Vous êtes sur la page 1sur 78

‫السنوية التدرجات‬

‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬


‫وزارة التربيت الوطنيت‬
‫دهيريت التعلين الثانوي اعلا‬ ‫الوفتشيت العاهت للبيداغوجيا‬
‫م والتكنولوجي‬

‫التد رجاث السنويت‬


‫هادة اللغت الفرنسيت‬
‫آداب ‪ /‬لغاث‬ ‫علوم‪/‬‬ ‫ثانوي‬ ‫الثالثت‬ ‫السنت‬
‫جويليت ‪2019‬‬

‫‪1‬‬
‫السنوية التدرجات‬
‫وزارة التربيت لا وطنيت‬
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET
POPULAIRE MINISTERE DE L’EDUCATION
NATIONALE

INSPECTION GENERALE DE LAPEDAGOGIE DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GENERAL ETTECHNOLOGIQUE

Progressions annuelles LANGUE FRANÇAISE


3ème année secondaire

Juillet 2019

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


2
‫السنوية التدرجات‬

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET


POPULAIRE
MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE INSPECTION
INSPECTION GENERALE DE LA PEDAGOGIE
DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

PROGRESSION
ANNUELLE

FRANÇAIS
CYCLE
SECONDAIRE
JUILLET 2019

Niveau : 3AS FILIERES : Lettres Philosophie et Langues Étrangères

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


3
‫السنوية التدرجات‬

Notes explicatives

1. Les objets d’étude sont à étudier en totalité et dans l’ordre de leur apparition dans le programme officiel.
2. Le projet pédagogique, conçu comme le cadre d’intégration et d’appropriation de tous les apprentissages, doit faire l’objet d’une négociation avec les élèves,
d’un suivi régulier et de retours incessants durant tout le processus d’apprentissage et de réalisation. La socialisation du projet (son exposition au destinataire)
est une étape obligatoire, elle permet de valoriser l’effort de l’élève et l’incite à s’investir plus dans les prochains projets.
3. L’intitulé du projet pédagogique est à présenter sous la forme d’une situation d’intégration. Il est négocié puis reformulé de façon à cibler la production d’un
dossier documentaire, d’une vidéo, d’un dépliant, d’un exposé, d’un affichage mural, etc. Sa durée de réalisation doit correspondre à la durée du projet
didactique (décliné en séquences.)
4. L’inventaire des ressources est donné à titre indicatif(colonne 04 matrice progressions). Il ne s’agira pas de tout étudier de façon exhaustive mais d’opérer
des choix en fonction des besoins en apprentissage identifiés à travers les évaluations diagnostiques. Privilégier le recours aux activités lors de l’étude de ces
ressources dans les textes supports pour orienter l’approche vers la grammaire en contexte et non vers la grammaire théorique.
5. Chaque intitulé de séquence cible un objectif de production écrite (ou orale). Les intitulés de séquences proposés dans les matrices sont donnés à titre
indicatif.
6. Le déroulement de la séquence répond à la structuration par compétences et non par séances. Chaque compétence sera travaillée en une ou plusieurs séances.
7. L’ordre des compétences répond à des objectifs d’apprentissage : a) - compréhension de l’oral / production de l’oral ; compréhension de l’écrit / production de
l’écrit. Néanmoins, l’enseignant peut reconfigurer l’ordre des compétences.
8. Chaque compétence doit être travaillée conformément aux tableaux des capacités et des objectifs énoncés dans les programmes.
9. La production écrite et la production orale ne doivent pas être cloisonnées. L’élève est sollicité à l’oral ou à l’écrit à n’importe quel moment de la séance ou de
la séquence.
10. Les objectifs de lecture sont à formuler comme suit, à titre d’exemple, « lire un texte pour le comprendre et le résumer » et seront concrétisés à la fin de la
séance. Aussi, est-il souvent nécessaire d’exploiter un support écrit durant deux séances afin de pouvoir le lire, comprendre ses caractéristiques énonciatives
et linguistiques et restituer à l’oral ou à l’écrit l’essentiel de son contenu.
11. Le choix des points de langue est tributaire de l’objectif de la séquence, laquelle prend en charge un modèle discursif. A cet effet, il est recommandé à
l’enseignant de se référer au programme qui recense les différents points à interroger et susceptibles de faire l’objet d’apprentissages (cf. tableau synoptique +
objets d’étude). Certains choix peuvent aussi être dictés par un besoin observé chez les apprenants, après l’évaluation diagnostique.
12. Tout fait de langue ne devrait être envisagé qu’en rapport avec la visée communicative de l’énonciateur. A cet effet, il doit être interrogé en contexte, lors de la
séance de compréhension, pour en comprendre le rôle et faire l’objet d’un réemploi à travers une situation d’intégration partielle, pour préparer l’élève, en
amont, à la production écrite.
13. Le volume horaire imparti à la réalisation de ces progressions est de 28 semaines. Les évaluations sommatives ne sont pas incluses.
IMPORTANT : Les deux premières semaines de septembre doivent être consacrées aux évaluations des profils d’entrée.
Le profil d’entrée / Cycle secondaire

Au terme du cycle moyen, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans le respect des valeurs et par la mise en œuvre de compétences
transversales, l’élève est capable de comprendre et de produire à l’oral et à l’écrit des textes explicatifs, prescriptifs, narratifs, argumentatifs et ce, en
adéquation avec la situation de communication.

Objectif Terminal d’Intégration (pour le cycle)

Produire un discoursécrit/oral d’une vingtaine de lignes (deux cent mots) relatifs à une situation problème de la vie sociale en respectant les contraintes de
la situation d’énonciation et en s’impliquant nettement(discours marqués par la subjectivité). Cf. programme 3ème A.S. page 05 (édition février 2006)

Profil d’entrée en 3èmeA.S.

L’apprenant est capable de :

- Comprendre et d’interpréter des discours écrits pour les restituer sous forme de comptes-rendus objectifs ou critiques, à l’intention d’un (des)
destinataire(s) précis, pour exprimer une réaction face à ces discours ou pour agir sur le destinataire ;
- Produire un discours écrit/oral sur un des thèmes étudié en 2 ème année en respectant la situation de communication et l’enjeu communicatif et en
choisissant le modèle le plus adéquat parmi les modèles étudiés. »
Sommaire
3ème année secondaire synopsis
1. Lettres et philosophie &languesétrangères
Volume
Projet Objet d’étude Intitulé du projet horaire Pag
e
Dans le cadre la commémoration d’une date
Projet 1 Textes et historique, réaliser une recherche documentaire 09
Séquence 01 + documents puis en faire une synthèse de l’information à mettre semain 07
02 d’histoire à la disposition des es
élèves

Volume
Projet Objet Intitulé du projet Pag
horaire
d’étude e
Organiser un débat au sein de la classe pour confronter
Projet 02 des points de vue sur un sujet d’actualité puis, en faire 09
Séquence 01 +
Le débat
un compte rendu qui sera publié sur la page Facebook semain
15
d’idées
02 de es
l’établissement.

Volume
Proj Objet Intitulé du projet horaire Pag
et d’étude e
Dans le cadre d’une journée citoyenne rédiger des
Projet
03
L’appel appels pour inciter les habitants de la région à faire 05 semaines 20
preuve de
Séquen
civisme.
ce

Volume
Projet Objet d’étude Intitulé du projet horaire Pag
e
Projet Réaliser un recueil de nouvelles fantastiques à mettre
04
La
à la disposition des élèves dans la bibliothèque du
05 semaines 25
nouvellefantastique
Séquen lycée
ce
Projet 1 Dans le cadre la commémoration d’une date historique, réaliser une recherche documentaire puis en faire
Séquence 01 + une synthèse de l’information à mettre à la disposition des élèves
02
- Identification du modèle discursif : texte expositif-informatif -Distinguer entre événement
-Identification des marques de la situation d’énonciation. Historique, réflexions, et
- Identifier les caractéristiques du texte expositif et narratif. commentaires.
Pré-requis -Inférer la visée informative du discours d’histoire. -Repérer les procédés d’authentification des faits racontés (dates, lieux,
-Retrouver les procédés d’objectivation en rapport avec la visée de l’auteur. noms des personnes citées.)
-Retrouver la chronologie de la narration. -Restituer l’information essentielle dans un texte expositif/informatif (la
-Distinguer entre acteur et témoin de l'événement. nominalisation, les anaphores, la substitution lexicale et grammaticale).
-identification du degré d’implication de l’énonciateur.
Capacités / Volu
Compétence Obj Régulatio
Exemples Ressources Déroulement de la séquence me
sà et n/
d’objectifs horai
installer d’étu Remédiati
d’apprentissage re
de on
prév
u
Comprendre 1. Savoir se positionner en Étudier le système énonciatif pour Lancement du projet Négocier en classe les
tant qu’auditeur : aboutir à la visée communicative termes et les modalités de réalisation d’un projet de
et interpréter
Textes et documents d’Histoire

- Adapter sa modalité d’écoute à recherche en rapport avec l’objet d’étude ou les


des discours de l’auteur. objets d’étude.
l’objectif.
objectivés, en  Emploi de la nominalisation Séquence 1 : Produire un texte pour
2. Anticiper le sens d’un pour reformuler les idées
tant que discours : informer d’un fait d’histoire de manière
essentielles et les présenter objective.
récepteur ou - Émettre des hypothèses de sens sous forme de plan.
en tant sur le contenu du message oral.
 Interroger l'effacement du
Compréhension de l’oral
3. Retrouver les différents Types d’activités
qu’interlocuteur locuteur à travers des
niveaux d’organisation d’un Exploitation des
. discours procédés d’objectivation. indicationsprésentant le document pour
- Distinguer les éléments constitutifs de la anticiper sur lesens.
situation de communication.  Lexique de la caractérisation Identification de la situation de communication.
: Lexique appréciatif Repérage du thème.
-Séquentialiser le texte écrit pour
Sélection des informations essentielles
retrouver les grandes unités de (mélioratif, péjoratif) (Prise denotes.)
sens.  Le champ lexical relatif au Identification des procédés d’objectivation
 Regrouper des éléments domaine considéré : du discours
d’information pour construire l’Histoire, la guerre, les Historique par :
des champs lexicaux. civilisations…  L’emploi des tournures
4.Élaborer des significations  Étude de la temporalité : impersonnelles (focalisation sur la
 Repérer les marques de l’énonciation. dimension référentielle)
-Repères temporels fixes/relatifs  L’absence des pronoms « je » et « nous »
- Expliquer l’influence des
constructions syntaxiques sur le au moment de l’énonciation) Identification des faits de langue dans leur
texte. -Antériorité des faits racontés. rapportà la visée de l'énonciateur. (Articulateurs
de classement, connecteurs chronologiques,
- Distinguer les informations -Le présent de narration
essentielles des informations temps du récit…)
dans le texte d’Histoire.
accessoires. -Temps du récit. Étude de l’ancrage historique à travers :
5.Réagir face à un discours -Connecteurs chronologiques  Identification des procédés
-Découvrir l’enjeu discursif. d'authentification des faits évoqués (dates,
lieux…)
 Distinction entre personne et personnage
 Chronologie et rapport au
moment de l’énonciation ((indices
temporels)
Produire des 1. Planifier son propos : Compétence disciplinaire :
exposés - Activer des Production de l’oral
oraux à connaissances relatives au Types d’activités
domaine de référence dont
partir d’un on doit parler. La prise de notes comme procédéde synthèse.
plan. - Adapter le volume de la
voix aux conditions La synthèse d’informations par
matérielles de la situation de regroupements de données.
communication.
Prise de notes ordonnées à partir d’un
2. Organiser son propos : exposé (écrit ou oral) pour en faire un
- Respecter le temps imparti. compte rendu.
3. Utiliser la langue d’une
façon appropriée : Reformulation des informations
- Reformuler son propre essentielles retenues.
propos quand c’est Critique d’une affiche informative
nécessaire. relative à une période historique donnée.
- Utiliser la syntaxe de l’oral.
- Soigner sa prononciation Activité de recherche : dans le cadre d’une
pour éviter que l’auditoire ne enquête, mise au point d’un questionnaire sur
fasse des contresens. un événement historique choisi.
(Pour les classes de lettres et langues
- Respecter le schéma étrangères.)
intonatif de la phrase.

Comprendre 1.Savoir se positionner en tant


et qu’auditeur : Séquence 1
interpréter - Définir son objectif de lecture Compétence disciplinaire :
(lire pour résumer, pour le
des discours plaisir, Compréhension de l’écrit :
écrits en vue pour accroître ses connaissances…).
Types d’activités
· Adapter sa modalité de lecture à
de les son objectif. (lecture littérale,
restituer inférentielle, sélective…).
Étudier le degré de distanciation du
sous forme scripteur par rapport aux faits racontés
2. Anticiper le sens d’un texte : (chronologie de faits vs commentaire de
de résumés. - Exploiter les informations faits d’histoire).
données par le paratexte pour
émettre des hypothèses de sens Étudier les outils d’ancrage historique
sur le contenu du message écrit. des faits racontés (nom de personnes,
lieux et dates, causes,
conséquences,événement.)
Étudier les moyens d’objectivation du
discours d’histoire en relation avec la visée de
3.Retrouver les différents l’auteur (la visée informative usage
niveaux d’organisation archivistique) à travers :
d’un texte - L’absence de « je » ou récit à la 3ème
- Distinguer les éléments personne.
constitutifs de la situation de - La réduction des modalités appréciatives.
communication.
- Séquentialiser le texte écrit Sélection des informations essentielles dans
pour retrouver les grandes unités les grandes unités de sens (parties et
de sens. paragraphes).
 Regrouper des éléments
d’information pour construire Repérer dans le texte des champs lexicaux
des champs lexicaux liés au thème et aux événements relatés.
4.Élaborer des significations
- Identifier les informations Identification dans le support des procédés
contenues explicitement dans le grammaticaux d’objectivation (structure
texte. passive, indicateurs de temps, éléments
- Distinguer les narratifs, etc.).
informations essentielles Identifier le système des temps (passé
des informations simple ou présent de l’indicatif à valeur
accessoires. historique, à mettre au service du compte
- Expliquer l’influence des rendu ou de la synthèse de documents).
structures syntaxiques sur le
texte.
5. Réagir face à un discours
- Juger du type de rapport que le
locuteur entretient avec l’auditeur.
1. Planifier sa production au
plan pragmatique et au plan Séquence 1
du contenu :
- Activer des connaissances Compétence
relatives au domaine de
référence dont on doit parler. disciplinaire :
- Sélectionner les
informations nécessaires à
Production de l’écrit
partir d’une Types d’activités
documentation. La prise de notes comme
- Se faire une idée du lecteur procédéde synthèse.
de l’écrit pour sélectionner  Discrimination des faits liés au
développement d'un exposé selon
les
des critères pertinents
informations les plus pertinentes.
(chronologie, logique).
2. Organiser sa production : Comparaison de textes d’histoire
- Mettre en œuvre le traitant d’un même événement et
modèle d’organisation suggéré réalisation d’une synthèse.
3. Utiliser la langue d’une Élaborationdes plans.
façon appropriée : Élaboration collective de
-Produire des phrases correctes la grille d’évaluation.
au plan syntaxique.
- Utiliser le lexique adéquat à la -Élaboration de la grille
Produire thématique, à la finalité de d’auto- évaluation et de
l’écrit. réécriture.
un
- Utiliser de manière adéquate
discours les signes de ponctuation pour -Élaboration de grilles de co-
en relation faciliter la lecture de l’écrit. évaluation et amélioration de la
4. Réviser son écrit : production.
avec -Utiliser une grille d’auto
l’objet évaluation pour détecter Séquence 2 :
d’étude, en ses erreurs à différents
niveaux. Produire un texte pour
tenant - Mettre en œuvre une
compte des stratégie de correction : présenter un fait d’histoire en y
mettre en jeu diverses introduisant des commentaires
contraintes opérations (suppression, et/ou des témoignages
liées à la addition, substitution, Compétence disciplinaire
situation de déplacement). Compréhension de l’oral
communicati
1.Savoir se positionner en Types d’activités
on et du tant qu’auditeur :
but visé. -Exploiter les informations Interroger le système énonciatif à
données par le professeur, avant l’effet de saisir la dimension
écoute d'un texte, pour émettre argumentative du discours : indices de
des hypothèses sur le contenu du la
message prise de position de l’auteur par rapport aux
oral, sur la fonction du faits relatés.
message (narrative,
argumentative…). Étudier le degré de distanciation du
· Adapter sa modalité de scripteur par rapport aux faits racontés
lecture à son objectif. (chronologie de faits vs commentaire de
2. Anticiper le sens d’un faits d’histoire)
texte :
-la prise de notes comme
- Exploiter les informations procédéde synthèse.
données par le paratexte pour
émettre des hypothèses de sens Identifier les informations en relation
sur le contenu du message avec les événements relatés en vue de les
écrit. restituer sous forme de compte rendu
objectif ou critique.
3. Retrouver les différents
niveaux d’organisation d’un
texte
 Identifier dans le support les
témoignages et les commentaires de
- Distinguer les éléments l’énonciateur
constitutifs de la situation de
communication. Interprétation et analyse critique
- Repérer la structure dominante
d’un message oral.
desdiscours.
· Séquentialiser le message pour
retrouver les grandes unités de sens
 Séquence 2
Regrouper des éléments Compétence disciplinaire :
d’information pour construire des
champs lexicaux
4.Élaborer des significations
Production de l’oral :
- Identifier les informations
contenues explicitement dans le Types d’activités
texte.
- Établir des relations entre les
informations pour faire des déductions, -La prise de notes comme
des prédictions. procédéde synthèse.
5. Réagir face à un discours -Production de discours respectant le même
- Découvrir l’enjeu discursif.
thème et/ou la même visée.
- Évaluer le degré de subjectivité
et le justifier. -Restitution des informations importantes
1. Planifier sa production au (compte rendu objectif/ compte rendu
plan pragmatique et au plan du
critique)
contenu :
-Respecter la consigne donnée.
2. Organiser sa production :
-Reformulation de l’information
-Insérer harmonieusement les essentielle.
énoncés narratifs, descriptifs, les
énoncés - Présenter un exposé oral en situation
au style direct et indirect. de monologue
 - Utiliser la syntaxe de l'oral.
3. Utiliser la langue d’une
-En situation d'interlocution : établir
façon appropriée :
-Produire des phrases correctes au le contact avec l'interlocuteur.
plan syntaxique.
-Utiliser le lexique adéquat à la
thématique, à la finalité de
l’écrit et faciliter la lecture de
l’écrit.
4. Réviser son écrit :
-Utiliser une grille d’auto évaluation
pour détecter ses erreurs à différents
niveaux.

- Mettre en œuvre une stratégie de


correction :
mettre en jeu diverses opérations
(suppression, addition, substitution,
déplacement
1.Savoir se positionner en tant Séquence 2
qu’auditeur :
- Définir son objectif de lecture
(lire pour résumer, pour le
Compétence disciplinaire :
plaisir,
pour accroître ses connaissances…). Compréhension de l’écrit
· Adapter sa modalité de lecture à
son objectif. (lecture littérale, Types d’activités
inférentielle, sélective, …)
2. Anticiper le sens d’un texte : Situation d'énonciation du texte et le
degré d’implication de l'énonciateur(je,
- Exploiter les informations
données par le paratexte pour nous…).
émettre des hypothèses de sens
sur le contenu du message écrit. Étudierle système énonciatif dans le
3.Retrouver les différents
support (modalités d’inscription de
niveaux d’organisation d’un l’auteur dans le texte : pronoms,
texte modalisateurs, commentaires, prises de
- Distinguer les éléments position par rapport aux faits relatés).
constitutifs de la situation de
communication. Identification de la structuration du
- Séquentialiser le texte écrit texte.
pour retrouver les grandes
unités de sens. Distinction entre événement
 Regrouper des éléments historique, réflexions et
d’information pour construire commentaires.
des champs lexicaux
Identification des témoignages et de leur
4.Élaborer des significations
rôle.
- Identifier les informations
contenues explicitement dans le Distinction entre l’événement raconté
texte. et les commentairesduscripteur.
- Distinguer les
informations essentielles Identification dans le support des
des informations
procédés grammaticaux
accessoires.
- Expliquer l’influence des
d’objectivation (structure passive,
structures syntaxiques sur le indicateurs de temps, éléments
texte. narratifs, etc.).
Identifier du système des temps (passé
5. Réagir face à un discours simple ou présent de l’indicatif à valeur
- Prendre position par rapport historique, à mettre au service du compte
au contenu. rendu ou de la synthèse de documents).

- Découvrir l’enjeu discursif.

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


12
·-Justifier la transparence ou
l’opacité du texte

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


13
1. Planifier sa production  Évaluation et justification du degré de
au plan pragmatique et au subjectivité du scripteur.
plan du contenu : Explication du rapport entre la
- Activer des connaissances linguistique et l'iconique.
relatives au domaine de
référence dont on doit parler.  Déceler la dimension argumentative du
document d’histoire :
-Identifier les passages explicatifs, les passages
2. Organiser sa production : argumentatifs (commentaires, analyses), les
- Mettre en œuvre le témoignages historiques.
modèle d’organisation suggéré Interprétation et analyse critique
par une consigne ou le modèle des commentaires du scripteur.
d’organisation le plus adéquat
Identifier dans le support des témoignages
à la situation de
rapportés au style direct (à exploiter dans le cadre du
communication. compte rendu de lecture au style indirect et non à
étudier de façon classique de réécriture
grammaticale d’un style à un autre)
3. Utiliser la langue d’une
façon appropriée : Identification et étude des faits de langue en
-Produire des phrases correctes rapport avec la visée de l’énonciateur : Les
au plan syntaxique. indices de subjectivité (marques de la personne,
les péjoratifs/les mélioratifs, les modalisateurs,
- Utiliser le lexique adéquat à les types de discours…)
la thématique, à la finalité de
l’écrit. Séquence 2
- Utiliser de manière adéquate Compétence disciplinaire :
les signes de ponctuation pour Production de l’écrit :
faciliter la lecture de l’écrit. Types d’activités
4. Réviser son écrit : La synthèse d’informations par
-Utiliser une grille d’auto regroupements de données.
Le compte rendu objectif/ Critique
évaluation pour détecter (pour les classes de lettres et de langues)
ses erreurs à différents Consolidation de la structuration et
niveaux. de la cohérence des textes des
- Mettre en œuvre une élèves.
stratégie de correction : - Élaboration des plans.
mettre en jeu diverses -Élaboration collective de la
opérations (suppression, grille d’évaluation.
addition, substitution, -Élaboration de la grille
d’auto- évaluation et de
déplacement
réécriture.
-Élaboration de grilles de co-
évaluation et amélioration de la
production

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


13
Le fait poétique : sensibiliser Travaill
les apprenants à l’aspect 1h er les
esthétique de la langue et aux formes
images du discours à partir des poétiqu
supports (chansons, dictons, es
poèmes, images, B.D., utilisées
habituel
calligrammes) le ment
dans
divers
discours
.
Séance bilan : Retour sur le
projet. 1h
Types d’activités :
- Socialisation duprojet.
- Évaluation du projet.
- Ré/orientations.
Projet 02 Organiser un débat au sein de la classe pour confronter des points de vue sur un sujet d’actualité puis, en faire
Séquence 01 + un compte rendu qui sera publié sur la page Facebook de l’établissement.
02
Mise en place de la séquence / évaluation
Pré-requis
diagnostique
(évaluation diagnostique sous la forme d’une production écrite.)
Capacités /
Compétences Volu Régulation /
à
Exemples Ressources Déroulement de la séquence
me Remédiation
d’objectifs
installer horai
d’apprentissage
re
1. Comprendre 1. Savoir se positionner en tant Étudier dans le support le système Séquence 2 : Produire un texte
et interpréter qu’auditeur : énonciatif pour faire apparaitre le pour concéder ou réfuter
degré d’implication de l’énonciateur
des discours - Définir l’objectif de l’écoute dans son discours par : 1- Compréhension de l’oral
oraux à visée - Se préparer à l’activité de  La présence formelle (je, nous
endogroupal et « on » à valeur générale Types d’activités
argumentative, compréhension de l’oral en fonction
ou endogroupale.)
en récepteur ou de l’objectif retenu pour la séance. - Exploitation des
 L’absence des marques formelles en
en 2. Anticiper le sens d’un discours : tant que stratégie argumentative. informations données par le
tant - Émettre des hypothèses de sens
 L'initiation à l’étude des professeur avant écoute
modalisations appréciatives comme pour émettre des hypothèses
qu’interlocuteur. sur le contenu du message oral. outils linguistiques d’expression de de sens sur le contenu du
3. Retrouver les différents niveaux la subjectivité.
Étudier les stratégies argumentatives au plan message oral.
d’organisation d’un discours - Complétion d’un tableau
lexical : la persuasion et la conviction.
- Distinguer les éléments constitutifs Étudier dans le support l’implicite identifiant les différents
de la situation de communication. dans l’expression des rapports paramètres de la situation de
- Repérer la structure dominante logiques. communication.
d’un message oral. Étudier la structure de l’argumentation - Interprétation d’un geste,
Le dans ses deux variantes de la défense et de d’une intonation, d’une mimique.
débat 4. Élaborer des significations : la réfutation d’une thèse.
- Identification des thèses
 Identifier les informations Étudier le mouvement concessif comme
d’idé contenues explicitement dans le stratégie argumentative. (Certes… mais…) en présence, de leurs
es message. Étudier le coordonnant « mais » comme arguments, des exemples.
 Identifier le champ lexical dominant. outil de correction d’une opinion. - Discrimination des arguments.
 Repérer les marques de l’énonciation. Étudier dans le support l’expression de - Mise en relief des
l’opposition lexicale (l’antonymie par procédés concessifs.
 Mettre en évidence l’implicite dérivation)
par la connaissance du contexte. - Identification des types
Distinguer les rapports d’opposition et de d’arguments, de leur
 Interpréter un geste, une intonation, concession dans le cadre du réquisitoire.
une mimique enchainement…
Étudier les types d’arguments (logique,
 Établir des relations entre les d’expérience, d’autorité, ad-hominem : de - Repérage et analyse du type
informations pour faire des façon positive dans le plaidoyer et de façon de lexique utilisé et justification
déductions, des prédictions. négative dans le réquisitoire) de son emploi.
5. Réagir face au texte : Étude et analyse des registres de langue - Analyse de la
- Prendre position par rapport pour montrer la spécificité du discours. stratégie argumentative.
au contenu. Étudier le lexique mélioratif et le lexique - Justification du choix ou
-Évaluer la pertinence des péjoratif en fonction de la visée des choix énonciatifs.
choix énonciatifs. (emploi des communicative. - Réaction face au contenu.
différents
procédés mis au service de la visée)
Produire des 1. Planifier son propos :
 Définir la finalité du message oral 2- Production de l’oral
discours oraux  Activer des connaissances Types d’activités
en situation de relatives à la situation de (Les objectifs
monologue ou communication. d’apprentissage retenus
 Activer des connaissances constituent autant de
d’interlocutio relatives au domaine de référence critères d’évaluation des
n pour dont on doit parler. productions attendues)
concéder et  Choisir le niveau de
langue approprié. - Production d’une
réfuter une  Adapter le volume de la voix aux argumentation en situation
opinion.. conditions matérielles de la d’interlocution pour concéder
situation de communication. et réfuter une opinion, sous
2. Organiser son propos : forme de jeux de rôles, de
 Assurer la cohésion du message mini-débats.
pour établir des liens entre les - Développement d’un argument
informations. par un exemple.
Le  Arrimer son propos au - Prise de parole devant un
débat propos de l’interlocuteur. auditoire défini dans une
d’idé  Respecter le temps imparti. situation de communication et
3. Utiliser la langue d’une réfutation d’une opinion, sur des
es sujets divers.
façon appropriée :
 Produire des phrases correctes - Prise en charge de la
au plan syntaxique. communication non verbale (la
 Utiliser le lexique adéquat à posture, la voix, le regard,) :
la thématique, à la finalité de attitude négative.
l’oral. - Prise en charge des rituels de la
 Établir le contact prise de parole (, ouverture,
avec clôture, saluer l’auditoire,
l’interlocuteur. présenter son opinion, justifier
 Manifester ses réactions par sa prise de parole…)
l’intonation, par des interjections. -…
 Utiliser la syntaxe de l’oral.
 Soigner sa prononciation pour
éviter que l’auditoire ne fasse des
contresens.
 Respecter le schéma intonatif de
la phrase.
Comprendre 1. Savoir se positionner en tant Compréhension de l’écrit :
Types d’activités
et Interpréter que lecteur :
- Exploitation des informations
des discours - Définir l’objectif de la lecture. relatives au para-texte pour émettre
écrits à visée - Adapter sa modalité de des hypothèses de sens sur le contenu
lecture à l’objectif. du texte.
argumentativ - Complétion d’un tableau
2. Anticiper le sens d’un
e et/ou des discours :
identifiant les différents
débats paramètres de la situation de
- Émettre des hypothèses de sens communication et
d’idées. sur le contenu du texte. d’énonciation (nom de
3. Retrouver les différents l’auteur, indices de sa
niveaux d’organisation d’un présence dans le discours,
discours : destinataire, indices de
- Distinguer les éléments présence, indices de temps et
constitutifs de la situation de de lieux)
communication. - Repérage de la thèse et
- Repérer la structure dominante des arguments.
du texte. - Distinction arguments/exemples.
- Repérer les énoncés investis - Discrimination des arguments.
dans la structure dominante. - Séquentialisation du texte
- Retrouver les facteurs pour retrouver les grandes
Le unités de sens sous forme
assurant la cohésion du texte.
débat de plan.
- Séquentialiser le texte pour
d’idé retrouver les grandes unités de - Justification de l’ordre
es sens. de présentation des
4. Élaborer des significations : arguments
- Identifier les informations -Explication de l’enchaînement
contenues explicitement dans le des
texte. arguments
- Distinguer les - Identification et analyse des
informations essentielles faits de langue dans leur
des informations rapport avec la visée de
accessoires. l’auteur.
- Regrouper des éléments - Étude et analyse des
d’information pour construire différents procédés exprimant
des champs lexicaux. la concession.
- Expliquer l’influence des - Identification et analyse
constructions syntaxiques sur le des modalisateurs.
texte. - Évaluation de la pertinence
- Repérer les marques de des arguments par rapport à la
l’énonciation. visée de l’auteur.
- Établir des relations entre -Prendre position par rapport
les informations pour faire au contenu du discours et
des déductions, des rendre compte par écrit (pour
prédictions. les classes de lettres, intégrer
- 5. Réagir face au texte : la dimension critique)
- Prendre position par rapport - Restitution du contenu du
au contenu et rendre compte. texte sous forme d’un compte
-Évaluerla pertinence des renduobjectif.
arguments par rapport à la visée
de l’auteur.
1. Planifier sa production au
Produire un plan pragmatique et au plan du
3- Production de l’écrit :
contenu :
texte en  Définir la finalité de l’écrit Types d’activités
relation avec (ou respecter la consigne (Les objectifs
donnée).
l’argumentatio  Activer des connaissances relatives
d’apprentissage retenus
n en tenant à la situation de communication. constituent autant de
compte des  Se faire une idée du lecteur de critères d’évaluation des
l’écrit pour sélectionner les productions attendues)
contraintes informations les plus pertinentes.
 Faire un choix énonciatif.
liées à la - Choisir le niveau de  Relecture et analyse du sujet.
situation de langue approprié  Élaboration
communicatio 2. Organiser collective de la grille
sa d’auto- évaluation.
n et du butvisé. production :
 Mettre en œuvre le modèle  Auto-
d’organisation le plus adéquat à la évaluation et
situation de communication. réécriture.
 Assurer la cohésion du texte  Co
par l’établissement de liens
entre les informations. évaluation et
 Assurer la présentation (mise en amélioration
Le page) selon le type d’écrit à de la
produire.
débat 3. Utiliser la langue d’une
production.
d’idé façon appropriée :
es  Produire des phrases correctes au
plan syntaxique.
 Utiliser le lexique et la syntaxe
adéquats à la finalité de l’écrit.
 Utiliser de manière adéquate les
signes de ponctuation pour faciliter la
lecture de l’écrit.
4. Réviser son écrit :
 Utiliser une grille d’auto évaluation
pour détecter ses erreurs à différents
niveaux.
 Définir la nature de l’erreur :
- mauvaise prise en compte du
lecteur ;
- mauvais traitement de
l’information (contenu) ;
- cohésion non assurée ;
- fautes de
syntaxe, d’orthographe ;
- non respect des contraintes
pragmatiques.
 Mettre en œuvre une stratégie
de correction :
mettre en jeu diverses opérations
(suppression, addition, substitution,
déplacement).
Le fait poétique : sensibiliser Travaill
les apprenants à l’aspect 1h er les
esthétique de la langue et aux formes
images du discours à partir des poétiqu
supports (chansons, dictons, es
poèmes, images, B.D., utilisées
habituel
calligrammes) le ment
dans
divers
discours
.
Séance bilan : Retour sur le
projet. 1h
Types d’activités :
- Socialisation duprojet.
- Évaluation du projet.
- Ré/orientations.
Projet Dans le cadre d’une journée citoyenne rédiger des appels pour inciter les habitants de la région à faire
03 preuve de civisme.
Séquen
ce
1. Identification du rapport de force entre l'énonciateur et 5. Identification des parties du discours injonctif.
l'énonciataire. 6. Identification de l'enjeu de l'appel communicative de l’auteur du discours.
Pré-requis 2. Identification des parties du discours injonctif. 7. Identification des outils linguistiques de l'injonction.
3. Identification de l'enjeu de l'appel communicative de 8. Identification des différents types de modalisateurs, leurs rôles.
l’auteur du discours. 9. Identification des arguments, de leurs types.
4. Identification du rapport de force entre l'énonciateur et
l'énonciataire.
Capacités Volu
Compétenc Obje Régulation
/Exemples Ressources Déroulement de la séquence me
es à t horai
/
d’objectifs Remédiati
installer d’étu re
d’apprentissage on
de prév
u
1. Savoir se positionner en tant Étudier le système Lancement du projet: Négocier en classe les termes et
qu’auditeur : énonciatif pour aboutir à la les modalités de réalisation du projet en rapport avec
L’appel

- Définir l’objectif de l’écoute


visée communicative de
- Se préparer à l’activité de
l’auteur (Marques de l’objet d’étude.
compréhension de l’oral en fonction de
l’objectif retenu pour la séance. présence formelle de Pré requis :
2. Anticiper le sens d’un discours : l’énonciateur et de
Comprendre et interpréter des discours oraux à visée

- Émettre des hypothèses de sens


sur le contenu du message oral. l’énonciataire) Séquence: Produire un texte pour inciter le destinataire à
3. Retrouver les différents niveaux Étudier le rapport de agir.
d’organisation d’un discours force entre l’énonciateur
- Distinguer les éléments constitutifs
et
4- Compréhension de l’oral
argumentative, en récepteur ou entant

de la situation de communication.
- Repérer la structure dominante l’énonciateur pour
d’un message oral. comprendre le choix des outils  Types d’activités:
4. Élaborer des significations : injonctifs employés. - Exploitation des indications présentant le document pour
 Identifier les informations
contenues explicitement dans le
Étudier l’enjeu de l’appel anticiper sur le sens.
message. comme intention - Complétion du tableau de la situation de
 Identifier le champ lexical dominant. communicative de l’auteur du communication et identification des indices de
 Repérer les marques de l’énonciation. discours. l'énonciateur, son statut et son intention
 Mettre en évidence l’implicite
Étudier le degré communicative.
qu’interlocuteur

par la connaissance du
contexte. d’implication de - Repérage du thème.
 Interpréter un geste, une intonation, l’énonciateur dans son - Identification des faits de langue dans leur relation avec la visée
une mimique discours.
 Etablir des relations entre les
de l’énonciateur.
informations pour faire des
Étudier l’effet exercé - Identification des différentes étapes d’un appel.
déductions, des prédictions. sur l’énonciataire - Repérage de mots et expression de l’exhortation.
5. Réagir face au texte : (interpellation - Réaction face au contenu
- Prendre position par rapport au marquée) comme moyen
contenu. - ….
-Évaluer la pertinence des choix d’action discursive révélant
énonciatifs. (emploi des différents l’intention communicative de
procédés mis au service de la visée)
l’auteur du discours.
(Fonction impressive du
langage)
Identifier les étapes de
l’appel.
- partie expositive, informative
-partie argumentative
-partie injonctive
Planifier son propos : Étudier le système
 Définir la finalité du énonciatif pour aboutir à 2. Production de l’oral :
message oral la visée communicative - Types d’activités
 Activer des de - Adaptation de son argumentaire en fonction de différents
connaissances relatives
l’auteur (Marques destinataires.
à la situation de
communication. de présence
- Production de courts appels en relation avec une image ou un
 Activer des connaissances formelle de
l’énonciateur et événement.
relatives au domaine de
référence dont on doit de - Jeux de rôles
parler. l’énonciataire)
- …
 Choisir le niveau de Étudier le rapport de
langue approprié. force entre l’énonciateur
 Adapter le volume de la et
voix aux conditions
l’énonciateur pour
matérielles de la situation
de communication. comprendre le choix des
2. Organiser son propos : outils injonctifs
 Assurer la cohésion du employés.
message pour établir des Étudier l’enjeu de
liens entre les l’appel comme intention
informations. communicative de
 Arrimer son propos au l’auteur du discours.
propos de l’interlocuteur. Étudier le degré
 Respecter le temps imparti. d’implication de
3. Utiliser la langue
l’énonciateur dans
d’une façon appropriée :
 Produire des phrases son discours.
correctes au plan Étudier l’effet exercé sur
syntaxique. l’énonciataire
 Utiliser le lexique (interpellation marquée)
adéquat à la thématique, comme moyen d’action
à la finalité de l’oral. discursive révélant
 Établir le contact l’intention communicative
avec de l’auteur du discours.
l’interlocuteur.
 Manifester ses réactions
(Fonction impressive du
par l’intonation, par des langage)
interjections. Identifier les étapes
 Utiliser la syntaxe de l’oral. de l’appel.
 Soigner sa prononciation - partie
pour éviter que l’auditoire expositive,
ne fasse des contresens. informative
Respecter le schéma -partie argumentative
intonatif de la phrase -partie injonctive
1.Savoir se positionner en tant Étudier le système
que lecteur : 3. Compréhension de l’écrit :
- Définir l’objectif de la lecture.
énonciatif pour aboutir à
- Adapter sa modalité de la visée communicative
Types d’activités :
lecture à l’objectif. de
2. Anticiper le sens l’auteur (Marques
d’un discours : - Identification des paramètres de la situation de
- Émettre des hypothèses de sens
de présence
sur le contenu du texte. formelle de communication.
3. Retrouver les différents l’énonciateur et
niveaux d’organisation d’un de - Repérage du thème de l’appel.
discours :
l’énonciataire)
- Distinguer les éléments - Repérage des différents types de discours investis.
constitutifs de la Étudier le rapport de
situation de force entre l’énonciateur
- Identification des différentes étapes d’un appel.
communication. et
- Repérer la structure l’énonciateur pour - Repérage des mots et expression de l’exhortation.
dominante du texte. comprendre le choix des
- Repérer les énoncés outils injonctifs - Repérage et étude des éléments lexicaux et grammaticaux
investis dans la structure employés.
dominante. Étudier l’enjeu de l’appel significatifs convoqués dans l’appel : (verbes performatifs et
- Retrouver les facteurs
assurant la cohésion du
comme intention
communicative de verbes de modalité, l’expression de l’ordre, l’expression du
texte.
- Séquentialiser le texte pour l’auteur du discours. but…)
retrouver les grandes Étudier le degré
unités de sens. d’implication de
4. Élaborer des significations : l’énonciateur dans
- Identifier les informations son discours.
contenues explicitement
dans le texte. Étudier l’effet exercé sur
- Distinguer les l’énonciataire
informations essentielles (interpellation marquée)
des informations comme moyen d’action
accessoires.
- Regrouper des éléments discursive révélant
d’information pour construire l’intention communicative
des champs lexicaux. de l’auteur du discours.
- Expliquer l’influence des (Fonction impressive du
constructions syntaxiques
sur le texte. langage)
- Repérer les Identifier les étapes
marques de de l’appel.
l’énonciation. - partie
- Établir des relations entre
les informations pour expositive,
faire des déductions, des informative
prédictions. -partie argumentative
- 5. Réagir face au texte :
-partie injonctive
- Prendre position par
rapport au contenu et rendre
compte.
-Évaluerla pertinence des
arguments par rapport à la visée
de l’auteur.
1.. Planifier sa production Étudier le système
au plan pragmatique et au plan
du contenu :
énonciatif pour aboutir à 4. Production de l’écrit :
-Définir la finalité de l’écrit la visée communicative Types d’activités :
(ou respecter la consigne de (Les objectifs d’apprentissage retenus constituent autant de critères
donnée). d’évaluation des productions attendues)
-Activer des connaissances relatives à l’auteur (Marques
la situation de communication. de présence - Relecture et analyse du sujet.
-Se faire une idée du lecteur de - Élaboration collective de la grille d’auto-évaluation.
formelle de
l’écrit pour sélectionner les - Auto-évaluation et réécriture.
informations les plus pertinentes. l’énonciateur et - Coévaluation et amélioration de la production.
-Faire un choix énonciatif. de
-Choisir le niveau de langue approprié
l’énonciataire)
-2. Organiser sa Étudier le rapport de Séance bilan : Retour sur le projet.
production :
-Mettre en œuvre le modèle force entre l’énonciateur Types d’activité :
d’organisation le plus adéquat à la et - Vérification de l’état d’avancement du projet.
situation de communication. - Ré/orientations.
-Assurer la cohésion du texte l’énonciateur pour
par l’établissement de liens comprendre le choix des - Finalisation.
entre les informations.
-Assurer la présentation (mise en page) outils injonctifs
selon le type d’écrit à produire. employés.
- Utiliser la langue d’une Étudier l’enjeu de l’appel Le fait poétique : sensibiliser les apprenants à l’aspect
façon appropriée :
-Produire des phrases correctes au
comme intention esthétique de la langue et aux images du discours à partir des
plan syntaxique. communicative de supports.
Utiliser le lexique et la l’auteur du discours. (chansons, dictons, poèmes, images, B.D., calligrammes)
syntaxe adéquats à la finalité
de l’écrit. Étudier le degré
-Utiliser de manière adéquate les d’implication de
signes de ponctuation pour faciliter la
lecture de l’écrit.
l’énonciateur dans
- Réviser son écrit :
son discours.
-Utiliser une grille d’auto évaluation Étudier l’effet exercé sur
pour détecter ses erreurs à différents l’énonciataire
niveaux.
-Définir la nature de l’erreur : (interpellation marquée)
-mauvaise prise en compte du lecteur ; comme moyen d’action
-mauvais traitement de l’information
(contenu) ;
discursive révélant
-cohésion non assurée ; l’intention communicative
-fautes de syntaxe, d’orthographe ;
-non respect des contraintes
de l’auteur du discours.
pragmatiques. (Fonction impressive du
-Mettre en œuvre une stratégie de langage)
correction :
Identifier les étapes
- mettre en jeu diverses opérations
de l’appel.
(suppression, addition,
substitution, déplacement).. - partie
expositive,
informative
-partie argumentative
-partie injonctive
Le fait poétique Le fait poétique : Travaill
1h er les
sensibiliser les apprenants
formes
à l’aspect esthétique de la poétiqu
langue et aux images du es
discours à partir des utilisées
habituel
supports (chansons, le ment
dictons, poèmes, images, dans
B.D., divers
discours
calligrammes)
.
Séance bilan : Retour sur
Séance bilan le projet. 1h

Types d’activités :
- Socialisation duprojet.
- Évaluation du projet.
- Ré/orientations.
Projet 4 Réaliser un recueil de nouvelles fantastiques à mettre à la disposition des élèves dans la bibliothèque
Séquence du
lycée.
- Distinction passages narratifs / descriptifs - L’ordre des actions : la chronologie, le retour en arrière,
/dialogue. l’anticipation).
Pré-requis - Le schéma narratif. - La description subjective.
- Le narrateur. - Les outils de la description (La caractérisation, les verbes
- Les actants. d’état, les verbes de perception).
- Les repères spatio-temporels. - Les temps : passé composé, plus que parfait, conditionnel présent.
Obj Capacités / Volum
Compétence
et Objectifs Ressources Déroulement de la séquence e Régulation /

d’ét d’apprentissage horaire Remédiation
installer
ude (Exemples) prévu
N
°
4
Comprendre 1. Savoir se positionner en  Identifier l’élément Lancement du projet : Négocier en
et interpréter tant qu’auditeur : étrange comme classe les termes et les modalités de Notersur le cahier
- Définir son objectif d’écoute. caractéristique réalisation d’un projet de recherche en journal toutes les
des discours - Adapter sa modalité d’écoute principale de la nouvelle 1h
rapport avec l’objet d’étude ou les objets modifications
oraux en tant à l’objectif. fantastique. (remédiations) à
d’étude.
que récepteur 2. Anticiper le sens d’un apporter au
ou en tant discours :  Étudier la structure de déroulement des
- Émettre des hypothèses de la nouvelle Séquence : Produire un texte
qu’interlocuteur pour exprimer son imaginaire. séquences et des
sens sur le contenu du message fantastique : Passage séances et qui
. oral. du cadre réaliste au Mise en place de la séquence :
seraient consécutives
3. Retrouver les différents cadre fantastique évaluation diagnostique.
aux différentes
niveaux d’organisation d’un (intrusion de l’étrange 1- Compréhension de l’oral évaluations.
discours dans un cadre réaliste). Types d’activités
- Distinguer les éléments  Étude du système énonciatif.
constitutifs de la situation  Étudier l’évolution de
de communication. la description des  Repérage du thème de l’histoire. Prévoir des activités
- Repérer la structure actants (personnages,  Repérage de l’intrusion de pour prendre en
dominante d’un message oral. lieux,…) 1h charge les difficultés
l’élément étrange dans un cadre
4.Élaborer des réaliste. recensées lors des
significations  Étudier évaluations.
- Identifier le champ l’enchâssement (récit  Identification des indices
lexical dominant. cadre et récit du fantastique.
- Etablir des relations entre encadré).  Distinction récit cadre / récit encadré.
les informations pour faire
des déductions, des  Exploiter les acquis de la  …
prédictions. 1 AS et de la 2AS
- Distinguer les
informations essentielles (aspects relevant de la
des informations narratologie
accessoires. : schéma narratif,
5.Réagir face à un schéma actanciel,
discours analepse, prolepse, point
- Prendre position par de vue narratif, etc.)
rapport au contenu.
- Découvrir l’enjeu discursif
pour dégager
comprendre le
fonctionnement de la
nouvelle fantastique en
tant que genre narratif.
Produire des 1. Planifier son Notersur le cahier
messages propos et organiser Séquence:Produire un texte journal toutes les
oraux en son propos : pour exprimer son imaginaire. modifications
- Adapter le volume de la  Etudier les rythmes du (remédiations) à
situation de voix aux conditions 2- Production de l’oral apporter au
récit : accélération,
monologue ou matérielles de la situation pause et Types d’activités déroulement des
d’interlocutio de communication. 1 séquences et des
ralentissement.
n pour - Respecter le h séances et qui
temps imparti.  Etudier la chute de la
 Reformulation de seraient consécutives
raconter des l’information essentielle. aux différentes
3. Utiliser les ressources nouvelle
événements évaluations.
de la langue d’une (l’incertitude qu’elle  Transformation d’une
fictifs en façon appropriée : suscite chez le lecteur description d’un lieu de
tenant - Reformuler son partagé entre une
manière à lui donner une
compte des propre propos quand explication
c’est nécessaire. rationnelle et une dimension fantastique.
contraintes
liées à la - Utiliser le lexique explication  Présentation des réflexions
adéquat à la thématique, surnaturelle). qu’un récit fantastique
situation de à la finalité de l’oral.
communicatio  Étudier rôle joué par suggère.
- Maintenir une
n. interaction en posant
les procédés de  ….
dissimulation (les
des questions.
expressions allusives,
- Manifester ses
les suppositions…)
réactions par
dans la nouvelle.
l’intonation, par des
interjections.  Étudier, dans les
supports, les indices et
les informant comme
moyen de
déchiffrement de
l’implicite.

 ....
Comprendre 1. Savoir se positionner en Notersur le cahier
Séquence : Produire un texte pour exprimer journal toutes les
et interpréter tant qu’auditeur :
son imaginaire.
- Adapter sa modalité de modifications
des discours lecture à l’objectif. (remédiations) à
écrits pour 2. Anticiper le sens d’un
3- Compréhension de l’écrit apporter au
les restituer texte : Types d’activités 4à6 déroulement des
sous forme - Exploiter les informations  Identification des indices du h séquences et des
données par le paratexte fantastique dans la nouvelle. séances et qui
de comptes pour émettre des hypothèses  Mise en évidence des moyens seraient consécutives
rendus de sens sur le contenu du utilisés pour introduire l’irréel aux différentes
objectifs à message écrit.
dans le réel. évaluations.
l’intention 3.Retrouver les différents
 Identification des récits encadrés dans
niveaux d’organisation d’un
d’un (des) texte une nouvelle et détermination de leur
destinataire( - Distinguer les éléments fonction. Prévoir des activités
s) précis. constitutifs de la  Mise en évidence du rôle joué par les pour prendre en
situation de procédés de dissimulation (les charge les difficultés
communication. expressions allusives, les recensées lors des
- Repérer la évaluations.
suppositions…) dans la nouvelle.
progression
thématique.  Identification du point de vue
(compte - Retrouver les éléments du narrateur.
rendu assurant la cohésion du  Repérage des procédés de
critique pour texte. dramatisation dans le déroulement du
les Langues 4.Élaborer récit.
des
étrangères) significations
 Comparaison du début et de la chute
- Identifier les informations de la nouvelle.
contenues explicitement  Repérage des différents rythmes
dans le texte. d’un récit.
- Regrouper des éléments  Identification de l’organisation
d’information pour
de la description
construire des champs
lexicaux.  Relevé des indices d’évolution du
- Distinguer le fictif décor dans la nouvelle en rapport
du vraisemblable, avec
du vrai. l’évolution des personnages et de leur
- Distinguer les psychologie.
informations essentielles
des informations  Mise en évidence du lien entre la
accessoires. structure complexe de la nouvelle et sa
- Expliquer l’influence visée.
des structures  Résumé de l’intrigue d’une nouvelle
syntaxiques sur le texte.
5.Réagir face à en quelques lignes.
un discours
- Prendre position par  ….
rapport au contenu.
- Découvrir l’enjeu discursif.
1. Planifier sa Notersur le cahier
Produire un production au plan Séquence :Produire un texte journal toutes les
discours pragmatique et au plan pour exprimer son imaginaire. modifications
du contenu : (remédiations) à
pour 3
- Respecter la consigne donnée.
raconter des 4- Production de l’écrit apporter au
- Activer des h déroulement des
événements connaissances relatives Types d’activités
au domaine de référence séquences et des
fictifs en séances et qui
tenant
dont on doit parler.
- Sélectionner les
 Rédaction de compte rendu seraient consécutives
informations nécessaires à d’un nouveau fantastique. aux différentes
compte des partir d’une
contraintes documentation.
 Réécriture de passages évaluations.

liées à la 2. Organiser sa production : narratifs avec changement de


- Mettre en œuvre le point de vue du narrateur.
situation de modèle d’organisation Prévoir des activités
communicatio suggéré par une consigne.  Enrichir un récit par pour prendre en
- Insérer harmonieusement l’introduction du champ lexical charge les difficultés
ne t à l’enjeu
les énoncés au style direct recensées lors des
visé. relatif à la peur et à l’angoisse.
ou indirect. évaluations.
3. Utiliser la langue d’une  Rédaction d’un court récit
façon appropriée :
- Produire des phrases
en variant les rythmes.
correctes au plan syntaxique.  Présentation des réflexions
- Utiliser le lexique adéquat
à la thématique, à la finalité qu’un récit fantastique
de suggère.
l’écrit.
- Utiliser de manière  Élaboration d’une fiche de lecture.
adéquate les signes de
ponctuation pour faciliter
 Rédaction d’un récit
la lecture de l’écrit. fantastique court.
4. Réviser son écrit :
-Utiliser une grille …
d’auto évaluation pour
détecter ses erreurs à
différents niveaux.
- Définir la nature de
l’erreur (mauvaise prise en
compte du lecteur ;
mauvais traitement de
l’information (contenu) ;
cohésion non assurée ; fautes
de syntaxe, d’orthographe ;
non respect des contraintes
pragmatiques.)
- Mettre en œuvre une
stratégie de correction :
mettre en jeu diverses
opérations (suppression,
addition, substitution,
déplacement).
Le fait poétique : Travaill
1h er les
Sensibiliser les
formes
apprenants à l’aspect poétiqu
esthétique de la langue et es
Le fait poétique utilisées
aux images du discours à
habituel
partir des supports le ment
(chansons, dictons, dans
poèmes, images, B.D., divers
discours
calligrammes)
.
Séance bilan : Retour sur
le projet. 1h

Types d’activités :
Séance bilan - Socialisation duprojet.
- Évaluation du projet.
- Ré/orientations.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET
POPULAIRE
MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE
INSPECTION GENERALE DE LA PEDAGOGIE
DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

PROGRESSION
ANNUELLE

FRANÇAIS
CYCLE
SECONDAIRE
JUILLET 2019

Niveau : 3AS FILIERES COMMUNES


Notes explicatives

1. Les objets d’étude sont à étudier en totalité et dans l’ordre de leur apparition dans le programme officiel.
2. Le projet pédagogique, conçu comme le cadre d’intégration et d’appropriation de tous les apprentissages, doit faire l’objet d’une négociation avec les
élèves, d’un suivi régulier et de retours incessants durant tout le processus d’apprentissage et de réalisation. La socialisation du projet (son exposition au
destinataire) est une étape obligatoire, elle permet de valoriser l’effort de l’élève et l’incite à s’investir plus dans les prochains projets.
3. L’intitulé du projet pédagogique est à présenter sous la forme d’une situation d’intégration. Il est négocié puis reformulé de façon à cibler la production
d’un dossier documentaire, d’une vidéo, d’un dépliant, d’un exposé, d’un affichage mural, etc. Sa durée de réalisation doit correspondre à la durée du
projet didactique (décliné en séquences.)
4. L’inventaire des ressources est donné à titre indicatif(colonne 04 matrice progressions). Il ne s’agira pas de tout étudier de façon exhaustive mais
d’opérer des choix en fonction des besoins en apprentissage identifiés à travers les évaluations diagnostiques. Privilégier le recours aux activités lors de
l’étude de ces ressources dans les textes supports pour orienter l’approche vers la grammaire en contexte et non vers la grammaire théorique.
5. Chaque intitulé de séquence cible un objectif de production écrite (ou orale). Les intitulés de séquences proposés dans les matrices sont donnés à titre
indicatif.
6. Le déroulement de la séquence répond à la structuration par compétences et non par séances. Chaque compétence sera travaillée en une ou plusieurs
séances.
7. L’ordre des compétences répond à des objectifs d’apprentissage : a) - compréhension de l’oral / production de l’oral ; compréhension de l’écrit / production
de l’écrit. Néanmoins, l’enseignant peut reconfigurer l’ordre des compétences.
8. Chaque compétence doit être travaillée conformément aux tableaux des capacités et des objectifs énoncés dans les programmes.
9. La production écrite et la production orale ne doivent pas être cloisonnées. L’élève est sollicité à l’oral ou à l’écrit à n’importe quel moment de la séance ou
de la séquence.
10. Les objectifs de lecture sont à formuler comme suit, à titre d’exemple, « lire un texte pour le comprendre et le résumer » et seront concrétisés à la fin de la
séance. Aussi, est-il souvent nécessaire d’exploiter un support écrit durant deux séances afin de pouvoir le lire, comprendre ses caractéristiques
énonciatives et linguistiques et restituer à l’oral ou à l’écrit l’essentiel de son contenu.
11. Le choix des points de langue est tributaire de l’objectif de la séquence, laquelle prend en charge un modèle discursif. A cet effet, il est recommandé à
l’enseignant de se référer au programme qui recense les différents points à interroger et susceptibles de faire l’objet d’apprentissages (cf. tableau
synoptique + objets d’étude). Certains choix peuvent aussi être dictés par un besoin observé chez les apprenants, après l’évaluation diagnostique.
12. Tout fait de langue ne devrait être envisagé qu’en rapport avec la visée communicative de l’énonciateur. A cet effet, il doit être interrogé en contexte, lors
de la séance de compréhension, pour en comprendre le rôle et faire l’objet d’un réemploi à travers une situation d’intégration partielle, pour préparer
l’élève, en amont, à la production écrite.
13. Le volume horaire imparti à la réalisation de ces progressions est de 28 semaines. Les évaluations sommatives ne sont pas incluses.

IMPORTANT : Les deux premières semaines de septembre doivent être consacrées aux évaluations des profils d’entrée.
Le profil d’entrée / Cycle secondaire

Au terme du cycle moyen, dans une démarche de résolution de situations problèmes, dans le respect des valeurs et par
la mise en œuvre de compétences transversales, l’élève est capable de comprendre et de produire à l’oral et à
l’écrit des textes explicatifs, prescriptifs, narratifs, argumentatifs et ce, en adéquation avec la situation de
communication.
Objectif Terminal d’Intégration (pour le cycle)

Produire un discoursécrit/oral d’une vingtaine de lignes (deux cent mots) relatifs à une situation problème de la vie
sociale en respectant les contraintes de la situation d’énonciation et en s’impliquant nettement (discours marqués
par la subjectivité). Cf. programme 3ème A.S. page 05 (édition février 2006)
Profil d’entrée en 3èmeA.S.

L’apprenant est capable de :


- Comprendre et d’interpréter des discours écrits pour les restituer sous forme de comptes-rendus objectifs ou
critiques, à l’intention d’un (des) destinataire(s) précis, pour exprimer une réaction face à ces discours ou pour
agir sur le destinataire ;
- Produire un discours écrit/oral sur un des thèmes étudié en 2 ème année en respectant la situation de
communication et l’enjeu communicatif et en choisissant le modèle le plus adéquat parmi les modèles
étudiés. »
Sommaire
3ème année secondaire
synopsis
2. Filières communes
Volume
Projet Objet d’étude Intitulé du projet Pag
horaire
e
Dans le cadre la commémoration d’une date
Projet 1 Textes et historique, réaliser une recherche documentaire 10
Séquence 01 + documents puis en faire une synthèse de l’information à mettre semain 34
02 d’histoire à la disposition des es
élèves

Volume
Projet Objet Intitulé du projet Pag
horaire
d’étude e
Organiser un débat au sein de la classe pour confronter
Projet 02 des points de vue sur un sujet d’actualité puis, en faire 10
Séquence 01 +
Le débat
un compte rendu qui sera publié sur la page Facebook semain
43
d’idées
02 de es
l’établissement.

Volume
Projet Objet Intitulé du projet Pag
horaire
d’étude e
Dans le cadre d’une journée citoyenne rédiger des
Projet
03
L’appel appels 06 semaines 48
Séquen pour inciter les habitants de la région à faire preuve de
ce civisme.
Projet 1 Dans le cadre la commémoration d’une date historique, réaliser une recherche documentaire puis en faire
Séquence 01 + une synthèse de l’information à mettre à la disposition des élèves
02
-Identification du modèle discursif : texte expositif-informatif -Distinguer entre événement Historique, réflexions, et commentaires.
-Identification des marques de la situation d’énonciation. -Repérer les procédés d’authentification des faits racontés (dates,
- Identifier les caractéristiques du texte expositif et narratif. lieux, noms des personnes citées.)
Pré-requis -Inférer la visée informative du discours d’histoire. -Retrouver la chronologie de la narration.
-Retrouver les procédés d’objectivation en rapport avec la visée de -Restituer l’information essentielle dans un texte expositif/informatif
l’auteur. (la nominalisation, les anaphores, la substitution lexicale et
-Distinguer entre acteur et témoin de l'événement grammaticale).
-Identification du degré d’implication de l’énonciateur
Volu
Compétence Obj Capacités / Régulatio
sà et Exemples d’objectifs Ressources Déroulement de la séquence me
n/
horai
installer d’ét d’apprentissage Remédiat
re
ude ion
prévu
Comprendre 1. Savoir se positionner en tant Étudier le système Lancement du projet Négocier en
et interpréter qu’auditeur : classe les termes et les modalités de
Textes et documents d’Histoire

- Adapter sa modalité d’écoute à


énonciatif pour aboutir à la
des discours réalisation d’un projet de recherche en
l’objectif. visée communicative de rapport avec
objectivés, en 2. Anticiper le sens d’un l’auteur.
discours : l’objet d’étude ou les objets d’étude.
tant que  Emploi de la
récepteur ou - Émettre des hypothèses de sens Séquence 1 : Produire un texte
sur le contenu du message oral. nominalisation pour
en tant 3. Retrouver les différents reformuler les idées pour informer d’un fait
qu’interlocuteur niveaux d’organisation d’un essentielles et les d’histoire de manière objective.
. discours présenter sous forme de Compétence disciplinaire :
- Distinguer les éléments constitutifs plan. Compréhension de l’oral
de  Interroger l'effacement du
la situation de communication.
Types d’activités
locuteur à travers des Exploitation des
-Séquentialiser le texte écrit pour
retrouver les grandes unités de procédés d’objectivation. indicationsprésentant le document
sens.  Lexique de la caractérisation pour anticiper sur lesens.
Regrouper des éléments : Lexique appréciatif Identification de la situation
d’information pour construire (mélioratif, péjoratif)
de communication.
des champs lexicaux.  Le champ lexical relatif au
4.Élaborer des significations domaine considéré : Repérage du thème.
 Repérer les l’Histoire, la guerre, les Sélection des informations
marques de civilisations… essentielles (Prise denotes.)
l’énonciation.  Étude de la temporalité : Identification des procédés
- Expliquer l’influence -Repères temporels fixes/relatifs d’objectivation du discours
des constructions au moment de l’énonciation) Historique par :
syntaxiques sur le texte. -Antériorité des faits racontés.  L’emploi des tournures
- Distinguer les -Le présent de narration impersonnelles (focalisation
dans le texte d’Histoire.
‫وزارة التربيت الوطنيت‬
34
informations essentielles -Temps du récit. sur la dimension référentielle)
des informations  Connecteurs  L’absence des pronoms «
accessoires. chronologiqu je » et « nous »
5. Réagir face à un discours es
-Découvrir l’enjeu discursif.

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


35
Identification des faits de langue dans
leur rapportà la visée de l'énonciateur.
(Articulateurs de classement, connecteurs
chronologiques, temps du récit…)

Étude de l’ancrage historique


à travers :
 L'identification des
procédésd'authentification
des faits évoqués (dates,
lieux…)
 La distinction entre
personne et personnage
 La chronologie et le rapport
au moment de l’énonciation
((indices temporels)
Produire des 1. Planifier son propos : Compétence disciplinaire :
exposés - Activer des Production de l’oral
oraux à connaissances relatives au Types d’activités
domaine de référence dont
partir d’un on doit parler. La prise de notes comme
plan. - Adapter le volume de la procédéde synthèse.
voix aux conditions
matérielles de la situation de La synthèse d’informations
communication. par regroupements de données.
2. Organiser son propos : Prise de notes ordonnées à partir d’un
- Respecter le temps imparti. exposé (écrit ou oral) pour en faire un
3. Utiliser la langue d’une compte rendu.
façon appropriée : Reformulation des informations
essentielles retenues.
- Reformuler son propre
propos quand c’est Critique d’une affiche informative
nécessaire. relative à une période historique donnée.
- Utiliser la syntaxe de l’oral. Activité de recherche : dans le
- Soigner sa prononciation cadre d’une enquête, mise au point
pour éviter que l’auditoire ne d’un
fasse des contresens. questionnaire sur un événement
- Respecter le schéma historique choisi.
intonatif de la phrase. (Pour les classes de lettres et langues
étrangères.)
Comprendre et 1.Savoir se positionner en tant
Séquenc
e1
interpréter qu’auditeur : Compétence disciplinaire :
- Définir son objectif de lecture
des discours (lire pour résumer, pour le
écrits en vue plaisir,
Compréhension de l’écrit :
de les pour accroître ses connaissances…). Types d’activités
· Adapter sa modalité de lecture à Étudier le degré de distanciation du
restituer sous son objectif. (lecture littérale, scripteur par rapport aux faits racontés
forme de inférentielle, sélective, …) (chronologie de faits vs commentaire de
résumés. 2. Anticiper le sens d’un texte :
faits d’histoire).
- Exploiter les informations Étudier les outils d’ancrage historique
données par le paratexte pour des faits racontés (nom de personnes,
émettre des
hypothèses de sens sur le contenu
lieux et dates, causes,
du message écrit. conséquences,événement.)
3. Retrouver les différents
Étudier les moyens d’objectivation du
niveaux d’organisation d’un
texte discours d’histoire en relation avec la
- Distinguer les éléments visée de l’auteur (la visée informative
constitutifs de la situation de usage archivistique) à travers :
communication. - L’absence de « je » ou récit à la 3ème
- Séquentialiser le texte écrit personne.
pour retrouver les grandes unités - La réduction des modalités
de sens. appréciatives.
 Regrouper des éléments
d’information pour construire Sélection des informations
des champs lexicaux
essentielles dans les grandes unités de
4.Élaborer des significations
sens (parties et paragraphes).
- Identifier les informations
contenues explicitement dans le texte.
Repérer dans le texte des champs
- Distinguer les informations
essentielles des lexicaux liés au thème et aux
informations accessoires. événements relatés.
- Expliquer l’influence des structures
syntaxiques sur le texte. Identification dans le support des
5.Réagir face à un discours procédés grammaticaux d’objectivation
- Juger du type de rapport que le (structure passive, indicateurs de temps,
locuteur entretient avec l’auditeur. éléments narratifs, etc.).
Identifier le système des temps (passé
simple ou présent de l’indicatif à valeur
historique, à mettre au service du
compte rendu ou de la synthèse de
documents).
1. Planifier sa production au
plan pragmatique et au plan du Séquence 1
contenu :
- Activer des connaissances Compétence
relatives au domaine de
référence dont on doit parler. disciplinaire :
- Sélectionner les
informations nécessaires à Production de l’écrit
partir d’une
documentation.
- Se faire une idée du lecteur Types d’activités
de l’écrit pour sélectionner
les
informations les plus pertinentes. La prise de notes comme
2. Organiser sa production : procédéde synthèse.
- Mettre en œuvre le
modèle d’organisation suggéré  Discrimination des faits liés au
par une consigne ou le modèle développement d'un exposé selon
Produire d’organisation le plus adéquat des critères pertinents
à la situation de (chronologie, logique).
un
communication.
discours Comparaison de textes d’histoire
en traitant d’un même événement et
3. Utiliser la langue d’une réalisation d’une synthèse.
relation façon appropriée :
avec -Produire des phrases correctes Restitution du contenu du texte sous
au plan syntaxique.
l’objet forme d’un compte rendu objectif (ou
- Utiliser le lexique adéquat à la critique pour les Lettres et langues).
d’étude, en thématique, à la finalité de
tenant l’écrit. Élaborationdes plans.
compte des - Utiliser de manière adéquate Élaboration collective de
les signes de ponctuation pour la grille d’évaluation.
contraintes
faciliter la lecture de l’écrit.
liées à la 4. Réviser son écrit : -Élaboration de la grille
situation de -Utiliser une grille d’auto d’auto- évaluation et de
communicati évaluation pour détecter réécriture.
ses erreurs à différents
on et du niveaux. -Élaboration de grilles de co-
but visé. - Mettre en œuvre une évaluation et amélioration de
stratégie de correction : la production.
mettre en jeu diverses
opérations (suppression,
addition, substitution,
déplacement).
1.Savoir se positionner en
tant qu’auditeur : Séquence 2 :
-Exploiter les informations
données par le professeur, avant
écoute d'un texte, pour émettre Produire un texte pour
des hypothèses sur le contenu du présenter un fait d’histoire en y
message introduisant des commentaires
oral, sur la fonction du et/ou des témoignages
message (narrative, Compétence disciplinaire
argumentative…).
· Adapter sa modalité de Compréhension de l’oral
lecture à son objectif.
Types d’activités
2. Anticiper le sens d’un
texte : Interroger le système énonciatif à
- Exploiter les informations l’effet de saisir la dimension
données par le paratexte pour argumentative du discours : indices de
émettre des hypothèses de sens la prise de position de l’auteur par
sur le contenu du message rapport aux faits relatés.
écrit.
Étudier le degré de distanciation du
3.Retrouver les différents scripteur par rapport aux faits racontés
niveaux d’organisation d’un (chronologie de faits vs commentaire de
texte faits d’histoire)
- Distinguer les éléments
constitutifs de la situation -la prise de notes comme
de communication. procédéde synthèse.
- Repérer la structure
dominante d’un message oral. Identifier les informations en relation
· Séquentialiser le message avec les événements relatés en vue de
pour retrouver les grandes les restituer sous forme de compte rendu
unités de sens  objectif ou critique.
Regrouper des éléments
 Identifier dans le support les
d’information pour
témoignages et les commentaires
construire des champs de l’énonciateur
lexicaux
4.Élaborer des significations Interprétation et analyse critique
- Identifier les informations desdiscours.
contenues explicitement
dans le texte.
- Établir des relations entre
les informations pour faire
des déductions, des Séquence 2
prédictions.

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


38
5. Réagir face à un
Compétence disciplinaire :

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


39
discours
- Découvrir l’enjeu discursif. Production de l’oral :
-Évaluer le degré de subjectivité Types d’activités
et le justifier.
-La prise de notes comme
1. Planifier sa production procédéde synthèse.
au plan pragmatique et au
plan du contenu : -Production de discours respectant
-Respecter la consigne donnée. le même thème et/ou la même
2. Organiser sa production : visée.
-Insérer harmonieusement les
énoncés narratifs, descriptifs, les -Restitution des informations importantes
énoncés (compte rendu objectif/ compte rendu
au style direct et indirect. critique)

-Reformulation de
3. Utiliser la langue d’une
l’information essentielle.
façon appropriée :
-Produire des phrases correctes - Présenter un exposé oral en situation
au plan syntaxique. de monologue
-Utiliser le lexique adéquat à la  - Utiliser la syntaxe de l'oral.
thématique, à la finalité de -En situation d'interlocution : établir
l’écrit et faciliter la lecture de le contact avec l'interlocuteur.
l’écrit.
4. Réviser son écrit :
-Utiliser une grille d’auto
évaluation pour détecter
ses erreurs à différents
niveaux.

- Mettre en œuvre une


stratégie de correction :
mettre en jeu diverses
opérations (suppression,
addition, substitution,
déplacement

Séquence 2
1.Savoir se positionner en
tant qu’auditeur :
- Définir son objectif de lecture
(lire pour résumer, pour le Compétence disciplinaire :
plaisir, pour accroître ses Compréhension de l’écrit
connaissances…). Types d’activités
· Adapter sa modalité de
lecture à son objectif. (lecture Situation d'énonciation du texte et
littérale, le degré d’implication de
inférentielle, sélective, …). l'énonciateur(je, nous…).
Étudierle système énonciatif dans le
support (modalités d’inscription de
2. Anticiper le sens d’un l’auteur dans le texte : pronoms,
texte : modalisateurs, commentaires, prises de
- Exploiter les informations position par rapport aux faits relatés).
données par le paratexte pour Identification de la structuration
émettre des hypothèses de sens du texte.
sur le contenu du message Distinction entre événement
écrit. historique, réflexions et
3.Retrouver les différents commentaires.
niveaux d’organisation d’un Identification des témoignages et de
texte leur rôle.
- Distinguer les éléments
constitutifs de la situation Distinction entre l’événement raconté
de communication. et les commentairesduscripteur.
- Séquentialiser le texte
Identification dans le support des
écrit pour
procédés grammaticaux d’objectivation
retrouver les grandes unités (structure passive, indicateurs de temps,
de sens. éléments narratifs, etc.).
 Regrouper des éléments Identifier du système des temps (passé
d’information pour simple ou présent de l’indicatif à valeur
construire des champs historique, à mettre au service du compte
lexicaux rendu ou de la synthèse de documents).
4.Élaborer des significations  Évaluation et justification du degré de
- Identifier les informations subjectivité du scripteur.
contenues explicitement
dans le texte. Explication du rapport entre
- Distinguer les la linguistique et l'iconique.
informations essentielles
des informations  Déceler la dimension argumentative
accessoires. du document d’histoire :
-Identifier les passages explicatifs, les
passages argumentatifs
(commentaires,
analyses), les témoignages historiques.
‫وزارة التربيت الوطنيت‬
40
- Expliquer l’influence
des structures
syntaxiques sur le texte.
5.Réagir face à un discours

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


41
- Prendre position par rapport
au contenu. Interprétation et analyse critique
- Découvrir l’enjeu discursif. des commentaires du scripteur.
·-Justifier la transparence Identifier dans le support des
ou l’opacité du texte témoignages rapportés au style direct (à
1. Planifier sa production exploiter dans le cadre du compte rendu
au plan pragmatique et au de lecture au style indirect et non à
plan du contenu : étudier de façon classique de réécriture
- Activer des connaissances grammaticale d’un style à un autre)
relatives au domaine de Identification et étude des faits
référence dont on doit parler. de langue en rapport avec la visée
2. Organiser sa production : de
- Mettre en œuvre le l’énonciateur : Les indices de
modèle d’organisation suggéré subjectivité (marques de la personne,
par une consigne ou le modèle les péjoratifs/les mélioratifs, les
d’organisation le plus adéquat modalisateurs, les types de discours
à la situation de
communication. Séquence 2
Compétence disciplinaire :
3. Utiliser la langue d’une
façon appropriée : Production de l’écrit :
-Produire des phrases correctes Types d’activités
au plan syntaxique. La synthèse d’informations
- Utiliser le lexique adéquat à la par regroupements de données.
thématique, à la finalité de Le compte rendu objectif/
l’écrit. Critique (pour les classes de
- Utiliser de manière adéquate lettres et de langues)
Consolidation de la structuration et de
les signes de ponctuation pour
la cohérence des textes des
faciliter la lecture de l’écrit.
élèves.
4. Réviser son écrit :
- Élaboration des plans.
-Utiliser une grille d’auto
-Élaboration collective de
évaluation pour détecter
la grille d’évaluation.
ses erreurs à différents
niveaux.
-Élaboration de la grille
- Mettre en œuvre une
d’auto- évaluation et de
stratégie de correction :
réécriture.
mettre en jeu diverses
opérations (suppression, -Élaboration de grilles de co-
addition, substitution, évaluation et amélioration de
déplacement la production.
Le fait poétique Le fait poétique : Travaille
r
1 les
h formes
Sensibiliser les poétiqu
es
apprenants à l’aspect
utilisées
esthétique de la langue et habituel
aux images du discours à le ment
partir des supports dans
divers
(chansons, dictons, discours
poèmes, images, B.D., .
calligrammes)
Séance bilan : Retour sur
le projet. 1
h
Types d’activités :
Séance bilan - Socialisation duprojet.
- Évaluation du projet.
- Ré/orientations.

‫وزارة التربيت الوطنيت‬


42
Projet 02 Organiser un débat au sein de la classe pour confronter des points de vue sur un sujet d’actualité puis, en
Séquence 01 + faire un compte rendu qui sera publié sur la page Facebook de l’établissement.
02
Mise en place de la séquence :
Pré-requis (évaluation diagnostique sous la forme d’une production écrite.)
Capacités /
Compétences Obj Volu Régulation /
à et
Exemples Ressources Déroulement de la séquence
me Remédiation
d’objectifs
installer d’étu horai
d’apprentissage
de re
1. Comprendre et Étudier dans le support le système Séquence 2 : Produire un texte
1. Savoir se positionner en tant
énonciatif pour faire apparaitre le pour concéder ou réfuter
interpréter des qu’auditeur :
degré d’implication de l’énonciateur
discours oraux à - Définir l’objectif de l’écoute dans son discours par : 5- Compréhension de l’oral
visée - Se préparer à l’activité de  La présence formelle (je, nous Types d’activités
argumentative, compréhension de l’oral en fonction endogroupal et « on » à valeur
générale ou endogroupale.) - Exploitation des
en récepteur ou de l’objectif retenu pour la séance.
 L’absence des marques informations données par le
en formelles en tant que stratégie
tant 2. Anticiper le sens d’un discours :
professeur avant écoute
argumentative.
 Initier à l’étude des pour émettre des hypothèses
qu’interlocuteur. - Émettre des hypothèses de sens de sens sur le contenu du
sur le contenu du message oral. modalisations appréciatives
comme outils linguistiques message oral.
3. Retrouver les différents niveaux d’expression de la - Complétion d’un tableau
d’organisation d’un discours subjectivité. identifiant les différents
- Distinguer les éléments constitutifs Étudier les stratégies argumentatives paramètres de la situation de
de la situation de communication. au plan lexical : la persuasion et la communication.
conviction. - Interprétation d’un geste,
- Repérer la structure dominante
Étudier dans le support l’implicite d’une intonation, d’une mimique.
d’un message oral.
Le dans l’expression des rapports - Identification des thèses
4. Élaborer des significations : logiques. en présence, de leurs
débat  Identifier les informations Étudier la structure de l’argumentation arguments, des exemples.
d’idé contenues explicitement dans le dans ses deux variantes de la défense et de - Discrimination des arguments.
es message. la réfutation d’une thèse.
- Mise en relief des
 Identifier le champ lexical dominant. Étudier le mouvement concessif comme
procédés concessifs.
 Repérer les marques de l’énonciation. stratégie argumentative. (Certes… mais…)
Étudier le coordonnant « mais » comme - Identification des types
 Mettre en évidence l’implicite
outil de correction d’une opinion. d’arguments, de leur
par la connaissance du contexte.
Étudier dans le support l’expression de enchainement…
 Interpréter un geste, une intonation,
l’opposition lexicale (l’antonymie par - Repérage et analyse du type
une mimique
dérivation) de lexique utilisé et justification
 Établir des relations entre les
informations pour faire des Distinguer les rapports d’opposition et de son emploi.
déductions, des prédictions. de concession dans le cadre du réquisitoire. - Analyse de la
5. Réagir face au texte : Étudier les types d’arguments (logique, stratégie argumentative.
- Prendre position par rapport d’expérience, d’autorité, ad-hominem : de - Justification du choix ou
au contenu. façon positive dans le plaidoyer et de façon des choix énonciatifs.
-Évaluer la pertinence des choix négative dans le réquisitoire) - Réaction face au contenu.
Étude et analyse des registres de langue
énonciatifs. (emploi des pour montrer la spécificité du discours.
différents procédés mis au Étudier le lexique mélioratif et le lexique
service de la visée) péjoratif en fonction de la visée
communicative.
Produire des 1. Planifier son propos :
 Définir la finalité du message oral 6- Production de l’oral
discours oraux  Activer des connaissances Types d’activités
en situation de relatives à la situation de (Les objectifs
monologue ou communication. d’apprentissage retenus
 Activer des connaissances constituent autant de
d’interlocution relatives au domaine de référence critères d’évaluation des
pour concéder dont on doit parler. productions attendues)
et réfuter une  Choisir le niveau de
langue approprié. - Production d’une
opinion..  Adapter le volume de la voix aux argumentation en situation
conditions matérielles de la d’interlocution pour concéder
situation de communication. et réfuter une opinion, sous
2. Organiser son propos : forme de jeux de rôles, de
 Assurer la cohésion du message mini-débats.
pour établir des liens entre les - Développement d’un argument
Le informations. par un exemple.
débat  Arrimer son propos au - Prise de parole devant un
auditoire défini dans une
d’idé propos de l’interlocuteur.
situation de communication et
es  Respecter le temps imparti.
3. Utiliser la langue d’une réfutation d’une opinion, sur des
façon appropriée : sujets divers.
 Produire des phrases correctes - Prise en charge de la
au plan syntaxique. communication non verbale (la
 Utiliser le lexique adéquat à la posture, la voix, le regard,) :
thématique, à la finalité de l’oral. attitude négative.
 Établir le contact - Prise en charge des rituels de la
avec prise de parole (, ouverture,
l’interlocuteur. clôture, saluer l’auditoire,
 Manifester ses réactions par présenter son opinion, justifier
l’intonation, par des interjections. sa prise de parole…)
-…
 Utiliser la syntaxe de l’oral.
 Soigner sa prononciation pour
éviter que l’auditoire ne fasse des
contresens.
 Respecter le schéma intonatif de
la phrase.
Comprendre et 1.Savoir se positionner en tant Compréhension de l’écrit :
Types d’activités
Interpréter des que lecteur :
- Exploitation des informations
discours écrits - Définir l’objectif de la lecture. relatives au para-texte pour émettre
à visée - Adapter sa modalité de des hypothèses de sens sur le contenu
lecture à l’objectif. du texte.
argumentative - Complétion d’un tableau
2. Anticiper le sens d’un
et/ou des discours : identifiant les différents
débats d’idées. paramètres de la situation de
- Émettre des hypothèses de sens communication et
sur le contenu du texte. d’énonciation (nom de
3.Retrouver les différents niveaux l’auteur, indices de sa
d’organisation d’un discours : présence dans le discours,
- Distinguer les éléments destinataire, indices de
constitutifs de la situation de présence, indices de temps et
communication. de lieux)
- Repérer la structure dominante - Repérage de la thèse et
du texte. des arguments.
- Repérer les énoncés investis - Distinction arguments/exemples.
dans la structure dominante. - Discrimination des arguments.
Le - Retrouver les facteurs - Séquentialisation du texte
débat assurant la cohésion du texte. pour retrouver les grandes
d’idé - Séquentialiser le texte pour unités de sens sous forme
retrouver les grandes unités de de plan.
es
sens. - Justification de l’ordre
4. Élaborer des significations : de présentation des
- Identifier les informations arguments
contenues explicitement dans le -Explication de l’enchaînement
texte. des
- Distinguer les arguments
informations essentielles - Identification et analyse des
des informations faits de langue dans leur
accessoires. rapport avec la visée de
- Regrouper des éléments l’auteur.
d’information pour construire - Étude et analyse des
des champs lexicaux. différents procédés exprimant
- Expliquer l’influence des la concession.
constructions syntaxiques sur le - Identification et analyse
texte. des modalisateurs.
- Repérer les marques de - Évaluation de la pertinence
l’énonciation. des arguments par rapport à la
- Établir des relations entre visée de l’auteur.
les informations pour faire -Prendre position par rapport
des déductions, des au contenu du discours et
prédictions. rendre compte par écrit (pour
- 5. Réagir face au texte : les classes de lettres, intégrer
- Prendre position par rapport la dimension critique)
au contenu et rendre compte. - Restitution du contenu du
-Évaluerla pertinence des texte sous forme d’un compte
arguments par rapport à la visée renduobjectif.
de l’auteur.
1. Planifier sa production au
Produire un plan pragmatique et au plan du 7- Production de l’écrit :
texte en contenu :
 Définir la finalité de l’écrit Types d’activités
relation avec (ou respecter la consigne (Les objectifs
l’argumentation donnée).
 Activer des connaissances relatives
d’apprentissage retenus
en tenant à la situation de communication. constituent autant de
compte des  Se faire une idée du lecteur de critères d’évaluation des
l’écrit pour sélectionner les productions attendues)
contraintes liées informations les plus pertinentes.
à la situation de  Faire un choix énonciatif.
- Choisir le niveau de  Relecture et analyse du sujet.
communication langue approprié  Élaboration
et du butvisé. 2. Organiser collective de la grille
sa d’auto- évaluation.
production :
 Mettre en œuvre le modèle
 Auto-
d’organisation le plus adéquat à la évaluation et
situation de communication. réécriture.
 Assurer la cohésion du texte  Coévaluation
par l’établissement de liens
entre les informations.
et amélioration
Le  Assurer la présentation (mise en de la
débat page) selon le type d’écrit à production.
d’idé produire.
3. Utiliser la langue d’une
es façon appropriée :
 Produire des phrases correctes au
plan syntaxique.
 Utiliser le lexique et la syntaxe
adéquats à la finalité de l’écrit.
 Utiliser de manière adéquate les
signes de ponctuation pour faciliter la
lecture de l’écrit.
4. Réviser son écrit :
 Utiliser une grille d’auto évaluation
pour détecter ses erreurs à différents
niveaux.
 Définir la nature de l’erreur :
- mauvaise prise en compte du
lecteur ;
- mauvais traitement de
l’information (contenu) ;
- cohésion non assurée ;
- fautes de
syntaxe, d’orthographe ;
- non respect des contraintes
pragmatiques.
 Mettre en œuvre une stratégie
de correction :
mettre en jeu diverses opérations
(suppression, addition, substitution,
déplacement).
Le fait poétique Travaill
:Sensibiliser les 1h er les
formes
apprenants à l’aspect poétiqu
esthétique de la langue et es
Le fait poétique utilisées
aux images du discours à
habituel
partir des supports le ment
(chansons, dictons, dans
poèmes, images, B.D., divers
discours
calligrammes)
.
Séance bilan : Retour sur
le projet. 1h

Types d’activités :
Séance bilan - Socialisation duprojet.
- Évaluation du projet.
- Ré/orientations.
Projet Dans le cadre d’une journée citoyenne rédiger des appels pour inciter les habitants de la région à faire
03 preuve de civisme.
Séquen
ce
- Identification du rapport de force entre l'énonciateur et l'énonciataire. - Identification des outils linguistiques de l'injonction.
Pré-requis - Identification des parties du discours injonctif. - Identification des différents types de modalisateurs, leurs
- Identification de l'enjeu de l'appel communicative de l’auteur du rôles.
discours. - Identification des arguments, de leurs types.
Capacités Volum
Compétenc Obje Régulation
/Exemples Ressources Déroulement de la séquence e /
es à t d’objectifs horaire Remédiati
installer d’étu d’apprentissage prévu on
de
1. Savoir se positionner en tant Étudier le système Lancement du projet : Négocier en classe les termes
qu’auditeur : énonciatif pour aboutir à la et les modalités de réalisation du projet en rapport
- Définir l’objectif de l’écoute visée communicative de
- Se préparer à l’activité de l’auteur (Marques de avec l’objet d’étude.
compréhension de l’oral en présence formelle de
fonction de l’objectif retenu Séquence: Produire un texte pour inciter le destinataire à
l’énonciateur et de
pour la séance.
2. Anticiper le sens l’énonciataire) agir.
d’un discours : Étudier le rapport de
- Émettre des hypothèses de sens force entre l’énonciateur Compréhension de l’oral
sur le contenu du message oral. et
3. Retrouver les différents  Types d’activités:
l’énonciateur pour
niveaux d’organisation d’un comprendre le choix des - Exploitation des indications présentant le document
discours outils injonctifs employés. pour anticiper sur le sens.
- Distinguer les éléments - Complétion du tableau de la situation de
Étudier l’enjeu de
constitutifs de la situation de
l’appel comme intention communication et identification des indices de
communication.
- Repérer la structure communicative de l’auteur l'énonciateur, son statut et son intention
dominante d’un message du discours. communicative.
oral. Étudier le degré - Repérage du thème.
4. Élaborer des significations : d’implication de - Identification des faits de langue dans leur relation avec la
 Identifier les informations l’énonciateur dans son visée de l’énonciateur.
contenues explicitement discours. - Identification des différentes étapes d’un appel.
dans le message.
Étudier l’effet exercé - Repérage de mots et expression de l’exhortation.
 Identifier le champ
lexical dominant.
sur l’énonciataire - Réaction face au contenu
 Repérer les (interpellation marquée) - ….
marques de comme moyen d’action
l’énonciation. discursive révélant
 Mettre en évidence l’implicite l’intention communicative de
par la connaissance du l’auteur du discours.
contexte. (Fonction impressive du
 Interpréter un geste, langage)
une intonation, une Identifier les étapes
mimique de l’appel.
 Établir des relations entre - partie expositive,
les informations pour informative
faire des déductions, des -partie argumentative
prédictions.
5. Réagir face au texte :
-partie injonctive
- Prendre position par
rapport au contenu.
-Évaluer la pertinence des choix
énonciatifs. (emploi des
différents procédés mis au
service de la visée
Planifier son propos : Étudier le système
 Définir la finalité du énonciatif pour aboutir à Production de l’oral :
message oral la visée communicative - Types d’activités
 Activer des de - Adaptation de son argumentaire en fonction de différents
connaissances
l’auteur (Marques destinataires.
relatives à la situation
de communication.
de présence
formelle de - Production de courts appels en relation avec une image ou un
 Activer des connaissances
relatives au domaine de l’énonciateur et événement.
référence dont on doit de - Jeux de rôles
parler. l’énonciataire)
 Choisir le niveau de Étudier le rapport de - …
langue approprié. force entre l’énonciateur
 Adapter le volume de la et
voix aux conditions
l’énonciateur pour
matérielles de la situation
de communication. comprendre le choix des
2. Organiser son propos : outils injonctifs
 Assurer la cohésion du employés.
message pour établir des Étudier l’enjeu de l’appel
liens entre les comme intention
informations. communicative de
 Arrimer son propos au l’auteur du discours.
propos de l’interlocuteur. Étudier le degré
 Respecter le temps imparti. d’implication de
3. Utiliser la langue
l’énonciateur dans
d’une façon appropriée :
 Produire des phrases son discours.
correctes au plan Étudier l’effet exercé sur
syntaxique. l’énonciataire
 Utiliser le lexique (interpellation marquée)
adéquat à la thématique, comme moyen d’action
à la finalité de l’oral. discursive révélant
 Établir le contact l’intention communicative
avec de l’auteur du discours.
l’interlocuteur.
 Manifester ses réactions
(Fonction impressive du
par l’intonation, par des langage)
interjections. Identifier les étapes
 Utiliser la syntaxe de l’oral. de l’appel.
 Soigner sa prononciation - partie
pour éviter que l’auditoire expositive,
ne fasse des contresens. informative
Respecter le schéma -partie argumentative
intonatif de la phrase -partie injonctive
1. Savoir se positionner en tant Étudier le système
que lecteur :
- Définir l’objectif de la lecture.
énonciatif pour aboutir à Compréhension de l’écrit :
- Adapter sa modalité de la visée communicative
lecture à l’objectif. de
2. Anticiper le sens Types d’activités :
l’auteur (Marques
d’un discours :
- Émettre des hypothèses de sens
de présence - Identification des paramètres de la situation de
sur le contenu du texte. formelle de
3. Retrouver les différents l’énonciateur et communication.
niveaux d’organisation d’un de
discours : - Repérage du thème de l’appel.
- Distinguer les éléments
l’énonciataire)
constitutifs de la situation de Étudier le rapport de
communication. force entre l’énonciateur - Repérage des différents types de discours investis.
- Repérer la structure et
dominante du texte. - Identification des différentes étapes d’un appel.
- Repérer les énoncés investis
l’énonciateur pour
dans la structure dominante. comprendre le choix des - Repérage des mots et expression de l’exhortation.
- Retrouver les facteurs outils injonctifs
assurant la cohésion du texte. employés. - Repérage et étude des éléments lexicaux et grammaticaux
- Séquentialiser le texte pour
retrouver les grandes Étudier l’enjeu de l’appel
unités de sens. comme intention significatifs convoqués dans l’appel : (verbes performatifs et
4. Élaborer des significations : communicative de
- Identifier les informations verbes de modalité, l’expression de l’ordre, l’expression du
contenues explicitement dans le
l’auteur du discours.
texte. Étudier le degré but…)
- Distinguer les informations d’implication de
essentielles des informations
accessoires. l’énonciateur dans
- Regrouper des éléments son discours.
d’information pour construire des
champs lexicaux. Étudier l’effet exercé sur
- Expliquer l’influence des l’énonciataire
constructions syntaxiques sur le
texte.
(interpellation marquée)
- Repérer les marques de l’énonciation. comme moyen d’action
- Établir des relations entre les discursive révélant
informations pour faire des
déductions, des prédictions. l’intention communicative
- 5. Réagir face au texte : de l’auteur du discours.
- Prendre position par rapport au
contenu et rendre compte. (Fonction impressive du
-Évaluerla pertinence des arguments langage)
par rapport à la visée de l’auteur.
Identifier les étapes
de l’appel.
- partie
expositive,
informative
-partie argumentative
-partie injonctive
1.. Planifier sa production Étudier le système
au plan pragmatique et au plan énonciatif pour aboutir à 4. Production de l’écrit :
du contenu :
-Définir la finalité de l’écrit la visée communicative Types d’activités :
(ou respecter la consigne de (Les objectifs d’apprentissage retenus constituent autant de critères
donnée). d’évaluation des productions attendues)
-Activer des connaissances relatives à
l’auteur (Marques
la situation de communication. de présence - Relecture et analyse du sujet.
-Se faire une idée du lecteur de - Élaboration collective de la grille d’auto-évaluation.
formelle de
l’écrit pour sélectionner les - Auto-évaluation et réécriture.
informations les plus pertinentes. l’énonciateur et - Coévaluation et amélioration de la production.
-Faire un choix énonciatif. de
-Choisir le niveau de langue approprié
l’énonciataire)
-2. Organiser sa Étudier le rapport de Séance bilan : Retour sur le projet.
production :
-Mettre en œuvre le modèle force entre l’énonciateur Types d’activité :
d’organisation le plus adéquat à la et - Vérification de l’état d’avancement du projet.
situation de communication. - Ré/orientations.
-Assurer la cohésion du texte l’énonciateur pour
par l’établissement de liens comprendre le choix des - Finalisation.
entre les informations.
-Assurer la présentation (mise en page)
outils injonctifs
selon le type d’écrit à produire. employés.
- Utiliser la langue d’une Étudier l’enjeu de l’appel Le fait poétique : sensibiliser les apprenants à l’aspect
façon appropriée :
-Produire des phrases correctes au
comme intention esthétique de la langue et aux images du discours à partir des
plan syntaxique. communicative de supports.
Utiliser le lexique et la l’auteur du discours. (chansons, dictons, poèmes, images, B.D., calligrammes)
syntaxe adéquats à la finalité
de l’écrit. Étudier le degré
-Utiliser de manière adéquate les d’implication de
signes de ponctuation pour faciliter la
lecture de l’écrit.
l’énonciateur dans
- Réviser son écrit :
son discours.
-Utiliser une grille d’auto évaluation Étudier l’effet exercé sur
pour détecter ses erreurs à différents l’énonciataire
niveaux.
-Définir la nature de l’erreur : (interpellation marquée)
-mauvaise prise en compte du lecteur ; comme moyen d’action
-mauvais traitement de l’information
(contenu) ;
discursive révélant
-cohésion non assurée ; l’intention communicative
-fautes de syntaxe, d’orthographe ; de l’auteur du discours.
-non respect des contraintes
pragmatiques. (Fonction impressive du
-Mettre en œuvre une stratégie de langage)
correction :
Identifier les étapes
- mettre en jeu diverses opérations
de l’appel.
(suppression, addition,
substitution, déplacement).. - partie
expositive,
informative
-partie argumentative
-partie injonctive
Le fait poétique : Travaill
1h er les
Sensibiliser les
formes
apprenants à l’aspect poétiqu
esthétique de la langue et es
Le fait poétique utilisées
aux images du discours à
habituel
partir des supports le ment
(chansons, dictons, dans
poèmes, images, B.D., divers
discours
calligrammes)
.
Séance bilan : Retour sur
le projet. 1h

Types d’activités :
Séance bilan - Socialisation duprojet.
- Évaluation du projet.
- Ré/orientations.