Vous êtes sur la page 1sur 7

Directeur de la publication : Edwy Plenel

www.mediapart.fr
1

cause en interne (lire notre enquête). Et en début de


semaine, Radio France a annoncé l’ouverture d’une
Violences sexuelles: Canal+ mis en cause
enquête après le récit d’une de ses journalistes, Amaia
pour son soutien à Pierre Ménès Cazenave.
PAR LÉNAÏG BREDOUX, SOPHIE BOUTBOUL, YOUMNI KEZZOUF, SOPHIE
BOUTBOUL, ILYES RAMDANI ET SOPHIE BOUTBOUL
ARTICLE PUBLIÉ LE VENDREDI 26 MARS 2021
Son témoignage (à écouter ici) est édifiant. La
journaliste, spécialiste du rugby, a d’ailleurs annoncé
Malgré les nombreux témoignages qui le visent, Pierre la semaine dernière sa démission de Radio France. «
Ménès a bénéficié du soutien de la direction de Canal Cette décision n’est que la conséquence de plusieurs
+. Sa hiérarchie évoque désormais l’avoir averti en mois, plusieurs années, de harcèlement moral et de
2020. Selon nos informations, le chroniqueur a par harcèlement discriminatoire », écrit-elle, évoquant
ailleurs écopé d’un rappel à la loi en 2019 après une des « remarques déplacées, sexistes, des attitudes
plainte pour « agression sexuelle ». dénigrantes et archaïques », ou encore un « plafond
de verre ».
« Pendant des années, j’ai parlé, et personne ne
m’a entendue, confie-t-elle à Mediapart. J’ai saisi
la cellule discriminations, la DRH et rien n’a
changé… » Le directeur de l’information et des sports
Vincent Giret a botté en touche, indiquant qu’Amaia
Pierre Ménès au bord d'un terrain de Ligue 1, à Monaco, en 2018. © Valéry Hache / AFP
Cazenave n’avait pas saisi la cellule d’écoute dédiée
aux violences sexuelles, et qu’il attendait les résultats
Le calendrier est saisissant. Alors que Canal+ pousse
de l'enquête interne.
vers la sortie trois femmes journalistes sportives, la
chaîne cryptée a tout mis en œuvre pour soutenir son La journaliste, elle, a trouvé un autre emploi, «
chroniqueur vedette, Pierre Ménès, mis en cause dans extraordinaire », dit-elle. Elle vit ses derniers jours
de nombreux témoignages de violences sexistes et à Radio France. Elle ajoute : « C’est malgré tout un
sexuelles. Depuis de longues années, et jusque ces déchirement de quitter le service public… »
derniers jours. À Canal, trois journalistes mises sur la touche
La polémique a refait surface après la diffusion À Canal+, depuis dimanche, l’atmosphère en interne
dimanche soir sur Canal+ du documentaire consacré est étouffante. Selon nos informations, la direction de
au sexisme dans le journalisme sportif (« Je ne la chaîne ne s’est pas, ou très peu, manifestée auprès
suis pas une salope, je suis une journaliste! », des journalistes témoignant dans le documentaire,
de Marie Portolano et Guillaume Priou). De et qui travaillent, ou ont travaillé pour elle. Pas de
nombreuses femmes journalistes y témoignent des message d’amitié ou de soutien. Dans les couloirs,
violences sexistes et sexuelles qu’elles ont subies, des
humiliations et des réflexions sur leur physique ou
leur compétence qu’elles ont dû endurer. « C’est un
système », insistent-elles quand on les interroge.
« Un système »
L’an dernier, c’est d’ailleurs le service des sports de
France Télévisions (lire notre enquête) qui était dans
l'œil du cyclone – trois journalistes ont été licenciés
depuis. La chaîne beIN Sports vient de voir partir un
de ses journalistes vedettes, Alexandre Ruiz, mis en

1/7
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
2

toutes et tous craignent de prendre aussitôt la porte chaîne du groupe, lors d’une séquence destinée à
s’ils osent prendre la parole, ou parler à l'extérieur… éteindre la polémique. Le second l’a été mercredi 25
L’heure est à la chasse aux sources. mars par Les Jours.

Pierre Ménès au bord d'un terrain de Ligue 1, à Monaco, en 2018. © Valéry Hache / AFP

« Depuis que l'information de la censure de l’interview Le plateau du CFC ce jour-là © Document Mediapart
de Pierre Ménès est sortie, leur seul intérêt n'est pas Dans les deux cas, on y voit la journaliste Marie
de recenser les victimes, mais de trouver les “taupes”. Portolano confronter Pierre Ménès, à propos d’un
Cela a amplifié la chasse aux sorcières. Mais il n’y a épisode daté en 2016 et au cours duquel elle raconte
pas de taupes, ces histoires d’abus sont connues par que le chroniqueur a soulevé sa jupe en public (après
des centaines de personnes dans Canal », affirme un.e un plateau où Antoine Griezmann était invité, comme
salarié.e de Canal sous couvert d’anonymat (lire notre le montre la photo ci-contre) – Ménès prétend ne pas
Boîte noire). s’en souvenir.
Elles le sont d’autant plus que certains épisodes ont été Dans l’autre extrait, Marie Portolano interroge le
remontés directement à la direction, ou ont été diffusés chroniqueur à propos d’un baiser sur la bouche imposé
en direct à la télévision… Une plainte vise également en direct à l’antenne de Canal+, le 27 février 2011, à
Pierre Ménès, pour harcèlement moral – classée sans la journaliste Isabelle Moreau.
suite à l’automne dernier, elle a été redéposée par
« C’est pas un smack qui va te salir non plus, faut se
l’ex-assistant du chroniqueur sur la saison 2017-2018,
calmer. Tout ça, c’est ce que je ne supporte plus dans
Emmanuel Trumer. Une information judiciaire a été
le truc d’aujourd’hui. Si tu ne peux plus faire un bisou
ouverte – une procédure automatique.
sur la bouche à une copine… Au secours ! », explique
Pour de nombreuses personnes interrogées, Ménès, alors Ménès, dans cette vidéo censurée par Canal+.
réputé proche de Yannick Bolloré, est une carte
La journaliste, elle, raconte que cet épisode l’a
majeure de la direction du groupe, à l’image d’Éric
profondément marquée, dans un contexte où elle
Zemmour sur CNews. Un atout pour faire « le buzz »
peinait à trouver sa place dans la rédaction du
et alimenter un modèle économique.
Canal Football Club. Selon nos informations, après
Des vidéos accablantes le baiser en direct, l’équipe du CFC avait envisagé
Pendant des années, le groupe a ainsi affiché de rediffuser l’extrait en le faisant commenter au
un soutien massif à Pierre Ménès qui travaille ralenti par des professionnels du foot… Une séquence
pour Canal+ depuis 2009. Canal+ est allé jusqu’à finalement jamais diffusée. Contacté, Hervé Mathoux,
supprimer deux passages du documentaire consacré le présentateur du CFC, n’a pas donné suite.
au chroniqueur vedette Pierre Ménès, intervenant Quant à Isabelle Moreau, qui n’a pas souhaité
régulier du Canal Football Club – une des dernières s’exprimer, elle a quitté l’émission quelques semaines
émissions phare de Canal+. plus tard. Elle travaille toujours pour Canal.
Un premier extrait a finalement été diffusé lundi soir,
dans l’émission Touche pas à mon poste (TPMP),
présentée par Cyril Hanouna, diffusée sur C8, autre

2/7
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
3

La scène en rappelle une autre, plus récente et datant Marie Portolano, co-autrice du documentaire, est déjà
de 2016, où l’on voit Pierre Ménès embrasser là encore partie – en interne, son éviction prochaine ne faisait
sur la bouche, et sans lui avoir demandé son avis, une aucun doute quand elle a été débauchée par M6. Quant
autre journaliste Francesca Antoniotti, sous les yeux à Laurie Delhostal, qui présentait jusqu’en février
ébahis de l’animatrice Estelle Denis. dernier Dimanche soir sports, elle va également quitter
Interrogé par Mediapart, Pierre Ménès a renvoyé vers la chaîne, contre son gré. L’information, révélée par
son avocat Arash Derambarsh, qui nous a longuement Les Jours, a été confirmée par plusieurs sources
répondu au téléphone. Sur le plateau de TPMP, lundi auprès de Mediapart.
soir, le chroniqueur a exprimé ses « profonds regrets ». Elles étaient sur la sellette depuis qu’elles avaient
« On ne me reprendra jamais à faire des choses comme signé une pétition de soutien à l’humoriste Sébastien
ça », a-t-il juré. Avant d’expliquer, encore une fois, Thoen, brutalement débarqué de la chaîne après
que « c’est #MeToo, on ne peut plus rien faire, on ne un sketch parodiant l’émission de Pascal Praud sur
peut plus rien dire ». CNews (groupe Canal). Cette pétition a déjà valu leur
Interrogée par Mediapart, Canal+ a indiqué avoir poste à plusieurs salariés du groupe.
sanctionné une fois son chroniqueur « par un Enfin, Agathe Roussel, directrice adjointe de la
avertissement », après la diffusion en juin 2020 de rédaction en charge des sports, qui n’a pas signé ce
l’émission Le QG sur Youtube. Pierre Ménès y lance, texte, est rétrogradée : elle est désormais « responsable
sur un ton badin : « Je suis la madone des flics, des des émissions documentaires des sports », comme le
Noirs et des Arabes. Statistiquement ils kiffent tous le stipule son profil Linkedin. Interrogée, la direction de
foot. » Canal+ parle d’un pôle « important », et ne confirme
Plus tard, il détaille des anecdotes de « baise » au pas avoir voulu écarter ces trois journalistes qui n’ont
Club Med : « J’ai fait des trucs pas racontables. […] pas souhaité s’exprimer (lire ses réponses sous l’onglet
Un truc racontable ? Des jumelles, lesbiennes… » Prolonger).
Rires sur le plateau. « Je vais même vous en raconter
une autre : la meuf, elle faisait 2 mètres 06. Une
Américaine, avec le menton en galoche, comme les
géants… […] Sauf qu’après elle était amoureuse, tu
penses que ça devait pas lui arriver souvent de voir le
loup. J’ai eu un mal fou à m’en dépêtrer. »
Plus généralement, Canal+ jure avoir « toujours Marie Portolano dans son documentaire, diffusé sur Canal+. © Canal+

été très vigilante à l’égard des propos ou des Des décennies de « blagues »
comportements inadaptés ». « De nombreuses mesures
Longtemps, Pierre Ménès a pu faire ou dire ce
ont déjà été prises sous l’impulsion du comité “Et ta
qu’il voulait. De nombreux journalistes interrogés par
Sœur ?” créé en 2018, en particulier sur la lutte contre
Mediapart se souviennent d’un collègue « à part ». «
le harcèlement et le sexisme ordinaire », promet-on à
Il pouvait dire n’importe quoi, à n’importe qui, et ça
la direction.
passait… Avec son sens de l’humour, de la répartie,
« Il pouvait dire n’importe quoi, à n’importe et son physique, personne n’osait lui reprocher quoi
qui, et ça passait » que ce soit », se rappelle un ancien de L’Équipe, où
Pourtant, trois journalistes du service des sports de Ménès a travaillé plus de vingt ans, jusqu’en 2005.
Canal+ ont été écartées ces dernières semaines – dont Comme d’autres, il multiplie les « blagues potaches »,
deux témoignent dans le documentaire. « l’humour de service militaire ».

3/7
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
4

« C’est quelqu’un qui n’a jamais eu de limites, être dans le travail. Ils sont relax, c’est de la bonne
reconnaît Vincent Duluc, qui a travaillé à ses côtés camaraderie. » L’avocat affirme aussi que « dans le
à L’Équipe. Il peut être très lourd mais ce n’est foot amateur, beaucoup parlent de façon relâchée,
pas un prédateur. Dire ça, ça ne veut pas dire qu’il sans la compréhension de l’impact et du sens de
n’a pas fait de dégâts. » Un ancien chef, toujours ces mots. Négro, pédé, gros porc, vous l’entendez
à L’Équipe, embraye : « Son grand truc, c’était souvent… Sans volonté de blesser ou d’être insultant.
d’arriver en lançant “Salut les trompettes” et de faire C’est un gentleman agreement. »
des vannes très fort dans la rédac, parfois sexistes… Sur Twitter, Ménès, lui, s’est déjà défendu de tout
Pierre, c’était la grande gueule, désinhibé, qu’on ne racisme – « Mon beau père est noir » ou « « Me sort
prenait pas toujours au sérieux – y compris sur le plan [sic] pas ton couplet raciste, ma mère a quitté la
professionnel. » Tunisie à 18 ans » – ou de toute homophobie – « J’ai
Tout y passe, selon de très nombreuses sources : les eu 14 ans un beau frère gay. J’ai tout fait avec lui
stéréotypes sur les Noirs, les Arabes, les femmes, des dîners gays des boites gay ».
les homosexuels… Une de ses saillies les plus « Pue la sueur de syndicaliste »
récurrentes : à chaque fois que l’occasion se présente,
Les techniciens, aussi, peuvent être la cible de ses
Pierre Ménès ressortirait sa théorie selon laquelle les
colères. Ceux de RTL se souviennent encore de
Noirs ne pourraient pas tirer de penalties « parce
cette soirée d’été 2010 au cours de laquelle il a
qu’ils n’ont pas de mental », racontent au moins trois
copieusement insulté l’un d’eux après une erreur en
témoins. Sans oublier les « pédés » ou les « bougnoules
studio.
» lancés à la cantonade ou écrits dans des messages
que nous avons consultés. « Pue la sueur de syndicaliste de merde », «
enculé de sa mère » : face à un animateur gêné,
Une journaliste qui a travaillé avec le chroniqueur
Pierre Ménès exprime longuement sa colère, selon un
football en dehors de Canal+ confirme, sous couvert
enregistrement que nous avons pu écouter. L’incident
d’anonymat, que Ménès « racontait des horreurs ».
a provoqué un vif émoi au sein du service technique,
« Ça pouvait être que j’avais couché avec tous les
confie un de ses membres de l’époque, qui assure
joueurs de foot ou que j’avais envoyé ma grosse chatte
que son responsable l’a signalé à Jacques Esnous, le
à tout le monde en photo. En parlant d’un collègue,
directeur de l’information. Sollicitée, la direction de
il disait aussi “il est à ma botte, je l’encule avec
RTL assure ne pas en avoir eu vent.
du gravier et du verre pilé” », affirme cette jeune
femme, qui travaille toujours pour la télé et craint les L’avocat de Pierre Ménès, lui, renvoie vers le message
conséquences si son nom était révélé. du directeur des sports de la radio, Christian Ollivier :
« Il a toujours été exemplaire. »
À chaque fois, la réponse de l’avocat de Pierre Ménès
est la même : « Pierre Ménès a un langage fleuri, Les femmes cibles privilégiées
très populo. La malveillance n’est jamais dans ses Les femmes sont particulièrement la cible des saillies
propos. Il n’a jamais la volonté de porter atteinte à la du Monsieur foot de Canal. Il parle par exemple de
considération et à la dignité de quelqu’un. Il n’a pas « la congelée » pour parler de la militante lesbienne
conscience que ce qu’il dit peut blesser ou humilier. Alice Coffin, aujourd’hui élue EELV à Paris. L’actrice
Cette période lui a fait prendre conscience qu’il y a et réalisatrice Aude Gogny-Goubert a raconté sur
des choses à ne pas dire et à ne pas faire. » Twitter que Ménès lui aurait lancé, au sortir d’un
Selon Arash Derambarsh, il faut aussi avoir en tête le plateau : « T’es en cuir toi, t’es une salope ! »
contexte : « Quand vous êtes dans le milieu du sport,
et on l’a vu dans le documentaire, les journalistes
sportifs sont dans un état d’esprit où ils n’estiment pas

4/7
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
5

« J’en ai parlé à tout le monde immédiatement en faits concordants pour agressions sexuelles, vous êtes
sortant du plateau, raconte-t-elle à Mediapart. Tout devant un tribunal correctionnel. Il y a eu un incident
le monde m’a dit : “C’est Pierre, il est comme ça.” avec une vendeuse, c’est tout. »
Comme c’est le cas avec plein d’autres gens. » Sollicitée, l’agence gérant les relations presse de Nike
À la journaliste Marie Portolano, toujours sur Twitter, France a transmis notre demande à Nike qui ne nous
il lance en 2017 : « Tu mets tes lunettes de secrétaire a pas répondu. Rui Pinto, directeur adjoint du Nike La
perverse demain ? » Défense de 2015 à 2019 et du Nike Champs-Élysées
Marie, 34 ans, maquilleuse depuis douze ans, n’a de 2010 à 2014, joint par téléphone, affirme n’avoir
pas oublié son unique rencontre fin 2016 avec Pierre jamais eu d’informations à ce propos : « Je ne pouvais
Ménès : « C’était pour des photos pour une publicité. pas être non plus présent tout le temps, mais on ne m’a
J’avais le pinceau sur sa tête, et une personne de la jamais rien remonté, pas un coup de fil, pas de mail. »
communication lui a dit qu’on filmait pour le making Manon Delcourt, créatrice de contenu sur les réseaux
of sur Snapchat. Il a répondu : “Ah c’est pas le moment sociaux, qui a travaillé à la boutique Nike des Champs-
de demander à la maquilleuse de me sucer c’est ça ?” Élysées de 2014 à 2017, en a un autre souvenir : «
» Marie s’est sentie « un peu dégueu » sur ce plateau On m’avait prévenue de faire attention quand Pierre
réunissant uniquement des hommes. « C’était sidérant Ménès arrivait à notre étage. Il s’appuyait sur notre
pour moi et aucun n’a rien dit », affirme-t-elle. épaule, nous tenait par le bras, par la taille… Et puis,
« Pour moi, et je vous ferais une réponse générale à il avait toujours des remarques sur nos tenues.[…] On
toutes ces affaires, c’est une blague potache », répond le vivait hyper mal. »
l’avocat de Pierre Ménès. « Ce n’est pas un méchant. L’ex-vendeuse se souvient qu’une fois, du côté des
Ce qu’il a dit n’est pas bien, Pierre Ménès s’est excusé cabines au rayon femme, une de ses collègues s’était
et regrette profondément ce comportement. » plainte auprès d’elle de Pierre Ménès, affirmant qu’il
Une plainte pour agression sexuelle lui avait « touché les fesses quand il passait dans les
cabines ».
Les employé.e.s du milieu audiovisuel ne semblent pas
les seul.e.s à s’être plaint.es. de Pierre Ménès. Jeudi, en fin de journée, l’éditeur EA Sports a
annoncé se séparer de Pierre Ménès, qui assurait
Le parquet de Paris nous confirme qu’une plainte
les commentaires de son célèbre jeu FIFA depuis
pour « agression sexuelle » a bien été déposée en
2016 : « Suite aux actes de Pierre Ménès, nous
octobre 2018 contre Pierre Ménès par une employée
mettons immédiatement fin à notre relation avec lui.
d’un magasin Nike parisien. Elle a été classée sans
EA n’intégrera donc pas les commentaires de Pierre
suite le 17 janvier 2019 après un rappel à la loi par
Ménès dans FIFA 22 ni dans les versions ultérieures
le délégué du procureur de la République. Le parquet
du jeu. »
précise : « Cette décision de classement sans suite est
susceptible de faire l’objet d’une nouvelle orientation. Boite noire
Comme toute décision de ce type, elle est provisoire et Contacté mercredi, Pierre Ménès nous a renvoyés vers
ne signifie pas absence d’infractions. » son avocat Arash Derambarsh. « Je me rangerai à son
De son côté, Arash Derambarsh, l’avocat de Pierre avis et à celui de ma chaîne. Je suis déjà au fond
Ménès, indique : « Le rappel à la loi n’est pas une du trou, j’ai pas besoin qu’on m’achève », nous a-t-
condamnation pénale : cela veut dire que vous êtes il indiqué, tout en précisant de ne pas avoir « de bons
impliqués et qu’on a de forts soupçons et des doutes souvenirs » avec Mediapart (une allusion à ce billet).
mais comme les faits ne sont pas établis, on ne veut Me Arash Derambarsh a longuement répondu à nos
pas que la victime se sente lésée. S’il y a de vrais questions mercredi soir par téléphone. Il a relu ses
citations jeudi.

5/7
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
6

Sollicitée mercredi par message et par mail, la 4/ Y a-t-il eu la moindre explication/recadrage/


direction de Canal+ a répondu à nos questions par mail discussion avec un membre de la hiérarchie à ces
– elles sont à retrouver sous l’onglet Prolonger. sujets ?
Nous avons interrogé de nombreux.ses salarié.e.s de Oui il a été convoqué à cette fin.
Canal+ ou d’ancien.ne.s collaborateurs/rices de Pierre 5/ Pourquoi la direction de Canal n’a-t-elle jamais
Ménès – tous et toutes ont demandé à rester anonymes lancé d’enquête interne visant Pierre Ménès –
par peur de perdre leur travail. certains de ses agissements étant publics ?
Prolonger Voir réponse au point 3 et 4
Questions adressées à Canal+ 6/ Le groupe dispose-t-il d’une charte sur
1/ Pourquoi avez-vous écarté deux femmes du l'utilisation des réseaux sociaux pour ses
service des sports Marie Portolano, Laurie collaborateurs.rices ?
Delhostal ? Et pourquoi avez-vous écarté de Nous n’avons jamais souhaité éditer de charte sur
la direction opérationnelle des sports Agathe l’utilisation des réseaux sociaux. Les journalistes
Roussel ? et collaborateurs sont libres de s’exprimer, c’est
Marie Portolano a reçu une proposition de M6. une relation de confiance entre le Groupe Canal
Après quelques mois de réflexions, elle a choisi + et ses salariés. Nous avons mis en place pour
de tenter cette nouvelle aventure au sein du Groupe les collaborateurs du Groupe Canal+ des sessions
M6 et présenter notamment des programmes de d’information sur l’utilisation des RS.
divertissements. Elle a d’ailleurs quitté le Groupe 7/ Y a-t-il eu ces dernières années des actions de
Canal+ en très bons termes. prévention sur le sexisme, les violences sexistes et
Laurie Delhostal, proposait un résumé multisport sexuelles ? Sur le racisme ?
du week-end. Avec les nouveaux droits qui ont été Beaucoup a déjà été fait et bien des mesures ont
attribués à Canal+ : 100% de la Ligue 1, nous avons déjà été prises, en particulier sur la lutte contre
décidé de prolonger le Canal Football Club à la place le harcèlement et le sexisme ordinaire pour à la
de Dimanche Soir Sport. fois sensibiliser, prévenir et traiter ces phénomènes :
Agathe Roussel est toujours membre de CODIR des process protecteurs ont été instaurés sur
Sport. Elle en en charge de l’important Pole des les tournages, les dispositifs et procédures anti-
documentaires sport. harcèlement ont été rénovés et renforcés, les
2/ Depuis qu’il collabore avec Canal, avez-vous formations et les conférences internes sur ce sujet se
déjà convoqué et/ou sanctionné Pierre Ménès ? Que sont multipliées. Nous avons également œuvré dans
ce soit pour des propos à l’antenne, sur les réseaux le sens de l’égalité professionnelle entre les sexes via
sociaux, ou pour des accusations de harcèlement des actions visant une meilleure représentation des
sexuel, de sexisme, d’agressions sexuelles (dont femmes dans nos métiers (rattrapage des inégalités
certaines ont été diffusées à l’antenne), de racisme salariales, point d’attention sur la mixité dans les
ou d’homophobie ? métiers techniques) comme chez nos partenaires
(charte engageant à l’application d’une égalité de
Oui Pierre Ménès a été convoqué et sanctionné par un traitement entre les sexes pour nos contrats de
avertissement en 2020. préachat et de coproduction en France). Nous
3/ A-t-il été convoqué après la diffusion de avons aussi axé nos efforts éditoriaux en faveur
l’entretien à Le QG ? d’une représentation non stéréotypée des femmes
Oui il a été convoqué. dans nos contenus et nos communications, tout en
valorisant régulièrement et de manière volontariste
des opérations éditoriales consacrées aux femmes.

6/7
Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr
7

Nous avons également créé le comité « Et Ta sœur » en 10/ Pourquoi le directeur des antennes a demandé
2018, pour la lutte contre le harcèlement et le sexisme à Pierre Ménès de participer à TPMP lundi soir,
ordinaire. comme il l’a dit lui-même à l’antenne ?
8/ Pourquoi avez-vous demandé la suppression Il nous est apparu important que Pierre Ménès puisse
des séquences du documentaire concernant Pierre directement s’exprimer.
Ménès ? 11/ Des dirigeants de Canal+ ont-ils demandé à
Le pitch de départ était de donner la parole aux d’autres journalistes femmes de monter au créneau
femmes : « Comment les femmes ont-elles réussi à se pour le défendre ? À Marie Portolano notamment ?
faire une place dans le monde fermé du sport à la Nous avons bien sur proposé à Marie Portolano
télévision, comment les choses ont-elles évolué et il y de prendre la parole également ce qu’elle n’a pas
a-t-il eu des changements de mentalité. » (… ) l’enjeu souhaité. Elle a préféré communiquer directement sur
est d’être reconnue comme compétente et non comme son compte twitter.
figurante (…) la question de la légitimité n’est jamais
12/ La direction de Canal s’est-elle manifestée
loin… »
auprès des journalistes, passées ou présentes
Nous avons souhaité rester en phase avec ce pitch et qui témoignent dans ce documentaire, depuis sa
choisi de laisser la place exclusivement aux femmes diffusion ?
interviewées par Marie. Les 3 hommes interviewés ne
Non mais nous avons pris soin de vérifier auprès de
figureront pas dans la version définitive.
certaines d’entre elles, encore en fonction que leur
9/ Pourquoi avez-vous décidé d’en diffuser une témoignage ne leur causerait aucun préjudice.
partie ensuite dans l’émission TPMP ?
13/ Des mesures sont-elle envisagées ? Mesures
Avez-vous demandé aux auteurs du documentaire
disciplinaires, formation, enquêtes internes… pour
avant de le faire ? Les avez-vous prévenus de cette
lutter contre toute forme de discrimination.
diffusion ?
Canal+ a toujours été très vigilants à l’égard
Avant sa diffusion nous avons envoyé un lien des propos ou des comportements inadaptés. De
presse pour visionnage. Ce qui a valu des retours nombreuses mesures ont déjà été prises sous
unanimement positifs. Puis, accusés de censure, alors l’impulsion du Comité « Et ta Sœur ?» créé en 2018,
même que nous donnons la parole à 16 femmes nous en particulier sur la lutte contre le harcèlement et le
avons décidé de diffuser l’intégralité de la séquence sexisme ordinaire.
incriminée (séquence qui concernait Pierre Ménès et
Marie Portolano) dans l’émission de Cyril Hanouna
sur C8.

Directeur de la publication : Edwy Plenel Rédaction et administration : 8 passage Brulon 75012 Paris
Direction éditoriale : Carine Fouteau et Stéphane Alliès Courriel : contact@mediapart.fr
Le journal MEDIAPART est édité par la Société Editrice de Mediapart (SAS). Téléphone : + 33 (0) 1 44 68 99 08
Durée de la société : quatre-vingt-dix-neuf ans à compter du 24 octobre 2007. Télécopie : + 33 (0) 1 44 68 01 90
Capital social : 24 864,88€. Propriétaire, éditeur, imprimeur : la Société Editrice de Mediapart, Société par actions
Immatriculée sous le numéro 500 631 932 RCS PARIS. Numéro de Commission paritaire des simplifiée au capital de 24 864,88€, immatriculée sous le numéro 500 631 932 RCS PARIS,
publications et agences de presse : 1214Y90071 et 1219Y90071. dont le siège social est situé au 8 passage Brulon, 75012 Paris.
Conseil d'administration : François Bonnet, Michel Broué, Laurent Mauduit, Edwy Plenel Abonnement : pour toute information, question ou conseil, le service abonné de Mediapart
(Président), Sébastien Sassolas, Marie-Hélène Smiéjan, François Vitrani. Actionnaires directs peut être contacté par courriel à l’adresse : serviceabonnement@mediapart.fr. ou par courrier
et indirects : Godefroy Beauvallet, François Bonnet, Laurent Mauduit, Edwy Plenel, Marie- à l'adresse : Service abonnés Mediapart, 4, rue Saint Hilaire 86000 Poitiers. Vous pouvez
Hélène Smiéjan ; Laurent Chemla, F. Vitrani ; Société Ecofinance, Société Doxa, Société des également adresser vos courriers à Société Editrice de Mediapart, 8 passage Brulon, 75012
Amis de Mediapart, Société des salariés de Mediapart. Paris.

7/7