Vous êtes sur la page 1sur 3

Fiber Distributed Data Interface (FDDI) est un type de réseau informatique

LAN ou MAN permettant d'interconnecter plusieurs LAN à une vitesse de


100 Mbit/s sur de la fibre optique (ce qui lui permet d'atteindre une
distance maximale de 200 km).

Token Ring, est un protocole de réseau local qui fonctionne sur les couches
Physique et Liaison du modèle OSI. Il utilise une trame spéciale de trois
octets, appelée jeton, qui circule dans une seule direction autour d'un
anneau. Les trames Token Ring parcourent l'anneau dans un sens qui est
toujours le même.

En réseau informatique une adresse MAC (Media Access Control) est un


identifiant physique stocké dans une carte réseau ou une interface réseau
similaire et utilisé pour attribuer mondialement une adresse unique au niveau
de la couche de liaison (couche 2 du modèle OSI). C'est la partie inférieure
de celle-ci (sous-couche d'accès au média – Media Access Control) qui
s'occupe d'insérer et de traiter ces adresses au sein des trames
transmises.
Une adresse MAC est constituée de 6 octets et est généralement
représentée sous la forme hexadécimale en séparant les octets par un
double point ou un tiret. Par exemple 5E:FF:56:A2:AF:15 (elle est également
appelée adresse physique). L'adresse FF:FF:FF:FF:FF:FF est particulière, les
données sont envoyées à l'ensemble du réseau local

La notion de broadcast est employée par les techniciens en informatique et


réseaux ; il s'agit à proprement parler, de transmission ou de liaison. Elle
ne doit donc pas être confondue avec télédiffusion.

Illustration d'une communication broadcast : le message part d'un émetteur


unique (rouge) vers l'ensemble des récepteurs (vert).

Protocoles de tunnelisation [modifier]

Les principaux protocoles de tunnelisation sont :


• GRE, souvent remplacé par L2TP, développé par Cisco.
• PPTP (Point-to-Point tunneling Protocol) est un protocole de niveau 2
développé par Microsoft, 3Com, Ascend, US Robotics et ECI
Telematics.
• L2F (Layer Two Forwarding) est un protocole de niveau 2 développé
par Cisco Systems, Nortel et Shiva. Il est désormais quasi-obsolète.
• L2TP (Layer Two Tunneling Protocol) est l'aboutissement des travaux
de l'IETF (RFC 3931) pour faire converger les fonctionnalités de PPTP
et L2F. Il s'agit ainsi d'un protocole de niveau 2 s'appuyant sur PPP.
• IPsec est un protocole de niveau 3, issu des travaux de l'IETF,
permettant de transporter des données chiffrées pour les réseaux IP.
• SSL/TLS offre une très bonne solution de tunnelisation. L'avantage de
cette solution est d'utiliser un navigateur Web comme client VPN.

connexions d'accès à distance ou réseau privé virtuel (VPN, Virtual Private Network). Ce type de
serveur s'appelle un serveur d'accès distant et de réseau privé virtuel (ou plus simplement serveur
d'accès distant/VPN). Il peut également assurer la traduction d'adresses réseau (NAT, Network
Address Translation)

Active Directory est un rôle de Microsoft Windows Server qui permet entre autre de
créer un profil unique pour plusieurs utilisateurs.
Exemple : dans l'entreprise A, il y a 30 PC (windows, Linux et Mac).
Pour s'identifier, l'utilisateur toto doit taper login et mot de passe sur une machine.
Sans AD, son mot de passe et ses données sont stockées sur la machine, donc mot de
passe différent pour chaque PC, données accessibles uniquement sur la machine, ...
Avec AD, il a un unique compte stocké sur le controleur de domaine, il tape son mot de
passe, le PC envoi au controleur qui dit OUI et donne l'adresse ou stocker les données.
Quelle que soit la machine sur laquelle il est, c'est toujours le même profil qui est
chargé depuis le serveur. Idem pour les données dans Mes Documents

Service d'annuaire de Windows 2000, Active Directory permet de gérer les ressources du réseau :
données utilisateur, imprimantes, serveurs, bases de données, groupe, ordinateurs et stratégies de
sécurité.
Les utilisateurs n'ont pas à se préoccuper de la structure physique du réseau pour accéder à ces
ressources.
Active Directory simplifie l'administration du réseau en permettant l'accès à toutes ces ressources à
partir d'un seul et unique point d'administration. Les autres bénéfices sont une structure hiérarchique
flexible et la capacité de montée en charge qui autorise le stockage de plusieurs millions de
ressources.

Un serveur mandataire ou proxy (de l'anglais) est un serveur informatique


qui a pour fonction de relayer des requêtes entre un poste client et un
serveur.( Un serveur proxy est un ordinateur intermédiaire installé entre l'ordinateur de
l'utilisateur et Internet).