Vous êtes sur la page 1sur 3

PRESENTATION DU PROJET

<<Récupération des bouteilles en plastique>>


1-contexte de Yaoundé
La ville de Yaoundé fait face à un sérieux problème d’insalubrité avec la prolifération des
déchets plastiques qui constituent une réelle menace pour l’environnement. Dans la ville, ces
déchets se trouvent partout sur le territoire, obstruent les cours d’eau, entravent le drainage
des caniveaux et favorisent la stagnation des eaux, entrainent les inondations et la
prolifération des maladies. Ce qui traduit une mauvaise gestion de ces déchets.
En effet, une gestion durable des bouteilles en plastique est une affaire qui interpelle toutes les
couches de la société.
Non seulement cette filière est génératrice de revenus, elle permet de créer de l’emploi
réduire la pollution.
Souvent, les déchets plastiques sont mélangés, ce qui crée des problèmes de transformation
des mélanges plastiques et de séparation des familles chimique. Une grande difficulté de
collecte au niveau des bas-fonds, faible équipe d’éboueurs sur le terrain, manque de matériel
pour la transformation du matériel recyclé.
Quelques tentatives de tri, pré collecte, collecte et valorisation des déchets en plastiques sont
expérimentés avec les des résultats encore mitigés à l’instar de :
- le projet recup-plastique Hysacam/SABC qui n’a pas été concluant et est arrêté ;
- Naming-recycling, une PME qui valorise les bouteilles en plastique en fabriquant des
feuillards ;
- les Bénévoles des océans du Cameroun, qui fabriquent des fauteuils en bouteilles
plastiques ;
- quelques initiatives de fabrication des pavés ;
- des activités de réutilisation pour le conditionnement des huiles, arachides,…
Par ailleurs, l’article 43 de la loi n°96/12 du 05 aout 1996 portant loi-cadre relative a la
gestion de l’environnement stipule que toute personne qui produit ou détient les déchets doit
en assurer elle-même l’élimination ou le recyclage, ou les faire éliminer ou recycler auprès
des installations agréées par l’Administration chargée des établissements classées après avis
obligatoires de l’administration chargée de l’environnement.
C’est ainsi que la Ville de Yaoundé a convoqué une réunion regroupant les principaux
producteurs de bouteilles en plastiques (SABC, Sources du Cameroun, Sodecoton,), les
ramasseurs de déchets (Hysacam), les communes d’arrondissement, les privés intervenant
dans la valorisation des bouteilles plastiques. Il a été convenu que la CUY préparera une fiche
de projet susceptible de mettre en évidence les rôles et les contributions de chaque partie
prenante.
2. Objectif
Récupérer et valoriser toutes les bouteilles plastiques en par une gestion participative où les
populations agissent en trainant à la source les bouteilles en plastiques, les associations,
ONGs et entreprises accompagnent et collectent, les ONGs et entreprises valorisent, les
producteurs de bouteilles en plastiques appuient, les municipalités supervisent et aident.

3. Description des intervenants et de leurs activités


1. Ménages 
Les ménages sont chargés de trier à la source les bouteilles en plastique encore propres et de
les stocker à part dans des sacs en plastiques. Généralement ils stockent les déchets hors de la
maison dans un contenant de leur choix pour qu’ils puissent être facilement accessibles aux
éboueurs. Dans les ménages, on a une pré collecte de porte-à-porte et la pré collecte de
groupe.

2. PME de collecte, ONGs, Associations


Les entreprises de collecte, les PME et les associations de précollecte récupèrent ces
bouteilles auprès des ménages. Ils les transportent ensuite chez les entreprises de valorisation
et de transformation et rémunérés en fonction de la quantité de bouteille suivant un taux
convenu.

3. PME de valorisation
Les bouteilles en plastique sont collectées, acheminées vers les centres de valorisation des
déchets et triées en fonction de leur couleur ou elles sont transformées. Les PME de
valorisation déjà identifiés sont : Name Recycling, les Bénévoles des Océans, CIPRE, etc…
Les PMEs de valorisation, peuvent autant que faire se peut, disposer des points de collecte des
bouteilles en plastiques à certains endroits de la Ville.

4. Producteurs de bouteilles (SABC, Sources du Pays, Sodecotton, Vaclair,)


Les producteurs de bouteilles en plastiques, appuient l’activité de collecte et de transformation
de bouteilles en plastiques. Cet appui peut être financier pour améliorer les capacités des PME
de transformation, matériel pour encourager ou primer les ONGs et PMEs de collecte des
bouteilles en plastique, explorer d’autres pistes de transformation telles que la fabrication des
casiers à partir d’emballage en plastique.

5. Communes d’arrondissement
Les communes d’arrondissement encadrent et appuient les activités de tri à la source des
bouteilles en plastique au niveau des ménages, ainsi que celle des associations et PME de
collecte.
Elles assurent la police d’hygiène auprès des ménages pour que les bouteilles ne soient pas
rejetées dans les caniveaux et les cours d’eau.
6. Communauté urbaine de Yaoundé
La Ville de Yaoundé assire la supervision de l’activité, l’accompagnement et l’appui éventuel
de tous les intervenants, à travers notamment la sensibilisation et l’éducation auprès des
ménages.

4. Conception :

Les producteurs (Brasseries du Cameroun,


Source du pays, Valclair, SODECOTON,

Les ménages :

Les collecteurs (les ONG, les associations Hysacam)

Les valorisateurs/transformateurs :Naming Recycling, CIPRE, le Bénévole


des océans, Ecolean,

Les utilisateurs (les commerçants, ingénieurs du bâtiment, la population)