Vous êtes sur la page 1sur 7

CH1- Les fibres optiques et la propagation de la lumière

I- La propagation de la lumière
1- La source lumineuse
2- La longueur d’onde λ et l’indice de réfraction n
a- La longueur d’onde λ0 dans le vide
b- L’indice de réfraction n
c- La longueur d’onde λ dans un milieu différent du vide
3- Les lois de Snell-Descartes
4- La réfraction limite et la réflexion totale
a- La réfraction limite (l’angle de réfraction limite i 2 lim ¿¿)
b- La réflexion totale (l’angle d’incidence limite i 1 lim ¿¿)

II- Les fibres optiques (FO)


1- Les avantages de la fibre optique par rapport aux câbles en cuivre
2- Présentation de la fibre optique
3- Principe du guidage de la lumière dans une fibre optique

III- Les structures des fibres optiques


1- Les fibres multimodes : Multi Mode Fiber (MMF)
a- Les fibres à saut d'indice (SI)
i- Présentation
ii- Propagation de la lumière
iii- Ouverture numérique (O.N)
iv- Dispersion intermodale ∆ mod
v- L’angle maximum d’acceptance
vi- Bande passante de la fibre BL
b- Les fibres à gradient d'indice (GI)
i- Présentation
ii- Propagation de la lumière
iii- Dispersion intermodale ∆ mod
2- Les fibres monomodes : Single Mode Fiber (SMF)
i- Présentation
ii- Propagation de la lumière
iii- La fréquence normalisée V
iv- La longueur d’onde de coupure λc

IV- Les caractéristiques des fibres optiques


1- L’atténuation 𝛼dB
2- La dispersion totale 
a- La dispersion totale ∆ τ
b- La dispersion modale ∆ τ mod
i- Le temps de propagation de mode 2 : τ mod 2
ii- Le temps de propagation de mode 1 : τ mod 1
c- La dispersion chromatique ∆ τ c
i- La dispersion chromatique matériau :∆ τ c ,m
ii- La dispersion chromatique de guide d'ondes :∆ τ c ,g
3- Les effets non linéaires
a- L’effet Kerr
b- La diffusion Raman
c- L’effet Brillouin

CH1- La propagation de la lumière et les fibres optiques -1-


V- Raccordement de deux fibres optiques
1- Connexions
2- Les sources d’affaiblissement
a- Pertes par couplage
d- Pertes par absorption
c- Pertes par diffusion
d- Pertes par micro-courbures
e- Pertes par rayonnement du à la courbure
f- Pertes de jonction
3- Comment raccorder deux fibres optiques
a- Par l’épissure
i- Avantages
ii- Inconvénients
b- Par connecteurs
i- Avantages
ii- Inconvénients
4- Les différents types des connecteurs
a- Les différents types des connecteurs
i- Le connecteur ST
ii- Le connecteur SC
iii- Le connecteur MIC
iv- Le connecteur SMA
v- Le connecteur FCPC
b- Le couplage de la fibre optique
i- Le couplage mécanique
ii- Le raccordement par Splice mécanique
iii- La fusion

VI- Mesures optiques


1- La mesure de perte par insertion
2- La mesure par le réflectomètre

VII- Spécificités des réseaux tout optiques


1- Les fibres multimodes
a- Les fibres à saut d'indice
b- Les fibres à gradient d'indice
2- Les fibres monomodes

CH1- La propagation de la lumière et les fibres optiques -2-


CH2- Les fibres optiques et la propagation de la lumière

I- La propagation de la lumière
1- La source lumineuse
Il y a 3 sources de la lumière mais la source monochromatique c’est la source la plus utilisé, il ne contient
qu’une seule longueur d’onde.

2- La longueur d’onde λ et l’indice de réfraction n


c c = 3.108 m.s-1 : la célérité de la lumière
a- La longueur d’onde λ0 dans le vide λ 0=
ν ν : La fréquence
c c = 3.108 m.s-1 : la célérité de la lumière
b- L’indice de réfraction n n=
v v: la vitesse de propagation de la lumière dans le milieu
λ0 λ0 : La longueur d’onde λ0 dans le vide
c- La longueur d’onde λ dans λ=
un milieu différent du vide n n: L’indice de réfraction
c
v n 1 c λ0
λ= = = =
ν ν nν n
3- Les lois de Snell-Descartes

Ce phénomène physique est régi par les trois lois de Snell–Descartes suivantes:
1er loi Le rayon incident et la normale définissent le plan d’incidence, dans lequel
sont inclus les rayons réfléchis et réfractés.
2éme loi Les angles d’incidence et de réflexion vérifient : r = −i1
éme
3 loi Dans le cas où cette relation a un sens : n1 sin i1 = n2 sin i2

4- La réfraction limite et la réflexion totale


a- La réfraction limite b- La réflexion totale
(l’angle de réfraction limite i 2 lim ¿¿) (l’angle d’incidence limite i 1 lim ¿¿)

sin i i sin i i
2 lim ¿=
n1
¿ donc 2 lim ¿=arc sin(
n1
)¿ 1 lim ¿=
n1
¿ donc 1 lim ¿=arc sin(
n2
)¿
n2 n2 n2 n1

CH1- La propagation de la lumière et les fibres optiques -3-


II- Les fibres optiques (FO)
- Les trois longueurs d’onde utilisées en communications optiques sont : 800 nm, 1300 nm et 1550 nm.

1- Les avantages de la fibre optique par rapport aux câbles en cuivre


Il y a plusieurs avantages de la fibre optique par rapport aux câbles en cuivre :
- Très faible atténuation (0.2 dB/km)
- Très large bande passante (25 Téra Hz)
- Faible poids
- Sécurité électrique
- Inviolabilité
- Economique

2- Présentation de la fibre optique


Une fibre optique est constituée de trois éléments ci-dessous:

3- Principe du guidage de la lumière dans une fibre optique


- Un rayon guidé va subir une réflexion totale à l'interface des deux couches optiques.
- Un rayon peut être simplement réfracté à l'entrée dans la fibre puis à l'interface des deux couches,
il passera alors dans la gaine et sera perdu.

- Il existe un angle limite qu'on appelle ouverture numérique (ON) de la fibre, ouverture qui dépend
bien évidemment des indices respectifs des deux couches optiques.

III- Les structures des fibres optiques


Il existe deux types de fibres optiques :
1- Les fibres multimodes : Multi Mode Fiber (MMF) 2- Les fibres monomodes: Single Mode Fiber (SMF)
a- Les fibres multimodes à saut d’indice (SI)
b- Les fibres multimodes à gradient d’indice (GI)

1- Les fibres multimodes : Multi Mode Fiber (MMF)


a- Les fibres à saut d'indice (SI)
i- Présentation ii- Propagation de la lumière

iii- Ouverture numérique (O.N) iv- Dispersion intermodale ∆ mod


∆ n1
ON ¿ √ n21−n22 ∆ τ mod = L avec ∆=( n ¿ ¿ 1−n2 )¿
c n2
v- L’angle maximum d’acceptance vi- Bande passante de la fibre BL

α max =arcsin
[ √ ]
n1
next
n2
1− 22
n1
1
∆ τ mod < ≤¿ B L<
B
c n2
∆ n1

CH1- La propagation de la lumière et les fibres optiques -4-


b- Les fibres à gradient d'indice (GI)
i- Présentation ii- Propagation de la lumière

iii- Dispersion intermodale ∆ mod


n1 2 n21−n22
∆ τ mod ≈ ∆ L avec ∆= 2
8c 2 n1

2- Les fibres monomodes : Single Mode Fiber (SMF)


i- Présentation ii- Propagation de la lumière

iii- La fréquence normalisée V iv- La longueur d’onde de coupure λc


- La fibre ne propage qu'un seul mode si - La longueur d’onde de coupure est celle au-dessus
La fréquence normalisée vérifie la condition de laquelle la fibre devient monomode.
suivante : 2 πa 2 2
λ c= n −n
V=
2 πa 2 2
n −n <2.405 V √ 1 2
λ0 √ 1 2
ou a est le rayon du cœur de la fibre.
- Si V >> 1, le nombre de modes est donné par :
V2
N≈
2

IV- Les caractéristiques des fibres optiques


1- L’atténuation 𝛼dB
- L’atténuation 𝛼 traduit l’ensemble des pertes causées par différents processus physiques.
- Si on injecte une puissance lumineuse P0 alors sa décroissance linéique est donnée par la relation suivante :
P0→ L →P

P0
α dB=10 log
−αL
P
10
P ( L )=P0 10 (W ou dBW ) P0
10 log
P
α dB /km =
L

- Certaines plages de fréquences favorables ont une faible atténuation, ses fréquences utilisées pour
les communications optiques. La figure ci-dessous montre que l'affaiblissement est plus important
vers (850nm) que dans l'infrarouge (1300-1550nm).

CH1- La propagation de la lumière et les fibres optiques -5-


2- La dispersion totale 
a- La dispersion totale
∆ τ = √(∆ τ¿ ¿ mod)2+(∆ τ¿ ¿ c)2 ¿¿
b- La dispersion modale c- La dispersion chromatique
∆ τ mod =τ mod 2−τ mod 1 ∆ τ c =∆ τ c ,m−∆ τ c , g
¿ λ0 . D. L−¿
i- τ mod 2 : Le temps de propagation de mode 2 i- ∆ τ c ,m: La dispersion chromatique matériau
ii- τ mod 1 : Le temps de propagation de mode 1  ii- ∆ τ c ,g : La dispersion chromatique de guide d'ondes
- Dans une fibre multimode on a une dispersion modale.
- Dans une fibre monomode on a une dispersion totale = la dispersion chromatique matériau +
la dispersion chromatique de guide d'ondes.

La bande passante maximale = (La dispersion chromatique)/2 ∆τc


BP=
2

3- Les effets non linéaires


- Les effets non-linéaires sont en général une nuisance pour les réseaux de télécommunication.
Cependant, ces effets présentent de nombreuses applications utiles.

- Les principales sources de non linéarité dans les fibres optiques :


a- L’effet Kerr Ce phénomène se traduit par une modulation de l’indice de réfraction
du milieu non-linéaire en fonction de l’intensité de l’onde qui traverse
le matériau.
b- La diffusion Raman Cet effet consiste en la diffusion inélastique d’un photon, c.à.d.
le phénomène physique par lequel un milieu peut modifier légèrement
la fréquence de la lumière qui y circule. Ce décalage en fréquence
correspond à un échange d'énergie entre le rayon lumineux et le milieu.
c- L’effet Brillouin C’est la diffusion inélastique de la lumière par les ondes acoustiques
d'un milieu.

V- Raccordement de deux fibres optiques


1- Connexions
- Lors d'une connexion bout à bout on peut avoir au niveau des connexions: une séparation longitudinale,
un désalignement radial, un désalignement angulaire, une excentricité des cœurs, voire une ellipticité
des cœurs.

- Le positionnement idéal coïncide évidemment avec un maximum de lumière transmise.

2- Les sources d’affaiblissement


CH1- La propagation de la lumière et les fibres optiques -6-
a- Pertes par couplage
b- Pertes par absorption
c- Pertes par diffusion
d- Pertes par micro-courbures
e- Pertes par rayonnement du à la courbure
f- Pertes de jonction

3- Comment raccorder deux fibres optiques


a- Par l’épissure b- Par connecteurs
i- Avantages ii- Inconvénients i- Avantages ii- Inconvénients
- Rapide - Fragile - Robuste - Moins rapide
- La perte de lumière - Le raccordement - Le raccordement - La perte de lumière
très faible. définitif amovible est plus élevée que
l’épissure

4- Les différents types des connecteurs


a- Les différents types des connecteurs

1- Le connecteur ST 2- Le connecteur SC 3- Le connecteur MIC

4- Le connecteur SMA 5- Le connecteur FCPC

b- Le couplage de la fibre optique


Il y a plusieurs manières pour coupler de la fibre optique:
i- Le couplage mécanique de 2 ii- Le raccordement par Splice iii- La fusion au moyen d'un
connecteurs mis bout à bout au mécanique qui est utilisé pour appareil à arc électrique
moyen d'une pièce de précision. les réparations appelé fusionneuse.

VI- Mesures optiques


1- La mesure de perte par insertion Elle utilise un émetteur de lumière stabilisé et un récepteur
étalonné ainsi qu’un jeu de bobines ou de cordons de référence.
2- La mesure par le réflectomètre L’équipement de mesure utilisé est le réflectomètre.

VII- Spécificités des réseaux tout optiques


1- Les fibres multimodes 2- Les fibres monomodes
a- Les fibres à saut d'indice b- Les fibres à gradient d'indice
- Utilisées pour la transmission - Utilisées pour la transmission - Utilisées pour la transmission
à très courte distance, pour à courte distance. à grandes distance, pour un débit
un débit <50Mb/s. important.

NB : 1ns=10-9 s et 1ps=10-12 s

CH1- La propagation de la lumière et les fibres optiques -7-