Vous êtes sur la page 1sur 13

Législation des Salaires

Les relations de travail sont régies au Mali par la loi n° 92-020 du 23 septembre
1992 instituant le code du travail ainsi que par les textes subséquents et les
conventions et accords collectifs de travail (la négociation collective) comme par
exemple (convention collective fédérale du commerce, les conventions collectives
Les sur les transports)

I. Les éléments constitutifs du salaire

Un salaire est constitué de :

 Le salaire indiciaire : on attend par salaire indiciaire, l’indice


correspondant à chaque catégorie dans la grille salariale multiplié par la
valeur au point (on parle très généralement de salaire indiciaire dans la
fonction publique).

 Le salaire de base : à chaque catégorie de travail, la loi détermine le


montant de salaire de base correspondant à défaut des conventions et accord
collectifs de travail. Le SMIG constitue le minimum de salaire de base fixé par
la loi (28460 majoré de 5%) arrondi à 30 000 F CFA

 Le salaire de base majoré : on attend par salaire de base majoré, le


salaire de base augmenté de plus d’un pourcentage.

Par exemple : un salarié peut refuser que par son expérience qu’il ne signe pas son
contrat sous le salaire de base correspondant à sa catégorie et peut demander une
majoration de 15% de son salaire de base. Si dans sa catégorie le salaire de base
était fixé à 150 000 il bénéficiera d’une majoration de 15% de ce salaire de base
150 000 et bénéficiera comme salaire de base majoré 150 000 + 22 500 = 172 500

Après l’un de ces éléments de base viennent

 Les indemnités légales ou constantes:

Les indemnités légales sont celles accordées aux employés par la loi :
Exemple : Constante (indemnité de cherté de vie, indemnité du 18 avril).
Indemnité spéciale 82/38, indemnité de solidarité (voir tableau taxation des
salaires)

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
 Les indemnités conditionnelles
Les indemnités conditionnelles sont les indemnités versées en complément
de salaire liés à la qualité du travail ou à la personne du salarié, les
indemnités liées aux résultats de l’entreprise, à des événements propres aux
salariés et les avantages en nature article 3 de l’arrête 99-0892/MF –SG 22
portant modalité de déduction de l’assiette imposable des primes et
indemnités versées en complément de salaire.

Exemple : indemnité de maladie, indemnité de résidence, …

Les primes : versés en complément de salaire liés à la qualité du travail ou à


la personne du salarié, les indemnités liées aux résultats de l’entreprise liées à
des événements propres aux salariés et les avantages en nature article 3 de
l’arrête 99-0892/MF –SG portant modalité de déduction de l’assiette
imposable des primes et indemnités versées en complément de salaire.
Exemple : prime de risque, prime de monture.

II. Composition du salaire brut :

 Salaire de base ou salaire de base majoré ou salaire indiciaire


 sursalaire
 Indemnités légales ou constantes
 Autres indemnités
 Les primes
 Avantages en natures ou espèces

III. L’Assiette des cotisations

Les cotisations dues à l’INPS sont assises sur l’ensemble des rémunérations,
salaires ou gains y compris les avantages en nature ou en espèce, à l’exception
de celles qui ont le caractère de remboursement de frais (art 187 du code de
prévoyance sociale).

Sont soumis à cotisation les éléments de la rémunération qu’ils soient directs ou


assimilés ainsi que les primes et indemnités liées à la qualité du travail, les
primes et indemnités liées à l’emploi ou aux conditions particulières de travail et
les avantages.

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
retenues légales sur salaire

Les retenues légales sont

 Les cotisations sociales qui sont :

1. l’INPS 3.60%
2. l’AMO 3.06%.

 L’impôt général sur le revenu qui est :

1. ITS (impôt sur les traitements et salaires barème ITS)

REGLES D’IMPOSITION

1) L’impôt sur les Traitements et Salaires est assis sur l’ensemble des
rémunérations, salaires ou gains y compris les avantages en nature,
primes et indemnités diverses, à l’exclusion de celles qui ont un caractère
de remboursement de frais.

2) Tous les éléments qui participent à la rémunération du salarié entrant en


ligne de compte .Ce principe concerne notamment :
Les appointements et salaires (Bruts) ;
Les rémunérations quelles qu’en soient la forme et la périodicité,
attribuées aux travailleurs ;
Les salaires des stagiaires en période d’essai ou des intermédiaires
qui dépendent de l’entreprise ;
Les majorations pour les heures supplémentaires effectuées de jour
ou de nuit ou le dimanche et jours fériés ;
Les majorations éventuelles pour travaux de nuit ;
Les rémunérations majorées en indemnisation des jours fériés
chômés découlant d’une obligation légale, d’un engagement
contractuel ou d’une décision unilatérale du chef de l’entreprise ;
Le salaire de la main d’œuvre occasionnelle
2. C F (contribution forfaitaire à la charge de l’employeur 3,5%)
3. TFP (taxe de formation professionnelle à la charge de l’employeur 2%)
4. TL (taxe de logement à la charge de l’employeur 1%)
5. TE (Taxe emploi jeune à la charge de l’employeur 2%)

Sont passibles dans certaines limites, les retenues nées de saisies arrêt ou de
cession volontaire souscrite dans les formes définies (art 123 du code de travail)

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
V. Le calcul de la base imposable à l’ITS et à L’INPS

1. Détermination de la base imposable à l’ITS

Le calcul de la part ouvrière précomptée : 3,60%


La base imposable à l'INPS est égale au salaire brut moins les primes et indemnités
non imposables à l'INPS. A cette base on applique le calcul des 3.60% et on a l’INPS
part ouvrière. Ainsi valable pour l’assurance maladie obligatoire on applique le 3.06%

PART EMPLOYE = BASE IMPOSABLE INPS X 3,60%

Calcul de l'ITS:

La base imposable à l'ITS est égale au salaire brut moins l'INPS (part ouvrière
3.60%) calculé moins les primes et indemnités non taxable à l'ITS (voir le tableau
de fiscalisation des salaires en fin). Quand on a la base imposable à l’ITS. Pour le
montant à payer consulté le barème.

Base imposable ITS = Base ITS – INPS part ouvrière (3.60%)

En ce qui concerne le barème de payement une déduction est faite en fonction de la


situation matrimoniale (mariés à 10% de déduction) et pour chaque enfant en charge
(2,5% pour chaque enfant en charge jusqu’au dixième inclus)

L’enfant majeur infirme donne droite à une réduction d’impôt de 10%.

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
EXEMPLE DE BULLETIN DE SALAIRE

Bulletin de salaire du 01/04/2012 au 30/04/2012


Salarié Employeur

Nom Prénom : Ousmane Cissé


Etat Civil : M/4
Adresse : Bamako
Date d’entrée : 01 / 01 / 2005
Date de paie : 25 /04 /2012 Réseau des conseillers en Gestion et
N° d’ordre : 14
Organisation Paysanne
Hamdallaye
N° INPS : 11980801255 RCGOP
Emploi : Comptable
Catégorie : B6
Mode de règlement : virement bancaire
Texte : CCFC

Salaire de Base :……………………………… 84 881


Indemnité de solidarité :………………………... 5 000
Indemnité spéciale 82/38 :………………………1 000
Ancienneté :……………………………………… 5 093
Indemnité de fonction :………………………… 8 500
Heure supplémentaire :………………………… 4 668

RENUMERATION BRUTE ………………… 109 149


Charges Salariales Charges Patronales
Cotisation INPS Base Taux % Montant Taux% Montant
109 149 3.60 3930 18.40
Cotisation AMO 109 149 3.06 3340 3.5
Total des cotisations 7 270

Impôts Base ITS TL CF TFP Total


barème 1% 5% 2%

101 879
Acompte
Net à payer
Ce bulletin de paie doit ère conservé sans limitation de durée

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
FISCALISATION DES SALAIRES I

ELEMENTS DU ITS CF TFP TL TE INPS COTISATION D’EXO POUR VOIR


SALAIRE IMPOTS, TAXES ET ARRETE
CONTRIBUTIONS

16% ou 2% 1% 2% 22 à24%
barème 3.5ou5%

X X X X X

SALAIRE DE BASE
AUGMENTATION 18 X X X X X
AVRIL

INDEM CHERTE DE X X X X X
VIE

PRIME X X X X X
D’ANCIENNETE

SURSALAIRE X X X X X

INDEMNITE 32/88 EXO EXO EXO X X

INDEMNITE DE EXO EXO EXO X X


SOLIDARITE

AVANTAGES EN X X X X X
ESPECES

INDEMNITE DE EXO X X X EXO Exo imité à 10% du traitement de N°


CAISSE ET DE base 99/08/92/MF-
GESTION SG du
18/05/1999

INDEMNITE DE EXO X X X EXO Exo imité à 10% du traitement de IDEM


TRANSPORT base

FRAIS DE VOYAGE EXO X X X EXO Un voyage effectif une fois par an IDEM
EN CONGE1 prévue par convention
contractuelle

ALLOCATION DE EXO EXO EXO X X Si accorde conformément du IDEM


STAGES AU JEUNES décret n° 92- 128 / PM-RM du
DIPLOMES 18/04/ 1992

INDEMNITE DE EXO X X X X Exo limitée à 80 000 ( si CA – 250 IDEM


REPRESENTATION 000 000 ) et 60 000 ( si CA- 250
ET DE 000 000 )
RESPONSABILITE

INDEMNITE DE EXO X X X X Dans la limite des montants fixés IDEM


LICENCIEMENT par le code du travail

INDEMNITE DE EXO X X X X Dans la limite des montants fixés IDEM


DEPARTY A LA

1
Les frais de voyage en congé sont exonérés de cotisation en INPS dans la limite d’un voyage effectif tous les
deux ans lorsqu’elle est prévue par une convention contractuelle
Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale
Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
RETRAITE par le code du travail

INDEMNITE DE EXO X X X X 15% des émoluments hors IDEM


DEPAYSEMENT allocation familiale si Indem
fonction – avantages en nature

AVANTAGES EN EXO X X X X Exo pour 50% de leur valeur N°


NATURE2 intrinsèque et valeur 99/08/94/MF-
SG du
18/05/1999

SALAIRE DE MAIN X X X X X IDEM


D’ŒUVRE
OCCATIONNELLES3

2
Sont considérées comme avantages en nature : logement – matériel, mobilier-eau –électricité-téléphone-
Internet- domesticité-impôt personnel-transports carburant
3
Le taux de cotisation INPS pour MO est de 22%
Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale
Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
FISCALISATION DES SALAIRES

INPS
ITS 16% ou TFP TE 2% (22à
barème CF 3.5 % TL (1%) 2% 24%)
Salaires X X X X
Heures supplémentaires X X X X
Appointements divers et sursalaires X X X X
Prime de risque (peut ne pas être déductible
pour EXO X X X
certaines personnes)
Prime de fonction (limitée à 60 ou 80 000 F) EXO X X X
inhérent à la fonction ou à l'emploi
Prime de représentation et de responsabilité,
prime de EXO X X X
de sujétion (semblable à ci-dessus) EXO EXO EXO EXO
Indemnité de caisse ou de gestion des stocks EXO X X EXO
(maximum 10% du salaire de base)
Prime nuit et jours fériés X X X X
Prime d'ancienneté X X X X
Prime d'assiduité X X X X
Prime de technicité, de rendement, de
production X X X X
Prime de travaux dangereux EXO X X X
Prime de salissure EXO X X EXO
Prime de panier ou de cantine X X X EXO
Prime de solidarité 91 ou CTSP EXO EXO X X
Indemnité spéciale 82 pour salaire de
base EXO EXO X X
<25 000 CFA
Indemnités préavis X X X X
Indemnité de licenciement (limité à la loi) EXO X X X
Gratifications de fin d'année X X X X
Indemnité de départ à la retraite (limitée par
la loi) EXO X X X
Allocation de stage (<50 000F pendant 3 fois
6mois) EXO EXO X EXO
Périodes d'essai et intérimaires X X X X
Indemnité de cherté de vie (de 1974) X X X X
Jeunes diplômés de moins de 3 ans (art
243,305 et X X X X
ss) après déclaration à ONMOE EXO
Indemnité de résidence X X X X
Indemnité de transport (si trajet domicile)
maximum EXO X X EXO
10% du salaire de base, ou si somme globale
est un
élément fixé du salaire EXO X X EXO
Indemnités de déplacement (avec conditions) EXO X X EXO
Prime de monture personnelle (avec
conditions) EXO X X EXO
congés payés X X X X
Frais médicaux personnel et vêtements de X X X EXO
Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale
Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
travail
Indemnités maladies X X X X
Allocations familiales versés par un
organisme EXO X X EXO
Complément familial (identique pour tous) EXO X X X
Indemnité de dépaysement pour expatriés 15% X X X
Indemnité de déménagement (selon
conditions) EXO X X EXO
Billet de congé pour étrangers EXO EXO EXO EXO
Frais de scolarité X X X X
Salaires expatriés et étrangers X X X X
Avantages en nature 50% 100% 100% 100%
Salaires occasionnels ou Prime sur les
chiffres d'affaire X X X X

Lettre circulaire N°0009/S/DRC

Relative à l’assiette des cotisations

Les cotisations dues pour l’INPS sont assises sur l’ensemble des rémunérations,
salaires ou gains y compris les avantages en nature et indemnités diverses, à
l’exclusion de celles qui ont le caractère de remboursement de frais (art 187 CPS)

Eléments, primes, indemnités et avantages soumis à cotisations

Sont soumis à cotisations les éléments de la rémunération qu’ils soient directs ou


assimilés ainsi que les primes et indemnités liées à la qualité du travail, les primes ou
indemnités liées à l’emploi ou aux conditions particulières de travail et les avantages
en nature.

Eléments de la rémunération éléments directs :

Tous les éléments qui participent à la rémunération du salarié entrent en ligne de


compte. Ce principe s’applique sans exceptions aucune et concerne notamment :

- Les appointements et salaires


- Les rémunérations, qu’elles qu’en soient la forme et la périodicité, attribuées
aux travailleurs
- Les salaires des stagiaires en période d’essai ou des intérimaires qui
dépendent de l’entreprise
- Les majorations pour les heures supplémentaires effectuées de jour ou de nuit
ou le dimanche et jours féries
- Les majorations éventuelles pour travaux de nuit
- Les jetons de présence spéciaux

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
- Les rémunérations majorées en indemnisation des jours fériés chômés
découlant d’une obligation légale, d’un engagement contractuel ou d’une
décision unilatérale du chef de l’entreprise
- Le salaire de la main d’œuvre occasionnelle de manutention ou de
manipulation
- Le salaire des travailleurs étrangers travaillant sur le territoire malien. Il est
important de noter que ces travailleurs sont soumis au régime de sécurité
sociale dans les mêmes conditions que les travailleurs de nationalité
malienne.

Les primes et indemnités liées à la qualité de travail

Les primes ou indemnités constituent un complément de salaire et sont soumises à


cotisations, il s’agit notamment :

- La prime d’ancienneté,
- La prime d’assiduité,
- La prime de technicité,
- La prime de fond dans les mines,
- La prime de rendement,
- La prime individuelle,
- La prime d’informatique,
- La prime de standard,
- La prime de production,
- La prime d’augmentation de capital,
- La prime de bilan,
- La prime versée dans l’attente d’un réajustement de salaire,
- Les gratifications de fin d’année,
- L’intéressement aux chiffres d’affaires aux bénéfices et commissions,
- La participation aux frais scolaires,
- La prime de panier, de casse croute ou de cantine accordées régulièrement
au personnel sans que les conditions du travail des salaires concernés aient
modifiés,
- Les frais de voyage pris en charge par l’employeur à l’occasion d’un congé
payé,
- Les primes de vacance,
- Les indemnités, primes ou aides au logement,
- Indemnité de préavis,
- Indemnité de résidence,
- Indemnité venant en supplément des prestations prévues légalement,
- Indemnités de licenciement,
- Indemnité de départ ou de mise à la retraite,
- Indemnité de responsabilité,

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
- Indemnité de fonction,
- Indemnité kilométrique non justifiée allouée au personnel non itinérant,
- Indemnité de cherté de vie.

Les primes et indemnités liées à l’emploi et aux conditions particulières du travail

Les primes et indemnités suivantes se trouvent dans cette catégorie :

- Prime pour travail en atmosphère poussiéreuse


- Prime de travail dans l’eau ou dans la boue
- Prime pour le travail d’outils pneumatiques
- Prime d’altitude des ouvriers occupés sur les chantiers en haute montagne
- Prime de profondeur et de travail souterrain
- Prime de sous sol
- Prime climatique
- Indemnité pour travaux dangereux et insalubres
- Indemnité d’astreinte allouées à des ouvriers obligés de ne pas quitter leur
domicile la nuit ou les jours fériés, en cas de nécessité de reprise urgente du
travail pendant leur temps de repos
- Indemnité de séparation ou de dépaysement

Les avantages en nature

La valeur représentative des avantages en nature est à ajouter à la rémunération en


espèce pour le calcul des cotisations sociales.

Les avantages en nature sont constitués le plus souvent par la fourniture de la


nourriture ou du logement et accessoires pris ensemble ou séparément, carburant.

L’assurance accordée à un étranger est considérée comme avantage.

- La nourriture

En principe la nourriture est retenue par sa valeur réelle.

- Le logement

La valeur du logement est égale à la valeur locative réelle, augmentée des autres
avantages qui y sont liés tels que l’eau, l’éclairage et le chauffage

- Carburant

Les primes et indemnités non soumises à cotisation

Ne sont pas soumises à cotisations les sommes versées aux salariés pour les couvrir
des charges inhérentes à la fonction ou à l’emploi, sous forme de remboursement de
dépense concernant des frais réellement exposés, soit sous forme de dommages et

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
intérêts ou d’allocation forfaitaires à conditions que celles-ci aient pour objet de
couvrir des frais que les salariés sont dans l’obligation de supporter en raison des
conditions particulières de leur profession ou de leur emploi.

Entrent notamment dans cette catégorie :

- La prime d’outillage

Cette prime versée aux ouvriers propriétaires de leurs outils est en principe exclus de
l’assiette à condition que cela ne corresponde pas à des dépenses relatives à des
ouvriers n’ayant pas d’outils et n’ayant pas à s’en servir.

- La prime de salissure

Elle est allouée à des ouvriers qui assurent indistinctement des travaux
particulièrement salissants pour leur compenser leur frais de nettoyage.

- La prime de panier, de casse croute ou de cantine

L’attribution de cette prime est nécessitée par la contrainte dans laquelle se trouve le
travailleur de prendre une collation ou un repos supplémentaire en raison de
conditions particulières de travail tel que le travail en équipe, le travail continu, le
travail en horaire décalée, le travail sur un chantier éloigné du lieu du travail habituel.

- L’indemnité de lait

Accordée aux travailleurs manipulant des produits toxiques

- L’indemnité d’utilisation du véhicule personnel

Attribuée essentiellement aux coursiers chargés pendant les heures de travail de


faire de petites courses sur un véhicule leur appartenant.

- L’indemnité de déménagement

Si le déménagement est imposé par nécessité de service et par l’employeur à


l’exclusion de celui effectué pour des convenances personnelles du salarié

- L’indemnité de caisse

Elle est accordée aux travailleurs qui manipulent des fonds et qui ont une
responsabilité pécuniaire.

- L’indemnité de déplacement ou de frais de déplacement

Lorsque cette indemnité est attribuée d’une manière forfaitaire que son montant soit
fixe ou basé sur le déplacement effectif du salarié, elle est exonérée des cotisations
de sécurité sociale à condition que le déplacement soit réel, justifié par la fonction du

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali
bénéficiaire et en rapport avec les obligations professionnelles et que leur montant
soit réel en rapport avec les dépenses engagées.

- L’indemnité de transport

Attribuée aux salariés en raison de l’éloignement du lieu de leur domicile à condition


que le salarié ne bénéficie pas du transport de l’entreprise.

- Prime de voyage en congé payé au pays d’origine pour le personnel


étranger

Allouée au personnel étranger, cette indemnité qui doit correspondre au cout du


voyage au pays d’origine. Lorsqu’elle est prévue par convention contractuelle elle
n’est pas soumise à cotisation dans la limite d’un voyage effectif une fois tous les
deux ans.

- L’indemnité journalière

Allouée aux victimes d’un accident de travail

- Le salaire maintenu en totalité ou en partie : en cas de maladie du salarié


en application du contrat de travail ou d’un usage constant de la profession.
- Les gratifications à caractères discrétionnaire et sociale

Octroyées à l’occasion d’un mariage, d’un décès ou d’un pèlerinage

- La cantine collective

Lorsqu’elle est organisée par l’entreprise pour permettre à son personnel de prendre
un repas par jour sur les lieux de travail.

- Le ramassage du personnel

Effectué soit par les moyens disponibles de l’entreprise, soit par le truchement d’une
société de transport.

- L’allocation de stage

L’allocation de stage n’est pas soumise à cotisation

- Les œuvres sociales

Ne sont pas soumises à cotisations, toutes sommes dépensées au titre d’œuvre ou


d’actions sociales, lorsque ces œuvres ou actions sociales, en faveur du personnel
de l’entreprise, sont organisées sous forme d’avantage collectif et non individualisé

Ce Manuel est élaboré par Mr Alou DIABATE Contrôleur de Sécurité Sociale


Email : aloudiabate74@yahoo.fr
Tél. : 66 72 26 93
Bamako - Mali