Vous êtes sur la page 1sur 61

Télécommunications fondamentales

Objectif:

• Donner une vision globale des principes de base des


systèmes de télécommunications analogiques et numériques
• Déduire les caractéristiques minimales.
• Contenu de la matière:

• Chapitre 1 : Généralités sur les Télécommunications


• Chapitre 2 : Systèmes de communication
• Chapitre 3 : Techniques de transmission analogiques
• Chapitre 4 : Techniques de transmission numérique

1
Télécommunications fondamentales
Planning Prévisionnel

Chapitre 1 : Généralités sur les Télécommunications


2 Séances

Contenu :

•Historique et évolution des télécommunications,


•Services offerts par les télécommunications,
•Normes et standards de télécommunications

2
Télécommunications fondamentales
Planning Prévisionnel

Chapitre 2 : Systèmes de communication


4 Séances

Contenu :

•Sources et signaux des télécommunications,


•Schéma de base et principes d’un système de communication,
•Support de transmission :
(Lignes de Transmission : ligne bifilaires,
câble coaxial, lignes imprimés, Guides d’ondes, Fibres optiques,
Espace libre)
3
Télécommunications fondamentales
Planning Prévisionnel

Chapitre 3 : Techniques de transmission analogiques


4 Séances

Contenu :
• Rappels mathématiques :
•Classes de signaux, Exemples de signaux élémentaires,
•Principe de la transmission analogique,
•Filtrage, Amplification,
•Modulation, Mélange.
4
Télécommunications fondamentales
Planning Prévisionnel

Chapitre 4 : Techniques de transmission numérique

4 Séances

Contenu :
•Principe de la transmission numérique,
•Echantillonnage,
•Quantification,
•Codage,
•Canal de transmission.

5
Télécommunications fondamentales

Mode d’évaluation :

Contrôle continu : 40 % ; Examen final : 60 %.

Contrôle continu : 40 % :
• 1er Contrôle Continu /20 ou (/10) après les deux premiers chapitres
• 2eme Contrôle Continu /20 ou (/10) avant la fin de 4éme chapitre
• La note finale de CC TD = Moyenne des 2 contrôles continus
• Un bonus de participation et d’assiduité en TD.

6
Y.Bennani 7
Rappel sur les dB
Rapport entre puissances Rapport entre tensions

Y.Bennani 8
Université de Saad Dahleb- Blida 1/ Faculté de Technologie/Département d’électronique

Télécommunications fondamentales
Chapitre 1
Généralités sur les télécommunications
Lundi 12/02/2018
Mardi 13/02/2018
Généralités sur les télécommunications

1. Qu’est-ce que la télécommunication


2. Services offerts par les télécommunications
3. Historique et évolution des télécommunications
4. Normalisation/Standardisation
5. Organismes de normalisation
6. Téléphonie mobile/Cellulaire

Y.Bennani 10
1. Qu’est-ce que la télécommunication

Qu’est-ce que la Communication?

Définition (Standard, cas génaral)


La communication est un échange, une
interaction entre deux personnes ou plus
qu’on appelle émetteur et récepteur.

• Émetteur : celui qui parle


• Récepteur : celui qui écoute

Y.Bennani 11
1. Qu’est-ce que la télécommunication

Définition (2)
La communication est un échange, une
interaction entre deux Stations ou plus
qu’on appelle émetteur et récepteur.

• Émetteur : celui qui envoi


• Récepteur : celui qui reçoit

Y.Bennani 12
1. Qu’est-ce que la télécommunication

• Origine de mot Télé –Communication ?

Le mot télécommunications vient du préfixe grec télé télé- (τηλε-),


signifiant loin, et du latin communicare, signifiant partager [1].

Télécommunication = « communication électronique »

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9communications
Y.Bennani 13
1. Qu’est-ce que la télécommunication

• Définition:
Les télécommunications sont définie
comme la transmission à distance
d’informations avec des moyens à base
d’électronique et d’informatique.
Par exemple: le réseau GSM, Ordinateur,
Téléphone,….

Y.Bennani 14
1. Qu’est-ce que la télécommunication
• Le rôle des télécommunications est de transmettre des informations entre
différents utilisateurs et de leur permettre de dialoguer.

• Ces informations peuvent provenir de sources ou capteurs de natures :

• Physiques variables, sous forme analogique ou numérique (voix, caméra


vidéo, fichier électronique)
• Sont transmises par le biais de supports de transmission divers, "bruités", et aux
capacités limitées :

• (Air(espace libre), lignes "métalliques", fibre optique) vers différents blocs de


réception (haut-parleur, écran, d’ordinateur ou de portable) :

• Il faut alors adapter le signal initial au canal envisagé, afin de :

• Transmettre l’information le plus fidèlement possible tout en optimisant


l’utilisation du canal.
Y.Bennani 15
1. Qu’est-ce que la télécommunication

• Les réseaux de télécommunications constituent


l’équipement le plus complexe dans le monde. Avec
plusieurs milliards d’abonnés fixes ou mobiles, un
client qui place un appel peut rejoindre n’importe quel
autre client à travers le monde.

• Les services des télécommunications ont un


impact essentiel sur le développement économique
d’une société (pays)
• Les sociétés modernes sont largement dépendantes
des télécommunications
Y.Bennani 16
1. Qu’est-ce que la télécommunication
Concepts élémentaires : signal, message, information
• Une définition technique du terme information :

« Une information est un élément de connaissance nouveau


annoncé à un destinataire, que ce dernier n’avait pas
auparavant »

‫ن ل‬ ‫ و م ن د ر‬،‫ق‬ ‫ددأ نإ‬ ‫ر‬ ‫ر‬ ‫ھ‬ ‫و‬ ‫ا‬

Théorème de Shannon la quantité d’information 0 et 1

Une information nulle a pour mesure 0 et une information « pleine


échelle » a pour mesure 1.
Y.Bennani 17
2. Services offerts par les télécommunications

• Téléphonie fixe et mobile


• Fax/mail
• Télévision conventionnelle et interactive
• Opération bancaires par téléphone ou par internet
• Réservation/Achat de billet d’avion/train/bus par internet
• Réservation d’hôtel
• Paiement en ligne(e-commerce, réservation en ligne,…)

• Paiement par carte bancaire dans les commerces(station de service,


centre commercial,..)
• Services gouvernementaux, paiement de compte de taxes, etc
• Surveillance électronique

Y.Bennani 18
3. Historique et évolution des télécommunications

• 1832, Morse proposa le télégraphe électrique


• 1837, Code Morse utilisé en télégraphie
• 1844, première ligne télégraphique opérationnelle(Washington-Baltimore)
• 1858, installation du premier câble (télégraphie) transatlantique entre
l’Amérique du nord et l’Europe. Il a fonctionnée pendant quatre semaines
seulement. Un deuxième cable est devenu opérationnels en juillet 1866.
• 1864, prédiction de l’existence d’ondes électromagnétiques (OEMs)(Radio).
Maxwell
• 1875, Graham Bell invente le Téléphone. Naissance de la compagnie de
téléphone Bell.
• 1887, Hertz a démontré expérimentalement la théorie de Maxwell.
• 1895, marconi a réussi à établir une liaison radio sur plusieurs centaines de
mètres à Bologne Le TSF(télégraphe Sans Fil) commença a équiper les navires
pour leur permettre de communiquer sur des distances de 2000 km.

• 1906, première transmission radio


• 1918, Armstrong invente le récepteur hétérodyne AM.
Y.Bennani 19
Y.Bennani 20
Y.Bennani 21
3. Historique et évolution des télécommunications

• 1929, première Télévision(TV) construite aux USA par Zworykin


• 1933, Armstrong construit le premier système de modulation FM
• 1936, diffusion commerciale du BBC(British Broadcasting Corporation)
• 1953, standards de la TV couleur établis aux USA
• 1962, 1er satellite géostationnaire de télécommunications telstar1
• 1981, téléphones mobiles de 1éme génération(analogique)

• 1981, téléphones mobiles de 2éme génération(numérique)


• 1991, Internet, World Wide Web
• 1999, le TSF a été remplacé par le système satellitaire de sauvetage
internationale, GMDSS(Global Maritime Distress and Safety System)

• 2000, téléphones mobiles de 3ème génération


• 2008, téléphones mobiles de 4ème génération

Y.Bennani 22
3. Historique et évolution des télécommunications

Le Carré de Polybios

Ce système a été inventé par l’historien grec Polybios,. Les lettres de l’alphabet
(grec à l’origine) sont arrangées dans un tableau.

Chaque lettre est codée par deux nombres:

•le premier indique sa ligne


•le deuxième sa colonne

Exemple:
Texte : message secret
Code : 32154343112215 431513421544

Y.Bennani 23
3. Historique et évolution des télécommunications

Le Télégraphe de Chappe
C’est un système, appelé aussi télégraphe à bras, ou télégraphe aérien,
constitué de deux ailes articulées et visibles de loin au moyen d’une lunette.
Un manipulateur modifie la disposition des ailes, représentant ainsi les lettres
de l’alphabet.

Y.Bennani 24
3. Historique et évolution des télécommunications
Le Télégraphe de Chappe
La première expérience du télégraphe aérien des frères Chappe a été réalisée le
3 mars 1791 sur une distance de 14 km, et aussitôt, 5000 km de réseau et 533
stations étaient mises en place sur le territoire français.

Le télégraphe à bras fut installé à Alger en 1842 pour les besoins de l'administration militaire
coloniale qui crée un réseau constitué de deux axes principaux, Alger-Oran et Alger-
Constantine avec des ramifications vers Médéa, Mascara et Tlemcen. Achevées
complètement en 1853, les lignes Ouest s'étendent sur 850 km de long. La ligne Est vers
Constantine, construite à partir de 1848, estY.Bennani
achevée en 1853. 25
3. Historique et évolution des télécommunications

Cette Dépêche télégraphique


a été transmise au moyen du
système Chappe, et a été
affichée dans les rues de
Paris neuf jours après la
bataille de Constantine

Y.Bennani 26
3. Historique et évolution des télécommunications

Le télégraphe de Morse
• Code Morse
Samuel Morse envoya le premier message télégraphique le 11 Janvier 1838 dans
le New-Jersey à travers un câble de 3 km de longueur

1 et 3 secondes pour le point et le tiret respectivement.


Y.Bennani 27
3. Historique et évolution des télécommunications

Le télégraphe de Morse

En Algérie, les premières lignes de télégraphe électrique furent installées en 1854 :


• Oran à Mostaganem (76 kilomètres),
• Alger à Médéa (90 kilomètres),
• Constantine à Philippeville (Skikda) (83 kilomètres)

Le premier câble sous-marin reliant la France et l'Algérie fut immergé en 1861 entre
Alger et Port-Vendres, mais il ne fonctionna que deux années.

Les premières communications régulières datent de la pose du câble de Bône-


Marseille, mis en service le 1er août 1870

Depuis, six autres câbles furent posés par l'Administration française, quatre entre
Marseille et Alger (en 1871, 1879, 1888 et 1913), le cinquième entre Marseille et
Oran (1892), le dernier entre Marseille et Philippeville (1925).

Y.Bennani 28
3. Historique et évolution des télécommunications
Graham Bell et l’invention du téléphone
Le 7 Mars 1876, par Alexander Graham Bell
appelant son assistant dans la pièce voisine
pour lui annoncer qu’il a reçu le brevet
US174465, qui lui accorde la propriété sur les
US174465
deux instruments, le téléphone et le système
téléphonique.

En 1922, à la mort de Graham Bell, il y a


alors 13 millions de téléphones en service Mister Watson, come here I want you
dans le monde

Fin 2006, le nombre d’abonnés à une ligne fixe


s’élevait à 1,27 milliards

Y.Bennani 29
3. Historique et évolution des télécommunications

Graham Bell et l’invention du téléphone


La paternité de Bell remise en cause ?
Des doutes quant à la paternité du téléphone apparurent en 2002 après un article
du Journal de Montréal. Ce dernier attribuait l’invention du téléphone à l’Italo-
Américain Antonio Meucci, qui aurait présenté ses travaux en 1860 et déposé un
brevet en 1871 déjà. Par manque de moyens financiers, son brevet s’éteignit en
1874. Le brevet du téléphone fut accordé deux ans plus tard à Bell, qui travaillait
dans le laboratoire où Meucci avait entreposé ses travaux. A la même époque, les
autorités américaines avaient tenté d’annuler le brevet de Bell, dans un procès
pour fraude, mais l’affaire se termina avec la mort de Meucci et l’expiration du
brevet de Bell.

Y.Bennani 30
3. Historique et évolution des télécommunications
La télégraphie sans fil (TSF) (La radio)

Installé par Marconi en 1897 à South Wellfleet,

Cette installation est parmi celles qui avaient intercepté le SOS


lancé lors du naufrage du paquebot Titanic le 15 Avril 1912, qui
a permis le sauvetage de plusieurs vies humaines

Message de détresse
envoyé par le Titanic

CQD : Come Quickly, distress)


SOS : Save Our Souls

Y.Bennani 31
3. Historique et évolution des télécommunications

L 'Algérie a vu sa première station TSF installée en 1907 dans un domaine militaire


à Fort-de-l’eau (Bordj el Kiffan). Avec une puissance de 1kW par antenne, elle
permet des communications avec des navires jusqu’à 500 km d'Alger. Cette
distance fut portée à 3000 km avec une puissance de 12 kW par antenne. Elle fut
rapidement utilisée comme station de radiodiffusion dont la mission avouée était de
propager les idées coloniales de la France auprès des populations algériennes.

Y.Bennani 32
3. Historique et évolution des télécommunications

Le téléphone mobile
Le téléphone mobile est de nos jours un objet inséparable d’une très
grande majorité d’individus, au point même de modifier nos relations
sociales et notre organisation du temps.

Apparu dans le grand public dès les années 1990


Son origine remonte pourtant aux années 1940. (Découverte de la technologie radio)

1973 l’inventeur du téléphone portable, le Dr Martin Cooper, passe son premier appel

Le qualificatif de mobile n’apparaît qu’avec le premier téléphone réellement miniaturisé,


créé par la marque Motorola, en 1983
En 1982, la Conférence européenne des administrations des postes et
télécommunications (CEPT) lance le Groupe spécial mobile (GSM), chargé
de développer un standard pour la téléphonie mobile en Europe.
En 1987, 13 pays européens adoptent la convention qui lance le standard
GSM.
3 milliards d’utilisateurs dans 212 pays et territoires
Y.Bennani 33
3. Historique et évolution des télécommunications
L’informatique et Internet
• John Von Neumann (1903-1957) crée en 1944,
la structure (architecture) qui compose les
ordinateurs modernes:
unité de traitement, unité de contrôle, la
mémoire et les dispositifs d’entrée-sortie
• L’informatique permet ainsi de garder des
informations en mémoire, dont la capacité ne
cesse d’augmenter avec la technologie.

• Ce n’est qu’avec l’avènement d’Internet et de son


corollaire, le World Wide Web, que les informations
ne sont plus seulement stockées, mais également
échangées et distribuées aux quatre coins du
monde.
• C’est la Bell Company , En 1958, invente le
modem, qui permettra de transmettre des
informations en données binaires sur une simple
ligne téléphonique. Y.Bennani 34
3. Historique et évolution des télécommunications

L’informatique et Internet
• L’informatique est véritablement née durant la Seconde Guerre mondiale,
En 1946 le premier ordinateur entièrement électronique : l’Electronical Numerical
Integrator and Computer (ENIAC) a été crée par 2 ingénieurs de laboratoire de
Recherche Balistique nord-américain (BRL).

• Le premier ordinateur commercialisé, en


1951, portait le nom de Universal
Automatic Computer (UNIVAC I).
Commercialisé par la firme Remington
Rand, sa construction aura duré 5 ans et
coûté plus d’un million de dollars. Au
total ce sont 56 exemplaires de l’UNIVAC
qui ont été vendus.

Y.Bennani 35
3. Historique et évolution des télécommunications

• La deuxième génération d’ordinateurs apparaît suite à l’invention du transistor par


la firme Bell Labs en 1947.

• L’invention du circuit intégré en 1958 permet de réduire drastiquement la taille des


ordinateurs.

• Egalement appelé « puce électronique » et est un circuit miniaturisé à l’extrême,


dont les milliers de composants sont regroupés dans un boîtier.

• Les années 1964 à 1975 ont vu l’arrivée sur le marché de plusieurs mini-
ordinateurs, inaugurant ainsi la 3eme génération d’ordinateurs.

Y.Bennani 36
3. Historique et évolution des télécommunications
L’informatique et Internet
• En 1971, avec l’invention du microprocesseur par Marican Hoff, que la
miniaturisation des composants de l’ordinateur et par conséquent l’apparition des
micro-ordinateurs (ou Personal Computer – PC). En effet, alors qu’au début les
circuits intégrés ne contenaient guère plus de 10 à 15 composants..

• Le premier microprocesseur (baptisé 4004) comporte 2300 transistors. Avec le


microprocesseur apparaît donc la quatrième et dernière génération d’ordinateurs,
qui correspond aux ordinateurs que nous utilisons aujourd’hui.
Y.Bennani 37
3. Historique et évolution des télécommunications

Le World Wide Web, une invention du CERN

• Ne pas confondre Internet et le web !,


Le web est l’une des applications d’Internet, comme le sont, par exemple, le
courrier électronique, la messagerie instantanée ou les systèmes de partage de
fichiers.
• Internet correspond, quant à lui, au réseau informatique, étendu à l’échelle de la
planète, reposant sur le protocole de communication IP (Internet Protocol), et rendant
accessible au public les services que sont le courrier électronique et le web.
• L’Internet est issu du réseau ARPANET créé en 1969 par l’Agence américaine des
Projets de Recherche (ARPA, Advanced Research Project Agency),
Le réseau ARPANET reliait quatre ordinateurs situés dans quatre universités
différentes.

• Mais le réseau se développa très vite, puisqu’il comptait déjà 35 machines en


1973 et 111 en 1977. Puis, en 1983, ARPANET devint un projet universitaire (Arpa-
Internet)

Y.Bennani 38
3. Historique et évolution des télécommunications

• En 1989, un informaticien britannique du CERN, Tim Berners-Lee, cherche un


moyen de permettre à ses collègues physiciens travaillant dans différentes universités
et instituts à travers le monde d’échanger rapidement des données et des images

• Le 6 août 1991, le premier site web est mis à la disposition de la communauté des
physiciens du CERN

• A la fin de l’année 1994, le web compte déjà 10’000 serveurs représentant 10 % du


trafic total transitant sur Internet et 10 millions d’utilisateurs

Y.Bennani 39
4. Normalisation / Standardisation
• Les réseaux de communication sont conçus pour servir une
grande variété d’utilisateurs qui utilisent l’équipement de
nombreux fournisseurs différents. Pour concevoir et fabriquer
des réseaux de manière efficace, il est nécessaire d’avoir des
normes afin d’atteindre l’interopérabilité
interopérabilité, la compatibilité et
les performances requises d’une manière rentable.

• Les standards ouverts sont nécessaires pour permettre


l’interconnexions
interconnexions des systèmes, des équipements et des
réseaux de différents fabricants, fournisseurs et opérateurs.
Les avantages les plus importants et d’autres aspects des
normes de télécommunication ouvertes sont expliqués
par la suite.

Y.Bennani 40
4. Normalisation / Standardisation

Y.Bennani 41
4. Normalisation / Standardisation

• Les normes favorisent la concurrence

• Normes conduisent à des économies d’échelle dans la fabrication

• Les intérêts politiques conduisent souvent à des normes différentes en Europe, au


japon et aux USA.
• Les normes internationales sont des menaces pour les industries locales des grands
pays, mais des opportunités pour les industries des petits pays.

• Les normes rendent possible l’interconnexion des systèmes de différents fournisseurs.

• Les normes crée une indépendance entre les utilisateurs, les opérateurs de réseau et
les fournisseurs

Y.Bennani 42
4. Normalisation / Standardisation
Les normes favorisent la concurrence

• Les standards ouverts sont disponibles pour tout fournisseur de systèmes


de télécommunications. Quand un nouveau système, est né , plusieurs
fournisseurs peuvent entrer sur ce nouveau marché.

• Si les spécifications d’un systèmes sont la propriété d’un seul


constructeur, il est difficile, voir impossible, pour un nouveau fabriquant
de commencer à produire des systèmes concurrents compatibles.

• La compétition ouverte rend les produits plus rentables, donc fournir des
services à faible cout aux utilisateurs de télécommunications.

Y.Bennani 43
4. Normalisation / Standardisation
Normes conduisent à des économies d’échelle dans la fabrication

• Les normes vont accroitre le marché des produits qui adhèrent à la norme, ce qui
conduit à la production de masse et aux économies d’échelle dans la fabrication et
l’ingénierie qui diminuent le prix et augmentent l’acceptation de la nouvelle
technologie.

Les intérêts politiques conduisent souvent à des normes différentes


en Europe, au japon et aux USA.

• La normalisation est non seulement une question technique. Parfois opposées


intérêts politiques, l’approbation de normes mondiales devient impossible, et des
normes différentes sont souvent adaptées pour l’Europe, les USA et le japon.
Pour protéger l’industrie locale, l’Europe ne veut pas accepter la technologie
américaine et l’Amérique ne veut pas accepter la technologie européenne.

Y.Bennani 44
4. Normalisation / Standardisation
Les normes internationales sont des menaces pour les industries
locales des grands pays, mais des opportunités pour les industries
des petits pays.

• Les principaux fabricants des les pays grands pays ne peuvent pas soutenir la
normalisation internationale, car elle ouvrait leurs marchés locaux à la concurrence
internationale. Les fabricants dans les petits pays appuient fortement la
normalisation mondiale, car ils sont dépendants des marchés étrangers. Leur
marché intérieur n’est pas assez grand pour l’expansion et ils sont à la recherche de
nouveaux marchés pour leur technologie.
Les normes rendent possible l’interconnexion des systèmes de
différents fournisseurs.
• Le principal objectif technologique de la normalisation est permettre aux systèmes
de différents réseaux de « se comprendre ». Les spécifications techniques
mentionnées dans les normes ouvertes font systèmes compatibles et prennent en
charge l’approvisionnement d’une large zone ou même des services mondiaux qui
sont basés sur la technologie standardisée.
Y.Bennani 45
4. Normalisation / Standardisation
Les normes crée une indépendance entre les utilisateurs, les
opérateurs de réseau et les fournisseurs

Une interface normalisée entre un terminal et son réseau permet aux


abonnées d’acheter les équipement terminaux provenant de plusieurs
fournisseurs. Les interface standardisées entre les systèmes du réseau
permettent aux opérateurs du réseau de faire appel à plusieurs fournisseurs
concurrents pour les systèmes. Cela améliore la disponibilité et la qualité
des systèmes et réduire leur coût.

Y.Bennani 46
5. Organismes de normalisation
Responsabilités d’un organisme de normalisation :

• Recensement des besoins de normalisation


• Elaboration des stratégies normatives
• Animation du système de normalisation
• Coordination des programmes de normalisation
• Mobilisation des partenaires
• Participation aux systèmes européen et international de normalisation
• Homologation, diffusion, promotion des normes
• Développement de la certification nationale de conformité aux normes

Y.Bennani 47
5. Organismes de normalisation

a) Parties intéressées par la normalisation

Equipement
manufacturers

Network Academic
operators experts

Service users

Interested parties

Y.Bennani 48
5. Organismes de normalisation
Les fabricants d’équipements participent à la normalisation pour:
• Obtenir le plus tôt possible des informations sur les futures normes pour
leur activités de développement
• Soutenir les normes qui sont basés sur leurs propres technologies
• Eviter la standardisation si elle ouvre leurs propres marchés.

Les opérateurs de réseaux soutiennent la normalisation pour :


• Améliorer la compatibilité des systèmes de télécommunications;
• Etre en mesure de servir une vaste zone ou même des services
internationales;
• Etre en mesure d’acheter du matériel provenant de plusieurs fournisseurs

Y.Bennani 49
5. Organismes de normalisation

Les opérateurs utilisateurs de service participent à la normalisation pour :


• Soutenir le développement de services internationaux normalisés;
• Avoir accès à des fournisseurs de systèmes alternatifs ( multi fournisseur
réseaux)
• Améliore la compatibilité de leurs futurs systèmes de réseau.

• D’autre parties intéressées comprennent les représentants du


gouvernement qui sont désireux d’avoir leurs approches nationales
adoptées comme normes internationales et les experts académiques qui
veulent devenir des inventeurs de nouvelles approches technologiques.

Y.Bennani 50
5. Organismes de normalisation
b) Autorités nationales de normalisation

•Les autorités nationales de normalisation approuvent les normes nationales


officiels.
• Certains aspects de normalisation sont laissées ouverts et nécessitent une norme
nationale. Par exemple, les autorités nationales déterminent les détails du plan de la
numérotation téléphonique. Un autre exemple concerne l’allocation fréquentielle
pour les opérateurs de réseaux.
Deutsche Industrie-Normen( DIN: Germany)
Finnish Standards Institute (SFS: Finland)
ANSI Some examples of
national
DIN BSI standardization
authorities
SFS
British Standard Institute (BSI: United Kingdom)
American National Standards Institute (ANSI: United States)

Y.Bennani 51
5. Organismes de normalisation
c) Organisations Européennes:

• Elles sont responsables de l’élaboration de normes à l’échelle européenne pour


ouvrir les frontières nationales afin d’améliorer les services de télécommunications
pan-européennes

ETSI CEPT European standards organizations


CEN/CENELEC

• European Telecommunications Standards Institute (ETSI)


• Comité européen de normalisation (CEN)
• Comité européen de normalisation électrotechnique (CENELEC)
• Conférence Européenne des Administrations des Postes et des
Telecommunications (CEPT)
Y.Bennani 52
5. Organismes de normalisation
d) Organisations Américaines
• L’autorité américaine de normalisation (ANSI) a accrédité plusieurs organisations à
travailler sur les standards en télécommunication.

EIA

IEEE FCC
TIA

American standards organizations

• Institute of Electrical and Electronics Enginners (IEEE)


• Electronic Industries Association (EIA)
• Federal Communications Commission (FCC)
•Telecommunications Industry Association ( TIA)
Y.Bennani 53
5. Organismes de normalisation
e) Organisations Mondiales

ITU-T(CCITT)

ISO/IEC
ITU-R(CCIR)

Global Standards organisations

• International Telecommunication Union (ITU)


• Comité Consultatif International de Télégraphique te Téléphonique (CCITT/ITU-T)
• Comité Consultatif International des Radiocommunications ( CCIR/ITU-R)
• International Standards Organization/International Electrotechnical Commission
(ISO/IEC)

Y.Bennani 54
6. Téléphonie Mobile/Cellulaire

1G: Première génération (70-80)


• Technologie analogique et commutation de circuit
• Total Access Communications Systems(TACS)-UK
• Advanced Mobile Phone Systems(AMPS)-USA/Canada
• Nordic Mobile Telephone System(NMT)-Scandinavia

2G: Second génération (90-début 2000)


• Technologie numérique et communication de circuit
• Débit: xxkb
• GSM-Norme la plus répandue
• D-AMPS(Digital version of AMPS)
• PDC(Japan)
• CDMA One(USA, Corée) Y.Bennani 55
6. Téléphonie Mobile/Cellulaire
3G: Troisième génération (début 2000)
• Toujours numérique, mais beaucoup plus de capacité
• Basée sur la communication par paquet
• Deux principales normes:
• UMTS
•CDMA /2000
• Débit: XMb

4G: Quatrième Génération (fin 2000


• Toujours numérique, mais beaucoup plus de capacité
• Basée sur la communication par paquet
• Une norme : LTE
• Débit: xxx Mb
Y.Bennani 56
6. Téléphonie Mobile/Cellulaire

https://image.slidesharecdn.com/3g4g5g-130725030734-phpapp01/95/presentation-on-
1g2g3g4g5gcellular-wireless-technologies-23-638.jpg?cb=1394599276

Y.Bennani 57
Rappel sur les dB
Rapport entre puissances Rapport entre tensions

Y.Bennani 58
Question 1 :
Lister deux ou plusieurs systèmes télécommunications électriques qui fournissent un
service :
• Bidirectionnel
• Unidirectionnel

Question 2 :
Quels sont les avantages les plus importants des normes mondiales de
télécommunications?

Y.Bennani 59
@ Retenir

1. Historique et évolution des télécommunications


2. Normalisation/Standardisation
3. Organismes de normalisation
4. Téléphonie mobile/Cellulaire

Y.Bennani 60
Références
• Support de cours Télécommunication Fondamentale (2016) de Mr
Bahoura. Université de Blida1
• http://www.computermuseum.li/Testpage/UNIVAC-1-FullView-B.htm
• Cours de télécommunications fondamentales de l’université de
Constantine.. M. T. BENHABILES
• http://www.neowave.com.my/mobilemoney_faqs.asp
• https://www.ieee.org/index.html
• http://www.itu.int/fr/pages/default.aspx
• https://fr.slideshare.net/kaushal_kaith/3g-4g-5g

Y.Bennani 61