Vous êtes sur la page 1sur 4

PSA PEUGEOT - CITROËN

Normes Véhicule
B18 3210
PIECES D'ASPECT EN MATERIAUX DE SYNTHESE
DEFINITION - APPROBATION

Page 1/4
INTERDITE pour ETUDE NOUVELLE et NON REMPLACEE

SOMMAIRE
1. OBJET 1
2. TERMINOLOGIE 1
3. DEFINITION DES PIECES 1
3.1. ELEMENTS ESSENTIELS DE DEFINITION 1
3.2. INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES 2
3.3. DOCUMENTS DE DEFINITION 2
4. APPROBATION DE PIECES, MATIERES ET SEMI-PRODUITS 3
5. ACCEPTATION PIECES ET MATIERES 3
6. HISTORIQUE ET DOCUMENT CITES 4
6.1. HISTORIQUE 4
6.2. DOCUMENTS CITES 4
6.3. EQUIVALENT A : 4
6.4. CONFORME A : 4
6.5. MOTS CLEFS 4

1.OBJET

Le présent document, qui concerne les pièces d'aspect en matériaux de synthèse peints a pour objet de préciser,
d'une part le processus à suivre pour établir leur définition et, d'autre part, les critères et conditions particulières
d'approbation à observer.

2.TERMINOLOGIE

Les termes ci-après, utilisés dans la présente norme, sont décrits dans la norme de gestion A10 1100 :
- ACCEPTATION
- APPROBATION
- PIECE D'ASPECT
- SPECIFICATION DE PRODUIT APPROUVE (SPA)
- SPECIFICATION TECHNIQUE ETUDES (STE)
- SPECIFICATION TECHNIQUE LABORATOIRE (STL)

3.DEFINITION DES PIECES


3.1.ELEMENTS ESSENTIELS DE DEFINITION

Il s'agit des éléments nécessaires pour une définition suffisamment précise permettant l'établissement des critères
d'approbation.

Pour chaque pièce, il y a lieu de définir :


 ses positions, ses formes géométriques, ses tolérances d'exécution,

OR : 01/08/1984 B : 28/05/2015 Usage Public


PSA PEUGEOT - CITROËN
PIECES D'ASPECT EN MATERIAUX DE SYNTHESE B18 3210 2/4

 ses conditions d'accostage ou d'assemblage avec les pièces voisines,


 sa présentation (zones peintes, revêtues, non revêtues...),
 sa matière,
 les matériaux d'assemblage, d'étanchéité, de protection...,
 les matières de revêtement appliquées par le fournisseur,
 les matières appliquées ultérieurement,
 les conditions de résistance mécanique (rigidité, rupture, vibrations...),
 les conditions de tenue chimique et aux intempéries,
 les caractéristiques mécaniques, chimiques, rhéologiques... des diverses matières (matériaux plastiques,
colles, primaires, peintures...).
Nota : Cette liste n'est pas exhaustive et peut être complétée en fonction des problèmes rencontrés.
3.2.INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

La communication, au fabricant, d'informations complémentaires est nécessaire car de leur connaissance et de


leur respect dépend la qualité demandée à la pièce ; toutefois ces informations ne sont pas strictement
indispensables pour procéder à l'approbation. Il s'agit notamment de :
1. la nature du conditionnement pour le transport,
2. l'état à la livraison,
3. les traitements mécaniques et physico-chimiques subis après livraison dans les phases de fabrication du
véhicule,
4. la gamme des traitements subis par la pièce après livraison,
5. la nature du support de la pièce en peinture,
6. le point de montage sur véhicule en chaîne.

3.3.DOCUMENTS DE DEFINITION

Au plan émis par le Bureau d'Etudes, complété par des normes ou cahiers des charges indiqués en référence (voir
nota), peuvent s'ajouter des documents complémentaires tels que :
7. STE faisant l'objet de la norme A10 0270.
8. STL faisant l'objet des normes A10 0230 et A10 0235.
9. SPA faisant l'objet des normes A10 0210, A10 0215 et du cahier des charges B20 0150.
Nota : Indépendamment des normes applicables à l'ensemble des pièces véhicules quelle que soit leur spécificité,
les normes ci-après concernent plus particulièrement les pièces réalisées en matériaux de synthèse :
- B15 5020 "Revêtements par peintures - Définition des défauts d'aspect".
- B15 5050 "Revêtements de peintures - Véhicules finis".
- B20 1310 "Fournitures de pièces en matières plastiques - Prescriptions générales".
- B62 0020 "Matières thermoplastiques et thermodurcies - Désignations conventionnelles".
- B62 0100 "Pièces en matières plastiques - Exigences fonctionnelles".
Cette liste n'est pas exhaustive et il y a lieu, au cours de toute étude, de consulter l'ensemble des normes en
vigueur notamment en ce qui concerne les peintures, vernis, colles, mastics... communs aux pièces véhicules
quelle que soit la nature du substrat.

OR : 01/08/1984 B : 28/05/2015 Usage Public


PSA PEUGEOT - CITROËN
PIECES D'ASPECT EN MATERIAUX DE SYNTHESE B18 3210 3/4

4.APPROBATION DE PIECES, MATIERES ET SEMI-PRODUITS

Les demandes d'approbation de pièces sont émises à l'initiative et par le Bureau d'Etudes suivant la procédure
définie par la norme A12 5110. Les vérifications portent sur l'aptitude qu'a le produit final à remplir sa fonction.
L'expérience montre que, si cette vérification sur produit final seul est adaptée dans le cas de matériaux
classiques, objet d'une normalisation rigoureuse définissant des fourchettes précises, elle est très insuffisante
lorsque le substrat est un matériau de synthèse ou un composite.
Il existe en effet d'un fournisseur à l'autre des écarts de formulation suffisants pour modifier le résultat sur pièce
peinte. Il faudra donc, lorsque c'est nécessaire, effectuer une approbation de la matière ou du semi-produit
spécifique à l'application concernée et ceci que la pièce fasse l'objet d'une approbation officielle par les Etudes ou
simplement de vérifications équivalentes suivies d'une acceptation des premiers jeux de pièces par la Qualité.
Il en résulte parallèlement que la définition matière portée au plan devra être plus restrictive qu'à l'habitude.

La procédure prévue est la suivante :


 Le Département "Plastiques" adresse aux Etudes une STL définissant les conditions de vérification à utiliser.
 La référence de la STL est portée au plan en même temps que l'indication que la matière est soumise à
approbation et fait l'objet d'une SPA.
 Après les essais faits avec l'assistance du Département "Plastiques" sous responsabilité globale des services
d'Etudes ou Qualité (suivant qu'il y a ou non approbation de la pièce), le Département "Plastiques" émet une
SPA de définition matière.
Le tableau ci-après résume les différents cas possibles :

Niveau de difficulté Indications sur plan Approbation Acceptation Emission


pièce pièce SPA
Pièce Matière
R.A.S. R.A.S. - Désignation matière X
conventionnelle
Points particuliers - Désignation conventionnelle X
- STL
Pièce à risque R.A.S. - Désignation matière X X
conventionnelle
- Demande d'approbation
Pièce à risque Points - Désignation matière X X
particuliers conventionnelle
- Demande approbation
- STL
R.A.S. Matière à - Désignation matière X X
risque conventionnelle
- Référence à SPA
- STL
Pièce à risque Matière à - Désignation matière X X X
risque conventionnelle
- Demande approbation
- STL
- Référence à SPA

5.ACCEPTATION PIECES ET MATIERES

Dans le cas particulier de techniques nouvelles, la Direction Qualité peut demander au Département "Plastiques"
d'établir un document spécifique définissant les points critiques à surveiller, la nature des contrôles à effectuer,
etc., pour établir le plan de suivi de qualité en accord avec le fournisseur.
De tels documents sont rédigés au coup par coup. Ils ne font pas l'objet d'une procédure systématique dans le
cadre de l'approbation ou de l'acceptation des pièces en matériau de synthèse.

OR : 01/08/1984 B : 28/05/2015 Usage Public


PSA PEUGEOT - CITROËN
PIECES D'ASPECT EN MATERIAUX DE SYNTHESE B18 3210 4/4

6.HISTORIQUE ET DOCUMENT CITES


6.1.HISTORIQUE
6.1.1.CREATION
10. OR 01/08/1984 CREATION DE LA NORME.

6.1.2.OBJET DE LA MODIFICATION
11. A 14/10/1997 REPRISE SOUS IDEM.
12. B 28/05/2015 MISE EN IEN SUITE DDE MVEL 03/04/2015.

6.2.DOCUMENTS CITES
6.2.1.DOCUMENTS PSA
6.2.1.1.Normes
A100210, A100215, A100230, A100235, A100270, A101100, A125110, B155020, B155050, B200150,
B201310, B620020.
6.2.1.2.Autres
B62 0100

6.2.2.DOCUMENTS EXTERIEURS

6.3.EQUIVALENT A :

6.4.CONFORME A :

6.5.MOTS CLEFS

OR : 01/08/1984 B : 28/05/2015 Usage Public