Vous êtes sur la page 1sur 3

SEANCE 2

Les niveaux de langues

Objectifs

- Distinguer les trois niveaux basiques (courant, familier, soutenu) et leurs caractéristiques et
leurs usages
- Résumer le contenu d’un discours oral
- Réécrire des textes au niveau courant

Cours

1 - Définition

On appelle « registres de langue » les usages que font les locuteurs des différents « niveaux
de langue » disponibles, en fonction des situations de communication. On parle aussi de style.
Il existe plusieurs niveaux dont trous fondamentaux : courant, familier et soutenu. On a aussi
les registres argotiques, oratoire, etc.

Le plus souvent, ces registres s’entremêlent dans l’usage. Les autres registres dépendent du
registre courant qui est le style standard. Ce dernier est le plus important, parce qu’il est celui
de l’écrit ou des échanges dans le contexte académique et professionnel. Cependant, il
importe de connaître les autres, afin de les utiliser à bon escient. Le registre soutenu, par
exemple sera utile dans la rédaction administrative et des discours solennels. Le registre
familier se distingue par une création lexicale abondante qui envahit parfois les écrits. Il
importe de connaître ces termes pour les éviter dans ses compositions.

Activité :
Identifiez les termes familiers et donnez leur équivalent dans le registre courant.

1. Mes parents ont commandé une nouvelle bagnole.


2. Je profite des soldes pour m'acheter des fringues.
3. J'ai marché dans la boue et mes godasses
4. Grouillez-vous ! nous sommes les derniers !
5. Arrête de me faire rigoler, nous allons être punis !
6. La piaule de mon frère est proche de la faculté.
7. On entend les gosses crier dans la cour de l'école.
8. Je n'ai jamais de veine aux jeux de hasard.
9. Mon petit frère est froussard, en particulier la nuit.
10. La moto de mon voisin fait trop de boucan.

Les registres se distinguent les circonstances de leur emploi, le lexique, la syntaxe et la


prononciation.
Exercice 1
a) Après voir suivi la vidéo ci-dessous, dites en quelques mots de quoi l’oratrice parle.
Identifiez dix tournures familières et donnez leur équivalent en langage courant.
b) Transformez la transcription du cette séquence vidéo au style courant (transcription à
donner plus tard).

Exercice 2

1 - Faites correspondre aux verbes de déclaration suivants les numéros qui conviennent :
dire, déclaré, répliqué, saurais gré, serais, commenté, répondre, vouloir, parler, exprimer.
2 – Réécrivez ce texte au registre courant.
Papa, il est prof de français… Oh, pardon : mon père enseigne la langue et la littérature
françaises. C’est pas marrant tous les jours ! Je veux dire : parfois, la profession de mon père
est pour moi cause de certains désagréments. L’autre jour, par exemple. En sciant du bois, je
me suis coupé le pouce. Profond ! J’ai couru trouver papa qui lisait dans le salon.
- Papa, papa ! Va vite chercher un pansement, je pisse le sang ! ai-je hurlé en tendant mon
doigt blessé.
- Je te prie de bien … 1 … t’exprimer correctement, a répondu mon père sans même lever le
nez de son livre.
- Très cher père, ai-je corrigé, je me suis entaillé le pouce et le sang s'écoule abondamment de
la plaie !
- Voilà un exposé des faits clair et précis, a … 2 … papa.
- Mais grouille-toi, ça fait vachement mal ! ai-je lâché, n'y tenant plus
- Luc je ne comprends pas ce langage, a … 3 … papa, insensible.
- La douleur est intolérable, ai-je traduit, je te … 4 … donc extrêmement reconnaissant de bien
m’accorder sans délai les soins nécessaires.
- Ah, voilà qui est mieux, a … 5 … papa satisfait. Examinons d’un peu plus près cette
égratignure. Il a baissé son livre et m’a aperçu, grimaçant de douleur et serrant mon pouce
sanguinolent.
- Mais t’es cinglé ou quoi ? a-t-il hurlé, furieux. Veux-tu foutre le camp, tu pisses le sang ! Tu
as dégueulassé la moquette ! File à la salle de bains et démerde-toi ! Je ne veux pas voir cette
boucherie!
- J’ai failli … 6 … : « Très cher papa, votre façon de … 7 … m’est complètement étrangère. Je
vous … 8 … de bien vouloir vous … 9 … en français.» Mais j’ai préféré ne rien … 10 … . De toute
façon, j’avais parfaitement compris. Je suis doué pour les langues, moi.
Bernard Friot

Vous aimerez peut-être aussi