Vous êtes sur la page 1sur 3

UE1 - SEMIOLOGIE

Fiche n°2 : Les accidents vasculaires cérébraux


Ischémiques (80%) Hémorragiques (20%)
Accidents Accidents ischémiques
ischémiques constituées
transitoires
Etiologie - Thrombose liée à l’athérosclérose - Cérébrale (75%)
- Cardiopathie emboligène (il ne faut pas que le • HTA par lésions des artères perforantes.
sang stagne = cardiopathie du cœur gauche, • Accidents ischémiques secondairement hémorragiques.
arythmie paroxystique) • Traumatique
- Atteinte de petites artères perforantes chez - Méningée (25%)
les hypertendus
- Migraines, thromboses veineuses
- Sans cause connue (25%)
Genèse de l’AVC

Evolution / - Neurologique : risque de rechute d’AVC, d’épilepsie


complication - Infections urinaires et pulmonaires
- Dépression, confusion !
Manisfestation - Troubles moteurs :
- Troubles cognitifs : mémoire,
clinques.
• hémiplégie ou hémiparésie compréhension, apraxie, confusion
• dysarthrie, troubles de la déglutition, (=trouble aigue)
de l'équilibre et de la marche
- Troubles sphinctériens :
- Troubles de la sensibilité : - Convulsions, coma.
• hémianesthésie ou hémiparesthésie !
• Hémianospsie +++, Diplopie, Amaurose
• Aphasie
• Anosognosie
• Céphalées violentes

Démarche - Début aigu et brutal


diagnostic - Facteur de risque CV ?
SCANNER dans les 6H pour différencier Ischémie/hémorragie ! Angio IRN, IRM de perfusion, de diffusion !
Echodoppler du tronc cérébral/ échodoppler trancrânien ! ECG et echocardiographie (arythme ? thrombus ?) !
Biologie (NFS, Glycémie, hémostase)
Traitement Il faut surveiller les fonctions vitales, neurologique, respiratoire, cardiaque (éventuellement administration
(urgence vitale) antihypertenseur -ECG), maintiens de l’homéostasie (glycémie, électrolyse), contrôle de l’œdème.
Pour stabiliser l’état du patient, on prescrit : HBPM (thrombose veineuse et embolie pulmonaire), Antiagrégant (en cas de
pathologie cardiaque emboligène), des antibiotiques.
On traite avec des Antiagrégants plaquettaires (AVC ISCHEMIQUE) en cas d’hémorragie Aspirine et Plavix, anti-
thrombolytique puis plus tard rééducation multidisciplinaire, l’arrêt du tabac est fortement conseillé, comme les
endartérectomie

PRISE EN CHARGE EN AIGUE : Ne pas entreprendre de traitement an8-HTA, cor8coides, héparine, aspirine, injec8on IM.