Vous êtes sur la page 1sur 2

CAS 1 

: Contrôle des comptes – Examen Analytique :

1) L’examen analytique :

La revue analytique, est un outil de contrôle efficace, qui permet à l’auditeur d’analyser les
diverses variations des comptes, en comparaison avec des données internes et externes à
l’entreprise, en vue de vérifier la fiabilité de son système comptable.
Les procédures analytiques (ou revue analytique) sont employées par l'auditeur lorsque celui-
ci parvient à comprendre l'entité et son environnement et à avoir une appréciation du risque
d'anomalies majeures dans les comptes.
Aussi, lorsque le commissaire aux comptes élabore les mesures de contrôle de substance à
employer, en se basant sur son estimation du risque au niveau des assertions et les catégories
d'opérations, les soldes de comptes et les informations présentes dans l'annexe, il peut utiliser
les procédures analytiques en tant que contrôle de substance.

1) La Revue analytique de la société ALPHA :

Variation N Variation N-1


  N N-1 et N-1 N-2 et N-2
(193,0
TVP 780,00 973,00 0) - 973,00
(3.862,00
Trésorerie 833,00 4.695,00 ) 112,00 4.583,00
(837,0
Dette à moins 1 an 6.960,00 7.797,00 0) 5.600,00 2.197,00
Couverture à terme 23% 73% -50% 2% 71%
(126,0
Stock de MP 837 963 0) 223 740,00
(136,0
Stock de PF 560 696 0) 1284 (588,00)
10.781,0
Achats 19488 8707 0 11442 (2.735,00)
866,0
Variation de stock 126 -740 0 120 (860,00)
2.009,0
Charges de personnel 4488 2479 0 2110 369,00
indicateur de stock 6% 16% -10% 11% 5%
717,0
Fournisseurs 3713 2996 0 3771 (775,00)
10.781,0
Achats 19488 8707 0 11442 (2.735,00)
2.755,0
Autres charges externes 5195 2440 0 3772 (1.332,00)
3.033,0
TVA/Achat 4291 1258 0 1401 (143,00)
Rotation frss 46,13 86,95 (40,8 81,71
1) 5,24
16.741,0
Ventes 34066 17325 0 23797 (6.472,00)
2.011,0
TVA/Ventes 4622 2611 0 3018 (407,00)
1.470,0
Clients 5921 4451 0 6692 (2.241,00)
(25,2
Rotation clt 55,10 80,38 8) 89,84 (9,47)

2) Analyse des risques d’audit :

La variation à la baisse de 50% du taux de couverture des dettes à terme, par rapport à
l’exercice précédent, signifie que l’entreprise a une difficulté au niveau de sa trésorerie et
au niveau de l’acquittement de ses dettes a court terme. Cette difficulté peut s’expliquer
par la baisse importante de sa trésorerie (de 3862 par rapport à N-1)
En ce qui concerne le ratio de stock, il a connu une baisse de 10% par rapport à N-1 et
cela est expliqué par le montant important des achats effectué au cours de l’exercice N et
la diminution des stocks de MP et PF (toujours par rapport à N-1)
En tant qu’auditeurs, il est nécessaire de faire des test de réalité, s’assurer de l’exhaustivité
et l’exactitude des achats réalisés au cours de l’ exercice et s’ils sont rattachés
effectivement à ce dernier.