Environnement
BDE et soirée d’intégration: Une première à l’ENCG-C !
Jeunesse Marocaine : quels apports pour l’intégrité territo-
riale ?
Club Entreprendre Au Féminin

Economie, Social, Droit, affaires


Pages 12 - 19
Tourisme, Vision 2020 : quelles perspectives ?
L’Irlande: coup dur pour l’Europe
PNUD: Maroc au 114ème rang
Casablanca… Une immense île
Code de la route Marocain : Entre échec et réussite
GRH: Gestion des compétences

Politique DOSSIER
Pages 20 - 25
« La marche verte » de l’an 2010
Les efforts du Maroc pour le règlement pacifique de la ques-
tion du Sahara
Les relations maroco-algériennes
Qu’est ce que le Polisario ?

Science et Technologie
Pages 26 - 27
Lancement des quatres tablettes Acer
La chine en matière de recherche et développement 2010
Caméscope 3D

MediaUs Mag' 4
Février 2011
Le monde
Pages 28 - 29
Europe: Grande-Bretagne: Le mariage du siècle !
Amérique latine: Le choléra engloutit les haïtiens
Afrique: La côte d’ivoire au bord du chaos
Moyen-orient: Enfin, un gouvernement
Asie: Corée du nord VS Corée du sud

Le mag
Sport
Pages 30 - 31
La niaque catalane face aux protégés de Mourinho
Epoustouflant : le 109 ème derby casablancais
Et l’équipe nationale renaît de ses cendres…

• Page 32 - 33 : Reportage Photos


• Page 34 : Portrait
• Page 35 : Culture
• Page 36 : Beauté et Accessoires
• Page 37 : Nouvelles parutions des livres
• Page 38 : Recettes simples
• Page 39 : 100% 3arabiya

MediaUs Mag' 5
Février 2011
Quoi de neuf à
l’ENCGC
Jeunesse Es-
MediaUs sous son nouveau jour tudiantine
Féminine…. La
A
vant mars 2010 MediaUs

relève est là!


n’était encore qu’un projet am-
bitieux que quelques étudiants
avides de changement ont réussi à
concrétiser et cela, dans un premier
temps, afin de promouvoir l’image
de l’ENCG de Casablanca et de lui
rendre justice aux yeux du grand pub- qui se respecte, la notre est en quête
lic. Ses membres ont veillé à mettre permanente d’innovation et l’a prou-
en œuvre, lors de sa création, trois vée encore une fois en établissant

N
cellules afin de pouvoir assurer la le plan d’action prévu pour l’année
couverture de toutes les activités et courante qui a nécessité une restruc- é grâce à l’initiative
évènements organisés par l’Ecole à turation totale de l’organisation du d’étudiants en S1, le club
savoir des cellules : Rédaction, logis- club. Il est à présent constitué de trois Jeunesse Estudiantine Fémi-
tique et publication. sections : Médias, Events et Cinéma,
nine, composé de membres des
MediaUs a fait ses preuves depuis chaque section comprend plusieurs
membres dirigés par un responsable
deux sexes, propose une réelle ac-
le temps. Son parcours remarquable
lui a permis de devenir l’un des clubs qui à son tour est encadré par son tion de sensibilisation visant à pro-
phares de l’école, grâce notamment chef de section. Ces postes sont tous mouvoir les valeurs d’égalité des
aux efforts non négligeables et à par intérim ce qui met à rude épreuve sexes au sein de notre école pour
l’implication sans pareil de ses mem- l’implication et la motivation de cha- permettre de former non seule-
bres. Les objectifs fixés ont été dépas- cun des membres de MediaUs. ment des futurs leaders compé-
sés, ce qui a amené le club à étendre Cette année notre équipe compte tents dans leur travail, mais aussi
ses activités en organisant quelques bien se surpasser, parmi ses projets
et surtout, des citoyens conscients
évènements dont le succès a été in- en cours de réalisation : le tour-
nage d’un documentaire et d’une
de leurs droits, devoirs et respec-
contestable. Nous pouvons en citer
série sur l’ENCG- tueux de leurs futurs employeurs,
C, le lancement collègues, subordonnés et em-
d’un magazine, ployés, sans différence de sexe.
l’organisation de
plusieurs évène- Plus qu’un club, JEF est un con-
ments de grande cept nouveau qui vise à s’installer
envergure ainsi
dans toutes les écoles supérieures
que la participa-
tion aux festivals
du Royaume, afin d’encourager les
nationaux et in- étudiants à opter pour les voies du
ternationaux du progrès et à constituer la relève des
court-métrage. différents acteurs civiques qui ont
MediaUs voit la œuvré pour le développement du
vie estudiantine Maroc. Ainsi JEF représente l’union
sous un tout au- entre étudiantes et étudiants (et
tre angle et offre
donc entre hommes et femmes)
de nouvelles per-
spectives aux étu-
engagés dans la construction de la
le fameux «
ENCG-C Moments » relatant l’histoire diants de l’ENCG de Casablanca. Alors modernité de notre pays.
évènementielle de notre école. comme on le dit si bien chez nous «
Comme toute équipe compétente Let’s shine … » ! Rédigé par Narjis ALIANE
Responsable Communication
Rédigé par Meryem EL ABBAR du JEF

MediaUs Mag' 6
Février 2011
Festival SIFE Environnement

U
ne nouvelle année universitaire, implique forcé- 22/11/2010
ment de nouveaux défis à relever, des efforts plus au samedi
importants à fournir mais aussi du sérieux et de la 27/11/2010.
persévérance à en revendre. Alors qu’à l’ENCG de Casa- Elle a réuni
blanca, elle est plutôt synonyme du début d’une toute au- un bon nom-
tre aventure qui connaîtra son lot d’émotions, de réussites bre de jeunes
et de déceptions comme ses antécédentes, mais dont on afin de les
saura apprécier chaque instant à sa juste valeur. Ce sont sensibiliser à
les Sifistes de l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion l’importance
de Casablanca qui s’engagent dans cette aventure chaque de la préserva-
année et qui en retirent une expérience humaine des plus tion du littoral.
mémorables. Et cela à trav-
Après un recrutement minutieux de ses nouveaux mem- ers des ateliers de formation, quelques compétitions, une
bres et la présentation des projets sur lesquels s’est porté conférence ayant pour thème : l’importance de la protec-
son choix cette année, SIFE ENCG-C entame ses activités tion de notre littoral, ainsi que la réalisation de chantiers
sociales pour l’année courante par une action environne- environnementaux. Ce projet s’est inscrit dans les efforts
mentale. Nos Sifistes nous ont prouvé à plusieurs reprises déployés par les autorités marocaines, que ce soit au
avoir la main verte, notamment grâce à la « Green Touch » niveau gouvernemental ou local, pour la sauvegarde de
qui a connu un succès remarquable. Ils ont donc organisé le l’environnement et la lutte contre la pollution.
« Festival de l’Environnement » dans sa deuxième édition Le Festival de l’Environnement n’est certainement que le
en partenariat avec l’association 3C et l’Institut Méditer- début d’une série d’autres évènements plus réussis les uns
ranéen du Littoral, sous le thème : « Tous, pour la protec- que les autres. Puisque SIFE ENCG-C, grâce à la qualifica-
tion littoral ! » tion de ses membres et à leur efficacité, nous a habitué
Cette grande manifestation qui a pris place au quartier Sidi à des résultats de qualité à la hauteur de nos espérances.
Bernoussi à Casablanca, s’est étendue sur six jours, du lundi
Rédigé par Meryem EL ABBAR

MediaUs Mag' 7
Février 2011
Quoi de neuf à
l’ENCGC
BDE : Elections et soirée
d’intégration
Pour la première fois dans la courte histoire de notre école. Les Encgistes, à l’exception de la première année S1, ont des
représentants de promotions auprès du bureau des étudiants. Ces derniers ont été choisis démocratiquement par la majorité

L
à travers des élections… Cela implique donc: une campagne électorale !
es prétendants au poste, pour représenter la 1e, 2e motivée, mais épuisée même après une nuit de sommeil.
et 3e promotion, se sont organisés en deux équipes: La semaine d’après, le nouveau BDE fraîchement élu, a con-
BDE COM' et ENCG-C VOICE. voqué les délégués de classes des différentes promotions,
Pendant une semaine du mois de Novembre, même ceux de la 4ème, bien qu'ils n'avaient toujours pas de
l'ENCG-C a vécu sur les rythmes de la campagne représentants, pour être à l'écoute des étudiants et des dif-
électorale opposant BDE COM' et ENCG-C VOICE, qui a ficultés auxquelles ils sont confrontés au quotidien, en tête
commencé juste après la présentation des programmes de liste: le Transport.
électoraux . Il n'y avait pas une grande différence entre les Et comme promis, le Vendredi 12 novembre 2010, juste
deux programmes (miroirs, rideaux, transport…), les deux avant les vacances de l'Aid. La soirée d'intégration avec
équipes ont promis de trouver des solutions à l'ensemble Oliver Shine II au sanctuaire MAZAGAN BEACH RESORT d'El
des problèmes dont souffrent les Encgistes au quotidien. Jadida, a été organisée. Des bus qui ont fait le départ de
Or, on sait toutes et tous que les BDE à travers le monde différents points sur Casablanca: l'ENCG-C, l'hôtel HYATT
s'occupent des activités extrascolaires et en particulier: la REGENCY, Maârif, ont été mis à la disposition des étudiants
soirée d'intégration. pour les conduire à la soirée.
Dès le lendemain, des affiches avec slogans (BDE COM' La fameuse soirée d'intégration a commencé vers minuit et
Kolchi dyalom, ENCG- VOICE… The Way We Move…) ont été s'est terminée à 6h du matin. Six heures de musique non-
placardées partout pour récolter le plus grand nombre de stop avec une surprise, une pause orientale au milieu de
voix possibles. Ces affiches ont fait parti, tout au long de la la soirée avec la célèbre danseuse marocaine NOOR. Une
campagne, du paysage de l'école. Une concurrence accrue présence de Simo Ben Bachir, président du ruban rouge
qui faisait penser à un marché d'oligopole de guerre, sans pour la lutte contre le SIDA et journaliste préféré des stars,
aucun doute la forme la plus favorable aux consommateurs, a été remarqué. Waka Waka, Loca, Alors on danse, I'm in
dans notre cas: les étudiants, en particulier ceux de la 1ère Miami BiTch, I Gotta feeling… sont des tubes qui vont rest-
année bien qu'ils n'étaient pas concerner par cette cam- er graver dans la mémoire des Encgistes à l'issue de cette
pagne. Une concurrence grâce à laquelle l'ENCG-C a vibré soirée.
chaque jour sur les rythmes de DJs et troupes musicales de
tout genre… Les plus marquantes étaient: le groupe OSTINA
TONO invité par les COMistes et bien entendu Oliver Shine
II par les VOICiste, tous les deux sur place le jour J-1. Il est
vrai que, en pleine saison d'automne, une ambiance estivale
régnait sur l'ENCG-C, mais une ambiance de guerre froide
aussi s'imposait à l'école, divisée pendant des jours en deux
blocs.
Cependant, le jeudi 28 Octobre 2010, le grand jour du
vote tant attendu par tous, a mis fin à cette bipolarité. Les
électeurs se sont dirigés ce jour, vers la Salle du vote, afin
de choisir démocratiquement leurs représentants, sous le
contrôle d'étudiants neutres de S1 et avec la présence des
représentants de chaque équipe pour veiller sur le bon dé- Un mois plu tard, c’est au tour de la 4ème promotion, de
roulement et la transparence du vote. Un peu plu tard, en choisir ses 2 représentants auprès du Bureau des étudiants.
fin d'après midi, on entendait les cris de victoire du parti Ce décalage entre les élections des anciennes promotions et
gagnant: ENCG-C VOICE avec plus de 60% des voix, une ma- celles des nouveaux arrivants, était voulu, pour donner aux
jorité absolue. nouveaux Encgistes un peu plus de temps pour se familiar-
Le lendemain, on a assisté à un retour à la normale dans iser et faire connaissance.
l'école, des étudiants fatigués à force de crier et danser tout Au total 8 candidats se présentèrent en essayant d’inciter
au long de la semaine, les supporters de l'équipe gagnante les électeurs avec des affiches et des slogans de toutes

MediaUs Mag' 8
Février 2011
sortes, à savoir : Keltoum Korfi, Abdelhakim Abbour, Badr Le jour J, l’opération s’est déroulée normalement et en
Abderraziq, Houda Sahibeddine, Merieme Nadouf, Zineb toute transparence, le taux de participation a dépassé les
Moumnine et Zineb Gherraby. 60%. Les résultats ont été publiés à 15h30. Keltoum Korfi
La campagne électorale a commencé le Lundi 29 Novem- a eu droit à plus de 37% des voix, Zineb Gherraby 26,5%,
bre 2010, pour voter 3 jours après. Cependant, le lende- Abdelhakim Abbour 24,5%, Houda Sahibeddine 6%, Badr
main Mardi, l’école a fermé ces portes en raison des intem- Abderraziq 4% et Mohamed Jeddi 2%. Alors que les postes
péries, le Mercredi, la quasi-totalité des étudiants n’ont pas de délégués sont principalement occupés par des étudi-
pu venir, ainsi, le jour des votes a été fixé pour le Jeudi qui ants de sexe masculin, la première année a eu droit à deux
suivit, les candidats ont eu donc droit à une semaine sup- jeunes demoiselles pour la représenter au BDE, à savoir :
plémentaire pour obtenir le maximum de votes. Keltoum Korfi et Zineb Gherraby.
Rédigé par Mehdi EL BAYAD

MediaUs Mag' 9
Février 2011
Quoi de neuf à
l’ENCGC
Jeunesse Marocaine.
quels apports pour l’intégrité territoriale ?

V
u les derniers événements prétendent nos ennemis. De plus l’implication des jeunes étu-
survenus au Sahara et vu L’un des points essentiels soulevé diants dans la politique et surtout dans
l’attachement des étudiants de est la médiatisation. Il est clair que l’affaire saharienne est plus que sou-
l’ENCG Casablanca à leur pays et à son le Maroc ne s’investit toujours suf- haitée. Nos jeunes devraient participer
intégrité territoriale, le club MediaUs fisamment pas dans la médiatisation et être actifs afin de revendiquer aux
de l’école s’est fixé comme objectif de l’affaire. Or, cette fois cette média- côtés de nos hommes politiques ce
primordial d’organiser une table ronde tisation prendra d’autres formes, les qui est le leur. Dans la même vision
sur Jeunesse Marocaine : Quels ap- journaux et la télévision ne sont plus des choses, les jeunes d’aujourd’hui
ports pour l’intégrité nationale ? d’actualité, notre guerre devra utiliser devraient connaître l’histoire du Saha-
Pour ce faire, des étudiants engagés un moyen beaucoup plus puissant, ra pour pouvoir la défendre au mieux
et fiers de leur marocanité ont fait en et surtout pour apprendre des erreurs
sorte que d’illustres invités ré- du passé et ne pas les perpétués.
pondent au rendez-vous et Les marocains, selon nos in-
animent la table ronde. tervenants, sont absents
Nous citerons entre au- dans les colloques inter-
tre M. Anas El FILALI, nationaux. Une minorité
Entrepreneur, blogueur seulement y assiste et
et militant social, défend la cause nation-
M.Bayassine El MAH- ale. Cependant, il y a
JOUB, Président de « des programmes qui
Marocains sahraouis permettent de partic-
sans frontières », M. iper à des rencontres
Mohammed ZAR- internationales gratu-
HOUNI et M. Moham- itement. Ceci dit, nous
med Zineddine, Profes- autant que citoyen
seurs Universitaires... pouvons avoir un grand
A cet événement furent impact sur l’évolution de
également présents des l’affaire saharienne.
étudiants d’autres écoles que L’affaire Saharienne est une
l’ENCGC a accueilli chaleureuse- affaire à tous, que nous soyons
ment. Cette première nationale con- jeunes ou vieux, femmes ou hommes,
cerne non seulement les encgistes ce n’est autre qu’internet. Nos invités ministre ou instituteur… Tous les maro-
casablancais mais tout citoyen souci- ont souligné que le Polisario étant cains devraient se mobiliser pour récu-
eux de son pays et soutenant la cause minoritaire lance de grandes propa- pérer leur terre, d’autant plus que les
saharienne. gandes sur le net, ils ne sont que deux villes du sud offrent de grandes oppor-
Le débat a été fructueux et surtout personnes à alimenter le réseau et ils tunités d’investissements et de grands
rempli de sens. En gros, selon nos dépassent de loin les marocains qui chantiers sont en cours de réalisation.
aimables invités, le Sahara est incon- sont plus que majoritaires. Donc, la Les jours qui arrivent seront difficiles
testablement marocain et les revendi- morale à saisir, c’est que le Sahara n’est d’autant plus que notre premier rival
cations du Polisario ne sont qu’un mi- plus que l’affaire des diplomates mais africain l’Afrique du sud siégera au con-
rage sans plus. Ils ont également insisté également celle du peuple. Si chacun seil de sécurité de l’ONU.
sur le fait que c’est le Polisario sous le d’entre nous prend rien qu’une demi- Comme l’a dit feu Hassan II : « Nous
contrôle de l’Algérie qui porte atteinte heure pendant la journée afin de dire devons tous être mobilisés comme
aux droits de l’homme en évoquant les quatre vérités sur le Sahara, on va étant un seul homme. »
l’esclavage et l’affaire Mostapha Ould inonder le net et ainsi ne donner au-
Selma et non pas le Maroc comme le cune chance à nos rivaux.
Rédigé par Boutaïna SARHRANY

MediaUs Mag' 10
Février 2011
Club entreprendre au féminin

V
oilà quelques décennies, le rôle de la Femme dans eu l’idée de créer
la société, plus spécifiquement dans l’économie, est au sein de l’Ecole
devenu de plus en plus important, plus encore, le Nationale de Com-
facteur féminin a envahi le monde du travail, pour devenir merce et de Ges-
une nécessite en entreprise. tion de Casablanca,
Qu’elle soit simple ouvrière ou bien cadre en entreprise, un club qui porte
la Femme a su prouver sa compétence, sa capacité à faire le nom de C.E.A.F
face aux différentes situations qu’elle pourrait rencontrer (Club Entrepren-
au travail, ainsi qu’une très intéressante implication et une dre Au Féminin),
grande intelligence. A présent, on parle même de Femme une organisation
Dirigeante, Femme Entrepreneur, ou encore de Femme d’étudiants pour
Chef d’Entreprise. la cause féminine,
Sauf que malgré tous ces exploits, la Femme marocaine dont la principale
n’a pas encore atteint un degré d’épanouissement qui vocation est la val-
pourrait la qualifié “d’égale à l’homme”, et c’est dans cette orisation du rôle de la Femme marocaine dans la société, et
perspective que des d’organismes dont le but principal est ce grâce à des activités diversifiées, et qui sont principale-
la lutte pour la cause féminine ont vu le jour. ment l’encadrement de Femmes qui ont des idées de créa-
C’est dans ce cadre bien précis, que nous étudiants des tion d’entreprise, ainsi que des activités au sein de l’école
quatre différentes promotions que nous sommes, avons (Workshops ; Séminaires ; ...).
Rédigé par la cellule communication
Club Entreprendre au Féminin

"De très nombreux chantiers


lancés par sa majesté le Roi
Mohamed VI depuis une décen-
nie augurent pour le Maroc un
avenir meilleur. Pour y parvenir,
toutes les forces vives doivent
être mobilisées, notamment,
nous femmes entrepreneurs"
Extrait du mot de la présidente de
l’Association des Femmes chefs d'Entreprises
du Maroc (AFEM).

MediaUs Mag' 11
Février 2011
Economie
Tourisme.
Vision 2020 : quelles perspectives ?
S.M le Roi Mohammed VI a présidé, le 30 novembre 2010 à Marrakech la cérémonie d’ouverture de la 10ème édition des
assises nationales de tourisme.

L
ors de cette édition, Le ministre du tourisme Mr. Yassir tourisme a également répondu présente et se dit prête à
Znagui a présenté devant S.M le Roi les grandes lignes soutenir le royaume dans sa stratégie ambitieuse.
de la stratégie de développement touristique « vision Ces partenariats vont permettre grâce à un travail de syn-
2020 ». ergie de réaliser les objectifs de la vision 2020. Ainsi, 10
Cette vision vient compléter et renforcer la vision 2010
qu’on peut qualifier de réussie puisqu’elle a réalisé 90% des
objectifs prédéfinis. Néanmoins, le ministre du tourisme
n’a pas omis de soulever certaines faiblesses auxquelles il
va falloir remédier dans le cadre de la vision 2020.
Cette dernière s’insérant dans la continuation de la vision
2010 concernant plusieurs points tels que la consolidation
du partenariat public-privé, la mise en adéquation des ca-
pacités de transport et l’amélioration des infrastructures.
D’autant plus qu’elle intègre de nouvelles perspectives
telles que le développement régional durable et la prise en
considération de l’évolution du tourisme interne et familial.
L’objectif de cette nouvelle stratégie est de monter au cran conventions de partenariat Public/privé ont été signées.
avec les projets déjà initier en 2010 et de mettre en place Comme cité par Mr. Hourani « Le secteur touristique est
de nouveaux projets. De surcroît, le Maroc compte doubler aujourd’hui placé aux premiers rang de l’activité économ-
la taille du secteur touristique en le répertoriant parmi ique en termes de contribution à la balance des paiements
les 20 premières destinations mondiales. Surtout qu’il est et au PIB de création d’emplois. » Effectivement, 470000
désormais classé parmi les 25 premières destinations les emplois directs seront créés entre la période 2011-2020 et
plus prisées au monde. le PIB touristique sera accru de deux points.
Cette nouvelle stratégie permettra la réalisation de Cette stratégie tant attendue vise à développer un tour-
200000 lits et des recettes qui seront portés à 140 milliards isme responsable qui vise à promouvoir le tourisme in-
de DH. Ainsi, plusieurs programmes ont été lancés, ce ne terne via notamment le plan Biladi, mais également faire
sont autre que le programme Azur 2020, le programme évoluer le tourisme social comme concept dans le jargon
patrimoine et héritage, le programme Eco et Green, le pro- du tourisme marocain. Il est toutefois question de qualité,
gramme animation et loisirs, le programme niches à forte de promotion des ressources humaines, d’assurance du
valeur ajoutée et le programme biladi. développement homogène de l’ensemble du territoire et
Afin de pouvoir réaliser tous ces projets ambitieux, le fi- d’instauration d’un système de gouvernance plus efficace.
nancement est primordial, la vision 2020 va compter sur la La culture n’en est pas moins discriminée, elle occupe une
création d’un fond marocain pour le développement touris- place plus qu’indispensable dans la nouvelle stratégie.
tique (FMDT), financé par l’état et le fond Hassan II pour le La Vision 2020 axera la promotion du tourisme sur les
développement économique et social pour une enveloppe dimensions culturelles d’un pays méditerranéen connu
de 15 milliards de DH qui aura pour objectif une capitalisa- par sa chaleur humaine, sa générosité, son authenticité
tion de près de 100 milliard de DH et la mobilisation d’une et surtout son hospitalité qui ne cesse de surprendre.
enveloppe de 24 milliards de DH de financement bancaire L’enrichissement de l’offre culturelle est la particularité de
pour les projets considérés comme stratégique dans le cette vision accompagnée par la poursuite du positionne-
cadre de la vision 2020. ment offensif sur le balnéaire, la création d’une offre na-
Plusieurs organismes ont exprimé leur volonté à accom- ture, la mise en place des corridors thématiques et la struc-
pagner la vision 2020. On cite entre autre la CGEM dont turation d’une offre performante d’animation.
le président M. Mohamed Horani a assuré que les acteurs La culture sera beaucoup plus un atout au sein des ré-
économiques et financiers sont prêts à apporter leur appui gions en promouvant les sites naturels, le patrimoine na-
à cette nouvelle stratégie. L’organisation internationale du turel et la culture vivante. Pour ce faire dans les meilleurs

MediaUs Mag' 12
Février 2011
conditions possibles, des agences du développement tour- de l’écotourisme du développement durable au Maroc.
istique ADT seront crées dans chaque territoire touristique Le Maroc est un pays riche en potentialités touristiques
où les CRT et CPT seront institutionnalisés comme parties qui ne demande qu’à servir de paradis terrestre aux tour-
prenantes. istes avides de passer des vacances de rêves et de décou-
Finalement le développement durable occupe une place vrir les diverses facettes d’un pays regorgeant de surprises
non négligeable dans la nouvelle vision, en développant de sur le plan culturel et naturel. C’est pour cette raison qu’il
nouveaux produits dans le sud en l’occurrence souss sa- est important de le préserver et d’opter pour un tourisme
hara atlantique. D’autres destinations offrant une diversité écologique. De ce fait le niveau de densité touristique ne
culturelle riche tels que Marrakech Atlantique, Maroc cen- doit pas dépasser une certaine limite pour éviter la dégra-
tre, cap nord, centre atlantique sont au cœur du concept. dation des écosystèmes et un impact négatif sur les com-
D’autres régions comme sud atlantique, atlas et vallées, et munautés locales.
le haut atlas représentent les destinations de premier choix Rédigé par Boutaïna SARHRANY
L’Irlande.
Coup dur pour l’Europe !

A
près le Portugal, la Grèce et l’Espagne, c’est au tour le tigre celtique se retire de la zone euro et crée ce que l’on
de L’Irlande. Ce pays qui a connu une grande crois- appelle l’effet domino entrainant derrière lui les pays en
sance dans les années 2000, se trouve dans une difficulté économique. Cependant, la grande surprise c’est
grande impasse financière et économique. La situation est que l’Irlande refuse la main qui lui est tendue par l’union
plus que désastreuse, L’Irlande nommée il y a peu « tigre européenne. Ceci est pour bien des raisons.
celtique » pour sa performance économique est désormais Le premier ministre irlandais a déclaré que son état n’a
dans le rouge. Son PIB s’est effondré de 7% en 2009, les pas besoin d’argent. Seul le système bancaire ravagé par
déficits publics représentent 32% du PIB cette année à la crise des subprimes et de l’immobilier a besoin d’à peu
cause du sauvetage des banques irlandaises qui ne se sont près 80 milliards d’euro. Le message des irlandais est clair :
pas pour autant relevées. D’ailleurs, Les banques sont en nous ne sommes pas la Grèce. Par ailleurs, la raison la plus
grandes difficultés, les marchés financiers s’affolent, les vraisemblable par rapport à ce refus d’aide financière re-
taux d’intérêts des obligations sont montés en flèche, ils vient au fait que l’Irlande ne veut surtout pas avoir de con-
frôlent les 9% et le chômage touche 14% de la population. trepartie à rendre à l’Europe. D’autant plus que la première
La récession s’est bien installée en Irlande. L’Union euro- contrepartie qui lui serait demandé réside dans la hausse
péenne craint une faillite qui mettrait en péril l’ensemble des taux d’imposition sur les bénéfices de société extrême-
de la zone euro. ment faibles, l’IS est de 12.5% seulement. Ce dumping fis-
Désormais, il n’est plus question d’un pays mais d’un en- cal lui a permis d’attirer des investissements par milliers
semble de pays, le vieux continent agit dans le but d’éviter de dollars. C’est pour cela que L’Irlande n’est pas prête à
une grande catastrophe, celle de l’écroulement de la abandonner cette politique qui lui a valu tant de multina-
zone euro. Ainsi, l’union européenne combat pour la sur- tionales que peut espérer un pays. Donc, l’Irlande ne veut
vie de cette zone. C’est pour cette raison qu’elle propose avoir de compte à ne rendre à personne et elle veut sur-
d’apporter de l’aide à l’Irlande. Sa grande crainte serait que tout préserver son autonomie.
Finalement, l’Irlande a fini par accepter l’aide des eu-
ropéens et du fond monétaire international. Un plan de
sauvetage de 85 milliards d’euros est adopté, ce qui fait
du pays le deuxième de la zone euro à recevoir une telle
somme.
La Grèce, le Portugal, l’Espagne, l’Irlande, a qui le tour ?
L’Europe pourra-t-elle faire face à cette situation plus que
difficile ? Hormis l’aide financière, l’Europe est-elle pré-
parée à gérer ce genre de problèmes ? D’autant plus que
l’on remarque que l’Europe a tendance à hésiter et à se
perdre avant de prendre des décisions fermes. Ce qui lui
manque ce ne sont pas les financements mais une bonne
gouvernance.
Le siège de la Banque d'Irlande à Dublin
Rédigé par Boutaïna SARHRANY
le 12 novembre 2010

MediaUs Mag' 13
Février 2011
Social
114e rang mondial selon l’Indice de développement
humain 2010:
Rabat reste déçue par un tel rang !

C
lassé 114e sur cent réelle. Il reste cependant critiqué par une majorité con-
soixante neuf (169) sidérable de pays, vu qu’il ne prend pas en considération
pays par le Pro- divers paramètres relatifs à l’établissement d’un lien entre
gramme des Nations Unies la situation des habitants d’un pays, leur niveau de vie, ou
pour le développement encore la pauvreté.
(PNUD), dans son rapport Il est clair que l’institution onusienne recueille les don-
2010 sur le développement nées chiffrées nécessaires pour l’établissement de ses
humain dans le monde, le statistiques chez des institutions de mesures indépendan-
Maroc reste déçu par un tes se trouvant dans les pays concernés, qu’elle combine,
tel rang. Le haut commis- ensuite, selon ces 3 indicateurs fondamentaux sur lesquels
saire au plan : Mr LAHLIMI elle se base lors de la classification et l’attribution de rangs
Ahmed, affirme, ne pas à ces derniers. Dans cette optique, cette méthode est con-
être satisfait par le rang testée par le Maroc, lui reprochant la non représentation
accordé au Maroc, il es- effective des résultats recueillis qui suscitent d’énormes
time que le progrès réalisé coûts. Ce malgré tant de défis que les marocains ont pu
durant les cinq dernières relever lors de cette dernière décennie. « Je comprends le
années, grâce notamment mécontentement des Marocains », tempère Milorad Kova-
à l’initiative nationale du cevic, statisticien au Bureau du développement humain du
développement humain, PNUD. « Mais l’IDH est un outil de long terme, pour tous les
reste un réel indicateur de pays du monde. Le Maroc a progressé mais il part de loin,
l’extrême changement qu’a donc il faut être patient. Les résultats de ses efforts seront
connu le pays en ce quin- sûrement visibles d’ici 5 à 10 ans dans un classement in-
quennat de réformes. ternational. D’autre part, le PNUD n’a pas le monopole des
L’indice de développement statistiques; nous encourageons le Maroc à poursuivre ses
humain (IDH) a été créé en 1990 pour distinguer la création propres méthodes d’évaluation de ses besoins. »
de richesse dans le pays et l’évolution des conditions de Faisant la sourde oreille durant plusieurs années, le
vie de sa population. Jusqu’à présent, il prenait en compte PNUD, dont le rapport sur le développement humain fête
trois critères : le PIB par habitant, le taux d’alphabétisation cette année son vingtième anniversaire, s’est enfin décidé
et l’espérance de vie. Décidé aujourd’hui, à être le plus à introduire de nouveaux indicateurs, à la demande de pays
efficient possible, l’indice de développement se présente déçus de constater que leurs efforts ne soient pas visibles
désormais selon une autre forme englobant des critères dans le classement annuel.
qui se rattachent plus à la réalité, comme la scolarisation Rédigé par Chaimaa ERRAJI

Casablanca… Une immense île !


Les dégâts ont atteint le chemin de l'Office

D
National des chemins de fer (ONCF)

es pluies torrentielles se sont abattues sur la mé- grand désordre.


tropole économique du royaume le soir du lundi 29 Le mardi matin, la
au Matin du Mardi 30 Novembre, chose qui a été situation est plus que
confirmée par le service météorologique du royaume. Ainsi désastreuse. En met-
200 mm de pluies sont tombées entre 22h et 5h, ce qui tant les pieds dehors,
constitue 3 fois plus que la moyenne pour le mois de No- les casablancais sont
vembre. sous le choc d’une scène
Il n’a suffit que d’une nuit de déluge pour submerger Cas- qu’ils se sont habitués à
ablanca, la grande capitale du royaume s’est retrouvée en ne voir que derrière leur
quelques heures sous les eaux. Cet état des faits a créé un poste de télévision. Ceux

MediaUs Mag'
Février 2011 14
qui se sont aventurés à rejoindre
leur travail ou emmener leurs en-
fants à l’école se sont encore plus
heurtés à la réalité amère. Des
boulevards en entier bloqués, des
feux rouges qui ne fonctionnent
plus, de grands trous béants, des
voitures dont on discerne que la
moitié et des accidents.
Justement un accident est sur-
venu entre Mohammedia et
Bouznika suite aux crues de Oued
Chguig. Un autobus transportant
plusieurs passagers a été trans-
porté engendrant la mort de ces
derniers. Suite à ce malheureux
incident, S.M. le Roi Moham-
med VI a pris en charge les frais
d’inhumation des victimes et les
frais d’hospitalisation des blessés.
Ce cataclysme a conduit à une par-
alysie générale de la ville de Casa-
blanca, plusieurs foyers se sont vus caux qui ne sont pas encore opérationnels.
privés d’électricité pendant des jours. Le mécontentement Tous ces dégâts ont été occasionnés en un rien de temps,
est général, les habitants ont dû changer leur mode de vie tout le monde pointe du doigt l’infrastructure faible dont
et passer leurs nuits à la chandelle. Suite à un communi- dispose la ville de Casablanca. Le plus inquiétant étant
qué, Lydec a annoncé que 153 postes d’électricités sont l’oued Bouskoura qui menace à tout moment de tout en-
hors service et font l’objet d’intervention. Les chanceux ont gloutir sur son passage.
pu bénéficier de l’électricité le jour même, par contre les Après son assèchement, plusieurs constructions ont été
moins chanceux ont dû attendre de longues nuits avant de édifiées dans son lit. Ce oued menace toute la ville et ses
pouvoir profiter de la lumière. périphériques. Afin de palier à ce sérieux problème, le con-
Les dégâts ont atteint également le chemin de fer, l’ONCF seil de municipalité de la ville et l’Etat devraient s’unir dans
a dû interrompre plusieurs tronçons surtout celui reliant le but de lever des fonds. D’après le maire Sajid c’est un
Casablanca à Rabat. Ainsi le trafic ferroviaire a connu un problème de niveau national.
gel pendant toute la journée du Mardi, il n’a pu être rétabli Finalement, ces inondations ont donné une image défa-
que le mercredi matin. De plus, la nouvelle gare routière de vorable sur l’infrastructure du pays et sa capacité à gérer
Casa port a été inondée de façon à ce qu’un grand fossé se les crises. Les populations pauvres sont les plus touchées
forme offrant l’image d’une grande piscine. et se retrouvent pratiquement à la rue. Un bilan désastreux
Ce torrent effroyable n’a pas épargné les entreprises qui a été enregistré sur tous les niveaux. Tout compte fait, les
ont enregistrées une grande perte matérielle. Un cadre catastrophes naturelles frappent certes mais delà à ne pas
opérant à Disway (revendeur informatique) m’a confié être préparé, c’est là où réside le hic. Comme le dit si bien
qu’ils ont perdu du matériel, les bureaux ont été saccagés l’adage « Vaut mieux prévenir que guérir. »
et ils ont été obligés de déménager dans les nouveaux lo-
Rédigé par Boutaïna SARHRANY

MediaUs Mag' 15
Février 2011
Droit
Code de la route Marocain :
Entre échec et réussite

L
e 1er Octobre 2010 marque l’entrée en vigueur du
nouveau texte régissant la circulation de la route
nationale. Il a donné naissance à une nouvelle
ère qui caractérise la volonté de prévention, de bonne
conduite et de garantie des droits des usagers de la
route. Un code qui s’insère déjà comme une néces-
sité primordiale, vu le nombre exorbitant de morts
enregistrés quotidiennement sur nos routes (plus de
4000 morts en moyenne annuellement) et les pertes
annuelles estimées à plus de 11milliards de dirham.
L’élaboration de ce nouveau code de la route a né-


cessité, plus de 380 millions de dirhams investis dans
l’acquisition des outils informatiques et techniques
nécessaires pour son application comme les radars,
les alcootests ainsi que
les appareils de pesage.
A cela s’ajoute, la mise
en place d’un réseau in- Le ministre marocain des Transports Karim Ghellab a déclaré
formatique reliant tous que le nouveau Code de la route réduit les amendes jusqu'à 70
les intervenants dans le
domaine.
pour cent par rapport au projet de loi antérieur.
Ce code revêt un as- • La durée de validité du permis de conduire sera de dix
pect préventif, souligne le ministre de l’équipement et ans ;
du transport «Mr Karim Ghellab », il garantira aux profes- • Une visite médicale sera obligatoire chaque deux ans
sionnels de la route, une formation adaptée qui s’ajoute à pour les conducteurs âgés de plus de 65 ans.
celle donnée lors des examens pour l’obtention du permis • Introduction de la notion des points: Attribution d’un
de conduire, aussi une formation continue et un bilan de capital de points à chaque permis de conduire. Des points
santé auquel seront soumis tous les conducteurs de poids qui peuvent être réduits si le titulaire du permis commet
lourds tous les deux ans. Il prévoit notamment d’autres une infraction.
nouveautés : De part les contestations dont il avait fait face avant
son implémentation dans le champ marocain, il fait
aujourd’hui l’objet d’un consentement général reflé-
tant la volonté de tous les utilisateurs de la route à
changer de cap et à se doter d’une bonne conduite
lors de l’usage quotidien de la route. Ce comportement
serein, reste aujourd’hui, la solution optimale, surtout
que le Maroc connaît une expansion au niveau des in-
frastructures routières devenues peu à peu fréquenta-

Fini le travail au noir pour les chauffeurs


Le ministère du transport aura une in-
terconnexion avec la CNSS pour vérifier
la conformité des employeurs quant aux
versements des cotisations.
Véhicule de transport de marchandises dans le col de Tizin Tichka

MediaUs Mag' 16
Février 2011
bles juste après la réalisation d’un bon nombre de voies (le du nouveau code ne peut être établi, vu que cette période
Maroc disposera de plus de 1400 kilomètres d’autoroute, reste une durée expérimentale et non significative mar-
d’ici l’achèvement de la construction du tronçon Fès-Oujda). quant le début de l’expérience.
Un constat suivant les deux mois et demi de l’application
Rédigé par Chaimaa ERRAJI

Neuf personnes ont été tuées et quarante six


autres blessées dans deux accidents distincts
de la circulation survenus sur les routes maro-
caines, a-t-on indiqué de source officielle

Vingt personnes ont été tuées et 92 autres ont


été blessées dans des accidents de la circulation
au Maroc, au cours des quatre premiers jours
du mois de novembre 2010

36 personnes ont été blessées dans un accident


de la circulation survenu mardi à agadir,suite
au renversement d’un bus de transport urbain

MediaUs Mag'
Février 2011 17
Affaires
L’émergence de la notion de compétence dans la sphère
des ressources humaines

L L’historique de sa venue au domaine de


a notion de compétence vient se heurter à d’autres
idées telles que le poste ou la qualification. Il est donc
nécessaire de s’intéresser à la nouveauté qu’elle intro- la gestion des ressources humaines
duit et qui justifie l’utilisation de ce nouveau concept. La C’est dans les démarches de gestion prévisionnelle des
compétence évolue avec le temps, elle peut s’accroître, emplois et des compétences (GPEC) (Thierry, 1990), que la
mais également se détériorer en fonction du temps. Les compétence apparaît au milieu des années 1980, comme
savoir-faire peuvent se perdre. La compétence peut être pour jeter un pont entre les études prévisionnelles et la
reconnue à un moment donné, mais elle peut se perdre. La préparation d’actions de gestion individuelle. C’est alors
compétence est à mettre en relation avec l’activité. Elle est que la gestion prévisionnelle des ressources humaines
contextualisée, requise par l’activité et doit se traduire par s’éloigne de la visée quantitative et collective, pour en-
une performance exprimée en objectifs. treprendre une approche qualitative et individuelle. Elle
figure parmi les choix les plus judicieux des grandes struc-
tures, puis dans les petites (PME ; Defélix, Retour, 2003), et
fait preuve d’un développement progressif et indissociable
de celui de la notion de compétence.
Dans une optique managériale, on perçoit la gestion des
compétences comme étant celle de « l’incertitude ». Dans
La gestion de compétences, renvoie à la gestion comme le cadre, d‘environnements de plus en plus turbulents,
contrôle d’un processus de production. On gère des com- les entreprises cherchent de plus en plus à minimiser les
pétences à partir du moment où l’on prend des décisions risques de perte de compétences, notamment, à travers
touchant aux compétences (formation…). Les postes de le développement de l’employabilité et la polyvalence de
travail font référence à une situation précisément décrite leurs salariés en interne, et l’acquisition de compétences
(norme de performance, lieu précis…). Gérer par les com- reconnues et valorisables dans le marché de travail en ex-
pétences signifie que l’on s’intéresse aux savoir-faire que terne.
le salarié va mobiliser pour faire face à des situations. La L’introduction de la compétence à la GRH suit un proces-
gestion des compétences pose également la question du sus très simplifié en plusieurs étapes :
transfert des compétences. Rémunérer par le poste ne cor- • L’émergence de la manufacture, avec un objectif, la lutte
respond pas à la rémunération par la compétence. Cette contre la flânerie, le poste est défini précisément à cette
logique de compétence s’affronte également à la notion de fin. La rémunération attractive devient un levier d’action
statut. pour inciter les ouvriers à faire leur travail. Cette situation
L’introduction de la gestion des compétences est justi- n’est pas si ancienne que cela ;
fiée par de bonnes raisons puisqu’elle permet de suivre la • La pénurie de main d’œuvre faisant, il y a nécessité de
transformation des systèmes productifs (organisation, re- fidéliser les salariés, de les impliquer. L’emploi est encadré
lation salariale) amorcée depuis la fin des années 80. Elle par le droit social (conventions collectives et protection so-
s’est forgée dans le creuset des reconversions des Hommes ciale). La politique d’intégration dans l’entreprise est alors
dans de nouveaux métiers. Ensuite, la gestion des compé- le levier d’action pour motiver les salariés ;
tences a été diffusée dans d’autres types d’organisation en • Enfin, la pérennité des crises structurelles, le développe-
relation avec le bureau des méthodes et a apporté des nou- ment du chômage entraînent un objectif d’efficacité. La
veautés avec comme cibles : compétence, la coopération active mise en efficience par
• D’individualiser la gestion des opérateurs, elle accompa- l’organisation est alors indispensable. Dans ce contexte
gne une individualisation de la GRH qui était jusque là cen- menaçant, la contribution à l’employabilité des salariés
trée sur les cadres. Elle favorise une gestion de l’aléa par les devient alors le levier d’action.
opérateurs sans attendre une évolution des procédures par Diversité des modèles de gestion des
le bureau des méthodes ; compétences
• De gérer des métiers spécifiques, allocation de ressources Les démarches de gestion de compétences émanent d’un
dans la gestion de projets ou pour des métiers d’experts ; paradigme institutionnel et culturel propre à chaque pays.
• De gérer des opportunités et des contraintes (reconver- il convient de dire, que les pratiques de gestion des res-
sion, changements organisationnels, mise en œuvre de sources humaines ne sont pas semblables entre les pays,
projets d’investissement…). celles pratiquées en France sont différentes de celles en

MediaUs Mag' 18
Février 2011
l’Amérique du Nord, ou bien celles du Royaume-Unis. La compétence dans les pratiques de
- Au Royaume Uni : une alternative aux diplômes
Le Royaume-Uni associe le terme compétences à gestion
l’approche du National Council for Vocational Qualifica- Beaucoup de pratiques de gestion des ressources hu-
tions (N.V.Q.) et du Scottish Council for Vocational Quali- maines, se réfèrent de manière plus explicite à la gestion
fications qui vise à relever les standards minimaux de per- de compétences. Néanmoins, ces pratiques n’occupent
formance au niveau national et s’intéresse à l’ensemble toujours pas la même importance dans une entreprise, ils
des salariés. Nées au milieu des années 1980, les NVQs sont alors, soient centrales ou périphériques.
proposent une approche globale de la gestion et de la cer- En fait, la gestion des compétences passe aussi par plus-
tification des compétences fondée sur l’activité des per- ieurs paliers, cités ci-après :
sonnes en situation de travail et un dispositif d’assurance • Au premier palier, celui du discours, le vocabulaire a
qualité du processus d’évaluation des compétences. Elles évolué. La gestion des compétences est vue comme la
constituent la tentative la plus systématique d’introduction nouvelle et bonne façon de gérer les ressources humaines.
d’un mode de certification nationale des compétences La formation devient “ingénierie du développement des
professionnelles, alternatif aux diplômes. compétences”, la gestion du personnel est rebaptisée
- En Amérique du Nord : un prédicteur de performance “gestion des compétences” ;
En Amérique du Nord, l’affinement du terme « compé- • Le deuxième palier est celui de l’exploration. L’entreprise
tence », s’est fait à l’aide des travaux menés par un ensei- s’engage dans un domaine, bien cir-conscrit, de la gestion
gnant psychologie de l’université Harvard, un certain Mc- des compétences. On mettra, par exemple, en place une
Clelland, devenu après consultant spécialisé dans l’étude appréciation du personnel fondée sur les compétences,
de la motivation et du développement personnel, qui pose sans que celle-ci soit précisément articulée à des décisions
les premiers jalons conceptuels et méthodologiques. Au de gestion ;
début des années 70, McClelland travaillait déjà sur la • Le troisième palier est celui de la diffusion, c’est alors
mise au point de tests permettant d’identifier les attitudes que plusieurs disciplines seront ratta-chées à la ges-
et les habitudes des personnes les plus performantes (high tion des compétences (gestion prévisionnelle reliée à
achievers). Il avait par ailleurs établi dans ses travaux (Mc- l’appréciation indivi-duelle ;
Clelland, 1973), que les tests d’aptitudes et de connais- • Le quatrième palier est celui de la généralisation de la
sances ainsi que les diplômes n’étaient pas de bons indica- démarche qui inspire l’ensemble de la gestion des res-
teurs de la performance en emploi et qu’en outre un biais sources humaines en substitution à d’autres logiques de
était apparu en défaveur des minorités, des femmes et gestion, basées souvent sur le grade ou le poste.
des couches désavantagées de la population). McClelland En somme, il apparaît bien que la gestion des compétenc-
chercha alors à isoler des facteurs véritablement discrimi- es, et en particulier ses volets “for-mation” et “carrières”,
nants de la performance et qui ne seraient pas trop forte- semble entraîner un positionnement personnel plus clair,
ment biaisés par certaines variables socio-économiques. une meilleure con-naissance de son poste, de soi-même et
La centralité de la performance dans le débat et dans de ses voies d’amélioration, ainsi qu’une prise en charge
l’instrumentation est tout à fait évidente du côté nord- plus active des étapes de son parcours professionnel. Né-
américain. anmoins ce mode de gestion n’est pas sans poser certains
problèmes, ni même sans comporter certains risques pour
l’individu ou pour l’organisation. Il existe des risques liés
à la surestimation de certains paramètres tels que la mo-
tivation des individus à développer les compétences en
continu (il y a un risque d’essoufflement), la disponibilité
des responsables opérationnels pour gérer les postes et
leur complexité et la capacité des dirigeants à piloter des
démarches cohérentes et adaptées aux contextes et aux
« Les compétences clés sont d’abord repérés par le biais objectifs.
des comportements discriminants chez les plus perfor- L’usage de la notion de compétence témoigne de change-
mants, puis elles sont définies, calibrées et mesurées en ments significatifs dans les politiques comme dans les pra-
regard d’un certain niveau de performance à atteindre. tiques de GRH. Mais ces changements et les intentions
La notion de compétences est très mobilisée dans les qui les inspirent sont loin d’être identiques. On l’a vu, la
contextes de sélection professionnelle et d’évaluation des compétence est sollicitée dans des champs d’intervention
individus. C’est ainsi que les compétences restent relatifs variés et, pour un même champ, elle peut servir des ob-
à l’environnement socioculturel dans lequel ils peuvent jectifs différents.
Rédigé par Chaimaa ERRAJI
émergés ».

MediaUs Mag'
Février 2011 19
Dossier
« L’initiative marocaine pour la négociation d’un stat-
ut d’autonomie de la région du Sahara » (Extrait de la Lettre
adressée à M. le Secrétaire Général de l'ONU)
« Il s’agit d’une initiative de compromis, novatrice, responsable
et ouverte qui, par son contenu et sa finalité, permet à tous les
sahraouis, qu’ils soient de l’intérieur ou de l’extérieur, de gérer
eux-mêmes et démocratiquement leurs affaires à travers différents
organes législatif, exécutif et judiciaire représentatifs. Elle réalise
le principe de l’autodétermination à travers une expression libre,
démocratique et moderne sur le statut d’autonomie. Elle est, de
ce fait, conforme à la légalité internationale, intègre les normes et
standards internationaux en matière d’autonomie et garantit le re-
spect et la promotion des droits de l’Homme tels qu’ils sont univer-
sellement reconnus et consacrés par la Constitution du Royaume…
A cet égard, le Royaume exprime sa disposition à s’engager, avec
détermination, dans une négociation sérieuse et approfondie, avec
les autres parties, en vue de contribuer concrètement à la réalisa-
tion de la solution politique, définitive et mutuellement acceptable,
tant attendue par la Communauté internationale ».

Sahara.
L'affaire de tous les
« La marche verte »
de l’an 2010

L
e 19 octobre dernier, 15 000 Sahraouis
contestataires constituent un campe-
ment à Laayoune protestant contre «
la détérioration » de leurs conditions
de vie et réclamant des emplois et des
logements. Le 8 novembre de la même année, Ra-
bat choisit de démanteler le camp de manière pac-
ifiste, aucune balle n’a été tirée affirme Monsieur
Tayeb Cherkaoui, ministre de l'Intérieur lors de la
conférence de presse donnée lundi 15 novembre.
Toutefois ces évènements ont causé la mort de 10
personnes membres des forces de l’ordre maro-
caines et fait plusieurs dizaines de blessés, selon
l'AFP.
A l’affut de toute occasion pouvant porter at-
teinte à l’image de marque du Royaume, certains
medias espagnols fermement décidés à déformer
les faits relatifs au Maroc, mènent une véritable
campagne de désinformation médiatique particu-
lièrement lorsqu’il s’agit de la question du Sahara.
En effet, tout récemment, ces mêmes médias es-
pagnols publient et diffusent des informations
erronées pour leurrer l'opinion publique sur la
réalité des évènements de Laayoun. Monsieur
Taieb Fassi Fihri, ministre des affaires étrangères
et de la coopération, indigné face à ce comporte-
ment, avait déclaré que ces derniers ne faisaient
que "distordre la réalité du Maroc et du différend
régional au sujet du Sahara marocain" et "enven-
imer" les relations entre les deux pays.
Le 28/11/2010, très précisément à 11 :00 du ma-
tin, 3 millions de citoyens marocains participent
massivement à la marche populaire de Casablanca
qui intervient suite aux tentatives du parti popu-
laire espagnol d'accélérer le vote par le Parlement
européen d'une résolution partiale portant at-
teinte à l'intégrité territoriale du Royaume et nuis-
ible aux bonnes relations hispano-marocaines ;
une nouvelle preuve de la mobilisation constante
du peuple marocain pour la défense de la maro-
canité du Sahara destinée au parti populaire es-
pagnol apparemment nostalgique de l’époque co-
loniale car en dépit d'un "traité d'amitié et de bon
voisinage" signé en 1991 et d’une activité com-

s marocains
merciale intense et importante entre l’Espagne
et le Maroc, c’est un lourd passé non digéré et de
nombreux sujets tabous qui handicapent les rela-
tions hispano-marocaines, notamment le soutien
de l'Espagne du mouvement indépendantiste du
Polisario.

Dossier réalisé par :


Ghita DRISSI et Imane HIRI MediaUs Mag'
Février 2011 21
Dossier
Quelques années avant…

L
e Royaume du Maroc oc-
cupe dans l’histoire de la
colonisation, comme dans
le processus de décolonisation,
une place singulière qui s’écarte
du schéma habituel qui s’applique
à d’autres pays.
En effet, de par sa position
géographique aux portes de
l’Afrique et à la jonction de la
Méditerranée et de l’Atlantique, le
Maroc a été, pendant des siècles,
la cible des convoitises étrangères,
particulièrement européennes.
Celles-ci ont débuté dans la deux-
ième partie du XIXème siècle avec
l’occupation d’un comptoir par
l’Espagne en 1884 à l’extrême sud
du pays, villa Cisneros (Dakhla),
suivie de la conclusion entre pu-
issances européennes d’accords
secrets pour se répartir les zones
d’influence et d’occupation au la zone de Tanger revint à la souveraineté marocaine.
Maroc. A partir de cette année là, et compte tenu du maintien de
C’est ainsi qu’en 1912, le territoire marocain s’est trouvé la présence espagnole dans les présides du Nord et du Sud
réparti entre plusieurs zones d’occupation: du pays, le Maroc et l’Espagne, soucieux de développer des
• La zone du Centre par la France; relations de bon voisinage tournés vers l’avenir, ont décidé
• La zone Nord y compris les présides de Sebta et Mélilia d’adopter la concertation et la négociation comme moyen
et les Iles avoisinantes par l’Espagne; privilégié pour régler le contentieux territorial.
• Sakkiat El Hamra, Oued Eddahab, les villes de Tarfaya De cette politique résolue de règlement pacifique des
et Sidi Ifni par l’Espagne; différends sont nés, l’Accord de 1958, en vertu duquel la
• La zone internationale de Tanger confiée à un Conseil ville de Tarfaya a été rétrocédée au Maroc, celui de 1969,
composé de 12 puissances étrangères. qui a consacré le retour de Sidi Ifni et l’Accord de Madrid
Le Maroc n’a pu se soustraire du joug colonial qu’au de 1975 qui a marqué la fin de la présence espagnole au
terme d’une lutte de libération qui a duré quarante trois Sahara, enfin la réintégration de toutes les provinces saha-
ans et qui a été couronnée par des négociations politiques riennes au Maroc à partir de 1979.
avec les puissances occupantes, permettant ainsi au Ma- Tous ces Accords ont été négociés entre le Maroc et
roc de recouvrir, graduellement et à travers des accords l’Espagne à la suite de recommandations des Nations
Unies. L’Accord de Madrid a été conclu le 14 novembre
La marche verte du 6 nov. 1975

1975 entre l’Espagne, le Maroc et la Mauritanie à la suite


de l’avis consultatif rendu par la Cours Internationale de
Justice le 16 octobre 1975 sur le Sahara occidental et le
lancement par Sa Majesté Hassan II, le 6 novembre 1975,
d’une marche pacifique « la marche verte » pour expliquer
l’attachement du peuple marocain au parachèvement de
son intégrité territoriale. L’Algérie s’est opposée à ce pro-
cessus.
Depuis toujours, le gouvernement marocain réalise
d'énormes investissements dans le Sahara, et certains
observateurs estiment qu'il dépense 2,7 milliards de dol-
internationaux négociés, plusieurs parties de son territoire lars par an sur ce territoire et ses 385.000 habitants. En
national. effet, des progrès en termes de développement urbain,
C’est ainsi qu’en 1956, la France et l’Espagne rétro- de développement du secteur éducatif et des services so-
cédèrent au Maroc les zones du Centre et du Nord et que ciaux montrent très clairement l’intérêt éternel que porte

MediaUs Mag' 22
Février 2011
le Maroc pour ce territoire de 266 000 km² du Nord-Ouest pour l’appliquer de bonne foi en mettant à sa disposition les
de l'Afrique bordé par la province marocaine de Tarfaya au moyens dont elle avait besoin pour accomplir sa mission.
nord, l'Algérie au nord-est, la Mauritanie à l'est et au sud,
tandis que sa côte Ouest donne sur l'Atlantique.
Les relations
maroco-algériennes
Les efforts du Maroc pour le
Plusieurs titres de la presse algérienne ont repris dans leur
règlement pacifique de la ques- édition les fuites diplomatiques du site internet WikiLeaks à
propos des relations entre le Maroc et l’Algérie, notamment
tion du Sahara au sujet du Sahara.
Malgré sa situation délicate, le Maroc a continué à dé-
À ce sujet, deux passages de cette correspondance censée
montrer son engagement pour une solution pacifique allant
être secrète entre diplomates américains, sont particulière-
jusqu’à proposer, en 1981, au Sommet de l’Organisation de
ment édifiants sur la conception qu’aurait Abdelaziz Boute-
l’Unité africaine à Nairobi, l’organisation d’un référendum
flika de la diplomatie. “Il tient à la fermeture des frontières
pour mettre un terme au différend régional artificiel qui a
jusqu’à l’indépendance du Sahara occidental”.
été créé à ce sujet. Cependant, lorsque, sans attendre cette
Même si la révélation n’en est pas vraiment une, cette con-
consultation, l’OUA a admis en son sein une «République
fidence faite à des diplomates américains, et relayée vers le
Sahraouie» installée à Tindouf en territoire algérien, le Ma-
Pentagone, contredit la position officielle de l’Algérie selon
roc a dû quitter l’Organisation régionale.
laquelle elle ne serait pas partie prenante du conflit autour du
Devant l’échec d’une solution africaine, le Maroc s’est tout
Sahara marocain et ne siège aux négociations, sous l'égide de
naturellement tourné vers l’ONU pour prendre en charge la
l'ONU, qu'en simple observateur.
solution du différend. Les efforts des Nations Unies se sont
La suggestion qu'aurait faite le président algérien en février
concrétisés dans le plan de règlement de 1990 qui comprend
2008 à un diplomate US: il y a dit tout simplement que le Ma-
un cessez-le-feu et l’organisation d’un référendum donnant
roc aurait pu contrôler ou superviser le Sahara. Ainsi donc,
le choix entre le maintien au sein du Royaume du Maroc ou
selon le chef de l’Etat voisin un pays aurait le droit de con-
l’indépendance.
trôler et de superviser un territoire qui ne serait pas le sien!
Le Plan de règlement a rencontré des difficultés dans
Tout en promettant que l'Algérie ne permettra pas au Polisa-
l’application de ses principales dispositions, à commencer
rio de combattre depuis le territoire algérien, celui qui a
par l’identification qui en constitue l’élément essentiel. Et
brigué un troisième mandat après avoir modifié la consti-
malgré les ajustements successifs qui lui ont été apportés sur
tution qui n'en permettait que deux, a laissé entendre, tou-
le plan technique, le plan s’est révélé inopérant.
jours selon de nombreux journaux algériens, que le conflit
Ces difficultés ont été identifiées par M. le Secrétaire géné-
pourrait trouver une issue grâce à la médiation américaine.
ral des Nations Unies et par son Envoyé personnel dans le
Abdelaziz Bouteflika semble feindre d'ignorer qu'en avril
rapport du 12 juillet 2000. Elles ont trait notamment:
2009, la majorité des Représentants siégeant au Congrès, a
• à l’identification des personnes non encore auditionnées
adressé un courrier à Obama dans lequel il est dit: “Nous
par la MINURSO;
restons convaincus que la position américaine, qui favorise
• au déroulement de la procédure des recours,
l’autonomie pour le Sahara Occidental sous souveraineté
• au rétablissement dans leur droit de participer au référen-
marocaine, est la seule solution viable”.
dum, de 7000 postulants marocains déclarés admis et retirés
par la suite de la liste provisoire des votants; Q ’ u est ce que le olisario P ?
• à la mise en œuvre des résultats du référendum;
• à l’application du code de conduite à respecter pendant la Le Polisario est un mouvement crée et inventé par l'Algérie
campagne référendaire; pour s'opposer à la libéra-
• à l’exigence de concordance des té- tion du Sahara par le Ma-
moignages des Chioukhs (Chef des roc, tout comme l'autre
tribus) représentant le Maroc et le enfant des services secrets
Polisario; de la DRS algérien pour
• à la marginalisation du témoign- déstabiliser les pays du
age oral comme moyen de preuve sahel et du Sahara l'AQMI
alors même que le Plan de règle- qui regroupe les terror-
ment le met sur un pied d’égalité istes algériens exportés
avec les documents espagnols aux par l'Algérie vers les fron-
fins de l’identification et des recours, tières de ses voisins du sud
• au rapatriement des réfugiés. pour brouiller les cartes et
Depuis le lancement de enlever les ressortissants
l’application de ce plan, le Maroc a occidentaux pour vendre
mis en place tous les aménagements Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, ancien Inspecteur une image de "l'Algérie qui
général de la police du Front Polisario

MediaUs Mag'
Février 2011 23
combat le terrorisme" un terrorisme créer par elle même Un drame qui dure...
Dossier
pour le marchandage et le chantage politique et mettre Dans la recherche d’une solution définitive et durable
à genoux les pays voisins qui n'ont aucune relation "cul- à cette question, l’on doit constamment avoir présente
turelle" avec la culture de l'extrémisme islamiste algéri- à l’esprit la dimension humanitaire et plus particulière-
en!! Et aussi pour conserver le pouvoir le plus longtemps ment la condition de dizaines de milliers de personnes
que la rente pétrolière le permet avant son épuisement déplacées de leurs foyers et forcées de vivre la condition
dans 16ans! Le conflit n’est qu’une face de la guerre entre de réfugiés dans les camps de Tindouf en Algérie et celle
le Maroc et l’Algérie ! des 412 membres des Forces Armées Royales encore dé-
tenus en territoire algérien.
Pour sa part, le Maroc a rempli depuis plusieurs années
ses engagements humanitaires en procédant à la libéra-
tion de toutes les personnes civiles et militaires détenues
en liaison avec le conflit du Sahara. Le Comité interna-
tional de la Croix-Rouge (CICR) , d’ailleurs, formelle-
ment reconnu qu’il n’existe plus de personnes se récla-
mant du Polisario détenues au Maroc.
Bien plus, le Maroc a permis au CICR de réaliser une
mission d’évaluation au Sahara du 2 au 6 novembre 2001
en vue de clore les dossiers de 24 personnes marocaines
d’origine sahraoui déclarées disparues par le Polisario.
La mission du CICR a pu rencontrer sans témoins ces
personnes et a pu constater que celles-ci mènent une vie
normale et paisible au Maroc (cf. communiqué n° 1/45
du 15 novembre 2001).
Tout le monde connait la genèse du Front Polisario et Le Maroc déplore, cependant, qu’en dépit des appels
le contexte dans lequel il a vu le jour en 1973 et le soutien incessants du Conseil de sécurité, du Secrétaire général et
qu'il a eu de la Lybie et de l'Algérie. Le Front Polisario a du CICR, le Polisario continue de refuser la libération de
été le bras armé du bloc de l'Est pour renverser la mon- 1362 détenus marocains, en les instrumentalisant à des
archie marocaine avec l'aide des gauchistes dissidents fins politiques et de propagande à travers des opérations
marocains de l'époque (années 70, 80 et début des an- de rapatriement au compte-gouttes.
nées 90). Comme vous devez le savoir, le Maroc était Tous les représentants des organisations internationales
dans le bloc américain alors que tous les pays arabes humanitaires, gouvernementales et non-gouvernemen-
étaient dans le bloc soviétique. Hassan II était l'homme tales, les diplomates et les missions qui ont pu visiter les
à abattre pour bon nombre de leaders arabes. Souvenez-
vous du mouvement des nasseristes qui a eu son effet
dans plusieurs pays dont l'Algérie. Le Front Polisario a Sahara Oc
cidenta
été financé et armé par l'Algérie pour mener une guerre l
terrible contre le Maroc. La solution pour le Maroc a Sahara Marocain
été d'ériger le mur de sable qui a protégé les sahraouis
unionistes des attaques du Polisario. La guerre s'est ter- Réfé
minée en 1991 lorsque le bloc soviétique a été déman- um
telé. Le référendum devait prendre place mais le Maroc
et l'Algérie ne se sont jamais entendus sur les listes des Autonomie
votants. Le Maroc avait accepté le plan « backer 1 » alors
que l'Algérie l'avait refusé. Ensuite, le Maroc avait refusé
le plan « bâcler 2 » alors que l'Algérie l'avait avalisé. Grâce
au projet d'autonomie proposé par le Maroc et conçu par
les sahraouis unionistes du CORCAS, les négociations
ont repris entre le Maroc et le Front Polisario dirigé par
l'Algérie. Ce dirigisme est malheureusement néfaste à la
région tout entière. Il y a eu un changement de leader
et de politique au Maroc mais pas en Algérie. Ce point
bloque malheureusement le processus de réconciliation
des sahraouis qui n'attendent qu'une chose c'est de partir
des camps de Tindouf en Algérie pour retourner au Ma-
roc rejoindre leurs proches.

MediaUs Mag'
Février 2011 24
détenus ma-
rocains ont
dénoncé leur
maintien en
détention et
appelé à leur
relaxation
immédiate.
Les rap-
ports d’ONGs
nationales et
internation-
ales notam-
ment en
Europe, sur
le drame de
ces person-
nes, les dé-
tournements
de l’aide ali-
mentaire, la
torture et la
répression
des droits de
l’homme, ont
pu révéler au Le Roi Mohamed VI du Maroc a reçu en audience au
grand jour la nature et l’ampleur des exactions du Palais Royal de Fès Christopher Ross, émissaire de
Polisario à l’encontre des personnes incarcérées.
En juillet 2003, l’Association internationale France l’ONU pour l'affaire du Sahara
Libertés a publié un rapport sur les conditions • Ils « ont demandé aux parties d’assurer la liberté du mou-
d’incarcération des détenus marocains à Tindouf, qui a été vement de la MINURSO» (en fait, comme le précise bien le
entièrement consacrée aux graves infractions commises par paragraphe 9 dudit rapport, cet appel s’adresse exclusivement
le Polisario et l’Algérie à l’encontre de ces détenus. Les meur- au Polisario qui, seul, continue à limiter la liberté de mouve-
tres, tortures, exécutions sommaires, travaux forcés et mutila- ment des observateurs militaires de la MINURSO, en viola-
tions physiques des détenus, sont quelques uns des sous-titres tion des arrangements sur le cessez-le-feu).
de ce rapport accablant sur cette tragédie humanitaire. Dans sa résolution 1429 du 30 Juillet 2002, le Conseil de
Par ailleurs, le CICR a exprimé dans son communiqué du 21 Sécurité a demandé de nouveau au Polisario de « libérer sans
février 2002, « sa profonde préoccupation face à la détériora- nouveau retard tous les prisonniers de guerre conformément
tion de l’état de santé mentale et physique des 1362 prison- au droit international humanitaire » .
niers dont 916 ont été capturés il y a plus de vingt années et se En dépit des résolutions pertinentes et des appels réitérés
trouvent emprisonnés pendant une durée qui dépasse celle de du Conseil de Sécurité ainsi que ceux du Secrétaire général
toute personne détenue en relation avec un conflit armé dans de l’ONU et de la Communauté internationale, demandant
le monde d’aujourd’hui.» la libération immédiate de tous les prisonniers marocains dé-
A la suite de la publication du rapport du Secrétaire général tenus, depuis plus de 20 ans sur le sol algérien, le Polisario
du 19 février 2002, et avant même l’adoption de la résolution continue d’exploiter, de manière odieuse, le sort de ces prison-
1394 par laquelle le Conseil a prorogé, jusqu’au 30 avril, le niers de guerre, gérés, depuis plusieurs années, tels un « stock
mandat de la MINURSO, les membres du Conseil ont tenu à de marchandises » instrumentalisés dans des opérations po-
exprimer l’urgence et la priorité qu’ils accordent à l’aspect hu- litico médiatiques de libération au coup par coup.
manitaire du différend sur le Sahara en adoptant, le 26 février Le Gouvernement marocain a appelé à prendre les mesures
2002, une Déclaration dans laquelle: nécessaires pour faire respecter le droit international humani-
• Ils se sont déclarés « préoccupés par la situation des prison- taire, en particulier la Convention de Genève, et à appliquer
niers de guerre et ont demandé instamment au Front Polisa- les résolutions du Conseil de Sécurité, notamment la résolu-
rio de libérer tous les prisonniers de guerre»; tion 1495 du 31 Juillet 2003 qui « renouvelle la demande qu’il
• Ils « attendaient des progrès sur les questions humanitaires a faite au Front Polisario de libérer sans plus tarder tous les
liées aux réfugiés à la frontière »; prisonniers de guerre qui lui restent ».

MediaUs Mag' 25
Février 2011
Science et
Technologie
La chine en matière
Lancement des quatres tablettes de recherche et
Acer développement 2010

C L
’est en concurrence avec à l’iPad d’Apple, et de capteurs photo a Chine, plus gros foyer de peu-
le leader mondial en vente en façade et à l’arrière, également ab- plement d’Asie orientale avec
d’ordinateurs (Hp) , que son suc- sents de l’iPad. 1.3 milliard d’habitants près d’un
cesseur taiwanais Acer se lance dans La commercialisation des quatre quart de la population mondiale, est
la fabrication des tablettes tactiles. un pays riche par sa culture et sa civi-
Et ce n’est qu’en début d’année 2011 lisation.
qu’elles seront mises en vente aux Il est vrai que certaines faiblesses dé-
consommateurs de matériels infor- mographiques et sociales handicap-
matiques. ent son ascension toutefois, sa mon-
ACER doit son deuxième rang mon- tée en puissance ces deux dernières
dial des PC grâce à ses netbooks et décennies et l’impact considérable de
ce n’est donc pas une surprise s’il son industrie sur le commerce inter-
compte s’imposer en force sur le mar- national ne sont plus à démontrer. En
ché des tablettes, aux côtés d’Apple, effet, en dépit de sa forte croissance
le leader du genre, Dell, Samsung et démographique, de sa dépendance
Toshiba, qui commercialisent déjà tablettes de la marque sera accompa- vis-à-vis des pays étrangers en termes
leurs modèles. gnée notamment du lancement d’une d’approvisionnement énergétique et
La combinaison d’options proposées boutique d’applications et de conte- minerais nécessaires au développe-
par Acer pour ses premières tablettes nus, baptisée Alive. Cette plateforme ment de son secteur industriel, la
s’inspire de configurations techniques proposera, à la manière d’iTunes, des Chine, désormais devenue la deux-
variées. Ainsi, L’une d’entre elles, qui films, des vidéos, des jeux, des livres ième puissance mondiale devant le
n’a pas encore était baptisée, est et des journaux électroniques, ainsi Japon et après les Etats-Unis, compte
plutôt un téléphone intelligent/tab- que de la musique. Et pour alimenter bien s’imposer dans la place économ-
lette. Ce terminal hybride sous Google ce kiosque virtuel, la firme de Taïwan ique mondiale en adoptant une poli-
Android, qui permet de téléphoner et a passé de nombreux partenariats tique axée sur l’innovation et le de-
de naviguer sur Internet, tandis que avec des spécialistes de chaque sec- venir.
le modèle sous Windows (disponible teur, comme 7Digital et Audiotube
qu’en février 2011) embarquera une pour la musique, Acetrax pour les
puce AMD. Toutes les deux seront films, ou encore Casual Games pour
équipées de connectivités 3G et Wi-Fi, les jeux vidéo.
et de ports HDMI, USB, qui font défaut
Rédigé par Imane HIRI

Saura-elle garder sa place de deux-


ième puissance mondiale ? Pourra-t-
elle détrôner La superpuissance que
sont les Etats-Unis ? Quelles mesures
a-t-elle pris dans ce sens ?
Les rapports 2010 de la commis-
sion européenne et de l’Unesco sur
la science s’accordent à dire que
l’ascension fulgurante de la Chine qui
progresse dans tous les domaines
avec 10% d’accroissement du PIB
notamment en matière de recherche
et de développement n’est pas des

MediaUs Mag' 26
Février 2011
Caméscope 3D

L
a vidéo en 3D (trois di- de deux objectifs. Il a com-
mensions), connait une mencé à être commercial-
ascension spectaculaire isé aux Etats-Unis à partir
de nos jours. Au rythme d’octobre 2010, son prix est
où évolue la technologie, estimé jusqu’à présent à un
plusieurs professionnels du peu plus de 1 000,00 Euros.
contenu audio et vidéo sont Il permettra à son posses-
convaincus qu’elle ne tar- seur de filmer des vidéos en
dera pas à remplacer la 2D relief qu’il pourra visualiser
désormais détrônée après sur des téléviseurs 3D com-

Rédigé par Meryem EL ABBAR


toutes ces années de règne, patibles.
par des projections en relief D’ici peu de temps, la 3D
plus vivantes et plus animé- sera donc accessible à tous.
es. Le cinéma Hollywoodien Car les nouvelles inventions
s’intéresse de plus en plus tèmes « Home Video » qui plus tard que cette année, technologiques ne restent
près à cette nouvelle forme lui ont fait du tort jusqu’à le géant de l’électronique que pendant une brève pé-
de vidéos qui lui permet présent. PANASONIC ouvre le bal riode un luxe que peu de
de donner une toute autre Dans peu de temps cha- en levant le voile sur personnes peuvent se per-
dimension à ses dernières cun d’entre nous pourra son caméscope 3D HDC- mettre, pour devenir juste
productions, et grâce à se concocter son propre SDT750, le premier camé- après indispensables à la
laquelle elle peut directe- Avatar fait maison. Car, pas scope au monde équipé vie de tout un chacun.
ment concurrencer les sys-

moindre et que le progrès par la recherche


taux de croissance et l’innovation en créant
des budgets de R&D de nouvelles universités
consacrés aux sci- et en augmentant le nom-
ences et technologies bre de ses chercheurs.
stagnent en Europe et Outre l’expansion rapide
grimpent considéra- de sa puissance économ-
blement en Chine. En ique dans le monde, la
effet, l’Europe, consi- Chine est un membre per-
déré comme l’un des manent du Conseil de sé-
centres d’impulsion curité des Nations Unies,
et de commandement détient l’arme nucléaire
de l’espace mondial, et l’armée la plus grande
réduit de plus en plus du monde. Ses différents
élevé que celui de 2000. Ce montant
ses dépenses en recherche et dével- atouts tant économiques, politiques
qui représente 1.7% du PIB est certes
oppement et attire de moins en moins que militaires alliés à sa détermina-
modeste par rapport aux autres pays
les investissements de R&D des multi- tion et ses efforts croissants dans ces
développés mais reste honorable et
nationales tandis que la Chine géant différents domaines font d’elle La
très prometteur.
émergent de la compétitivité globale nouvelle superpuissance potentielle.
La chine, au même titre que certains
dépense en 2009 près de 580,21 mil- Parviendra-t-elle à se positionner à la
pôles émergents comme la Corée du
liards de yuans (87,4 milliards de dol- tête du classement mondial devant les
Sud, le Brésil ou l’Inde, gagne en pu-
lars) pour la recherche et développe- Etats-Unis ? Réponse dans les années
issance au détriment de la Triade et
ment, soit un montant 6,5 fois plus à venir.
redouble d’effort pour encourager le
Rédigé par Ghita DRISSI

MediaUs Mag' 27
Février 2011
Le M nde
Grande-Bretagne: Le mariage du siècle !
L e prince William a enfin décidé de se marier
avec Kate Middleton, après plus de 8ans en-
semble, il faut dire que la presse britannique a
l’ordre de succession au trône britannique, juste
après son père, le prince Charles, héritier du
trône.
cessé d’y croire à un stade, ce qui a value à Kate le William reste très attaché à sa mère, outre la
surnom de Waity Katy (Kate qui attend). En effet, bague de fiançailles qu’il a offertes à Kate: la si-
Kate n’est pas de sang royal, sans oublier que c’est enne. Les noces seront célébrées à l’abbaye de
la fille d’un ex-steward et d’une ex-hôtesse de l’air, Westminster, l’église où se sont déroulées les
ce qui explique une si longue durée d’attente pour célèbres funérailles de Lady Diana et qui ont réu-
avoir l’accord de sa majesté la reine. nit plus de 3milliards de téléspectateurs à travers
Le prince William, 28ans, est le petit-fils de la le monde. Par ailleurs, jusqu’à maintenant on sait
reine Elizabeth II et le fils du prince Charles et de que Victoria et David Beckham, Barack et Michel
Lady Diana (décédée dans un très controversé Obama, Sir Elton John et l’ex-Beatles Paul McCa-
accident de voiture en compagnie de son amant rtney seront présents au mariage qui va d’ailleurs
Dodi Al-Fayed). Il occupe la deuxième place dans être filmé en 3D.
Rédigé par Mehdi EL BAYAD

Le choléra engloutit les haïtiens


A près un séisme meurtrier, Haïti
souffre désormais de l’épidémie
du choléra. Cette pandémie a causé
235 morts. Un chiffre qui risque de
croître suite à la situation déplorable
que vivent les habitants depuis le
depuis son apparition à la mi-octobre tremblement de terre.
plus de 2500 morts et 115000 cas ont Selon l’Organisation panaméric-
été recensés. aine de la santé (OPS), branche de
Le choléra est apparu dans le dé- l’Organisation mondiale de la santé
partement d’Artibonite (nord). Ce (OMS), 400.000 cas de choléra
dernier reste d’ailleurs le plus tou- sont attendus au cours des douze
ché, avec 807 morts. La capitale Port- prochains mois, dont la moitié au
au-Prince, quant à elle, a enregistré cours des seuls trois prochains mois.
Rédigé par Boutaïna SARHRANY

La côte d’ivoire au bord du chaos


D uelle politique et impasse en côte d’ivoire où
l’élection présidentielle devient l’enjeu d’un
combat entre deux poids lourds, d’un côté Alas-
le peuple ivoirien et pour toute l’Afrique. A
l’heure actuelle, tous les regards sont braqués
vers ce pays au bord du chaos, à la grande stupé-
sane Dramane Ouattara, leader de l’opposition faction de ceux qui pensaient à tort que les deux
et vainqueur officielle dans les urnes formelle- candidats allaient se comporter en légalistes et
ment reconnu par la Commission Électorale In- en toute maturité.
dépendante (CEI) , et de l’autre, Laurent Gbagbo, Les conséquences de cette présidence tour-
le président sortant qui vient de prêter serment mentée se font déjà sentir et s’inscrivent dans
pour un autre mandat à l’encontre de la com- le sang par des affrontements entres les deux
munauté internationale et des nations unies. clans, faisant au moins vingt morts depuis la
Incontestablement, la côte d’Ivoire a démon- fin du second tour. Un scénario des plus cata-
trée dans le plus grand désarroi, que l’Afrique strophiques dans ce pays de l’Afrique de l’ouest
n’a pas rompu avec les méandres de l’imposture. déjà ravagé par la guerre civile de 2006.
Cette élection caractérisée, était un espoir pour Rédigé par Hind ERRICHI

MediaUs Mag' 28
Février 2011
Enfin, un gouvernement en Irak
L es iraquiens ont attendu 9 mois
après des élections législatives,
qui n’avaient dégagé aucune réelle
diversité ethnique, religieuse et
tribale.
Afin de ne pas offusquer les dif-
majorité, que le parlement accorde férentes confessions, les chiite ont
sa confiance au gouvernement. obtenu une vingtaine de ministères,
Ainsi 29 ministres, trois vices pre- 9 postes ont été attribués à la liste
miers ministres et le chef du gou- Irakia d’Iyad Alaoui, les kurdes chré-
vernement ont été élus. tiens et minorités se sont partagés 6
Le premier ministre Nouri al-Ma- portefeuilles. Ce quota mis en place
liki entamera son second mandat. par le nouveau gouvernement ne
Il est conscient et le dit fort que reçoit pas des applaudissements de
les exécutifs sont le résultat de très la part de la population qui attribue
difficiles négociations entre chiite, l’échec du premier gouvernement,
sunite et kurde. De toute évidence en l’occurrence, à la division eth-
l’Irak est un pays marqué par une nique.
Rédigé par Boutaïna SARHRANY

Corée du nord VS Corée du sud


L e conflit coréen remonte aux années
1950-1953 et trouve ses sources dans un
enchainement d’événements historiques
d’avoir franchi sa frontière. Cette augmen-
tation de violence résulte également
d’une enquête internationale qui a rendu
qui ont fait de la péninsule coréenne un publique ses conclusions sur l’implication
des points névralgiques de la guerre froide. de Pyongyang dans le naufrage d’une cor-
La scission de ces deux sœurs ennemies fut vette militaire sud-coréenne et la mort de
subie par le monde entier, encore plus par 46 de ses membres d’équipages le 26 mars
les coréens qui se sont trouvés partagé en- 2009.
tre deux idéologies antagoniques : la com- Alors que la communauté internationale
muniste au nord et la capitaliste au sud. s’empare déjà du dossier, les deux princi-
Depuis lors, la paix n’est toujours pas si- paux intervenants que sont La chine et les
gnée et la tension reste vive entre les deux Etats Unies affirment déjà leurs positions.
Corées malgré des rapprochements exquis La Chine, seul soutien de poids à Pyong-
et des signes d’apaisement et de rencontre yang, est restée discrète jusqu’aujourd’hui
au plus haut niveau. et s’est contentée d’appeler «les deux
Et c’est au cours de ces derniers mois que parties» à la retenue. Outre-Pacifique, les
les relations se sont le plus détériorées. Les Etats-Unis quand à elle a rapidement ap-
deux Corées se livrent à une joute verbale et porté soutien à la Corée du sud et se pré-
Pyongyang brandi la menace d’une riposte pare à toute éventualité.
militaire, accusant la marine sud-coréenne
Rédigé par Hind ERRICHI

MediaUs Mag' 29
Février 2011
Sport
Le Mag
La niaque catalane face aux protégés de Mourinho
Tenez vous bien mes chers lecteurs, on parlera là du classico le plus en
vogue des annales du football mondial.

L
e 29 Novembre 2010 à 20h00 (GMT), le stade « Camp tourner en
Nou » vu du ciel : une vague en haute mer qui cou- orbite autour
vre les tribunes aux couleurs fétiches du mastodonte d’un dres-
de l’industrie footballistique catalane, on se tarau- sage du ballon
dait sempiternellement nos têtes pour venir à bout d’une perspicace,
question « existentielle », l’on se demandait si le temps fort possible
n’hibernait pas pendant cette rencontre, c’est bien vrai en que le voilier
plus, souvent notre subconscient chante à notre cerveau madrilène soit
de fausses notes, particulièrement quand on se trouve en largué par
groupe, quand on est jeune, et quand on est devant le petit des vagues venimeuses en haute mer, en pleine tempête,
écran ou au stade en train de suivre le Match de l’année. on comprend mieux maintenant pourquoi le ballon a hi-
10 ème minute, la cage vierge de Casillas dès lors vient berné plus d’une fois, d’où, donc l’hiver qui a sonné 5 fois
d’être déflorée par des catalans qui ont réussi à prématurer de suite aux portes des Merengues pendant 90 min, je vous
un jeu renversant. 2, 3 et 4 ? L’on s’interrogeait si le petit bal- l’avais bien dit, la notion de temps se fracasse. « Grelottant »
lon rond ne devenait pas d’attente, notre ami Mourinho accuse le coup, les grains de
ovale, et ne commençait sable, comme par effet de rancune, tardaient à s’égrener de
à s’envoyer en l’air dans fond en comble au fin fond du sablier, et voyait en cet hiver
une surface de répara- « d’un nouveau genre » un « pondémonium », et comme si
tions Madrilène effronté- cela ne suffisait pas, vint le coup de grâce avec un 5 ème but.
ment apaisante, plaident Faire hiberner le ballon plus d’une fois et le faire bien, c’est
coupables, les « deux » le pic du prodige « Més que un club », mais gare au grand
phares qui ramènent au ménage du printemps annoncé par le Real Madrid :
port : Messi et Xavi, qui Endroit : Madrid, Estadio Santiago Bernabéu
n’ont pas été douillets, et Date : Printemps 2011, l’Heure du grand ménage annoncé
ont laissé les madrilènes par les Merengues.

Epoustouflant : le 109 ème derby casablancais

T
ous les ingrédients s’y présentaient : Un climat fort clé- avec un but des wydadis inscrit aux environs de la 30 ème
ment, des « tifos » qui nous ont tous amené à surval- minute, et ironie du sort, signé par un ex rajawi, qui n’est
oriser le petit génie des supporters des deux camps, autre que Mohsine Yajour, et l’euphorie des diables rouges
du spectacle, du beau football et des buts, mais surtout des était sans appel. La deuxième partie de la 1 ère mi temps
rebondissements footballistiques dignes d’un derby classé était en faveur des wydadis qui avaient su absorber subtile-
9ème mondial. ment l’enthousiasme du Raja,
Tout avait commencé par un raz-de- dépensé surabondamment,
marée d’occasions ratées de la part des quoique inefficacement lors
rajawis, dès la 10ème seconde de la 1 ère de la première partie. Aux
mi-temps, les parades de l’excellentissime environs de la 55 ème minute
gardien de but wydadi Nader Lemyaghri de la deuxième mi-temps,
(incontestablement l’homme du match) un tournant tactique vint
sonnaient comme de la poisse, dont les rompre l’afflux des rouges,
échos furent irrémédiablement sentis à avec l’expulsion d’Alioui, le
travers des supporters verts inlassablement réactionnaires, joueur « pièce maitresse » du puzzle défensif, suite à une
tandis que du côté des rouges, l’atmosphère était plutôt faute commise à 25 mètres du but, et donc une occasion de
en mode « Tergiversation ». Les 25 premières minutes de but intéressante pour l’équipe adverse. Coup de grâce pour
domination des verts achevées, volte-face fit le match, les rajawis, grâce à un magnifique coup-franc transformé

MediaUs Mag' 30
Février 2011
Avec Achraf BENJELLOUN
par Hassan Tair, un but suite auquel le raja avait développé franc sifflé en faveur des
du très beau jeu, paralysant ainsi le flux wydadi pendant la rouges, bien placé, tiré par
majeure partie de la 2ème mi-temps, une mi-temps souvent Ajeddou, le ballon a trouvé
associée à celle des coachs, en effet, à dix joueurs seulement, une tête bien appliquée du
l’entraineur du Wydad Garzitto, s’était vu dans l’obligation buteur de la rencontre Ya-
d’effectuer des remplacements tactiques, en misant sur jour, et coup de massue pour
la défense pour décupler la vigilance face aux attaques de les Rajawis, dépassés par les
plus en plus féroces du Raja. Quinze minutes passées après faits. On peut dire que le Raja
l’inscription du but égalisateur, vint la période « Le tout pour ne méritait pas un tel maudit
le tout », la phase d’après la 80 ème minute souvent décisive sort, wydadis ou rajawis, tout
aux yeux de l’entraineur, chose que Garzitto a bien compris, le monde a été unanime, le raja avait très bien joué, mais la
qui d’un œil analytique émanant de son savoir faire, a su logique de ce sport invraisemblable est impitoyable.
faire entrer le meneur de jeu Ajeddou, talentueux comme Le 109 ème derby casablancais fut rocambolesque et très
il est, afin d’espérer réanimer le jeu des rouges et le réguler. animé, on peut dire que Casablanca est fière d’avoir des
En effet durant les dix dernières minutes, s’est ressentie une équipes rivales, avec des supporters si fervents et si fidèles,
très légère effervescence des Wydadis, en multipliant les dif- tout cela nous conduira impatiemment à attendre le derby
férentes combinaisons offertes, et en réprimant les attaques retour (110 ème), comme des petits enfants.
adverses. A la toute dernière minute des arrêts de jeu, coup

Et l’équipe nationale renaît de ses cendres…

T
out est question d’histoire, le paysage footballistique des rennes à son entraineur adjoint Dominique CUPERLY,
Marocain avait été marqué par une apogée pour le ce dernier, qui, à l’unanimité du grand public, a fait preuve
moins imposante, quoique ponctuée par quelques d’un assez bon coaching, et a su faire émerger la synergie
ruptures qui ne dévalorisaient en rien la réputation des de l’effectif qui manquait à maintes reprises, notamment
lions de l’Atlas. En effet, il y’a juste quelques années, les lors de la rencontre avec les centrafricains. L’auteur du
gens ne juraient que par le football, sport national par ex- but de la victoire qui valait bien au-delà des trois points,
cellence, fiers d’appartenir à un pays qui a su faire de cette n’est autre que l’attaquant de l’Ajax Amsterdam Mounir El
discipline presque une identité nationale. Par contraste, Hamdaoui, qui vit actuellement l’une des périodes « Stand-
de nos jours, critiques, moqueries et sarcasmes fusent ing-Ovation » de sa carrière en Eredivisie (Championnat
de partout en qualifiant la médiocrité pas commune de néerlandais), lorgné minutieusement par de très grands
la situation footballistique actuelle, avec en « prime » un clubs européens. Grâce à ce très beau but, qui nous a tous
classement FIFA alarmant, sur ce, on a du tirer la sonnette fait penser à un autre similaire « d’anthologie », celui de
d’alarme, afin d’essayer de rebooster l’équipe, et lui donner Salaheddine BASSIR, dans les cages écossaises lors de la
un certain nouveau « punch » qu’elle a non pas perdu, mais coupe du monde 98, la sélection Marocaine se hisse à la
juste pas efficacement exploité, l’effectif est là, le comment deuxième place juste avant celle de la Centrafrique avec 4
reste assez problématique ! Le rugissement des lions au points chacune, la nostalgie d’une équipe solide semble-
fin fond de la Tanzanie serait-il le dénouement de longues rait refaire surface, surtout avec l’allocation de la part de la
péripéties décevantes, ou simple effet éphémère ? Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) des res-
Suite à l’inertie du onze national face aux fauves du bas- sources techniques, financières et matérielles nécessaires,
oubangui (l’équipe nationale centrafricaine) au Maroc, fins afin d’inscrire ce sport roi dans une politique de développe-
connaisseurs, experts, ou juste amateurs fervents ont été ment durable, le staff ne devrait pas lésiner sur les moy-
sans doute amenés à supposer la projection du même scé- ens pour essayer d’extirper efficacement le passé glorieux.
nario lors des éliminatoires CAN /Coupe du monde 2010 Et avec la venue d’Eric GERETS, qui a pris les commandes
confondues, face au Gabonais. L’équipe nationale serait d’ores et déjà, qui se coltine désormais la responsabilité
donc en train de suivre le même itinéraire chaotique « de qualifier le Maroc pour la CAN 2012, ainsi que pour la
comme à l’accoutumée », hypothèse tout de suite écartée coupe du monde 2014.
dès la victoire méritée des lions au cœur même de la Tanza- Le moral au beau fixe, le onze national s’apprête à renouer
nie très loin de leurs bases, lors de la deuxième journée des avec un semblant d’ascension, seulement, l’entraîneur Eric
éliminatoires. Avec un entraineur débordé avec l’équipe GERETS, chèrement payé, doit mettre en place son savoir
d’Al Hilal Saudi en Champions League asiatique, et qui, faire managérial afin de faire ressurgir l’efficacité footbal-
théoriquement, est supposé coacher l’équipe nationale, listique, avec en point de mire, le renouement avec la «suc-
Eric GERETS s’accapare la part de lion en matière de re- cess story», tant prisée par le public marocain, parce que,
sponsabilité , et se voit dans l’obligation de léguer la prise en chacun de nous, sommeille un certain « lion de l’atlas ».

MediaUs Mag' 31
Février 2011
Le Mag
Jeunesse Marocaine :
quels apports pour l’intégrité territoriale ?

J-1 Préparation de l'évènement L'ENCGC s'est vétue de rouge et vert

Plus de 300 réservation de places Mot d'ouverture par M. le directeur

Pause musicale par la troupe ENCGC Forte présence médiatique (RTM, 2M..)

MediaUs Mag' 32
Février 2011
Reportage Photos

Début de la table ronde et du débat Intervention des personnes présentes

Remerciements et mot de cloture Déclarations et éclairssissements aux


représentants de la presse

Préparé par Walid ELKHALDI

Pause café Discussions et échanges de contacts

MediaUs Mag' 33
Février 2011
Le Mag Portrait
Anas El Filali
....Le Serial Entrepreneur
L’ENCG de Casablanca arborait le mois dernier les couleurs du drapeau national à l’occasion de la
table ronde organisée par l’un de ses clubs les plus entreprenants « MédiaUs ». Elle avait pour thème
évocateur : « Jeunesse Marocaine : quels apports pour l'intégrité territoriale ? ». En veillant dans un
premier temps à choisir minutieusement les intervenants participants, dont dépendait la qualité du
débat. Le choix de l’animateur, quant à lui, a incité de nombreuses contestations, jusqu’à ce que le nom
qui balaya toute mésentente fût cité, celui de Monsieur Anas El Filali. Jeune homme au parcours impres-

D
sionnant, il a sut se détacher du lot.
octeur en médecine, entrepreneur, résultat d’études dans le domaine. Ainsi,
blogueur et militant social notre son ambition a eu encore une fois raison
homme a plus d’un tour dans son sac. de lui et l’a poussée à aller de l’avant,
Ayant étudié à la faculté de médecine notre jeune trentenaire a donc jugé
de Casablanca, tout portait à croire nécessaire d’acquérir un MBA en
qu’une fois son doctorat en poche il accueillerait 2008 à l’EHTP afin de formaliser ses
ses patients dans son cabinet et leur prescrirait, connaissances.
après auscultation, le traitement à suivre en vu L’année suivante, il se mit au bé-
d’un prompt rétablissement. Mais ses aspira- névolat en intégrant l’association de
tions idéalistes en décidèrent autrement, car solidarité féminine en tant que membre
Monsieur El Filali s’était déjà familiarisé avec le du comité directeur, et devint également
monde de l’entreprenariat à l’époque en pre- analyste et conférencier dans la stratégie
nant pour destination, dès que l’occasion se internationale et l'Entreprise. Pour lui,
présentait, le continent asiatique afin d’importer toutes les opportunités étaient bonnes
du matériel informatique, histoire d’arrondir ses à saisir.
fins de mois. Ce qui lui a permit peu de temps Visionnaire, Charismatique à vous en
après de professionnaliser son activité en créant intimider et orateur hors pair, Monsieur
sa toute première entreprise SLOFTY en 1998. El Filali a tout d’un manager performant.
De nouvelles perspectives de carrière se sont Ce n’est donc, pas étonnant que le chiffre
offertes à lui, lorsqu’un important groupe euro- d’affaire de CROMAR ait quadruplé depuis
péen de recherche biomédicale MT3D (Manage- qu’il est à sa tête. Il va au bout de tout ce
ment Therapeutic Drug Discovery & Develop- qu’il entreprend et peut être qualifié de
ment) a décidé d’implanter sa première filiale au serial-entrepreneur. Son blog, le BigBrother.
Maroc. Le poste de directeur exécutif était donc ma, meilleur blog Marocain en 2010 selon
l’objet de convoitise d’un nombre important de maroc blog awards, vaut certainement le
managers, de médecins, de pharmaciens ou en- coup d’œil, il le décrit comme étant « un cri
core de chercheurs, aucun d’entre eux ne man- contre la désinformation » et y relate des
quait à l’appel lors de l’entretien d’embauche. faits d’actualités d’une manière plus véri-
Le directeur du groupe était à la recherche d’un dique.
profil bien déterminé, il avait besoin d’une per- Entant qu’étudiants de l’Ecole Nationale
sonne sachant maîtriser parfaitement le langage de Commerce et de Gestion de Casablanca,
biomédical tout en ayant l’étoffe d’un meneur nous aspirons tous à une carrière semblable
pouvant gérer sans aucune difficulté son équipe. à la sienne et sommes particulière-
Profil qui correspondait tout à fait à Anas El Filali, ment honorés d’accueillir au sein de
qui ne tarda pas à devenir, en 2006, le directeur notre établissement des personnes
exécutif de CROMAR, la première filiale Maro- ayant pu aller jusqu’au bout de leur
caine du groupe MT3D. rêves grâce à beaucoup de volonté et de
Ses acquis en gestion des affaires découlaient détermination.
de son expérience et n’étaient aucunement le Rédigé par Meryem EL ABBAR

MediaUs Mag'
Février 2011
34
Culture
Un petit angle du FIFM
Festival International du Film de Marrakech

D
ans une ville où les mythes, les anecdotes et les con- du cinéma français et
tes sont le langage du peuple, un festival voit le jour. met l’éclat sur son ray-
Mais pas n’importe lequel, on parle du Festival Inter- onnement ainsi que
national du Film de Marrakech (FIFM) qui dans sa 10ème sa somptuosité, ce
édition triomphe dans l’industrie du Film international. La cinéma qui a tant ri-
Capital du 7ème Art accueille des quatre coins du monde valisé le cinéma holly-
des stars mondiaux qui vont embellir l’image du Festival. woodien est considéré
Avec une notoriété indéniable, le FIFM souhaite se classer comme une influence
parmi les 7 festivals les plus importants du Monde, en dépit majeure sur le cinéma
de l’existence du Cairo International Film Festival qui con- européen et même mondial. Tout au long de la semaine,
nait cette année la 34eme édition, le FIFM a su graver son le festival a eu pour mission d’attirer un large public des
nom en juste 10 ans dans la mémoire des passionnés du quatre coins du monde avec 15 films représentant diverses
Cinéma. nationalités en compétition dont Mirage un film marocain
Le 3 décembre, le FIFM ouvre ses portes. Tout le monde de Talal Selhami. Et pour la 3eme année consécutive, le fes-
est au Rendez-vous; acteurs, réalisateurs et producteurs sur tival mène la programmation de films audio-décrits pour
le Tapis rouge changent de poses devant les photographes les non et malvoyants avec une projection de 7 films.
et les cameramen. Dans le prestigieux palais des congrès, La ville rouge, connue par l’art du spectacle, du folklore
l’orchestre philharmonique royal accompagne en musique et du mythe, cohabite avec l’art du grand écran. L’invité de
l’arrivée des présentateurs et les Huit membres du Jury la capitale du cinéma réunie authenticité et nouveauté,
présidés par John Malkovich qui annoncent l’ouverture du et met au cœur de Marrakech des projections de Films.
FIFM tous dans leurs langues natales. Entre les charmeurs de serpents, conteurs, chanteurs et
Dans cette 10ème édition, et pour la première fois, le dresseurs de singes se trouve des stars du Show-biz inter-
court métrage entre en compétition. Ce concours destinés national qui appréhendent un public connaisseur en l’art
aux étudiants des écoles de cinéma marocains est initié afin dans une ville artistiquement éveillée.
de révéler les nouveaux talents du 7ème art. On retrouve
aussi le berceau du cinéma, Marrakech glorifie la réussite Rédigé par Khawla Lambarki

MediaUs Mag' 35
Février 2011
Le Mag Beauté et accesoires

Tendance de MODE automne/hiver 2010-2011

L
es plus grands défilés du monde se sont dévoilé au grand jour une collection enjolivée
allés, laissant derrière eux un avant goût de peaux animales et de fourrures, à faire pâlir
des prochaines tendances hivernales. De d’envie toutes les fashionista du monde !
Paris à Milan, passant par Londres ou New Et dans un esprit de ‘’cosiness’’ et d’opulence,
York, les créateurs ont su puiser leur inspira- celle qui privilégie le confort à l’esthétisme trou-
tion dans les décennies passées ou dans l’air du verons aussi leurs comptes dans des collections
temps, et dessinent une saison originale des- Féminine et confortable. L’accent ayant été mis
tinée à sublimer la femme tout en sim- plus que jamais cet hiver sur les parkas, man-
plicité, et ce pour le bonheur de celle teaux et blousons avec des matières chaudes et
d’entre nous qui songent déjà à pré- douces tel que la maille et la laine sous toutes ses
parer leur dressing hivernal. Quelles coutures.
sont alors les grandes tendances Toujours d’actualité, on retrouve le noir et le
automne hiver 2010-2011 ? Quels blanc, couleurs d’hiver par excellence. Seront
vont être les nouvelles bases de no- également tendance des couleurs plus autom-
tre penderie, les pièces que l'on va nales comme le rouge, le bleu marine et le kaki.
vouloir conserver de l’année dernière Sans oublier le come back des chaussettes
et celles que l’on bannira à jamais ? Pet- montantes et des guêtres, pièces incontournables
it aperçu des pièces en passe de devenir de cette saison.
classiques de notre dressing. Du côté des chaussures, Les boots mi mollets
Ainsi, pour l’hiver 2010/2011, si partageront l’affiche avec les bottes à poils alors
quelques-uns choisissent de faire un que les chaussures de montagnes tenteront de se
clin d’œil aux seventies avec le retour faire une place dans nos dressings.
fracassant du jean flare taille haute En guise de conclusion, il est nécessaire
et de ces blouses à cravate dénouée, d’ajouter que le style de chacune d’entre nous ne
d’autre en revanche ont su jouer sur ce- peut se résumer à ce qui est mis en avant dans les
tte vague de chic intemporel en misant podiums chaque saison. Il faut savoir donc être
sur des pièces classiques et épurées ral- tendance tout en préservons sa personnalité. Car
liant coupes simplistes et couleurs neu- la mode reste en dépit de tout une question de
tres tel que le gris et le Camel , couleurs phares goûts et de couleurs !
de cette saison. Viennent ensuite ceux qui ont

Rédigé par Hind ERRICHI

MediaUs Mag' 36
Février 2011
Dernières parutions

ivres
Novembre et Décembre 2010

P
arution de l'ouvrage « Les cahiers d'El Jadida, l'histoire en partage » de
Mustapha Jmahri.
L'essayiste marocain Mustapha Jmahri vient de publier dans la série "Les
cahiers d'El Jadida", un numéro hors série intitulé "Les cahiers d'El Jadida,
l'histoire en partage".L'ouvrage s'assigne pour objectifs la présentation de la
série de publications dédiées à la Cité d'El-Jadida-Mazagan qui a "tenté de dis-
séquer la parole des mazaganais d'ici et d'ailleurs, leur souvenirs, leurs bribes de
mémoires et leurs traces de vécu, ce qui a donné lieu à cette pluralité de textes,
sur la communauté mazaganaise, musulmane, juive et chrétienne".

D
orothy Parker est l’une des grandes plumes américaines, célèbre pour
son esprit virulent. Cette égérie des années folles, plus tard victime du
maccar-thysme, mettra tout son talent à se détruire malgré ses dons
pour la poésie et la nouvelle.
Rien de plus réjouissant que ces « Hymnes à la haine », qui s’attaquent aussi
bien aux femmes qu’aux hommes, à la famille qu’aux étudiants. Difficile de trou-
ver plus affûté et plus mal pensant !!

A
près « Confidences à Allah » et « Mon père est femme de ménage »,
qu’elle a adapté au cinéma (en salles en avril 2011), « La Mecque-
Phuket » achève la trilogie consacrée par Saphia Azzeddine à la remise
en question de la condition des femmes dans l’islam. Ici, deux sœurs,
beures de banlieue, sont confrontées à un sacré dilemme : casser leur tirelire
pour offrir à leurs parents un pèlerinage à La Mecque ou pour se payer une su-
per-nouba en Thaïlande. Une comédie jouissive qui fait un bien fou, et où la belle
Saphia préfère dire merci à Dieu pour les petits plaisirs de la vie plutôt que de lui
demander pardon.

Rédigé par Imane HIRI

MediaUs Mag' 37
Février 2011
Le Mag Recettes Simples
....Pour locataires!

“ Gratin
Ingrédients :

¤ 200 g de pâtes
de pâtes au thon

¤ 1 boîte de thon au naturel


¤ 15 g de farine
¤ 15 g de beurre
¤ 15 cl de lait
¤ 50 g de gruyère râpé + 20 g pour
garnir
¤ Sel
¤ Poivre

Préparation :

Faire cuir les pâtes dans une casserole d’eau bouillante


salée comme indiqué sur le paquet.
Dans une casserole, faire fondre le beurre puis ajouter
la farine. Mélanger à l’aide d’un fouet puis ajouter pro-
gressivement le lait en continuant de mélanger. Ajouter
le thon émietté et 50 g de gruyère râpé. Saler, poivrer et mélanger.

Egoutter les pâtes, les verser dans un plat à gratin, ajouter la bécha-
mel au thon puis parsemer de 20 g de gruyère râpé.
Enfourner rth7 (210°) pendant 15 minutes.

Bonne Appétit
Proposée par Boutaïna SARHRANY

MediaUs Mag' 38
Février 2011
100% 3arabiya

MediaUs Mag'
Février 2011
39
Solutions
Jeux

Mots Croisés
SudOku

k u
T S

O
S u d
O
R
C

E
S

S
I
M