Vous êtes sur la page 1sur 14

Chapitre 

3 : Protocoles et communications réseau


Notions de base sur les communications

Définition des règles

Ces règles ou protocoles doivent être respectés pour que le message soit correctement
transmis et compris. Les protocoles doivent prendre en compte les éléments suivants :

 l'identification de l'expéditeur et du destinataire ;

 l'utilisation d'une langue et d'une syntaxe communes ;

 la vitesse et le rythme d'élocution ;

 la demande de confirmation ou d'accusé de réception.

Codage des messages

Pour envoyer un message, il faut tout d'abord le coder. Le codage est le processus de
conversion des informations vers un autre format acceptable, à des fins de transmission. Le
décodage est le processus inverse ; il permet d'interpréter l'information.

Format et encapsulation des messages

Lorsqu'un message est envoyé de la source à la destination, il doit suivre un format ou une
structure spécifique. Les formats des messages dépendent du type de message et du type
de canal utilisés pour remettre le message.
Taille des messages

Les règles qui régissent la taille des parties ou « trames » transmises au réseau sont très
strictes. Elles peuvent également être différentes selon le canal utilisé. Les trames trop
longues ou trop courtes ne sont pas livrées.

Un message long est envoyé en plusieurs trames contenant chacune un fragment du


message d'origine

Synchronisation des messages

Méthode d'accès

La méthode d'accès détermine le moment où un individu peut envoyer un message.

Contrôle de flux

La synchronisation affecte également la quantité d'informations à envoyer, ainsi que leur


vitesse de livraison

Délai d'attente de la réponse

 Les hôtes du réseau sont également soumis à des règles qui spécifient le délai d'attente des
réponses et l'action à entreprendre en cas de délai d'attente dépassé.

Options de remise des messages

Monodiffusion Multidiffusion Diffusion


Règles qui régissent les communications

Les protocoles sont représentés par des couches et chaque service de niveau supérieur
dépend de la fonctionnalité définie par les protocoles constituant les niveaux inférieurs. Les
couches inférieures de la pile s'occupent du déplacement de données sur le réseau et de la
fourniture de services aux couches supérieures, qui elles, se concentrent sur le contenu du
message en cours d'envoi.

Protocoles réseau

Les protocoles réseau définissent un format et un ensemble communs de règles d'échange


des messages entre les périphériques. Les protocoles réseau les plus courants sont le
protocole HTTP (Hypertext Transfer Protocol), le protocole TCP (Transmission Control
Protocol) et le protocole IP (Internet Protocol).

Ils définissent :

1. Le format ou la structure du message


2. Le processus de partage des informations relatives aux chemins entre les
périphériques réseau et d'autres réseaux,

3. le mode de transmission des messages d'erreur et des messages systèmes entre les
périphériques, et le moment de leur transmission,
4. L'initialisation et la fin des sessions de transfert des données, 
Interaction entre les protocoles

La communication entre un serveur web et un client web est un exemple d'interaction entre
plusieurs protocoles. 

HTTP : décrit le contenu et la mise en forme des requêtes et des réponses échangées entre
le client et le serveur. 

TCP : gère les conversations individuelles. Le protocole TCP divise les messages HTTP en
petites parties appelées segments. Ces segments sont envoyés entre les processus du
serveur web et du client exécutés sur l'hôte de destination. Le protocole TCP est également
responsable du contrôle de la taille et du débit d'échange des messages entre le serveur et
le client.

IP : récupération des segments formatés à partir du protocole TCP, de leur encapsulation en
paquets, de l'affectation des adresses appropriées et de leur remise à l'hôte de destination.

Ethernet : décrit deux fonctions principales : la communication sur une liaison de données et


d'autre part, la transmission physique des données sur le support réseau.

Les protocoles d'accès réseau prennent les paquets depuis le protocole IP et les formatent
pour les transmettre via les supports.
Suites de protocoles et normes de l'industrie

Développement de TCP/IP

Le premier réseau à commutation de paquets, prédécesseur de l'Internet actuel, était


l'ARPANET (Advanced Research Projects Agency Network), né en 1969 de la connexion
d'ordinateurs centraux situés sur quatre sites différents.
Processus de communication TCP/IP

1. le serveur web qui prépare la page HTML (Hypertext Markup Langage) comme
données à envoyer.
2. L'en-tête HTTP du protocole d'application est ajouté à l'avant des données HTML.
L'en-tête contient différentes informations, y compris la version HTTP utilisée par le
serveur et un code d'état indiquant qu'il dispose d'informations destinées au client
web.
3. Le protocole de couche d'application HTTP fournit les données de la page web au
format HTML à la couche transport. 
4. les informations IP sont ajoutées à l'avant des informations TCP. Le protocole IP
attribue les adresses IP source et de destination appropriées
5.  Le protocole Ethernet ajoute les informations aux deux extrémités du paquet IP, qui
forment la trame de liaison de données. Cette trame est transmise au routeur le plus
proche du chemin vers le client web. Ce routeur supprime les informations Ethernet,
analyse le paquet IP, détermine le meilleur chemin de transmission pour le paquet,
insère le paquet dans une nouvelle trame et l'envoie au routeur voisin suivant en
direction de la destination. Chaque routeur supprime les informations de liaison de
données et en ajoute de nouvelles avant de transférer le paquet.

Organismes de normalisation :
Normes ouvertes

IEEE\ IETF\ IANA\ ICANN\ ITU\ TIA

Normes Internet
Avantage de l'utilisation d'un modèle en couches

 Aide à la conception d'un protocole

 Encourage la concurrence, car les produits de différents fournisseurs peuvent


fonctionner ensemble.

 Permet d'éviter que des changements technologiques ou fonctionnels dans une


couche ne se répercutent sur d'autres couches, supérieures et inférieures.

 Fournit un langage commun pour décrire des fonctions et des fonctionnalités réseau.

 Le modèle de protocole, qui suit la structure d'une suite de protocoles donnée. Le


modèle TCP/IP est un modèle de protocole, car il décrit les fonctions qui
interviennent à chaque couche de protocoles au sein de la suite TCP/IP.

 Le modèle de référence assure la cohérence de tous les types de protocoles et


services réseau en décrivant les opérations à effectuer à chaque couche, mais
n'indique pas leur mise en œuvre. Le modèle OSI est un modèle de référence
interréseau largement répandu, mais c'est également un modèle de protocole pour la
suite de protocoles OSI
Encapsulation des données :
Segmentation des messages

Segmentation : Diviser la communication en différentes parties.

Multiplexage : entremêler les parties lorsqu’elles traversent le support en attribuant à


chaque utilisateur une partie de la bande passante

Etiquetage : plusieurs parties sont étiquettes pour être dirigé et réassemblés lorsqu’elles
arrivent.

Unités de données de protocole

Lorsque les données d'application descendent la pile de protocoles en vue de leur


transmission sur le support réseau, différentes informations de protocole sont ajoutées à
chaque niveau. Il s'agit du processus d'encapsulation.
Accès aux données :

Adresses réseau

Les couches réseau et liaison de données sont chargées de transmettre les données du
périphérique source au périphérique de destination. les protocoles de ces deux couches
contiennent les adresses source et de destination, mais ils ne les utilisent pas aux mêmes
fins.

 Les adresses de couche réseau source et de destination remettent le paquet IP


de la source d'origine à la destination finale, sur le même réseau ou sur un réseau
distant.

 Les adresses de liaison de données source et de destination transmettent la


trame liaison de données d'une carte réseau à une autre, sur un même réseau.

L'adresse IP est la couche réseau (ou couche 3), c'est-à-dire l'adresse logique utilisée pour
acheminer le paquet IP de la source d'origine à la destination finale

Adresses de liaison de données


QCM
Question 1 Quelle couche du modèle de protocole TCP/IP détermine le meilleur chemin
sur le réseau ?

 Accès réseau

Question 2 Quelle couche du modèle OSI définit des services pour segmenter, transférer
et reconstituer les données de communications entre des périphériques finaux ?

 Transport

Question 3 Dans quelle couche du modèle OSI, une adresse physique est-elle
encapsulée ?

 couche liaison des données (Les adresses physiques sont encapsulées au niveau de
la couche liaison de données. Les adresses logiques, également connues sous le
nom d'adresses IP, sont encapsulées au niveau de la couche réseau. Les adresses
de port sont encapsulées au niveau de la couche transport. Aucune adresse n'est
encapsulée au niveau de la couche physique.)

Question 4 Quelle option de remise des messages est utilisée lorsque tous les
périphériques doivent recevoir le même message simultanément ?

 Diffusion

Question 5 Quel est le terme générique utilisé pour décrire un bloc de données sur
n'importe quelle couche d'un modèle de réseau ?

 Unité de données de protocole (Le terme « unité de données de protocole » (PDU)


est utilisé pour décrire un bloc de données sur n'importe quelle couche d'un modèle
de réseau. La PDU de la couche réseau est le paquet. Une trame est l'unité de
données de protocole de la couche liaison de données. La PDU de la couche
transport est le segment.)
Question 6 Quel est le rôle des protocoles dans les communications de données ?
 Fournir les règles requises pour qu'un type de communication spécifique se produise
(Les protocoles mettent en place des règles qui définissent la manière dont un
message est transmis sur un réseau. Les exigences de mise en œuvre pour la
communication des données, relatives par exemple aux composants électroniques
ou à la bande passante, sont définies par des normes. Les systèmes d'exploitation ne
sont pas définis par les protocoles, mais mettent en place des protocoles. Les
protocoles déterminent le mode de transmission et le moment d'envoi d'un message,
mais ne dictent pas son contenu)

Question 7 Quels trois acronymes représentent des organismes de normalisation ?


 IANA \ IEEE \ IETF

Question 8 Les protocoles utilisés dans la communication réseau pour transmettre des
messages sur un réseau définissent trois conditions de transmission précises. Lesquelles ?

 Le codage des messages


 La taille du message
 Les options de remise du message

 Question 9 Quel type de message est envoyé à un groupe d’hôtes spécifique ?


 Multidiffusion

Question 10 Quel type de livraison utilisent les adresses de couche liaison de données ?
 Livraison locale

Question 11 Si la passerelle par défaut est mal configurée sur l’hôte, quel en est l’impact
sur les communications ?

 L’hôte peut communiquer avec les hôtes du réseau local, mais n’est pas en mesure
de le faire avec ceux des réseaux distants

Question 12 Quelle adresse logique est utilisée pour la transmission des données à un
réseau distant ?

 Adresse IP destination

Question 13 Pourquoi les normes ouvertes sont-elles importantes dans le secteur de la


communication de données ?

 Elles garantissent l'interopérabilité entre les logiciels et le matériel de différents


fournisseurs.

Question 14 Complétez la zone vide.


L'adresse MAC d'un ordinateur ne change pas même si ce dernier change de réseau, car
carte réseau
l'adresse MAC est physiquement intégrée à la   de l'ordinateur.