Vous êtes sur la page 1sur 3

CAS DE LA SOCIETE « AMID »

ANALYSE DE L’EQUILIBRE FINANCIER

Problème
Après avoir obtenu votre diplôme de technicien supérieur en comptabilité finances,
vous venez d’être recruté dans une grande entreprise industrielle dénommée AMID.
L’entreprise AMID est une société anonyme spécialisée dans la production des pâtes
et des farines.
Le directeur financier vous communique les informations suivantes fournies aux
annexes et il vous demande sur la base des bilans financiers des années N, N+1 et
N+2 d’établir une analyse comparative dans le temps portant sur l’évolution de
l’équilibre financier.
Annexe I

Bilans financiers de la société AMID arrêtés à la date du 31/12/N et du


31/12/N+1 en millier de DT
Actifs Capitaux propres et Passifs N N+1
N N+1

Valeurs immobilisées 2 540 2 735 Situation nette réelle 600 800


nettes
Fonds commercial 100 150
Terrains 150 150
Construction 1 000 1 000
I.T.M.O.I 1 250 1 400
Equipements de bureau 30 20
Titres de participations 10 15
Passifs non courants 2 570 2 300
Valeurs d’exploitation 120 300
Stock de matières premières 40 160
Stock de produits finis 80 140

Valeurs réalisables
Passifs courants
d’exploitation 20 60
Clients 20 50 d’exploitations
10 Fournisseur d’exploitation 10 15
EENE
DBCT
Valeurs disponibles 500 30 EENE 10
Banques et caisses 500 30

Total 3 180 3 125 Total 3 180 3 125

1
Annexe II
Bilan Comptable de la société AMID arrêté à la date du 31/12/N+2
en millier de DT

Actifs Montants Capitaux propres et Passifs Montants

Actifs non courants Situation nette réelle


Immobilisations corporelles Capital social 100
Terrains 100 Réserve légale 9,5
Construction 330 Réserve statutaire 30
I.T.M.O.I 1 700 Résultat de l’exercice 100
Equipements de bureau 15 Subvention d’investissement 7
Immobilisations financières
Titres de participation 30 Passifs non courants
Autres actifs non courants Dettes bancaires à plus d’un an 2 500
Frais préliminaires 10 Crédit fournisseur d’immo 100
Actifs courants Provision pour risques et charges 110
Stock de matières premières 350
Stock de produits finis 140 Passifs courants
Clients 334,5 d’exploitations
Banques 5 Fournisseur d’exploitation 20
Caisses 2 Concours bancaires 40

Total 3 016,5 Total 3 016,5

Autres informations portant sur l’année N+2 :


1. La valeur du fonds commercial crée par l’entreprise a connu une augmentation de
10 000 DT par rapport à la valeur indiquée au bilan financier de l’année N+1.
2. La valeur réelle des terrains est équivalente à 160% de la valeur comptable.
3. La valeur réelle de la construction est le triple de la valeur comptable.
4. Les ITMOI ont subi une moins value de 200 000 DT suite aux progrès
technologiques.
5. Le 1/3 des titres de participations sont détenus par la société AMID pour exercer
un contrôle sur l’entreprise émettrice. Le reste des titres sont acquis pour un
objectif spéculatif et dont seulement 30% sont très liquides.
6. 50% de la provision pour risques et charges est peu probable.
7. Le responsable de la production a décidé de constituer un stock de sécurité des
matières premières de 30 000 DT. Cette mesure vise à réduire les possibilités de
rupture des stocks.
8. La subvention d’investissement a été obtenue le 1/1/N pour financer l’acquisition
d’un terrain. Le taux de l’impôt sur les bénéfices est de 35%.
9. Les EENE s’élèvent à 40 000 DT.
10. L’affectation du résultat de l’année N+2 est décidé comme suit :
- Prélèvement au titre de la réserve légale.

2
- Prélèvement de 2 000 DT au titre de la réserve statutaire.
- Distribution du reste sous forme de dividendes.

Annexe III
Tableau d’évolution du chiffre d’affaires et du résultat net de l’exercice

N N+1 N+2
Eléments
Chiffre d’affaires 2 000 000 2 500 000 4 000 000
Résultat net 50 000 60 000 100 000

Le nouveau directeur commercial prétend que la situation de la société a connu une


nette amélioration suite à sa nouvelle politique commerciale, en effet le niveau du
crédit par client a augmenté et les délais de règlement ont été plus longs, ceci a
justifié l’évolution du chiffre d’affaires. Ce directeur, a jugé que la croissance de
l’entreprise va permettre une évolution exceptionnelle de la richesse des
actionnaires.

BON TRAVAIL