Vous êtes sur la page 1sur 4

Définition logistique : La logistique consiste à piloter des flux physiques de produits à destination du client

final en respectant un cahier des charges précis : dans les meilleurs délais, avec la meilleure qualité de service possible, tout en
optimisant les stocks et les flux.

Cette gestion des flux passe par des outils innovants, offrant de la traçabilité ou une image du stock en temps réel.

Gérer les flux physiques/données, mettre à disposition les ressources nécessaires à l’atteinte des objectifs, maîtriser les coûts,
sont autant de critères à prendre en compte pour optimiser sa stratégie logistique.

La logistique peut-être soit intégrée (gérée par la marque comme un service interne) soit externalisée (confiée à un prestataire
spécialisé de type 3PL)

les flux logistiques se différencient selon des notions d’amont et


aval ;
 Amont avec l’organisation de l’approvisionnement, le pilotage des stocks, l’entreposage et l’optimisation des flux du
fournisseur jusqu’à un stock central
 Aval avec la préparation des commandes, l’expédition, le SAV, la gestion des retours et l’optimisation de ces flux

L’optimisation des coûts et des délais est la base d’une logistique maîtrisée. Elle concerne l’optimisation du stock sans atteindre
la rupture et les coûts transport par exemple, afin d’améliorer la qualité de service et de garantir une forte satisfaction client. Elle
doit permettre d’améliorer la productivité des opérateurs, passant également par une communication transversale.

La logistique regroupe plusieurs services qui composent la chaîne


logistique :
 Transport amont : organisation du flux allant du fournisseur à l’entrepôt, opérations douanières
 Réception : réception des marchandises à quai, tri puis envoi vers les racks
 Entreposage : rangement du stock vers un emplacement déterminé à l’aide d’outils de gestion intelligents
 Préparation : picking dans le stock de l’entrepôt puis préparation B2B ou B2C selon un processus spécifique à
chaque marque et type de produit
 Expéditions : commandes confiées au transporteur en charge d’assurer la mise à disposition de la commande vers le
client final, qu’il s’agisse d’un magasin ou d’un client physique
 Transport aval : mise à disposition du produit au client final à l’aide d’outils de pilotage transport
 SAV transport : assistance une fois la commande prise en charge par le transporteur en cas d’anomalie ou de retard
de livraison
 Reverse logistics

Introduction à la Supply Chain

Dans le contexte économique actuel de globalisation des échanges et d’intensification de la concurrence, la plus grande attention est portée à l’objectif de
réduction continue des prix de revient. La maîtrise de la chaîne logistique (Supply Chain en anglais) doit permettre d’atteindre un tel objectif mais également
de respecter les cibles en terme de délais et de qualité de service. L'apparition des notions de juste-à-temps, flux tendus, 0 stock...impose une Supply Chain
toujours plus efficace.
La Supply Chain correspond à la vision globale des flux logistiques de l’entreprise mais aussi de ses fournisseurs et de ses clients.
Le Supply Chain Management permet de gérer cette "chaîne élargie" dans une logique de collaboration entre tous les intervenants.
L'idée générale est que l’optimum globale n'est pas obtenu en sommant des optimums locaux mais grâce la coordination entre acteurs qui ont parfois des
intérêts divergents.
On passe d’une logique de clients / fournisseurs / concurrents à une logique de partenaires. La mise en application d’un tel credo s'appuie sur le
développement des NTIC et des systèmes d’informations (EDI, ERP, etc.).
Citons quelques champs d’action de la supply chain:

 la gestion de production et les approvisionnements > lire l'article


 la gestion de stock et des entrepôts > lire l'article
 le transport et la distribution > lire l'article
 la traçabilité > lire l'article
 la gestion des retours ou reverse logistics > lire l'article
 la gestion des évènements imprévus ou Supply Chain Event Management > lire l'article

definition :
On appelle Supply chain management(SCM)ou en français Gestion de la chaîne logistique (GCL) la gestion de l'ensemble des opérations liées à
la supply chain, c'est-à-dire dès la gestion des flux circulant dans l'entreprise et entre l'entreprise et son environnement (approvisionnement,
livraison,stockage, information, transactions financières...).
Autrement dit c'est gérer l'ensemble des ressources, moyens, méthodes, outils et techniques destinés à piloter le plus efficacement
possible la chaîne globale d'approvisionnement et de livraison d'un produit ou service jusqu'au consommateur final.
La gestion de la chaine logistique conduit à intégrer de nombreux outils (notamment informatiques) qui couvrent des domaines variés:


o
 planification : MRP, JIT, DRP, etc. ;
 fabrication (OPT, CRP, Kanban, etc.) ;
 optimisation des stocks : méthode endogène  ou exogène ;
 transport, entreposage ou magasinage (Warehouse Management Systems, ...) ;
 gestion de l'information :

au plan général : progiciel de gestion intégré (PGI ou ERP),

au plan de la gestion de la relation client (GRC ou CRM), centre d'appel,

au plan de la relation fournisseur : GRF ou SRM,

au plan de la gestion du cycle de vie des produits : PLM ;

 mode de fonctionnement du système d'information proprement dit : EDI, Intranet, Extranet, Portail Web

mode de gestion et de contrôle de la qualité: TQM ou gestion de la qualité totale, ...) etc.

La Supply Chain (chaîne logistique), est le processus qui est généré lorsqu’un client passe une commande jusqu'à
ce que le produit ou le service soit livré et payé. Par conséquent, la Supply Chain comprend la planification,
l'exécution et le contrôle de toutes les activités liées aux flux de matériaux et d’information, à l'achat de matières
premières, à la transformation intermédiaire du produit ainsi qu’à sa la livraison au client final.

Par conséquent, nous pouvons définir la Supply Chain comme étant l'ensemble des étapes et des réseaux utilisés par
un produit, dès sa fabrication jusqu’à son arrivée au client final. Elle se compose de plusieurs fournisseurs et
entreprises qui alimentent chaque maillon de la chaîne.

De nos jours, les Supply Chains sont devenues très complexes en raison de l'internationalisation, de l'augmentation
des types de flux et de l'évolution des modes de consommation mondiaux.

Les différents étapes de Supply Chain


La Supply Chain se divise en trois étapes principales :

 L’approvisionnement : il s'agit de savoir comment, où et quand les matières premières sont obtenues et fournies
pour la fabrication des produits.
 La production : elle comprend la fabrication des produits finis à l’aide de matières premières.
 La distribution : cette phase concerne les activités réalisées afin que les produits atteignent leur destination finale.
Elle s’effectue par le biais d'un réseau de grossistes, d'entrepôts, de magasins physiques ou de plateformes en ligne
(pour les entreprises e-commerce).

La chaîne logistique est souvent associée à la chaîne de valeur, car les produits gagnent de la valeur au fur et à
mesure qu’ils avancent dans le processus. Comme nous l'avons vu dans notre article sur la logistique d'entreposage,
l'entrepôt se situe au cœur de la Supply Chain.
Ce schéma montre les différentes étapes de la Supply Chain.

Différences entre la Supply Chain et la logistique


Nous venons de voir la définition de la Supply Chain mais il nous reste tout de même une question à laquelle
répondre : qu'est-ce que la logistique ? Qu’est-ce qui relie la logistique à la Supply Chain ? En général, nous pourrions
dire que la Supply Chain fait référence au flux complet suivi par un produit jusqu’à ce qu’il soit vendu. La logistique,
quant à elle, fait partie de la Supply Chain et est une discipline qui se concentre sur le stockage, le transport et la
distribution des produits.

La logistique est le secteur d'activité responsable d'acheminer le bon produit à la destination indiquée, dans
les délais impartis, dans les quantités et coût requis, et en bon état. Elle vise à respecter les conditions
convenues au préalable avec le client.

Prenons l’exemple d’un magasin de mobilier : la logistique de cette activité devra être axée sur l'acquisition de
différents types et modèles de meubles destinés à être exposés dans les locaux, ainsi que la fourniture des commandes
effectuées par les clients. Ceux-ci sont conservés dans un entrepôt jusqu'à ce qu'ils soient transportés. Le responsable
logistique du centre établit les itinéraires de transport des meubles en tenant compte des tâches d'assemblage
effectuées lors de la livraison au client final.

Cependant, si ce qui nous intéresse est la Supply Chain d’un meuble, il est nécessaire de revoir toutes les étapes par
lesquelles le produit est passé : l'extraction initiale du bois, sa transformation en planches et en pièces dans l'usine de
meubles, sa distribution ultérieure dans les points de vente, son transport au domicile des clients.

Le tableau ci-dessous résume les différences entre la logistique et la Supply Chain :

Supply Chain Management Gestion logistique

Il s'agit du processus global de fourniture d'un produit : la Il s'agit d'une section de la Supply Chain qui comprend la gestion de
Définition collaboration entre fabricants, fournisseurs, distributeurs, l'entrepôt, des flux de transport internes et externes, des
partenaires commerciaux et consommateurs. approvisionnements ainsi que la livraison finale.

Atteindre un taux de compétitivité maximal sur le marché et


Objectifs Satisfaire le client grâce à une gestion parfaite des commandes.
optimiser les bénéfices.

Entreprises Plusieurs organisations sont généralement impliquées dans une


Peut être entièrement gérée par une même société.
impliquées même Supply Chain.

Relation entre chaque La Supply Chain désigne l'écosystème des processus qui
La logistique englobe une partie des opérations de la Supply Chain.
domaine aboutissent à un produit.

Départements Elle comptabilise plus de départements que la gestion logistique :


Elle regroupe principalement le stockage, le transport et la gestion des
d’entreprise le développement des produits, le contrôle qualité, le service
stocks.
concernés client, les activités logistiques, etc.
La logistique interne est, par définition, la partie de la logistique qui se réfère à l'organisation de tous les flux de
matières et d'information ayant lieu à l'intérieur des propres frontières de l'entreprise. Exemples : les mouvements de
stocks dans l’entrepôt, la gestion des stocks, etc.

En partant de ce principe, il est possible d’identifier différents branches appartenant à l’intralogistique :

 Le transport interne des matériaux : il comprend le transport à l'intérieur des installations de stockage, entre les
différents sites de production et entrepôts de l'entreprise lorsqu’il s’agit d’un fabricant.
 La gestion des stocks et des flux d'information : l'entreprise doit refléter les mouvements physiques de
marchandises dans un système d'information qui contrôle les fluctuations de stocks, les localise et gère les
approvisionnements. Cette tâche est généralement réalisée par des logiciels spécialisés dans la gestion des stocks,
qui effectuent un suivi rigoureux des flux de produits, de leur acquisition et des factures clients.
 La gestion d’entrepôt : elle comprend toutes les opérations qui se déroulent à l'intérieur du centre : la préparation de
commandes, la gestion des emplacements des produits, la réception et l’expédition des marchandises, etc.

La logistique externe quant à elle, couvre le transport des produits jusqu'à leur destination finale.

Vous aimerez peut-être aussi