Vous êtes sur la page 1sur 2

Marches financiers Selon le degré de réglementation

Lorsque deux parties, un acheteur et un vendeur, souhaitent conclure une transaction, elles peuvent
le faire sur deux types de marchés : sur le marché réglementé ou sur le marché de gré à gré.

Marché réglementé : « un marché d’instruments financiers institué par la loi et géré par
un organisme qui facilite et garantit  un fonctionnement régulier et transparent des
négociations des instruments financiers. Les règles de ce marché doivent fixer notamment,
les conditions d’admission, de cotation et de radiation des instruments financiers, les
dispositions d’organisation et les conditions de suspension des négociations desdits
instruments financiers, ainsi que les règles relatives à l’enregistrement et à la publicité
desdites négociation. » Article 1 de la loi 19-14

On entend par Instruments financiers tels que définis par l’article 2 de la loi n°44-
12 :
a. les titres de capital représentés par les actions et autres titres donnant ou
pouvant donner accès, directement ou indirectement, au capital ou aux droits
de vote, transmissibles par inscription en compte ou par tradition;
b. les titres de créances qui représentent chacun un droit de créance sur la
personne morale qui les émet, transmissibles par inscription en compte ou par
tradition, à l'exclusion des effets de commerce et des bons de caisse;
c. les parts ou actions d'organismes de placement collectif en valeurs mobilières
régis par la législation en vigueur;
d. les parts et les titres de créances émis par les fonds de placements collectifs
en titrisation, régis par la loi n° 33-06;
e. les parts et actions des organismes de placement en capital-risque, régis par
la loi n°41-05;
f. les instruments financiers à terme régis par la législation en vigueur.

Ils sont relative à l’appel public à l’épargne et aux informations exigées des personnes
morales et organismes faisant appel public à l’épargne, à l’exclusion des instruments
financiers à terme » Article 1 de la loi 19-14

 Les titres de capital représentés par les actions et autres donnant ou pouvant donner
accès, directement ou indirectement, au capital ou aux droits de vote, transmissible
par inscription en compte ou par tradition ;
 Les titres de créance qui représentent chacun un droit de créance sur la personne
morale qui les émet, transmissibles par inscription en compte ou par tradition, à
l’exclusion des effets de commerce ;
On résume que dans le marché règlementé les parties ne négocient pas bilatéralement mais
placent des ordres d'achat et de vente dont la confrontation va permettre de dégager un prix
pour le bien négocié sous la tutelle de l’autorité de contrôle.
Exemple: BVC Bourse des Valeurs de Casablanca,
CDVM Autorité marocaine du marché des capitaux
Par exemple vous voulez acheter des actions de l'entreprise Peugeot sur le marché
organisé, vous n'allez pas voir votre voisin pour lui donner la somme en cash en échange
d'un petit papier disant que vous êtes maintenant le détenteur des actions. Vous devez en
effet passer un ordre d'achat, via un membre de marché (courtier, société de bourse...), qui
placera votre ordre d'achat ou de vente sur le marché centralisé. Oral dans l’éxpose

Par contre sur un marché de gré à gré, les deux parties c.-à-d. le vendeur et l'acheteur sont
libres de contracter bilatéralement. Ce marché est donc moins standardisé et le cadre
réglementaire est plus souple.
Le marché interbancaire et le marché des changes sont des marchés où les opérations sont
traitées de gré à gré

Vous aimerez peut-être aussi