Vous êtes sur la page 1sur 2

Ibrahim Ben Saada L3 DSI 1

Comparaison entre Processus Unifié et Scrum

Processus Unifié Scrum

Approche
Itératif et incrémental Itératif et incrémental

Type de projet Grand projet à long terme


/ Produit Complexité : moyenne à élevée Projet complexe

Taille de
l’équipe Moyenne à grande équipe Petite à moyenne équipe

Principes Le processus unifié est une méthode de Scrum est un processus empirique qui
développement de logiciel caractérisée par s'appuie sur trois piliers : la transparence,
: l'inspection et l'adaptation. Il suit
également les principes de la culture agile
- Un pilotage par les cas d'utilisation. qui sont :
-Une démarche centrée sur l'architecture. -Les individus et leurs interactions plutôt
-Une approche basée sur les modèles, et que les processus et les outils.
en particulier les modèles UML. -Des logiciels opérationnels plutôt qu’une
-Une approche itérative et incrémentale documentation exhaustive.
visant en priorité à réduire les -La collaboration avec les clients plutôt
incertitudes. que la négociation contractuelle.
-L’adaptation au changement plutôt que
le suivi d’un plan.
Cycle de vie Chaque projet a un cycle de vie en quatre Le cycle de vie Scrum est rythmé par des
phases, chacune subdivisée en plusieurs itérations de quelques semaines, les
des projets itérations : sprints.
- Inception
- Elaboration
- Construction
- Transition
Planification Le processus unifié préconise une Chaque sprint commence par une
planification itérative dans laquelle « le estimation suivie d'une planification
plan précède l'action ». opérationnelle « le sprint planning ».
Le principe est qu'un plan d'ensemble Ce planning sélectionne dans « le product
détermine en fonction de la complexité du backlog » les exigences les plus
projet les itérations nécessaires pour prioritaires pour le client. Elles constituent
chaque phase et positionne les phases « le sprint backlog », un sous ensemble du
dans le temps. « product backlog ».
Rôles Le processus unifié définit également des Scrum définit trois rôles particuliers :
rôles pour les acteurs intervenant pour ces -Le Scrum Master est garant de
activités (par exemple architecte, l’application adéquate des principes du
ingénieur composant, designer d'interface Scrum. Il coordonne les équipes, en
utilisateur, etc.). Les auteurs soulignent

1
Ibrahim Ben Saada L3 DSI 1

néanmoins qu'il s'agit de rôles et non de s’assurant de la communication et de la


personnes ; un même membre d'équipe productivité.
peut donc cumuler plusieurs rôles. -Le Product Owner s’approprie le rôle du
client dans l’équipe afin de répondre
adéquatement aux attentes de ce dernier,
il définit les spécificités fonctionnelles du
produit en s’appuyant sur les feedbacks
clients, pour ensuite les prioriser et valide
les fonctionnalités développées.
-L’équipe est constituée des
développeurs, qui s’appuient sur une
organisation horizontale, sans hiérarchie.
En général, une équipe contient 6 à 10
personnes, dans une logique de
productivité.
Artefacts En PU, on définit plusieurs ensembles En scrum, on définit 3 artefacts classiques
d’artefacts : et 1 artefact de transparence :
- L’ensemble de gestion : Document de - Product backlog
vision, Plan de développement logiciel, - Sprint backlog
Liste des risques, Planning d’itération … - Increment
- L’ensemble des exigences : Demandes - Definition of done (artefact de
des intervenants, Modèle des Cas transparence)
d’Utilisation, Modèle métier …
- L’ensemble de conception : Modèle de
conception (UML), Description de
l’architecture, Plan de test, Cas de test …
- L’ensemble d’implémentation : Le code
source et les exécutables, Les fichiers de
données associés …
- L’ensemble de déploiement : Scripts et
guide d’installation, Documentation
utilisateur, Matériel de formation
Processus