Vous êtes sur la page 1sur 1

LES TROUBLES DU METABOLISME POTASSIQUE

Le potassium est le principal cation intracellulaire. Il joue un rôle important dans la régulation de la
pression osmotique, de l’isotonicité intracellulaire, de la polarisation membranaire, de l’activité
neuromusculaire et de l’automatisme cardiaque.
Les hypokaliémies :
En général, les besoins quotidiens (13 à 36 mmol) sont couverts par l’alimentation mais, en cas de
vomissements, de diarrhées ou de traitements par certains médicaments (diurétiques
hypokaliémiants et glucocorticoïdes), il peut être nécessaire d’effectuer un apport en potassium :
Chlorure de potassium : KALEORID LP®, DIFFU-K®
Tartrate de potassium : NATI-K®
Gluconate de potassium : GLUCONATE DE POTASSIUM ®
Ces médicaments, administrés par voie orale, entraînent des troubles digestifs : nausées, gastralgies,
diarrhées…
Les hyperkaliémies :
Elles s’observent en cas d’insuffisance rénale, d’insuffisance corticosurrénale, dans les états de
déshydratation grave. On administre des résines hypokaliémiantes qui fixent dans le tube digestif les
ions potassium, tout en libérant leurs ions sodium ou calcium.
Elles entraînent souvent de la constipation, nausées, vomissements et gastrite.
Polystyrène de sodium : KAYEXALATE®

LES TROUBLES DU METABOLISME DU MAGNESIUM

Ce sont en général, des troubles d’apport en magnésium. C’est un cation intracellulaire très important
qui joue un rôle dans l’excitabilité neuro-musculaire, le métabolisme énergétique, les activités
enzymatiques...Les besoins en Magnésium sont estimés à 5 mgr/kg/j. Les apports alimentaires
peuvent être insuffisants (régime hypocalorique, alcoolisme, prise de diurétiques, femme enceinte et
qui allaite). Si on administre des sels de magnésium à forte dose, ils peuvent entraîner des diarrhées.

Pidolate de magnésium : MAG 2®


Lactate de magnésium : MAGNE-B6®
Stéarate de magnésium : MEGAMAG®

LES TROUBLES DU METABOLISME PHOSPHOCALCIQUE

(voir l’ostéoporose) Cation stocké essentiellement au niveau des os, ayant un rôle très important dans
la constitution du squelette et un rôle essentiel dans la perméabilité membranaire.
Les besoins en calcium de l’organisme varient de 500mg chez l’adulte à 2000mg chez la femme
allaitante. Ils sont apportés par l’alimentation (essentiellement les laitages) et, en cas de carence on
administre du calcium par voie orale, seul ou en association avec la vitamine D (D3 : colécalciférol et
D2 : ergocalciférol) pour assurer une meilleure assimilation intestinale et fixation de celui-ci.
Les carences calciques se rencontrent lors de la croissance, la grossesse, l’allaitement et lors d’une
immobilisation prolongée ayant entraînée une déminéralisation osseuse.
Par voie parentérale (intraveineuse très lente) il est indiqué dans les hypocalcémies aiguës, les
crises de tétanie. Des sensations de chaleur, nausées, vomissements peuvent apparaître en cas
d’intraveineuse trop rapide. Il faut surveiller la calcémie et la calciurie pour éviter les surdosages.
Sels de calcium : CACIT®, CALTRATE®, OROCAL®
Ca + Vit. D : CACIT VITAMINE D®, IDEOS®, OROCAL VITAMINE D®

LES VITAMINES

Les vitamines son des substances sans valeur énergétique propre, nécessaires à l’organisme et à sa
croissance, agissant à faible dose et dont l’organisme ne peut pas, en général, effectuer la synthèse,
ce qui implique un apport alimentaire suffisant. Leur carence entraîne des troubles organiques. Les
vitamines constituent un ensemble chimique hétérogène. Leur classification est basée sur leur
solubilité : - vitamines liposolubles (ADEK)
- vitamines hydrosolubles (C, B PP)
SPHILIPPO 122017

Vous aimerez peut-être aussi