Vous êtes sur la page 1sur 48

Projet GL

TD Gestion de Projet

Ensimag 2A - Année 2019/2020

Institut polytechnique de Grenoble - Grenoble Institute of Technology


Une mise en situation

• une équipe de 5 étudiant(e)s


• une diversité imposée de l’équipe (règles de
constitution des équipes)
• une pression sur les délais et la qualité

2
Les attentes
• Mettre en place une organisation d’équipe efficiente
qui intègre tous les membres de l’équipe
• Mettre en place un planning prévisionnel et suivre
l’avancement du projet (mesure des écarts et mise en
place d’actions correctrices si nécessaire)
• Communiquer sur votre projet aussi bien à des
spécialistes qu’à des non-spécialistes, et à la fois sur
le contenu technique et la gestion de projet.
• Faire un bilan de votre projet : en tirer des leçons à la
fois de vos erreurs et de vos réussites !

3
Le dispositif
 Avant le projet
− Un cours magistral d’1h30 pour aborder les
fondamentaux de la gestion de projet
− Un TD de 3h pour approfondir la gestion du
planning et la dynamique d’équipe .

 Pendant le projet
− 2 suivis
− Rétrospective/bilan de fin de projet
− Participation aux soutenances

4
Pendant le projet GL
• Suivi n°1 (fin sem1/début sem. 2) • Suivi n°2 (fin sem 2)
Thème : organisation et Thème : engagement
planning pour la fin du projet
Livrables : Livrable :
- la charte de travail en - Statut et planning
équipe prévisionnel
A construire sur la base du
document « Suivi 1 »
- planning prévisionnel

N’oubliez pas de prendre connaissance du document sur


la « Communication »
5
UN TOUR D’HORIZON DE LA

METHODE SCRUM
Introduction

Vidéo : « SCRUM pour les nuls »


(source Moullouze Mohamed – You Tube)
https://www.youtube.com/watch?v=kZTLlWkxFN4

Vidéo : « Intro to Scrum in Under 10 Minutes »


(source Axosoft – You Tube)

https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=XU0llRltyFM&
feature=youtu.be

7
D’accord, mais comment est-ce
que l’on fait ça sur le projet GL ?
Dans les promotions
précédentes, certains ont bien
réussi
Comment ont-ils réussi ?
(les promotions précédentes)

C’est quoi réussir ?


Faire le bon produit au bon niveau de qualité,
et bien faire tout ce que l’on nous a demandé.

OK… mais pas que


Réussir c’est aussi…

Grandir individuellement ET en
équipe
- Apprendre à faire,
- apprendre à mieux travailler ensemble,
s’entraider
- savoir être lucide, regarder la réalité,
- découvrir comment s’améliorer, et le
faire,
Savoir- mettre
progresser dans la
en place unconfiance
cadre et en
unesoi…
qualité
de relations qui permettront d’évoluer dans
toutes les circonstances
Ceux qui ont le mieux réussi :

• Ont su découper le fonctionnel en user stories,


• Ont été bon dans le suivi quotidien, les stand-
ups et l’attention aux problèmes des coéquipiers
• Se sont bien conformés à leur définition de
terminé
• Ont testé, testé et testé
• Ont fait un burndown chart (même s’ils n’y
viennent qu’au dernier sprint)
LA GESTION DU CONTENU

DÉCOUPER LE TRAVAIL

Zoom sur les User stories


Pour bien faire ça, il faut éviter
de manger le gâteau par couche
Analyse

Architecture

Code

Données
Mangez plutôt des petites parts

Analyse

Architecture

Code

Données
Pratique : les user stories

user story = user + story


(histoire utilisateur = histoire + utilisateur)

Il y a deux parties dans une user story


• Un utilisateur
• Une histoire

Représente les utilisateurs de votre produit


Raconte ce pour quoi ils s’en servent

16
Exemple 1

En tant qu’utilisateur du compilateur deca


Je souhaite pouvoir compiler un programme avec
une fonction vide
De façon à pouvoir valider que mon compilateur
respecte la syntaxe Deca sur les fonctions vides

Conditions d’acceptation
Si j’écris une fonction avec une syntaxe correcte et qui ne
contient aucune ligne de programme, le compilateur l’accepte.
Si j’écris une fonction avec une syntaxe incorrecte, le
compilateur sort une erreur
Exemple 2

En tant que qu’utilisateur du compilateur


Je souhaite pouvoir tester l’inégalité entre deux
valeurs numériques comme condition d’un « if »
De façon à pouvoir faire deux calculs différents selon
les valeurs
Conditions d’acceptation
Une condition de « if » avec une inégalité est acceptée entre entiers et
flottants(deux entiers, deux flottants, ou une entier et un flottant).
Une condition avec inégalité n’est pas acceptée entre deux types objets.
Une condition peut comparer des variables, des champs ou des paramètres
aussi bien avec des constantes, qu’avec d’autres variables etc.
Si la condition est satisfaite, je dois exécuter la branche if (et pas la branche else)
Si la condition est fausse, je dois exécuter la branche else (et pas la branche if).
Évaluer l’effort de réalisation des story
Enen
points utilisant
utilisantle
leplanning
« planningpoker
poker »

http://www.planningpoker.com/
֤Évaluation

Prétexte à une discussion en équipe

• Quel travail à faire sur cette part ?


• Qu’est ce que l’on connait ?
• Qu’est-ce qui est facile ou difficile
• Est-ce qu’on a les données de test ?
• …etc.

1 jeu = 8 cartes
1,2,3,5,8,13,21 et « infini »
(suite de Fibonacci)
֤Évaluation
Préférer des stories de petite taille

La taille c’est la quantité d’effort demandé


• 1 : très facile à faire
• 20 : énormément d’efforts à produire (très risqué
dans un sprint)
• > 20 : il faut découper on ne va pas y arriver

Dans une itération les équipes produisent en


moyenne de 5 à 8 stories
Évaluation
• Ces chiffres ne vous donnent pas le temps
nécessaire à la réalisation
• Mais si vous faites bien le job, un 5 sera toujours
~ à un autre 5, un 8 à un autre 8…
• Les règles arithmétiques de base s’appliquent

Story E

)<
Story F

<( 2Story K5
Story A Story C

8 13
3
C’est l’expérience qui vous dira
combien vous pouvez produire par
itération

http://www.planningpoker.com/
Attention !
ceci n’est pas une user story

En tant que développeur


Je souhaite mettre en œuvre un analyseur
syntaxique pour Deca
De façon à pouvoir construire l’arbre abstrait
primitif du programme ( et satisfaire l’étape A
: Analyse lexicale et syntaxique).
Au démarrage du sprint
Découper en tâche les stories qui entrent dans le sprint

Story 1 - 5 points - Affectation variable entière nommée sur 1 char

NB: sur les tâches on peut mettre les heures estimées

Analyser le support de projet et en


ressortir les quelques éléments pertinents
(restreindre au nécessaire)
4h Récupérer les bibliothèques
8h

Écrire le script de test


2h Coder la fonction xxx
8h

Tester et valider
8h Documenter la procédure
4h
Travailler ensemble

Les outils pour le suivi de la réalisation


Un tableau des tâches pour visualiser
le flux
Stories en
pts Taches en h

A faire En cours Fini


Suivre le travail avec le « burndown »

Au début tout est à faire = ∑


des heures de toutes les tâches
Somme des
heures des
taches non
finies Chaque jour relevé du réel
= ∑ des heures des tâches non
finies

Jours de
production
« stand-up » journalier
A faire En cours Fini

20mn maximum
Pas de
discussion

Chacun à tour de rôle énonce trois phrases


• Hier j’ai fait…
• Aujourd’hui je vais faire…
• J’ai / je n’ai pas / de problème
Les outils possibles : Trello
Tableau Trello :
• créer une liste pour le Backlog (projet complet) et
chacun des Sprints
• dont les cartes sont les User stories
et,
• créer trois listes : A faire, En cours , Fini
• dont les cartes sont les Tâches
• utiliser le label de la carte tâche pour la lier à une
user story

30
Limites :
• Pas d’estimation des tâches
• Pas de gestion du burndown chart

31
Les outils possibles : Gitlab
• Utiliser les objets Board et Milestone pour le
Backlog et les Sprints
• Utiliser les labels A faire, En cours , Fini
• Utiliser les issues pour les Tâches et User stories
(voir slides Scrum-Gitlab - Olivier Alphand - dans Chamillo)

Avantages / Limites :
• Intégration Git
• Possibilité de burndown mais sans notion
de « reste à faire »
32
Les outils possibles

Nous sommes preneurs de toute


proposition de bonnes pratiques pour
les générations futures !

Avec Trello, Gitlab ou d’autres outils


gratuits

33
A la fin de l’itération, faire une
démo et valider ce qui est fini
A la fin de l’itération, faire une
démo et valider ce qui est fini
Ensuite, faire la rétrospective
tous ensemble

J’ai bien aimé Je n’ai pas


aimé

On devrait On devrait
faire arrêter

On décide de 2 ou 3
actions à faire sur la
prochaine itération
Travaillez bien, et
surtout :
Amusez-
vous !
DYNAMIQUE D’EQUIPE
La dynamique de groupe
Les étapes du développement d’un groupe

Maturité
(efficace,
compétent)
Maturité du groupe

Échec
possible

Échec
Échec possible
possible

Immaturit Formatio Turbulences Normalisatio Exécutio Dissolution


é n n n de la
tâche
Etapes
LA GESTION DES CONFLITS
Les attitudes dans les conflits

Autodiagnostic :

Quelles sont vos attitudes dominantes en


matière de conflit ?

41
Les attitudes dans le conflit
Satisfaction
de vos intérêts

Confrontation
Pouvoir Négociation
zone perdant/gagnant zone gagnant /
……..gagnant
Compromis
marchandage

Retrait Apaisement
Zone perdant / Satisfaction
pas d’accord intérêts de
gagnant
l’autre

42
Les attitudes dans le conflit
Satisfaction
de vos intérêts
Avantages : désamorce les conflits
de personnes et de valeurs ; permet
aux personnes concernées de gérer
elles-mêmes la difficulté
Inconvénients : peut favoriser
l’escalade du conflit; perçu comme
une démission ou faiblesse

Retrait
Satisfaction
pas d’accord intérêts de
l’autre

43
Av. : solution rapide, peut sécuriser
Les attitudes dans le conflit
Inc. : développe la passivité et la
Satisfaction soumission stratégique; risque de casser
de vos intérêts l’engagement du collaborateur; donne un
esprit de revanche au perdant

Pouvoir

Satisfaction
intérêts de
l’autre

44
Les attitudes dans le conflit
Satisfaction Av. : esprit de conciliation;
de vos intérêts permet à chacun de conserver
sa position
Inc. : suscite le marchandage;
laisse les protagonistes sur une
impression de « pas fini »

Compromis

Laisser-faire Satisfaction
intérêts de
l’autre

45
Les attitudes dans le conflit
Satisfaction
de vos intérêts

Av. : adapté si enjeu minime;


améliore les relations
Inc.: peut-être perçu comme le refus
de prendre ses responsabilités ;
peut oblitérer un conflit larvé

Apaisement

46
Les attitudes dans
Av. : renforce le conflit
la confiance,
motivation ; solution à long terme
la

Satisfaction Inc. : nécessite du temps et de


de vos intérêtsl’énergie; peut-être vécue comme
insécurisante ; perçue comme une
faiblesse ; tout ne se négocie pas.

Confrontation
Négociation

Satisfaction
intérêts de
l’autre

47
En conclusion

Un CONFLIT

=
Une opportunité de COOPERATION
sur le long terme

48