Vous êtes sur la page 1sur 114

Le 25 – 01 – 2021 ُ ‫إن رأٌتَ منً خٌرا ً فاد‬

‫ع ل َِوا ِلدَي‬ ْ

 Bibliographie
L’introduction

• Page : 110
Partie 1 : Analyse de la performance de l'organisation L'état des soldes de gestion « ESG »

Partie 2 : Analyse de l'équilibre financier de l'organisation Le bilan fonctionnel

Partie 3 : Analyse de la solvabilité de l'organisation Le bilan financier


 Réalisé par :

Fatah_abdelaaziz
Partie 4 : Analyse dynamique des flux financiers Le tableau de financement

Fatah abdelaaziz
ISTA - Technicien Comptabilité Entreprise
Ouarzazate
ISTA - Technicien Spécialisé en Gestion des Entreprises
Youtube  F-4eco
ISTA - Technicien Spécialisé en Finance et Comptabilité
 Formation payante - sous forme :
BTS - Comptabilité et Gestion

BTS – Gestion des PME PMI 06 09 83 33 32


FSJES - Sciences économiques et de gestion PPT
fatah4eco@gmail.com
ENCG – L’école nationale de commerce et de gestion
www.paypal.me/AbdelaazizFatah
EST – L’École Supérieure de Technologie
Vidéo
 Cours de soutien à domicile :

 Marrakech  Ouarzazate
L’introduction 1

1 - Définition de l’analyse financière 1


2 - Les méthodes de l’analyse financière 1
3 - Les objectifs de l’analyse financière 1
4 - Les utilisateurs de l'analyse financière 1

Partie 1 : Analyse de la performance de l'organisation 2 Partie 2 : Analyse de l'équilibre financier de l'organisation 20

1 - La différence entre Le CPC et L’ESG 2 1 - La différence entre le bilan comptable et le bilan 20


2 - La lecture des soldes intermédiaire de gestion 2 fonctionnel
3 - L'état de solde de gestion (ESG) 3 2 - L’élaboration du bilan fonctionnel 21
3 – 1 : Tableau de formation des résultats (TFR) 3 3 - Les agrégats fondamentaux de l’équilibre 23
3 – 2 : Les retraitements 3 4 - Les différents scénarios de l’équilibre du bilan 24
3 – 3 : La capacité d’autofinancement : ( CAF ) 4 5 - Les ratios financiers : 25
4 - Les ratios financiers : 5
A - Les ratios de rentabilité 5 A - Les ratio de structure financière 25
 La rentabilité financière 5
 La rentabilité économique 5  Le ratio d’autonomie financière 25
 La rentabilité commerciale 6  Le ratio d'indépendance financière 25
B - Les ratios de rendement 6  Couverture de l'actif immobilisée : Fonds de Roulement 25
 La réalisation de la valeur ajoutée 6 Fonctionnel
 La répartition de la valeur ajoutée 6  Couverture des capitaux investis 25
C - Les ratios de mesure de l’évolution de l’activité 6  La capacité de remboursement 25
D - Les ratios de l’endettement 6
5 - Les applications 7 6 - Les applications 26
Application 1 7
Application 2 9
Application 1: E. National du BTS – Gestion des PME 2014 26
Application 3 : E . National du BTS–Gestion des PME 2019 12
Application 2: E. National du BTS – Gestion des PME 2018 28
Application 4 : TSGE–Examen de fin de formation 2013 V1 15 Application 3 : E. National du BTS – Comptabilité : 2013 30
Application 5 : TSGE–Examen de fin de formation 2017 V1 17 Application 4 : Etude de cas 34
Partie 3 : Analyse de la solvabilité de l'organisation 37 Partie 4 : Analyse dynamique des flux financiers 64

1 - La différence entre l’analyse statique et l’analyse 64


1 - solvabilité 37
dynamique
1 – 1 : La mesure de la solvabilité 37
2 - Le tableau de financement 66
1 – 2 : L'utilisation de la solvabilité 37
2 – 1 : Définition 66
2 - La liquidité : 37
2 – 2: Objectifs 66
3 - L'intérêt du bilan financier 38
2 – 3 : La structure de tableau de financement 66
3 – 1 : Le principe du bilan financier : 38
A - Le tableau de synthèse des masses du bilan 66
3 – 2 : L'utilité du bilan financier 38
B - Le tableau des emplois et des ressources 67
3 – 3 : Passage du bilan comptable au bilan financier 38
3 - Les applications 72
 1ère étape : Tableau de retraitement et reclassement 40
Application 1 72
 2ème étape : Bilan financier condensé 40
Application 2: TSFC – Examen de fin de formation 2019V1 73
4 - L’analyse des masses du bilan 40
Application 3: TSGE – Examen de fin de formation 2019V1 75
5 - Les différents scénarios de l’équilibre du bilan 40
Application 4: TSGE – Examen de fin de formation 2012V1 78
6 - Les ratios financiers : 41
Application 5:: TSGE – Examen de fin de formation 2015V1 81
A - Les ratios de liquidité 41
Application 6:: E. National du BTS – Comptabilité : 2019 84
B - Ratio de solvabilité 41
Application 7: TSGE – Examen de fin de formation 2016V1 89
C - Ratio d’équilibre financier 41
Application 8: E. National du BTS – Comptabilité : 2014 94
D - Les ratio de structure financière 41 Application 9: TSGE – Examen de fin de module 2020 98
7 - Détermination des dividendes 42
8 - Les applications 44
Résumé 102
Application 1: TSGE–Examen de fin de formation 2011 V1 44
Application 2: TSGE–Examen de fin de formation 2014 V2 46
Partie 1 : Analyse de la performance de l'organisation
Application 3: TSGE–Examen de fin de formation 2018 V1 48
Partie 2 : Analyse de l'équilibre financier de l'organisation

102
Application 4: TSGE–Examen de fin de formation 2020 50
Partie 3 : Analyse de la solvabilité de l'organisation
Application 5:: LP–Examen : Informatique et gestion d’e/se 52
Partie 4 : Analyse dynamique des flux financiers
Application 6:: LP–Examen : Informatique et gestion d’e/se 54
Application 7: TSGE – Examen de fin de module 2019 58
Résumé || Les ratios 106
Application 8: TSGE – Etude de cas : Société METRIC 60
Questions théoriques avec réponses 107
1
L’introduction 3 Les objectifs de l’analyse financière

L’analyse financière a pour but de donner une idée sur l’état de santé financière de l’entreprise
1 Définition de l’analyse financière

Définition 1
 Mesurer et porter un jugement sur la réalisation d’un équilibre
Selon Christophe THIBIERGE:
financier, la rentabilité, la solvabilité, la liquidité et le risque
« l’analyse financière est l’ensemble des outils et méthodes permettant de porter une
financier d’une entreprise ;
appréciation sur la santé financière et le risque d’une entreprise »
Analyse financière, librairie Vuibert, 2ème édition, Paris, 2007, P1  Donner des informations sur l’évolution de l’activité, de la structure
financière et sur les performances réalisées et interpréter ces
Définition 2 informations à l’aide du diagnostic financier ;
L’analyse financière constitue un ensemble de méthodes et d’instruments qui permettent de formuler une
appréciation relative à la situation financière d’une entreprise, aux risques qui l’affectent, au niveau et à la  Effectuer des comparaisons entre le passé, le présent et l’avenir de
qualité de ses performances de façon à faciliter la prise de décision ; ces décisions sont variées et ne l’entreprise, ainsi qu’avec d’autres entreprises du même secteur
concernent pas les mêmes acteurs. d’activité ;

2 Les méthodes de l’analyse financière


4 Les utilisateurs de l'analyse financière

Les travaux d’analyse financière sont réalisés à partir de deux méthodes : l’analyse statique et l’analyse dynamique
Les dirigeants
- Le dirigeant cherche à connaître la situation financière de l’entreprise et déceler dans son
fonctionnement les points susceptibles d’améliorer la gestion et le résultat.
Etude statique Etude dynamique

Etude du compte L’état des soles Gestionnaires - Apprécier la cohérence des choix stratégiques des dirigeants au regard des performances
Etude du bilan
de résultat de gestion « ESG » économique et financière et des risques associés :
- Mesure des performances historiques (diagnostic) et pilotage de l’entité(mesures
correctives)
- Mesure des performances prévisionnelles : aide à la prise de décision

Prêteurs - Mesurer la liquidité et le risque d’illiquidité.


La continuité
Bilan fonctionnel L’état des soles de - Mesurer la solvabilité et le risque d’insolvabilité
d'exploitation Tableau de
gestion avec soldes
financement
Bilan financier liquidation corrigés Prêteurs - Évaluer le risque de défaillance de l’entreprise et donc de perte d’emploi
- Évaluer le montant des bénéfices et le cas échéant, le montant des rémunérations
complémentaires

Une image plus fidèle de la situation financière l’entreprise et de son activité. Concurrents
- Connaitre les points forts et les points faibles de l’entreprise
- Apprécier la compétitivité
L’équilibre Solvabilité La liquidité La rentabilité La croissance Les risques
2
Partie 1 : Analyse de la performance de l'organisation 2 La lecture des soldes intermédiaire de gestion

1 La différence entre Le CPC et L’ESG La marge brute


C’est le premier indicateur pour apprécier la performance d’une entreprise commerciale
sur ventes
= Ventes de marchandises - Achats revendus de marchandises
Est un état de synthèse qui, élaboré sur une période comptable, permet de déterminer le résultat Achats revendus de M/ses = Achats de marchandises +/- variation de stock de M/ses
Le CPC
réalisé par l'entreprise par la différence entre le total des produits et le total des charges. Marge commerciale
Taux de marge commerciale =
Chiffre d′affaires

La production La production de l'exercice concerne les entreprises industrielles.


Est un état de synthèse obligatoire pour les entreprises dont le chiffre d’affaires ≥ 10 000 000
de l’exercice
S DH. L’ESG un document qui reprend les données du CPC et les structure en solde intermédiaire Dans les entreprises dont l'activité est industrielle et commerciale, la marge commerciale
de gestion pour des besoins de l’analyse financière et économique de l’entreprise. permettra d'apprécier l'efficacité commerciale de l'entreprise, la production de l'exercice
et l'efficacité industrielle.

10 soldes de gestion = Ventes de B/S produits +/- Variation de stock de produits + Immobilisations produites
par l’entreprise pour elle-même
Valeur ajoutée x 100
La marge brute sur vente 𝑹𝒂𝒕𝒊𝒐 𝒅′ 𝒊𝒏𝒕é𝒈𝒓𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 =
Production
Sont utilisés pour le calcul de ratios et permettront d'affiner
La production de l’exercice l'analyse de la rentabilité et de la profitabilité de l'entreprise. Ils La Valeur Ajoutée (VA) est un Solde Intermédiaire de Gestion (SIG) qui montre la richesse
La Valeur
font l'objet d'un suivi dans le temps et dans l'espace, afin Ajoutée brute créée par l’entreprise, c’est-à-dire sa capacité à générer de la richesse par son cycle
La consommation de l’exercice d'observer l'évolution de la performance de l'entreprise de production.
La valeur ajoutée constitue la rémunération qui sera consacrée aux facteurs de production
La valeur ajoutée
puisqu'elle sera répartie entre ceux qui ont participé a sa création
Comparaison de deux entreprises La Valeur ajoutée = La marge brute sur ventes + La production de l’exercice – La
EBE ou IBE
consommation de l’exercice
Résultat d’exploitation Consommation de l’exercice = achats consommés de matières et fournitures + autres
charges externes.
Résultat financier La consommation de l'exercice représente la valeur des biens et des services qui ont été
Rt net : 90 000 Rt net : 100 000
consommés pour réaliser la production de l'exercice
Résultat courant EBE : 10 000 EBE : 5 000

L’EBE / L’IBE L’excédent brut d'exploitation est un indicateur de performance industrielle et


Résultat non courant
commerciale privilégié pour évaluer et comparer la performance de l'exploitation des
entreprises car il est indépendant de la politique d'investissement (Les amortissements
Résultat Net
ne sont pas pris en compte), de financement (Les charges financières ne sont pas prises
en compte) et de distribution de dividende des entreprises
Ces indicateurs ne permettent pas d’apprécier les performances économiques et financières de
L’EBE = Valeur ajoutée + Subvent° d'exploitation - Impôts et taxes - Charges de personnel
l’entreprise, ils sont trop descriptifs.
On parle d'insuffisance brute d'exploitation (IBE) lorsque le solde est négatif

E.B.E
j=
Actif économique brut
3
3 L'état de solde de gestion (ESG) 3 – 2 : Les retraitements

T. de formation des résultats ( TFR ) Les analystes financiers suggèrent de procéder à des reclassements de comptes de produits et charges pour établir

ESG Comporte deux Tableaux des comparaisons inter entreprises pertinentes d’une part, et pour analyser de façon significative l’exploitation de
l’entreprise sur plusieurs périodes d’autre part.;
La capacité d’autofinancement ( La CAF )
Le crédit-bail Définition
3 – 1 : Tableau de formation des résultats (TFR) Est un contrat par le quel une personne, le crédit bailleur (société de financement, banaque...) Achète un bien et
N° Solde après le met à la disposition d'une autre personne, le preneur (locataire), moyennant le paiement d'un loyer. Le
Signe Eléments Montant Retraitement
compte retraitements locataire n'est donc pas juridiquement propriétaire du bien mis a sa disposition.
711 Ventes de M/ses en l’état
Mécanisme du crédit bail Retraitement
611 - Achats revendus de merchandises
-Redevance -Autres charges externes
I = Marge Brut sur vente en l’état
+ Amortissements + Dotations d'exploitation
712 Ventes de biens et services produits 4
+Intérêts + Charges financier
713 +/- Variation de stocks de produits 1 3

ou
- Résultat financier
714 + immobilisation produit par l’entreprise pour elle même Machine de P°
2 Amortissements=
𝑽𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒅′ 𝒐𝒓𝒊𝒈𝒊𝒏𝒆 ;𝒗𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒓é𝒔𝒊𝒅𝒖𝒆𝒍𝒍𝒆
II = Production de l’exercice 𝑫𝒖𝒓é𝒆 𝒅′ 𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕
5 Redevance = Amortissement + Intérêt
612 Achats Consommés de matières et fournitures Le preneur le crédit bailleur Intérêts = Redevance – Amortissement

613/614 + Autres charges externes


La sous-traitance Définition & exemple Retraitement
III = Consommation de l’exercice
La sous-traitance est un contrat par lequel une entreprise
IV = La valeur ajoutée (I + II – III) - Autres charges
demande à une autre entreprise de réaliser une partie de Sous-traitance
externes
716 + Subvention d’exploitation sa production
+ Achats
616 - Impôts & taxes) Matières premières
1 consommés
617 - Charges de personnel + Charges de
Charges de personnel
2 personnel
V = EBE ou IBE
718 + Autres produits d’exploitation Le personnel intérimaire ( personnel prêté ) Définition Retraitement
618 - Autres charges d’exploitation - Autres charges
Le personnel intérimaire utilisé par l'entreprise est le externes
Charge de
719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges personnel salarié d'une autre entreprise, mis à sa personnel externe + Charges de
619 - Dotations d’exploitation disposition pour une durée déterminée personnel
VI = Résultat d’exploitation
La subvention d’exploitation Définition Retraitement
VII + Résultat financier
Subvention - Subvention
VIII = Résultat courant 700 000 700 000
d’exploitation d’exploitation
Les subventions d’exploitation sont destinées à compenser
IX + Résultat non courant 400 000 400 000
l’insuffisance de certains produits d’exploitation, ou à faire E/se commerciale
+ Ventes de M/ses
en l’état
670 - Impôt sur résultat 100 000 100 000
face à des charges d’exploitation.
+ Ventes des B & S
X = Résultat de l’exercice 1 000 000 1 000 000 E/Se industrielle
produits
4
3 – 3 : La capacité d’autofinancement : ( CAF )

Pour assurer son développement et faire face à ses dettes, l’entreprise a des besoins de financement. Afin de financer ses
besoins, elle dispose de ressources de différentes origines :

 Des ressources d’origine externe : augmentation du capital, souscription d’un nouvel emprunt ou des subventions reçues.

 Des ressources d’origine interne : la capacité d’autofinancement qui est générée par l’activité de l’entreprise.

A - Définition B - Le rôle de la CAF


La CAF indique l'excédent de ressources internes générées par l'activité, qui peut être affecté à plusieurs enjeux par le chef d’e/se :
La CAF : Désigne l’ensemble des ressources internes générées par l’entreprise dans
- Réaliser des investissements, pour renforcer sa compétitivité ;
le cadre de son activité qui permettent d’assurer son financement.
- Rembourser ses emprunts et ses dettes, pour favoriser son indépendance financière ;
- Verser des dividendes à ses actionnaires.

C - La méthode additive D - La méthode soustractive

Mode de calcul MONTANT Mode de calcul MONTANT

Résultat net de l’exercice 2020 EBE ou IBE Montant ( TFR )

+ Dotation d’exploitation (durable + Amortissements de credit bail ) A + Autres Produits d’exploitations Montant ( TFR )

+ Dotation financiers(durable ) B + Reprise d’exploitation : liée aux éléments circulant et transferts des Charges ∑ Reprises d’exploitation – D

+ Dotations non courant (durable) C + Produits financier (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables) ∑ Produits financier s – E

- Reprise d’exploitation (durable) D + Produits non courants (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables et ∑ Produits non courants – F – G
Produit de Cession des immobilisations)
- Reprise financières (durable) E
- Autres Charges d’exploitations Montant ( TFR )
- Reprise non courant (durable + y compris reprise sur Subvention F
d’investissement ) - Dotations d’exploitation ; liée aux éléments circulant ∑ Dotations d’exploitation – A
- Produits de cession des immobilisations G - Charges financiers (hors dotations reprise sur amortis & provisions des éléments ∑Charges financiers – B
durables)
+ VNA des immobilisations cédées H
- Charges non courants (hors dotation sur amortis & provisions des éléments durables et ∑Charges non courants – C – H
= Capacité d’autofinancement
VNA des immobilisations cédées)
- Dividendes ( Répartition de résultat de l’exercice 2019 )
- Impôt sur résultat Montant ( TFR )
= Autofinancement
= Capacité d’autofinancement

- Dividendes
Produits de cession = VNA des immobilisations cédées +/- Value
= Autofinancement
VNA des immobilisations cédées = Produits de cession +/- Value

L'autofinancement c'est ce qui reste de la CAF, après le versement des éventuels dividendes aux actionnaires ou aux associés.
Il constitue le surplus monétaire généré par l'entreprise et conservé durablement pour assurer le financement de ses activités
5
4 Les ratios financiers : A Les ratios de rentabilité

La rentabilité traduit l'aptitude de l’entreprise à produire un profit.


Un ratio est un chiffre ou un pourcentage utilisé en analyse financière. Il résulte d'une
Ratios Elle résulte de la comparaison entre un résultat obtenu et les moyens mis en œuvre pour l'obtenir. Les
division opérée entre deux éléments issus du compte de résultat, du bilan
paramètres généralement utilisés pour définir le résultat obtenu sont le résultat net, le résultat d’exploitation,

Les ratios financiers sont des indicateurs utilisés pour conduire des analyses financières l’EBE, la valeur ajoutée ou encore la capacité d’autofinancement. Les moyens mis en œuvre sont couramment
d'entreprises. Ils sont, le plus souvent, utilisés par les dirigeant pour suivre son entreprise exprimés par le volume du chiffre d’affaires, les capitaux investis ou les capitaux propres
ou par des repreneurs d'entreprises et investisseurs.
 La rentabilité financière

La rentabilité financière mesure la capacité des capitaux


Types de La rentabilité Dans le temps Retour sur Résultat net
= investis par les actionnaires et associés (capitaux
capitaux propres capitaux propres

Analyser et interpréter les


ratios propres) à dégager un certain niveau de profit.
Rendement

résultats obtenus
La liquidité
Les ratios des années précédentes

La structure financière Dans l’espace


Les actionnaires

L’endettement
La rentabilité financière mesure la rentabilité offerte aux
Le taux de Dividendes
= actionnaires. C'est la rentabilité de leur placement
Gestion du BFRG distribution capitaux propres
Le même secteur d'activité financier dans l'entreprise.

 La rentabilité économique

 Améliore la situation La rentabilité économique mesure le succès plus ou moins grand des investissements entrepris. Elle compare

 Augmenter la performance le résultat réalisé à l'actif qui permet de faire fonctionner l'entreprise

 Maintenir la performance Rendement des E.B.E Résultat d′expoitation


capitaux investis R1= R2=
Actif économique brut Actif économiqe net

Actif économique = immobilisations corporelles et incorporelles affectées à l’exploitation + Biens acquis en


crédit-bail affectés à l’exploitation + Besoins de financement de l’exploitation.

L’effet de levier détermine le montant maximum d'endettement acceptable pour


une société, sans mettre en risque ses capitaux propres. Il explique également
5x3 3+4 17/3 0 26-5 Effet de levier
que la structure financière de l’entreprise a une influence sur la rentabilité
- + - + - + - + - + - + financière de l’entreprise
x = x = x = x = x = x = https://youtu.be/llexDTa5rsg
6
 La rentabilité commerciale
C Les ratios de mesure de l’évolution de l’activité

Taux de Résultat net


Mesure la capacité de l'entreprise à dégager du profit  Différents ratios calculés à l’aide des soldes intermédiaire de gestion permettent d’apprécier l’évolution de
profitabilité Chiffre d′affaires l’activité. Ils sont souvent exprimés en pourcentage

Taux de marge Marge commerciale mesure la part de l'activité commerciale dans la Taux de croissance CA 2020 − CA 2019 Il mesure l’évolution du chiffre d’affaires sur deux
commerciale Chiffre d′affaires réalisation du CA =
du CA CA 2019 exercices

Taux de marge brut Excédent brut d’exploitation Mesure la capacité a mesure la capacité de l'entreprise
Chiffre d′affaires Taux de croissance Il mesure l'évolution de la richesse créée par l'entreprise.
d'exploitation à générer un résultat pour un niveau de CA sans tenir VA 2020 − VA 2019
de la VA = La variation de ce ratio peut être liée à la croissance ou à
compte de la politique d'investissement et de VA 2019
la régression de l'activité, à la maitrise des
financement de l'entreprise à dégager du profit
consommations externes, au recours éventuel à la sous-
B Les ratios de rendement traitance, à l'importance des moyens en personnel et en
matériel mis en œuvre
 La productivité est un rapport entre une richesse, bien ou service, et les facteurs de production nécessaires à sa
Il mesure la capacité de l'entreprise à maitriser ses
création. Facteur travail et facteur capital.
Taux de croissance EBE 2020 − EBE 2019 charges de personnel et à rentabiliser son activité. Un
de L’EBE = taux élevé implique une forte capacité de l'entreprise à
 La réalisation de la valeur ajoutée EBE 2019
développer ses activités

productivité du Valeur ajoutée


D Les ratios de l’endettement Niveau d'endettement
personnel Effectifs Ces ratios sont des indicateurs du nombres de DH de
VA crées par DH de capitaux investis et par tête  Différents ratios calculés à l’aide des soldes intermédiaire de gestion permettent d’apprécier l’évolution de
Productivité du Valeur ajoutée d'employé l’activité. Ils sont souvent exprimés en pourcentage
capital Capitaux investis
Capacité de 𝑅é𝑠𝑢𝑙𝑡𝑎𝑡 𝑑 ′ 𝑒𝑥𝑝𝑙𝑜𝑖𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 Capacité à rembourser les charges financières via les
Productivité de Valeur ajoutée Ce ratio mesure le degré d'intégration des activités de Charges financières
remboursement revenus du cycle d’exploitation
l’exercice Production de l′exercice l'entreprise
Capacité de ∑Dette Capacité à rembourser les dettes via les revenus du
 La répartition de la valeur ajoutée remboursement excédent brut d’exploitation cycle d’exploitation

 Permet de mesurer le pourcentage de la part de la VA attribuée à chaque partie prenante de l'entreprise


Capacité de ∑Dette Une valeur de 3 ou 4 au ratio de capacité de
remboursement CAF remboursement signifie qu’il faut 3 ou 4 exercices
𝐼𝑚𝑝𝑜𝑡𝑠 𝑒𝑡 𝑡𝑎𝑥𝑒𝑠 𝑅é𝑚𝑢𝑛é𝑟𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑢 𝑝𝑒𝑟𝑠𝑜𝑛𝑛𝑒𝑙
L’Etat Salariés comptables, donc 3 ou 4 années de CAF, pour
𝑉𝐴 𝑉𝐴 rembourser les dettes financières
Un ratio inférieur à 3 est bon pour l’entreprise et un ratio
𝐷𝑖𝑣𝑖𝑑𝑒𝑛𝑑𝑒𝑠 𝐴𝑚𝑜𝑟𝑡𝑖𝑠𝑠𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝑠
Actionnaires Capital technique supérieur à 4 est mauvais pour l’entreprise.
𝑉𝐴 𝑉𝐴

𝐶𝑕𝑎𝑟𝑔𝑒𝑠 𝑑′𝑖𝑛𝑡é𝑟ê𝑡 𝐴𝑢𝑡𝑜𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 Poids des intérêts Charges d′intérêts


Selon la doctrine ce ratio ne doit pas majorer 5%
Bailleur de fond Entreprise par rapport au CA CA HT
𝑉𝐴 𝑉𝐴
7
5 Les applications

Application 1

L’entreprise « SAL » met à votre disposition la balance après inventaire suivant et elle vous demande d’effectuer une analyse d’exploitation :
Balance après inventaire au 31 – 12 – 2020
N° Comptes Solde débiteur Solde créditeur 6513 VNA des immobilisations corporelles cédées 139 800 -

6111 Achats de marchandises 2 125 000 - 65831 Pénalités et amendes fiscales 2 500 -

6114 Variation des stocks de marchandises - 75 000 65955 Dotations N.C aux provisions pour risques et charges durables 22 200 -

6119 RRR obtenus sur achats de marchandises 25 000 65963 Dotations N.C aux PPD de l’actif circulant 1 400 -

6121 Achats de matières premières 1 852 500 - 6701 Impôts sur les bénéfices 193 000 -

61241 Variation des stocks de matières premières 52 000 - 7111 Ventes de marchandises au Maroc - 2 250 000

6125 Achats non stockés de matières et fournitures 128 000 - 71211 Ventes de produits finis - 3 160 000

6131 Locations et charges locatives 156 000 - 7127 Ventes de produits accessoires - 92 300

6132 Redevances de crédit-bail 82 000 - 7129 RRR accordés par l’entreprise 87 300 -

6133 Entretiens et réparations 137 400 - 71321 Variation des stocks de produits finis 145 500 -

6134 Primes d’assurances 68 800 - 7143 Immobilisations corporelles produites - 400 000

6144 Publicité, publications et relations publiques 70 700 - 7161 Subventions d’exploitation reçues - 320 000

6145 Frais postaux et frais de télécommunications 26 300 - 7182 Revenus des immeubles non affectés à l’exploitation - 160 000

6147 Services bancaires 13 800 - 7194 Reprises sur PPD des immobilisations - 110 000

6161 Impôts et taxes directs 147 000 - 7196 Reprises sur PPD de l’actif circulant - 23 000

6171 Rémunération du personnel 302 600 - 7381 Intérêts et produits assimilés - 1 800

6174 Charges sociales 90 400 - 7386 Escomptes obtenus - 6 500

6181 Jetons de présence 35 000 - 7392 Reprises sur PPD des immobilisations financières - 2 000

6182 Pertes sur créances irrécouvrables 77 500 - 7394 Reprises sur PPD des TVP - 4 500

6191 DEA de l’immobilisation en non-valeurs 4 500 - 7513 Produits de cession des immobilisations corporelles - 159 700

6193 DEA des immobilisations corporelles 228 000 - 7581 Pénalités et dédits reçus - 9 000

6196 DEP pour dépréciation de l’actif circulant 124 500 - 75955 Reprises N.C sur provisions pour risques et charges durables - 12 800

6311 Intérêts des empruntes et dettes 12 000 - 75963 Reprises N.C sur PPD de l’actif circulant - 600

6386 Escomptes accordés 6 000 -


Travail à faire
6392 DAP pour dépréciation des immobilisations financières 8 000
1 - Etablir le tableau de formation des résultats
6394 DAP pour dépréciation des TVP 22 500
2 - Calculer la CAF par les deux méthodes

NB : Les dividendes distribués au cours de l'exercice 2020 s'élèvent à 148 000 dh


8
Correction

1 – Tableau de formation des résultats 2 – a : La CAF selon la méthode additive

Eléments Mt
Poste Signe Eléments Montant
Résultat net de l’exercice 450 000
711 Ventes de M/ses en l’état 2 250 000
+ Dotation d’exploitation (durable ) 232 500
611 - Achats revendus de M/ses 2 025 000
+ Dotation financiers(durable ) 8 000
I = Marge Brut sur vente en l’état 225 000
+ Dotations non courant (durable) 22 200
712 Ventes des B & S produits 3 165 000
- Reprise d’exploitation (durable) 110 000
713 +/- Variation de stocks de produits - 145 500
- Reprise financières (durable) 2 000
714 + immobilisation produit par l’entreprise pour elle même 400 000
- Reprise non courant (durable + y compris reprise sur Subvention
12 800
II = Production de l’exercice 3 419 500 d’investissement )
- Produits de cession des immobilisations 159 700
612 Achats Consommés de matières et fournitures 2 032 500
+ VNA des immobilisations cédées 139 800
613/614 + Autres charges externes 555 000
Capacité d’autofinancement 568 000
III = Consommation de l’exercice 2 587 500
IV = La valeur ajoutée (I + II – III) 1 057 000 2 - b : La CAF selon la méthode soustractive

716 + Subvention d’exploitation 320 000 Eléments Mt

616 - Impôts & taxes) 147 000 EBE ou IBE 837 000

617 - Charges de personnel 393 000 + Autres Produits d’exploitations 160 000

V = EBE 837 000 + Reprise d’exploitation : liée aux éléments circulant et transferts des Charges 23 000

718 + Autres produits d’exploitation 160 000 + Produits financier (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables) 12 800 ∑ Pdt financières – 2 000

618 - Autres charges d’exploitation 112 500 + Produits non courants (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables et
9 600 ∑ Pdt NC – 12 800 – 159 700
Produit de Cession des immobilisations)
719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges 133 000
- Autres Charges d’exploitations 112 500
619 - Dotations d’exploitation 357 000 - Dotations d’exploitation ; liée aux éléments circulant 124 500

VI = Résultat d’exploitation 660 500 - Charges financiers (hors dotations reprise sur amortis & provisions des éléments
40 500 ∑ Charges fin – 8 000
durables)
73 + ∑ Produit financiers 14 800 - Charges non courants (hors dotation sur amortis & provisions des éléments durables et ∑ Charges NC – 22 200 –
3 900
VNA des immobilisations cédées) 139800
63 = ∑ Charges financiers 48 500
- Impôt sur résultat 193 000
VII + Résultat financiers - 33 700 Capacité d’autofinancement 568 000
VIII - Résultat courant 626 800
75 ∑ Produits non courant 182 100 Calculs justificatifs
65 - ∑ Charges non courant 165 900 Achats revendus de M/ses = Achats de M/ses – RRR +/- Variation des stocks de M/ses
IX Résultat non courant 16 200 = 2 125 000 - 75 000 – 25 000 = 2 025 000

670 - Impôts sur les résultats 193 000


Achats Consommés de M & F = 612 – RRR +/- Variation des stocks de M & F
X Résultat de l’exercice 450 000 = 1 852 500 + 52 000 + 128 000 = 2 032 500
9
Application 2

Soit le CPC de la Sté TM20 SA :


Compte de produits et de de charges 2019 2020 VIII Produits non courants 57 000 101 000

I Produit d’exploitation 720 000 1 121 000 Produits des cessions d’immobilisations 41 000 69 000

Ventes de marchandises 195 000 280 000 Subvention d’équilibre 4 000 16 000

Ventes de biens & services 420 000 640 000 Reprises sur subventions d’investissement 6 000 9 000

Non courant
Variation de stocks de produits 26 000 35 000 Autres produits non courants 5 000 4 000

Immobilisations produites par l’entreprises pour elle-même 10 000 60 000 Reprises non courantes :: Transferts de charges 1 000 3 000

Subventions d’exploitation 30 000 40 000 IX Charges non courantes 42 000 59 000

Autres produits d’exploitation 21 000 34 000 Valeurs nettes d’amortissements des immobilisations cédées 31 000 47 000

Reprises d’exploitation ; Transferts de charges 18 000 32 000 Subventions accordées 3 000 5 000

II Charges d’exploitation 539 000 954 000 Autres charges non courantes 2 000 3 000

Achats revendus de marchandises 105 000 215 000 Dotations non courantes 6 000 4 000

Achats consommés de matières & fournitures 145 000 245 000 X Résultat non courant ( VIII – IX ) 15 000 42 000

Autres charges externes 45 000 72 000 XI Résultat avant impôt ( VII +/- X ) 201 000 224 000

Impôts & Taxes 36 000 67 000 XII Impôts sur résultats 62 000 74 000

Charges de personnel 112 000 198 000 XIII Résultat net ( XI – XII ) 139 000 150 000

Autres charges d’exploitation 23 000 39 000


Informations complémentaires :
Dotations d’exploitation 73 000 118 000

III Résultat d’exploitation 181 000 167 000  Toutes les dotations et reprises concernent les éléments durables .
IV Produits financiers 53 000 88 000
 Les dividendes distribués :
Produits des TP 32 000 42 000 Au courant 2019 : 69 400
Gains de change 12 000 24 000 Au courant 2020 : 74 000
Intérêts & autres produits financiers 6 000 16 000
 L’effectif du personnel est de 35 personnes
Reprises financières ; Transferts de charges 3 000 6 000

V Charges financiers 48 000 73 000


Travail à faire
Charges d’intérêt 30 000 49 000

Pertes de change 7 000 12 000


1 - Etablir le tableau de formation des résultats
Autres charges financières 3 000 5 000

Dotations financières 8 000 7 000 2 - Calculer la CAF par les deux méthodes
VI Résultat financier ( IV – V ) 5 000 15 000
3-Procéder à une analyse de la situation de cette société
VII Résultat courant ( III + VI ) 186 000 182 000
10
Correction

1 – Tableau de formation des résultats 2 – 1 : La CAF selon la méthode additive

Poste Signe Eléments 2019 2020 Eléments 2019 2020

Résultat net de l’exercice 139 000 150 000


711 Ventes de M/ses en l’état 195 000 280 000
+ Dotation d’exploitation (durable ) 73 000 118 000
611 - Achat revendus de M/ses 105 000 215 000
+ Dotation financiers(durable ) 8 000 7 000
I = Marge Brut sur vente en l’état 90 000 65 000
+ Dotations non courant (durable) 6 000 4 000
712 Ventes des B & S produits 420 000 640 000
- Reprise d’exploitation (durable) 18 000 32 000
713 +/- Variation de stocks de produits 26 000 35 000
- Reprise financières (durable) 3 000 6 000
714 + immobilisation produit par l’entreprise pour elle même 10 000 60 000
- Reprise non courant (durable + y compris reprise sur Subvention
7 000 12 000
II = Production de l’exercice 456 000 735 000 d’investissement )
612 Achats Consommés de matières et fournitures 145 000 245 000 - Produits de cession des immobilisations 41 000 69 000

613/614 + Autres charges externes 45 000 72 000 + VNA des immobilisations cédées 31 000 47 000

III = Consommation de l’exercice 190 000 317 000 Capacité d’autofinancement 188 000 207 000

IV = La valeur ajoutée (I + II – III) 356 000 483 000 - Dividendes 69 400 74 000

716 + Subvention d’exploitation 30 000 40 000 L’autofinancement 118 600 133 000

616 - Impôts & taxes) 36 000 67 000


2 - b : La CAF selon la méthode soustractive
617 - Charges de personnel 112 000 198 000
V = EBE 238 000 258 000
Eléments 2019 2020
718 + Autres produits d’exploitation 21 000 34 000
EBE ou IBE 238 000 258 000
618 - Autres charges d’exploitation 23 000 39 000
+ Autres Produits d’exploitations 21 000 34 000
719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges 18 000 32 000
+ Reprise d’exploitation : liée aux éléments circulant et transferts des Charges - -
619 - Dotations d’exploitation 73 000 118 000
+ Produits financier (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables) 50 000 82 000
VI = Résultat d’exploitation 181 000 167 000
+ Produits non courants (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables et
9 000 20 000
73 + ∑ Produit financiers 53 000 88 000 Produit de Cession des immobilisations)
- Autres Charges d’exploitations 23 000 39 000
63 = ∑ Charges financiers 48 000 73 000
- Dotations d’exploitation ; liée aux éléments circulant - -
VII + Résultat financiers 5 000 15 000 - Charges financiers (hors dotations reprise sur amortis & provisions des éléments
40 000 66 000
VIII - Résultat courant 186 000 182 000 durables)
- Charges non courants (hors dotation sur amortis & provisions des éléments durables et
5 000 8 000
75 ∑ Produits non courant 57 000 101 000 VNA des immobilisations cédées)
65 - ∑ Charges non courant 42 000 59 000 - Impôt sur résultat 62 000 74 000

IX Résultat non courant 15 000 42 000 Capacité d’autofinancement 188 000 207 000

670 - Impôts sur les résultats 62 000 74 000 - Dividendes 69 400 74 000

X Résultat de l’exercice 139 000 150 000 L’autofinancement 118 600 133 000
11
3 – Analyse

 Les ratios  Les soldes intermédiaires de gestion

Ratios 2019 2020 Soldes 2019 2020

La rentabilité Commerciale =
𝑀𝑎𝑟𝑔𝑒 𝑐𝑜𝑚𝑚𝑒𝑟𝑐𝑖𝑎𝑙𝑒
x 100
Chiffres d’affaires = Ventes de Marchandises + Ventes de
𝑉𝑒𝑛𝑡𝑒𝑠 𝑑𝑒 𝑚𝑎𝑟𝑐𝑕𝑎𝑛𝑑𝑖𝑠𝑒𝑠 𝐻𝑇 46,15% 23,21% 615 000 920 000
biens et services
La rentabilité

𝑅é𝑠𝑢𝑙𝑡𝑎𝑡 𝑛𝑒𝑡 Marge Brut sur vente en l’état 90 000 65 000


La rentabilité financiers = x 100
𝐶𝑎𝑝𝑖𝑡𝑎𝑢𝑥 𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒𝑠 ? ?
Production de l’exercice 456 000 735 000

La rentabilité économique =
𝐸𝐵𝐸
x 100
La consommation de l’exercice 190 000 317 000
𝐴𝑐𝑡𝑖𝑓 é𝑐𝑜𝑛𝑜𝑚𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑏𝑟𝑢𝑡 ? ?
La valeur ajoutée 356 000 483 000
EBE 238 000 258 000
L’endetteme

La capacité de remboursement des dettes à terme


Résultat d’exploitation 181 000 167 000
𝑅é𝑠𝑢𝑙𝑡𝑎𝑡 𝑑 ′ 𝑒𝑥𝑝𝑙𝑜𝑖𝑡𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛
nt

= x 100 377,08% 228,77%


∑𝐶𝑕𝑎𝑟𝑔𝑒𝑠 𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑖è𝑟𝑒𝑠
 Commentaire :
Entre les deux exercices on constate ce qui suit :
𝑉𝐴
La productivité

La productivité du personnel =
𝐸𝑓𝑓𝑒𝑐𝑡𝑖𝑓< 35 10 171,43 Dhs 13 800 Dhs
 Une augmentation du chiffre d’affaire passé de 615 000 à 920 000 dû à un accroissement du chiffre d’affaire commercial de
195 000 à 280 000 et du chiffre d’affaire industriel passé de 420 000 à 640 000
𝑉𝐴
La productivité de l’exercice = 𝑥 100
𝑃𝑟𝑜𝑑𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑒 𝑙′ 𝑒𝑥𝑒𝑟𝑐𝑖𝑐𝑒 78,07% 65,71%  Une diminution de la marge brut passé de 90 000 à 65 000 suite à l’augmentation du coût d’achat des marchandises vendues.
Cette diminution avais des effets défavorable sur la rentabilité commerciale qui passé de 46,15% en 2019 à 23,21% en 2020

𝐼𝑚𝑝𝑜𝑡𝑠 𝑒𝑡 𝑡𝑎𝑥𝑒𝑠:𝐼𝑚𝑝𝑜𝑡 𝑠𝑢𝑟 𝑟é𝑠𝑢𝑙𝑡𝑎𝑡


Part de l’Etat : x 100 27,53% 29,19%
 Un accroissement de la valeur ajoutée de
483 000 ;356 000
∗ 100 = 35,67% malgré l’augmentation du coût de la consommation
𝑉𝑎𝑙𝑒𝑢𝑟 𝑎𝑗𝑜𝑢𝑡é𝑒
356 000
Répartition de la valeur ajoutée

de l’exercice.
𝐶𝑕𝑎𝑟𝑔𝑒𝑠 𝑑𝑒 𝑝𝑒𝑟𝑠𝑜𝑛𝑛𝑒𝑙
Part du personnel : x 100 31,46% 41%
𝑉𝑎𝑙𝑒𝑢𝑟 𝑎𝑗𝑜𝑢𝑡é𝑒  L’accroissement de la valeur ajoutée générée par le personnel passant de 10 171 dhs en 2019 à 13 800 en 2020 malgré
198 000 ;112 000
l’augmentation des charges de personnel de : ∗ 100 = 76,78%
112 000
𝑐𝑕𝑎𝑟𝑔𝑒𝑠 𝑑′𝑖𝑛𝑡é𝑟ê𝑡𝑠
Part des bailleurs de : x 100 13,48% 15,11%
𝑉𝑎𝑙𝑒𝑢𝑟 𝑎𝑗𝑜𝑢𝑡é𝑒  Une fiable augmentation de L’EBE qui passé de 238 000 en 2019 à 258 000 en 2020, dû essentiellement à l’augmentation des
impôts et taxes et les charges de personnel
𝐷𝑖𝑣𝑖𝑑𝑒𝑛𝑑𝑒𝑠
Part des actionnaires : x 100 19,49% 15,32%
𝑉𝑎𝑙𝑒𝑢𝑟 𝑎𝑗𝑜𝑢𝑡é𝑒  Une part très important de la valeur ajoutée absorbé par le personnel et l’Etat .

207 000 ;188 000


𝐿′ 𝑎𝑢𝑡𝑜𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡  Une augmentation de la CAF de ∗ 100 = 10,11%
33,31% 27,54% 188 000
Part de l’entreprise : x 100
𝑉𝑎𝑙𝑒𝑢𝑟 𝑎𝑗𝑜𝑢𝑡é𝑒 Malgré l'accroissement du la CAF, cette augmentation n'avais pas d'incidence sur la part de l'entreprise vu l'augmentation des
parts de l'Etat et du personnel

 La capacité d’autofinancement 167 000 ;181 000


2019 2020  Une diminution de résultat d’exploitation de ∗ 100 = −7,73% dû à l’importance des autres charges
181 000
d’exploitation engagées au courant 2020 et par suite la diminution du niveau de remboursement des dettes passé de 377,08%
La CAF 188 000 207 000
en 2019 à 228,77% en 2020.
12
Sujet de l’Examen National du BTS - Session : Mai 2019
Application 3 Filière : Gestion des PME /PMI Épreuve : SG

Annexe 3 : Compte de produits et charges de BUROLIA du 01/01/2018 au 31/12/2018 (en milliers de DH)

Compte de produits et de de charges Exercice 2018 VIII Produits non courants 1 793

I Produit d’exploitation 207 765 Produits des cessions d’immobilisations 850

Subvention d’équilibre -
Ventes de marchandises 806
Reprises sur subventions d’investissement -
Ventes de biens & services 159 194

Non courant
Autres produits non courants 578
Variation de stocks de produits 45 020
Reprises non courantes :: Transferts de charges 365
Immobilisations produites par l’entreprises pour elle-même 500
IX Charges non courantes 714
Subventions d’exploitation -
Valeurs nettes d’amortissements des immobilisations cédées 650
Autres produits d’exploitation 1 487
Exploitation

Subventions accordées -
Reprises d’exploitation ; Transferts de charges (2) 758 Autres charges non courantes 12

II Charges d’exploitation 144 038 Dotations non courantes (1) (2) 52

Achats revendus de marchandises 412 X Résultat non courant ( VIII – IX ) 1 079

Achats consommés de matières & fournitures 32 874 XI Résultat avant impôt ( VII +/- X ) 64 196

Autres charges externes 12 874 XII Impôts sur résultats 20 865

Impôts & Taxes 1 654 XIII Résultat net ( XI – XII ) 43 331

Charges de personnel 79 894


Sur la base du CPC fourni en annexe 3, il vous est demandé d’en réaliser une analyse fonctionnelle.
Autres charges d’exploitation 685

Dotations d’exploitation (1) (2) 15 645 Travail à faire


III Résultat d’exploitation 63 727

IV Produits financiers 2 086 4. Déterminer les dotations aux amortissements des machines «XMP » et « TPR » pour l’exercice 2018. (3 points)
Produits des TP 835
5. Compléter l’Etat des Soldes de Gestion (annexe C). (5 points)
Gains de change -
6. Calculer et commenter le taux de profitabilité (Résultat net * 100/CA) de l’entreprise. (1 point)
Intérêts & autres produits financiers 651
Financier

Reprises financières ; Transferts de charges (2) 600

V Charges financiers 2 696

Charges d’intérêt 1 365

Pertes de change -

Autres charges financières 546

Dotations financières (1) (2) 785

VI Résultat financier ( IV – V ) -610

VII Résultat courant ( III + VI ) 63 117


13
Informations complémentaires :  Annexe C : ETAT DES SOLDES DE GESTION (E.S.G.) de BUROLIA (en milliers de dirhams)

(1) Le total des dotations aux amortissements de l’exercice 2018 est de 12 160 000 DH dont : Exercice du 01/01/2018 au 31/12/2018

 La dotation de la machine « XMP » : A déterminer


➢ Coût d’acquisition : 800 000 ;
➢ Date d’acquisition : 03/07/2016 ;
➢ Mode d’amortissement : linéaire sur 10 ans ;
 La dotation de la machine « TPR » : A déterminer
➢ prix d’acquisition 880 000 DH, frais de transport 4000 DH, frais d’installation 16 000 DH, formation du
personnel 2000 DH ;
➢ Date d’acquisition : le 02/10/2018 ;
➢ Mode d’amortissement : dégressif sur 5 ans, coefficient 2 ;

(2) Dotations et reprises aux provisions de l’exercice 2018 (données en milliers de DH) :

Nature Dotations Reprises

Exploitation Financier Non Exploitation Financier Non


courant courant

Provisions pour 1 485 589 - 354 454 -


dépréciation . de l’AI

Provisions durables 856 - 46 289 - 287


pour risques et charges

Sous total (A) 2 341 589 46 643 454 287

Provisions pour 765 196 - 98 146 -


dépréciation de l’AC
Autres provisions pour 379 - 6 17 - 78
risques et charges

Sous total (B) 1 144 196 6 115 146 78

Total (A+B) 3 485 785 52 758 600 365


14
Correction

5 – 1 : Tableau de formation des résultats 5 – 2 : La CAF selon la méthode additive

Poste Signe Eléments Exercice 2018 Eléments Exercice 2018

Résultat net de l’exercice 43 331


711 Ventes de M/ses en l’état 806
+ Dotation d’exploitation (durable ) : 12 160 + 2 341 14 501
611 - Achats revendus de M/ses 412
+ Dotation financiers(durable ) 589
I = Marge Brut sur vente en l’état 0,5pt 394
+ Dotations non courant (durable) 46
712 Ventes des B & S produits 159 194
- Reprise d’exploitation (durable) 643
713 +/- Variation de stocks de produits 45 020
- Reprise financières (durable) 454
714 + immobilisation produit par l’entreprise pour elle même 500
- Reprise non courant (durable + y compris reprise sur Subvention
287
II = Production de l’exercice 0,5pt 204 714 d’investissement )
612 Achats Consommés de matières et fournitures 32 874 - Produits de cession des immobilisations 850

613/614 + Autres charges externes 12 874 + VNA des immobilisations cédées 650

III = Consommation de l’exercice 0,5pt 45 748 Capacité d’autofinancement 56 883

IV = La valeur ajoutée (I + II – III) 0,5pt 159 360 - Dividendes 15 845

716 + Subvention d’exploitation - L’autofinancement 41 038

616 - Impôts & taxes) 1 654


4-
617 - Charges de personnel 79 894
V = Excédent brut d’exploitation ( EBE ) 0,5pt 77 812 La détermination de la dotation de la machine « XMP »
718 + Autres produits d’exploitation 1 487
800 000 𝑥 10% 𝑥 12
618 - Autres charges d’exploitation 685 Dotation = = 80 000
12
719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges 758
619 - Dotations d’exploitation 15 645
La détermination de la dotation de la machine « TRP »

VI = Résultat d’exploitation 0,5 pt 63 727 880 000 : 4 000 : 16 000 𝑥 40% 𝑥 3


Dotation = = 90 000
73 + ∑ Produit financiers 2 086 12

63 = ∑ Charges financiers 2 696


5-
VII + Résultat financiers - 610
résultat net
Taux de profitabilité = x 100 = 27.08%
VIII - Résultat courant 63 117 CA
75 ∑ Produits non courant 1 793
Pour chaque 100 DH de chiffre d’affaires ,BUREALIA réalise un résultat net de 27,08 DH
65 - ∑ Charges non courant 714
IX Résultat non courant 1 079
670 - Impôts sur les résultats 20 865
X Résultat de l’exercice 43 331
15
Examen de fin de formation Session Juin 2013 V1
Application 4 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises

La société VEGETA - INDUS spécialisée dans la fabrication et la commercialisation des produits végétariens, met à
votre disposition l'extrait de sa balance au 31 décembre 2012 :
N° Comptes Solde débiteur Solde créditeur 7111 Ventes de marchandises au Maroc - 621 700

6111 Achats de marchandises 460 500 - 71211 Ventes de produits finis - 734 250

6114 Variation des stocks de marchandises 5 200 - 7129 RRR accordés par l’entreprise 25 900 -

6121 Achats de matières premières 521 600 - 7132 Variation des stocks de produits finis - 25 500

61241 Variation des stocks de matières premières - 21 450 7196 Reprises sur PPD de l’actif circulant - 21 420

61251 Eau et électricité 14 500 - 7197 Transferts de charges d’exploitation - 360

61252 Achats de fournitures d’entretien 3 400 - 7384 Revenus des titres de participations - 15 300

61254 Achats de fournitures de bureau 3 200 - 7394 Reprises sur PPD des TVP - 240

61291 RRR obtenus sur achats de matières premières 17 250 7510 Produits de cession des immobilisations - 12 300

6133 Entretiens et réparations 9 300 - 757 Reprises sur subventions d’investissement - 9 350

6134 Primes d’assurances 17 800 - 7595 RNC sur provisions pour risques et charges - 4 350

6136 Rémunérations d’intermédiaires et honoraires 2 300 -

61415 Documentations générales 700 - Travail à faire


6144 Publicité 21 000 -

61451 Frais postaux 1 260 - 1 – Etablir le tableau de formation des résultats ( Annexe 1 ) : 10 points

6161 Impôts et taxes directs 4 540 - 2 – Calculer la CAF à partir de l’EBE : 5 points
6171 Rémunération du personnel 82 450 -
3 – Quelle est l’utilité de la CAF ? 2,5 points
6174 Charges sociales 17 430 - Citez les autres sources de financement des investissements 2,5 points
6182 Pertes sur créances irrécouvrables 2 200 -
4 – Compléter l’annexe 2
6191 DEA de l’immobilisation en non-valeurs 2 000 -
5 – Quels sont les retraitements des charges et produits à opérer pour établir des comparaisons interentreprises
6193 DEA des immobilisations corporelles 41 300 -
pertinentes . 5 points
6196 DEP pour dépréciation de l’actif circulant 9 400 -

6311 Intérêts des empruntes et dettes 7 520 -

6386 Escomptes accordés 770 -

6392 Dotations financières des TP 630 -

6513 VNA des immobilisations corporelles cédées 8 730

6701 Impôts sur les bénéfices 14 320


16
Correction

1 – Tableau de formation des résultats ( Annexe 1 ) 2 : La CAF selon la méthode soustractive

Eléments Mt
Poste Signe Eléments Montant
EBE ou IBE 229 070
711 Ventes de M/ses en l’état 621 700
+ Autres Produits d’exploitations 0
611 - Achats revendus de M/ses 465 700
+ Reprise d’exploitation : liée aux éléments circulant et transferts des Charges 21 420
I = Marge Brut sur vente en l’état 156 000
+ Produits financier (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables) 15 540 ∑ Pdt financières – 0 = 15 540
712 Ventes des B & S produits 708 350
+ Produits non courants (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables et
0 ∑ Pdt NC – 12 300 – 9 350 – 4 350 = 0
713 +/- Variation de stocks de produits + 25 500 Produit de Cession des immobilisations)
immobilisation produit par l’entreprise pour elle - Autres Charges d’exploitations 2 200
714 + -
même - Dotations d’exploitation ; liée aux éléments circulant 9 400
II = Production de l’exercice 733 850 - Charges financiers (hors dotations reprise sur amortis & provisions des éléments
8 290 ∑ Charges fin – 630 = 8 290
612 Achats Consommés de matières et fournitures 504 000 durables)
613/61 - Charges non courants (hors dotation sur amortis & provisions des éléments durables et
+ Autres charges externes 52 360 0 ∑ Charges NC – 8 730 = 0
VNA des immobilisations cédées)
4
III = Consommation de l’exercice 556 360 - Impôt sur résultat 14 320
Capacité d’autofinancement 231 820
IV = La valeur ajoutée (I + II – III) 333 490
716 + Subvention d’exploitation - 3 – Accepter toute réponse valable
616 - Impôts & taxes) 4 540
4 : Calcul des ratios ( Annexe 2 )
617 - Charges de personnel 99 880
V = EBE + 229 070 Mode de calcul 2011 2012 Commentaire

Ventes de marchandises en l’état x 100 621 700 Une diminution du CA total passé de
718 + Autres produits d’exploitation - x 100 = 46,74%
Chiffre d’affaires 70 % ( 621 700 + 708 350 ) 70% à 46,74% dû à une diminution du CA
618 - Autres charges d’exploitation 2 200 commercial
Une augmentation de la valeur des biens
719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges 21 780 Consommation x 100 556 360 qui ont été consommés pour réaliser la
66 % x 100 = 75,81 %
Production 733 850 production de l’exercice 2020 par rapport à
619 - Dotations d’exploitation 52 700
l’exercice 2019
VI = Résultat d’exploitation 195 950 Charges de personnel x 100 99 880 La baisse des charges de personnel par
40 % x 100 = 29,95 %
Valeur ajoutée 333 490
73 + ∑ Produit financiers 15 540 rapport à l'exercice précédente

63 = ∑ Charges financiers 8 920 Résultat net x 100 205 520 Une dégradation de la rentabilité
𝑅𝑒𝑛𝑡𝑎𝑏𝑖𝑙𝑖𝑡é 𝑐𝑜𝑚𝑚𝑒𝑟𝑐𝑎𝑖𝑙𝑒 = 18% x 100 = 15,45 % commerciale dû à une diminution du CA
Chiffre d’affaires ( 621 700 + 708 350 )
VII + Résultat financiers 6 620 commercial

VIII - Résultat courant 202 570


5 – Voire page 4 pour plus d’informations
75 ∑ Produits non courant 26 000
65 - ∑ Charges non courant 8 730 Calculs justificatifs
IX Résultat non courant 17 270
Achats revendus de M/ses = Achats de M/ses – RRR +/- Variation des stocks de M/ses = 460 500 - 0 + 5200 = 465 700
670 - Impôts sur les résultats 14 320
= 542 700 – 17 250 – 21 450
X Résultat de l’exercice 205 520 Achats Consommés de M & F = 612 – RRR +/- Variation des stocks de M & F = 504 000
17
Examen de fin de formation Session Juin 2017 V1
Application 5 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises

Le CPC 2016 de la Sté TODEX spécialisée dans la production et la commercialisation du fer forgé est le suivant :
Compte de produits et de de charges Exercice 2017 VIII Produits non courants 166 000

I Produit d’exploitation 24 709 000 Produits des cessions d’immobilisations 80 000

Ventes de marchandises 1 500 000 Subvention d’équilibre -

Ventes de biens & services 23 000 000 Reprises sur subventions d’investissement 34 000

Non courant
Variation de stocks de produits - 123 000 Autres produits non courants 20 000

Immobilisations produites par l’entreprises pour elle-même 40 000 Reprises non courantes :: Transferts de charges 32 000

Subventions d’exploitation 230 000 IX Charges non courantes 84 000


Exploitation

Autres produits d’exploitation 35 000 Valeurs nettes d’amortissements des immobilisations cédées 30 000

Reprises d’exploitation ; Transferts de charges 27 000 Subventions accordées -

II Charges d’exploitation 13 990 000 Autres charges non courantes -

Achats revendus de marchandises 900 0000 Dotations non courantes 54 000

Achats consommés de matières & fournitures 12 380 000 X Résultat non courant ( VIII – IX ) 82 000

Autres charges externes 120 000 XI Résultat avant impôt ( VII +/- X ) 10 766 000

Impôts & Taxes 15 000 XII Impôts sur résultats 176 000

Charges de personnel 234 000 XIII Résultat net ( XI – XII ) 10 590 000

Autres charges d’exploitation 21 000


Informations complémentaires :
Dotations d’exploitation 320 000

III Résultat d’exploitation 10 719 000


 La subvention d’exploitation a été reçue en complément du prix de ventes de marchandises
IV Produits financiers 106 000
 Dans le poste « Autres charges externes » figurent :
Produits des TP 60 000
- Une Redevance Crédit-bail de 62 000 Dh pour une machine de valeur d’origine 300 000 Dh,
Gains de change -
Valeur résiduelle 60 000 Dh, Durée du contrat 5 ans ;
Intérêts & autres produits financiers 23 000
- Une rémunération du personnel externe 12 000 Dh
Financier

Reprises financières ; Transferts de charges 23 000

V Charges financiers 141 000


 Distribution de bénéfice (Dividendes) 940 000 Dh

Charges d’intérêt 87 000  Tableau des dotations et reprises relatives l’Actif circulant, Passif

Pertes de change - circulant et Trésorerie


Autres charges financières -
Dotations Reprises
Dotations financières 54 000

VI Résultat financier ( IV – V ) - 35 000


Exploitation Financier Non courant Exploitation Financier Non courant

VII Résultat courant ( III + VI ) 10 684 000 28 000 14 000 10 000 7 000 4 000 8 000
18
Travail à faire : Calculs justificatifs Crédit-bail

1) Présenter L’Etat des soldes de gestion (TFR et CAF Additive) avec soldes corrigés après retraitement -Redevance -Autres charges externes - 62 000

2) Vérifier la CAF par la méthode Soustractive 𝟑𝟎𝟎 𝟎𝟎𝟎 − 𝟔𝟎 𝟎𝟎𝟎


+ Amortissements + Dotations d'exploitation = = 𝟒𝟖 𝟎𝟎𝟎
𝟓
Correction
+Intérêts + Charges financier = 62 000 – 48 000 = 14 000

ou
1 – 1 : Le tableau de formation des résultats ( TFR )
Solde après
- Résultat financier 14 000
Retraitemen
N° Signe Eléments Montant t retraitements
+ 230 1 – 2 : La CAF selon la méthode additive
711 Ventes de M/ses en l’état 1 500 000 1 730 000
000
Eléments Mt
611 - Achats revendus de M/ses 900 000 900 000
Résultat net de l’exercice 10 590 000
I = Marge Brut sur vente en l’état 600 000 830 000
+ Dotation d’exploitation (durable ) 340 000 368 000 – 28 000
712 Ventes des B & S produits 23 000 000 23 000 000
+ Dotation financiers(durable ) 40 000 54 000 - 14 000
713 +/- Variation de stocks de produits - 123 000 - 123 000
immobilisation produit par l’entreprise pour elle + Dotations non courant (durable) 44 000 54 000 – 10 000
714 + 40 000 40 000
même
- Reprise d’exploitation (durable) 20 000 27 000- 7 000
II = Production de l’exercice 22 917 000 22 917 000
- Reprise financières (durable) 19 000 23 000 – 4 000
612 Achats Consommés de matières et fournitures 12 380 000 12 380 000
- 62 000 – - Reprise non courant (durable + y compris reprise sur Subvention 32 000 – 8 000 + 34 000
58 000
613/614 + Autres charges externes 120 000 46 000 d’investissement )
12 000
III = Consommation de l’exercice 12 500 000 12 426 000 - Produits de cession des immobilisations 80 000

IV = La valeur ajoutée (I + II – III) 11 017 000 11 321 000 + VNA des immobilisations cédées 30 000

Capacité d’autofinancement 10 867 000


716 + Subvention d’exploitation 230 000 - 230 000 0
616 - Impôts & taxes) 15 000 15 000 2 : La CAF selon la méthode soustractive
617 - Charges de personnel 234 000 + 12 000 246 000 Eléments Mt

V = EBE ou IBE 10 998 000 11 060 000 EBE ou IBE 11 060 000

718 + Autres produits d’exploitation 35 000 35 000 + Autres Produits d’exploitations 35 000

618 - Autres charges d’exploitation 21 000 21 000 + Reprise d’exploitation : liée aux éléments circulant et transferts des Charges 7 000

719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges 27 000 27 000 + Produits financier (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables) 87 000 106 000 – 19 000

+ Produits non courants (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables et 166 000 – 58 000 – 80
619 - Dotations d’exploitation 320 000 + 48 000 368 000 28 000 000
Produit de Cession des immobilisations)
VI = Résultat d’exploitation 10 719 000 10 733 000 - Autres Charges d’exploitations 21 000
VII + Résultat financier - 35 000 - 14 000 - 49 000 - Dotations d’exploitation ; liée aux éléments circulant 28 000
- Charges financiers (hors dotations reprise sur amortis & provisions des éléments
VIII = Résultat courant 10 684 000 10 684 000 115 000 155 000 – 40 000
durables)
IX + Résultat non courant 82 000 82 000 - Charges non courants (hors dotation sur amortis & provisions des éléments durables et 84 000 – 30 000 – 44 000
10 000
VNA des immobilisations cédées)
670 - Impôt sur résultat 176 000 176 000
- Impôt sur résultat 176 000
X = Résultat de l’exercice 10 590 000 10 590 000 Capacité d’autofinancement 10 867 000
19
3) Analyser la situation de l’entreprise en comparant les soldes trouves par ceux de 2015 Dotations & Reprises durable
Rappel Dotations & Reprises circulant
suivants Selon l’annexe comptable

Éléments Commentaire Comptes de charges Comptes de produits


2015 2016
619 Dotations d’exploitation 719 Reprise d’exploitation, transferts de charges
6191 Dotations d’exploitation aux amortissements de l’immobilisation en non valeur 7191 Reprises sur amortissements de l’immobilisation en non valeurs
Marge 700 000 830 000 Une augmentation de la marge 61911 D.E.A. des frais préliminaires 7192 Reprises sur amortissements des immobilisations incorporelles
commerciale 61912 D.E.A. des charges à répartir 7193 Reprises sur amortissements des immobilisations corporelles
commerciale de 700 000 à 830 000 6192 Dotations d’exploitation aux amortissements des immobilisations incorporelles 7194 Reprises sur provisions pour dépréciation des immobilisations
61921 D.E.A. de l’immobilisation en recherche et développement 7195 Reprises sur provisions pour risques et charges
suite à l'obtention des subventions 61922 D.E.A. des brevets, marques, droits et valeurs similaires 7196 Reprises sur provisions pour dépréciation de l’actif circulant
61923 D.E.A. du fonds commercial 7197 Transferts des charges d’exploitation
d'exploitation 61928 D.E.A. des autres immobilisations incorporelles 71971 T,C,E - Achats de marchandises
6193 Dotations d’exploitation aux amortissements des immobilisations corporelles 71972 T,C,E - Achats consommés de matières et fournitures
Production de 61931 D.E.A. des terrains 71973 T,C,E - Autres charges externes
20 000 000 22 917 000 On remarque une évolution très 61932 D.E.A. des constructions 71975 T,C,E - Impôts et taxes
l’exercice 61933 D.E.A. des installations techniques, matériel et outillage 71976 T,C,E - Charges de personnel
importante entre 2015 et 2016. Il est 61934 D.E.A. du matériel de transport 71978 T,C,E - Autres charges d'exploitation
61935 D.E.A. des mobiliers, matériels de bureau et aménagements divers 7198 Reprises sur amortissements et provisions des exercices antérieurs
le résultat de l'effort d'investissement 61938 D.E.A. des autres immobilisations corporelles 71981 Reprises sur amortissements des exercices antérieurs
6194 Dotations d’exploitation aux provisions pour dépréciation des immobilisations 71984 Reprises sur provisions des exercices antérieurs
fait par l'entreprise. 61942 D.E.P. pour dépréciation des immobilisations incorporelles
61943 D.E.P. pour dépréciation des immobilisations corporelles
Consommation 8 700 000 12 426 000 Une augmentation de la valeur des 6195 Dotations d’exploitation aux provisions pour risques et charges 739 Reprises financières, transferts de charges
61955 D.E.P. pour risques et charges durables 7391 R sur amortissements des primes de remboursement des obligations
61957 D.E.P. pour risques et charges momentanés 7392 Reprises sur provisions pour dépréciation des immob financières
biens qui ont été consommés pour
6196 Dotations d’exploitation aux provisions pour dépréciations de l’actif circulant 7393 Reprises sur provisions pour risques et charges financières
réaliser la production de l’exercice 61961 D.E.P. pour dépréciation des stocks 7394 Reprise sur provisions pour dépréciation des TVP
61964 D.E.P. pour dépréciation des créances de l’actif circulant 7396 Reprises sur provisions pour dépréciation des comptes de trésorerie
2016 par rapport à l’exercice 2015 6198 Dotations d’exploitation des exercices antérieurs 7397 Transfert de charges financières
61981 D.E. aux amortissements des exercices antérieurs 73971 Transfert - Charges d'intérêts
61984 D.E. aux provisions des exercices antérieurs 73973 Transfert - Pertes de change
Valeur ajoutée 12 000 000 11 321 000 Une diminution de la valeur ajoutée 73978 Transfert - Autres charges financières
7398 Reprises sur dotations financières des exercices antérieurs
dû essentiellement à l'augmentation 639 Dotations financières
6391 Dotations aux amortissements des primes de remboursement des obligations
du coût de la consommation de 6392 Dotations aux provisions pour dépréciations des immobilisations financières 759 Reprises non courantes ; Transferts de charges
6393 Dotations aux provisions pour risques et charges financières 7591 Reprises NC sur amortissements exceptionnels des immob
l'exercice 6394 Dotation aux provisions pour dépréciation des titres et valeurs de placement 75911 R,A,E de l‘immobilisation en non valeurs
6396 Dotations aux provisions pour dépréciation des compte de trésorerie
6398 Dotations financières des exercices antérieurs
75912 R,A,E des immobilisations incorporelles
EBE 11 000 000 11 060 000 L'augmentation des Chagres de 75913 R,A,E des immobilisations corporelles
659 Dotations non courantes 7594 Reprises non courantes sur provisions réglementées
personnel avais engendré une faible 6591 Dotations aux amortissements exceptionnels des immobilisations 75941 Reprises sur amortissements dérogatoires
65911 D.A.E. de l’immobilisation en non-valeurs 75942 Reprises sur plus-values en instance d'imposition
augmentation de l'EBE (+ 60 000 65912 D.A.E. des immobilisations incorporelles 75944 Reprises sur provisions pour investissements
65913 D.A.E. des immobilisations corporelles 75945 Reprises sur provisions pour reconstitution de gisements
Dhs) 6594 Dotations non courantes aux provisions réglementées 75946 Reprises sur provisions pour acquisition et construction
65941 D.N.C. pour amortissements dérogatoires
65942 D.N.C. pour plus-values en instance d'imposition
de logements
65944 D.N.C. pour investissements 7595 Reprises NC sur provisions pour risques et charges
65945 D.N.C. pour reconstitution de gisements 75955 R sur provisions pour risques et charges durables
65946 D.N.C. pour acquisition et construction de logements 75957 R sur provisions pour risques et charges momentanés
6595 Dotations non courantes aux provisions pour risques et charges 7596 Reprises non courantes sur provisions pour dépréciation
65955 D.N.C. aux provisions pour risques et charges durables 75962 R,N,C sur provisions pour dépréciation de l'actif
65957 D.N.C. aux provisions pour risques et charges momentanés immobilisé
6596 Dotations non courantes aux provisions pour dépréciation
65962 D.N.C. aux provisions pour dépréciation de l’actif immobilisé
75963 R,N,C sur provisions pour dépréciation de l'actif circulant
65963 D.N.C. aux provisions pour dépréciation de l’actif circulant 7597 Transferts de charges non courantes
6598 Dotations non courantes des exercices antérieurs 7598 Reprises non courantes des exercices antérieurs
20
Partie 2 : Analyse de l'équilibre financier de l'organisation

1 La différence entre le bilan comptable et le bilan fonctionnel

Le bilan comptable Actif Brut A&P Net Passif Net L’objectif Evaluer le patrimoine de l'entreprise

Actif immobilisée Financement permanent


Le bilan comptable est un tableau qui
Actif circulant HT Passif circulant HT
Classique : en fonction des emplois et des
synthétise le patrimoine de l'entreprise à Présentation
Trésorerie Actif Trésorerie Passif ressources qui ont permis l'acquisition des biens
un instant donné (son actif et son passif)
Total Total

Le bilan fonctionnel Actif Mt Passif Mt


analyser de ou provient le financement de
Ressources stables
l'entreprise et comment il est utilisé pour financer
Emplois stables L’objectif
Capitaux propres les investissements puis l'exploitation. Détecter
Dettes de financement les déséquilibres, proposer des solutions
Le bilan fonctionnel est un tableau qui
reprend les mêmes données que le bilan Actif circulant d'exploitation Passif circulant d'exploitation

comptable, mais il s’agit de les ordonner Passif circulant hors


Actif circulant hors d'exploitation Economique : en fonction des trois grands cycles
par fonction / utilisation, puis par degré d'exploitation
de la vie de l'entreprise :
de liquidité
Trésorerie Actif Trésorerie Passif Présentation Le cycle de financement;
Total Total Le cycle d'investissement;
Le cycle d'exploitation.
L'annexe comptable permet de distinguer ce qui va en " exploitation " et ce qui va en " hors exploitation "

• Les emplois stables Liés aux opérations d’investissement

Le bilan fonctionnel est construit à partir du bilan comptable avant


d’exploitation Ce que fait l’entreprise, c’est-à-dire son activité, ses opérations courantes.
• Les emplois circulants répartition (le résultat de l'entreprise est compris dans les capitaux
Hors exploitation Ne correspondant pas aux opérations courantes de l’entreprise.
propres), auquel on apporte des corrections :

• Les ressources stables Liées aux opérations de financement


Attention au piège : si l'énoncé propose un
d’exploitation Il s’agit de l’ensemble des comptes du passif circulant et qui concernent l’exploitation bilan après répartition, il faut donc rétablir au
• Les ressources
circulants Tous les éléments du passif circulant qui ne concernent pas l’exploitation: les dettes sur préalable le bilan avant répartition du
Hors exploitation résultat.
immobilisations, les dettes pour I.S. (impôt sur les sociétés), les intérêts courus non échus
21
2 L’élaboration du bilan fonctionnel  Prime de remboursement des obligations 1-1-2020
5141 Banque 120000
La société anonyme DEVE a émis le 01/01/2020, un
 1ère étape : Tableau de retraitement et reclassement emprunt obligataire dont les caractéristiques sont les 2130 Prime de R 30 000
Méthode 1 : suivantes : 1410 Emprunts 150000
- 1 000 obligations de nominal 150 DH au taux de 10%
 2ème étape : Bilan fonctionnel condensé
- La prime de remboursement
- Prix d’émission 120 DH = La valeur nominale - le prix de remboursement
 1ère étape : Tableau de retraitement et reclassement - Remboursable en 5 ans, par amortissement constants = 150 000 – 120 000 = 30 000

Emplois Actif circulant TA Ressources stables Passif circulant TP


Éléments
stables E HE CP DLT HE HE
Différence entre le cours de change à la date de l’enregistrement en comptabilité et
Total comptable Bruts Bruts Bruts Bruts Nets Nets Nets Nets Nets  L’écart de conversion
celui à la date d’inventaire
∑ des amortissements et
Au 01-01-2020, Achat de marchandises, Prix 2 500 $ avec $ = Au 01-01-2020, L'entreprise a effectué une vente à un client
provisions
10 dh étranger : Vente à crédit 1000 $
Frais préliminaires avec $ = 10 dh
Prime de remboursement à l’inventaire le taux de change est : 1$ = 11 dh à l’inventaire : taux de change est : 1$ = 9 dh
des obligations
Ecart = (11-10) x 1000 = + 1 000 ECA, augmentation des Ecart = (9-10) x 1000 = - 1 000 ECA, diminution des
Charges à répartir sur
dettes créances
plusieurs exercices ECA Augmentation des dettes

Les EC Au 01-01-2020, L'entreprise a effectué une vente à un client


Au 01-01-2020, Achat de marchandises, Prix 2 500 $ avec $ =
étranger
ECA Augmentation des 10 dh
vente à crédit 1000 $ avec $ = 10 dh
dettes
à l’inventaire le taux de change est : 1$ = 12 dh
ECA diminution des à l’inventaire le taux de change est : 1$ = 9dh
aucun retraitement
Créances Ecart = (12-10) x 1000 = + 2 000 ECP, augmentation des
Ecart = (9-10) x 1000 = - 1 000 ECP, diminution des dettes
ECP Augmentation des créances ECP Augmentation des Créances
Créances ECP Augmentation des Créances ECA Augmentation des dettes
ECP Diminution des Afin de neutraliser les gains latents de change sur Afin de neutraliser les pertes latentes de change sur
aucun retraitement
dettes
créances et de revenir à la situation initiale dettes et de revenir à la situation initiale
Effets Escomptés Non
Echus (E.E.N.E.)
+  Effets Escomptés Non Echus (E.E.N.E.)
Le crédit-bail +VO +VNA
∑Amrt
Les EFNE sont des effets de commerce qui ont été escomptés mais l'échéance n'est pas encore atteinte (échue)
soldes créditeurs
bancaires

Concours bancaires  Crédit-bail

Intérêts courus sur Valeur d’origine + Actif immobilisée ∑ Amortissements + Capitaux propres
emprunts VNA + Dettes de financement
Intérêts courus sur prêts Avec N : Durée d’utilisation
( 𝐕𝐚𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐝′𝐨𝐫𝐢𝐠𝐢𝐧𝐞 ; 𝐕𝐚𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐫é𝐬𝐢𝐝𝐮𝐞𝐥𝐥𝐞 ) x N
∑ Amortissements =
Totaux A B C D E F G H I Durée du contrat VNA = VO - ∑ Amortissements
22
 2ème étape : Le bilan fonctionnel condensé Actif Montant Passif Montant
Méthode 2 : Ressources stables
Emplois stables
Capitaux propres
Actif Mt % Passif Mt % ∑ Actif immobilisée ∑ Capitaux propres
+ VO des équipements + ∑ Amortissements et
Ressources stables E+F financés par crédit-bail dépréciations
Sauf si l'énoncé précise
Emplois stables
A A E E/10 000 - Frais préliminaires - VNA Frais préliminaires
Capitaux propres qu'elles sont hors
𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎 - Amortissements. Frais
Dettes de financement F F/10 000 exploitation +Charges à répartir brut
préliminaires
Dans ce cas : + ECA ( Diminution des + ∑ Amortissements du
Actif circulant
B B Passif circulant
G G créances ) crédit-bail
d'exploitation 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎 d'exploitation 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎
- ECP Augmentation des Capitaux propres
Actif circulant hors
C C Passif circulant hors
H H Créances assimilés
d'exploitation 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎 d'exploitation 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎
- AI - CP Dettes de financement
- Intérêts courus sur prêts
+ VNA du crédit-bail
Trésorerie Actif D D Trésorerie Passif I I
𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎 - Primes de remboursement - P de remboursement des
des obligations obligations
Total 10 000 100% Total 10 000 100% - Intérêts courus sur
emprunts
+ ECP Diminution des
dettes
- ECA Augmentation des
dettes
- Concours bancaires et
soldes créditeurs banques
Passif circulant
Actif circulant d’exploitation
d’exploitation
+ Dettes fournisseurs
+ Stocks
d'exploitation
+ Créances clients et +Dettes sociales et fiscales
comptes rattachés d'exploitation
+ ECA ( Diminution des + ECP Diminution des
créances ) dettes
- ECP Augmentation des - ECA Augmentation des
Créances dettes
+ Charges constatées + Produits constatés
d'avance d'exploitation d'avance d'exploitation
+ Avances et acomptes + Avances et acomptes
versés reçus
+ Autres créances + Autres dettes
(d'exploitation) d'exploitation
- Effets escomptés non + Autres dettes
échus d'exploitation
Actif circulant hors Passif circulant hors
exploitation exploitation
Si l'annexe comptable + Etat (acomptes IS) +Etat (IS dû)
précise que les TVP sont +Charges constatées +Produits constatés
disponibles rapidement d'avance hors exploitation d'avance hors exploitation
+ Titres et valeurs de + Dettes fournisseurs
(liquides). Dans ce cas, les placement d’immobilisations
TVP seront inclues en « Trésorerie Actif Trésorerie Passif
+ concours bancaires
trésorerie active » avec les courants
disponibilités
+ Disponibilités + effets escomptés non
échus
Total général Total général
23
3 Les agrégats fondamentaux de l’équilibre Comprendre le BFR

Le BFR correspond aux besoins de financement à court terme d’une entreprise et résulte des
décalages entre les décaissements et les encaissements de l’activité courante. Le démarrage
Le fons de roulement global Financement permanent – Actif immobilisée d’une activité est typiquement un moment où il faut « financer du BFR », c’est-à-dire trouver
les ressources pour fabriquer et commercialiser nos produits avant même de les vendre et
Le FRG correspond à l'excédent de ressources stables sur les emplois stables, Cet excédent non nécessaire pour d’encaisser l’argent correspondant
financer les emplois stables, peut concourir au financement des besoins liés au cycle d'exploitation
Prenons l’exemple de l’entreprise GrimpéÔ, qui fabrique des tringles à rideaux. Pour
fabriquer ses tringles,
Besoin (ou la ressource) en fonds de roulement = Stock + Clients - Frss L’entreprise doit commander de la matière première à ses fournisseurs. Disons qu’elle reçoit
cette matière le 1er janvier (on travaille dur dans l’entreprise), accompagnée d’une facture à
Selon son activité, une entreprise peut dégager un besoin en fonds de roulement mais aussi, plus rarement, une échéance du 15 février (45 jours). Elle fabrique les tringles et parvient à les vendre le 15 mars
ressource en fonds de roulement (75 jours). Elle les livre dans la foulée. La date d’échéance de sa facture est le 30 avril (45
jours) mais elle n’est malheureusement pas payée et doit encore attendre, après avoir
envoyé une relance à son client. Celui-ci finit par s’acquitter de sa dette le 25 mai soit 25
La trésorerie nette = FRG – BFRG = TA – TP jours après l’échéance. Ce paiement conclut le cycle de vente.

La TN résulte de la différence entre FRG et BFRG de l'entreprise. Une trésorerie suffisante dépend donc de la
1. Lorsque la marchandise arrive dans l’entreprise et jusqu’à la vente à J+75, elle est
capacité de l'entreprise à gérer son FRG et son BFR
enregistrée dans le stock de l’entreprise.
2. Ensuite, elle est enregistrée en créance clients.
3. Du point de vue de la trésorerie, ce sont les fournisseurs qui financent cette
Cycle de vente de l’entreprise GrimpéÔ marchandise jusqu’à J+45.
4. Après cette date, c’est l’entreprise GrimpéÔ qui doit la financer jusqu’au paiement
complet par le client, qui intervient à J+145

Comme le montre le graphique, le besoin en fonds de roulement ou BFR est la différence


45 Jours 30 Jours 45 jours 25 jours entre (STOCK + CLIENTS) et (FOURNISSEURS). Il correspond à de la consommation de
ressources dans le cadre du cycle d’exploitation normal de l’entreprise. D’un côté, j’ai du
1-janvier 15 –Février 15 – mars 30-Avril 25-mai stock et mes clients me doivent de l’argent. De l’autre, mes fournisseurs me doivent de
l’argent. C’est la différence entre ces deux grandeurs qui correspond au BFR, l’argent dont
Comptable 1 Stocks 2 Clients j’ai besoin pour financer le cycle d’exploitation de mon activité.
Plan de la trésorerie 3 Dettes fournisseurs Besoin en fonds de roulement 4 Le Fonds de roulement

Le FR correspond à la différence entre les capitaux permanents et les actifs immobilisés


Le fons de roulement global
AI Quand le fonds de roulement est positif, l’entreprise a plus de ressources à long terme
que de besoins. L’excédent peut être utilisé pour financer l’activité courante de l’entreprise
Capitaux propres Dettes (faire face à un client qui ne paie pas sa facture ou la paie très en retard par exemple).
Quand le fonds de roulement est négatif, cela peut poser de sérieux problèmes à
l’entreprise car elle doit financer avec des ressources court terme (du découvert bancaire,
TN
des factures fournisseurs qu’elle ne paie pas, …) des besoins long terme (un investissement,
un machine de production par exemple).
https://youtu.be/uXNO7aT1kg4
24
4 Les différents scénarios de l’équilibre du bilan Situation 3 défavorable
Les ressource stables sont insuffisantes pour financer des emplois stables. L'équilibre
FRG - financier minimum n'est pas respecté
Situation 1 favorable
Les ressources apportées par les dettes ne couvrent pas les Besoins pour financer les
Les ressources stables financent en totalité les emplois stables. L'équilibre financier BFRG + stocks & les créances. L’entreprise disposé d'un BFR qui n'est pas couvert par les
FRG + minimum est donc respecté puisque l'entreprise dispose d''un FRG . ressources à long terme.
Les ressources à CT ne financent pas la totalité des stocks et créances. Il reste un BFRG, L'entreprise manque donc de ressources financières à la fois pour couvrir les
BFRG + mais celui-ci est largement couvert par le FRG. TN - investissements à long terme et pour couvrir l'exploitation. Elle comble ces besoin par un
Le FRG est supérieur au BFRG, l'excédent constitue un TN positive qui sera utile pour fort découvert bancaire
TN + payer d'éventuels imprévus. Cet équilibre est donc sain
Cette situation est très dangereuse
Stocks : 1 000 Dhs Clients : 500 Dhs

Situation 2 défavorable Dettes fournisseurs :


400 Dhs
BFRG : 1 100 Dhs
Les ressources stables financent en totalité les emplois stables. L'équilibre financier
FRG + minimum est donc respecté puisque l'entreprise dispose d''un FRG . FRG : - 300 FP : 400
BFRG + Les ressources à CT ne financent pas la totalité des stocks et créances. Il reste un BFR, Actif immobilisée : 700
Le BFR n'est pas couvert par le FRG. Comme le FRG est inférieur au BFR, l'entreprise doit La résolution de problèmes
TN - faire appel aux concours bancaires courants. Cette situation est couteuse en agios et
 Augmenter les ressources propres Stocks : 1 000 Dhs Clients : 500 Dhs
risque de faire perdre la cofinance des partenaires
Dettes fournisseurs :
400 Dhs
BFRG : 1 100 Dhs
 Augmenter les délais financières
Situation initial Stocks : 1 000 Dhs Clients : 500 Dhs
Dettes fournisseurs :  Diminuer les immobilisations
Besoin en fonds de roulement G : 1 100 Dhs
400 Dhs
AI : 300 FRG : 1 4000
Le fons de roulement global : 1 000 Dhs
La résolution de problèmes
Stocks : 500 Dhs Clients 500Dhs Financement permanente : 1 700 Dhs
 1 - Réduire les stocks
Dettes fournisseurs
BFRG : 600
400 Dhs
Situation 4 défavorable
Le fons de roulement global : 1 000 Dhs
Les ressource stables sont insuffisantes pour financer des emplois stables. L'équilibre
FRG - financier minimum n'est pas respecté
Clients : 300
 2 - Diminuer les créances clients Stocks : 1 000 Dhs
Dhs Les ressources à court terme sont supérieures aux besoins (stocks + créances). Il se
Dettes fournisseurs dégage dans ce cas une ressource en fonds de roulement. Cette RFR est supérieur au
BFRG : 900
400 Dhs BFRG - FRNG. Cela signifie que les ressources à court terme sont telles qu'elles peuvent combler
Le fons de roulement global : 1 000 les manques à long terme et même dégager un surplus de trésorerie

 3 - Augmenter les dettes fournisseurs TN +


Stocks : 1 000 Dhs Clients : 500 Dhs
Le cas des entreprises de grands distribution :
Dettes fournisseurs :
BFRG : 800 Cette situation est rare.
800 Dhs créances clients nulles, stocks faibles, dettes fournisseurs élevées

Le fons de roulement global : 1 000 Dhs


Situation 5 favorable Situation 6 défavorable
FRG BFRG TN FRG BFRG TN
Si l'entreprise n'arrive pas à réduire suffisamment son BFR grâce à ces actions, elle devra augmenter le FRG en
augmentant les ressources stables + - + - - -
25
5 Les ratios financiers  Couverture de l'actif immobilisée : Fonds de Roulement Fonctionnel

Couverture de Financement permanent Permet de vérifier le respect du principe de


A Les ratio de structure financière l'équilibre financier
l'actif immobilisé Actif immobilisée
( Doit être > 1 )
Ensemble de ratios permettant d'apprécier l'équilibre financier de l'entreprise ainsi que sa capacité à respecter ses  Couverture des capitaux investis
engagements. Ces ratios permettent d'évaluer les modes de financement utilisé par l'entreprise ainsi que les charges
financières qui influencent sa solvabilité à long terme Couverture des Financement permanent Permet de vérifier que les ressources stables
financent non seulement les emplois stables mais
capitaux investis Actif immobilisée + BFRG
aussi le besoin d'exploitation (plus prudent)
 Le ratio d'autonomie financière ( endettement net par rapport aux capitaux propres )
 La capacité de remboursement
Le ratio d'autonomie financière est un indicateur utilisé par l'analyse financière pour déterminer le niveau de
dépendance d'une entreprise vis-à-vis des financements extérieurs (les emprunts bancaires). Plus ce ratio est élevé, Il permet d’évaluer le nombre d’années que
plus une entreprise est indépendante des banques La capacité de Endettement net l’entreprise consacrerait à rembourser ses dettes en
remboursement CAF utilisant sa capacité d’autofinancement :

Supérieur à 1. Cela signifie que les capitaux propres de la société sont En principe, le ratio doit être inférieur à 3 ou 4.
Le ratio d'autonomie
plus importants que les dettes financières. La société peut donc couvrir
financière Endettement net = ∑ Dettes financières – Les disponibilités
ses emprunts bancaires avec ses capitaux propres
 Taux d’endettement
Les capitaux propres inférieur à 1, les capitaux propres ne couvrent pas l'ensemble des dettes
= contractées auprès des établissements bancaires. La santé financière de
𝐷𝑒𝑡𝑡𝑒𝑠 𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑖è𝑟𝑒𝑠 Le taux d'endettement mesure le niveau des dettes
l'entreprise est alors en danger, l'entreprise est trop endettée Taux 𝑫𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝒇𝒊𝒏𝒂𝒏𝒄𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 d'une entreprise par rapport à ses fonds propres. Il
d’endettement 𝑪𝒂𝒑𝒊𝒕𝒂𝒖𝒙 𝒑𝒓𝒐𝒑𝒆𝒔 concourt, avec d'autres éléments, à l'appréciation
 Le ratio d'indépendance financière de la solvabilité d'une entreprise.

B Gestion du BFRG
Le ratio d'indépendance financière sert à analyser l’équilibre financier d’une entreprise.. Il doit se situer au moins à
50 % pour que la structure des ressources stables de l'entreprise soit équilibrée.
Délai de rotation Stocks moyens ∗ 360 Il doit être le plus court possible car les stocks
des créent un besoin de financement
Achat HT
Si les capitaux propres représentent plus de la moitié des capitaux stocks(M/ses…) Stock moyens HT= [ SI + SF ] / 2 (en valeurs bruts)
permanents, cela signifie que les dettes forment moins de la moitié des
capitaux permanents. L'entreprise peut ainsi couvrir ses dettes avec ses Délai de rotation Clients et CR − Il doit être le plus court possible : les clients doivent
Le ratio d’indépendance Clients avances et acomptes payer le plus vite possible. Ce délai dépend du
capitaux propres. La solidité financière de l'entreprise n'est pas ébranlée des créances
financière Ventes TTC
clients pouvoir de négociation de l'entreprise
Si les capitaux propres, en revanche, représentent moins de la moitié des
capitaux permanents, cela signifie que les dettes sont trop importantes Frss et CR −
Les capitaux propres par rapport aux capitaux propres. L'entreprise ne peut plus faire appel aux
Délai de rotation
Frss avances et acomptes
Il doit être le plus long possible : les fournisseurs
= 𝐶𝑎𝑝𝑖𝑡𝑎𝑢𝑥 𝑝𝑒𝑟𝑚𝑎𝑛𝑒𝑛𝑡𝑠
des dettes doivent être réglés le plus tard possible car les
banques pour financer ses investissements, elle doit trouver une façon de Achats TTC
fournisseurs dettes fournisseurs sont une source de financement
restructurer son bilan
26
6 Applications:

Sujet de l’Examen National du BTS - Session : Mai 2014


Application 1 Filière : Gestion des PME /PMI Épreuve : SG
Travail à faire :
Afin d’analyser la situation patrimoniale de l’entreprise, le responsable Financier vous transmet le bilan comptable de l’entreprise pour l’année
2013 en annexe 1
1- Etablir le bilan fonctionnel de l’entreprise en 2013 en tenant compte des
Actif Brut Amort/ Net Passif Montant
provision différents retraitements nécessaires (4 Pts)
ACTIF IMMOBILISE FINANCEMENT PERMANENT 2- Calculer pour l’année 2013 : (2 Pts)
Immobilisations en non valeur Capitaux propres:
Frais préliminaires 1 500 000 500 000 1 000 000 Capital social 32 000 000 Le Fond de Roulement Fonctionnel (F.R.F.)
Réserves légales 20 000
Immobilisations corporelles Autres réserves 25 000 b. Le Besoin en Fond de Roulement (B.F.R.)
Terrains 10 000 000 - 10 000 000 Résultat net - 3 083 000
c. La Trésorerie Nette (T.N.) par deux méthodes de calcul différentes.
Constructions 14 000 000 7 000 000 7 000 000
Installations techniques 9 461 000 4 200 000 5 261 000 Dettes de financement : 3- Compléter le tableau de calcul des ratios de l’entreprise Motex (Annexe A.) (À
Matériel de transport 1 500 000 600 000 900 000 Autres dettes de financement 1 400 000
Mobilier, Matériel de bureau 6 000 000 1 000 000 5 000 000 rendre avec la copie) (2 Pts)
Provisions durables pour risques et charges 4-.Sur la base des questions précédentes et de vos connaissances, commentez
Provisions pour risques 75 000
Immobilisations financières la situation financière de l’entreprise Motex en 2013 (1 Pt)
Titres de participation 561 000 100 000 461 000

TOTAL ACTIF IMMOBILISE 43 022 000 13 400 000 29 622 000 TOTAL FINANCEMENT PERMANENT 30 437 000
ACTIF CIRCULANT HT PASSIF CIRCULANT HT
Stocks Dettes du passif circulant
Matières et fournit. consommables 502 000 - 502 000 Fournisseurs et C.R 130 000
Produits finis 238 000 238 000 État (2) Ratios Formules Ratios de Ratios
- 25 000
l’entreprise du
Créances de l’actif circulant Motex Secteur
Clients et comptes rattachés 105 000 15 000 90 000 34 %
Autres débiteurs (1) 30 000 - 30 000
Titres et valeurs de placement 100 000 - 100 000 Taux d’endettement ………………….. …………………..

TOTAL ACTIF CIRCULANT HT 975 000 15 000 960 000 TOTAL PASSIF CIRCULANT HT 155 000
Trésorerie actif Trésorerie –Passif -
Banques 10 000 - 10 000 Fonds de Roulement 1,5
Total 44 007 000 13 415 000 30 592 000 Total 30 592 000 Fonctionnel ………………….. …………………

Le compte autres débiteurs concerne des créances hors exploitation …..

Le compte État se compose de 2 000 DH de dettes envers l’État relative à l’Impôt sur les sociétés (IS) et de 23 000 DH de dettes envers l’État Besoins de Fonds de B.F.R.E. ………….. 12 Jours
relative a la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) Roulement ------------- * 360 ----------------*360
Autre information : d’exploitation en jours CA 45 200 000
Un matériel de transport d’une valeur de 250 000 DH utilisé par l’entreprise est financé par le Crédit-bail. Ce matériel de transport est acquis du chiffre d’affaires
depuis le début de l’année 2011 et amortissable sur 5 ans. = ………………
27
Correction

1- Le bilan fonctionnel 2- Les agrégats fondamentaux de l’équilibre

Actif Montant Montant


Le fons de roulement Besoin (ou la ressource) en
La trésorerie nette
Emplois stables 41 772 000 Ressources stables 42 602 000 global fonds de roulement

∑ Actif immobilisée 43 022 000 Capitaux propres 41 052 000 BFRE + BFRHE FRG – BFRG
42 602 000 - 41 772 000
- Frais préliminaires - 1 500 000 ∑ Capitaux propres 28 962 000 = 830 000 = 820 000 TA – TP = 10 000

+ VO des équipements financés par crédit-bail 250 000 + ∑ Amortissements et dépréciations 13 415 000
- VNA Frais préliminaires -1 000 000 La situation financière de cette entreprise est équilibrée vu qu'elle a dégagé un FDR positif de
- Amortissements. Frais préliminaires -500 000 830 000 : qui signifié qu'elle a pu financer l'intégralité de son actif à plus d'un an, et même

+ Provisions pour risques 75 000 combler l'intégralité des BFRG de 820 000 en dégageant un excédent de trésorerie de 10 000

+ ∑ Amortissements du crédit-bail 100 000

250 000 𝑋 2 3 - Le tableau de calcul des ratios de l’entreprise


= = 100 000
5

Dettes de financement 1 550 000 Ratios Formules Ratios de Ratios du


+ Autres dettes de financement 1 400 000 l’entreprise Motex Secteur

+ VNA du crédit-bail 150 000


𝑫𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝒇𝒊𝒏𝒂𝒏𝒄𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝟏 𝟓𝟓𝟎 𝟎𝟎𝟎 𝑿 𝟏𝟎𝟎
= 250 000 – 100 000 Taux ………………….. = 𝟑, 𝟔𝟑%
…………………..
𝑪𝒂𝒑𝒊𝒕𝒂𝒖𝒙 𝒑𝒓𝒐𝒑𝒆𝒔 𝟒𝟐 𝟔𝟎𝟐 𝟎𝟎𝟎𝑿 34 %
AC d’exploitation 845 000 PC d’exploitation 132 000
d’endettement

+ Stocks 740 000 + Dettes fournisseurs d'exploitation 130 000 Fonds de 𝑹𝒆𝒔𝒔𝒐𝒖𝒓𝒄𝒆𝒔 𝒔𝒕𝒂𝒃𝒍𝒆𝒆𝒔 𝟒𝟐 𝟔𝟎𝟐 𝟎𝟎𝟎𝑿 𝟏𝟎𝟎
= 𝟏, 𝟎𝟐%
Roulement …………………..
𝑬𝒎𝒑𝒍𝒐𝒊𝒔 𝒔𝒕𝒂𝒃𝒍𝒆𝒔 …………………….
𝟒𝟏 𝟕𝟕𝟐 𝟎𝟎𝟎 1,5
+ créances d’exploitation 105 000 +Dettes fiscales d'exploitation + 2 000 Fonctionnel .
AC hors exploitation 130 000 PC hors exploitation 23 000
Besoins de Fonds B.F.R.E. …………..
713 000 12 Jours
+ Autres débiteurs 30 000 +Dettes fiscales hors exploitation 23 000 ------------- * 360 ----------------*360
de Roulement
+ Titres et valeurs de placement 10 000 CA 45 200 000
d’exploitation en
Trésorerie Actif 10 000 Trésorerie Passif - 5,67 jours
jours du chiffre = ………………
Banques 10 000 - -
d’affaires
Total 42 757 000 Total 42 757 000
28
Sujet de l’Examen National du BTS - Session : Mai 2016
Application 2 Filière : Gestion des PME /PMI Épreuve : SG

Bilan au 31 – 12 – 2015 de l’entreprise COLORADO ( Les données en Milliers de DH )


Votre responsable vous remet le bilan comptable de l’entreprise Colorado pour l’année 2015 ainsi
que certaines informations complémentaires en Annexe 4 et vous demande de réaliser un
Actif Brut Amort/ Net Passif Montant
diagnostic financier de la société. provisio
n
Immobilisation en non-valeurs 800 265 535 Capitaux propres 412 200
Informations complémentaires (les données sont en milliers de DH) Frais préliminaires 800 265 535 Capital social ou personnel 91 000
- La société a contracté un contrat de crédit-bail, pour acquérir une machine, dont les Immobilisations incorporelles 2 000 1 800 200 Réserves 261 200
caractéristiques sont les suivantes : Brevets, marques, droits et valeurs 2 000 1 800 200 Résultat net de l’exercice 60 000
similaires
Date de conclusion du contrat : 01/01/2013 Immobilisations corporelles 274 207 105 825 168 382 Capitaux propres assimilés 9 800
Durée du contrat : 5 ans Terrain 33 318 - 33 318 Subventions d’investissements 800
Valeur d’origine : 1000 Constructions 123 584 40 000 83 584 Provisions réglementées 9 000
Mode d’amortissement : linéaire ITMO 99 000 50 800 48 200 Dettes de financement 23 000
- Le compte Etat débiteur comprend un montant de 8000 lié aux créances hors exploitation et le Autres immobilisations corporelles 18 305 15 025 3 280
reste au montant de la TVA récupérable. Immobilisations financière 1 600 - 1 600

- Le compte Etat créditeur comprend un montant de 9000 lié à l’IS dû et le reste au montant de la Autres créances financières 1 600 - 1 600

TVA facturée Total actif immobilisée 278 607 107 890 170 717 Total financement permanent 445 000
Stocks 267 000 96 000 171 000 Dettes du passif circulant 179 180
- Le montant des autres créanciers est relatif au compte « dettes sur acquisition de TVP ».
Matières et fournitures 92 000 44 000 48 000 Fournisseurs et comptes rattachés 108 000
Produits finis 175 000 52 000 123 000 Clients, créditeurs avances et acomptes 13 000
Travail à faire : Créance de l’actif circulant 242 300 46 500 195 800 Personnel 4 100
Fournis. Débiteurs, avances et acomptes 800 - 800 Etat créditeur 52 510
.1. Etablir le bilan fonctionnel (4 points) Clients et comptes rattachés 220 000 45 000 175 000 Autres créanciers 1 570
Personnel 2 000 1 500 500 Autres provisions pour risques et 4 337
.2. Calculer (2 points) :
Etat débiteur 19 500 - 19 500 charges
- Le Fonds de roulement net global ; Titres et valeurs de placements 71 000 - 71 000

- Le BFR en distinguant la partie d’exploitation de la partie hors exploitation (BFRE et BFRHE) ; Total actif circulant 580 300 142 500 437 800 Total passif circulant 183 517
Trésorerie actif 40 000 - 40 000 Trésorerie passif 20 000
- La trésorerie nette en utilisant deux méthodes différentes ;
Banque 40 000 - 40 000 Crédit de trésorerie 20 000
- Le taux de couverture des emplois stables et le ratio d’endettement. Total général 898 907 250 390 648 517 Total général 648 517

.3. Commenter la situation financière de la société Colorado sur la base des calculs précédents. (1 point)
29
Correction

1- Le bilan fonctionnel 2- Les agrégats fondamentaux de l’équilibre

Actif Montant Montant


Le fons de roulement Besoin (ou la ressource) en
La trésorerie nette
Emplois stables 278 807 Ressources stables 695 590 global fonds de roulement

∑ Actif immobilisée 278 607 Capitaux propres 672 190 416 783 – 396 783
695 590 – 278 807 = 20 000
- Frais préliminaires - 800 ∑ Capitaux propres 412 200 328 353 + 68 430 = 396 783
= 416 783 40 000 – 20 000 =
+ VO des équipements financés par crédit-bail 1 000 + ∑ Amortissements et dépréciations 250 390 20 000

BFRE = 501 300 – 172 947 = 328 353


- VNA Frais préliminaires - 535
BFRHE = 79 000 – 10 570 = 68 430
- Amortissements. Frais préliminaires - 265

+ Provisions pour risques


𝑅𝑒𝑠𝑠𝑜𝑢𝑟𝑐𝑒𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 𝑋 100 695 590 𝑋 100
Taux de couverture = 249,49%
+ ∑ Amortissements du crédit-bail 600 𝐸𝑚𝑝𝑙𝑜𝑖𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 278 807

1000 𝑋 3
= = 600 𝐷𝑒𝑡𝑡𝑒𝑠 𝑑𝑒 𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑋 100 23 400 𝑋 100
5 Taux d’endettement = 3,36%
𝑅𝑒𝑠𝑠𝑜𝑢𝑟𝑐𝑒𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 695 590
Dettes de financement 23 400

Total dettes de financement 23 000

+ VNA du crédit-bail 400 3 – Commentaire


= 1 000 – 600 = 400

AC d’exploitation 501 300 PC d’exploitation 172 947 Les ressources stables de la société COLORADO couvrent largement les emplois stables tout en

Total actif circulant 580 300 Total passif circulant 183 517 dégagent un surplus de 416 783 000 DH, soit un taux de couverture d’environ deux fois et demi.

Etat ( acomptes IS ) - 8 000 Etat ( IS dû ) - 9 000 Le besoin en fonds de roulement constaté représente un montant de 396 783 000 DH, ce besoin
provient essentiellement des éléments d’exploitation, soit un montant de 328 353 000 DH.
TVP - 71 000 Autres créanciers - 1 570

AC hors exploitation 79 000 PC hors exploitation 10 570 Toutefois le montant du FR permet de financer ce besoin et de dégager une trésorerie nette
Etat ( acomptes IS ) + 8 000 Etat ( IS dû ) + 9 000 positive d’un montant de 20 000 000 DH. Ces disponibilités peuvent être utilisés soit pour
rembourser son crédit de trésorerie ou en réalisant des placements
TVP + 71 000 Autres créanciers + 1 570

Trésorerie Actif 40 000 Trésorerie Passif 20 000


Total 899 107 Total 899 107
(TAB. 1) le retraitement du bilan fonctionnel 30
Sujet de l’Examen National du BTS - Session : Mai 2013
Application 3 Filière : Comptabilité et gestion Épreuve : Etude de cas N°2 Retraitement des postes du bilan 31 – 12 – 12 31 – 12 – 11

Actif immobilisé en valeurs brutes 3 205 490 2 551 480

Immobilisations en crédit-bail en valeurs brutes ……….. 684 750

DOSSIER 1 : ANALYSE DE L’INFORMATION FINANCIERE Stock de sécurité 275 000 188 000

Emplois stables ………... 3 424 230

Actif circulant hors trésorerie 978 310 1 016 730


La société MEDIS SA est une entreprise des travaux d’installation et de maintenance d’équipements industriels,
Stock de sécurité 275 000 188 000
implantée à Tanger depuis quelques années. Pour accompagner l’évolution prometteuse attendue des marchés
Autres débiteurs 14 000 24 800
avec le développement des industries des équipementiers et d’automobile sur la région, la société qui souffre Titres de placement 78 640 -
de l’étroitesse de ses capacités de financement, souhaite s’introduire sur le marché financier. Ecarts de conversion actif ( dettes circulantes ) 15 340 -

Actif circulant d’exploitation ………... 803 930

Vous participez à une mission d’analyse et de diagnostic financier de la société pour préparer l’ouverture au Passif circulant hors trésorerie 714 700 870 050

marché financier. Vous disposez d’extraits des documents de la société au titre de l’exercice clos le 31.12.12 et Dettes d'impôts sur résultats 68 740 36 930

en annexe, des fiches des travaux d’analyse préparés dans le cadre de cette mission
Autres créanciers 218 720 135 930

Ecarts de conversion passif ( dettes circulantes ) - 12 670

Intérêts courus non échus à payer 11 940 7 560


Travail à faire : 13 points
Passif circulant d’exploitation ………... 676 960

Besoin en fonds de roulement d’exploitation ………... 126 970

1 – Compléter sur document en annexe (TAB. 1) le retraitement du bilan fonctionnel de l’exercice 2012. Présenter le Autres débiteurs 14 000 24 800

Dettes d'impôts sur résultats 68 740 36 930


calcul de retraitement du crédit-bail. …3 Pts
Autres créanciers 218 720 135 930

2 – Compléter sur document en annexe (TAB. 2) le bilan fonctionnel condensé. Commenter l’équilibre financier. …3 Pts Ecarts de conversion actif ( dettes circulantes ) 15 340 -

Ecarts de conversion passif ( dettes circulantes ) - 12 670


3 – Retraiter l’excédent brut d’exploitation et le résultat d’exploitation des 2 exercices. Présenter le calcul du résultat
Intérêts courus sur emprunts 11 940 7 560

d’exploitation net d’impôt. …2 Pts Besoin en fonds de roulement hors exploitation ………... - 168 290

Capitaux propres et assimilés 1 749 350 1 362 340


4 – Compléter sur document en annexe (TAB. 3) le tableau des ratios d’analyse. Commenter les performances de
Amortissement et provisions des immobilisations 732 650 678 840

l’entreprise. …5 Pts Dettes de financement 724 000 612 260

Dettes en crédit-bail ………... 456 500

Amortissements sur crédit-bail ………... 228250

Provisions durables pour risques et charges 54 800 -

Ressources stables ………... 3 338 190

Trésorerie actif 65 730 48 670

Titres de placement 78 640 -

Trésorerie passif 274 030 93 390

Trésorerie nette ( TN ) ………... - 44 720


(TAB. 3) le tableau des ratios d’analyse 31
(TAB. 2) Bilan fonctionnel condensé

A – Equilibre financier : ( Valeurs comptables ) 31 – 12 – 12 31 – 12 – 11 Ratios Formulation 31 – 12 – 12 31 – 12 – 11

Ressources stables 3 338 190 Financement permanent 𝑅𝑒𝑠𝑠𝑜𝑢𝑟𝑐𝑒𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠


𝐸𝑚𝑝𝑙𝑜𝑖𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠
Emplois stables 3 424 230
Equilibre financier 𝑅𝑒𝑠𝑜𝑢𝑟𝑐𝑒𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠
Fonds de roulement fonctionnel 𝐸𝑚𝑝𝑙𝑜𝑖𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 + 𝐵𝐹𝑅𝐸
Besoin en fonds de roulement d’exploitation 126 970 Capacité d’endettement 𝐸𝑛𝑑𝑒𝑡𝑡𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑖𝑒𝑟
Besoin en fonds de roulement hors exploitation - 168 290 𝐹𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒

Besoin en fonds de roulement Retour de l’investissement 𝐸𝐵𝐸 𝑟𝑒𝑡𝑟𝑎𝑖𝑡é


𝐴𝑐𝑡𝑖𝑓 é𝑐𝑜𝑛𝑜𝑚𝑖𝑞𝑢𝑒
Trésorerie nette
Marge de profitabilité 𝑅é𝑠𝑢𝑙𝑡𝑎𝑡 𝑛𝑒𝑡
B – Structure financière 𝑃=
𝐶𝑕𝑖𝑓𝑓𝑟𝑒 𝑑′ 𝑎𝑓𝑓𝑎𝑖𝑟𝑒𝑠
Dettes de financement 612 260 Rotation des capitaux 𝐶𝑕𝑖𝑓𝑓𝑟𝑒 𝑑′ 𝑎𝑓𝑓𝑎𝑖𝑟𝑒𝑠
𝑅 =
Dettes en crédit-bail 456 500 𝐴𝑐𝑡𝑖𝑓 é𝑐𝑜𝑛𝑜𝑚𝑖𝑞𝑢𝑒

Trésorerie passif 93 390 Rentabilité économique TE = P x R

Trésorerie Actif, titres de placement compris 48 670


EXTRAIT : Etats de synthèse le 31.12.12
Endettement net ( 1 )

Capitaux propres et assimilés 1 362 340


 Bilan : Les écarts de conversion (actif et passif) se rapportent aux dettes d’acquisition des
Amortissement et provisions des immobilisations 678 840
immobilisations (autres créanciers).
Amortissements sur crédit-bail 228 250

Financement propre ( 2 )  Etat B10 : Tableau des biens en crédit-bail Contrat de 48 mois à effet le 01.05.10 (1ère
Provisions durables pour risques et charges ( 3 ) échéance) d’un matériel industriel au coût d’acquisition estimé à 684 750 dh et amortissable
Actif économique ( 1 + 2 + 3 ) sur 5 ans. Redevance annuelle constante de 214 540 dh, 1ère échéance à effet le 01.05.10.

 CPC et Soldes de Gestion :

31 – 12 – 12 31 – 12 – 11

Chiffre d’affaires 5 509 420 4 950 460

Excédent brut d’exploitation 1 254 390 1 310 770

Résultat d’exploitation 748 500 787 150


1 - Le retraitement du bilan fonctionnel de l’exercice 2012 32
Correction
Retraitement des postes du bilan 31 – 12 – 12 31 – 12 – 11

Actif immobilisé en valeurs brutes 3 205 490 2 551 480 Calculs justificatifs Crédit-bail

+ Immobilisations en crédit-bail en valeurs brutes 684 750 684 750

+ Stock de sécurité 275 000 188 000 𝟔𝟖𝟒 𝟕𝟓𝟎 𝑿 𝟐𝟎% 𝑿 𝟑𝟐 𝒎𝒐𝒊𝒔
∑ d’amortissements = = 365 200
= Emplois stables 4 165 240 3 424 230
𝟏𝟐 𝒎𝒐𝒊𝒔

Actif circulant hors trésorerie 978 310 1 016 730

- Stock de sécurité 275 000 188 000 VNA = 684 750 – 365 200 = 319 550
- Autres débiteurs 14 000 24 800

- Titres de placement 78 640 -

- Ecarts de conversion actif ( dettes circulantes ) 15 340 - 2 – Bilan fonctionnel condensé


= Actif circulant d’exploitation 595 330 803 930

Passif circulant hors trésorerie 714 700 870 050


A – Equilibre financier : ( Valeurs comptables ) 31 – 12 – 12 31 – 12 – 11
- Dettes d'impôts sur résultats 68 740 36 930
Ressources stables 3 945 550 3 338 190
- Autres créanciers 218 720 135 930

- Ecarts de conversion passif ( dettes circulantes ) - 12 670


Emplois stables 4 165 240 3 424 230

- Intérêts courus non échus à payer 11 940 7 560 Fonds de roulement fonctionnel - 219 690 -86 040
Passif circulant d’exploitation 415 300. 676 960
Besoin en fonds de roulement d’exploitation : BFRE 180 030 126 970
Besoin en fonds de roulement d’exploitation : BFRE 180 030 126 970
Besoin en fonds de roulement hors exploitation : BFRHE - 270 060 - 168 290
Autres débiteurs 14 000 24 800

- Dettes d'impôts sur résultats 68 740 36 930


Besoin en fonds de roulement - 90 030 - 41 320

- Autres créanciers 218 720 135 930 Trésorerie nette - 129 660 - 44 720
+ Ecarts de conversion actif ( dettes circulantes ) 15 340 -
B – Structure financière
- Ecarts de conversion passif ( dettes circulantes ) - 12 670
Dettes de financement 724 000 612 260
- Intérêts courus sur emprunts 11 940 7 560

= Besoin en fonds de roulement hors exploitation : BFRHE - 270 060 - 168 290
+ Dettes en crédit-bail 319 550 456 500

Capitaux propres et assimilés 1 749 350 1 362 340 + Trésorerie passif 274 030 93 390
Amortissement et provisions des immobilisations 732 650 678 840
- Trésorerie Actif, titres de placement compris 144 370 48 670
Dettes de financement 724 000 612 260
= Endettement net ( 1 ) 1 173 210 1 113 480
Dettes en crédit-bail 319 550 456 500

Amortissements sur crédit-bail : 365 200 228250


Capitaux propres et assimilés 1 749 350 1 362 340

Provisions durables pour risques et charges 54 800 - + Amortissement et provisions des immobilisations 732 650 678 840
Ressources stables 3 945 550 3 338 190
+ Amortissements sur crédit-bail 365 200 228 250
Trésorerie actif 65 730 48 670
= Financement propre ( 2 ) 2 847 200 2 269 430
+ Titres de placement 78 640 -

- Trésorerie passif 274 030 93 390


Provisions durables pour risques et charges ( 3 ) 54 800 -

= Trésorerie nette ( TN ) - 129 660 - 44 720 Actif économique ( 1 + 2 + 3 ) 4 075 210 3 382 910
33
3- Commentaire :

Retraitements : - Dégradation de la performance de l’entreprise entre 2011 et 2012 . Les ressources générées par
864 740 ;826 090
EBE 2012: 1 254 390 + 214 540 = 1 468 930 l’activité d’exploitation connu une baisse de : = 4,67%. Conséquence :
826 090
EBE 2011: 1 310 770 + 214 540 = 1 525 310
Baisse de la profitabilité de 12,2% à 10,5%.
Amortissements 2012 : 684 750 x 20% = 136 950 Dégradation de la rentabilité économique de 17,8% - 14 ,2% = 3,6%
Amortissements 2011 : 684 750 x 20% = 136 950

Résultat d’exploitation 2012 : 748 500 + 214 540 ( Redevance annuelle ) – 136 950 = 826 090 - La situation de cette société est critique :
Résultat d’exploitation 2011 : 787 150 + 214 540 ( Redevance annuelle ) – 136 950 = 864 740
Pour les deux exercices la société est incapables de financer les emplois stables + BFRE par les ressources
Résultat net : 826 090 – ( 826 090 x 30% ) = 578 263 stables et engendrant une trésorerie négative qui ne cesse de s'aggraver malgré les efforts
Résultat net : 864 740 – ( 864 740 x 30% ) = 605 318
d'augmentation du capital ( passé de 1 362 340 à 1 749 350 ) et l'accroissement des dettes de
4 – Le tableau des ratios d’analyse financement ( passé de 612 260 à 724 000 )

Ratios Formulation 31 – 12 – 12 31 – 12 – 11

Financement permanent 𝑅𝑒𝑠𝑠𝑜𝑢𝑟𝑐𝑒𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 94,7% 97,5%


𝐸𝑚𝑝𝑙𝑜𝑖𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠
Equilibre financier 𝑅𝑒𝑠𝑜𝑢𝑟𝑐𝑒𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 90,80% 94%
𝐸𝑚𝑝𝑙𝑜𝑖𝑠 𝑠𝑡𝑎𝑏𝑙𝑒𝑠 + 𝐵𝐹𝑅𝐸
Capacité d’endettement 𝐸𝑛𝑑𝑒𝑡𝑡𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑖𝑒𝑟 0,41 0,49
𝐹𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒
Retour de l’investissement 𝐸𝐵𝐸 𝑟𝑒𝑡𝑟𝑎𝑖𝑡é 36% 45,1%
𝐴𝑐𝑡𝑖𝑓 é𝑐𝑜𝑛𝑜𝑚𝑖𝑞𝑢𝑒
Marge de profitabilité 𝑅é𝑠𝑢𝑙𝑡𝑎𝑡 𝑛𝑒𝑡 10,5% 12,2%
𝑃=
𝐶𝑕𝑖𝑓𝑓𝑟𝑒 𝑑′ 𝑎𝑓𝑓𝑎𝑖𝑟𝑒𝑠
Rotation des capitaux 𝐶𝑕𝑖𝑓𝑓𝑟𝑒 𝑑′ 𝑎𝑓𝑓𝑎𝑖𝑟𝑒𝑠 1,35 1,46
𝑅 =
𝐴𝑐𝑡𝑖𝑓 é𝑐𝑜𝑛𝑜𝑚𝑖𝑞𝑢𝑒
Rentabilité économique TE = P x R 14,2% 17,8%
34
Application 4

Soit le bilan comptable du 31 – 12 – 2019 avant répartition :


Actif Brut Amort/ Net Passif Montant (1) dont 14 000 non lié à l'exploitation
provision (2) dont 25 000 non lié a l'exploitation
Immobilisation en non-valeurs Capitaux propres (3) dont 49 000 non lié à l'exploitation
Charges à repartir sur plusieurs exercices 35 0000 14 000 21 000 Capital social 184 000 (4) dont 65 non lié à l'exploitation
Primes de remboursement 6 000 1 200 4 800 Primes de fusion er d’apport 24 375
(5) dont 53 000 lié à l'exploitation
Immobilisations incorporelles Réserve légale 12 800
(6) dont 17 000 non lié à l'exploitation hors dettes sur acquisition des
Immobilisations en recherches et développement 42 000 12 600 29 400 Autres réserves 86 200
Immobilisations corporelles Report à nouveau 2 000 immobilisations
Terrain 95 600 3 600 90 000 Résultat net 38 500
Constructions 126 000 30 240 95 760 Dettes de financement
ITMO 185 000 69 375 115 625 Emprunts obligataires 746 000 informations complémentaires :
Matériel de transport 173 000 69 200 103 800 Autres dettes de financements 750 000
Mobilier, matériel 86 000 38 700 47 300 Provisions durables pour risques et charges
Immobilisations financière Provisions pour risques 23 400  La valeur actuelle des terrains est de 112 500 et celle du stock de
Prêts immobilisés 85 000 85 000 Provisions pour charges 12 000 matières et fournitures 217 500
Autres créances financières 35 000 35 000 Ecart de conversion passif
Titres de participation 165 000 15 000 150 000 Augmentation des créances immobilisées 8 760  Parmi les créances clients il existe un montant de 15 200 irrécouvrable
Autres titres immobilisées 97 400 3 200 94 200 Diminution des dettes de financement 6 950 non encore comptabilisé
Ecart de conversion actif
Augmentation des dettes de financement 7 200 - 7 200  L’écart de conversion actif diminution des créances immobilisées n'est
Diminution des créances immobilisées 8 400 - 8 400
pas couvert par une provision.
Total 1 1 211 600 262 115 949 485 Total I 1 894 985
Stocks Dettes de passif circulant
 La société utilise une machine industriel dans le cadre d'un contrat de
Matières et fournitures consommables 236 000 - 236 600 Fournisseurs et comptes rattachés 210 770
Produits finis 354 000 16 800 337 200 Clients créditeurs 25 700 bail pour une valeur d'origine de 65 000 Dh HT sur une durée de 5 ans la
Créances de l’actif circulant Personnel 46 000 durée restant à courir est de 2 ans la valeur résiduelle est de 8 000 Dhs
Fournisseurs débiteurs (1) 36 000 36 000 Organismes sociaux 32 000
Clients et comptes rattachés 465 000 48 000 417 000 Etat créditeurs (5) 102 500  Parmi les dettes fournisseurs il existe une dette relative à l'acquisition
Personnel (2) 96 000 - 96 000 Associés créditeurs 60 000 d'un matériel informatique pour 18 000 dhs
Etat débiteur (3) 168 000 - 168 000 Autres créanciers (6) 42 600
Associés débiteurs 86 700 - 86 700 Comptes de régularisation passif 3 700  Parmi les dettes autres créanciers: une dettes relative à l'acquisition d'un
Autres débiteurs (4) 123 000 - 123 000 Autres provisions pour risques et charges 6 000 camion pour 13 200
Comptes de régularisation actif 68 000 - 68 000 Ecart de conversion passif
Titres et valeurs de placement Augmentation des créances circulantes 4 680
Titres et valeurs de placement 87 000 4 800 82 200 Diminution des dettes de circulantes 2 750 Travail à faire
Ecart de conversion actif
Augmentation des dettes circulantes 3 900 - 3 900
Diminution des créances circulantes 4 800 - 4 800  1- Présenter le bilan fonctionnel
Total II 1 728 400 69 600 1 658 800 Total II 536 700
Trésorerie actif Trésorerie passif  2 – Calculer : Le FRD, BFRG et La TN
Banques 69 400 - 69 400 Crédits d’escomptes 46 000
Crédit de trésorerie 200 000  3 - Calculer le BFDR d'exploitation et hors exploitation
Total III 69 400 - 69 400 Total III 246 000
Total 3 009 400 331 715 2 677 685 Total 2 677 685
35
Correction

1 – 1 : Tableau de retraitement et reclassement : 1 – 2 : Le bilan fonctionnel condensé :

Eléments Emplois Actif Trésorerie Capitaux DF PC TP Actif Montant % Passif Montant %


stables circulant actif propres
Actif 1 263 140 41,84% CP 688 590 22,81%
Total bilan comptable ( bruts ) 1 211 600 1 728 400 69 400 347 875 1 547 110 536 700 246 000 immobilisé
DF 1 587 150 52,58%
∑ des amortissements et provisions + 331 715
Actif 1 686 120 55,86% PC 496 920 16,46%
Primes de remboursement - 6 000 - 6 000 circulant
Ecart de Conversion actif : Trésorerie 69 400 2,3% Trésorerie 246 000 8,64%
 Augmentation des dettes de financement - 7 200 - 7 200 actif passif
 Augmentation des dettes circulantes - 3 900 - 3 900
Total 3 018 660 100% Total 3 018 660 100%
Ecart de Conversion passif :
 Augmentation des créances immobilisées - 8 760 - 8 760
 Augmentation des créances circulantes - 4 680 - 4 680
2 – Les paramètres de l’équilibre financières
Terrains :
VR – VC = 112 500 – 95 600 = + 16 900 + 16 900 + 16 900

Stock de matières et fournitures – 18 500 – 18 500


VR – VC = 217 500 – 236 000 = – 18 500 FDR 688 590 + 1 587 150 – 1 263 140 = 1 012 600

Créances irrécouvrables – 15 200 – 15 200

Ecart de Conversion actif : BFG 1 686 120 – 496 920 = 1 189 200
 Diminution des créances immobilisées - 8 400 - 8 400
n'est pas couvert par une provision.
 1 012 600 – 1 189 200 = - 176 600
TN  69 400 – 246 000 = - 176 600
Immobilisation acquise en crédit-bail : + 65 000

65 000 ;8 000 ∗3 + 34 200


 ∑ d’amort : = 65000
5
 VNA : 65 000 – 34 200 = 30 800 + 30 800

Les dettes fournisseurs La société à réalisé un FDR de 1 012 600 qui reflète la capacité de financement
 Une dette relative à l'acquisition d'un + 18 000 - 18 000 des investissements par les ressources stables, mais cet excédent est incapable
matériel informatique pour 18 000
de combler l'intégralité des besoins 1 189 200 dont pour des besoins
Autres créanciers
 Une dettes relative à l'acquisition d'un + 13 200 - 13 200 d'exploitation et hors exploitation, ce qui poussé l'entreprise à faire recours à son
camion pour 13 200 banquier pour le financement du reliquat de 176 600 : C'est une situation de

Totaux du bilan fonctionnel 1 263 140 1 686 120 69 400 688 590 1 587 150 496 920 246 000 déséquilibre financier

Total 3 018 660 3 018 660


36
3 - L’analyse du BFG

Postes Total Exploitation Hors exploitation

Actif circulant

Stocks :
236 000 + 354 000 – 18 500 571 500 571 500 -

Fournisseurs débiteurs 36 000 22 000 14 000

Clients et comptes rattachés :


465 000 + 4 800 – 15 200 449 920 449 920 -

Personnel 96 000 71 000 25 000

Etat 168 000 119 000 49 000

Associés 86 700 - 86 700

Comptes de régularisation actif 68 000 68 000 -

TVP 87 000 - 87 000

Total 1 686 120 1 359 420 326 700

Passif circulant

Fournisseurs et comptes rattachés : 191 620 191 620 -


210 770 – 18 000 + 2 750 – 3 900

Clients créditeurs 25 700 25 700 -

Personnel 46 000 46 000 -

Organismes sociaux 32 000 32 000 -

Etat 102 500 49 500 53 000

Associés 60 000 - 60 000

Autres créanciers :
42 600 – 13 200 29 400 12 400 17 000

Comptes de régularisation passif 3 700 3 700 -

Autres provisions pour R & C 6 000 6 000 -

Total II 496 920 366 920 130 000

BFRDE 1 359 420 – 366 920 = 992 500 ( soit : 83,46% )

BFRDHE 326 700 – 130 000 = 196 700 ( soit : 16,54% )


37
Partie 3 : Analyse de la solvabilité de l'organisation

1 La solvabilité

1 – 1 : La mesure de la solvabilité

La solvabilité est la capacité de l'entreprise à faire face à ses engagements à long terme

Pour bien comprendre cette notion

1 il faut imaginer que l'entreprise ALPHA 3 Pour : 4 500 000 Dhs

2 Cesse son activité

L'entreprise ALPHA

∑ Des dettes
= 3 000 000 dhs

4 Après avoir vendu tout son actif puis payé toutes ses dettes, la somme restante traduit le degré de solvabilité.

1 – 2 : L'utilisation de la solvabilité

Un préteur à long terme aura d'autant plus confiance en une entreprise si la solvabilité de
celle-ci est importante. Cette solvabilité représente pour lui une '' garantie '' d'être remboursé Préteur L'entreprise ALPHA

2 La liquidité :

Une entreprise peut être solvable mais manquer de liquidités, c'est à dire de disponibilités sur son compte bancaire. Or, il ne lui sert à rien d'etre solvable
à long terme si, à court terme, elle n'a pas les moyens d'honorer ses échéances.
La liquidité mesure la capacité de l'entreprise à faire face à ses engagements de court terme
38
3 L'intérêt du bilan financier 3 – 2 : L'utilité du bilan financier

3 – 1 : Le principe du bilan financier L'utilité du bilan financier : Avant d'accorder un prêt, le prêteur de capital ( une banque, un fournisseur, un
investisseur ) doit savoir si l'état actuel de l'entreprise lui permettra de faire face à ses engagements, qu'ils soient à
Un bilan financier est un document non obligatoire qui présente l'actif dans l'ordre de sa liquidité (du moins liquide
long terme ( plus d'un an ) ou à court terme ( moins d'un an ). Le reclassement des postes en fonction de la
au plus liquide) et le passif dans l'ordre de son exigibilité (du moins exigible au plus exigible), il permet de porter
liquidité et de l'exigibilité à plus ou moins d'un an lui permet de trouver une réponse à ses questions
un jugement sur la solvabilité de l’entreprise.

3 – 3 : Passage du bilan comptable au bilan financier


 Actif ; Regroupe tous les éléments qui constituent le patrimoine de l’e/se
Actif Montant  1ère étape : Tableau de retraitement et reclassement

Classés dans un ordre de liquidité


Actif immobilisée + 1an
Terrain  2ème étape : Bilan financier condensé
Matériel de transport

croissante
Titres de participations
Actif Circulant - 1 an Bilan comptable
Stocks
Clients et comptes rattachés
Trésorerie Actif Disponibilité Les retraitements Bilan financier
Banque
Caisse

La liquidité d'un élément de l'actif est sa capacité à être transformé rapidement en argent
Les reclassements

 Passif : Regroupe l’ensemble des sources de financement


Passif Montant
Financement permanent + 1an

d’exigibilité croissante
Classés dans un ordre
Elimination des immobilisations en non-valeur
Capital social
Les retraitements
Emprunts obligataires
Constatation de + ou – value [V. Réel _ V. Comptable]
Passif Circulant - 1 an
Fournisseurs
Etat – Créditeur
Trésorerie Passif Disponibilité
Les Postes de l’actif Liquidité
Crédits d’escompte
Les reclassements
Crédits de trésorerie
Les Postes de l’actif L'exigibilité
L'exigibilité d'un élément de passif est la capacité du créancier à exiger rapidement la transformation
d'une dette en argent
39
 1ère étape : Tableau de retraitement et reclassement
AI AC TA FP DCT TP Eléments AI Stocks: Créances TA CP DLMT DCT TP
flottant & TVP
Stocks: Créances CP DLMT
flottant & TVP Couvert par provision Aucune retraitement

Durable
ECA
Total bilan comptable net nets Nets Nets Nets Nets Nets Nets Nets Non couvert par – –
provision
Immobilisations en non- – –
valeurs Couvert par provision Aucune retraitement

Circulant
ECA
Les ECP / Durable + – Non couvert par – –
provision
Les ECP / Circulant + –
Plafond d’escompte – +
subventions – –
d'investissement L’IS L’IS Les TVP
[V Réel – V Comptable]  Facilement négociable – +
= +ou – +ou –
+ou – value sur AI  Prix de Vte > Prix d’achat + +

Les TVP
[V Réel – V Comptable] = +ou – +ou –  Facilement négociable – +
+ou – value sur AC +ou – +ou –  Prix de Vte < Prix d’achat – –
Amortiissement réel – – Les TVP
>  Difficilement négociable + –
Amort comptable  Prix de Vte > Prix d’achat + +
Amortiissement réel + + Les TVP
<  Difficilement négociable + –
Amort comptable  Prix de Vte < Prix d’achat – –
Prov pr dépréciat° réel – – Dettes de fournisseurs :
>  À plus d’un an + –
Prov pr dépréciat° compt  Renouvelable + –
Prov pr dépréciat° réel + + Dettes de financement :
<  À moins d’un an – +
Prov pr dépréciat° compt
Provision pour R & C :
Spéculation – + ( Durables )
 Qui couvrent un risque – +
Stocks

Outil - sécurité + – dont l'échéance est – d'un


an + 70% – 100% + 30%
Périmé – Sans valeur - – –  Sans objet ( injustifiée )
Rossignol
Provision pour R & C :
Créances

Renouvelable + – ( momentanées )
 Qui couvrent un risque + –
Irrécouvrable – – dont l'échéance est + d'un
an + 70% –100%
A.I a moins d’un an – +  Sans objet ( injustifiée ) +30%
– +
Dividendes – +
A.C a Plus d’un an + –
Totaux financières A B C D E F G H
+ –
40
 2ème étape : Bilan financier condensé
5 Les différents scénarios de l’équilibre du bilan

Actif Mt Passif Mt Les ressources stables financent en totalité les emplois stables. L'équilibre financier
FRG +

Situation 1
minimum est donc respecté puisque l'entreprise dispose d''un FRG .

favorable
Capitaux propres E Les ressources à CT ne financent pas la totalité des stocks et créances. Il reste un BFRG, mais
Actif immobilisée A BFRG + celui-ci est largement couvert par le FRG.
Dettes à long terme F
Le FRG est supérieur au BFRG, l'excédent constitue un TN positive qui sera utile pour payer
TN + d'éventuels imprévus. Cet équilibre est donc sain
Stocks B
Dettes à court terme G Les ressources stables financent en totalité les emplois stables. L'équilibre financier
FRG +

défavorable
Créances & TVP C minimum est donc respecté puisque l'entreprise dispose d''un FRG .

Situation 2
BFRG + Les ressources à CT ne financent pas la totalité des stocks et créances. Il reste un BFR,
Trésorerie Actif D Trésorerie Passif H
Le BFR n'est pas couvert par le FRG. Comme le FRG est inférieur au BFR, l'entreprise doit
Total 10 000 Total 10 000 TN - faire appel aux concours bancaires courants. Cette situation est couteuse en agios et risque
de faire perdre la cofinance des partenaires

Les ressource stables sont insuffisantes pour financer des emplois stables. L'équilibre
FRG - financier minimum n'est pas respecté

défavorable
Actif Mt Passif Mt

Situation 3
Les ressources apportées par les dettes ne couvrent pas les Besoins pour financer les stocks
BFRG + & les créances. L’entreprise disposé d'un BFR qui n'est pas couvert par les ressources à long
Capitaux propres E terme.
Valeurs immobilisées A
L'entreprise manque donc de ressources financières à la fois pour couvrir les investissements
Dettes à long terme F
TN - à long terme et pour couvrir l'exploitation. Elle comble ces besoin par un fort découvert
bancaire
Valeurs d’exploitation B
Dettes à court terme G Les ressource stables sont insuffisantes pour financer des emplois stables. L'équilibre
FRG -
Valeurs réalisables C financier minimum n'est pas respecté

défavorable
Situation 4
Valeurs disponibles D Trésorerie Passif H Les ressources à court terme sont supérieures aux besoins (stocks + créances). Il se dégage
BFRG - dans ce cas une ressource en fonds de roulement. Cette RFR est supérieur au FRNG. Cela
Total 10 000 Total 10 000 signifie que les ressources à court terme sont telles qu'elles peuvent combler les manques à
long terme et même dégager un surplus de trésorerie
TN +
4 L’analyse des masses du bilan Les ressources stables financent en totalité les emplois stables. L'équilibre financier
FRG + minimum est donc respecté puisque l'entreprise dispose d''un FRG .

Situation 5

favorable
Les ressources à court terme sont supérieures aux besoins (stocks + créances). Il se dégage
BFRG - dans ce cas une ressource en fonds de roulement
Le fons de roulement financier :
= Financement permanent – Actif immobilisée L'excédent dégagé au niveau du FRF s'ajouter aux ressources dégagées au niveau du BRF
FRF TN + constitue un TN positive qui sera utile pour payer d'éventuels imprévus.

Les ressource stables sont insuffisantes pour financer des emplois stables. L'équilibre
Besoin (ou la ressource) en fonds FRG -

défavorable
= Stock + Clients – Dettes à court terme financier minimum n'est pas respecté

Situation 6
de roulement : BFR
Les ressources à court terme sont supérieures aux besoins (stocks + créances). Il se dégage
BFRG - dans ce cas une ressource en fonds de roulement

L'entreprise manque de ressources financières pour couvrir les investissements à long


La trésorerie nette : TN = FRG – BFRG = TA – TP TN - terme . Elle comble ces besoin par un fort découvert bancaire
41
6 Les ratios financier

L'utilisation de certains ratios permet d'estimer la liquidité et la solvabilité ainsi que le risque associé. Il sera intéressant de comparer ces ratios : Dans le temps pour la même entreprise, ce qui met en évidence une évolution; Dans
l'espace avec d'autres entreprises du même secteur ou par rapport aux moyennes sectorielles, ce qui permet à l'entreprise de se situer dans son environnement.

A Les ratios de liquidité D Les ratio de structure financière

AC + Trésorerie Actif il permet de vérifier que les actifs à moins d'un an


Ratio de liquidité Supérieur à 1. Cela signifie que les capitaux propres de la société sont
permettront de rembourser les dettes à moins d'un Le ratio d'autonomie
générale 𝐃𝐂𝐓 plus importants que les dettes financières. La société peut donc couvrir
an. financière
ses emprunts bancaires avec ses capitaux propres
Trésorerie réduit Créances + Trésorerie Actif Les stocks peuvent avoir une liquidité très aléatoire
(à échéance) 𝐃𝐂𝐓 (l'entreprise n'a pas la certitude que ses clients vont Les capitaux propres inférieur à 1, les capitaux propres ne couvrent pas l'ensemble des dettes
acheter le stock). Il est d'usage de les enlever pour = contractées auprès des établissements bancaires. La santé financière de
𝐃𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐢è𝐫𝐞𝐬
apprécier exclusivement les éléments dont la l'entreprise est alors en danger, l'entreprise est trop endettée
liquidité est plus sure.

Trésorerie Actif Il traduit la capacité à faire immédiatement face à


Trésorerie Si les capitaux propres représentent plus de la moitié des capitaux
son passif exigible.
immédiate 𝐃𝐂𝐓 permanents, cela signifie que les dettes forment moins de la moitié des
Il doit être le plus éloigné possible de 0 Le ratio d’indépendance
capitaux permanents. L'entreprise peut ainsi couvrir ses dettes avec ses
financière
capitaux propres. La solidité financière de l'entreprise n'est pas ébranlée
B Ratio de solvabilité
Si les capitaux propres, en revanche, représentent moins de la moitié des
Ratio de Total de l 𝒂𝒄𝒕𝒊𝒇
′ il permet de vérifier que les actifs sont supérieurs capitaux permanents, cela signifie que les dettes sont trop importantes
solvabilité
∑𝑫𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔
aux dettes et permettront leur remboursement en Les capitaux propres par rapport aux capitaux propres. L'entreprise ne peut plus faire appel aux
générale totalité. Il doit être supérieur à 1 . 𝐂𝐚𝐩𝐢𝐭𝐚𝐮𝐱 𝐩𝐞𝐫𝐦𝐚𝐧𝐞𝐧𝐭𝐬 banques pour financer ses investissements, elle doit trouver une façon de
restructurer son bilan
C Ratio d’équilibre financier
Le ratio d'indépendance financière sert à analyser l’équilibre financier d’une entreprise.. Il doit se situer au moins à
50 % pour que la structure des ressources stables de l'entreprise soit équilibrée.
Financement permanent Permet de vérifier le respect du principe de
Couverture de
l'équilibre financier minimum
l'actif immobilisé Actif immobilisée
( Doit être > 1 )
Le taux d'endettement mesure le niveau des dettes
Financement permanent Permet de vérifier que les ressources stables Taux 𝐃𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 d'une entreprise par rapport à ses fonds propres. Il
Couverture des
financent non seulement les emplois stables mais d’endettement 𝐂𝐚𝐩𝐢𝐭𝐚𝐮𝐱 𝐩𝐫𝐨𝐩𝐞𝐬 concourt, avec d'autres éléments, à l'appréciation de
capitaux investis Actif immobilisée + BFRG
aussi le besoin d'exploitation (plus prudent) la solvabilité d'une entreprise.
42
7 Détermination des dividendes Exemple 1

Soit l’extrait du bilan du 31 – 12 – 2020 avant répartition suivant


A la fin de chaque exercice comptable et après détermination du résultat et de l'impôt sur le résultat,
l’entreprise dégage son résultat net qui peut être une perte reportée à nouveau à l'année suivante, soit un Passif Montant

bénéfice à affecté comme suit : Capital social 300 000

Réserve légale 12 500


 Réserve légale :
Autres réserves 95 000
La dotation annuelle obligatoire qui représente 5% du bénéfice net à répartir, la somme des dotations ne
doit pas dépasser de 10% du capital social ( La réserve légale au bilan avant répartition du résultat + Report à nouveau -10 000
Réserve légale de l'exercice : Cette somme ne doit pas dépasser 10% du capital social la dotation de
Résultat net -46 000
l'exercice sera égale à 10% du capital social - réserve légale du bilan avant répartition du résultat)
Travail à faire :
 Autres réserves :
Présenter le tableau d’affectation du résultat et le bilan après affection du résultat
Réserves statutaires ou contractuelle : selon les exigences des statuts de l’entreprise
Réserve facultatives : Selon les décisions du conseil administratif au moment de l'assemblé général Solution :
ordinaire Tableau d’affectation du résultat
 Dividendes et superdividendes :
Constitue des intérêts statutaires et des super dividendes Elément Montant Eléments Montant

 Report à nouveau : Résultat net - 46 000 Réserve légale : 0

Le reliquat non distribué est reporté à l'année suivante pour être redistribué à nouveau. +/- Report à nouveau - 10 000 Autres réserves 0

Dividendes 0
Réserve légale
Report à nouveau - 56 000
Réserve statutaires Total - 56 000 Total - 56 000

Réserve facultatives Bilan après affectation du résultat


Réserves
Résultat de l’exercice
Réserve statutaires Passif Montant
Dividendes
Réserve facultatives Capital social 300 000
+/- Report à
nouveau Réserve légale 12 500
Report à nouveau
Autres réserves 95 000

Report à nouveau -56 000

Résultat net ----


43
Exemple 2 Exemple 3

Soit l’extrait du bilan du 31 – 12 – 2020 avant répartition suivant Soit l’extrait du bilan du 31 – 12 – 2020 avant répartition suivant

Passif Montant Passif Montant

Capital social 300 000 Capital social 300 000


Réserve légale 12 500 Réserve légale 28 500
Autres réserves 95 000 Autres réserves 95 000
Report à nouveau -10 000 Report à nouveau 10 000
Résultat net 120 000 Résultat net 120 000

Les statuts de la société exigent ce qui suit : Les statuts de la société exigent ce qui suit :
- Réserves légale : 5% - Réserves légale : 5%
- Autres réserves : 53 000 - Autres réserves : 53 000
- Dividendes : 40% du résultat net - Dividendes : 40% du résultat net

Travail à faire : Travail à faire :


Présenter le tableau d’affectation du résultat et le bilan après affection du résultat Présenter le tableau d’affectation du résultat et le bilan après affection du résultat

Solution : Solution :
Tableau d’affectation du résultat Tableau d’affectation du résultat

Elément Montant Eléments Montant Réserve légale 10% du capital Elément Montant Eléments Montant Réserve légale 10% du capital
Résultat net 120 000 Réserve légale 5 500 Résultat net 120 000 Réserve légale 1 500
110 000 x 5% 120 000 x 5%
+/- Report à N - 10 000 Autres réserves 53 00 = 5 500 +/- Report à N + 10 000 Autres réserves 53 00 = 6 000
Dividendes 48 000 Cumul RL Dividendes 48 000 Cumul RL
(120 000x40%) (120 000x40%)

Report à N 3 500 12 500 + 5 500 10%x30 0000 Report à N 27 500 28 500 + 6 000 10%x30 0000
=13 000 = 30 000 =34 500 = 30 000
Total 110 000 Total 110 000 Total 130 000 Total 110 000

Bilan après affectation du résultat Puisque : Bilan après affectation du résultat  10% du capital < Cumul RL
10% du capital > Cumul RL
Passif Montant
Donc : RL = 5 500
Passif Montant  Excèdent :
Capital social 300 000 Capital social 300 000 = 34 500 – 30 000 = 4 500
Réserve légale 18 000 Réserve légale 18 000
Autres réserves 148 000 Autres réserves 148 000  Dotation obligatoire :
Report à nouveau -3 500 Report à nouveau -3 500 6000 – 4 500 = 1 500
Résultat net 0 Résultat net 0
44
8 Applications

Examen de fin de formation Session Juin 2011 V1


Application 1 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises

DOSSIER 3 : Diagnostic financier : 30/120 points

La société ZARIOH SARL située à Salé, commercialise des matériels pour industries pharmaceutiques. Dans le Extrait de l’étude d’évaluation des éléments du bilan :

but de porter un jugement sur sa solvabilité et sa liquidité, son directeur financier vous soumet un certain
nombre d’informations :  Le fonds commercial peut être estimé à 200 000 Dh.
 La valeur des constructions ne représente que 85% de leur valeur réelle
Actif Net Passif Montant  Etat des titres de participation :
Charges à repartir 47 500 Capital social 900 000
Constructions 650 000 Réserves 69 000
ITMO 300 000 Résultat net de l’exercice 142 000 Titres Nombre Prix d’achat unitaire Cours au 31-12-2010
Matériel de transport 250 000 Emprunts 277 500
Titres de participation 52 000 Provisions durables pour risques 15 000 ABC 75 500 600
Ecart de conversion actif 12 000 Titres 30 650 760
Stocks de marchandises 135 000 Fournisseurs et comptes rattachés 161 000
Clients 36 000 Organismes sociaux 31 000
Clients effets à recevoir 25 000 Autres provision pour litige 26 000  90% Seulement des écarts de conversion actif sont couverts par des provisions
Autres débiteurs 11 000 Ecart de conversion passif 24 000
Titres et valeurs de placement 70 000  Le stocks outil est de 30 000 Dh.
Banque 45 000  Le stock rossignol est de 15 000 Dh.
Caisse 12 000
 Le plafond d’escompte des effets est fixé à 20 000 Dh.
Total 1 645 500 Total 1 645 500
 Les TVP se composent des actions suivantes :
Travail à faire FRP pour une valeur globale de 40 000 Dh sont facilement négociables. Ils peuvent être vendus à
95% de leur valeur.
1 – Etablir le tableau des retraitements ( 15Points)
MAR pour une valeur globale de 30 000 Dh seront négociables dans quelques moins.
2 – En déduire le bilan financier ( 5Points)
 70% Seulement des montants des autres débiteurs sont réalisables.
3 – Calculer et commenter le FRF (2Points)
 Les autres provisions pour litiges correspondent à des indemnités à verser dans 3 mois à un ouvrier
4 – Calculer et commenter les ratios suivantes ( 8Points)
licencié.

Formule Moyenne du secteur  Les provisions pour risques de 7 000 Dh sont fondées et à échéance lointaine. Le reste de la

Capitaux propres / financement permanent 0,6 provision est injustifié. ( IS 30% )


Financement permanent / ( AI + BFR ) 1,15  80% des emprunts sont à plus d’un an
Actif circulant / Passif circulant 1,05
 La société à l'habitude de mettre en réserves 65% du bénéfice net
Total Actif / Total dettes 2,7
45
Correction

1 – Tableau de retraitement et reclassement : 2 – Le bilan financier condensé :

Eléments AI AC TA FP DCT
Stocks Créances & Capitaux DLMT Actif Mt Passif Mt
TVP
Totaux comptables nets 1 311 500 135 000 142 000 57 000 1 111 000 292 500 242 000 Capitaux propres 1 352 406
Valeurs immobilisées 1 623 306
charges à repartir - 47 500 - 47 500 Dettes à long terme 229 000
ECP (circulant) + 24 000 -24 000
Le fonds commercial + 200 000 + 200 000 Valeurs d’exploitation 90 000
Valeur Réelle = 200 000
Valeur comptable = 0 Valeurs réalisables 78 700 Dettes à court terme 325 600
VR – VC = + 200 000
Construction : + 114 706 + 114 706 Valeurs disponibles 115 000
VC = 85% x VR alors : VR = 650 000 / 85%
VC = 650 000 Total 1 907 006 Total 1 907 006
VR - VR =+ 114 706
Titres de participations + 15 800 + 15 800
VR=(75x600)+(30 x 760) 3 – Le FRF
VC = 52 000
VR - VC = + 15 800
ECA/durables :12 000 x 10% = 1 200 - 1 200 - 1 200 FRF = [ Capitaux propres + Dettes à long terme ] – Actif immobilisée
Non couverts par des provisions
Le stock outil + 30 000 -30 000 FRF = [ 1 352 406 + 229 000 ] – 1 623 306 = -41 900 
Le stock rossignol -15 000 -15 000
Clients effets : 25 000 -20 000 +20 000 Le FRF est négative signifie que le financement permanent n’arrive pas à financer la totalité de
( PLafond d'escompte : 20 000 )
l’actif immobilisée . Puisque : Le FRF est négative : La situation financière de l’entreprise : est
Les TVP ( Reclassement + Retraitement )
 FRP -40 000 +40 000 déséquilibre
VR = 40 000 x 95%
VC = 40 000 4 – Les ratios
VR - VC = - 2 000 - 2 000 - 2 000
Les TVP Aucun retraitement Moyenne Comme
Formule L’entreprise
 MAR : 30 000 : (Quelques mois)=Actif circulant du secteur ntaire
Autres débiteurs : 11 000 x 30% -3 300 - 3 300 Capitaux propres 1 352 406
Les autres provisions Pour litiges : (3mois) = DCT Aucun retraitement
Financement permanent 0,6 1 581 406
= 0,85
Les provisions pour risques 7 000 (Lointaine) = Aucun retraitement
DLT Financement permanent 1 581 406
Provision pour risques injustifiés :
AI + BFR 1,15 1 623 306 + ( − 156 900 )
= 1,09
15 000 - 7000 ( IS )
= 8 000 + 5 600 - 8 000 +2 400 Actif circulant 90 000 + 78 700
Passif circulant 1,05 325 600
= 0,51
Emprunts à moins d'un an : 277 500 x 20% -55 500 + 55 500
Dividendes : 142 000 x 35% -49 700 +49 700
Total Actif 1 907 006
Totaux financiers 1 623 306 90 000 78 700 115 000 1 352 406 229 000 325 600
Total des dettes 1,05 229 000 + 325 600
= 3,09
1 907 006 1 907 006
46
Examen de fin de formation Session Juin 2014 V2
Application 2 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises

DOSSIER 3 : Diagnostic financier : 30/120 points

La société COFRAK est une SARL spécialisée dans la fabrication et la consommation de divers articles de Renseignements complémentaires :

maroquinier (petits objets en cuir)


La directeur financier de cette société vous remet les informations ci-dessous et vous demande de réaliser  Les subventions sont imposables au taux de 30%

certains travaux  20% des ECA n’a pas donné lieu à la constations d’une provision pour perte de change
 Les TVP sont facilement négociables et leur valeur de revente est estimée à 88 000
Actif Brut Amort/ Net Passif Montant  Un stock outil représente à 18% de l’ensemble des stocks
provision
 Une entente avec les associés afin de bloquer les comptes d’associés à concurrence de 75%
Frais préliminaires 40 000 10 000 30 000 Capitaux propres 2 000 000
 La société peut escompter son portefeuille d’effets à recevoir dans la limite de son plafond d’escompte fixé à 55
Charges à répartir sur 120 000 40 000 80 000 Subvention 500 000
plusieurs exercices d’investissements 000
Terrains 1 000 000 - 1 000 000 Emprunts auprès des EC 800 000  La valeur réelle des constructions ne représente que 70% de leur valeur nette d’amortissements

Constructions 1 200 000 270 000 930 000 Emprunts obligataires 250 000  Une provision pour risques et charges d’un montant de 40 000, couvrant un risque assez proche (à moins d’un
an), n’est justifiable qu’à raison de 70% : Taux de l’IS 30%
ITMO 650 000 60 000 590 000 Provisions pour risques et 90 000
charges  L’amortissement réel du matériel de transport s’élève à 85 000 Dh.
Matériel de transport 820 000 120 000 700 000 Fournisseurs et CR 340 000  15% des empruntes auprès des EC arrivera à échéance le 31 – 05 – 2014
Mobilier, matériel de 200 000 80 000 120 000 Personnel 186 000
bureau
Travail à faire :
Créances immobilisées 70 000 - 70 000 Etat 100 000
Titres de participations 95 000 - 95 000 Comptes d’associés 270 000
1- Présenter le tableau de redressements (retraitements) et reclassements (16 Points )
Ecart de conversion 40 000 - 40 000 Autres créanciers 210 000
2-Déduire le bilan financier résumé en valeur ( 4 masses à l’actif et 3 masses au passif ) au 31-12-
actif
Stocks 380 000 70 000 310 000 Ecarts de conversion 60 000 2013 ( 2 Points )
passif 3-Calculer le fond de roulement financier, le besoin en fonds de roulement et la Trésorerie nette (
Clients et CR 400 000 50 000 350 000 Trésorerie passif 194 000
6 Points )
(*)
Autres débiteurs 80 000 - 80 000 4-Commenter la structure financière de cette entreprise ( 6 Points )

TVP 85 000 - 85 000


Trésorerie actif 520 000 - 520 000
Totaux 5 700 000 700 000 5 000 000 Totaux 5 000 000

 (*) : Dont 45 000 pour clients – effets à recevoir


47
Correction

1 – Tableau de retraitement et reclassement : 2 – Le bilan financier condensé :

Eléments Actif Passif


AI AC TA FP DCT Actif Mt Passif Mt
Stocks Créances & Capitaux DLMT
TVP Capitaux propres 2 059 400
Totaux comptables nets 3 655 000 310 000 515 000 520 000 2 500 000 1 140 000 1 360 000 Actif immobilisée 3 348 800
Dettes à long terme 1 182 500
Frais préliminaires - 30 000 - 30 000
Stocks 254 200
Charges à répartir sur plusieurs exercices - 80 000 - 80 000

Les écarts de conversion passif + 60 000 - 60 000 Créances & TVP 385 000 Dettes à court terme 1 399 100

Subventions d’investissements : - 150 000 + 150 000 Trésorerie actif 653 000
L’IS = 500 000 x 30% = 150 000
Total 4 641 000 Total 4 641 000
Les écarts de conversion actif
 Non couvert par provision : 40 000 x 20% - 8 000 - 8 000

Les TVP ( Reclassement + Retraitement ) 3 – Les paramètres de l’équilibre financiers


 VR = 88 000 - 85 000 + 85 000
VC = 85 000
VR - VC = 3 000 + 3 000 +3 000 FRF = [ 2 059 400 + 1 182 500 ] - 3 348 800 = - 106 900
Stocks outils : 310 000 x 18% = 55 800 + 55 800 - 55 800
BFR = [ 254 200 + 385 000 ] – 1 399 100 = - 759 900
Les comptes courantes des associés :
270 000 x 75% = 202 500 + 202 500 - 202 500 TN = –106 900 – (– 759.900 ) = 653 000
Effets à recevoir escomptables : - 45 000 + 45 000 TN = 653 000 – 0 = 653 000
45 000 < Plafond : 55 000
Constructions : 4 – Commentaire :
VR = 70% x VC = 70% x 930 000 = 651 000
VR – VC = 651 000 – 930 000 = -279 000 - 279 000 - 279 000
Provision pour R & C : Le Fonds de roulement est négatif, cela signifie que le financement permanent n'arrive pas à
( Durables ) - 40 000 + 40 000 financer la totalité de l'actif immobilisée.
 40 000 couvrent un risque assez proche
 40 000 x 30 = 12 000 : Sans objet (
+ 8 400 - 12 000 Le BFR est négatif cela signifie que le cycle d'exploitation a dégagé des ressources de
injustifiée ) :
L’IS = 12 000 x 30% = + 3 600
financement qui servira à couvrir une partie de l'actif immobilisée et de consolider la trésorerie
L’amortissement du matériel de transport : de l'entreprise.
VR – VC = 85 000 – 120 000 = - 35 000 + 35 000 +35 000
( Plus-value)
Conclusion : La situation financière de l'entreprise est : déséquilibre
L’emprunts auprès des EC 800 000 dont 15%
l'échéance est - d'un an :
800 000 x 15% = - 120 000 + 120 000
Totaux financiers 3 348 800 254 200 385 000 653 000 2 059 400 1 182 500 1 399 100
48
Examen de fin de formation Session Juin 2018 V1
Application 3 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises

DOSSIER 6 : Diagnostic financier : 20/120 points

Afin de mener un diagnostic financier détaillé sur sa situation financière, l’entreprise MANSOUR spécialisée dans la Renseignements complémentaires :
production et la communication des produits électroménagers vous soumet son bilan arrêté au 31 – 12 – 2017 avant
répartition de son bénéfice .  50% du résultat sera porté en réserves le reste à distribuer aux actionnaires
 Les terrains peuvent être vendus à 120% de leur valeur nette
Actif Net Passif Montant  Les TVP sont très liquides
Immobilisations en non-valeur Capitaux propres
 L ’ECA est couvert par une provision
Frais préliminaires 12 000 Capital social 2 000 000
Charges à répartir sur plusieurs 7 500 Réserve légale 125 000  Les provisions pour risques et charges peuvent être considérées comme stables
exercices  Les stocks outil est évalué à 20% du total des matières et fournitures consommables
Immobilisations incorporelles Autres réserves 21 000
 L'impôt sur les sociétés est de 30%
Fonds commercial 397 500 Report à nouveau 3 000
Immobilisations corporelles Résultat net de l’exercice 109 000
Terrains 500 000 Capitaux propres assimiles Travail à faire :
Constructions 450 000 Subvention d'investissements 235 000
ITMO 700 000 Dettes de financement
Immobilisations financières Autres dettes de financement (B) 756 500 1. Présenter le tableau des retraitements et des reclassements ? (10Pts)
Prêts immobilisés 7 383,5 Provisions durables pour R & C
Stocks Provisions pour risques 6 700 2. Présenter le bilan financier en grandes masses ( 4 masses à l’actif et 3 au passif ) (4Pts)
Matières et fournitures 757 500 Provisions pour charges 23 000
consommables 3. Calculer le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette (3Pts)
Produits en cours 300 000 Dettes du passif circulant
Produits finis 150 000 Fournisseurs et comptes rattachés 248 775,50 4. Calculer et commenter les ratios suivants : ( 3Pts)
Créances de l’actif circulant Organismes sociaux créditeurs 46 050
Financement permanent
Clients et comptes rattachés 465 000 Etat créditeur 26 514,50
(A) Solvabilité générale
TVP 1 000 Autres créanciers 225 920
Ecarts de conversion actif 9 200 Ecarts de conversion passif 600 Trésorerie à échéance
Trésorerie actif
Banques 69 976,50
Total 3 827 060 Total 3 827 060

 A : Dont 35 000 à plus d’un an


 B : Dont 20 500 à moins d’un an
49
Correction

1 – Tableau de retraitement et reclassement : 2 – Le bilan financier condensé :

Eléments Actif Passif


AI AC TA FP DCT Actif Mt Passif Mt

Stocks Créances & Capitaux DLMT Capitaux propres 2 449 100


TVP Actif immobilisée 2 341 383,5
Dettes à long terme 585 700
Totaux comptables nets 2 074 383,5 1 207 500 475 200 69 976,50 2 493 000 786 200 547 860
Stocks 1 056 000
Frais préliminaires - 12 000 - 12 000
Charges à répartir sur plusieurs exercices - 7 500 - 7 500 Créances & TVP 439 200 Dettes à court terme 872 760

Les écarts de conversion passif + 600 - 600


Trésorerie actif 70 976,50
Subventions d’investissements : - 70 500 + 70 500
L’IS = 235 000 x 30% = 70 500 Total 3 907 561 Total 3 907 560

Dividendes : 109 000 x 50% = 54 500 - 54 500 + 54 500


Terrains : + 100 000 + 100 000 3 – Les paramètres de l’équilibre financiers
VR = 500 000 x 120% = 600 000
VC = 500 000 FRF = [ 2 449 100 + 585 700 ] - 2 341 383,5 = 693 416,5
VR – VC = 600 000 – 500 000 = 100 000
BFR = [1 056 000 + 439 200 ] – 872 760 = 622.440
Les TVP facilement négociable ( très - 1 000 1 000
liquides ) TN = 693 416,5 - 622.440 = 70 976,50
L’écart de conversion actif : couvert par Aucune retraitement
provision 4 – Les ratios :

Les provisions pour risques et charges Aucune retraitement


Couverture de Financement permanent
peuvent être considérées comme stables 2 449 100 + 585 700
l'actif immobilisé Actif immobilisée = 1,30
2 341 383,50
Stock outil : 757 500 * 0,2 = 151 500 +151 500 - 151 500
Le FP arrive à financer la totalité de L’AI. L'équilibre financier minimum est donc respecté
Créances à + d’un an +35 000 - 35 000 puisque l'entreprise dispose d''un FRF + .

Dettes de financement à – d’un an - 200 500 +200 500 Ratio de Total de l 𝑎𝑐𝑡𝑖𝑓

solvabilité 3 907 561
∑𝐷𝑒𝑡𝑡𝑒𝑠 = 2,68
585 700 + 872 760
Totaux financiers 2 341 383,5 1 056 000 439 200 70 976,50 2 449 100 585 700 872 760 générale
L’entreprise peut rembourser ses dettes plus que 2 fois ; donc l’entreprise est solvable
3 907 561 3 907 560
Trésorerie réduit Créances + Trésorerie Actif
439 200 + 70 976,50
(à échéance) 𝐷𝐶𝑇 = 0,58
872 760

L'entreprise peut rembourser 58% de ses DCT par ses liquidités


50
Examen de fin de formation 2020
Application 4 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises

DOSSIER Obligatoire : Diagnostic financier : 30/100 points

Renseignements complémentaires :
STAR TOY est une entreprise industrielle spécialisée dans la fabrication et la commercialisation des jouets pour enfants.
Son directeur financier fait appel à votre concours pour mieux apprécier la situation financière de son entreprise. Pour
 Les terrains sont surestimés de 25 000 Dh.
cela, il met à votre disposition le bilan comptable ainsi que des informations complémentaires :
 La valeur nette comptable des constructions ne représente que 90% de leur valeur réelle
 L’amortissement réel des ITMO est supérieur à l’amortissement comptable de 20 000 Dh.
Bilan de la société (en DH) au 31 – 12 – 2018 avant répartition du bénéfice
Actif Brut Amort/ Net Passif Montant  Le stock flottant de matières et fournitures est de 75% de sa valeur comptable.
provision  Le portefeuille des effets à recevoir s’élève à 101 000 Dh. Le plafond d’escompte des effets de
Actif immobilisé 6 501 600 849 750 5 651 850 Financement Permanent 5 518 650
l’entreprise fixé par sa banque s’élève à 100 000 Dh seulement.
Frais préliminaires 62 500 25 000 37 500 Capital social 3 200 000  Seule la moitié des provisions pour charges est non justifié, le reste est destiné à couvrir une charge
Fonds commercial 328 100 - 328 100 Réserves légale 195 000 de longue durée ( IS 30% )
Terrains 1 875 000 - 1 875 000 Autres réserves 140 000  Le montant de dividendes qui seront distribués au cours de l’exercice 2019 est de 82 000 Dh.

Constructions 1 812 000 135 750 1 676 250 Report à nouveau 19 550
Travail à faire :
ITMO 825 000 348 000 477 000 Résultat net de l’exercice 144 100
Matériel de transport 1 287 000 285 000 1 002 000 Autres dettes de 1 800 000
1. Présenter le tableau des retraitements et des reclassements ? (10Pts)
financement
Mobilier, matériel de 312 000 56 000 256 000 Provisions pour charges 20 000 2. Présenter le bilan financier en grandes masses ( 4 masses à l’actif et 3 au passif ) (5Pts)
bureau 3. Calculer le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette (5Pts)
4. Compléter le tableau suivant d’analyse par les ratios : ( 10Pts)
Actif circulant 1 149 000 149 000 1 000 000 Passif circulant 1 623 200
Valeur STAR Moyenne
Matières et fournitures 606 750 65 250 541 500 Fournisseurs et CR 1 450 000 Ratios Formule
TOY du secteur
Commentaire
consommables
?
Produits finis 217 250 - 217 250 Clients créditeurs avances 55 000 Solvabilité générale 220%
et acomptes ?
Clients et CR 250 000 83 750 166 250 Organismes sociaux 45 000 (VE + VR + VD )
? x 100 13%
Etat, autre compte 75 000 - 75 000 Etat, autre compte 73 200 Total actif
débiteur créditeur ?
Financement
Trésorerie actif 490 000 - 490 000 150%
permanent ?
Banque 490 000 - 490 000 D𝐿𝑀𝑇
x 100
Totaux 8 140 600 998 750 7 141 850 Totaux 7 141 850 ? Capitaux propres 40%
51
Correction

1 – Tableau de retraitement et reclassement : 2 – Le bilan financier condensé :

Eléments Actif Passif


AI AC TA FP DCT Actif Mt Passif Mt

Stocks Créances & Capitaux DLMT Capitaux propres 3 727 400


TVP Actif immobilisée 5 890 975
Dettes à long terme 1 810 000
Totaux comptables nets 5 651 850 758 750 241 250 490 000 3 698 650 1 820 000 1 623 200
Stocks 623 375
Frais préliminaires - 37 500 - 37 500
Les terrains : - 25 000 - 25 000 Créances & TVP 141 250 Dettes à court terme 1 708 200
VR = 1 875 000 – 25 000 = 1 850 000
VC = 1 875 000 Trésorerie actif 590 000
VR – VC = - 25 000 7 245 600 7 245 600
Total Total
Construction : +186 250 + 186 250 -
VC = 90% x VR ;
Donc VR = 1 676
90%
250 = 1 862 500 3 – Les paramètres de l’équilibre financiers
VR – VC = 1 862 500 – 1 676 250 = 186 250
FRF = [3 727 400 + 1 810 000] - 5 890 975 = - 353 575
ITMO - 20 000 - 20 000 BFR = [623 375 + 141 250] – 1 708 200 = - 943 575
Amortissement réel = 348 000 + 20 000 TN = - 353 575 - (- 943 575) = 590 000
Amortissement comptable = 348 000
VR – VC = + 20 000 ( moins-value ) Les ressources stables ne financent qu'une partie des emplois stables. Le FRF est donc négatif.
Stock flottant = Stock circulant . + 135 375 - 135 375
C'est une situation de déséquilibre financier car les ressources de financement à court terme
(100% - 75% = 25% ) : Stock Outil
541 500 x 25% = 135 375 dégage au niveau du BFR couvrent une partie de l'AI et permet de dégager une trésorerie positive
Effets à recevoir escomptables : - 100 000 + 100 000
101 000 > Plafond : 100 000 4 – Les ratios :
Provisions pour charges non justifiées : + 7 000 - 10 000 + 3 000 Valeur Moyenne
20 000 x 50% = 10 000 Ratios Formule STAR du Commentaire
Les dividendes - 82 000 + 82 000 TOY secteur
Solvabilité
Total actif
205% 220% L’entreprise est solvable
Totaux financiers 5 890 975 623 375 141 250 590 000 3 727 400 1 810 000 1 708 200 générale ∑Dettes

(VE + VR + VD ) L’entreprise possède une


7 245 600 7 245 600 Liquidité de x 100 18% 13% liquidité qui représente 18%
l’actif Total actif
de son actif

Financement Financement permanent Le FP n’arrive pas à


permanent Actif immobilisée 94% 150% financer la totalité de L’AI.

Taux
D𝐿𝑀𝑇 Par rapport aux concurrents
x 100 32% 40% l'entreprise est moins
d’endettement Capitaux propres
endetté
52
Licence professionnelle «Diagnostic et analyse financières»: S4
Application 5 Filière : Informatique et gestion d’entreprise

L’Entreprise AT 10 vous soumet son bilan comptable avant répartition au 31/12/2019 Renseignements complémentaires :
Valeur brut
Actif Montants Passif Montant  Les terrains peuvent être vendus à 120% de leur valeur d’achat.
Frais préliminaires 15 000 Capital social 858 000  Un prêt immobilisé de 10 000 Dh, arrivera à l’échéance dans deux mois.
Amortissements des frais - 3 000 Réserves légale 40 000  La valeur de matériel de transport est sous-estimé de 50 000 Dh.
préliminaires  L’amortissement du matériel et outillage est surestimé de 8 000 Dh.
Report à nouveau - 10 000
Terrains 360 000  Le plafond d’escompte des effets est de 10 000 Dh. Valeur net
Résultat net de l’exercice 220 000  Le stock flottant de matières et fournitures est de 70% de sa valeur comptable.
Constructions 840 000
Emprunts auprès des EC 30 000  Le stock flottant de produits et finis est de 40 % de sa valeur comptable.
Amortissements des - 192 000  Une provision pour risque de 10 000 n’est pas justifiée et une provision pour charges de 6 000 correspond
constructions Provisions pour risques et charges 80 000
durables à une provision pour impôt non déductible exigible en 2020.
Matériel et outillage 150 000  L’amortissement du matériel et outillage est surestimé de 8 000
Fournisseurs 550 000
Amortissements du matériel - 15 000  Le fond s commercial est crée par la société, il est estimé à 50% du montant du capital.
et outillage Fournisseurs effets à payer 77 000  15% des empruntes auprès des EC arrivera à échéance le 25 – 02 – 2020.

Matériel de transport 480 000 Ecarts de conversion passif 25 000  Après extinction du report à nouveau , 80% du résultat de l’exercice est à mettre en réserve; le reste est à
distribuer dans les prochaines jours
Amortissements du matériel - 96 000
de transport
Travail à faire :
Prêts immobilisé 14 000

Titres de participation 25 000 1. Présenter le tableau des retraitements et des reclassements ? (10Pts)

Stocks de M 1ère 78 000 2. Présenter le bilan financier en grandes masses ( 4 masses à l’actif et 3 au passif ) (5Pts)
3. Calculer le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette (5Pts)
Stocks de produits finis 40 000
4. Apprécier la situation financier de l’entreprise
Clients 122 000

Clients douteux 2 000

Clients effets à reçevoir 15 000

Banque 29 000

Caisse 6 000
Total actif 1 870 000 Total 1 870 000
53
Correction

1 – Tableau de retraitement et reclassement : 2 – Le bilan financier condensé :


Eléments Actif Passif
AI AC TA FP DCT
Actif Mt Passif Mt
Stocks Créances & Capitaux DLMT
TVP Capitaux propres 1 646 000
Actif immobilisée 2 162 400
Totaux comptables nets 1 578 000 118 000 139 000 35 000 1 108 000 110 000 652 000 Dettes à long terme 89 500
Frais préliminaires : - 12 000 - 12 000
Stocks 70 600
VC = VNA = 15 000 – 3 000
Ecarts de conversion passif + 25 000 - 25 000 Dettes à court terme 681 500
Créances & TVP 139 000
Les terrains : + 72 000 + 72 000
VR = 360 000 x 120% = 432 000 Trésorerie actif 45 000
VC = 360 000
Total 2 417 000 Total 2 417 000
VR – VC = - 432 000 – 360 000 = 72 000
Pert immobilisé : - d’un an - 10 000 + 10 000 -
Matériel de transport : + 50 000 + 50 000 3 – Les paramètres de l’équilibre financiers
VR = Valeur comptable + 50 000 ,
VR = (480 000–60 000) + 50 000 = 470 000
FRF = [1 646 000 + 89 500 ] - 2 162 400 = - 426 900
VC = (480 000-60 000) = 420 000
VR – VC = 470 000 – 420 000 = + 50 000 BFR = [70 600 +139 000 ] – 681 500 = - 471 900
L’amortissement du Matériel et Outillage + 8 000 + 8 000
VR = 15 000 – 8 000 = 7 000 TN = - 426 900 – (– 471 900 ) = 45 000
VC = 15 000 TN = 45 000 – 0 = 45 000
VR – VC= 7 000 – 15 000 = - 8 000 (+value)
Effets à recevoir escomptables : - 10 000 + 10 000
15 000 > Plafond : 10 000 Le FRF est négative cela signifie que le financement permanent n’arrive pas a financer la totalité de
Stock outil : M
1ère = 78 000 x 30% +23 400 - 23 400
l’actif immobilisé
Stock outil : PF = 40 000 x 60 % + 24 000 - 24 000
Provision pour risque : Le cycle d’exploitation dégagé un ressource de financement de 471 900, cet excédent Combler le
 Sans objet + 8 000 - 10 000 + 2 000
 Échéance à court terme - 6 000 + 6 000 reliquat reste au niveau du FRF 426 900, le reste consolider la trésorerie
Le fonds commercial :
VR = 50% x 858 000 = 429 000 + 429 000 + 429 000 Conclusion : La situation de l’entreprise est déséquilibre
Emprunt : - d’un an
15% x 30 000 = 4 500 - 4 500 + 4 500
Dividendes :: (220 000 – 10 000) x 20% - 42 000 + 42 000
Totaux financières 2 162 400 70 600 139 000 45 000 1 646 000 89 500 681 500
2 417 000 2 417 000
54
Licence professionnelle «Diagnostic et analyse financières»: S4
Application 6 Filière : Informatique et gestion d’entreprise

La société « TOP INDUSTRIE » leader dans le production d’articles électroménagers, vous confie les données suivantes
relatives à ses comtes afin de mener une étude financière de sa situation : Balance après inventaire au 31–12–2014
N° Comptes Solde débiteur Solde créditeur 6133 Entretien et réparation 152 200

1111 Capital 750 000 6143 Déplacement, missions et réceptions 21 000

1311 Subventions d’investissement reçus 45 000 6145 Frais postaux et de télécommunication 42 000

1481 Emprunts auprès des établissements de crédit 40 000 6147 Services bancaires 8 600

2111 Frais de constitution 14 300 6148 Autres charges externes 2 500

2321 Bâtiments 270 000 6161 Impôts et taxes directes 49 000

2332 Matériel et outillage 560 000 6171 Rémunération de personnel 611 500

2340 Matériel de transport 29 500 6174 Charges sociales 114 650

28111 Amortissements des Frais de constitution 8 580 6191 DEA de l’immobilisation en non-valeurs 2 860

28321 Amortissements des Bâtiments 59 150 6193 DEA des immobilisations corporelles 38 220

2832 Amortissements des Matériel et outillage 75 500 6196 DEP pour dépréciation de l’actif circulant 4 700

2834 Amortissements du Matériel de transport 7 350 6311 Intérêts des empruntes et dettes 63 000

2510 Titres de participations 38 500 6392 Dotations financières des TP 22 300

3111 Marchandises 66 800 6513 VNA des immobilisations corporelles cédées 101 000

3421 Clients 324 870 65955 DNC aux provisions pour risques et charges durables 34 500

3942 PPD des créances de L’AC 4 700 6701 Impôts sur les bénéfices 2 443 430

4411 Fournisseurs 219 000 7111 Ventes de marchandises au Maroc - 5 456 010

4500 Autres provisions pour risques et charges 2 900 7119 RRR accordés par l’entreprise 21 000

5141 Banque 5 298 480 71211 Ventes de produits finis 6 965 000

6111 Achats de marchandises 4 290 000 7129 RRR accordés par l’entreprise 24 800

6114 Variation des stocks de marchandises 468 000 7131 Variation du stocks de biens produits en cours 898 000

6119 RRRO sur achat de marchandises 76 440 7132 Variation des stocks de produits finis 133 000

6121 Achats de matières premières 277 000 7196 Reprises sur PPD de l’actif circulant 2 300

6122 Achat de M & F consommables 85 995 7381 Intérêts et produits assimilés 79 300

61242 Variation du stock des M& F consommables 38 000 7392 Reprises sur PPD des immobilisations financières 450

6125 Achat non stockables de MF 105 000 7513 Produits de cession des immobilisations 103 100

6128 Achats des MF des exercices antérieurs 9 500 7577 Reprises sur subventions d’investissement 7 425

6129 RRRO sur achat des M & F 7 600 75955 RNC sur provisions pour risques et charges durables 5 400

6131 Location et charges locatives 59 000 Totaux 15 319 205 15 319 205
55
Renseignements complémentaires : Correction

1 – a : Tableau de formation des résultats


 Les installations techniques M&O sont estimées à 300 000 Dh.
 Le stock rossignol représente 25% du stock
Poste Signe Eléments Montant
 Une dettes fournisseur de 16 000 Dh est à l’échéance de 14 mois.
711 Ventes de M/ses en l’état 5 435 010
 Le résultat de l’exercice sera répartir comme suit : 5 000 000 Dh en réserve, le reste à distribuer aux associés dans 3 mois
611 - Achat revendus de M/ses 3 745 560
 La valeur réelle des titres de participation est de 40 000 Dh.
I = Marge Brut sur vente en l’état 1 689 450
 Le poste Autres provisions pour risques et charges comprend une provision pour litige d’une valeur de 7 500 DH
712 Ventes des B & S produits 6 940 200
Injustifiée
713 +/- Variation de stocks de produits : 898 000 - 133 000 765 000
714 + immobilisation produit par l’entreprise pour elle même 0
NB : Dividendes distribués en 2014 : 472 775 Dh
II = Production de l’exercice 7 705 200
Le taux d’impôt sur les Sociétés IS =20%
612 Achats Consommés de matières et fournitures 431 895
613/614 + Autres charges externes 285 300
Travail à faire : III = Consommation de l’exercice 717 195
IV = La valeur ajoutée (I + II – III) 8 677 455

1. Présenter l’état des soldes de gestion. 716 + Subvention d’exploitation 0


616 - Impôts & taxes) 49 000
2. Présenter le tableau des retraitements et des reclassements ?
617 - Charges de personnel 726 150
3. Présenter le bilan financier en grandes masses ( 4 masses à l’actif et 3 au passif ) V = EBE 7 902 305
718 + Autres produits d’exploitation 0
4. Calculer
618 - Autres charges d’exploitation 0
Le fonds de roulement, 719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges 2 300

Le besoin en fonds de roulement et 619 - Dotations d’exploitation 45 780


VI = Résultat d’exploitation 7 858 825
La trésorerie nette, l
73 + ∑ Produit financiers 79 750
Ratio d’autonomie financière 63 = ∑ Charges financiers 85 300

Ratio de la solvabilité générale . VII + Résultat financiers - 5 550


VIII - Résultat courant 7 853 275
5. Rédiger un commentaire sur la situation financière de l’entreprise
75 ∑ Produits non courant 115 925
65 - ∑ Charges non courant 135 500
IX Résultat non courant -19 575
670 - Impôts sur les résultats 2 443 430
X Résultat de l’exercice 5 390 270
56
2 – Tableau de retraitement et reclassement :
1 – b : La CAF selon la méthode additive Montant
Eléments Actif Passif
Résultat net de l’exercice 5 390 270
AI AC TA FP DCT
+ Dotation d’exploitation (durable ) : 2 860 + 38 220 41 080 Stocks Créances & Capitaux DLMT
+ Dotation financiers(durable ) 22 300 TVP

+ Dotations non courant (durable) 34 500 Totaux comptables nets 761 720 66 800 320 170 5 298 480 6 185 270 40 000 221 900
- Reprise d’exploitation (durable) 0
Frais de constitution : - 5 720 - 5 720
- Reprise financières (durable) 450 VC = VNA = 14 300 – 8 580 = 5 720
- Reprise non courant (durable + y compris reprise sur Subvention d’investissement ) 12 825
Subvention d’investissement : 45 000 x 20% - 9 000 + 9 000
- Produits de cession des immobilisations 103 100
Les installations techniques M&O - 184 500 - 184 500
+ VNA des immobilisations cédées 101 000
VR = 300 000
Capacité d’autofinancement 5 472 775 VC = 560 000 - 75 500 = 484 500
Dividendes 472 775
VR – VC = 300 000 – 484 500 = - 184 500
Le stock rossignol ; - 16 700 - 16 700 -
L’autofinancement 5 000 000
66 800 x 25% = -16 700
1 – b : La CAF selon la méthode soustractive Montant
Dettes fournisseur : + 16 000 - 16 000
EBE 7 902 305 16 000 a plus d’un an

+ Autres Produits d’exploitations 0 Dividendes = 5 390 270 - 5 000 000 - 390 270 + 390 270
+ Reprise d’exploitation : liée aux éléments circulant et transferts des Charges 2 300
Les TP + 1 500 + 1 500
+ Produits financier (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables) : 79 300 VR = 40 000
79 750 - 450 VC = 38 500 – 0 = 38 500
0
VR – VC = 40 000 – 38 500 = + 1 500
+ Produits non courants (hors reprise sur amortis & provisions des éléments durables
et Produit de Cession des immobilisations) : 115 925 – 12 825 – 103 100 = 0 Provisions pour litige injustifiée + 6000 - 7 500
- Autres Charges d’exploitations 0 L’IS = 7 500 x 20% + 1 500

- Dotations d’exploitation ; liée aux éléments circulant 4 700 Totaux financière 573 000 50 100 320 170 5 298 480 5 586 580 56 000 599 170
6 241 750 6 241 750
- Charges financiers (hors dotations reprise sur amortis & provisions des éléments 63 000
durables)
85 300 - 22 300 = 63 000
Capitaux propres = 750 000 + 45 000 + 5 390 270 (Résultat net )
- Charges non courants (hors dotation sur amortis & provisions des éléments durables 0
et VNA des immobilisations cédées) : 135 500 – 34 500 – 101 000 = 0 DLMT 40 000
Totaux
- Impôt sur résultat 2 443 430 DCT 219 000 + 2 900
comptables nets
Capacité d’autofinancement 5 472 775 AI ∑Les immobilisations - ∑ Amortissements
Dividendes 472 775 Créances Clients – PPD des créances de L’AC
L’autofinancement 5 000 000
4- 57
2 – Le bilan financier condensé :

Les capitaux propres


- Ratio d’autonomie financière = x 100
𝑫𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔 𝒇𝒊𝒏𝒂𝒏𝒄𝒊è𝒓𝒆𝒔
Actif Mt Passif Mt
5 586 580
Capitaux propres 5 586 580 -Ratio d’autonomie financière = x 100 = 99,76%
Actif immobilisée
56 000
573 000
Dettes à long terme 56 000
L'entreprise dispose d'une large autonomie financière
Stocks 50 100
𝑻𝒐𝒕𝒂𝒍 𝑨𝒄𝒕𝒊𝒇
Dettes à court terme 599 170 - Ratio de la solvabilité générale = x 100
Créances & TVP 320 170 ∑𝑫𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔

Trésorerie actif 5 298 480 6 241 750


- Ratio de la solvabilité générale = x 100 = 979,60%
56 000 :581 170
Total 6 241 750 Total 6 241 750
L'entreprise peut rembourser ses dettes plus que 9 fois . L’entreprise possédé une bonne solvabilité générale

4– 5-

- FRF = [5 586 580 + 56 000] - 573 000 = 5 069 580 L'entreprise a dégagé un FRF positif de 5 087 580 qui signifie que l'ensemble de son actif immobilisé a été financé par se
ressources stables en dégagent des ressources qui vont s'ajouter aux ressources dégagées au niveau du BFR de 210 900

L'entreprise dégagé un FRF positif qui signifié que le financement permanent financer la totalité de donnant lieu à un excédent de trésorerie de 5 298 480. Cette situation est favorable mais l'entreprise doit investir cet

son actif à plus d'un an en dégagent des ressources de 5 087 580, l'équilibre financier minimum est excédent de trésorerie pour éviter le sous-emplois des capitaux :

donc respecté  Investir en recherche et développement pour crée de la connaissance et garder sa position
 Diversification des produits fabriqués.

- BFR = [50 100 + 320 170] – 581 170 = -228 900  Attaquer un nouveau marché, des nouveaux clients

Les ressources à court terme sont supérieures aux besoins (stocks + créances). Il se dégage dans ce
cas une ressource en fonds de roulement de 210 900

- TN = = 5 069 580 – (– 228 900) = 5 298 480

Les ressources dégagées aux niveaux de FRF et les ressource dégagées aux niveaux du BFR donnant
lieu à un excédent de trésorerie de 5 298 480 qui va servir au bon démarrage de l'exercice suivant
58
Examen de fin de module 2019 Barème : 20/20
Application 7 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises
Informations complémentaires :

L’Entreprise AMINE vous soumet son Bilan comptable avant répartition au 31/12/2019
(1) La valeur des Recherches et développement est évaluée à 60% de leur valeur nette
Actif Brut A/P Net Passif Montant (2) La valeur actuelle du Fonds de commerce est évaluée à 185 000 Dh
Immobilisations en non-valeur : Capitaux propres :
(3) La valeur vénale des terrains est 300% de leur valeur brute
Frais préliminaires 5 400 3 600 1 800 Capital social 405 000 (4) Les constructions peuvent être vendues à 150% de leur valeur d’achat
Charges à répartir 135 000 31 500 103 500 Réserve légale 108 000
Primes de rembours d’obligation 67 500 - 67 500 Autres réserves 176 400 (5) L’amortissement des autres immobilisations corporelles doit être diminué de 20%
Report à nouveau (10) 45 000 (6) L’Ecart de conversion actif est couvert par une provision
Immobilisations incorporelles : Résultat net de l’exercice (10) 54 000
(7) Le stock outil est évalué à 52 500 Dh et le stock rossignol est évalué à 12 000 Dh
Immob en recherches et dév (1) 120 000 54 000 66 000 Capitaux propres et assimilés : (8) Le compte client et comptes rattachés comporte une créance irrécouvrable 1 500 Dh qui
Fonds commercial (2) 150 000 – 150 000
Subvention d’investissement* 225 000 n’a pas été comptabilisée
Immobilisations corporelles : Provision réglementée* 72 000 (9) Les TVP sont facilement négociables avec une valeur d’échange de 110% de leur prix
Terrains (3) 135 000 - 135 000 Dettes de financement : d’achat
Constructions (4) 675 000 270 000 405 000 (10) Le résultat net majoré du report à nouveau sera affecté ainsi : 55% en réserves et 40%
ITMO 1 095 000 405 000 690 000 Emprunt obligataire 900 000
Autres immob corporelles (5) 120 000 27 000 93 000 Autres dettes de financement 225 000 du solde comme dividendes
(11) La provision pour risque est sans objet et la provision pour charge correspond à un
Immobilisations financières : Provisions durables pour R&C :
impôt exigible en 2020
Titres de participation 54 000 4 500 49 500 Provision pour risque (11) 180 000 (12) Une dette de 3 000 Dh envers les autres créanciers ne sera jamais réglée
Provision pour charge (11) 76 500
Ecart de conversion actif* (6) 9 000 - 9 000 *NB* : le taux d’impôt sur les Sociétés IS = 30%
Ecart de conversion passif* 4 500
Stocks :
Dettes du passif circulant :
Marchandises (7) 678 600 45 000 633 600 Travail à faire :
Produits en cours 75 000 4 500 70 500 Fournisseurs et comptes rattachés 922 500
Produits finis 150 000 9 000 141 000 Organismes sociaux 3 000
Etat créditeur 45 000 1) Présenter le tableau des retraitements et des reclassements
Créances de l’actif circulant : Autres créanciers (12) 15 000
2) Présenter le bilan financier en grandes masses (4 masses à l’actif et 4 au passif)
Clients et comptes rattachés (8) 612 000 40 500 571 500 3) Calculer le FDR, BFR et la Trésorerie nette TN
Autres débiteurs 94 500 4 500 90 000
Titres et Valeurs de Placement (9) 90 000 - 90 000 4) Calculer et commenter les Ratios suivants :

Trésorerie actif : Trésorerie passif :  Financement permanent


 Solvabilité générale
Banque SD 135 000 - 135 000 Crédit d’escompte 15 000  Trésorerie à échéance (réduite)
Banque solde créditeur 30 000  Autonomie financière
Totaux 5 700 000 700 000 5 000 000 Totaux 5 000 000
59
1 – Tableau de retraitement et reclassement : 2 – Le bilan financier condensé :
Eléments AI Stocks Créances TA Capitaux DLMT DCT TP Actif Mt Passif Mt
Totaux comptables 1 770 300 845 100 751 500 135 000 1 085 400 1 386 000 985 500 45 000 Capitaux propres 1 825 280
Actif immobilisée 2 541 500
Immobilisations en non-valeur - 172 800 - 172 800
Dettes à long terme 1 125 000
Ecart de conversion passif + 4 500 - 4 500
Dettes à court
Stocks 780 600 1 220 820
Subvention d’investis (-30%) - 67 500 + 67 500 terme
Provision réglementée(-30%) - 21 600 + 21 600 Créances & TVP 660 000
Trésorerie passif 45 000
Recherches et développement
VR = 66 000 x 60% = 39 600 Trésorerie actif 234 000
VC = 66 000
VR – VC = - 26 400
- 26 400 - 26 400 Total 4 216 100 Total 4 216 100

Fonds de commerce +35 000 +35 000


3 – Les paramètres de l’équilibre financiers
Terrains
VR = 135 000 x 300% = 405 000 + 270 000 + 270 000 FRF = [1 825 280 + 1 125 000] – 2 541 500 = 408 780
VC = 135 000 Le Fonds de roulement est positive, cela signifie que le financement permanent arrive
à financer la totalité de l'actif immobilisée.
Les constructions
VR = 675 000 x 150% = 1 012 500 + 607 500 + 607 500
VC = 405 000 BFR = [780 600 + 660 000] – 1 220 820 = 219 780
Les ressources à CT ne financent pas la totalité des stocks et créances. Il reste un BFR,
L’amortissement des autres immob corpo mais celui-ci est largement couvert par le FRG
VR = 27 000 – 27 000 x 20% = 21 600
VC = 27 000
+ 5 400 + 5 400 TN = 408 780 – 219 780 = 189 000
VR – VC = 21 600 –27 000 =- 5400
TN = 234 000 – 45 000 = 189 000
L’Ecart de conversion actif Aucun retraitement Le FRG est supérieur au BFRG, l'excédent constitue un TN positive .
Le stock outil + 52 500 - 52 500
Conclusion : l’entreprise est en équilibre financier
Le stock rossignol - 12 000 - 12 000
4-
Une créance irrécouvrable - 1 500 - 1 500
Ratio : Formule Calcul Commentaire
Les TVP facilement négociables - 90 000 + 90 000 Ratio financement permanent 1 825 280:1 125 000 Le financement permanent arrive
VR = 90 000 x 110% = 99 000 + 9 000 + 9 000 d’équilibre 𝐴𝑐𝑡𝑖𝑓 𝑖𝑚𝑚𝑜𝑏𝑖𝑙𝑖𝑠é𝑒 2 541 500 à financer la totalité de l'actif
VC = 90 000 financier = 1,16 immobilisée, l’équilibre minimum
Dividendes - 17 820 + 17 820 est respecté
( 54 000 + 45 000 ) x 55% = 54 450 : Réserves Solvabilité Total Actif 4 216 100 L’entreprise est solvable
1 125 000 + 1 220 820
( 99 000 – 54 450 ) x 40% = 17 820 : Dividen DLT + DCT
= 1,79
La provision pour risque sans objet + 126 000 - 180 000 + 54 000 Trésorerie (Créances+Trésorerie.A) (660 000 +234 000) les Créances & TVP et la
1 220 820
réduit (à DCT Trésorerie actif couvrent 73% des
La provision pour charge à moins un an - 76 500 + 76 500
échéance)
= 0,73
DCT
Dettes de 3 000 + 2 100 - 3000 Autonomie Capitaux propres 1 825 280 Les capitaux permanents
1 825 280 +1 125 000
3 000 x 30% = impôt ( + DCT ) + 9 00 financière Financement permanent représentent 60% des
= 0,61
3 000 x 70 % = E/se ( + CP) financements permanents donc
l’e/se est autonome vis-à-vis des
Totaux financiers 2 541 500 780 600 660 000 234 000 1 825 280 1 125 000 1 220 820 45 000
capitaux étrangers.
60
Application 8 Etude de Cas : Sté METRIC
Informations Complémentaires :
L’entreprise METRIC spécialisée dans la commercialisation des Instruments de mesure vous présente les extraits de sa
balance au 31/12/2017 (Annexe 1) pour l’élaboration de certains travaux : 1- La valeur réelle des titres de participation est estimée à 20 250 Dh
2- Le stock outil est évalué à 10% du stock final
N° Intitulés des comptes Solde au 01/01/2017 Mouvements 2017 Solde au 31/12/2017
3- Un client qui doit à la Sté 4 500 Dh est en faillite. On ne pourra récupérer que
1111 Capital social - 120 000 - 30 000 - 150 000
1150 Primes d’émission - 86 500 - 4 500 - 91 050 2 025 Dh dans un délai de 2 ans
1191 Résultat net de l’exercice - 6 000 6 000 - - - 4- La provision pour litige n’est justifiée que pour 4 725 Dh, le litige sera réglé dans 8 mois.
1481 Emprunts auprès des Etabl de Crédit - 38 400 8 400 3 000 - 33 000
1511 Provisions pour litiges - 6 000 - 750 - 6 750 (l’IS = 30%)
2113 Frais d’augmentation de capital - - 600 - 600 - 5- L’échéance prochaine de l’emprunt est fixée le mois d’avril 2018 pour 6 000 Dh.
2321 Bâtiments 69 000 - - - 69 000 -
2340 Matériel de transport 216 000 - 45 000 9 000 252 000 - 6- Le quart du bénéfice de l’exercice 2017 sera mis en réserves et le reste soit : 18 022,50
2510 Titres de participation 16 500 - 1 500 - 18 000 - sera distribué en 2018
28113 Amortissement des frais de constitution - - - 120 - 120
28321 Amortissement des bâtiments - 5 520 - 1 380 - 6 900
2834 Amortissement du matériel de transport - 87 000 7 200 18 000 - 97 800
3111 Stock marchandises 18 900 - 67 500 18 900 67 500 - Travail à faire :
3421 Clients 31 320 - 356 250 365 070 22 500 -
3500 Titres et valeurs de placement 9 000 - - - 9 000 -
3950 Provision pour dépr des TVP - 900 - 225 - 1 125 a- Partie théorique :
4411 Fournisseurs et CR - 30 600 222 750 278 250 - 86 100
4453 Etat impôts sur les résultats - 1 200 13 200 13 350 - 1 350
4465 Associés dividendes à payer - - 1 500 1 500 - 1) Quels sont les principaux retraitements à opérer pour le calcul des Soldes intermédiaires
5141 Banque 17 280 - 365 970 333 150 50 100 - de Gestion ?
5161 Caisse 4 170 - 34 500 29 145 9 525 -
6111 Achat de marchandises - - 202 500 - 202 500 - 2) Donner le principe de calcul de le CAF selon la méthode Soustractive ?
6114 Variation de stock de marchandises - - 18 900 67 500 - 48 600 3) Quelle est la différence entre marge brute et marge nette ?
6125 Achat non stocké de matière et fournit - - 24 000 - 24 000 -
6133 Entretien et réparation - - 24120 - 24 120 - 4) Quelle est l’interprétation d’un Fonds de Roulement négatif ?
6161 Impôts et taxes - - 21 000 - 21 000 - 5) Définir la solvabilité et donner sa formule
6171 Rémunération de personnel - - 69 000 - 69 000 -
6180 Autres charges d’exploitation - - 4 875 - 4 875 - b- Partie pratique :
61911 DEA des frais préliminaires - - 120 - 120 -
6193 DEA des immobilisations corporelles - - 19 380 - 19 380 -
61955 DEA aux prov pour R&C durables - - 750 - 750 - 1. Etablir le tableau de formation du résultat de l’ESG, et Calculer la CAF (méthode additive)
6311 Intérêts des emprunts - - 2 100 - 2 100 - 2. Dresser le tableau de retraitements et de reclassements ;
6394 Dotations des prov pour dépr ds TVP - - 225 - 225 -
6513 VNA d’immob corporelle cédée - - 1 800 - 1 800 - 3. Etablir le Bilan financier condensé (4 masses à l’actif et 3 masses au passif) ;
6701 Impôts sur les bénéfices - - 13 350 - 13 350 - 4. Calculer le FDR, le BFR et la Trésorerie Nette et commenter la situation financière de
7111 Ventes de marchandises - - - 356 250 356 250
7513 PC d’immobilisation corporelle cédée - 2 400 2 400 l’entreprise ;
5. Calculer les ratios de Solvabilité, d’Autonomie et de Liquidité de l’actif de L’Ese
Totaux 382 170 382 170 1 532 490 1 532 490 881 445 881 445
6. Donner un compte rendu résumé du diagnostic de la situation de l’Entreprise.
61
Correction

a- Partie théorique :

1. Quels sont les principaux retraitements à opérer pour le calcul des Soldes intermédiaires de Gestion ? 3. La différence entre Marge brute et marge nette :

Retraitements des redevances crédit-bail : La marge brute et la marge nette sont deux notions de comptabilité qui, malgré leur dénomination
commune, recouvrent des réalités très différentes.
En les déduisant des autres charges externes et partager leurs montant entre les dotations d’exploitation et les La marge brute (= chiffre d'affaires - coûts totaux) révèle si une entreprise est capable de dégager un
charges financières. bénéfice x 100
bénéfice tandis que la marge nette = indique, grâce à un pourcentage, la rentabilité
chiffre d′affaires
globale d'une entreprise.
Retraitements des rémunérations de personnel extérieur :

4. Interprétation du Fonds de roulement négatif :


En les déduisant des autres charges externes et en les intégrant aux charges de personnel.

Un Fonds de Roulement négatif exprime que les financements permanents ne couvrent pas les ressources
Retraitements des charges de sous-traitance :
stables. Autrement dit une partie de ces derniers est financée par des ressources de l’actif circulant de
court terme.
En les déduisant des autres charges externes et les partager entre les achats consommés (partie matières et
fournitures) et les charges de personnel (partie main d’œuvre)
5. Définition et formule de la solvabilité :

Retraitements des subventions d’exploitation :


La solvabilité est la capacité d’une entreprise à faire face à ses dettes en réalisant son actif. Elle permet
aussi de mesurer son degré d’autonomie financière
Souvent considérées comme complément de prix, soit en les intégrant au prix de vente de marchandises soit au
prix de vente des biens et services produits Actif total
Sa formule est : .
Total des dettes

2. Le principe de calcul de la CAF selon la méthode soustractive :

La méthode soustractive consiste à calculer la CAF à partir l’Excédent Brut d’Exploitation en lui ajoutant les
produits encaissables et en lui retranchant les charges décaissables. Et quant aux dotations et reprises on ne
retient que celles relatives aux éléments de l’actif et passif circulants.
62
Correction

b – Partie pratique : 1 - b : La CAF selon la méthode additive


Eléments Montant
1 - a : Tableau de formation du résultat de l’ESG Résultat net de l’exercice 24 030
Poste Signe Eléments Montant
+ Dotation d’exploitation (durable ) : (120 + 1 380 + 18 000) + 750 20 250
711 Ventes de M/ses en l’état 356 250
+ Dotation financiers(durable ) -
611 - Achat revendus de M/ses 153 900
+ Dotations non courant (durable) -
I = Marge Brut sur vente en l’état 202 350
- Reprise d’exploitation (durable) -
712 Ventes des B & S produits -
- Reprise financières (durable) -
713 +/- Variation de stocks de produits -
714 +
immobilisation produit par l’entreprise pour elle
-
- Reprise non courant -
même
II = Production de l’exercice - - Produits de cession des immobilisations 2 400
612 Achats Consommés de matières et fournitures 24 000 + VNA des immobilisations cédées 1 800
613/61 Capacité d’autofinancement 43 680
+ Autres charges externes 24 120
4
III = Consommation de l’exercice 48 100 - Dividendes 1 500

IV = La valeur ajoutée (I + II – III) 154 230 L’autofinancement 42 180

716 + Subvention d’exploitation -


3) Tableau des Retraitements et des Reclassements :
616 - Impôts & taxes) 21 000
Eléments AI Stocks Créances & TA Capitaux DLMT DCT
617 - Charges de personnel 69 000
TVP
V = Excédent brut d’exploitation ( EBE ) 64 230
718 + Autres produits d’exploitation -
Totaux comptables nets 234 780 67 500 30 375 59 625 265 080 39 750 87 450

618 - Autres charges d’exploitation 4 875 Frais préliminaires : - 480 - 480


VC = 600 – 120 = 480
719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges -
Les TP + 2 250 +2 250
619 - Dotations d’exploitation 20 250
VR – VC = 20 250– 18 000 = + 2 250
VI = Résultat d’exploitation 39 105
Stock outil : + 6 750 - 6750
73 + ∑ Produit financiers 0 67 500 x 10% = 6 750
63 = ∑ Charges financiers 2 325 Client douteux : - 2 475 -2 475
4 500 – 2 025 = 2 475 ( Perte ) + 2 025 - 2 025
VII + Résultat financiers - 2 325
Provision sans objet : + 1 417,5 - 2 025 +607,5
VIII - Résultat courant 36 780
6 750 – 4 725 = 2 025
75 ∑ Produits non courant 2 400 Provision à moins d’un an - 4 725 + 4 725
65 - ∑ Charges non courant 1 800
Emprunt à moins d’un an - 6 000 + 6 000
IX Résultat non courant 600
Dividendes - 18 022,5 +18 022,5
670 - Impôts sur les résultats 13 350
X Résultat de l’exercice 24 030 Totaux financières 245 325 60 750 25 875 59 625 247 770 27 000 116 805
63
3 – Bilan financier condensé : 5 – Les ratios

Actif Mt Passif Mt Ratio de Total de l 𝐚𝐜𝐭𝐢𝐟



𝟑𝟗𝟏 𝟓𝟕𝟓
solvabilité 𝟐𝟕 𝟎𝟎𝟎 + 𝟏𝟏𝟔 𝟖𝟎𝟓
= 𝟐, 𝟕𝟐
Capitaux propres 247 770 ∑𝐃𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬
Actif immobilisée 245 325 générale
Dettes à long terme 27 000 L’entreprise peut rembourser ses dettes plus que 2 fois ; donc l’entreprise est solvable
Stocks 60 750
Dettes à court
116 805 Le ratio Les capitaux propres 247 770
Créances & TVP 25 875 terme
d'autonomie =
𝟐𝟕 𝟎𝟎𝟎
= 𝟗, 𝟏𝟕
𝐃𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐢è𝐫𝐞𝐬
Trésorerie actif 59 625 financière

Total 391 575 Total 391 575 L’entreprise est autonome

4 - Calculer le FDR, le BFR et la Trésorerie Nette


Actif circulant 𝟔𝟎 𝟕𝟓𝟎 + 𝟐𝟓 𝟖𝟕𝟓 + 𝟓𝟗 𝟔𝟐𝟓
Liquidité de l’actif 𝟑𝟗𝟏 𝟓𝟕𝟓
𝒙 𝟏𝟎𝟎 = 𝟑𝟕%
FRF = [247 770 + 27 000] – 245 325 = 29 445 𝐓𝐨𝐭𝐚𝐥 𝐀𝐜𝐭𝐢𝐟

BFR = [60 750 + 25 875] – 116 805 = - 30 180


L’Actif circulant constitue le tiers de l’actif total bien que l’entreprise est commerciale. Sa
TN = 29 445 – ( - 30 180 ) = 59 625 structure n’est pas tout à fait conforme au standard des entreprises commerciales dans
lesquelles on trouve l’actif circulant est supérieur à l’actif immobilisé
TN = 59 625 – 0 = 59 625

6-

L’entreprise réalise un FDR positif donc les ressources stables financent les emplois stables et
A partir des ESG on remarque l’entreprise a réalisé un autofinancement important principalement par dotations
dégagent un excédent. Quant à l’actif circulant il est lui aussi fiancé par les DCT ce qui
d’exploitation et le montant réduit des dividendes distribuées.
dégage un excédent qui finance la trésorerie qui est positive et constitue 15% de l’actif total.
L’entreprise réalise aussi son équilibre financier à travers un FDR positif en parallèle avec une Ressource de financement
Donc l’entreprise est en équilibre financier.
réalisé au niveau du passif circulant (BFR négatif) ce qui a permet d’avoir une trésorerie positive satisfaisante. Au niveau de

la solvabilité et de l’autonomie les indicateurs sont très satisfaisants, mais au niveau de la structure du bilan on a constaté

une immobilisation très forte de l’entreprise alors qu’elle est une Sté Commerciale
64
Partie 4 : Analyse dynamique des flux financiers

1 La différence entre l’analyse statique et l’analyse dynamique

L’analyse statique

Mesure le degré de solvabilité de


Bilan financier
Actif Brut A&P Net Passif Net l’entreprise
 Actif immobilisée  Financement P

Les ratios

 Actif circulant  Passif circulant


Fonds de roulement financier

Besoin en fonds de roulement

 Trésorerie Actif  Trésorerie Passif


Trésorerie nette

Total 1000 80 920 Total 920


Bilan fonctionnel L'appréciation de l'équilibre financier

La façon dont les emplois ont été couverts


par les ressources :

Les ratios
Après retraitement du bilan comptable selon l'objectif recherché l'analyse peut porter soit
sur :

Fonds de roulement global

Besoin en fonds de roulement

Trésorerie nette
65
L’analyse dynamique

L'étude de l'évolution de la structure financière de l'entreprise est souvent plus riche d'enseignement que celle d'un seul bilan. En effet, l'analyse du bilan nous renseigne sur la situation financière de l'entreprise à la date de la fin
d'exercice. Son étude ne nous dit rien sur l'évolution des différents postes. Quels investissements l'entreprise a-t-elle réalisés? Comment les a-t-elle financés ?

Étudier l'évolution de bilan successifs peut permettre de révéler une tendance pouvant être à terme dangereuse pour la survie de l'entreprise... La comparaison de bilans successifs est donc une nécessité. L'étude individuelle de chaque
bilan est insuffisante. Il faut mettre en avant les évolutions. On parle souvent d'étude dynamique du bilan (par opposition à l'étude statique d'un bilan).

Bilan au 31-12-2019 Bilan au 31-12- 2020

Actif Brut A&P Net Passif Net Actif Brut A&P Net Passif Net
 Actif immobilisée  Financement P  Actif immobilisée  Financement P

 Mat de transport 100 000 80 000 20 000  Emprunt 70 000  Mat de transport 150 000 90 000 60 000  Emprunt 50 000

 Actif circulant  Passif circulant  Actif circulant  Passif circulant

 Trésorerie Actif  Trésorerie Passif  Trésorerie Actif  Trésorerie Passif

Total 100 000 80 000 20 000 Total 920 Total 100 000 90 000 60 000 Total 920

31 – 12 - 2020 L'acquisition d'un nouveau matériel pour 50 000


Explique la variation des trois composantes de l’équilibre financier
(Politique d’investissement)

∆ = 150 000 – 100 000 ∆ = 50 000 Signifie Cession d'un matériel ancien pour 20 000 et
∆FRG ∆ BFRG ∆TN
l'acquisition d'un nouveau matériel pour 70 000:
Ou
( 19125- 7000 = 12 125 ) :
31 – 12 - 2019 (politique d'investissement, de désinvestissement) Si : la situation financière de l'entreprise est déséquilibrée

31 – 12 - 2020 pour résoudre ce problème


Remboursement : 20 000
Augmenter les ressources propres

∆ = 50 000 – 70 000 ∆ = - 20 000 Signifie Diminuer les immobilisations


Ou
Remboursement : 70 000 et souscription : 50 000 Emprunt à long terme
31 – 12 - 2019 Allongement des délais de paiement des fournisseurs ….
66
2 Le tableau de financement 2 – 3 : La structure de tableau de financement

2 – 1 : Définition A Le tableau de synthèse des masses du bilan

 Le tableau de financement est un état de synthèse, permet une analyse fonctionnelle dynamique de l’équilibre Il est axé principalement sur la présentation des trois indicateurs d’équilibre financier de l’entreprise : le fonds de
financier de l’entreprise. Il décrit les flux financiers qui ont modifié sa structure financière au cours d’un roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette ainsi que leurs variations entre le début et la fin
exercice. Il explique l’origine de la variation du fonds de roulement net global et l’utilisation de cette variation. de l’exercice.

 Le tableau de financement est un document qui pallie les inconvénients du caractère statique du bilan
Masses Exercice : Exercice Variation [ A – B ]
A précédent : B
2 – 2: Objectifs Financement permanents Nets Nets - +
Actif immobilisée Nets Nets + -
Le TF : Permet d'apprécier la
Le fond roulement global - +
politique
Actif circulant (HT) Nets Nets + -
Passif circulant (HT) Nets Nets - +
D’investissement Permet  La mesure du risque d'illiquidité de l’entreprise
Le besoin de financement global + -
Risque de ne pouvoir faire face à ses échéances dans
n avenir proche Trésorerie Nette + -
De désinvestissement
Permet  L’étude de la solvabilité de l’entreprise
Règles de présentation
Capacité à rembourser ses dettes en cas d'arrêt
d’activité
De financement
Un flux d’emploi Un flux de ressource
Permet  L’étude de l’évolution de la structure financière

Nature des ressources mises en œuvre pour financer Emplois Passifs Emplois Passifs
De remboursement les emplois de la période

Permet  L’étude de l’évolution des conditions d’exploitation

Maitrise de l’actif cyclique de l’entreprise

2019 2020 2019 2020 2019 2020 2019 2020


67
2
B Le tableau des emplois et des ressources A-Tableau des immobilisations

Immobilisation 2019 2020


 Les flux de ressources et d’emplois stables mettent en évidence les politiques d’investissement, de désinvestissement, de Immobilisation en non-valeurs Mt Brut Mt Brut
Immobilisations incorporelles Mt Brut Mt Brut
remboursement et de financement à caractère permanent de l’entreprise survenues au cours de l’exercice ; ils expliquent Immobilisations corporelles Mt Brut Mt Brut
Immobilisations financières Mt Brut Mt Brut
la variation du FRF trouvée dans le tableau de synthèse des masses du bilan.
B -Tableau des amortissements

Règles de présentation 1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice Immobilisation 2019 2020


Emplois Ressources Immobilisation amortissables
Autofinancement (A) L’auto
 Les virements de compte à compte ne doivent pas C-Tableau des provisions
Capacité d’autofinancement CAF
être retenus
Distribution de Bénéfices Dividendes Éléments 2019 2020
 Les amortissements et les provisions ne doivent Cessions et réduction d’immobilisation (B)
Les provisions durables 2019 2020
pas être déduits des montants à inscrire dans le Cession d’immobilisations incorporelles PC
tableau de financement. On travaille donc avec les Cession d’immobilisations corporelles PC
valeurs brutes D – La CAF ( La méthode additive )
Cession d’immobilisations financières PC
Récupération sur créances immobilisée Eléments Montant
 Ne pas inscrite dans le TF l’augmentation de
capital par incorporation des réserves ou Augmentation des capitaux propres et Résultat de l’exercice ( N+1 )
consolidation des dettes assimilés (C) + Dotations aux amort durables
Augmentation du capital : apports + Dotations aux provisions durables
 Dans le cas de l’existence des Ecarts de conversion Subvention d’investissements
(Augmentation des dettes / Augmentation des + VNA
Augmentation des dettes de financement
créances ), il convient de les annuler en les - Reprise sur éléments durables
(D)
intégrant dans les comptes correspondant pour
(nettes de prime de remboursement) - Produits de cession
revenir aux montants historiques (initiaux)
Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] = CAF
2-Emplois stables de l’exercice - Dividendes
Subvention d’invesitssement net Acquisition et augmentation des
= L’autofinancement
+ Reprise sur subvention d’invesitssement immobilisations (E)
= Montant Brut Acquisition d’immobilisations incorporelles E – Tableau des créances et dettes
Acquisition d’immobilisations corporelles
Acquisition d’immobilisations financières Éléments N N+1
Les diminutions de capitaux propres Augmentation des créances immobilisée - Créances immobilisées Nouveau Récupérat
générant une sortie d’argent sont assez Remboursement des Capitaux Propres (F) - Prêts immobilisés
créance ion
rares. Remboursement des dettes de - Dépôts et cautionnements
financement (G) Dettes de financement souscripti
Rembours
Emplois en Non-valeur (H) : - Emprunts obligataires on des
ement de
Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] - Emprunts auprès des EC emprunts
l’emprunt
III – Variation du besoin de financement - Fournisseurs d’immobilisations … nouveaux
global
F – L’augmentation du capital
IV – Variation de la trésorerie
Total général 100 000 100 000 = ∆ capital + ∆ Primes ( d’émission, d’apport) – Diminution ( Tableau des réserves )
68

A-Tableau des immobilisations B -Tableau des amortissements

Immobilisation 2019 2020 Immobilisation 2019 2020


Immobilisation en non-valeurs Mt Brut Mt Brut Immobilisation amortissables 160 000 110 000
Immobilisations incorporelles Mt Brut Mt Brut
Immobilisations corporelles Mt Brut 500 000 340 000 Mt Brut Frais préliminaires
Immobilisations financières Mt Brut Mt Brut  Dotation de l’exercice (2020)
Construction
Les nouvelles immobilisations acquis
Matériel de transport 𝑽𝒐 ∗𝒕𝒂𝒖𝒙 ∗𝒎
Augmentation = (N+1) + Diminution – N  Dotation =
𝟏𝟐
La valeur d’origine de l’immobilisation cédée …

Diminution = (N) + Augmentation – (N+1)


 Les dotations aux amortissements des matériels et outillages pour l'exercice 2020 s'élèvent à 160 000
 L'entreprise a acquis une nouvelle construction. Elle a cédée une autre acquise à 340 000 Dh.
 ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝒊𝒎𝒎𝒐𝒃𝒊𝒍𝒊𝒔𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 𝒄é𝒅é𝒆𝒔
 Acquisition d'un nouveau terrain à 500 000 Dh et cession d'un autre avec une plus-value de 20 000 Dh
𝑽𝒐 ∗𝒕𝒂𝒖𝒙 ∗𝒎
 ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 =
𝟏𝟐
C-Tableau des provisions

Éléments 2019 2020  Un matériel de transport acquis le 01/07/2017 à une valeur de 200 000 est amortissable sur 5 ans

Terrain – Fond C – TP – Prov pr R&C 2019 2020 200 000 ∗20% ∗ 33


 La cession du matériel : Le 31-03-2020 : ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 = = 110 000
12
 Dotations aux provisions 2020

01-07-2017 2018 2019 31-03-2020 2021 30-06-2022


 Reprises aux provisions 2020
6 mois 12 mois 12 mois 3 9 mois 12 mois 6mois
200 000 ∗20% ∗27
Acquisition m = 6 + 12 + 12 + 3 = 33 Cession VNA =
D – La CAF ( La méthode additive ) 12

Eléments Montant VNA VO de l’immob cédée - ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 de l’immob cédée


Résultat de l’exercice ( N+1 ) Produit de cession VNA -/+ value
+ Dotations aux amort durables
+ Dotations aux provisions durables
+ VNA E – Tableau des créances et dettes

- Reprise sur éléments durables Éléments N augmentation Diminution N+1


- Produits de cession - Créances immobilisées
Récupération
= CAF - Prêts immobilisés Prête
- Dividendes - Dépôts et cautionnements
-Contracté un nouvelle
( Bénéfice distribué au cours de l’exercice 2020 ) Remboursement de
Dettes de financement emprunt
l’emprunt
= L’autofinancement
69
Exemple 1

 Augmentation du capital : 16 000 dh par incorporation des réserves. Le reste par des apports nouveaux
Augmentation du capital

Formes d’augmentation de capital


Passif 2020 2019
Capital social 1 600 000 1 500 000
 Apports en numéraire Réserve légale 36 000 52 000
Résultat net de l’exercice 327 000 490 000
 Apports en nature

 Par incorporation de réserves Tableau des réserves :

Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020


 Par compensation avec des créances liquides et exigibles sur la société
Réserve légale 52 000 - 16 000 36 000

 Par conversion d’obligation


Augmentation de capital ( 1 600 000 – 1 500 000 ) – 16 000 = 84 000

Augmentation de capital par apports en numéraire ou apports en nature (y


compris les primes d’émission).
Exemple 2

Ne pas inscrite dans le TF les augmentations par incorporation des


 Répartition du résultat de l'exercice 2019 : Réserve légale : 12 500 Réserve facultative : 350 - Dividendes : ?
réserves ou consolidation des dettes

Passif 2020 2019


La décision d’augmentation de capital Capital social 650 000 600 000
Réserve légale 62 500 70 000 Dividendes 72 350
Réserve facultative 850 500 Réserves F 350
Décision prise par :
Résultat net de l’exercice 9 500 85 200 Réserve L 12 500

Tableau des réserves :


Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020

Réserve légale 70 000 12 500 20 000 62 500


La formule : Réserve facultative 500 350 - 850

Capital ∆ capital + ∆ Primes (d’émission, d’apport) – Diminution ( Tableau des réserves ) Augmentation de capital (650 000 – 600 000 ) – 20 000 = 30 000
70
Exemple 3 Exemple 5

 L'augmentation du capital par l'émission des actions nouvelles en numéraire


Passif 2020 2019
Capital social 1 200 000 1 200 000
Passif 2020 2019 Réserve légale 120 000 120 000
Capital social 950 000 800 000 Autres réserves 4 480 000 3 935 000
Primes d’emission et d’apport 115 000 85 000 Résultat net de l’exercice 1 500 000 1 005 000
Réserve légale 52 300 48 000
Autres réserves 289 000 197 000
Résultat net de l’exercice 387 000 326 000 Tableau des réserves :

Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020


Tableau des réserves :
Réserve légale 120 000 - - 120 000
Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020
Autres réserves 3 935 000 545 000 - 4 480 000
Réserve légale 48 000 4 300 - 52 300

Autres réserves 197 000 92 000 - 289 000 Augmentation de capital (1 200 000 – 1 200 000 ) – 0 = 0

Augmentation de capital (950 000 – 800 000 ) + (115 000 – 85 000 ) – 0 = 180 000
Exemple 6

Exemple 4  Au cours de l’exercice 2020, l’entreprise a procédé à une double augmentation de capital, par
incorporation de 600 000 DH des réserves facultatives et par apport en numéraire.
 L'assemblée générale de la société s'est réunie le 09 - 08 - 2019 et a décidé de répartir le bénéfice net
comme suit : 240 000 Dh sous forme de dividendes, 2 000 Dh sous forme de report à nouveau et le reste
Passif 2020 2019
aux réserves.
Capital social 4 430 000 3 600 000
Primes d’emissions 391 000 -
Passif 2020 2019 Réserve légale 115 000 100 000
Capital social 3 800 000 2 800 000 Dividendes 240 000 Réserve facultative 606 000 1 071 000
Réserves 732 800 1 052 800 RAN 2 000 Résultat net de l’exercice 330 000 300 000
Résultat net de l’exercice 750 400 322 000 Réserves 80 000
Tableau des réserves :

Tableau des réserves : Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020

Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020 Réserve légale 100 000 15 000 - 115 000

Réserve légale 1 052 800 80 000 400 000 732 800 Réserve facultative 1 071 000 135 000 600 000 606 000

Augmentation de capital (3 800 000 – 2 800 000 ) – 400 000 = 600 000 Capital ( 4 430 000 – 3 600 000 ) + ( 391 000 – 0 ) – 600 000 = 621 000
71
Exemple 7 Exemple 9

 Le résultat de l'exercice 2019 a été réparti ainsi :


Réserves : 10 500  balance au 31/12/2014
Dividendes : Le reste
Intitulés des comptes Solde au 01/01/2014 Mouvements 2014 Solde au 31/12/2014
 Augmentation de capital par incorporation de réserves et 8 400 par apports nouveaux
Capital social - 1 000 000 - 500 000 - 1 500 000
Passif 2020 2019
Capital social 71 400 42 000 Primes d’émission - - - 20 000 - 20 000
Réserve légale 910 11 410 Réserve légale - 51 000 - 15 500 - 66 500
Résultat net de l’exercice 9 940 13 580
Réserves facultatives - 600 000 100 000 114 500 - 614 500

Tableau des réserves : Résultat net - 310 000 310 000 - - -


Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020
Tableau des réserves :
Réserve légale 11 410 10 500 21 000 910
Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020

Augmentation de capital ( 71 400 – 42 000 ) – 21 000 = 8 400 Réserve légale 51 000 15 500 - 66 500

Réserves facultatives 600 000 114 500 100 000 614 500
Exemple 8

Augmentation de capital 500 000 + 20 000 – 100 000 = 420 000


 Répartition du résultat net de l’exercice 2019 :
-123 200 dh des dividendes
- Le reste est incorporé aux réserves
Rappel Fonctionnement des comptes
 Augmentation du capital : 840 000 dh par incorporation des réserves, le reste par des apports nouveaux.

Passif 2020 2019 Compte d’actif & Compte de charge Compte de passif & compte de pdts
Capital social 2 856 000 1 680 000
Réserves 36 400 456 400 Dividendes 123 200 Augmente avec Diminue avec Diminue avec Augmente avec
Résultat net de l’exercice 397 600 543 200 Réserves 420 000 les débits les crédits les crédits les débits

Tableau des réserves :

Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020

Réserves 456 400 420 000 840 000 36 400 Classe : 2 – 3 – 51 – 6 Classe : 1 – 4 – 55 – 7

Augmentation de capital (2 856 000 – 1 680 000 ) – 840 000 = 336 000
72
3 Applications

Application 1
Tableau des provisions :
Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020
Soit les informations suivantes relatives à l’exercice 2020
Terrains 30 000 20 000 - 50 000
 Résultat de l’exercice : 217 000
Titres de participation 20 000 12 000 7 000 25 000
 Produits de cession des immobilisations : 97 000
Provisions durables pour 40 000 18 000 14 000 44 000
 La reprise sur subventions d’investissement : 8 000 risques et charges

 Dividendes distribué au titre de l’exercice 2019 : 83 000 Total 90 000 50 000 21 000 119 000

Etat d’informations complémentaires :

Travail à faire :
Tableau des immobilisations
Eléments Brut début Augmentation Diminution Brut fin 2020 Calculer la CAF et l’autofinancement
2020

Terrains 90 000 20 000 40 000 70 000 Solution

I.T.M.O 200 000 90 000 30 000 260 000

300 000 40 000 - 340 000 Eléments Montants


Matériel de transport
Résultat net 217 000 VNA 82 000
Mobilier de bureau 100 000 - 20 000 80 000

70 000 40 000 10 000 100 000 + Dotations aux amortissements 102 000
Titres de participation
Terrain = 40 000 – 0 = 40 000
760 000 190 000 100 000 850 000 + Dotations aux provisions 50 000
Total
+ VNA des immobilisations cédées 82 000
Tableau des amortissements ITMO = 30 000 – 10 000
- Reprise sur amortissement & provisions 21 000 = 20 000
Eléments ∑d’amort Augmentation Diminution ∑d’amort fin
début 2020 2020 - Reprise sur subvention d’investissement 8 000

I.T.M.O 95 000 26 000 10 000 111 000 Mobilier de B = 20 000 – 8 000


- PC des immobilisations 97 000
= 12 000
Matériel de transport 135 000 65 000 - 200 000 = CAF 325 000

Mobilier de bureau 47 000 11 000 8 000 50 000 83 600


- Dividendes TP = 10 000 – 0 = 10 000
Total 277 000 102 000 18 000 361 000 = Autofinancement 242 000
73
Sujet
Examen de de
l’Examen National du
fin de formation BTS - de juin
Session Session
2019 V1
: Mai 2013
Application 3
2 Filière : Technicien
ComptabilitéSpécialisé
et gestion
en Finance
Épreuve
et :Comptabilité
Etude de cas N°2

DOSSIER 2 : Diagnostic financier : 16/100 points

La société « OMARI » vous communique ses bilans successifs au 31/12/2016 et au 31/12/2017 avec des renseignements
supplémentaires afin de mener une analyse des flux financiers et de mettre en évidence l’évolution financière de
l’entreprise

 Bilan résumés de la société « OMARI » Tableau des provisions :


Montants nets Montants nets Eléments 2016 Augmentation Diminution 2017
Actif Passif
2017 2016 2017 2016
Provisions durables pour 4 000 1 500 3 000 2 500
Actif immobilisé 250 000 150 000 Financement P 260 000 178 000 risques et charges
Actif circulant (HT) 75 000 56 000 Passif circulant (HT) 70 000 52 000
Trésorerie – Actif 35 000 24 000 Trésorerie – Passif 30 000 -
Total 360 000 230 000 Total 360 000 230 000 Autres renseignements :

 Produit de cession des constructions cédées : 23 000


Tableau des immobilisations
 Résultat de l’exercice 2017 : 55 000
Eléments 2016 Augmentation Diminution 2017
 Bénéfice distribué au cours de l’exercice 2017 : 39 000
Frais préliminaires 2 000 4 800 0 6 800  Augmentation du capital par apports nouveaux : 40 000 Dh et par incorporation des réserves : 12 000

Construction (1) 188 000 0 20 000 (2) 168 000  Augmentation des dettes de financement : 27 000
 (1) : Cession d’une construction : pas d’acquisition
I.T.M.O (3) 25 000 ? 0 175 200
 (2) : Valeur d’entrées ( valeur d’origine ) des constructions cédées
Prêts créances immob 5 000 0 5 000 0
 (3) : Acquisition d’un nouveau matériel : pas de cession
Total 220 000 155 000 25 000 350 000  (4) : Cumul d’amortissement de la construction cédée

Tableau des amortissements Travail à faire :


Eléments 2016 Augmentation Diminution 2017
1. Trouver la valeur qui manque dans le tableau des immobilisations (1,5 Points )
Frais préliminaires 1 600 2 100 0 3 700
2. Calculer la valeur nette d’amortissement de la construction cédée ( 1,5 Points )
Construction 55 900 9 000 17 400 (4) 47 500
3. Calculer l’autofinancement ( 2 Points )
I.T.M.O 12 500 36 300 0 48 800
4. Etablir le tableau de financement ( 9 Points )
Total 70 000 47 400 17 400 100 000
74
Correction

1-
B Tableau des emplois et ressources
I.T.M.O (3) 25 000 150 200 0 175 200
1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice
2 - la valeur nette d’amortissement (VNA) de la construction cédée Emplois Ressources
Autofinancement (A) 41 500
VNA de la construction cédée = 20 000 – 17 400 = 2 600
Capacité d’autofinancement 80 500
Distribution de Bénéfices (Dividendes) 39 000
3 – L’autofinancement
Cessions et réduction d’immobilisation (B) 28 000
Eléments Montants Cession d’immobilisations incorporelles -
Cession d’immobilisations corporelles 23 000
Résultat net 55 000
+ Dotations aux amortissements 47 400 Cession d’immobilisations financières -
+ Dotations aux provisions 1 500 Récupération sur créances immobilisée 5 000
+ VNA des immobilisations cédées 2 600
- Reprise sur amortissement & provisions 3 000 Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 40 000
- PC des immobilisations 23 000 Augmentation du capital : apports 40 000
Subvention d’investissements -
= CAF 80 500
Augmentation des dettes de financement (D) 27 500
- Dividendes 39 000
(nettes de prime de remboursement)
= Autofinancement 41 500 Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 137 000
2-Emplois stables de l’exercice

4– Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 150 200


Acquisition d’immobilisations incorporelles -
A1 - Le tableau de synthèse des masses du bilan Acquisition d’immobilisations corporelles 150 200
Acquisition d’immobilisations financières -
Masses 2017 2016 Variation [ A – B ]
Augmentation des créances immobilisée -
Remboursement des Capitaux Propres (F) -
Financement permanents 260 000 178 000 82 000
Remboursement des dettes de financement (G) -
Actif immobilisée 250 000 150 000 100 000 Emplois en Non-valeur (H) : 4 800
Le fond roulement global 10 000 28 000 18 000 Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 155 000

Actif circulant (HT) 75 000 56 000 19 000 III – Variation du besoin de financement global 1 000
IV – Variation de la trésorerie 19 000
Passif circulant (HT) 70 000 52 000 18 000
Total général 156 000 156 000
Le besoin de financement global 5 000 4 000 1000

Trésorerie Nette 5 000 24 000 19 000


75
Examen de fin de formation Session Juin 2019 V1
Application 3 Filière : Technicien spécialisé en gestion des
entreprises

DOSSIER 2 : Diagnostic financier : 20/100 points

AGRO est une société anonyme spécialisée dans la fabrication de produits alimentaires. À partir des informations
complémentaires et des deux bilans successifs, on vous demande de réaliser certains travaux.

 Bilan de « AGRO » 31-12-2017 ( en milliers de Dh )  Bilan de « AGRO » 31-12-2018 ( en milliers de Dh )


Actifs Bruts A&P Nets Passif Nets Actifs Bruts A&P Nets Passif Nets
Actif immobilisé Financement P Actif immobilisé Financement P
Frais préliminaires 170 60 110 Capital social 1 200 Frais préliminaires 170 90 80 Capital social 1 200
Terrains 295 - 295 Réserves légales 120 Terrains 305 - 305 Réserves légales 120
Construction 1 850 700 1 150 Autres réserves 3 935 Construction 3 440 880 2 560 Autres réserves 4 480
ITMO 2 900 1 950 950 Résultat net 1 005 ITMO 4 435 2 590 1 845 Résultat net 1 500
Matériel de transport 215 145 70 Prov pour risques 100 Matériel de transport 845 230 615 Emprunts A.E.C 4 000
Autres créances financièr 15 - 15 Prov pour Charges 825 Autres créances financièr 110 - 110 Prov pour risques 100
Titres de participation 5 - 5 Titres de participation 5 - 5 Prov pour Charges 825
Actif circulant ( HT ) Passif circulant (HT) Actif circulant ( HT ) Passif circulant (HT)
Stocks Matières 1ère 2 550 - 2 550 Fournisseurs et CR 4 085 Stocks Matières 1ère 3 055 - 3 055 Fournisseurs et CR 5 150
Stocks des produits finis 3 950 - 3 950 Clients créditeurs 1 900 Stocks des produits finis 4 420 - 4 420 Clients créditeurs 1 155
Clients et comptes ratta 4 735 80 4 655 Autres créanciers 1 000 Clients et comptes ratta 7 210 85 7 125 Autres créanciers 1 450
Titres de placements 10 - 10 Titres de placements 15 - 15
Trésorerie actif Trésorerie actif Trésorerie passif
Banque 410 - 410 Passif 6 858 Banque 115 - 115 Crédit d’escompte 270
Total 17 105 2 935 14 170 Total 14 170 Total 24 125 3 875 20 250 Total 20 250

Informations relatives à l’exercice 2018 Travail à faire


1. Expliquer les objectifs du tableau de financement ? ( 1 point )
 En 2018, on a cédé pour 55 000 dh une machine industrielle, achetée pour 160 000 Dh et amortie pour 2. Présenter le tableau de financement de l’entreprise « AGRO » au titre de l’exercice 20158 sur l’annexe :
115 000 Dh a – Synthèse des masses du bilan ( 7 Points )
 On a cédé une voiture pour 15 000 Dh, achetée pour 60 000 Dh et amortie pour 40 000 b – Tableau des emplois et ressources ( 12 Points)
 Les autres postes d’immobilisations n’ont pas subi de cessions NB : Tous les calculs justificatifs doivent figurer sur la copie .
 Le bénéfice de l’exercice 2018 sera distribué aux associés pour 1 000 000 Dh.
76
Correction Tableau des dettes & créances

2 – Tableau de financement Eléments 2017 Augmentation Diminution 2018

Autres créances financièr 15 000 95 000 110 000


Tableau des immobilisations
Emprunts A.E.C - 4 000 000 - 4 000 000
Eléments 2017 Augmentation Diminution 2018

Frais préliminaires 170 000 - - 170 000

Terrains 295 000 10 000 - 305 000


Calcul de la CAF :
Construction 1 850 000 1 590 000 - 3 440 000
Eléments Montant
I.T.M.O 2 900 000 1 695 000 160 000 4 435 000 VNA 65 000
Résultat net 1 500 000
Matériel de transport 215 000 690 000 60 000 845 000
+ Dotations aux amortissements 1 090 000 ITMO = 160 000 – 115 000
Titres de participation 5 000 - - 5 000 = 45 000
+ Dotations aux provisions 0
Total 3 985 000 220 000 Mobilier de port = 60 000 – 40 000
+ VNA des immobilisations cédées 65 000 = 20 000
Tableau des amortissements - Reprise sur amortissement & 0
Eléments 2017 Augmentation Diminution 2018 provisions PC 70 000

Frais préliminaires 60 000 30 000 - 90 000 - PC des immobilisations 70 000


ITMO = 55 000
Construction 700 000 180 000 - 880 000 = CAF 2 585 000

I.T.M.O 1 950 000 755 000 115 000 2 590 000 - Dividendes 460 000
Mobilier de port = 15 000
Matériel de transport 145 000 125 000 40 000 230 000 = Autofinancement 2 125 000

Total 1 090 000 155 000

Tableau des provisions Tableau d'affectation du résultat de l'exercice 2017 --> Dividendes distribués en 2018
Eléments 2017 Augmentation Diminution 2018 Eléments Montant Eléments Montant

Terrain - - Résultat de l’exercice 2017 1 005 000 Réserves légale 120 000 – 120 000 = 0
+/-Report a nouveau 2017 -
Titres de participation - - Autres Réserves 4 480 000 –3 935 000
=545000
Provisions pour risques 100 - - 100 Dividendes 1 005 000 – 545 000 – 0 – 0
= 460 000
Provisions pour charges 825 - - 825 Report à nouveau 0

Total - - Total 1 005 000 Total 1 005 000


77
2 –:

A Le tableau de synthèse des masses du bilan B Tableau des emplois et ressources

Masses 2018 2017 Variation [ A – B ] 1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice


Emplois Ressources
Autofinancement (A) 2 125 000
Financement permanents 12 225 000 7 185 000 5 040 000
Capacité d’autofinancement 2 585 000
Actif immobilisée 5 520 000 2 595 000 2 925 000
Distribution de Bénéfices (Dividendes) 460 000
Le fond roulement global 6 705 000 4 590 000 2 115 000 Cessions et réduction d’immobilisation (B) 70 000
Actif circulant (HT) 14 615 000 11 165 000 3 450 000 Cession d’immobilisations incorporelles -

Passif circulant (HT) 7 755 000 6 985 000 770 000 Cession d’immobilisations corporelles 70 000
Cession d’immobilisations financières -
Le besoin de financement 6 860 000 4 180 000 2 680 000
global Récupération sur créances immobilisée -

Trésorerie Nette - 155 000 410 000 565 000 Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) -
Augmentation du capital : apports -
Subvention d’investissements -
Commentaire
Augmentation des dettes de financement (D) 4 000 000
(nettes de prime de remboursement)
 L’entreprise a réalisé un important programme d’investissement durant cet exercice 2018 de valeur de 4 080 000 Dh Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 6 195 000
2-Emplois stables de l’exercice
 Pour financer ces Emplois stables, elle a dégagé 6 195 000 Dh de Ressources stables principalement par Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 4 080 000
autofinancement de valeur de 2 125 000 Dh et par souscription d’un nouvel Emprunt de valeur de 4 000 000 Dh Acquisition d’immobilisations incorporelles -
Acquisition d’immobilisations corporelles 3 985 000

 Le FDR a connu une bonne amélioration en évoluant de 2 115 000 Dh. Quant au BFG, il a lui aussi connu une forte Acquisition d’immobilisations financières -
Augmentation des créances immobilisée 95 000
augmentation principalement à cause de l’augmentation des créances de l’actif circulant.
Remboursement des Capitaux Propres (F) -
Remboursement des dettes de financement (G) -
 Cette augmentation du BFG qui est bien plus importante que celle du FDR a entrainé une dégradation de la
Emplois en Non-valeur (H) : -
trésorerie nette qui est passée de 410 000 Dh en 2017 à -155 000 Dh en 2018 (Trésorerie négative). D’où une
Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 4 080 000
variation de -565 000 Dh ce qui a donné une situation de déséquilibre financier critique de l’Ese en 2018.
III – Variation du besoin de financement global 2 680 000
IV – Variation de la trésorerie 565 000
Total général 6 760 000 6 760 000
78
Application 4
Examen de fin de formation Session Juin 2012 V1  Bilan au 31-12-2010 ( en milliers de Dh )
Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises
Actifs Bruts A&P Nets Passif Nets
Frais préliminaires 80 32 48 Capital social 2 800
DOSSIER 3 : Diagnostic financier : 25/120 points Fonds commercial 440 - 440 Réserves 1 052,8
Terrains 1 600 - 1600 RAN + 1,6
COPUCOM est une SA spécialisée dans la fabrication des ordinateurs portables. En vue de l’analyse du bilan, la société
Construction 1 400 800 600 Résultat net 322
met à votre disposition les bilans au 31-12-2010 et 31-12-2011
Matériel de transport 2 240 880 1360 Emprunt auprès (*) 1 444
Les informations complémentaires relatives à l'exercice 2011 sont : I.T.M.O 720 320 400
Provisions durables pour
Prêts immobilisées 300 - 300 14,4
 L'entreprise a acquis une nouvelle construction. Elle a cédée une autre acquise à 340 000 Dh. La moins-value risque
correspondante s'élève à 12 000 Dh. Les dotations correspondant aux amortissements des constructions, au cours
Titres de participation 352 - 352
de l'exercice 2011, s'élèvent à 60 000 Dh. Stocks Matières 1ère 200 - 200 Fournisseurs 758,8
Stocks des produits finis 176 - 176 Etat créditeur 404,4
 L'entreprise a acquis une nouvelle machine à 280 000 Dh, en contrepartie elle a cédé une ancienne dont la plus-
Clients et comptes ratta 408 2 406
value correspondante s'élève à 8 000 Dh. Les dotations aux amortissements des matériels et outillages pour
Autres débiteurs 60,8 - 60,8
l'exercice 2011 s'élèvent à 160 000
Titres de placements 12 - 12
 Les titres de participation : acquisition de 800 titres et cession des autres au prix de 168 000 Dh, la valeur Banque 903,20 - 903,20 Crédit d’escompte 60
d'acquisition de ces titres s'élèvent à 134 400 Dh. Total 8 892 2 034 6 858 Passif 6 858

 Acquisition d'un nouveau terrain à 500 000 Dh et cession d'un autre avec une plus-value de 20 000 Dh. (*) Dont à – 1 an = 688 Dh

 Bilan au 31-12-2011( en milliers de Dh )


 Concernant les prêts immobilisés, l'entreprise a enregistré des remboursements d'un prêt, en contrepartie elle a
prêté une somme de 200 000 Dh pour une durée d'un an et 4 mois. Actifs Bruts A&P Nets Passif Nets
Frais préliminaires 104 52 52 Capital social 3 800
 Un nouvel emprunt a été souscrit au 31 - 12 - 2011, le montant des charges financières payées au cours de Fonds commercial 440 - 440 Réserves 732,80
l'exercice est de 8 600 Dh qui représentent les intérêts d'un emprunt contracté le 10 - 07 - 2007
Terrains 1 742 - 1 742 RAN 3,6
 L'assemblée générale de la société s'est réunie le 09 - 08 - 2011 et a décidé de répartir le bénéfice net comme suit : Construction 1 476 780 696 Résultat net 750,4
240 000 Dh sous forme de dividendes, 2 000 Dh sous forme de report à nouveau et le reste aux réserves. Matériel de transport 2 240 1 200 1 040 Emprunt auprès (*) 1 236
I.T.M.O 780 340 440
Travail à faire : Provisions durables pour
Prêts immobilisées 440,8 - 440,8 17,20
1- Donner la définition et l’utilité d’un tableau de financement ? risque
Titres de participation 617,6 - 617,6
2- Compléter les tableaux en ANNEXE
Stocks Matières 1ère 232 - 232 Fournisseurs 100,4
a- Tableau Des immobilisations b- Tableau des amortissements c- Tableau des provisions Stocks des produits finis 160 - 160 Etat créditeur 422,8
3- Calculer La CAF ? Clients et comptes ratta 563,2 2 561,2
4- Etablir le tableau de synthèse des masses du bilan Autres débiteurs 53,2 - 53,2
5- Etablir le tableau des emplois et ressources Titres de placements 8 - 8
6- Présenter une note de synthèse à exposer à l’assemblée générale dont laquelle vous interprétez et appréciez les Banque 620,4 - 620,4 Crédit d’escompte 40
résultats obtenus
Total 9477,2 2 374 7 103,2 Passif 6 858
79
Correction E – L’augmentation du capital

2 – Tableau de financement
 L'assemblée générale de la société s'est réunie le 09 - 08 - 2019 et a décidé de répartir le bénéfice net
comme suit : 240 000 Dh sous forme de dividendes, 2 000 Dh sous forme de report à nouveau et le reste
2 – A : Tableau des immobilisations : en milliers de Dh
aux réserves.
Eléments 2010 Augmentation Diminution 2011

Frais préliminaires 80 24 - 104 Passif 2011 2010


Capital social 3 800 000 2 800 000 Dividendes 240 000
Fonds commercial 440 - - 440 Réserves 1 052 800 732 800 RAN 2 000
Résultat net de l’exercice 750 400 322 000 Réserves 80 000
Terrains 1 600 500 358 1 742

Construction 1 400 416 340 1 476 Tableau des réserves : en milliers de Dh


Eléments 2010 Augmentation Diminution 2011
I.T.M.O 720 280 220 780

Matériel de transport 2 240 - - 2 240 Réserves 732,8 80 400 1 052,8

Titres de participation 352 400 134,4 617,6 Capital (3 800 000 – 2 800 000 ) – 400 000 = 600 000

2 – B : Tableau des amortissements : en milliers de Dh


Eléments 2010 Augmentation Diminution 2011 3 - : Calcul de la CAF :

Frais préliminaires 32 20 - 52 Eléments Montant

Construction 800 60 80 780 VNA


Résultat net 750 400
I.T.M.O 320 160 140 340  Terrain = 358 000 – 0 = 358 000

Matériel de transport 880 320 - 1 200 + Dotations aux amortissements 560 000  Construction = 340 000 – 80 000
= 260 000
2 – C : Tableau des provisions : en milliers de Dh + Dotations aux provisions 2 800
 ITMO = 220 000 – 140 000 = 80 000
Eléments 2010 Augmentation Diminution 2011 + VNA des immobilisations cédées 832 400
 TP = La VNA des TP est leur V.E
Fonds commercial - - - -
= 134 400
- Reprise sur amortissement & 0
Terrain - - - - PC VNA +/- value
provisions
Titres de participation - -
- PC des immobilisations 882 000  Terrain = 358000 + 20000 = 378000
Provisions durables pour risques 14,4 2,8 - 17,2
 Construction = 260000 – 12000
= CAF 1 263 600
= 248 000
D - Tableau des créances et dettes : en milliers de Dh (*) Dont à – 1 an = 688 Dh
Eléments - Dividendes 240 000
2010 Augmentation Diminution 2011  ITMO = 80 000 + 8 000 = 88 000

Prets immobilisés 300 200 59,2 440,8


= Autofinancement 1 023 600  TP = 168 000 ( information )
Emprunts 1 444 480 688 1 236
80
4 –: 5-

A Le tableau de synthèse des masses du bilan B Tableau des emplois et ressources


en milliers de Dh
Masses 2011 2010 Variation [ A – B ] 1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice
Emplois Ressources
Emplois Ressources
Autofinancement (A) 1 023 600
Financement permanents 6 540 5 634,8 905,2 Capacité d’autofinancement 1 263 600
Actif immobilisée 5 468,4 5 100 368,4 Distribution de Bénéfices (Dividendes) 240 000

Le fond roulement global 1 071,6 534,8 536,8 Cessions et réduction d’immobilisation (B) 941 200
Cession d’immobilisations incorporelles -
Actif circulant (HT) 1 014,4 854,8 159,6
Cession d’immobilisations corporelles 714 000
Passif circulant (HT) 523,2 1 163,2 - 640 Cession d’immobilisations financières 168 000
Le besoin de financement 491,2 - 308,4 799,6 Récupération sur créances immobilisée 59 200
global
Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 600 000
Trésorerie Nette 580,4 843,2 262,8 Augmentation du capital : apports 600 000
Subvention d’investissements -
6-:
Augmentation des dettes de financement (D) 480 000
(nettes de prime de remboursement)
 L’entreprise a réalisé un important programme d’investissement durant cet exercice 2011 de valeur de 1 796 000 Dh Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 3 044 800
2-Emplois stables de l’exercice
 Pour financer ces emplois stables, elle a dégagé 3 044 800 Dh de Ressources stables principalement par Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 1 796 000
Acquisition d’immobilisations incorporelles -
l’autofinancement de valeur de 1 023 600 Dh et par souscription d’un nouvel Emprunt de valeur de 480 000 Dh et
Acquisition d’immobilisations corporelles 1 196 000
par l’augmentation du capital par apports nouveaux 600 000 Dhs , ainsi que par cession d’immobilisation 882 000
Acquisition d’immobilisations financières 400 000
Dh ( 714 000 + 168 000 )
Augmentation des créances immobilisée 200 000
Remboursement des Capitaux Propres (F) -
 Le FDR a connu une bonne amélioration en évoluant de 536 800 Dh, suite à l'accroissement du capital, par la
Remboursement des dettes de financement (G) 688 000
souscription d’un nouvel emprunt et la cession d’immobilisation. Quant au BFG, il a lui aussi connu une
Emplois en Non-valeur (H) : 24 000
augmentation principalement à cause de l’augmentation des stock et des créances de l’actif circulant.
Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 2 508 000
III – Variation du besoin de financement global 799 600
 Une dégradation de la trésorerie nette qui est passée de 843 200 Dh en 2010 à 580 400 Dh en 2011 dû IV – Variation de la trésorerie 262 800
essentiellement à l’augmentation du BFG et malgré l'augmentation du FDR Total général 3 307 600 3 307 600
81
Examen de fin de formation Session Juin 2015 V1
Application 5 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises

DOSSIER 4 : Diagnostic financier : 30/120 points

L’e/se MAROSAC spécialisée dans la fabrication des sacs à dos vous présente les extraits de sa balance au 31/12/2014 (Annexe 1) pour l’élaboration Travail à faire :
de certains travaux :
1- Quelle est l’utilité du tableau de synthèse des Masses (5Pts)
N° Intitulés des comptes Solde au 01/01/2014 Mouvements 2014 Solde au 31/12/2014

1111 Capital social - 1 000 000 - 500 000 - 1 500 000 2- Calculer la CAF (Additive) sachant que le résultat net de l’exercice est de
1121 Primes d’émission - - - 20 000 - 20 000 210 000 Dh ( Annexe 2 ) (9Pts)
1140 Réserve légale - 51 000 - 15 500 - 66 500
1152 Réserves facultatives - 600 000 100 000 114 500 - 614 500 3- Compléter l’extrait du Tableau de Emplois et Ressources
1191 Résultat net de l’exercice - 310 000 310 000 - - -
( Annexe 3 ) (9Pts)
1481 Emprunts auprès des établissements de Crédit - 770 000 200 000 600 000 - 1 170 000
1511 Provisions pour litiges - 3 000 3 000 - - -
1555 Provisions pour charges à répartir sur PE - 4 000 - 4 000 - 8 000 4- Comment sont retraités les Ecarts de conversion actif : (4Pts)
2111 Frais de constitution 25 000 - - - 25 000 - A- Au niveau du bilan financier
2113 Frais d’augmentation de capital - - 12 000 - 12 000 - B- Au niveau du tableau de financement
2230 Fonds commercial - - 180 000 - 180 000 -
2313 Terrains bâtis 200 000 - - - 200 000 - 5- Compléter le tableau des ratios ( Annexe 4 ) (3Pts)
2321 Bâtiments 1 000 000 - - - 1 000 000 -
2332 Matériel et outillage 710 000 - 250 000 - 960 000 -
2340 Matériel de transport - - 180 000 - 180 000 -
2351 Mobilier de bureau 140 000 - - - 140 000 -
Ratios Moyenne Valeur Commenta
2352 Matériel de bureau 63 000 - - - 63 000 - de la ire
2355 Matériel informatique 50 000 - 82 000 70 000 62 000 - branche
2411 Prêts au personnel 82 000 - - 22 000 60 000 -
2510 Titres de participation 100 000 - - 100 000 - - 𝑨𝒖𝒈𝒎𝒆𝒏𝒕𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 80%
28111 Amortissement des frais de constitution - 15 000 - 5 000 - 20 000 𝒅𝒆𝒔 𝒅𝒆𝒕𝒕𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝑭𝒊𝒏𝒂𝒏𝒄𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕
28113 Amortissement des frais d’augmentation du capital - - - 2 400 - 2 400 𝑨𝒄𝒒𝒖𝒊𝒔𝒊𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔
28321 Amortissement des bâtiments - 150 000 - 50 000 - 200 000
𝑨𝒄𝒒𝒖𝒊𝒔𝒊𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 𝒅′ 𝒊𝒎𝒎𝒐𝒃 𝒙 𝟏𝟎𝟎 70%
28332 Amortissement du matériel et outillage - 213 000 - 83 500 - 296 500
28340 Amortissement du matériel de transport - - - 22 500 - 22 500 𝑻𝒐𝒕𝒂𝒍 𝒆𝒎𝒑𝒍𝒐𝒊𝒔 𝒔𝒕𝒂𝒃𝒍𝒆𝒔
28351 Amortissement du mobilier de bureau - 42 000 - 14 000 - 56 000
28352 Amortissement du matériel de bureau - 18 900 - 6 100 - 25 000
28355 Amortissement du matériel informatique - 22 500 26 250 8 400 - 4 650
29510 Provision pour dépréciation des TP - 3 000 3 000 - - -
4465 Associés – dividendes à payer - - 180 000 180 000 - -
5141 Banque 506 250 - 2 046 000 1 637 000 1 014 250 -
5161 Caisse 133 400 - 365 000 466 200 32 200 -

7513 Produit de cession des immobilisations corporelles 20 000 20 000


7514 Produit de cession des immobilisations financières 142 000 142 000
82
Correction

2 - Calcul de la CAF
Rappel Fonctionnement des comptes

Eléments Montant VNA = VO de l’immob cédée - ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 de l’immob cédée 43 750 + 100 000 = 143 750

2355: Matériel informatique 28355 : Amortissement du matériel informatique


Résultat net de l’exercice 210 000
Début ; 10 000 La Cession : ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 Début ; 22 500
VO de l’immob cédée : 70 000 𝒅𝒆𝒔 𝒊𝒎𝒎𝒐𝒃𝒊𝒍𝒊𝒔𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔
+ Dotation d’exploitation (durable) 195 900 Acquisition : 82 000 Dotation de l’exercice 2014 : 8
𝒄é𝒅é𝒆𝒔 : 26 250
SD : 62 000 400
SC : 4 650
+ Dotation financiers(durable ) -
 VNA ( Matériel informatique ) = 70 000 – 26 250 = 43 750

+ Dotations non courant (durable) -


2510 : Titres de participation

- Reprise d’exploitation (durable) - Début ; 100 000


La Cession : VO : 100 000
- Reprise financières (durable) 3 000 Acquisition : 0

- Reprise non courant (durable + y compris reprise 3 000  VNA (: Titres de participation ) = La VNA des TP est leur V.E = 100 000
sur Subvention d’investissement )

- Produits de cession des immobilisations 162 000


Dotations aux amortissements Crédit : compte 28.. ou Débit des compte : 619.. – 639.. – 659..
+ VNA des immobilisations cédées 143 750 = 5 000 + 2 400 + 50 000 + 83 500 + 22 500 + 14 000 + 6 100 + 8 400 = 191 900

= Capacité d’autofinancement 381 650


28355 : Amortissement du matériel informatique 2811 Amortissement des frais de constitution 28321 : Amortissement des bâtiments
- Dividendes 180 000 ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 Dotation de l’exercice ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 Dotation de l’exercice ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 Dotation de l’exercice
𝒅𝒆𝒔 𝒊𝒎𝒎𝒐𝒃𝒊𝒍𝒊𝒔𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 2014 : 8 400 𝒅𝒆𝒔 𝒊𝒎𝒎𝒐𝒃𝒊𝒍𝒊𝒔𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 2014 : 5 000 𝒅𝒆𝒔 𝒊𝒎𝒎𝒐𝒃𝒊𝒍𝒊𝒔𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 2014 : 50 000
𝒄é𝒅é𝒆𝒔 : 0 𝒄é𝒅é𝒆𝒔 : 0 𝒄é𝒅é𝒆𝒔 : 0
= Autofinancement 201 650

Dotations aux provisions Crédit : compte 29… ou Débit des compte : 619.. – 639.. – 659.. = 4 000

Reprises Débit : compte 29… ou Crédit des compte : 719.. – 739.. – 759.. = 3 000 + 3 000

1555 ; Provisions pour charges à répartir sur PE 1511 ; Provisions pour litiges 29510 : Provision pour dépréciation des TP
Reprises sur provision Dotation de l’exercice Reprises sur provision Dotation de l’exercice Reprises sur provision Dotation de l’exercice
0 2014 : 4 000 3 000 2014 : 0 3 000 2014 : 0
83
3 - Tableau des emplois et ressources

1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice Rappel Fonctionnement des comptes


Emplois Ressources
Autofinancement (A) 201 650 2411 : Prêts au personnel 1481 : Empruntes AEC
Capacité d’autofinancement 381 650 Début ; 770 000
Début ; 82 000
Distribution de Bénéfices (Dividendes) 180 000 Remboursement : La souscription d’un nouvelle
Créances nouveaux : 0 Récupération : 22 000
200 000 emprunt ; 600 000
Cessions et réduction d’immobilisation (B) 184 000 SD : 60 000
Cession d’immobilisations incorporelles - SC : 1 170 000
Cession d’immobilisations corporelles 20 000
 L’augmentation du capital
Cession d’immobilisations financières 142 000
Récupération sur créances immobilisée 22 000
1152 : Réserves facultatives 1140 : Réserve légale
Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 420 000
Augmentation du capital : apports 420 000 Début ; 600 000 Début ; 51000

Subvention d’investissements - Diminution : 100 000 Augmentation : 114 500 Diminution : 0 Augmentation : 15 500
Augmentation des dettes de financement (D) 600 000 SC : 614 500 SC : 66 500
(nettes de prime de remboursement)
Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 1 405 650 Tableau des réserves :
2-Emplois stables de l’exercice Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020
Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 692 000
Réserve légale 51 000 15 500 - 66 500
Acquisition d’immobilisations incorporelles 180 000
Réserves facultatives 600 000 114 500 100 000 614 500
Acquisition d’immobilisations corporelles 512 000
Acquisition d’immobilisations financières -
Augmentation de capital 500 000 + 20 000 – 100 000 = 420 000
Augmentation des créances immobilisée -
Remboursement des Capitaux Propres (F) -
Remboursement des dettes de financement (G) 200 000 5 – Les ratios
Emplois en Non-valeur (H) : 12 000
Ratios Valeur Moyenne du Commentaire
Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 904 000 secteur
Augmentation dettes x 100 600 000 ∗ 100 Les dettes de financement souscrites fiancent
𝑨𝒄𝒒𝒖𝒊𝒔𝒊𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 𝒊𝒎𝒎𝒐𝒃 80% 86,70% des nouvelles acquisitions. Ce ratio est
692 000 supérieur à celui du secteur. Le source
= 86, 71% principale de financement de l’entreprise est les
4- dettes .

Dans le cas de l’existence des Ecarts de conversion-actif, il convient de les Acquisitions immob x 100 692 000 ∗ 100 70% Les investissements représentent une grande
TF
Total des emplois part des Emplois presque 77% des emplois
annuler en les intégrant dans les comptes correspondant pour revenir aux 904 000 stables . Ce ratio est supérieur à celui du
montants historiques (initiaux) = 76,55% secteur.
84
Sujet de l’Examen National du BTS - Session Mai 2019
Application 6
Filière : Comptabilité et Gestion Épreuve : Etude 2

DOSSIER 1 : Analyse financière de l’information comptable (12 points)

DELICEPRO est une entreprise qui fabrique et commercialise des produits gourmands et sains à base d’ingrédients 100
% naturels et de grande qualité. Elle propose différents types de produits : des biscuits, des fruits mixés, des desserts
frais, des produits laitiers et des biscuits apéritifs. Votre chef de mission vous demande d’apprécier la situation
financière de l’entreprise à travers l’analyse dynamique de son tableau de financement.  ANNEXE n° 2 – EXTRAIT – Bilan simplifié au 31/12/2018 :
Actifs Bruts A&P Nets Passif Nets
 ANNEXE n° 1 – EXTRAIT – Bilan simplifié au 31/12/2017 Frais d’établissement 132 500 64 625 67 875 Capital social 4 430 000
Actifs Bruts A&P Nets Passif Nets Brevets, marques, D et V 320 000 32 000 288 000 Primes d’émissions 391 000
Frais d’établissement 112 500 31 500 81 000 Capital social 3 600 000 Fonds commercial 1 080 000 - 1 080 000 Réserve légale 115 000
Fonds commercial 1 080 000 - 1 080 000 Réserve légale 100 000 Terrains 612 000 - 612 000 Réserve facultative 606 000
Terrains 612 000 - 612 000 Réserve facultative 1 071 000 Construction 3 360 000 888 000 2 472 000 Résultat net 330 000
Construction 3 060 000 720 000 2 340 000 Résultat net 300 000 ITMO 4 000 000 1525000 2 475 000 Dettes de financement 3 100 000
ITMO 4 050 000 1170000 2 880 000 Dettes de financement 3 996 700 Matériel de transport 2 210 000 892 000 1 318 000 Prov pour R et Ch 439 000
Matériel de transport 2 160 000 540 000 1 620 000 Prov pour R et Ch 396 000 Mobiliers, mat. De bureau 802 000 260 200 541 800 Subvention d’investi 80 000
Mobiliers, mat. De bureau 792 000 180 000 612 000 Prêts immobilisées 100 000 - 100 000
Prêts immobilisées 121 950 - 121 950 Titres de participation 1 183 275 113 500 1 069 775
Titres de participation 243 000 103 500 139 500 ECA 30 000 - 30 000
Total I 12 231 450 2745000 9 486 450 Total I 9 463 700 Total I 13 829 775 3775325 10 054 450 Total I 9 491 000
Stocks Marchandises 115 200 16 200 99 000 Fournisseurs et CR 687 828 Stocks Marchandises 100 200 10 200 90 000 Fournisseurs et CR 700 000
Stocks Matières 1ère 207 000 18 000 189 000 Personnel 223 500 Stocks Matières 1ère 107 000 8 000 99 000 Personnel 200 000
Stocks des produits finis 346 500 58 500 288 00 Organismes sociaux 181 350 Stocks des produits finis 300 000 50 000 250 000 Organismes sociaux 210 000
Clients et comptes ratta 891 000 117 000 774 000 Etat 1 170 454 Clients et comptes ratta 700 000 100 000 600 000 Etat 1 500 000
Autres débiteurs 459 450 - 459 450 Autres débiteurs 400 450 - 400 450
TVP 76 500 - 76 500 TVP 76 500 10 000 66 500
Total II 2 095 650 209 700 1 885 950 Total II 2 263 132 Total II 1 684 150 178 200 1 505 950 Total II 2 610 000
Banques 405 000 - 405 000 Banques 104 568 Banques 515 000 - 515 000 Banques 138 000
Caisses 54 000 - 54 000 Caisses 163 600 - 163 600
Total III 459 000 - 459 000 Total III 104 568 Total III 678 600 - 678 600 Total III 138 000
Total général 14 786 100 2954700 11 831 400 Total général 11 831 400 Total général 16 192 525 3953525 12 239 000 Total général 12 239 000
85
 ANNEXE n° 3 – EXTRAIT - Tableau des immobilisations autres que financières :  ANNEXE n° 4 – EXTRAIT - Tableau des amortissements :

Nature Brut Augmentations Diminutions Brut 13/12 Nature Cumul Dotations de Amort sur Cumul fin de
01/01 début de l’exercice immob l’exercice
Acquisi Product Vireme Cession Retrait Vireme l’exercice sorties
tion

Immobilisation Immobilisation en non-


en non-valeurs valeurs

Frais 112 500 20 000 132 500 Frais préliminaires 31 500 33 125 - 64 625
préliminaires
Charges à répartir sur PE
Immobilisations
incorporelles Primes de remboursement

Brevets, 320 320 000 Immobilisations


marques droits 000 incorporelles
et V.S
Immobilisation en
Fonds 1 080 000 1 080 000 recherche
commercial
Brevets, marques, droits 32 000 32 000
Immobilisations
corporelles Fonds commercial
Terrains 612 000 612 000 Immobilisations corporelles

Constructions 3 060 000 300 3 3360 000 Terrains


000
Constructions 720 000 168 000 888 000
ITMO 4 050 000 50 000 100 000 4 000 000

Matériel de 2 160 000 200 150 000 2 210 000 ITMO 1 170 000 400 000 45 000 1 525 000
transport 000
Matériel de transport 540 000 442 000 90 000 892 000
Mobilier. 792 000 10 000 802 000
Matériel bureau Mobiliers, matériel bureau 180 000 80 200 260 200
et A.D
Total 1 155 325 135 000
Total 900 250 000
000
N.B : les dotations aux amortissements inscrites ci-dessus relèvent de l’exploitation
86
 ANNEXE n° 5 – Extrait- Tableau des provisions : Travail à faire :

Nature Total Dotations Reprises Total


01/01 31/12 A l’aide des annexes n° 1, 2, 3, 4, 5 et 6 ci-dessus, il vous est demandé de réaliser les travaux suivants :
Exploita Financiè Non Exploitati Financiè Non C
tion res Courant on res

1. Provisions pour 103 500 17 500 7 500 113 500


dépréciation de l'actif 1. Vérifier le montant de la subvention d’investissement figurant sur le bilan de l’entreprise au
immobilisé (TP)
31/12/2018. TAB n°1. (1pt)
2. Provisions
réglementées

3. Provisions durables 396 000 20 000 30 000 7 000 439 000


pour risques et 2. Calculer la capacité d’autofinancement (CAF) à partir du résultat net TAB n° 2. (2pts)
charges

Sous total - Eléments 449 500 20 000 47 500 7 500 7 000 552 500
durables
3. Retrouver le montant de l’augmentation du capital par apport en numéraire et le montant des
4. Provisions pour 209 700 51 200 10 200 92 700 178 200
dépréciation de l'actif dividendes distribués au cours de l’exercice 2018. TAB n° 3. (2pts)
circulant (hors
trésorerie)

Sous total - Eléments 209 700 51 200 10 000 92 700 178 200
non durables 4. Etablir le tableau de financement relatif à l’exercice 2018. Justifier les calculs. TAB n° 4. (5 pts)
Total 709 200 71 200 57 500 92 700 7 500 7 000 730 700

 ANNEXE n° 6 - Informations complémentaires : 5. A partir des résultats obtenus dans le tableau de financement, Commenter l’évolution de la trésorerie,

du besoin de financement et du fonds de roulement fonctionnel. TAB n° 5. (2pts)


 Au cours de l’exercice 2018, l’entreprise DELICEPRO a procédé à une double augmentation de capital, par
incorporation de 600 000 DH des réserves facultatives et par apport en numéraire.

 Le 01/01/2018, l’entreprise DELICEPRO a perçu une subvention d’investissement d’un montant de 100 000 DH
pour financer l’acquisition d’une machine amortissable sur 5 ans.

 Les écarts de conversion-actif sont relatifs à un emprunt bancaire, contracté au cours de l’exercice 2018 auprès
d’une banque française, remboursable in fine au bout de 4 ans. Cet emprunt affiche un montant de 200 000 DH
suivant la conversion au cours du 31/12/2018.

 Au cours de l’exercice 2018, l’entreprise DELICEPRO a procédé à la cession d’une installation technique et d’un
matériel de transport. Le produit de cession total s’élevait à 100 000 DH.
87
Correction

TAB n° 1- Montant de la subvention TAB n°3 - le montant de l’augmentation de capital en numéraire et le montant des dividendes distribués :

Le montant de la subvention a permis l’acquisition d’un bien immobilisé au début d’exercice 2018. L’augmentation de capital :
Le bien en question est amortissable linéairement sur 5 ans. On sait que le montant de la subvention
 Au cours de l’exercice 2018, l’entreprise a procédé à une double augmentation de capital, par
figurant sur le bilan s’affiche avec le montant net des reprises sur subventions d’investissement de
incorporation de 600 000 DH des réserves facultatives et par apport en numéraire.
l’exercice.
Donc le montant est de : 100 000 – (100 000/5) = 80 000 DH.
Passif 2018 2017
Capital social 4 430 000 3 600 000
TAB n° 2- Capacité d’autofinancement (C.A.F.) – (Méthode additive) (2 pts) Primes d’emissions 391 000 -
Réserve légale 115 000 100 000
Réserve facultative 606 000 1 071 000
Eléments Calculs Montant Résultat net de l’exercice 330 000 300 000
Résultat net de l’exercice 330 00
Tableau des réserves :
+ Dotation d’exploitation 1 155 325 + 20 000 1 175 325
Eléments 2017 Augmentation Diminution 2018
+ Dotation financiers - 47 500
Réserve légale 100 000 15 000 - 115 000
+ Dotations non courant - -
Réserve facultative 1 071 000 135 000 600 000 606 000
- Reprise d’exploitation - -

- Reprise financières - 7 500 Capital ( 4 430 000 – 3 600 000 ) + ( 391 000 – 0 ) – 600 000 = 621 000
- Reprise non courant (durable + y compris Reprise sur subvention 27 000

reprise sur Subvention d’investissement ) = 100 000 / 5 = 20 000 Dividendes distribués

+ 7 000 RNC Tableau d'affectation du résultat de l'exercice 2017 --> Dividendes distribués en 2018

- Produits de cession des immobilisations 100 000 Eléments Montant Eléments Montant

+ VNA des immobilisations cédées ( 100 000 – 45 000 ) + 115 000 Résultat de l’exercice 2017 300 000 Réserve légale 15 000
( 150 000 – 90 000 ) +/-Report a nouveau 2017 -
Réserves facultative 135 000
= Capacité d’autofinancement 1 533 325
Dividendes 300 000 – 15 000 – 135 000 - 0
=150 000
Report à nouveau 0

Total 300 000 Total 300 000


88
TAB n° 4- Tableau de financement de l’exercice (modèle normal) 3,75 pts (0.125 pt par case)

A Le tableau de synthèse des masses du bilan B Tableau des emplois et ressources

Masses 2018 2017 Variation [ A – B ] 1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice


Emplois Ressources
Financement permanents 9 491 000 9 463 700 27 300
Autofinancement (A) 1 383 325
Actif immobilisée 10 054 450 9 486 450 568 000 Capacité d’autofinancement 1 533 325

Le fond roulement global - 563 450 -22 750 540 700 Distribution de Bénéfices (Dividendes) 150 000
Cessions et réduction d’immobilisation (B) 121 950
Actif circulant (HT) 1 505 950 1 885 950
Cession d’immobilisations incorporelles -
Passif circulant (HT) 2 610 000 2 263 132
Cession d’immobilisations corporelles 100 000
Le besoin de financement global - 1 104 050 - 377 182 726 868 Cession d’immobilisations financières -
Trésorerie Nette 540 600 354 432 186 168 Récupération sur créances immobilisée 21 950

Calculs justificatifs Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 721 000
Augmentation du capital : apports 621 000
Tableau des TP
Subvention d’investissements 100 000
Eléments 217 Augmentation Diminution 2018
Augmentation des dettes de financement (D) 170 000
Dettes de financement 243 000 940 275 - 1 183 275
(nettes de prime de remboursement)
Tableau des dettes & créances Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 2 396 275

Eléments 217 Augmentation Diminution 2018 2-Emplois stables de l’exercice


Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 1 820 275
Dettes de financement 3 996 700 200 000 1 096 700 3 100 000
Acquisition d’immobilisations incorporelles 320 000
Prêts immobilisés 121 950 - 21 950 100 000 Acquisition d’immobilisations corporelles 560 000
Acquisition d’immobilisations financières 940 275
TAB n° 5 - Commentaire
Augmentation des créances immobilisée -
D’après le tableau de financement ci-dessus, on peut relever un certain nombre de points :
- Le fonds de roulement fonctionnel (FRF) : Remboursement des Capitaux Propres (F) -
Le montant du fonds de roulement pour chaque exercice ainsi que la variation du FRF affichent un montant négatif, ce Remboursement des dettes de financement (G) 1 096 700
qui veut dire que les ressources durables ne permettent pas de financer intégralement les emplois stables. Entre l’exercice Emplois en Non-valeur (H) : 20 000
2017 et 2018, le déficit de ressources pour le financement des emplois stable s’est aggravé. Ceci peut être expliqué en
partie par le montant des investissements engagés au courant de l’exercice 2018. L’augmentation des ressources durables Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 2 936 975
décidée en 2018 n’a pas permis de couvrir le montant des investissements engagés par l’entreprise. III – Variation du besoin de financement global 726 868
- Le besoin en fonds roulement (besoin de financement global) :
Pour les deux exercices successifs le besoin de financement global représente une ressource excédentaire. Aussi, sur les IV – Variation de la trésorerie 186 168 -
deux exercices la variation du BFG représente une ressource excédentaire. Cela veut dire que l’activité génère non pas un Total général 3 123 143 3 123 143
besoin mais plutôt une ressource excédentaire. Par rapport à l’exercice 2018, l’excédent de ressources généré par l’activité
a connu un réel rebondissement. Il a passé de 377 182 DH à 1 104 050 DH.
- Sur les deux exercices la trésorerie est positive. En effet, c’est l’excèdent de ressources générées par l’activité qui finance
le déficit de ressources constatées au niveau du FRG. Par rapport à 2017, la trésorerie de l’entreprise a augmenté
de 186 168 DH.
89
Examen de fin de formation Session Juin 2016 V1 Tableau des amortissements ( 6 Points )
Application 7 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises Immobilisations SDP Augmentat° Diminution SFP

Charges à répartir sur plusieurs 40 640 ? - 54 808


DOSSIER 5 : Diagnostic financier : 30/120 points Brevets, marques, droits et v.s 30 480 ? - 54 640

Constructions 192 770 ? - 294 690


La société "DALIDA" est une société spécialisée dans la construction et l’exploitation de installations ITMO 31 200 ? ? 99 254
thermiques au capital de 200 000 KDH. Son directeur financier remet à votre disposition les informations Matériel de transport 24 080 ? ? 27 500
suivantes ( annexe I, II et III ) en vue de mener une analyse de sa situation financière ( selon l'approche
Mobilier, matériel de bureau 66 165 ? ? 70 625
dynamique ) et de répondre aux questions suivantes :
Autres immobilisations corporelles 14 310 ? ? 15 215
1 - Compléter l'état des informations complémentaires ( ANNEXE I ) (20 Points )
Immobilisations corporelles en cours 12 720 ? ? 14 080
2 - Etablir le tableau de financement de l'exercice 2015 ( ANNEXE II et III ) ( 8 Points )
Total 412 365 312 637 94 190 630 812
3 - Commenter vos résultats obtenus ( 2 Points )

Tableau des provisons ( 1 Point )


ANNEXE I : Etat des informations complémentaires en KDH ( à compléter et à rendre avec la copie ) Eléments SDP Dotations Reprises SFP

Provisions réglementées 1 345 ? - 2 890


Tableau des immobilisations ( 4,5 Points )
Sous total ( 1 ) ? ? - ?
Immobilisations SDP Acquisition Cession SFP

Charges à répartir sur plusieurs 50 800 30 200 - 81 000 Tableau des PMV réalisées sur cession d'immobilisations ( 1.5 Point )

Total ( 1 ) 50 800 30 200 - 81 000 Immobilisations VO ∑ Amort VNA Prix de Value


cession
Brevets, marques, droits et v.s 200 500 150 000 - 350 500 + -

Total ( 2 ) 200 500 150 000 - 350 500 Constructions - - - - - -

Constructions 1 270 000 - - 1 270 000 ITMO 87 500 82 000 ? - - 5 500

ITMO 314 000 ? ? 456 500 Matériel de transport 12 000 11 800 ? ? 250 -

Matériel de transport 52 000 ? ? 82 000 Mobilier, matériel de bureau 115 115 - ? 25 -

Mobilier, matériel de bureau 33 600 ? ? 33 827 Autres immobilisations corporelles 235 235 - - - -

Autres immobilisations corporelles 88 220 ? ? 94 685 Immobilisations corporelles en cours 45 40 5 - - 5

Immobilisations corporelles en cours 23 850 ? ? 23 940 Total 99 895 94 190 5 705 475 275 5 505

Total ( 3 ) 1 781 670 279 177 99 895 1 960 952 Tableau des dettes de financement ( 1 Point )
Prêts immobilisés 92 000 - ? 90 800 Eléments SDP Souscription Remboursement SFP

Total (4) 92 000 - 1 200 90 800 Autres dettes de financement 8 700 ? ? 10 700

Total ( 1 + 2 + 3 + 4 ) 2 124 970 459 377 101 095 2 483 252 Total 8 700 3 200 1 200 10 700
90
Tableau des capitaux propres ( 3 Points ) ANNEXE II : Informations complémentaires :

- La variation des charges à répartir sur plusieurs exercices comporte 2 200 d'augmentation par virement
Capitaux propres SDP Augmentati Diminution SFP
on - Aucune reprise durable n'a eu lieu.
- Aucun prêt consenti au titre de 2015
Capital social ou personnel 200 000 ? - 300 000
- Quatre échéances d'emprunt ( principal seulement ) ont été remboursées au cours de 2015 de 300 chacune.
Primes d’émission, de fusion, d’apport - 15 400 - 15 400
- Une seule forme d'augmentation du capital a eu lieu au cours de l'exercice 2015.
Réserve légale 20 000 - - 20 000

Autres réserves (Réserves facultatives) - ? - 18 900 ANNEXE III : Tableau de financement de l'entreprise ( 8 Points )
Report à nouveau 4 500 - ? -

Résultats nets en instance d’affectation 6 200 - ? - 1 - Tableau du synthèse des masses du bilan en KDH ( 2.5 Points )

Résultat net de l’exercice 8 200 9 800 8 200 9 800


Masses 2015 2014 Variation [ A – B ]

CAF Méthode additive ( 3 Points )


Emplois Ressources

Financement permanents 1 196 320 950 640


Eléments Exercice 2015
Actif immobilisée 1 075 200 820 630
Résultat net de l’exercice Le fond roulement global

Bénéfice + Actif circulant (HT) 923 300 840 500

Perte - Passif circulant (HT) 845 100 795 200

+ Dotation d’exploitation durables (1) Le besoin de financement


global
+ Dotations financières (1)
Trésorerie Nette
+ Dotations non courantes ( 1 )

- Reprise d’exploitation ( 2 )

- Reprises financières ( 2 )

- Reprises non courantes (2) (3)

- Produits des cessions d’immobilisations cédées

+ Valeur nettes d’amortissements des immobilisations cédées

= Capacité d’autofinancement ( CAF )

- Distribution de bénéfices

= Autofinancement
91
2 - Tableau des emplois et ressources en KDH ( 5.5 Points )

1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice


Emplois Ressources Rappel
Autofinancement (A)
Capacité d’autofinancement
VNA = VO de l’immob cédée - ∑𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒓𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 de l’immob cédée
Distribution de Bénéfices (Dividendes)
Cessions et réduction d’immobilisation (B)
Produits de cession VNA +/- value
Cession d’immobilisations incorporelles
Cession d’immobilisations corporelles
Augmentation du K Augmentation (Capital social) + Augmentation (Primes) – Diminution (Réserves)
Cession d’immobilisations financières
Récupération sur créances immobilisée
Règles de présentation du
Augmentation des capitaux propres et assimilés (C)
tableau de financement

Augmentation du capital : apports Tableau des emplois Incorporation par


Les virements de compte à compte ne doivent pas être retenus
et ressources réserves
Subvention d’investissements
Augmentation des dettes de financement (D) Tableau de synthèse
Etablie à partir des montants nets
(nettes de prime de remboursement) des masses

Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D]


2-Emplois stables de l’exercice
Acquisition et augmentation des immobilisations (E)

Acquisition d’immobilisations incorporelles


Acquisition d’immobilisations corporelles
Acquisition d’immobilisations financières
Augmentation des créances immobilisée
Remboursement des Capitaux Propres (F)
Remboursement des dettes de financement (G)

Emplois en Non-valeur (H)


Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H]
92
Correction
Tableau des amortissements ( 6 Points )
1– Immobilisations SDP Augmentat° Diminution SFP
Tableau des PMV réalisées sur cession d'immobilisations ( 1.5 Point ) Charges à répartir sur plusieurs 40 640 14 168 - 54 808
Immobilisations VO ∑ Amort VNA Prix de Value
cession Brevets, marques, droits et v.s 30 480 24 160 - 54 640
+ -
Constructions 192 770 101 920 - 294 690
Constructions - - - - - -
ITMO 31 200 150 054 82 000 99 254
ITMO 87 500 82 000 5 500 - - 5 500
Matériel de transport 24 080 15 220 11 800 27 500
Matériel de transport 12 000 11 800 200 450 250 -
Mobilier, matériel de bureau 66 165 4 575 115 70 625
Mobilier, matériel de bureau 115 115 - 25 25 -
Autres immobilisations corporelles 14 310 1 140 235 15 215
Autres immobilisations corporelles 235 235 - - - -
Immobilisations corporelles en cours 12 720 1 400 40 14 080
Immobilisations corporelles en cours 45 40 5 - - 5
Total 412 365 312 637 94 190 630 812
Total 99 895 94 190 5 705 475 275 5 505

VNA = VO – ∑ Amortissements Prix de cession = VNA +/- Value Tableau des provisions ( 1 Point )
Eléments SDP Dotations Reprises SFP
Tableau des immobilisations ( 4,5 Points ) Provisions réglementées 1 345 1 545 - 2 890
Immobilisations SDP Acquisition Cession SFP Sous total ( 1 ) 1 345 1 545 - 2 890
Charges à répartir sur plusieurs 50 800 30 200 - 81 000

Total ( 1 ) 50 800 30 200 - 81 000 Tableau des dettes de financement ( 1 Point )


Eléments SDP Souscription Remboursement SFP
Brevets, marques, droits et v.s 200 500 150 000 - 350 500
Autres dettes de financement 8 700 3 200 1 200 10 700
Total ( 2 ) 200 500 150 000 - 350 500
Total 8 700 3 200 1 200 10 700
Constructions 1 270 000 - - 1 270 000

ITMO 314 000 230 000 87 500 456 500 Tableau des capitaux propres ( 3 Points )
Matériel de transport 52 000 42 000 12 000 82 000 Capitaux propres SDP Augmentat Diminution SFP
Mobilier, matériel de bureau 33 600 342 115 33 827 Capital social ou personnel 200 000 100 000 - 300 000
Autres immobilisations corporelles 88 220 6 700 235 94 685 Primes d’émission, de fusion, d’apport - 15 400 - 15 400
Immobilisations corporelles en cours 23 850 135 45 23 940 Réserve légale 20 000 - - 20 000
Total ( 3 ) 1 781 670 279 177 99 895 1 960 952 Autres réserves (Réserves facultatives) - 18 900 - 18 900
Prêts immobilisés 92 000 - 1 200 90 800 Report à nouveau 4 500 - 4 500 -
Total (4) 92 000 - 1 200 90 800 Résultats nets en instance d’affectation 6 200 - 6 200 -
Total ( 1 + 2 + 3 + 4 ) 2 124 970 459 377 101 095 2 483 252 Résultat net de l’exercice 8 200 9 800 8 200 9 800
93
CAF Méthode additive ( 3 Points ) Tableau des emplois et ressources en KDH ( 5.5 Points )
Eléments Exercice 2015 1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice
Emplois Ressources
Résultat net de l’exercice
Autofinancement (A) 329 212
Bénéfice + 9 800 Capacité d’autofinancement
Perte - - Distribution de Bénéfices (Dividendes) -
Cessions et réduction d’immobilisation (B) 1 675
+ Dotation d’exploitation durables (1) 312 637
Cession d’immobilisations incorporelles -
+ Dotations financières (1) -
Cession d’immobilisations corporelles 475
+ Dotations non courantes ( 1 ) 1 545
Cession d’immobilisations financières -
- Reprise d’exploitation ( 2 ) - Récupération sur créances immobilisée 1 200
- Reprises financières ( 2 ) - Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 115 400
- Reprises non courantes (2) (3) - Augmentation du capital : apports 115 400
- Produits des cessions d’immobilisations cédées 475
Subvention d’investissements -
Augmentation des dettes de financement (D) 3 200
+ Valeur nettes d’amortissements des immobilisations cédées 5 705
(nettes de prime de remboursement)
= Capacité d’autofinancement ( CAF ) 329 212
Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 449 487
- Distribution de bénéfices - 2-Emplois stables de l’exercice
= Autofinancement 329 212 Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 429 177
Acquisition d’immobilisations incorporelles 150 000
2 – Tableau de financement
Acquisition d’immobilisations corporelles 279 177
Tableau du synthèse des masses du bilan en KDH ( 2.5 Points )
Acquisition d’immobilisations financières -
Masses 2015 2014 Variation [ A – B ] Augmentation des créances immobilisée -
Remboursement des Capitaux Propres (F) -
Emplois Ressources
Remboursement des dettes de financement (G) 1 200
Financement permanents 1 196 320 950 640 245 680 Emplois en Non-valeur (H) : 28 000
Actif immobilisée 1 075 200 820 630 254 570 Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 458 377
Le fond roulement global 121 120 130 010 8 890 III – Variation du besoin de financement global 32 900
Actif circulant (HT) 923 300 840 500 82 800 IV – Variation de la trésorerie - 41 790
Total général 491 277 491 277
Passif circulant (HT) 845 100 795 200 49 900

Le besoin de financement 78 200 45 300 32 900


global  La variation des charges à répartir sur plusieurs exercices comporte 2 200 d'augmentation par virement
Les virements de compte à compte ne doivent pas être retenus : Donc 30 200 – 2 200 = 28 000
Trésorerie Nette 42 920 84 710 41 790
94
Sujet de l’Examen National du BTS - Session Mai 2014
Application 8
Filière : Comptabilité et Gestion Épreuve : Etude 2

DOSSIER 1 : ANALYSE FINANCIERE DE L’ENTREPRISE N° Intitulés des comptes Solde au Mouvements 2012 Solde au
01/01/2012 31/12/2012

1111 Capital social 8 400 3 600 12 000


CAS 2 :
1119 Actionnaires, capital souscrit – non appelé 800 400 400
La société HITEC SA, une entreprise industrielle, est en restructuration avec
1121 Primes d’émission 284 576 860
l’ouverture de son capital à des investisseurs étrangers, dans le cadre d’un projet de
1140 Réserve légale 1 776 292 2 068
développement durable. La direction souhaite soumettre aux investisseurs un
1152 Réserves facultatives 2 840 1 140 2 560 4 260
diagnostic de la société. Vous participez aux travaux d’analyse des comptes de la
1161 Report à nouveau 56 56 166 166
société au 31.12.12. Vous disposez en annexe des extraits ci-après et des fiches de
1191 Résultat net de l’exercice 5 840 5 840 6 563 6 563
traitement à compléter.
1311 Subventions d’investissement 1 240 1 240
1319 Subventions d’investissement inscrit au CPC 124 124
TRAVAIL A FAIRE :
1481 Emprunts auprès des établissements de Crédit 846 624 1 540 1 762
1485 Avances reçus en comptes courants 1 393 1 201 192
1.4 – Retrouver la capacité d’autofinancement de l’exercice et le montant des
1486 Fournisseurs d’immobilisations 642 87 559 1 114
bénéfices distribués au cours de l’exercice.
1511 Provisions pour litiges 574 347 415 642
1512 Provisions pour garanties 168 168
1.5 – Compléter le tableau de financement de l’exercice en annexe (TAB. 4).
1720 ECP - Diminution des dettes de financement 87 87
Commenter l’évolution de la trésorerie et du fonds de roulement fonctionnel.
2483 Prêts rattachés à des participations 487 124 354
248 Dépôts et cautionnements 142 116 258
2510 Titres de participation 890 524 1 414
2720 ECA - Augmentation des dettes de financement 168 168
2920 Provisions pour déprécation des immob incorp 268 231 472 527
2951 Provisions pour dépréciation des TP 178 146 324
6512 VNA des immobilisations incorporelles cédées 1 855 1 855
6513 VNA des immobilisations corporelles cédées 4 039 4 039
7512 Produit de cession des immobilisations incorporelles 1 340 1 340
7513 Produit de cession des immobilisations corporelles 3 450 3 450
95
 EXTRAIT - Tableau des immobilisations autres que financières : Montant en KDH NOTES : montants en KDH

Nature Brut Augmentations Diminutions Brut  Distribution des bénéfices, intervenue au cours de l’exercice, 2 878.
01/01 13/12
Acquisi Product Vireme Cession Retrait Virem  Le capital social le 01.01.12 est composé de 42 000 actions de 200 dh chacune.
tion t e
 Augmentation du capital social au cours de l’exercice par émissions de 18 000 actions :
Immobilisation 1 648 1 436 1 248 1 836
en non-valeurs
- Incorporation de réserves : 5 700 actions gratuites
Immobilisations 5 460 1 855 3 605
incorporelles - Apports en numéraire : 8 000 actions nouvelles émises au prix de 272 dh, libérées en partie.

Immobilisations 47 734 12 558 5 734 8 626 18 545 646 8 626 46 835 - Conversion de dettes : 4 300 actions contre des dettes exigibles en comptes courants bloqués des
corporelles
associés, émises au pair et libérées en totalité.

 Ecart de conversion Actif : avances en comptes courants bloqués des associés.


 EXTRAIT - Tableau des amortissements : Montant en KDH
 Ecart de conversion Passif : dettes des fournisseurs d’immobilisations.

Nature Cumul début Dotations de Amort sur Cumul fin de


de l’exercice l’exercice immob sorties l’exercice

 TAB 4 : Tableau de financement de l’exercice


Immobilisation en non- 1 422 784 1 248 958
valeurs
Tableau du synthèse des masses du bilan en KDH
Immobilisations incorporelles
Masses 2018 2017 Variation [ A – B ]
Immobilisations corporelles 32 172 5 651 15 152 22 671
Financement permanents 30 430 22 819

Actif immobilisée 29 822 22 480

Le fond roulement global


 Extrait- Tableau des provisions :
Actif circulant (HT) 13 956 13 915

Passif circulant (HT) 13 390 13 462


Nature Total Dotations Reprises Total
01/01 31/12 Le besoin de financement global
Exploita Financiè Non Exploitati Financiè Non C
tion res Courant on res
Trésorerie Nette
Sous total A 1 188 415 146 472 347 168 213 1 493
Eléments
durables

Sous total B 1 859 656 118 227 2 170


Elements non
durables
96
Correction

1 – 4 : Calcul de la CAF

Eléments Calculs Montant Tableau des réserves :


Résultat net de l’exercice au 31/12/2012 6 563 Eléments Solde au Augmentation Diminution Solde au
01/01/2012 31/12/2012
Bénéfice 6 563
Réserve légale 1 776 292 - 2 068
+ Dotation d’exploitation 6 850
Réserves facultatives 2 840 2 560 1 140 4 260
DEA des immobilisations en NV 784
DEA des immobilisations corporelles 5 651 Dividendes distribués
DEP pour garantie 415

+ Dotation financiers 146 Tableau d'affectation du résultat de l'exercice


Eléments Montant Eléments Montant
Dotations aux provisions pour dépréciations des immobilisations 146
Résultat de net au 01/01 5 840 Réserve légale 292
+ Dotations non courant 472
+ Report a nouveau (SC) 56
DEA des immobilisations incorporelles 472 Réserves facultative 2 560

- Reprise d’exploitation 347 Dividendes 5 896 – 292 – 2 560 - 166


=2 878
Reprises Sur provisions pour garantie 347 Report à nouveau 166
- Reprise financières 168
Total 5 896 Total 5 896
Reprises Sur provisions pour pertes de change 168

337
- Reprise non courant 1 – 5 : Tableau de financement

Tableau du synthèse des masses du bilan en KDH


RAE des immobilisations incorporelles 213
Reprises sur subventions d’investissement 124 Masses 2018 2017 Variation [ A – B ]

- Produits de cession des immobilisations 4 790 Financement permanents 30 430 22 819

PC, Immobilisations incorporelles 1 340 Actif immobilisée 29 822 22 480


PC, Immobilisations corporelles 3 450 Le fond roulement global 608 339 269
+ VNA des immobilisations cédées 5 894 Actif circulant (HT) 13 956 13 915
= Capacité d’autofinancement 14 283 Passif circulant (HT) 13 390 13 462
Dividendes 2 878 Le besoin de financement global 566 453 113
Autofinancement 11 405 Trésorerie Nette 42 - 114 156
97
Tableau des emplois et ressources en KDH

1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice


Tableau des réserves : en KDH
Emplois Ressources
Autofinancement (A) 11 405 Eléments Solde au Augmentation Diminution Solde au
01/01/2012 31/12/2012
Capacité d’autofinancement 14 283
Réserve légale 1 776 292 - 2 068
Distribution de Bénéfices (Dividendes) 2 878
Cessions et réduction d’immobilisation (B) 4 914 Réserves facultatives 2 840 2 560 𝟓 𝟕𝟎𝟎 ∗ 𝟐𝟎𝟎 4 260
𝟏 𝟎𝟎𝟎
Cession d’immobilisations incorporelles 1 340
Cession d’immobilisations corporelles 3 450 =1 140

Cession d’immobilisations financières


Eléments Solde au Augmentation Diminution Solde au
Récupération sur créances immobilisée 124 01/01/2012 31/12/2012
Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 3 876
Capital souscrit non appelé - 800 400 400
Augmentation du capital : apports 2 636
Subvention d’investissements 1 240
Augmentation des dettes de financement (D) 2 099
Capital 3 600 + 576 – 1 140 – 400 = 621 000
(nettes de prime de remboursement)
Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 22 294
2-Emplois stables de l’exercice Tableau des dettes de financement
Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 18 932 Eléments Solde au Augmentation Diminution Solde au
01/01/2012 31/12/2012
Acquisition d’immobilisations incorporelles -
Emprunts auprès des établ. 846 1 540 624 1 762
Acquisition d’immobilisations corporelles 18 292
banc
Acquisition d’immobilisations financières 524
Avances reçus en comptes 1 393 1 201 192
Augmentation des créances immobilisée 116 courants
Remboursement des Capitaux Propres (F) -
Fournisseurs 642 559 87 1 114
Remboursement des dettes de financement (G) 1 657 d’immobilisations
Emplois en Non-valeur (H) 1 436
Total - 2 099 1 912
Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 22 025
III – Variation du besoin de financement global 113
Remboursement des dettes = 624 + 1 201 - 168 = 1 657
IV – Variation de la trésorerie 156
Total général 22 294 22 294
98
Examen de Fin de module Session Juin 2020 TSGE
Application 9 Filière : Technicien spécialisé en gestion des entreprises

2017 2016
Dossier n°1 : PARTIE THEORIQUE (10 Pts) Actif Brut A/P Net Net

Immobilisations en non-valeur :
1) Définir les notions suivantes : 4 Pts Frais préliminaires 40 000 22 500 17 500 22 500
- Fonds de Roulement
Immobilisations corporelles :
- Excédent Brute d’Exploitation Terrains 200 000 - 200 000 150 000
2) Quel est l’intérêt des Soldes Intermédiaires de Gestion ? 3 Pts Construction 410 000 188 750 221 250 115 000
Matériel de transport 700 000 355 000 345 000 390 000
3) Expliquer l’utilité du Bilan Financier 3 Pts
Immobilisations financières :
Prêts immobilisés 23 750 - 23 750 31 750
Dossier n°2 : PARTIE PRATIQUE (30 Pts)
Stocks :
Matières et fournitures 10 500 - 10 500 22 500
Informations complémentaires : Produits finis 31 000 2 250 28 750 45 750

Créances de l’actif circulant :


Cession d’une voiture au prix de 74 000 (cumul amorti 110 000). Et Acquisition d’une autre au prix de 415 000 Clients et comptes rattachés 13 500 2 000 11 500 37 000
Terrains et construction : Acquisition et pas de cession
Trésorerie actif :
Récupération d’une fraction du prêt immobilisé (prêt au personnel) Banque 4 500 4 500 52 000
Remboursement de 50 000 d’un Emprunt et Souscription d’un nouvel emprunt en 2017 Caisse - - 23 000
Totaux 1 433 250 570 500 862 750 889 500
Répartition du résultat 2016 :
- Réserve légale : 12 500 Passif 2017 2016
- Réserve facultative : 350
Capitaux propres :
- Dividendes : le Reste Capital social 600 000 600 000
Réserve légale 82 500 70 000
Autres réserves 850 500
Travail à faire : Résultat Net - 9 500 85 200

Dettes de financement :
1) Présenter le tableau de la CAF (CAF Additive) (Annexe 1) 5 Pts Autres dettes de financement 150 000 100 000
2) Compléter les Tableaux ETIC en (Annexe 2) 6 Pts
Provision pour risque et charges 15 000 12 500
3) Compléter le Tableau de synthèse des masses du Bilan en (Annexe 3) 6 Pts
4) Compléter le tableau des Emplois et des Ressources en (Annexe 4) 10 Pts
Dettes du passif circulant :
5) Etablir un diagnostic financier de cette Entreprise Fournisseurs et comptes rattachés 19 500 17 000
Autres créanciers 4 400 4 300
Totaux 862 750 889 500
99
 Annexe 1 : La CAF selon la méthode additive  Annexe 2

Tableau des immobilisations


Eléments Exercice 2015 Eléments 2016 Augmentation Diminution 2017

Résultat net de l’exercice Frais préliminaires 40 000 40 000

Terrains 150 000 200 000


Bénéfice +
Construction 275 000 410 000
Perte -

+ Dotation d’exploitation durables (1) Matériel de transport 460 000 700 000

+ Dotations financières (1) Prêts immobilisés 31 750 23 750

+ Dotations non courantes ( 1 ) Total 956 750 1 373 750

- Reprise d’exploitation ( 2 )

- Reprises financières ( 2 ) Tableau des amortissements

- Reprises non courantes (2) (3) Eléments 2016 Augmentation Diminution 2017

- Produits des cessions d’immobilisations cédées Frais préliminaires 17 500 22 500

+ Valeur nettes d’amortissements des immobilisations cédées Construction 160 000 188 750

= Capacité d’autofinancement ( CAF ) Matériel de transport 70 000 355 000


- Distribution de bénéfices Total 247 500 566 250
= Autofinancement

Tableau des provisions

 Annexe 3 : Tableau de synthèses des masses Eléments 2016 Augmentation Diminution 2017

Provisions pour R & C 12 500 15 000


Masses 2018 2017 Variation [ A – B ] Total 12 500 15 000
Financement permanents

Actif immobilisée
Le fond roulement global

Actif circulant (HT)

Passif circulant (HT)

Le besoin de financement global

Trésorerie Nette
100
Correction  Annexe 2

 1 : Annexe 1 : La CAF selon la méthode additive Tableau des amortissements

Eléments Exercice 2015 Eléments 2016 Augmentation Diminution 2017

Frais préliminaires 17 500 5 000 - 22 500


Résultat net de l’exercice
Construction 160 000 28 750 - 188 750
Bénéfice +
Matériel de transport 70 000 395 000 110 000 355 000
Perte - - 9 500
Total 247 500 428 750 110 000 566 250
+ Dotation d’exploitation durables ( 428 750 + 2 500 ) 431 250

+ Dotations financières -
Tableau des provisions
+ Dotations non courantes -
Eléments 2016 Augmentation Diminution 2017
- Reprise d’exploitation -

- Reprises financières - Provisions pour R & C 12 500 2 500 - 15 000

- Reprises non courantes - Total 12 500 2 500 - 15 000

- Produits des cessions d’immobilisations cédées 74 000

+ Valeur nettes d’amortissements des immobilisations cédées 65 000  Annexe 3 : Tableau de synthèses des masses
= Capacité d’autofinancement ( CAF ) 412 750

- Distribution de bénéfices 72 350 Masses 2018 2017 Variation [ A – B ]


= Autofinancement 340 400 Financement permanents 838 850 868 200 - 29 350

 2 : Annexe 2 Actif immobilisée 807 500 709 250 98 250

Le fond roulement global 31 350 158 950 127 600


Tableau des immobilisations
Actif circulant (HT) 50 750 105 250 - 54 500
Eléments 2016 Augmentation Diminution 2017
Passif circulant (HT) 23 900 21 300 2 600
Frais préliminaires 40 000 - - 40 000
Le besoin de financement global 26 850 83 950 57 100
Terrains 150 000 50 000 - 200 000
Trésorerie Nette 4 500 75 000 70 500
Construction 275 000 135 000 - 410 000

Matériel de transport 460 000 415 000 175 000 700 000

Prêts immobilisés 31 750 - 8 000 23 750

Total 956 750 600 000 183 000 1 373 750


101
Correction

 4 : Annexe 4 : Tableau des emplois et ressources  5 : Analyse financier de l’entreprise :

1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice  L’entreprise a réalisé un important programme d’investissement durant cet exercice 2017 de valeur de 600 000 Dh et a dû
Emplois Ressources
rembourser une partie de ses dettes de financement pour un montant de 50 000 Dh.
Autofinancement (A) 340 400
Capacité d’autofinancement 412 750  Pour financer ces Emplois stables, elle a dégagé 522 000 Dh de Ressources stables principalement par autofinancement de

Distribution de Bénéfices (Dividendes) 72 350 valeur de 340 400 Dh et par souscription d’un nouvel Emprunt de valeur de 100 000 Dh ainsi que par cession
Cessions et réduction d’immobilisation (B) 82 000
d’immobilisation 74 000 Dh.
Cession d’immobilisations incorporelles -
Cession d’immobilisations corporelles 74 000  Mais entre les Ressources dégagées et les Emplois réalisés il y a un décalage en faveur des Emplois : l’augmentation des
Cession d’immobilisations financières -
Emplois est supérieure à celle des Ressources. Ce qui a entrainé une dégradation du FDR de 127 500 Dh. (Insuffisance des
Récupération sur créances immobilisée 8 000
Augmentation des capitaux propres et assimilés (C) 0 Ressources par rapport aux Emplois)

Augmentation du capital : apports -  En même temps on constate une diminution du BFRG, qui a descendu de 83 950 Dh à 26 850 Dh, du fait de la réduction
Subvention d’investissements -
des Stock et des Créances. Mais cette diminution n’a pas couvert la dégradation du FDR ce qui a entrainé une
Augmentation des dettes de financement (D) 100 000
(nettes de prime de remboursement) détérioration de la Trésorerie nette de 75 000 Dh en 2016 à 4 500 Dh en 2017.
Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D] 522 400
2-Emplois stables de l’exercice
Acquisition et augmentation des immobilisations (E) 600 000
Acquisition d’immobilisations incorporelles -
Acquisition d’immobilisations corporelles 600 000
Acquisition d’immobilisations financières -
Augmentation des créances immobilisée -
Remboursement des Capitaux Propres (F) -
Remboursement des dettes de financement (G) 50 000
Emplois en Non-valeur (H) : -
Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H] 650 000
III – Variation du besoin de financement global 57 100
IV – Variation de la trésorerie - 70 500
Total général 650 000 650 000
102

Partie 1 : Analyse de la performance de l'organisation L'état des soldes de gestion « ESG » 2 : Les retraitements

Rémunération du personnel externe  - Autres charges externes


1 : Tableau de formation des résultats (TFR)
 + Charges de personnel
N° Signe Eléments Montant Retraitement Après retraitements
Subvention d’exploitation  - Subvention d’exploitation
711 Ventes de M/ses en l’état

611 - Achats revendus de merchandises  + Ventes de marchandises E/se ; Industriel


I = Marge Brut sur vente en l’état
Ou
 + Ventes de biens et services E/se : Commerciale
712 Ventes de biens et services produits

713 +/- Variation des stocks de produits Sous-Traitance  - Autres charges externes
714 + Immobilisation produit par l’entreprise pour elle même
 + Achat consommées de M&F Matières 1ère
II = Production de l’exercice Ou
612 Achats Consommés de matières et fournitures
 + Charges de personnel Main d’œuvre

613/614 + Autres charges externes


Crédit-bail  - Autres charges externes
III = Consommation de l’exercice
𝐕𝐚𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐝′ 𝐨𝐫𝐢𝐠𝐢𝐧𝐞 ;𝐯𝐚𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐫é𝐬𝐢𝐝𝐮𝐞𝐥𝐥𝐞
IV = La valeur ajoutée (I + II – III)  + Dotation d’exploitation = 𝐃𝐮𝐫é𝐞 𝐝′ 𝐚𝐦𝐨𝐫𝐭𝐢𝐬𝐬𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭

716 + Subvention d’exploitation


 + Charges d'intérêts = Redevances – Dotation
616 - Impôts & taxes
3 : La capacité d’autofinancement
617 - Charges de personnel

V = EBE ou IBE La CAF selon la méthode additive La CAF selon la méthode soustractive

718 + Autres produits d’exploitation Mode de calcul Mt Mode de calcul Mt

Résultat net de l’exercice 2020 EBE ou IBE TFR


618 - Autres charges d’exploitation

719 + Reprises d’exploitation, transfert de charges + Dotation d’exploitation (durable ) E + Autres Produits d’exploitations TFR
+ Reprise d’exploitation : liée aux éléments circulant et transferts des
619 - Dotations d’exploitation + Dotation financiers(durable ) F Circulant
Charges
+ Produits financier (hors reprise sur amortis & provisions des éléments
VI = Résultat d’exploitation + Dotations non courant (durable) G A–I
durables)
73 Produits financiers A - Reprise d’exploitation (durable) H + Produits non courants (hors reprise sur amortis & provisions des
C–J–K
éléments durables et Produit de Cession des immobilisations)
63 - Charges financières B - Reprise financières (durable) I
- Autres Charges d’exploitations TFR
VII = Résultat financier - Reprise non courant (durable + y compris - Dotations d’exploitation ; liée aux éléments circulant Circulant
J
reprise sur Subvention d’investissement )
VIII VI+VII Résultat courant - Charges financiers (hors dotations reprise sur amortis & provisions des
- Produits de cession des immobilisations K B–F
éléments durables)
75 Produits non courants C
+ VNA des immobilisations cédées L - Charges non courants (hors dotation sur amortis & provisions des
D–G–L
63 - Charges non courantes D éléments durables et VNA des immobilisations cédées)
Capacité d’autofinancement 120 000
- Impôt sur résultat TFR
IX = Résultat non courant Dividendes 20 000
Capacité d’autofinancement 120 000
L’autofinancement 100 000
670 - Impôt sur résultat Dividendes 20 000
L’autofinancement 100 000
X = Résultat net de l’exercice
103

Partie 2 : Analyse de l'équilibre financier de l'organisation Le bilan fonctionnel

1 : L’élaboration du bilan fonctionnel 2 : Le bilan fonctionnel condensé


Emplois Actif circulant TA Ressources stables Passif circulant TP
Éléments Actif Mt % Passif Mt %
stables E HE CP DLT HE HE
Total comptable Bruts Bruts Bruts Bruts Nets Nets Nets Nets Nets Ressources stables E+F
∑ des amortissements et Emplois stables
A A Capitaux propres E E/10 000
provisions 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎

Dettes de financement F F/10 000


Frais préliminaires
Prime de remboursement Actif circulant
B B Passif circulant
G G
des obligations d'exploitation 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎 d'exploitation 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎

Charges à répartir sur Actif circulant hors


C C Passif circulant hors
H H
plusieurs exercices d'exploitation 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎 d'exploitation 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎

Les écarts de conversions Trésorerie Actif D D Trésorerie Passif I I


𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎 𝟏𝟎 𝟎𝟎𝟎
ECA Augmentation des
dettes Total 10 000 100% Total 10 000 100%

ECA diminution des


aucun retraitement 3 : Les agrégats fondamentaux de l’équilibre
Créances
ECP Augmentation des  Le fons de roulement global = Financement permanent – Actif immobilisée
Créances  Besoin (ou la ressource) en fonds de roulement = Stock + Clients – Fournisseurs
ECP Diminution des  La trésorerie nette = FRG – BFRG = Trésorerie actif – Trésorerie passif
aucun retraitement
dettes
4 : Les différents scénarios de l’équilibre du bilan
Effets Escomptés Non
Echus (E.E.N.E.) Situation 1 Situation 2 Situation 3

+ FRG BFRG TN FRG BFRG TN FRG BFRG TN


Le crédit-bail +VO +VNA
∑Amrt + + + + + - - + -

soldes créditeurs favorable défavorable défavorable


bancaires
Situation 4 Situation 5 Situation 6
Concours bancaires FRG BFRG TN FRG BFRG TN FRG BFRG TN
+ - + - - + - - -
Intérêts courus sur
emprunts favorable défavorable défavorable

Intérêts courus sur prêts


Pour résoudre Réduire les stocks

BFRG
Totaux A B C D E F G H I ce problème Diminuer les créances clients
Augmenter les dettes fournisseurs
Le bilan fonctionnel est construit à partir du bilan comptable avant répartition (le résultat de l'entreprise est compris
Augmenter les ressources propres

FRG
dans les capitaux propres), auquel on apporte des corrections : Diminuer les immobilisations
104

Partie 3 : Analyse de la solvabilité de l'organisation Le bilan financier

1 : L’élaboration du bilan financier

Eléments AI Stocks: Créances TA CP DLMT DCT TP Dettes de fournisseurs :


flottant & TVP  À plus d’un an + –
 Renouvelable + –
Total bilan comptable net nets Nets Nets Nets Nets Nets Nets Nets
Dettes de fournisseurs :
Immobilisations en non-valeurs – –  À moins d’un an – +
 Ne sera jamais réglée +70% -100%
Les ECP / Durable + – +30%
Les ECP / Circulant + – Provision pour R & C :
( Durables )
subventions d’investissement –L’IS –L’IS
 Qui couvrent un risque dont – +
l'échéance est – d'un an
[V Réel – V Comptable] = +/- +ou – +ou –
 Sans objet ( injustifiée ) + 70% – 100% + 30%
[V Réel – V Comptable] = +ou +ou – +ou –
Provision pour R & C :
– value sur AC +ou – +ou –
( momentanées )
Amrt/Prov réel > Amrt/Prov comp – –  Qui couvrent un risque dont + –
l'échéance est + d'un an
Amrt/Prov réel < Amrt/Prov comp + +  Sans objet ( injustifiée ) + 70% –100%
+30%
Spéculation – +
Dividendes – +
Stocks

Outil - sécurité + –
Totaux financières A B C D E F G H
Périmé – - Rossignol – –
Créance

Renouvelable + –
2 : Le bilan fonctionnel condensé 3 : Les agrégats fondamentaux de l’équilibre
Irrécouvrable – –
 Le fons de roulement financier
Couvert par provision Aucune retraitement Actif Mt Passif Mt = Financement permanent – Actif immobilisée
Durable
ECA

Non couvert par – –  Besoin (ou la ressource) en fonds de roulement


provision Capitaux propres E
Actif immobilisée = Stock + Clients – Fournisseurs
A
(Valeurs immobilisée)
Couvert par provision Aucune retraitement Dettes de financement F  La trésorerie nette
Circulant
ECA

Non couvert par – – Stocks B = FRG – BFRG = T/actif – T.passif


DCT G
provision Créances & TVP C Réduire les stocks

BFRG
Les TVP Trésorerie Actif D Trésorerie Passif H Diminuer les créances clients
 FACILEMENT négociable – +
Total 10 000 Total 10 000 Augmenter les dettes fournisseurs
 Prix de Vte > Prix d’achat + + Ou
 Prix de Vte < Prix d’achat – – Augmenter les ressources propres
4 : Les différents scénarios de l’équilibre du bilan

FR
G
Les TVP Diminuer les immobilisations
 DIFFICILEMENT négociable + – Situation 1 Situation 2 Situation 3
Situation financière
 Prix de Vte > Prix d’achat + + FRF BFR TN FRF BFR TN FRF BFR TN favorable
 Prix de Vte < Prix d’achat – – + + + + + - - + -

Plafond d’escompte – + Situation 4 Situation 5 Situation 6


Situation financière Pour résoudre
FRF BFR TN FRF BFR TN FRF BFR TN défavorable ce problème
+ - + - - + - - -
105
 La CAF & L’autofinancement  Tableau d'affectation du résultat de l'exercice 2019
Eléments Montant Eléments Mt Eléments Montant
Résultat net de l’exercice 2020
+ Dotations aux amortissements et provisions durables Résultat net 2019 320 Réserves A
Partie 4 : Analyse dynamique des flux financiers Le tableau de financement +/-Report a N 2019 -20 R à N 2020 B
- Reprises sur amortissements & provisions durables
- Produits des cessions d’immobilisations cédées Dividendes 300 – A – B
1 : Tableau de synthèse des masses : + Valeur nettes d’amortissements des immobilisations cédées Total 300 Total 300
= Capacité d’autofinancement ( CAF )
Variation [ A – B ] - Dividendes (L'affectation du résultat de l'exercice 2019)
Masses Exercice : A Exercice précédent :B Produit de cession = VNA -/+ value
= L’autofinancement
Financement permanents Nets Nets - +
 Tableau des réserves
Actif immobilisée Nets Nets + -
Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020
Le fond roulement global - +
Les réserves L'affectation du résultat de Diminution = (2019) +
Actif circulant (HT) Nets Nets + - ( Légale – Autres réserves ) l'exercice 2019 : Réserves : A Augmentation – (2020)

Passif circulant (HT) Nets Nets - + L’augmentation du capital = ∆ du capital + ∆ Primes – Diminution ( Tableau des réserves ) – Diminution (Capital souscrit non appelé)

Le besoin de financement global + -


 Tableau des emplois et ressources
Trésorerie Nette + -  Les virements de compte à compte ne doivent pas être retenus
 Les amortissements et les provisions ne doivent pas être déduits des montants à inscrire dans le tableau de financement. On travaille donc
avec les valeurs brutes
2 : Tableau des emplois et ressources :  Ne pas inscrite dans le TF l’augmentation de capital par incorporation des réserves ou consolidation des dettes
 Dans le cas de l’existence des Ecarts de conversion-actif (Augmentation des dettes / Augmentation des créances ), il convient de les
 Tableau des immobilisations
annuler en les intégrant dans les comptes correspondant pour revenir aux montants historiques (initiaux)
Eléments 2019 Augmentation ( L’acquisition ) Diminution( Cession ) 2020
1-Ressources Stables de l’Exercice Exercice
Les immobilisations Bruts Les nouvelles immobilisations La valeur d’origine de Bruts Emplois Ressources
2019 acquis l’immobilisation cédée 2020 Autofinancement (A)
Capacité d’autofinancement La CAF
Augmentation = (2020) + Diminution = (2019) +
Diminution – (2019) Augmentation – (2020) Distribution de Bénéfices (Dividendes) Dividendes
Cessions et réduction d’immobilisation (B)
VNA = VO de l’immob cédée - ∑𝒅’amorts de l’immob cédée Cession d’immobilisations incorporelles Produit de cession
 Tableau des amortissements Cession d’immobilisations corporelles Produit de cession
Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020 Cession d’immobilisations financières Produit de cession
Récupération sur créances immobilisée
Les immobilisations amortissables Dotations aux amortissements ∑D’amortissements des Augmentation des capitaux propres et assimilés (C)
2020 immobilisations cédés Augmentation du capital : apports
Subvention d’investissements = Subvention net + Reprise sur Subvention
 Tableau des provisions Augmentation des dettes de financement (D)
(nettes de prime de remboursement)
Eléments 2019 Augmentation Diminution 2020
Total 1 : Ressources Stables [A+B+C+D]
Provisions durables Dotations aux provisions 2020 Reprises sur provisions 2020 2-Emplois stables de l’exercice
( Classe 1 & 2 ) Acquisition et augmentation des immobilisations (E)
Acquisition d’immobilisations incorporelles
Acquisition d’immobilisations corporelles
 Tableau des créances & dettes
Acquisition d’immobilisations financières
Eléments 2019 Augmentation Diminution 2017 Augmentation des créances immobilisée
Remboursement des Capitaux Propres (F)
- Créances immobilisées Bruts Augmentation des créances Récupération sur créances Bruts
Remboursement des dettes de financement (G)
- Prêts immobilisés immobilisée immobilisée
Emplois en Non-valeur (H) :
- Dépôts et cautionnements Total 2 : Emplois durables [E+F+G+H]
III – Variation du besoin de financement global
Dettes de financement -Contracté un nouvelle emprunt Remboursement de l’emprunt IV – Variation de la trésorerie
Total général
106
Les ratios
Les ratios de rentabilité Les ratios de l’endettement
Ratios Formule Interprétation Ratios Formule Interprétation

La rentabilité financière Résultat net La rentabilité financière mesure la capacité des capitaux investis par les Résultat d′ exploitation Capacité à rembourser les charges financières via les revenus du
capitaux propres actionnaires et associés (capitaux propres) à dégager un certain niveau de profit. Capacité de remboursement cycle d’exploitation
Charges financières
La rentabilité E.B.E La rentabilité économique mesure le succès plus ou moins grand des
économique Actif économique brut investissements entrepris. Elle compare le résultat réalisé à l'actif qui permet de ∑Dette Capacité à rembourser les dettes via les revenus du cycle
faire fonctionner l'entreprise
Résultat d′expoitation excédent brut d’exploitation d’exploitation
Actif économiqe net Actif économique = AI + BFR
Endettement net Il permet d’évaluer le nombre d’années que l’entreprise consacrerait
La rentabilité commerciale CAF à rembourser ses dettes en utilisant sa capacité d’autofinancement :
En principe, le ratio doit être inférieur à 3 ou 4.
Résultat net Mesure la capacité de l'entreprise à dégager du profit
Taux de profitabilité Endettement net = ∑ Dettes financières – Les disponibilités
Chiffre d′affaires
Marge commerciale Charges d′intérêts
Taux de marge Mesure la part de l'activité commerciale dans la réalisation du CA Poids des intérêts par rapport au CA Selon la doctrine ce ratio ne doit pas majorer 5%
commerciale CA HT
Chiffre d′affaires
Taux de marge brut Excédent brut d’exploitation Mesure la capacité a mesure la capacité de l'entreprise à générer un résultat pour Les ratio de structure financière
d'exploitation un niveau de CA sans tenir compte de la politique d'investissement et de
Chiffre d′affaires
Le ratio d'autonomie financière Les capitaux propres - S'il est > 1, l'entreprise est autonome , et a la possibilité de
financement de l'entreprise à dégager du profit
𝐷𝐿𝑀𝑇 + 𝐷𝐶𝑇 recourir à des crédits extérieurs.
Les ratios de mesure de l’évolution de l’activité - S'il est < 1, l'entreprise est trop endettée La santé financière de
l'entreprise est alors en danger
Taux de croissance du CA 2020 − CA 2019 Il mesure l’évolution du chiffre d’affaires sur deux exercices
CA = Les capitaux propres
CA 2019 Le ratio d’indépendance financière - S'il est > 50%, bonne situation, l'entreprise peut toujours
𝐷𝐿𝑀𝑇 s'endetter à long et moyen terme
- S'il est < 50%, l'entreprise n'est plus capable de s'endetter, elle
Taux de croissance de la VA 2020 − VA 2019 Il mesure l'évolution de la richesse créée par l'entreprise. La variation de ce ratio
=
VA 2019 doit de ce fait reconstituer son capital ou l'augmenter
VA peut être liée à la croissance ou à la régression de l'activité, à la maitrise des
consommations externes, au recours éventuel à la sous-traitance, à l'importance Couverture de l'actif immobilisé Financement permanent Permet de vérifier le respect du principe de l'équilibre financier (
des moyens en personnel et en matériel mis en œuvre ( Ratio de financement permanent ) Actif immobilisée Doit être > 1 )

EBE 2020 − EBE 2019 Il mesure la capacité de l'entreprise à maitriser ses charges de personnel et à Couverture des capitaux investis Financement permanent Permet de vérifier que les ressources stables financent non
Taux de croissance de =
EBE 2019 rentabiliser son activité. Un taux élevé implique une forte capacité de l'entreprise Actif immobilisée + BFRG seulement les emplois stables mais aussi le besoin d'exploitation
L’EBE
à développer ses activités (plus prudent)

Les ratios de rendement Taux d’endettement Dettes de financement Le taux d'endettement mesure le niveau des dettes d'une entreprise
Valeur ajoutée Ces ratios sont des indicateurs du nombres de DH de VA crées Capitaux propes par rapport à ses fonds propres. Il concourt, avec d'autres éléments,
réalisation de la

Productivité du personnel à l'appréciation de la solvabilité d'une entreprise


Effectifs par DH de capitaux investis et par tête d'employé
VA
La

Les ratio de liquidité


Productivité du capital Valeur ajoutée
Ratio de liquidité générale AC + Trésorerie Actif Il permet de vérifier que les actifs à moins d'un an permettront de
Capitaux investis
DCT rembourser les dettes à moins d'un an.
𝐼𝑚𝑝𝑜𝑡𝑠 𝑒𝑡 𝑡𝑎𝑥𝑒𝑠 𝑅é𝑚𝑢𝑛é𝑟𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑢 𝑝𝑒𝑟𝑠𝑜𝑛𝑛𝑒𝑙 𝐴𝑚𝑜𝑟𝑡𝑖𝑠𝑠𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡𝑠
L’Etat = Salariés = Capital technique =
La répartition

𝑉𝐴 𝑉𝐴 𝑉𝐴
Créances + Trésorerie Actif
de la VA

Trésorerie réduit (à échéance) Les stocks peuvent avoir une liquidité très aléatoire (l'entreprise n'a
𝐷𝑖𝑣𝑖𝑑𝑒𝑛𝑑𝑒𝑠 𝐶𝑕𝑎𝑟𝑔𝑒𝑠 𝑑′𝑖𝑛𝑡é𝑟ê𝑡 𝐴𝑢𝑡𝑜𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 DCT pas la certitude que ses clients vont acheter le stock). Il est d'usage
Actionnaires = Bailleur de fond = Entreprise =
𝑉𝐴 𝑉𝐴 𝑉𝐴 de les enlever pour apprécier exclusivement les éléments dont la
liquidité est plus sure.
Les ratios de solvabilité Trésorerie Actif
Trésorerie immédiate Il traduit la capacité à faire immédiatement face à son passif
Total acitf Il permet de vérifier que les actifs sont supérieurs aux dettes et permettront leur DCT exigible.
La solvabilité EBE Il doit être le plus éloigné possible de 0
remboursement en totalité. Il doit être supérieur à 1 .
107
Questions théoriques avec réponses

Partie 1 : Analyse de la performance de l'organisation L'état des soldes de gestion « ESG »

Quelle est l’utilité de l’ESG pour les Entreprises ? Quel est l’intérêt de la CAF ? Quel est le rôle de la CAF dans la gestion financière de l’Ese ?

L’ESG permet d'apprécier l'activité et la rentabilité de l'entreprise notamment à l'aide des différents soldes de gestion. C’est un indicateur qui permet de mesurer la capacité de l’Ese à financer ses investissements par ses propres ressources
Ces derniers permettent de comprendre la construction du résultat en identifiant et mettant en valeur quelques internes
indicateurs clés tels que la marge, la valeur ajoutée, l’excédent brut d’exploitation ou encore le résultat d’exploitation.
Ils permettent aussi la comparaison entre entreprises du même secteur et taille et entre les exercices comptables d’une Définir la notion de l’autofinancement
même entreprise.
L'autofinancement est l'action d'acquérir une chose avec ses propres réserves financières sans avoir recours au crédit
Définir la marge brute ou marge commerciale ou à l'émission d'obligations pour une personne donnée. Cela consiste donc à se financer soi-même, par ses propres
ressources, ses propres capitaux et ses fonds propres : c'est un financement interne.
La marge commerciale est utilisée pour les entreprises de négoce et la marge de production pour les entreprises qui
Définir la notion de l’autofinancement
produisent. C’est un indicateur de pilotage primordial pour le chef d’entreprise qui mesure sa performance
commerciale.
L'autofinancement est l'action d'acquérir une chose avec ses propres réserves financières sans avoir recours au crédit
Définir la marge brute ou marge commerciale ou à l'émission d'obligations pour une personne donnée. Cela consiste donc à se financer soi-même, par ses propres
ressources, ses propres capitaux et ses fonds propres : c'est un financement interne.
La marge commerciale est utilisée pour les entreprises de négoce et la marge de production pour les entreprises qui
produisent. C’est un indicateur de pilotage primordial pour le chef d’entreprise qui mesure sa performance Présenter les avantages et les limites de la CAF ?
commerciale.
Voici les principaux avantages de l'autofinancement :
Définir le taux de marge et donner sa formule - Aucune dépendance financière par rapport à des éléments externes (actionnaires, banques, créanciers…)
𝑀𝑎𝑟𝑔𝑒 𝑐𝑜𝑚𝑚𝑒𝑟𝑐𝑖𝑎𝑙𝑒 - Aucune dette,
C’est le taux de la marge commerciale réalisée par rapport à un - Autonomie de prise de décision.
montant d’achat de Mses déterminé. Il concerne surtout les sociétés 𝐴𝑐𝑕𝑎𝑡𝑠 𝑟𝑒𝑣𝑒𝑛𝑑𝑢𝑠 𝑑𝑒 𝑀𝑠𝑒𝑠
Les principaux inconvénients de l'autofinancement sont :
commerciales et les sociétés mixtes - Ressources financières limitées pour la croissance et le développement,
Que signifie la production de l’exercice ? - Pression accrue liée aux moyens limités ;
- Prise en compte dans le calcul de la CAF de charges non décaissées effectivement et des produits pas encore
La production est un solde qui concerne les Eses de production et qui résulte de l’addition de la production vendue encaissés effectivement.
+/- production stockée + production immobilisée.
Quelles sont les différentes sources de financement des investissements pour une Ese ?
Définir la Valeur Ajoutée
1) Ressources internes : Autofinancement
La VA est un solde qui mesure la richesse brute créée par l’entreprise dans le cadre de son activité. La valeur ajoutée 2) Ressources externes :
est ensuite répartie entre les facteurs de production (le travail et le capital) et l’Etat à travers les impôts et taxes. - Emprunts
- Subventions
C’est quoi l’Excédent brute d’exploitation ? - Crédit-bail
- Dans des cas rares par des ressources à court terme
EBE est un indicateur de la performance économique de l’Ese. Il constitue le premier indicateur de la performance de
gestion d’une Ese sans prendre en compte sa politique financière et d’investissement. Il permet de mettre en évidence
un résultat qui ne tient pas compte de la politique de financement et d’investissement de l’entreprise, ni des
événements exceptionnels.

Définir la notion de la CAF (capacité d’autofinancement)

La capacité d’autofinancement correspond à la capacité de l’entreprise à générer des ressources internes découlant de
la réalisation de son activité globale, courante et non-courante.a
108
Questions théoriques avec réponses

Partie 2 : Analyse de l'équilibre financier de l'organisation Le bilan fonctionnel Partie 3 : Analyse de la solvabilité de l'organisation Le bilan financier

C’est quoi un bilan fonctionnel ? C’est quoi un bilan financier ?

Le bilan fonctionnel est un résumé comptable ordonné de manière à mettre en évidence différentes masses de Le bilan financier ou bilan de liquidité est établit dans le but d'évaluer le patrimoine de l'entreprise et d'apprécier sa
fonction économique, qui permettent de calculer le fonds de roulement fonction FRF, le besoin en fonds de roulement solvabilité à court terme. Dans ce bilan les rubriques son fondés sur le critère de liquidité (Actif) et d'exigibilité (Passif).
global BFG et la trésorerie nette Ainsi le bilan financier informe les actionnaires et les tiers sur la solvabilité et la liquidité de l'entreprise. L'analyse du
Quel est l’intérêt du bilan fonctionnel ? bilan constitue un ensemble d'outil et de méthode permettant de porter une appréciation sur la situation financière et
les performances de l'entreprise
Il s'agit d'analyser la capacité d'une entreprise à faire face à ses engagements, en mettant en évidence les différentes En quoi consiste la solvabilité ?
fonctions de l’Ese notamment l’exploitation l’hors exploitation, le financement et l’investissement.
En quoi consistent les retraitements et les reclassements du bilan fonctionnel ? Elle consiste à évaluer dans une perspective de liquidation forcée, l'aptitude d'une entreprise à rembourser toutes ses
dettes en réalisant l'ensemble de son actif. Cette évaluation intéressant principalement les prêteurs, se fait en
Le principe de pas des retraitements et reclassements du bilan fonctionnel consiste d’affecter le poste concerné dans la déterminant l'actif net.
masse où sa signification économique est la plus pertinente.
C’est quoi la liquidité d’une Entreprise ?
Définir le Fonds de Roulement Fonctionnel FRF
La liquidité d’une Ese est la disponibilité immédiate de ses fonds, car une entreprise peut être solvable mais ne pas
C'est la part des ressources stables disponibles après le financement des actifs immobilisés et actifs sans valeurs pour disposer de liquidité immédiate pour payer ses dettes.
contribuer à couvrir les besoins de financement liés à l'exploitation.
En quoi consiste l’étude ou l’analyse de la liquidité d’une entreprise ?
Quelle est l’utilité de l’étude du FRF ?
Elle consiste, dans une perspective de continuité d'exploitation à évaluer l'aptitude d'une entreprise à honorer ses
Le FDR permet de mesurer la contribution que les ressources stables apportent au financement des besoins engagements à court terme par la réalisation de ses actifs liquidables à moins d'un an
d’exploitation (FDR positif) ; ou alors de la dépendance totale du financement de l’activité vis-à-vis des crédits
fournisseurs et des crédits de trésorerie (FDR négatif) Il constitue une marge de sécurité, car il représente la partie des
ressources durables qui va financer l’actif circulant Partie 4 : Analyse dynamique des flux financiers Le tableau de financement
Définir le besoin en Fonds de Roulement global FRG
C’est quoi un Tableau de financement ?
C'est la part des besoins en financement non couverte par les ressources provenant de cette même exploitation.
Le tableau de financement fait partie des cinq états de synthèse. Il est obligatoire pour les entreprises ayant un chiffre
Citer les différents cycles financiers et donner la définition de chaque cycle d'affaires supérieur à 10 Millions de dirhams.
Il explique les variations du patrimoine et de la situation financière de l'entreprise au cours de la période de référence,
On distingue dans l'entreprise trois cycles financiers principaux : Le Cycle d'exploitation ; Le Cycle d'investissement et le une année en général. C'est un document qui pallie les inconvénients du caractère statique du bilan comptable. Il
Cycle des opérations financières décrit entre autres l'ensemble des ressources dont disposé l'entreprise et l'utilisation qu'elle en fait à une période
déterminée
- Le cycle d’exploitation est l'ensemble des opérations réalisées par l'entreprise pour atteindre son objectif : 1) produire
des biens et des services en vue de les échanger ; 2) L'acquisition des biens et des services entrant dans le processus de Quelle est l’utilité du tableau de financement (TF) ? Quels sont les objectifs du TF ?
production : phase d'approvisionnement ; 3) la transformation des biens et des services pour aboutir à un produit fini :
phase de production ; 4) La vente des produits finis : c'est la phase de commercialisation. Le TF permet de visualiser, clairement, l’évolution du bilan et de dire comment les variations des emplois ont été
financées par celles des ressources
- Le cycle d'investissement désigne toutes les opérations relatives à l'acquisition où la création des moyens de Il permet de suivre l’évolution des emplois et des ressources du bilan afin de savoir comment un nouvel investissement
production incorporels (brevets, fonds commercial…), corporels (terrains, machines,…) ou financiers (titres de a été financé ; est-ce par autofinancement, nouveaux emprunts ou augmentation de capital…etc
participation…). Il englobe également la partie immobilisée de l'actif de roulement (stocks, créances,…) Sur quel principe se base le Tableau de Financement ?

- Cycle des opérations financières : Il recouvre l'ensemble des opérations qui interviennent entre l'entreprise et les Bien qu’il puisse parfois être compliqué dans sa mise en œuvre, le TF est simple dans son principe : il s’agit pour
apporteurs de capitaux, il concerne particulièrement les opérations de prêts et d'emprunts. chaque poste du bilan de retracer le total des augmentations et le total des diminutions.
109

Si vous trouvez des erreurs ou si vous avez des suggestions pour


améliorer ce document, merci d'indiquer le chapitre et le titre …
Contactez-moi sur :

Fatah_abdelaaziz

Fatah abdelaaziz

06 09 83 33 32

fatah4eco@gmail.com

‫لدعمً على الباٌبال تقدٌرا لمجهودي‬


Si vous avez un offre merci de me contacter à travers mon adresse email.
www.paypal.me/AbdelaazizFatah
110
Cours PDF

https://drive.google.com/file/d/1_9H4lgcwI https://drive.google.com/file/d/1jangDIt23 https://drive.google.com/file/d/1fscTpGns https://drive.google.com/file/d/13ufKr4_H


o4UGUauYJMAoDbq4iyXGit0/view?usp= U45D2Y7RgZr6aaIOphE1TBB/view?usp= pAlzP_isDXF0CzoE0wjv7BEK/view?usp= XeDqJpmTRDh74jL8LuSxgyS5/view?usp
sharing sharing sharing =sharing
Cliquez sur le lien

https://drive.google.com/file/d/1hH- https://drive.google.com/file/d/1mfswZ7xg https://drive.google.com/file/d/1ak0etKGJ https://drive.google.com/file/d/1rFX5_FvG


ARaxB8P14TfoqDyGfx5hn- Ts3umVeiUk67JuB0Pb- LzahAb741f46Ca0Q0rZ_lT9E/view?usp= vdbLm2Jh4-a87UqQuym-
hhwfQGl/view?usp=sharing BHvN_/view?usp=sharing sharing uCHZ/view?usp=sharing
111
Cours PDF Pour télécharger les deux dossiers
1er étape :
Dossier 1 TSGE 1er année
Cliquez sur le lien

Dossier 1 https://drive.google.com/file/d/1PUqFDeYOLoA43auRPMes_Bv0_a7i7avo/view

Dossier 2 https://drive.google.com/file/d/1lOE5t6ey2uuKL_2WUMEPa8y1X7OXW-nV/view

2ème étape :
Cliquez sur : Botton Télécharger

3ème étape :
Cliquez sur : Botton Télécharger quand même
Dossier 2 TSGE 2ème année

votre téléchargement a démarré

4ème étape :
Cliquez droit sur le fichier RAR → Extraire ici (ou Extraire vers [dossier])

Vous aimerez peut-être aussi