Vous êtes sur la page 1sur 2

1.

Choix du type de fondation et son dimensionnement  :

L’étude de fondation, désignée par le dimensionnement ou le prédimensionnement consiste à


déterminer les caractéristiques de cette fondation c’est-à-dire le type, l’ancrage D et les
dimensions B et L, le nombre de pieux ou de puits.

 Principe d’études

Selon l’importance de la charge et la portance des sols de fondation, évaluée en première


estimation par les résistances pénétrométriques :

 On se propose le type de fondation et son ancrage,


 On se donne des paramètres de la fondation, tels que la largeur, longueur, nombre de
pieux ou de puits,
 On détermine la contrainte admissible au poinçonnement et on procède à l’estimation
du tassement.

On propose une fondation superficielle, une semelle isolée à base carrée.

a) Prédimensionnement

On propose l’ancrage de la semelle D=3.50m par rapport au terrain naturel.

0.83+0.85
La pression limite à la base de la semelle est pl= =0.84 Mpa
2
pl
D’où, la contrainte admissible approximative q a= =0.28 Mpa=280 Kpa
3
2 Q 786
Ainsi, la surface S à étudier est S=B = = =3.2m ²
qa 280
D’où, B= 1,50 m

b) Vérification au poinçonnement

La charge est centrée ; selon l’essai pressiométrique :

kp
q a=qo + ∗( ple− po )
3
Avec,

 qa – la contrainte admissible au poinçonnement


 qo=Σ γihi=20∗3.5=70 KPa – contrainte géotechnique après terrassement,
 po=0.5 qo+γ w hw - contrainte géotechnique horizontale avec l’expression de qo avant
terrassement (au moment e l’essai) :
Po=0.5x70= 35 Kpa
 Ple – la contrainte limite équivalent tel que :

p¿ =√3 π pliR si2 R=B ≤ 1m

p¿ =√7 π pliR −¿ cas contraire


Avec pliR = plZ si Z-0.25≤ZiR≤Z+0.25

( p ¿ ¿ lZ + pl (Z+1) )
pliR = si¿ Z+0.25≤ZiR≤Z+0.75
2