Vous êtes sur la page 1sur 26

MISE EN FORME DES MATERIAUX

1
Forgeage industriel

Estampage
Matriçage Laminage
Extrusion

Emboutissage Forge libre

Procédé de mise en forme d’un matériau afin de produire des pièces mécaniques
ébauchées ou finies à haute caractéristiques.
Cette mise en forme s’effectue a chaud ou a froid par déformation plastique (effort
supérieure a la limite élastique).
2
Estampage
• La forge par estampage consiste à former, après
chauffage, des pièces brutes par pression entre deux
blocs - les matrices - portant en creux la forme exacte du
produit à réaliser.

3
Afin de diminuer l'effort nécessaire à la mise en forme, il est
nécessaire de chauffer. On trouvera, ci-dessous, l'influence de
la température sur la contrainte d'écoulement du métal
estampé. Mais au cours du chauffage, les lopins se revêtent
d'une couche dure d’oxydes appelée couramment « calamine »

4
CHAUFFAGE
Par induction : il consiste à induire, Par conduction : La pièce à
dans un inducteur à l'aide d'un chauffer est placée entre deux
générateur G, à la surface du métal électrodes. La chaleur ainsi
passant dans une bobine B créant produite, directement à l'intérieur du
un champ magnétique alternatif, lopin, confère à ce mode de
des courants qui échauffent par chauffage une très grande efficacité
effet Joule la périphérie des lopins. énergétique : rendement voisin de
100 %.

5
Estampage

6
Estampage
Écoulement du métal

7
FIBRAGE NATUREL
Au cours de l’estampage, le métal est mis en forme par les gravures de l’ébauche,
ce qui a pour effet d’orienter les fibres existantes et de conférer à la pièce un
maximum de résistance en service

8
Matriçage
• La forge par matriçage consiste, comme
l'estampage, à former après chauffage des
pièces brutes réalisées en alliages non
ferreux tels que les alliages d'aluminium,
de cuivre, de titane, de nickel, etc.

9
Extrusion
• La forge par extrusion, procédé plus récent, repose sur
le même principe que l'estampage, mais elle est
conduite à froid. À la température ambiante, on contraint
le matériau à remplir complètement la forme en creux
d'une matrice grâce à une très forte pression exercée
sur un poinçon.
• Ce procédé donne des pièces aux formes encore plus
précises que celles qui sont réalisées avec les deux
premiers procédés et présentant des états de surface
excellents, ce qui permet souvent de les utiliser sans
usinage complémentaire.
• La masse moyenne des pièces extrudées est de l'ordre
d'un kilogramme
10
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

ECRASAGE

Déformation d’un lopin


dans la direction de son
axe par compression entre
deux tas plats

11
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

PREFORMAGE

Déformation d’un lopin


dans une matrice par
compression sous l’action
d’un poinçon

12
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

FILAGE INVERSE

Opération qui consiste à


faire s’écouler le métal le
long, autour ou à l’intérieur,
du poinçon dans le sens
contraire de son avance

13
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

FILAGE DIRECT

Opération qui consiste à


faire s’écouler le métal au
travers d’une filière, dans
le sens du déplacement du
poinçon
L’ensemble de la matière
ne traverse pas la filière

14
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

FILAGE DIRECT

15
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

FILAGE DIRECT CREUX

Opération identique au
filage direct, mais
appliquée à des corps
creux obtenus par filage
inverse.
La pression du poinçon
s’exerce sur la collerette

16
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

FILAGE DIRECT PAR ENFILADE

Opération identique au
filage direct creux, mais
l’ensemble de la matière
traverse la filière, chaque
pièce étant poussée par la
suivante.

17
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

FILAGE LATÉRAL

Opération dans laquelle la


matière est forcée de
s’écouler latéralement au
travers d’un orifice ménagé
dans la paroi de l’outillage

18
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

ETIRAGE

Opération qui consiste à


réduire l’épaisseur de paroi
d’un corps creux en le forçant
au travers d’une filière. La
pression du poinçon s’exerce
au fond du corps creux, la
matière traverse entièrement
la filière

19
DIFFERENTS TYPES DE DEFORMATION

REFOULAGE

Opération qui consiste à


écraser dans la direction de
son axe, une partie libre d’un
lopin, ou d’une pièce, afin de
former une tête ou une
collerette

20
Forge libre
• La forge libre est la plus ancienne des techniques de
forgeage. Elle permet d'obtenir à chaud des ébauches
ou des pièces mécaniques brutes dont la forme est
atteinte au terme d'un nombre plus ou moins grand de
transformations successives.
• Ne nécessitant pas d'outillages spécifiques, cette
technique est appliquée lorsqu'il s'agit de produire, dans
des délais parfois courts, des pièces à l'unité ou en très
petites séries.
• Ces ébauches peuvent avoir des dimensions
importantes et atteindre une masse de plusieurs tonnes

21
Laminage
• La forge par laminage permet d'obtenir
des couronnes en tous matériaux.
• Ces couronnes peuvent avoir un profil
rectiligne ou un profil d'une forme
quelconque, soit intérieur, soit extérieur,
soit les deux à la fois.
• Le diamètre des couronnes varie de
quelques centimètres à une dizaine de
mètres au maximum.
22
EMBOUTISSAGE
• La forge par emboutissage consiste à former des tôles
par pression entre deux matrices portant en creux la
forme exacte du produit à réaliser.

23
• l’extrémité de la pièce repérée R résulte de l’avalement
du métal à travers une partie semi-circulaire de la
matrice : ses éléments convergent vers le centre.
• Le côté repéré TP a subi un mode de déformation
appelé traction plane ou encore traction large.
• La partie supérieure du « dôme », marquée E, est une
zone dite en expansion.
24
Les machines à forger

• Les machines à chocs:


• Les moutons
• Les marteaux pilons
• Les marteaux de contre frappe

25
Les machines à forger
• Les machines à pression
• Les presses mécaniques
• Les presses hydrauliques
• Les presses à vis
• Les laminoirs à couronnes

26

Vous aimerez peut-être aussi