Vous êtes sur la page 1sur 4

Le Monde Informatique utilise des cookies pour disposer de mesures

d’audience. Si vous l’acceptez, nous utilisons également des outils


permettant avec nos partenaires de vous proposer des contenus et des
publicités personnalisés en fonction de vos centres d’intérêt et de votre
localisation. Le refus des cookies non nécessaires au fonctionnement du
site n’a pas d’incidence sur votre navigation. Vous pouvez modifier vos
paramètres à tout moment.
PLUS D'OPTIONSACCEPTER

Test Cobian Backup


11 : « Une heure pour
sauvegarder 130 Go »
Simple, efficace, riche en fonctionnalités et gratuit, le programme
de sauvegarde de fichiers Cobian Backup 11 fait très bien ce qu'il
a à faire, sans manières.

La sauvegarde est trop souvent négligée sur les ordinateurs (Rob Schultz/IDG)
Avec son look et son interface vieillotte, Cobian Backup, nom de code Gravity,
n'est peut-être pas l’application de sauvegarde de données la plus attractive
du marché. Mais comme beaucoup d’outils un peu ringards, il fonctionne très
bien, et très probablement mieux que de nouveaux logiciels clinquants. Si
vous recherchez un outil fiable, offrant plus d’options que l'historique de
fichiers File History de Windows, cela vaut vraiment la peine de le télécharger.

Parlons donc pour commencer de l'interface de Cobian. Pas de doute qu’elle


date au moins d’une décennie ou deux, comme en attestent les grandes
icônes grossières que l’on trouve sur la fenêtre principale et les petites qui
ornent les menus. Mais une fois que l’on a franchi la barrière des apparences,
Cobian est un vrai régal dans l’utilisation : claire et efficace, l’interface
regroupe toutes les fonctions et options (et il y en a beaucoup) de façon
logique. Cobian fait de la simple sauvegarde de fichiers, et pas de sauvegarde
d’image, ce qui veut dire qu’il ne convient pas à la restauration du système.
Mais il fait un travail formidable avec les fichiers, qu’il peut à la fois la
compresser et crypter si besoin. La majorité des utilisateurs préfèrent ne pas
compresser ni crypter leurs fichiers. Ainsi, ils n'auront pas besoin du
programme pour les restaurer si nécessaire.

Caractéristiques techniques
Concernant les options, en plus de la liste de fonctions courantes comme la
possibilité de programmer des sauvegardes, les autorisations et autres,
Cobian permet aussi d’effectuer des tâches de sauvegarde multiples par
groupes, des sauvegardes avec protection en écriture. L’outil conserve les
noms de fichiers unicode et comporte aussi un effaceur, au cas où
l'explorateur de Windows, limité à 255 caractères, ne le permettrait pas.
Cobian permet également d’utiliser les lignes de commande et de fonctionner
soit en tant que service, soit en tant qu’application ainsi qu’en accès distant.
Autant dire que ce programme, aussi geek que d’autres sur le plan des
fonctionnalités, a tout ce qu’il faut pour les environnements IT. Alors, selon
notre confrère de PCWorld, l’interface graphique peut passer au second plan.
L’app de sauvegarde Cobian comporte de nombreuses options. Une en particulier permet d'exécuter
la même tâche vers plusieurs destinations. (Crédit : IDG)

Une fonctionnalité étonnante d’après notre testeur, c’est la possibilité


d’exécuter la même tâche de sauvegarde vers plusieurs destinations. Cela fait
plus d'une décennie que l’on attend que les éditeurs de produits plus en vue
ajoutent cette fonctionnalité. Encore une fois, rappelons que souvent, les
utilisateurs ont besoin de sauvegarder des données à plusieurs endroits, ou
aimeraient au moins pouvoir faire des sauvegardes redondantes. Une chose
qu’a moins apprécié notre confère, c'est que Cobian est à la fois une interface
et une application. Si vous n'avez pas installé le programme en tant que
service, vous devez exécuter l'application, puis lancer l'interface. À défaut,
vous aurez une erreur « engine not found ».

De nombreuses options
Autre défaut : une invite demande systématiquement à l’utilisateur s’il veut que
l'ordinateur soit éteint quand les tâches sont terminées. L’alerte est
probablement très pratique dans certains cas, mais ce serait bien aussi de
pouvoir demander au programme, comme c’est le cas habituellement, de « ne
plus afficher cette fenêtre de dialogue ». Même après de multiples
sauvegardes, notre confrère a dû cocher la case correspondante à la souris.
Au final, ce défaut agaçant reste très anecdotique.

Tous les modes de sauvegardes testés par notre confrère se sont déroulés
sans problème, si ce n’est une erreur rendant impossible l’accès au service
Volume Shadow de Windows, qui se verrouille à un moment donné. En
moyenne, en priorité normale, il a fallu plus ou moins deux heures au
programme pour sauvegarder 65 Go, et environ une heure pour sauvegarder
130 Go en priorité élevée. Dans les deux cas, l'impact en terme de
performance est négligeable. C’est pourquoi notre confrère conseille à tous les
propriétaires d’ordinateurs modernes - une machine qui ne date pas de 15 ou
20 ans - d’utiliser la priorité élevée.

Une super app gratuite


C’est sympathique de voir un programme qui porte le nom de son créateur
(James Cobian), même si la version 11 utilisée pour le test est détenue et
maintenue par un certain James Sweeney. « Merci aux deux Jim d'avoir pensé
à presque tout ». Cela fait du bien de voir un programme simple qui fait ce qu’il
a à faire sans manières. Si vous cherchez un programme de sauvegarde pour
vos données, notre confrère le recommande fortement