Vous êtes sur la page 1sur 2

La fidélisation est une politique visant à conserver les talents et les ressources clés d’une organisation, à travers

la mise en place d’un environnement qui maintien durablement l’attachement de ses salariés à elle-même.
La fidélisation repose à la fois sur le développement de la motivation, de la satisfaction et de l’implication. Elle
est facilitée par les conditions de travail au sein de l’équipe, par le soutien, le challenge, le feedback et par le
contenu du travail et le degré d’autonomie accordé aux individus. L’ensemble de ces conditions contribue à
développer le sentiment d’appartenance des individus.

Rémunération :
La stratégie rémunération qui correspond à l’ensemble des avantages matériels versés en contrepartie de la
contribution d’un ou plusieurs individus à la performance d’une organisation.

Alors, la stratégie de rémunération est en fonction de ce que le salarié apporte à l’Entreprise en termes de
contribution et ce qu’il reçoit en termes de rétribution.

Donc, la rémunération doit être juste et équitable dans les modalités de décision et de distribution, et en ligne
avec les pratiques et les niveaux du marché de l’emploi.

Motivation :

La motivation est un processus comportemental qui initie, guide et soutient les actions des individus
afin d’atteindre des objectifs prédéfinis, aussi La motivation est un facteur déterminant pour augmenter la
productivité du personnel. En effet, c’est un élément clé du succès des entreprises.

Le processus de motivation est un phénomène complexe, au travail il est plus facile de démotiver une équipe
(stresse) que de la motiver.

Alors La motivation répond à plusieurs facteurs, intrinsèques (estime et dépassement de soi, travail
bien fait...) et extrinsèques (reconnaissance tangible, symbolique, réussite visible, atteinte d’objectifs
collectifs...) qui diffèrent en fonction de chaque individu, au cours du temps.

Pour motiver le personnel, il indispensable de :


 Utiliser tous les leviers de motivation en ne se limitant pas au salaire.
 Développer les compétences de l’encadrement au management motivationnel
(implication des équipes, outils de suivi...) pour atteindre les objectifs de performance de
l’organisation.
 Se rappeler qu’il est plus facile de démotiver une équipe que de la motiver (perte de sens,
management inapproprié, conditions de travail, politique de rémunération, absence
d’écoute, de reconnaissance, d’équité, peu de possibilité d’évolution professionnelle...).

Reconnaissance :

La politique de fidélisation est liée de façon logique à un élément du bien-être dans l’Entreprise. C’est la
reconnaissance qui caractérise l’ensemble des pratiques de RH, quotidienne et institutionnelles, mis en œuvre
pour renvoyer à un individu ou à une équipe un signal positif vis-à-vis de leur contribution à la performance de
l’organisation.
Finalement, il faut Inscrire la reconnaissance au cœur de la culture d’entreprise pour renforcer le
sentiment d’appartenance, la valorisation, l’engagement.