Vous êtes sur la page 1sur 11

TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term.

Hachette+internet

Exercice n°1 : Le SEGWAY

La première version du SEGWAY était équipée de batteries NiMH


dont les caractéristiques sont les suivantes : 12V – 0,31 Ah,
masse 143 g. Le besoin en tension est de 72 V .
1- Sachant que la capacité totale des batteries était de 220 Wh,
déterminez le nombre de batteries nécessaires . Faut-il les
raccorder en série ou en parallèle ?
2- Quel est le poids total des batteries ? En déduire leur densité.
Sur les nouveaux SEGWAY, les batteries ont été remplacées par des
batteries LI-ion de caractéristiques : 12 V – 0,58 Ah, masse : 172 g.
3- La disposition des batteries étant toujours la même, déterminez
la nouvelle capacité de l’ensemble des batteries en Ah et Wh.
4- Quel le poids total des batteries ? En déduire leur densité.
Comparez ce résultat à la densité des batteries NiMH.

Exercice n°2 Accumulateur


Un accumulateur de batteries est composé de 10 cellules de caractéristique 12V – 10Ah
chacune. Si l’on désire alimenter un système en 24V, de quelle capacité dispose-t-
on en Ah et Wh ? et comment doit-on brancher la cellule pour être le plus efficace
possible ?

Exercice n°3 Batterie d’un appareil photo

Une batterie d’appareil photo porte les indications suivantes : 3,7V, 1120mAh (Li-ion)
Le chargeur associé à cette batterie porte les indications :
Input : 100-240V AC 50/60Hz 0,085A (100V) – 0,05A (240V)
Output : 4,2V = 0,7 A DC
1- Calculez le temps de charge de la batterie.
2- En considérant un cout du kWh de 0,1372 € (EDF tarif bleu), estimez le coût d’une
charge de l’appareil.

Rédaction Marc VINCENT


1/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

Exercice n°4 Batterie solaire et panneau photovoltaïque


Afin d’équiper un camping-car en
panneaux solaires photovoltaïques, le
propriétaire achète une batterie solaire
ENERSOL 12 V 80Ah et un panneau solaire
12V 40 W.
Pour savoir si ce choix est judicieux,
1- Calculez le temps de charge des
batteries si celles-ci sont complètement
déchargées sachant que le temps de
charge est limité à 6h par jour en moyenne
et selon les conditions climatiques.
2- Combien de panneaux identiques
devrait acheter le propriétaire s’il veut que
ses batteries se chargent en une seule
journée. Calculez le coût de l’installation
hors accessoires et main d’œuvre.
3- Calculez la surface couverte par les
panneaux. Cette solution est-elle
envisageable ?
Batterie solaire Enersol 12V-80Ah prix :189€ Panneau solaire 12V -40W prix : 329 €

4- Le propriétaire décide d’acheter une batterie auto classique de 12V, 80Ah ( coût estimé
120€ ) et un chargeur de batterie 12V 12A. Sachant que le forfait électricité en camping
pour I=16A est d’environ 5€, calculez le temps de charge et le coût total de cette
solution pour une charge complète. Concluez quant à la solution solaire photovoltaïque.

Rédaction Marc VINCENT


2/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

Exercice n°5 Chargeur de batterie de téléphone


Le chargeur d’un téléphone portable porte les indications suivantes : Output : 5V-350mA.
Ce chargeur est associé à un téléphone portable dont la batterie porte les indications
suivantes : Li-Polymer 3,6V 300mAh, 3,4 Wh.
1- Calculez le temps de charge de la batterie si celle-ci est complètement déchargée.
2- En utilisation normale (téléphone ou SMS), la batterie se décharge au bout de 12h
d’utilisation. Calculez le courant correspondant.
Exercice n°6 Atoll de stockage

Atoll énergétique, espace de stockage hydroélectrique, sur le


banc de sable de Wenduine et à hauteur du port de
Zeebrugge. Ce dernier est présenté par le gouvernement
comme une première mondiale.

Avec le développement de l’éolien offshore se pose la question du stockage de l’énergie


électrique. Des projets de construction d’Atoll de stockage fonctionnant sur le principe
des STEP (station de transfert d’énergie par pompage) sont en développement.
Le principe est de construire une digue permettant de surélever un volume d’eau au
dessus du niveau de la mer.
On donne  eau de mer= 1025 kg/m3
Déterminez en MWh, l’énergie stockée par un atoll de 1 km2 maintenant de l’eau de mer
d’une hauteur de 100 m. La hauteur de turbinage est de 50 m.
Rappel : L’énergie hydraulique se calcule comme suit : E sto = ×g×H×V sto

Rédaction Marc VINCENT


3/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

Exercice n°7 STEP de Grand-Maison (France)

La STEP de Grand-Maison, a elle seule, a un réservoir permettant de répondre à 100% de la demande électrique française
pendant 4 heures et demi.(calcul fait avec une énergie produite de 550 TWh)

La STEP de Grand Maison est constituée de deux réservoirs . Le réservoir haut (figure ci-
dessus) a une capacité de 132 millions de m3, la hauteur de chute est de 920 m. La
puissance de turbinage installée est de 1820 MW.
1- Déterminez le potentiel de stockage de cette STEP.
2- Déterminez la durée de turbinage correspondant à la vidange du stock en jours,
heures.
3- Sachant que la production française d’électricité a été de 541,4 TWh en 2012, calculez
le pourcentage disponible d’électricité et l’équivalent en durée pour satisfaire 100%
de la demande en heure, minute.
Exercice n°8 Ballon de stockage d’ECS
On modifie la consigne du thermostat d’un ballon de stockage d’ECS de 50 à 60°C. La
température de l’eau froide est de 10°C. Le volume du ballon est de 200 litres. La
puissance de la résistance électrique permettant de chauffer l’eau est de 1kW.
1- Déterminez l’énergie supplémentaire apportée à ce stock exprimé en kWh
2- Déterminez l’augmentation relative de capacité de ce stock.
3- Calculez le temps de chauffage de ce ballon avant et après modification de ce
réglage en heures, minutes, secondes. On supposera que la puissance délivrée par la
résistance est constante et ne varie pas en fonction de la température de l’eau.
Rappel : Quantité de chaleur sensible
Elle est notée Qs = m×C×Δt en avec
joule M : masse du corps en kg
Quantité de chaleur sensible échangée C capacité calorifique en J×kg-1×K-1
Δt : variation de température en K
On donne C = 4185 J×kg-1×K-1

Rédaction Marc VINCENT


4/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

Exercice n°9 Plancher chauffant

Un plancher chauffant est un émetteur de


chaleur inséré dans une dalle flottante.
Cette dalle d’une surface de 20 m2 et d’une
épaisseur de 6 cm est parcourue par un
tube de PER d’un diamètre extérieur
16 mm, d’une épaisseur de 1,5 mm et d’une
longueur de 150 m.

On rappelle C peau = 4185 J×kg-1×K-1,  eau = 1000 kg/m3, C pbéton = 880 J×kg-1×K-1
et  béton = 2220 kg/m3
1-Déterminez l’énergie emmagasinée dans le béton de la dalle si l’on considère
que sa température moyenne est de 35°C en régime nominal et qu’elle était avant chauffe
à une température de 18°C.
2- Déterminez l’énergie emmagasinée dans l’eau contenue dans le tube de cette
dalle si l’on considère que sa température moyenne est de 42,5°C en régime nominal et
qu’elle était avant chauffe à une température de 18°C.
3- Evaluez le temps nécessaire à la montée en température de cette dalle si la
puissance apportée à la dalle est limitée à 2000 W en heures, minutes, secondes.
Rappel : Chaleur sensible notée Qs en Joules Qs= m×Cp×Δt
avec m : masse du corps considéré en kg
Cp : capacité calorifique massique en J×kg-1×K-1
Δt variation de température du corps en °C
Exercice n°10 Pompe à chaleur (PAC)

Rédaction Marc VINCENT


5/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

Une pompe à chaleur (PAC) est une machine dont le but est de valoriser la chaleur gratuite présente
dans l’environnement : celle présente dans l’air extérieur, les rivières, le sol. En effet, tout corps, même
"froid" contient une quantité importante d’énergie qui peut être récupérée.
Pratiquement, grâce à un fluide décrivant un cycle thermodynamique, la pompe à chaleur retire de la
chaleur à une source dite "froide" et la rejette dans une source dite "chaude". Ce transfert fait appel à
un processus forcé, puisque chacun sait que la chaleur se déplace de façon naturelle d'une zone chaude
vers une zone froide. C'est pourquoi, la PAC doit être entraînée par un compresseur qui lui amènera
l'énergie nécessaire à son fonctionnement.
Le cycle de la pompe à chaleur, ou cycle Les gaz au refoulement du compresseur, appelés gaz
thermodynamique haute pression peuvent atteindre des températures de
plus de 70°C selon les modèles et les fluides
Etape 1 : la compression frigorigènes.
Elle a lieu dans le compresseur; son rôle est d’aspirer le
Cœur du système, il assure la fonction mécanique et
fluide frigorigène gazeux produit par l’évaporateur à
est aussi le seul élément interne aux pompe a chaleur à
une pression dite basse pression pour la diriger vers le
consommer de l’électricité: la consommation
condenseur à haute pression. En effet, lors de la
électrique de votre pompe a chaleur est directement
compression d'un gaz, il y a toujours échauffement de
liée à la consommation électrique du compresseur. Le
celui-ci.
compresseur est un élément stratégique, susceptible
Prenez une pompe à vélo, bouchez l’extrémité et
de panne.
commencez à pomper; vous sentirez alors que la
température de la pompe augmente de façon très
importante
Etape 2: la condensation
Ce changement d'état physique se fait sans perte de
Après le passage dans le compresseur, le fluide
chaleur, à la différence d'un transfert calorique
frigorigène, alors en haute pression, entre dans un
classique entre deux corps. C'est là une des raisons de
condenseur.
l'efficacité énergétique de la PAC.
Un condenseur est un échangeur de chaleur qui dans le
Les pompes à chaleur performantes utilisent des
cas d’une pompe a chaleur assure le transfert de chaleur
échangeurs de chaleur à plaque, permettant un très bon
du fluide frigorigène à l’eau du système de chauffage
coefficient d’échange thermique dans un espace
C'est dans cet organe que le frigorigène passe de l'état
minimum.
gazeux à l'état liquide: c'est là que se joue le transfert
de chaleur capital dans le fonctionnement de la pompe
à chaleur.
Etape 3 : la détente
A la sortie du condenseur, le fluide a transmis au Etape 4 : l’évaporation
système l’énergie puisée dans votre environnement. Au cours de l'évaporation, le fluide frigorigène
La pompe à chaleur fonctionne en circuit fermé, c'est à retrouve son état gazeux, et repart au contact des
dire sans apport de fluide frigorigène supplémentaire. calories de l'environnement, pour un nouveau cycle.
Il faut pouvoir à nouveau collecter de l’énergie dans L’évaporateur, composé d'un grand nombre de
l'environnement, donc abaisser la température du plaques, disposées en millefeuille et espacées les unes
fluide frigorigène, à l’état liquide à cette étape. des autres de quelques millimètres, permet au liquide
Cette étape se joue dans le détendeur, qui permet de de redevenir gaz.
faire chuter la pression d'un fluide très rapidement. Le Ainsi chauffé, le fluide repart pour un nouveau cycle de
détendeur régule également le remplissage en fluide collecte calorique.
frigorigène de l’évaporateur, afin de garantir une
transformation complète en gaz.

Rédaction Marc VINCENT


6/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

On souhaite limiter le nombre de démarrage d’une pompe à chaleur de manière à


protéger le moteur du compresseur. Pour cela, un volume de stockage d’Eau Chaude
Basse température devra fournir la puissance nominale de la PAC pendant 2 minutes lors
de la variation de température de 40 à 45°C.
Sachant que la puissance calorifique nominale de la PAC est de 8kW, déterminez le
volume du stock à prévoir.
On rappelle C peau = 4185 J×kg-1×K-1,  eau = 1000 kg/m3
Exercice n°11 Installation en site isolé

Pour calculer la capacité nécessaire d’un ensemble


de batterie sur un site isolé, on utilise la formule
suivante :

C (Ah) = 1,25×Consommation (Wh)×


Autonomie(jour)
tension (V)

Considérons une habitation isolé équipée d’un onduleur nécessitant une tension d’entrée
de 12 V.
Les besoins en énergie de cette habitation sont les suivants :
 4h par jours d’éclairage avec 3 lampes fluo compactes de 7 W chacune.
 3h par jours de télévision de 50W
 1h par jours d’appareils électroménager de 500 W.
Les batteries disponibles pour stocker l’électricité sont des Enersol65 12V-65Ah (170€)
1- Calculez la capacité que doit avoir la batterie si l’on souhaite garantir 5 jours
d’autonomie.
2- Calculez le nombre de batteries Enersol65 nécessaire à l’habitation.
3 - Profondeur de décharge: Pour déterminer la profondeur de décharge que l’on
veut imposer à sa batterie, il faut arbitrer entre deux facteurs :
Tout d’abord, plus on permet aux batteries de se décharger profondément, plus on
réduit le nombre de batteries nécessaires. En effet, une batterie que l’on décharge à 100%
fournie autant d’énergie que deux batteries identiques que l’on décharge à 50%. On
économise donc sur le coût initial de l’installation.
Cependant, la durée de vie d’une batterie est directement proportionnelle à sa
profondeur de décharge. Ainsi, une batterie que l’on décharge à 100% vivra deux fois
moins longtemps qu’une batterie que l’on décharge à 50%.

Rédaction Marc VINCENT


7/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

Le juste milieu que l’on choisit généralement d’appliquer se situe donc entre 60 et 80% de
décharge, ce qui permet de réduire le nombre de batteries tout en leur assurant une
bonne espérance de vie.
La capacité de la batterie devient alors
C (Ah) = (1,25× Consommation (Wh)× Autonomie(jour)) / (tension×profondeur de décharge en %)
Calculez la nouvelle valeur de la capacité avec une profondeur de décharge de 70%
et le nombre de batteries alors nécessaires.
Exercice n°12 Capteurs solaires thermiques
Une maison est équipée de 30 m2 de capteurs solaires thermiques associés à un volume
d’eau de 10 m3 servant à stocker l’énergie thermique captée. Cette énergie est ensuite
utilisée pour participer à la fourniture des besoins en chauffage et en production d’ECS.
Les besoins en chauffage et en ECS de la maison pendant la saison hivernale sont de
30 kWh / jour en moyenne.

1- Déterminez la quantité d’énergie stockée exprimée en kWh, si l’intégralité du


volume voit sa température passer de 35°C à 70°C.
2- Déterminez l’autonomie moyenne de la maison pour l’énergie stockée calculée
précédemment.
3- Déterminez l’élévation de la température moyenne de l’eau du volume de
stockage si la quantité d’énergie absorbée par les capteurs est en moyenne de
1kWh / m2
On rappelle C peau = 4185 J×kg-1×K-1,  eau = 1000 kg/m3

Rédaction Marc VINCENT


8/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

Exercice n°13 Maison à énergie positive (BEPOS)


Un bâtiment à énergie positive (BEPOS) produit plus d’énergie (chaleur, eau chaude et
électricité) qu’il n’en consomme.
La conception d'un habitat à énergie positive reprend généralement les grands principes de la maison passive, en y ajoutant
des éléments de productions d'énergie :
 Isolation thermique renforcée, fenêtres de grande qualité ;
 Suppression des ponts thermiques et isolation par l'extérieur ;
 Excellente étanchéité à l’air ;
 Forte limitation des déperditions thermiques par renouvellement d'air via une ventilation double flux avec
récupération de chaleur sur air vicié ;
 Captation optimale de l’énergie solaire de manière passive ;
 Protections solaires et dispositifs de rafraîchissement passifs ;
 Limitation des consommations d’énergie des appareils ménagers ;
 Équipement en moyens de captage ou production d'énergie (capteur photovoltaïque, capteur solaire thermique,
aérogénérateur, pompe à chaleur sur nappe, freecooling par plancher rayonnant, rafraîchissement adiabatique,
sondes géothermiques verticales, etc.)
 Récupération et utilisation optimales des eaux pluviales.
 Épuration naturelle par lagunage
L'énergie excédentaire peut être fournie aux bâtiments voisins, mais est généralement injectée sur des réseaux électriques
ou de chaleur, privés ou publics.
Les MCP, ou matériaux à changement de phase, tels que l'eau, la paraffine,
le sel hydraté etc. sont capables d'absorber, de stocker et de libérer de
grandes quantités d'énergie avec un changement de température
relativement faible, en changeant d'état physique, par exemple de solide à
liquide, de solide à solide ou par évaporation de la matière de stockage. La
chaleur stockée est appelée chaleur latente, et par conséquent les
matériaux sont appelés “MATÉRIAU DE STOCKAGE A CHALEUR LATENTE”.

Rappel cours
La société KAPLAN-ENERGY a développé des nodules appelés E-Stocker . Ces nodules
sont composés d’une enveloppe étanche remplie d’un matériau à changement de phase.

Rédaction Marc VINCENT


9/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

La température de changement de phase du produit est comprise entre 55 et 60°C et


l’énergie stockée est de l’ordre de 200 kJ/kg.
Sachant qu’un nodule contient un volume de MPC de l’ordre de 32 ml et une masse de
l’ordre de 25 grammes, l’énergie stockée dans un nodule est de l’ordre de :
QL = m×L = 25 ×200 = 5000 J
A titre de comparaison, l’énergie stockée dans le même volume d’eau est de 670 J.
Pour améliorer la capacité de stockage d’ECS d’une maison à énergie positive, on met en
place des nodules MCP E-STOCKER à l’intérieur du ballon à raison de 30% du volume de ce
ballon.
on donne :
C peau = 4185 J×kg-1×K-1,  eau = 1000 kg/m3 L nodule = 200kJ/kg
V du ballon = 250 litres
Tefs = 10°C et Tecs=60°
Un nodule contient un volume de MPC de l’ordre de 32 ml et une masse de
l’ordre de 25 grammes.
1- Calculez la quantité d’énergie accumulée par l’eau sans les nodules.
2- Calculez la quantité d’énergie accumulée par l’eau en tenant compte du
volume occupé par les nodules.
3- Calculez la quantité d’énergie accumulée par les nodules si on néglige leurs
chaleurs massiques (capacité thermique).
4- En déduire l’énergie totale accumulée. Comparez avec le résultat de la question
n°1.
5- Les nodules sont constitués de parafine dont la capacité thermique est
de 1700 J×kg-1×K-1, Calculez la quantité d’énergie accumulée par les nodules en
tenant compte de leur capacité thermique.
6- Evaluez l’augmentation de la capacité de stockage réalisée avec cet
aménagement.
Réglementation française vis-à-vis de la légionelle pour la production d'eau chaude
sanitaire
En France, la réglementation qui régit les techniques de lutte et de prévention contre la légionellose est
décrite dans la circulaire DGS (Direction Générale de la Santé) 97-311 du 24 avril 1997. Ce texte exige
notamment d’atteindre une température de 60°C à la sortie du ballon d’eau chaude, ce qui assure une
destruction des bactéries.
On retiendra les points suivants :
 Dans les salles d’eau, la température de l’eau chaude sanitaire ne doit en aucun cas dépasser 50°C au point de
puisage, afin d'éviter les brulures des usagers.
 L’eau chaude sanitaire contenue dans les dispositifs de production par accumulation (ballon d’eau chaude) doit être
portée quotidiennement à une température minimale de 60°C.
 Dans les réseaux de distribution collective, maintenus en température, l’eau doit être à une température supérieure
à 50°C.
 Eviter la stagnation et assurer une bonne circulation de l'eau.

Rédaction Marc VINCENT


10/11
TD Stockage de l’énergie complément source :Technologies 1ère et Term. Hachette+internet

 Lutter contre l'entartrage et la corrosion par une conception et un entretien adapté à la qualité de l'eau et aux
caractéristiques de l'installation.
 Maîtriser la température de l'eau dans les installations, depuis la production et tout au long des circuits de
distribution.
On remarquera donc que pour les installations solaires thermiques, il est nécessaire de mettre en place un appoint de
chauffage afin de respecter la température de 60 °C dans le ballon. En effet, l’installation solaire n’est pas capable d’assurer
cette température tout-au-long de l’année.

Rédaction Marc VINCENT


11/11

Vous aimerez peut-être aussi