Vous êtes sur la page 1sur 25

Prof.

RAFIK Youssef

Introduction au
Droit Commercial

1
Sommaire
1. Notions de Droit
a) Branches et sources de Droit
b) L’organisation judiciaire au Maroc
c) Les personnes et les biens
d) Les obligations et les contrats
2. Le Droit commercial
a) Le commerçant
b) Le fonds de commerce
c) Les relations de l’entreprise avec son environnement

2
Notions de Droit
1. Branche et sources de droit
2. L’organisation judiciaire au Maroc
3. Les personnes et les biens
4. Les obligations et les contrats

3
Notions de Droit
Définitions et principes de base
• Définition de Droit : Ensemble des règles qui régissent les rapports des membres
d'une même société.
• Il y a deux sorts de Droit:
• Le Droit Objectif ‫الق انون‬: C’est l’ensemble des règles juridiques
• Les Droits Subjectifs ‫ الحق‬: C’est l’ensemble des prérogatives dont une personne est
titulaire ( exemples: Droit d’éducation, Droit de Santé, Droit de voter …)
• Le Droit Objectif comprend :
• Le droit privé : régit tout les relations entre les personnes privées, Le droit public.
• Le droit public : régit les relations entre les personnes publiques entres-elles, et entre les
personnes privées et les personnes publiques.
• Le droit commercial : ensemble des règles qui régissent l’activité commerciale.
4
Notions de droit
Branches de droit Objectif
Le droit Objectif comprend :
1) Le Droit International : appliqué aux rapports entres des Etats et des
personnes de nationalités différentes
2) Le Droit National : appliqué à l'intérieur de territoire
1) Droit public:
 Le Droit Constitutionnel : règles qui organisent l’Etat
 Le Droit Administratif : règles qui organisent l’activité administrative dans un Etat.
 Le Droit Fiscal : régit la relation entre ce qui paye l’impôt et celui qui le collecte (l’Etat).
 Le Droit Pénal : tous Comportement qui trouble la société
2) Droit privé:
 Le droit commercial : ensemble des règles qui régissent l’activité commerciale.
 Le Droit Social : régit la relation entre l’employeur et l’employé.
 Le Droit civil: régit les rapports de la vie civile entre les personnes.
5
Notions de droit
Les sources de droit
• Sources directes
• La Loi : c'est une règle de droit écrite élaborée par l'autorité investie du pouvoir
législative : le Parlement ou le Gouvernement. C'est la principale source du droit
moderne.
• La religion : la CHARIAA de l'Islam constitue une source du droit positif marocain.
• Les coutumes : sont des règles non écrit issue d’une pratique générale.
• Sources indirectes
• La Doctrine :interprétation d’une loi par des spécialistes (professeurs, juges, avocats…)
• La Jurisprudence : jugements et arrêtés prononcés par des juridictions.

6
L’organisation judiciaire au Maroc
Les juridictions
• La juridiction est le pouvoir de juger et de rendre la justice.
• La juridiction est un organisme (tribunal) qui rend la justice.
• Les juridictions :
• Un tribunal de première instance est souvent la première juridiction qui doit
examiner un litige et rendre une décision. Par la suite, certains recours à l'encontre de
ce jugement peuvent être disponible, notamment l'appel (cours d’appel)et le recours
devant une juridiction suprême.
• La Cour de cassation est une juridiction unique de niveau national. Elle est chargée de
vérifier la conformité au Droit, des décisions juridictionnelles rendues en dernier
ressort par les Tribunaux.
• Le corps judiciaire
7
L’organisation judiciaire au Maroc
Les juridictions
Juridictions au Maroc

Juridictions ordinaires Juridictions spécialisée

Les juridictions communales Les tribunaux de commerce


et d'arrondissement
Les tribunaux administratifs
Les tribunaux de
première instance
Les tribunaux militaires
Les cours d'appel

La cour suprême
8
La juridiction au Maroc
les juridictions
Les juridictions Missions
Les juridictions communales
Interviennent pour des affaires civiles inferieurs de 1000 dhs
et d'arrondissement
Les tribunaux de première
Juridictions Interviennent pour des affaires civiles supérieurs de 1000 dhs
instance
ordinaires
Les cours d'appel Examiner les jugements des tribunaux de première instance
Ne juge pas, mais assure la conformité des jugements avec les
La cour suprême
lois et avec la constitution du pays
Les tribunaux de commerce Interviennent pour des affaires de domaine commercial
Juridictions Les tribunaux administratifs Interviennent pour des affaires contres les administrations d'Etat
spécialisée Juger les militaires en infraction et les civiles pour atteinte à la
Les tribunaux militaires
sureté de l'Etat

9
La juridiction au Maroc
Le corps judiciaire
Le corps judiciaire : ensemble des personnes qui interviennent dans l'exercice du pouvoir judiciaire

Le corps judiciaire
Les magistrats Les auxiliaires
Les magistrats de siège (assis) Les greffiers • Assurer les taches de secrétariat
• Prononcer les jugements
Les huissiers • Exécuter des décisions de la justice
Les magistrats du parquet
(Procureurs du Roi et Avocats généraux) Les experts • Donner des avis d'ordre techniques

• Défendre l'intérêt général de la société Les avocats • Défendre l'intérêt des personnes
10
Les magistrats Les magistrats
de siège Le corps
Les magistrats
du parquet judiciaire

Les auxiliaires

11
Les personnes et les biens
• La personnalité juridique: C’est l'aptitude à être titulaire de droits et de devoirs.
• Qu'elles soient physiques ou morales, les personnes juridiques ont des
caractéristiques communes :
• Une identité propre (nom et adresse)
• Des droits et des devoirs (droit de conclure et devoir de payer l'impôt).
• Une naissance et une mort (date de création et de dissolution pour les entreprises)
• Le droit des biens s'intéresse aux relations entre personnes et biens.
• Les biens sont :
• Des choses matérielles (voiture) que
• Des choses immatérielles (droit d'auteur),
• Des choses meubles (action de société)
• Des choses immeubles (appartement).
12
Les personnes et les biens
la personne juridique
• Une personne juridique est un sujet de droit:
• Elle est titulaire de droits
• Elle peut avoir à sa charge des obligations
• Une personne juridique peut être physique ou morale
• La capacité juridique est l'aptitude d'une personne à jouir et à exercer des
droits. C'est la règle
• L'incapacité à exercer des droits est une exception. Elle est motivée par la
protection des enfants mineurs, des aliénés, des handicapés mentaux…
• Chaque personne a une identité constituée par :
• Le nom et le(s) prénom(s)
• Le domicile
• La nationalité 13
Les personnes et les biens
Les biens et les doits
Droits (prérogative)
Patrimoniaux Extra-patrimoniaux
Evaluable en argent Ne sont pas évaluable en argent
Ex: une maison Ex: Doit de s'exprimer

Réels Personnels Intellectuels


Droit qu'a une Droit de Droit qu'a une
personne sur créance sur personne sur une
une chose une personne activité intellectuelle

14
Les obligations et les contrats
Le régime des obligations
• L'obligation est un lien en vertu duquel une personne doit faire, ne pas faire
ou donner quelque chose a une personne.
• Elle peut provenir d'un acte juridique, d'un fait juridique ou imposée par la loi.
• Le fait juridique est un évènement dont les conséquences juridiques ne sont pas
recherchées. (Ex: la naissance, l'accident, le vol…)
• L'acte juridique est une manifestation de volonté dont les conséquences juridiques
sont recherchées. (Ex: le mariage, la vente…)
• La preuve de l'obligation revient au demandeur
• Dans certains cas l'obligation disparait sans exécution par :
• La remise de dette : le créancier renonce volontairement a sa créance.
• La force majeure : évènement involontaire et imprévisible qui empêche l'exécution de prestation
• La prescription : perte d'un droit par l'écoulement d'un délai défini par la loi.
15
Les obligations et les contrats
Le régime des contrats
• Le contrat est un acte juridique par lequel une personne s'oblige à faire, à ne pas
faire ou à donner quelque chose a une personne.
• La validité du contrat repose sur 2 séries de condition :
• Les conditions de fond:
• Le consentement ou la volonté réciproque de se contracter
• La capacité juridique des contractants
• L'objet et La cause du contrat qui doivent être possible et licite
• Les conditions de forme
• Le contrat écrit
• Le contrat verbal
• La non satisfaction des conditions ci-dessus entraine la nullité du contrat
• La responsabilité contractuelle repose sur 3 conditions : le dommage, le fait
générateur et le lien de causalité
16
Le Droit commercial
1. Le commerçant
2. Le fonds de commerce
3. L’entreprise et son environnement

17
Le droit commercial
Le commerçant
• Le commerçant : une personne (physique ou morale) qui exerce des actes de
commerce, à titre de profession habituelle, en son nom et pour son compte.
• Conditions requises pour la qualité du commerçant
• Les conditions liées à la personne
• La capacité commerciale : âgée + 18 (Les mineurs ne peuvent pas devenir commerçants).
• Les interdictions : Les déchéances et Les incompatibilités
• Les conditions liées à l’activité
• Les actes de commerce par nature : actes des activités commerciales
• Les actes de commerce par la forme : actes de la lettre de change ou du billet à ordre
• Les actes de commerce par accessoire : actes acceptés par le commerçant à l'occasion de son commerce
• Les actes de commerce mixtes : actes de commerce avec d'autre formes d'actes (ex: civil)

18
Le droit commercial
Obligations du commerçant
• Les obligations comptables:
• Tenir une comptabilité conforme aux dispositions de la loi
• Produire les états de synthèse (si le CA > 7.5millions de dhs)
• Conserver les correspondance commerciales (pendant 6 ans)
• Les obligations de publicité au registre de commerce:
• Etre énergisée (immatriculé) dans le registre de commerce.
• Publier l'enregistrement dans le bulletin officiel et dans le journal d'annonces légales
• Publier le numéro d'immatriculation sur les papiers commerciaux.
• Les autres obligations
• Le paiement des impôts ;
• Le respect de la législation du travail.
19
Le droit commercial
Le fonds de commerce
• Le fonds de commerce : se compose de différents d'éléments mobiliers corporels
et incorporels lui conférant une nature juridique.
• Les éléments constitutifs du fonds de commerce:
• Les éléments incorporels d'un fonds de commerce sont :
• La clientèle et l'achalandage (l’élément essentiel);
• Les éléments de la propriété industrielle
• Le nom commercial, la marque et l'enseigne;
• Les dessins et modèles industriels
• Les brevets d'invention
• Le droit au bail ; La loi confère au propriétaire du F.C un droit au bail, c’est-à-dire au renouvellement du
bail ou à défaut une indemnité de la part du bailleur si ce dernier veut lui donner congé.
• Les éléments corporels du fonds de commerce sont essentiellement :
• Les marchandises ;
• Le matériel et l'outillage
20
Les composants du fonds de commerce

Bonbons Ahmed
Le nom Le droit au bail
commercial

Le matériel et
Les dessins l'outillage

Les marchandises

La clientèle et
l'achalandage

21
Les opérations sur le fonds de commerce
La vente de fonds de commerce
Vendeur Acheteur
• Mettre à la disposition de l’acheteur le FC ; • Payer le vendeur ;
Obligations • Garantir l’acheteur contre les fraudes ; • Effectuer une publicité pour informer les
• Ne pas concurrencer son acheteur créanciers du vendeur.
En cas de vente à crédit, la loi protège le vendeur des
risques de non recouvrement en lui accordant. • Le droit d’annuler le contrat d’achat : si le
Les privilèges: vendeur n’a pas exécuté les mentions
• Le droit de préférence : le vendeur impayé peut se figurant dans l’acte de commerce, l’acheteur
faire rembourser avant les autres créanciers, il suffit peut demander la nullité du contrat pour
Protection
de le faire inscrire dans un délai de 15 jours. cause de dol.
• Le droit de suite : ce droit lui permet de saisir et faire • L’acheteur est protégé contre la
vendre le fonds concurrence déloyale faite par le vendeur.
L’action résolutoire : l'annulation de la vente et
reprendre la propriété de son fonds.
22
Les opérations sur le fonds de commerce
Le nantissement de fonds de commerce
• Le nantissement
• Pour garantir une dette, un emprunt auprès d’un établissement financier, le
propriétaire du fonds de commerce peut le donner en gage au créancier.
• Les conditions du nantissement
• Les conditions de forme: Le nantissement doit etre constate par un ecrit
• Les conditions de fond : Le nantissement peut porter sur toutes les composantes du
fonds de commerce à l’exception des marchandises.
• Les effets : En cas d’insolvabilité du débiteur, le créancier peut exercer ses
privilèges à savoir le droit de préférence et le droit de suite.

23
Les opérations sur le fonds de commerce
La gérance libre (la location)
• La gérance libre: contrat par le quel le propriétaire d'un FC en concède
totalement ou partiellement la location a un gérant qui l'exploite.
• Les effets
• A l'égard de débiteur:
• Il doit modifier l'inscription au registre de commerce avec la mention "gérance libre"
• Il est solidairement responsable avec le gérant pondant 6 mois.
• A l'égard du gérant locataire
• Il est tenu d'indiquer sur documents commerciaux son nom, son numéro au registre de commerce et
sa qualité de gérance libre du fonds.
• A l'égard des créanciers du bailleur de fonds
• Lorsque le contrat peut porter des préjudices aux créanciers, le tribunal peut déclarer, exigible les
créanciers antérieures ayant pour cause l'exploitation de dit fonds.

24
Les relations de l’entreprise
avec son environnement
• L’entreprise est un système ouvert; elle entretient des relations constantes
avec son environnement.
• Cet environnement a des incidences sur le comportement de l’entreprise,
mais cette dernière influence également son environnement.
• Dans ce sens, elle a appelé à gérer ces relations avec prudence:
• Matérialiser ses transaction par des contrats écrits (contrats de vente, contrats de
transport…)
• Protéger sa propriété industrielle et commerciale
• Respecter la loi sur la concurrence
• Valoriser la protection du consommateur

25