Vous êtes sur la page 1sur 7

Grammaire descriptive et phrase

Définition  |  Espèces  |  Ses Éléments  |  Phrase complète |  Phrase simple  |  Phrase complexe  |


 Son sujet  |  Le prédicat  |  Phrase impersonnelle

Par grammaire descriptive, nous entendons la grammaire qui présente et décrit


simplement chaque unité servant à l'écriture d'un texte. Qu'il s'agisse de la phrase,
de la proposition, du groupe de mots, des mots et même des parties de mots comme
celles qui servent à marquer la personne, le genre et le nombre. L'expression
grammaire scolaire sert souvent à situer avec justesse ce que nous entendons ici par
grammaire scolaire. Nous avons tendance à exploiter le terme de grammaire
scolaire classique pour donner toute sa place à cette dimension de la grammaire qui
a pris du retard ces dernières décennies. Pour dire en clair ce qu'on y retrouve, c'est
habituellement les termes et définitions que présentent les dictionnaires du français
contemporains et les grammaires scolaires.

LE BON USAGE de  Grevisse , la 13e  édition, nous a servi de


référence principale.
Voici les rudiments qu'il faut savoir pour se faire une idée
précise de ce que véhicule la grammaire scolaire classique
lorsqu'il est question de la phrase dans la langue française.
10 sections

 1. La définition de la phrase  (Le bon usage de Grevisse, 13e édition, §§ 210)


 2.  Les espèces de phrases    (Le bon usage de Grevisse, 13e édition, §§ 211 à
215)

 3.  Les éléments  de la phrase    (Le bon usage de Grevisse, 13e édition, §§ 226
à 228)

 4.  La phrase complète   (Le Bidois)


 5.  La phrase verbale simple   (Le bon usage de Grevisse, 13e édition, §§ 211 à
213)

 6.  La phrase verbale complexe   (Le bon usage de Grevisse, 13e édition, §§


211 à 213 )

Enrichissement
 7.  La notion de sujet   (Le bon usage de Grevisse, 13e édition, §§ 229 à 236)
 8.  La notion de prédicat    (Le bon usage de Grevisse, 13e édition, §§ 237 à 240)
 9.  La notion d'attribut    (Le bon usage de Grevisse, 13e édition, §§ 241 à 251 )
10.  La phrase impersonnelle   (Le bon usage de Grevisse, 13e édition, §§ 752)

La grammaire descriptive considère les composantes


de la langue française en se tenant le plus près possible
de la manière de décrire la langue que l'on retrouve dans
les grammaires scolaires. Nous nous sommes largement
inspiré de la manière de faire de Grevisse. Dans le bon usage,
nous retrouvons la terminologie habituellement employée 
dans les grammaires scolaires. Les professionnels de la 
langue, écrivains, enseignants, journalistes et ... y trouvent 
des explications judicieuses pour la plupart des problèmes
de grammaire.

Dans l'introduction 6 que nous avons préparée à l'intention de ceux 


qui suivent ce cours, vous pouvez consulter des schémas 
qui présentent en synthèse ce que nous pouvons trouver dans le bon usage
avec les références aux paragraphes et sections permettant 
de le consulter.

6.1.1 Phrase : description et définition


La phrase est d'abord décrite et définie de diverses manières
en faisant appel à des cas extrêmes.
6.1.2 Espèces de phrases
Les phrases sont classées en tenant compte de leur
construction SS 212, en considérant qu'elles contiennent un
verbe ou non SS213, ou selon la nature de la communication
SS 214.

Du point de vue de leurs constructions, (schéma)


1) les phrases sont verbales, elles contiennent un verbe
habituellement conjugué à un des quatre modes personnels
-indicatif, subjonctif, conditionnel ou impératif; 
ces phrases sont dites simples si elles ne renferment qu'un seul
verbe à mode personnel, 
elles sont par ailleurs dites complexes, si elles renferment plus
d'un verbe à mode personnel.

2) Les phrases averbales sont celles qui ne contiennent aucun


verbe.
3) en plus d'exercer des fonctions au plan de la syntaxe -elles
peuvent exercer toutes les fonctions qu'exerce le nom, soit
celle de sujet, d'attribut, de complément, ...

4) du point de vue du sens, les phrases prennent l'une ou


l'autre des fonctions exercées selon la nature de la
communication qui est prend forme -déclaration,
interrogation, exclamation, injonction.

Les grandes notions grammaticales

 Les parties du discours


 Les composants de la phrase
 Les fonctions grammaticales

Quel mot choisir ? Comment l'écrire ?

 Les homophones
 Les paronymes

Syntaxe

 Constructions syntaxiques particulières

Conjugaison de verbe

 Conjugaison avoir
 Conjugaison verbe être
 Conjugaison aller
 Modèles de conjugaison
 Tableaux de conjugaison
 Verbes irréguliers anglais
 Conjugaison verbe allemand
 Conjugaison verbe espagnol

Règles d'accord

 Généralités
 Cas particuliers

Orthographe et typographie

 Ponctuation
 Majuscules
 Trait d'union
 Accents et cédille
 Pluriel
 Cas particuliers

Questions d'actualité

 Les rectifications de l'orthographe


 La néologie
 La féminisation des noms de métiers

Syntaxe
La syntaxe est, à l'origine, la branche de la linguistique qui étudie la façon dont les mots s'articulent pour
former des phrases ou des énoncés dans une langue.

On distingue la syntaxe qui concerne les expressions [les mots], de la sémantique qui concerne ce qui est
visé par les expressions [les choses].

Le terme de syntaxe est aussi utilisé en informatique, où sa définition est similaire, modulo une terminologie
différente. Ainsi, la syntaxe est le respect, ou le non-respect, de la grammaire formelle d'un langage, c'est-
à-dire des règles d'agencement des lexèmes (en informatique, ce sont des entités lexicales d'un langage
informatique) en des termes plus complexes, souvent desprogrammes. Dans la théorie des langages
formels, ce qui joue le rôle de lexème est en général appelé lettre ou symbole, et les termes produits sont
appelés mots.

D'un point de vue purement linguistique, la syntaxe étudie1,2 :

 L'ordre des mots — p. ex., en français, celui-ci peut changer le sens de la phrase : Jean frappe
Paul vs. Paul frappe Jean

 Les catégories grammaticales ou parties du discours — p. ex., dans la phrase Il fait beau, le


mot Il est un pronom explétif, fait est un verbe, beau est un adjectif qualificatif

 Les phénomènes de rection — p. ex., dans la phrase Le petit chat dort, le verbe dort régit le
nom chat qui lui même régit le déterminant le et l'adjectif petit. Cette hiérarchie peut être représentée
par un parenthésage : [[[[le] [[petit] chat]]] dort] ou par des liens de dépendance.

 Les fonctions grammaticales — p. ex., dans la phrase Je mange à la cantine, le pronom Je est le


sujet de mange, à la cantine est complément circonstanciel de lieu.

Il existe plusieurs courants de syntaxe :

 La grammaire générative, inaugurée par Noam Chomsky

 La syntaxe fonctionnelle d'André Martinet

 La syntaxe guillaumienne de Gustave Guillaume


 La syntaxe structurale de Lucien Tesnière

 ...
Notes et références[modifier]

1. ↑ Baylon, C. et Fabre P. (1990) : Initiation à la linguistique. Nathan. France.

2. ↑ Tellier, C. (1995) : Éléments de syntaxe du français. Gaëtan Morin Éditeur. Montréal, Canada.

Voir aussi[modifier]

Sur les autres projets Wikimedia :

 syntaxe, sur le Wiktionnaire

Articles connexes[modifier]

 Syntaxis

 Accord

 Analyse syntaxique

 Cadre de balisage lexical, Lexical markup framework (LMF), travaux de normalisation ISO des
lexiques du TAL

 Compléments

 Grammaire

 Grammaire formelle

 Langage de programmation

 Liste des notions utilisées en linguistique

 Marque

 Nature

 Signifiance dimension syntaxique du sens

  Portail de la linguistique

Catégorie : 
PREMIÈRE PARTIE: CATÉGORIES MORPHOLOGIQUES
1. LE NOM ET SA FLEXION 4. ADJECTIFS (DÉTERMINANTS) ou PRONOMS:
DÉMONSTRATIFS, POSSESSIFS et INDÉFINIS
2. L' ADJECTIF ET SA FLEXION
3. DÉTERMINANTS: Articles DÉFINIS, 5. LES PRONOMS: PRONOMS ET ADVERBES
INDÉFINIS, et PARTITIFS // LES NUMÉRAUX INTERROGATIFS, RELATIFS et PERSONNELS
(cardinaux, ordinaux...) 6. ADVERBES et LOCUTIONS ADVERBIALES et
PRÉPOSITIONS et LOCUTIONS PRÉPOSITIVES
DEUXIÈME PARTIE: MORPHO-SYNTAXE
7. LA PHRASE et LA PROPOSITION 10. DISCOURS (STYLE) DIRECT / DISCOURS
(simple/complexe; fonctions syntaxiques; (STYLE) INDIRECT
coordination/subordination) 11. MODES: INFINITIF, PARTICIPE, SUBJONCTIF
et IMPÉRATIF
8. LA SUBORDINATION: CONCESSION, 12. STRUCTURES VERBALES AVEC OU SANS
CONDITION, CAUSE, COMPARAISON, BUT, PRÉPOSITION, SUIVIES OU NON d' UN INFINITIF
TEMPS, CONSÉQUENCE, LA COMPLÉTIVE
9. FORMES ET TYPES de PHRASE
TROISIÈME PARTIE: SYSTÈME VERBAL
13. LES AUXILIAIRES: AVOIR et ÊTRE 19. CONJUGAISON DES TEMPS SIMPLES:
TROISIÈME GROUPE - TROISIÈME SOUS-
14. GROUPES VERBAUX et PRÉSENTATION DE GROUPE __ VERBES-TYPE
NOTRE MODÈLE DE LA CONJUGAISON
VERBALE 20. CONJUGAISON DES TEMPS SIMPLES:
15. CONJUGAISON DES TEMPS SIMPLES: TABLEAU-SYNTHÈSE DES TERMINAISONS des
PREMIER GROUPE __ VERBES-TYPE TROIS GROUPES et QUELQUES CONCLUSIONS À
16. CONJUGAISON DES TEMPS SIMPLES: RETENIR
DEUXIÈME GROUPE __ VERBES-TYPE 21. TEMPS COMPOSÉS et SURCOMPOSÉS
17. CONJUGAISON DES TEMPS SIMPLES: 22. L' ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ et
TROISIÈME GROUPE - PREMIER SOUS-GROUPE FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ
__ VERBES-TYPE 23. CONJUGAISON-TYPE de la VOIX
18. CONJUGAISON DES TEMPS SIMPLES: PRONOMINALE et de la VOIX PASSIVE
TROISIÈME GROUPE - DEUXIÈME SOUS- 24. FUTUR PROCHE / PASSÉ RÉCENT et FORMES
GROUPE __ VERBES-TYPE PÉRIPHRASTIQUES

Esta obra está licenciada sob uma Licença Creative Commons