Vous êtes sur la page 1sur 55

Cours III

Les bases de la logistique


LOGISTIQUE

La logistique est une fonction "dont la finalité est la


satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux
meilleures conditions économiques pour l'entreprise et
pour un niveau de service déterminé. Les besoins sont de
nature interne ou externe. La logistique fait appel à
plusieurs métiers et savoir-faire qui concourent à la gestion
et à la maîtrise des flux physiques et d'informations ainsi
que des moyens". De nombreux processus de l'entreprise
impliquent donc des facettes logistiques, en particulier la
Chaîne Logistique qui va des fournisseurs aux clients.
Dans la définition officielle de la norme AFNOR (norme X 50-600),
Exemple d’une chaîne logistique

stockage Réception magasin

Transport avec
Approvisionnement passage en plate forme
Expédition

Achat cnsommateur

Préparation de la
fabrication
commande

Réception et stockage
des produits finis.
L’évolution de la logistique

Logistique
globale
Supply Chain
Portée et influence

La logistique
integrée
La fonction
logistique
Logistique
de poste

1950’s 1960’s 1970’s 1980’s 1990’s


Supply Chain Management

Organisation globale qui permet de gérer tous les échanges induis par la
chaîne d'approvisionnement (Supply Chain) et qui s'appuie sur des
moyens informatiques.
Bien souvent le système de gestion de la chaîne logistique vient se
greffer au progiciel de gestion intégré d'une entreprise et aux logiciels
de GPAO (gestion de la production assistée par ordinateur) que celle-ci
utilise.
L'informatisation de la gestion de la chaîne logistique représente de plus
en plus un élément clé dans la stratégie d'une entreprise d'un point de
vue concurrentiel. Elle s'inscrit dans la pratique du "juste-à-temps" et
garantit la livraison du bon produit au bon moment.
Supply Chain Management
Sourcing & e-Sourcing

Le sourcing consiste en la recherche


des fournisseurs, à travers le monde,
pouvant le mieux répondre aux
besoins de la société acheteuse en de
terme coûts, délais et qualité.
L'e-Sourcing a pour vocation
d'optimiser l'amont de l'achat en
standardisant et automatisant et
optimisant la recherche, la sélection et
la négociation avec les fournisseurs. Il
s'agit d'améliorer la qualité de
l'information de l'acheteur
professionnel et l'augmentation de sa
productivité.
E-bidding
Solution qui permet de réaliser des enchères en ligne. L'intérêt est
de mettre en relation des acheteurs et des vendeurs et de faire
jouer la concurrence. L'enchère est suivie via le site web et vous
informe des mises à jour.

B2B : Business to Business

Transactions interentreprises. Les transactions électroniques


interentreprises permettent de couvrir la totalité du flux
commercial depuis la transmission du bon de commande jusqu'au
paiement en passant par la facture.
e-marketplace (ou place de marché électronique)

Site portail destiné au commerce interentreprises,


généralement consacré à un secteur d'activité particulier,
qui permet de faire des affaires directement entre acheteurs
et fournisseurs.
La place de marché électronique constitue l'un des rouages
du commerce électronique interentreprises. Elle suppose
trois types d'acteurs : l'acheteur, le vendeur et le créateur de
la place (met en relation acheteurs et vendeurs, et prélève
un pourcentage sur les transactions)
Achats

L’achat présente le premier maillon de la


chaîne logistique, c’est la fonction responsable
d’acquisition des biens ou services nécessaires
au bon fonctionnement de l’entreprise .Elle
regroupe deux catégories:

• Achats stratégiques qui sont liés au cœur de


métier de l'entreprise.

• Achats non stratégiques ou hors production:


Ensemble des achats ne rentrant pas dans la
fabrication du produit.
Chaîne d’Approvisionnement

Flux des produits et


d’information le long des
processus logistiques à partir
de l'achat des matières
premières jusqu'à la livraison
des produits finis aux
consommateurs. La chaîne
d'approvisionnement inclut
tous les fournisseurs de
service et les clients.
E-approvisionnement
Mode d'approvisionnement par recours au commerce électronique interentreprises.
Systèmes de production

Projet Process

Production

Discontinue
Production : process

Il s’agit de production à
flux linéaire.
Rencontrée dans les
domaines du:

- Raffinage
- Cimenterie
- Sidérurgie
- Laiterie
- ……
LE PROCESSUS DE FABRICATION DU CIMENT

chargeuse dumper

Front de
taille

transporteur

stockage concassage
usine

préchauffage
tapis roulant broyeur
farine
crue

stockage
clinker

refroidissement four

clinker

silos expédition
broyage cuit
sacs
Ajouts gypse et
constituants secondaires

Source:
Production : par projet

Elle concerne surtout les


gros investissements,qui
nécessitent une haute
technicité ou encore des
fonds importants.

Exemples :

- Satellite
- Barrage
- Centrale éolienne
….
Production : en discontinu

Autre appellation : Job-


shop, production non
linéaire, production type
(atelier).
Exemple :
 Habillement
 Mécanique de
précision
……
Benchmarking

Méthode d'évaluation par laquelle une


entreprise compare ses procédures, ses
pratiques et ses résultats à ceux de ses
concurrents ou à ceux d'entreprises
d'autres secteurs d'activités.
Cette méthode permet à une entreprise de
se situer par rapport à ses concurrents et
d'identifier ses points faibles.
Planification

Organisation des Tâches, dans le


temps par rapport aux moyens
disponibles, permettant aux entreprises
de fluidifier et optimiser leurs flux
depuis la demande et les
approvisionnements en matières ou
produits finis, jusqu’à la distribution.
Elle concerne :
- La planification des besoins
- La planification des
commandes
- La planification des ressources
(l’ordonnancement)
- Planification de la demande.
Pilotage par l’aval vs par l’amont

Amont
(push)

Aval
(pull)
Juste à temps

JAT (Just in time – JIT


delivery): Technique
qui permet aux biens
d’arriver sur le site
précisément au moment
où ils sont nécessaires,
ce qui permet de réduire
les niveaux de stock et
par la suite les
investissements et frais
qui y sont rattachés.
KANBAN

C’est une gestion de production à stock zéro, mise au point au


Japon par les usines Toyota.
Elle est fondée sur :
-l’emploi optimal du personnel.
-la réduction des stocks (par commande journalières).
-la concertation entre la production et la vente pour assurer une charge
constante.
-la qualité du personnel.
-la conception des produits en vue de faciliter leur fabrication,
-la gestion centralisée.
-le principe " SMED " qui consiste à reconfigurer très rapidement l’outil
de production en fonction des commandes.
KANBAN
Stockage

Prestation qui requiert la


gestion d'un dépôt, magasin
ou entrepôt dans lequel les
marchandises seront stockées.
L'emplacement de l'entrepôt
est important car cela aura un
impact sur le :

 Délai d'acheminement
 Coût du transport
Règles de gestion de stockage

LIFO (Last In, First Out) : Règle de gestion des stocks dans laquelle on fait
sortir en premier ce qui est rentré le plus tard.

FIFO (First In First Out – FIFO) : Règle de gestion des stocks dans laquelle on
fait sortir en premier ce qui est rentré le plus tôt.

FEFO (First Expired, First Out – FEFO) : Règle de gestion des stocks
permettant la gestion des produits ayant une date limite de consommation.

MEFO (Most Expensive First Out- MEFO) : Règle de gestion des stocks
essayant d’écouler le produit le plus cher ou le plus immobilisant de ressources
financières
Entreposage

Prestation qui requiert la gestion


d'un dépôt, magasin ou entrepôt
dans lequel les marchandises seront
stockées. L'emplacement de
l'entrepôt est important car cela aura
un impact sur le délai
d'acheminement et sur le coût du
transport. Il est en général
préférable que l'entrepôt soit
localisé au barycentre de son
périmètre de distribution. L'entrepôt
doit être équipé d'un système
informatique
Exemple de plate forme
Manutention

Opération de transfert
physique de matières ou
d’accessoires. De plus
en plus des moyens
mécaniques remplacent
les interventions
humaines.
Moyens de manutention

Les chariots élévateurs sont classés selon 8


catégories différentes (classification
Américaine) :

Chariots tracteurs électriques à conducteur porté.


 Chariots élévateurs électriques à fourches recouvrants.
 Chariots à main électrique.
 Chariots à moteur thermique - pneus à basse pression.
 Chariots à moteur thermique/ pneumatique.
 Chariots tracteurs de manutention à moteur électrique
ou thermique.
 Chariots élévateurs à fourche pour terrain accidenté.
 Véhicules pour le transport de personnel ou de charges.
Moyens de manutention (Autre classification)

Les Chariots élévateurs à gaz,


 Les chariots à rétractable,
 Chariot pour allées mât
étroites,
 les élévateurs « EX »
antidéflagrant.
 les chariots embarques.
 les chariots forte charge.
Moyens de manutention (exemples)

Chariot à mat rétractable

Chariot pour allées étroites

Chariot à gaz
Palettisation

Action de charger des


marchandises sur une
palette. Généralement,
terme employé pour définir
l'emploi de palettes lors de
manutentions. Ce procédé
permet de faciliter les
opérations d’emballage, de
stockage et également de
transport.
Emballage

L’emballage est d’une part l’Opération


consistant à envelopper, à empaqueter des
marchandises pour les emmagasiner, les
transporter ou les présenter à la vente. D’autre
part, c’est l’Objet destiné à envelopper ou à
contenir, temporairement, un produit ou un
ensemble de produits pendant leur
manutention, leur transport, leur stockage ou
leur présentation, en vue de les protéger ou de
faciliter ces opérations.
Types d’Emballage
Primaire
Le plus proche du produit, par exemple, le tube de
dentifrice, de bouteille de verre, etc. C’est ce qu’on
appel aussi: le conditionnement.

Secondaire
Contenant intermédiaire ou de point de vente, par
exemple, la boîte entourant le tube de dentifrice,
l’étui cadeau de la bouteille, etc.

Tertiaire
La boîte d’expédition, par exemple, le carton
contenant plusieurs boîtes de dentifrice ou
plusieurs bouteilles en étui de carton. Parfois
appelé emballage de transport
Transport

Le transport, maillon indispensable de


la chaîne logistique, assure la liaison
entre différents étages du système
logistique, de l’approvisionnement à la
distribution.
Selon les origines et les destinations,
les caractéristiques du produit et les
quantités en jeux, différents moyens de
transport peuvent être utilisés :

Route
Fer
Mer
Air
Multimodal
Transport : Routier

Les transporteurs sont des compagnies


privées de transport et des artisans
camionneurs. Ils sont classés, suivant
la distance de leurs itinéraires. Pour les
très forts tonnages, une autorisation est
exigée. Le transport routier utilise trois
types de véhicules :

Véhicules d’une pièce (Camion)


Véhicules articulés (Tracteur ,semi-
remorque)
Trains routiers articulés (Camion ,
remorque)
Transport : Maritime

Le transport par mer


occupe une place de choix
dans le commerce
international. C’est un
moyen peu onéreux mais
les délais sont plus long.
Transport : Ferroviaire

Est l’un des moyens les


plus sûr qui existe. Il
permet de transporter
des petits colis jusqu’au
conteneur. Le transport
ferroviaire peut
concurrencer le
transport maritime au
niveau de la capacité de
la charge.
Transport : Aérien

L’intérêt du transport aérien, c’est sa


rapidité et sa sécurité. En contre partie,
le coût est plus élevé mais la rapidité
permet des livraisons fréquentes.
Il existe deux types d’avions :
 Les avions mixtes : ils
transportent à la fois des passagers et
du fret (ne convient pas aux produits
dangereux et peut causer des retards
car la poste est prioritaire).
 Les avions cargo : ils ne
transportent que des marchandises.
Transport : Multimodal

Acheminement de
marchandises par au
moins deux modes de
transport successifs dans
le même contenant, par au
moins deux modes de
transport successifs sous
un seul contrat de
transport.
Incoterms

International commercial terms crées


par la chambre de commerce
internationale afin de décrire les
conditions dans lesquelles s’effectuent
les transports nécessaires à l’exécution
des contrats internationaux.
Ils définissent le lieu de transfert de
responsabilité entre le vendeur et
l'acheteur.
Les incoterms sont classés selon le
degré de contrainte de l'exportateur.
Distribution

Ensemble des activités liées à l'expédition


des produits du producteur au client
Traçabilité

Procédure visant à suivre automatiquement un


produit ou un service depuis sa naissance jusqu’à sa
valorisation finale dans le but de les identifier afin
de pouvoir les retirer très rapidement et avec le
maximum de sécurité dans le cas de non-
conformité. La Traçabilité permet également
d’intervenir en amont de la distribution.
Elle est alors un outil pour améliorer la qualité, le
service et l’efficacité globale de l’entreprise, qui
s’appuie sur des technologies telles que :
 Code à barres
 RFID
 …..
Code à barres

Un code à barres est la


traduction optique, sous la
forme d'une alternance de
barres verticales et
d'espaces, d'un code
numérique ou alphabétique
permettant d'identifier une
entité.
RFID

Radio Frequency IDentification


est un système d'identification
par radiofréquence qui permet
d'écrire, de stocker et de relire
des informations sur des
étiquettes électroniques
intégrées aux produits à tracer.
Un système RFID se compose
d'une puce électronique équipée
d'une antenne (l'étiquette RFID)
et d'un lecteur.
EDI (Electronic data interchange)

Échange sécurisé, fondé sur


des normes matérielles et
logicielles, de données
(commandes, factures…)
entre systèmes d'information
de 2 utilisateurs, fournisseur
et client (transmission des
données concernant les flux:
commandes, prévisions,
livraisons, factures…. )
MRP (Management des Ressources de Production)

Méthode de planification de
l’ensemble des ressources
d’une entreprise industrielle.
A

Elle est constituée d’un grand


nombre de fonctions toutes B(2) C(3)

liées entre elles : plan de


production, plan industriel et E(3) E(1) F(2)

commercial, programme
directeur de production, D(2) G(1) D(2)
calcul des besoins,
planification des besoins en
capacité et suivi de
l’exécution des plans.
PIC : Plan Industriel et Commercial
Plan stratégique
Programme de production à moyen terme qui
fixe les quantités qui devraient être produites.
Le plan cherche à tirer le meilleur parti possible
des moyens de production actuels ou à acquérir,
et à gérer la sous-traitance pour faire face à la Plan industrielle et Charges
commercial globales
demande et atteindre les niveaux de stock
désirés période par période et référence par Prévisions
référence. commerciales

Programme directeur Charges


PDP : Plan Directeur de Production de production globales

Programme qui présente les entrées et les sorties


prévisionnelles, fermes ou suggérées, pour
chaque article. Son horizon est de quelques
semaines à quelques mois.
Calcul des besoins Charges
nets détaillées

Programme de production :
Engagement de production à moyen terme qui
Gestion d’atelier
établit dans les grandes lignes les quantités à
produire.
ERP ( Enterprise Ressource Planning)

Progiciel de gestion des


flux logistiques (matériels,
financiers et informationnels)
de l'entreprise. Il s’agit d’un
systèmes d’information où
les différents traitements
(transactions et exécution) et
fonctions classiques d’une
entreprise sont
intégrés autour d’un
référentiel de données et de
processus unique.
Analyse ABC(Pareto)

Méthode de classement d'un référentiel par ordre décroissant des sorties. Cette
méthode consiste à diviser le référentiel en trois groupes :

le groupe A est composé des références constituant 80% des sorties


(représentant généralement 20% des références).

le groupe B est composé des références constituant 15% des sorties


(représentant généralement 30% des références).

le groupe C est composé des références constituant 5% des sorties


(représentant généralement 50% des références).

Cette méthode permet de connaître les références qui méritent une


attention particulière.
Courbe ABC
5S
Outil d’organisation qui consiste en:

5-Suivi 1-Séléctionner
Vérification périodique
Actions correctives Rien d’ inutile
Amélioration continue Seulement l’ essentiel

4-Standardiser 2-Situer
Optimiser les postes de travail Ordre de rangement
Documenter par un schéma Accessibilité facile
Reproduire les aménagements

3-Scintiller
La propreté favorise:
Sécurité, Qualité & Travail
Outsourcing ou Externalisation

• Service fourni par un tiers et qui


consiste à assurer la responsabilité
de la gestion de tout ou d'une
partie d'un département
fonctionnel d'une entreprise.
• Permet aux entreprises de se
recentrer sur leur métier en
externalisant les fonctions les plus
annexes de son activité.
Sous-traitance:

Travail confié par le donneur d'ordre à un tiers


(le sous-traitant), qui doit l'exécuter selon les
directives qui lui sont données (cahier des charges).
Le donneur d'ordre précise les résultats et les
objectifs à atteindre.

La sous-traitance se différencie de
l'outsourcing par la relation développée entre le
donneur d'ordre et la société tierce.
Insourcing ou internalisation

Pour une entreprise, fait de confier contractuellement


la gestion de tout ou partie d'un département (par
exemple la gestion du parc informatique) à un tiers.
Cette gestion devra être assurée sur les lieux mêmes,
sans reprise de personnel ni d'actif.

Le concept d'"insourcing" s'oppose à celui


d'"outsourcing". Selon les experts, c'est la version
moderne du forfait d'exploitation.

Vous aimerez peut-être aussi