Vous êtes sur la page 1sur 71

Production d’énergie électrique

L’alimentation en énergie électrique


comporte plusieurs étapes : production,
transport, distribution et utilisation de
l’énergie.
L’énergie électrique est une énergie
secondaire, elle est produite à partir
d’énergies primaires (eau, vent, soleil,
pétrole, uranium).
Production d’énergie électrique
I. Topologie du réseau national
On appelle réseau électrique l'ensemble
des infrastructures permettant
d'acheminer l'énergie électrique des
centrales de production, vers les
consommateurs d'électricité. A la sortie
de la centrale, un premier poste de
transformation (élévateur) augmente la
tension à 400 ou 800 KV.
Production d’énergie électrique
Ceci permet de minimiser les pertes
d’énergie pendant le transport. Près du
point de livraison, un deuxième poste de
transformation (abaisseur) fait
l’opération inverse: il abaisse la tension
pour la mettre aux normes du réseau
domestique ou industriel.
Production d’énergie électrique
Pour satisfaire sa mission de service public,
L’ONE se doit de garantir une électricité
de qualité à l'ensemble de ses clients,
tous les jours de l'année et en tout point
du territoire.
Production d’énergie électrique
II. Types de centrale
Une centrale électrique fonctionne grâce à :
• un réservoir d’énergie dite primaire qui sera
transformée en énergie mécanique,
• une turbine qui possède de l’énergie
mécanique du fait de son mouvement de
rotation (sauf centrale éolienne),
• un alternateur qui convertit l’énergie
mécanique de la turbine en énergie électrique
Production d’énergie électrique
III. Centrale hydraulique
Dans les centrales hydrauliques, un courant
d'eau (énergie cinétique) actionne les
turbines. Pour capter la force motrice de
l'eau, on utilise soit la hauteur des chutes
d'eau, soit le débit des fleuves et des
rivières.
On classe les centrales hydrauliques en trois
catégories :
Production d’énergie électrique
a- Les centrales de hautes chutes : elles
sont caractérisées par une forte hauteur
de chute h>200m. L'usine est toujours
située à une distance importante de la
prise d'eau parfois plusieurs kilomètres.
Turbine utilisée : turbine Pelton
Production d’énergie électrique
b- Les centrales moyennes chutes : elle
sont caractérisées par une hauteur de
chute comprise entre 30 et 200 m.
L'usine se situe généralement au pied du
barrage. Ce sont souvent des usines de
retenues Turbine utilisée : turbine Francis
Production d’énergie électrique
c- Les centrales hydrauliques basses
chutes (ou au fil de l'eau) : elles sont
caractérisées par un débit très important
mais avec une faible hauteur de chute.
Turbine utilisée : turbine Kaplan
Production d’énergie électrique
IV. Centrale thermique classique
Dans les centrales thermiques : La chaleur
produite dans la chaudière par la
combustion du charbon, gaz ou autre,
vaporise de l'eau. Cette vapeur d'eau est
alors transportée sous haute pression et
sous haute température vers une turbine.
Sous la pression, les pales de la turbine
se mettent à tourner.
Production d’énergie électrique
L'énergie thermique est donc transformée
en énergie mécanique. Celle-ci sera, par
la suite, transformée à son tour en
énergie électrique via un alternateur. A
la sortie de la turbine, la vapeur est
retransformée en eau (condensation) au
contact de parois froides pour être
renvoyée dans la chaudière où le cycle
recommence.
Production d’énergie électrique
V. Centrale thermique nucléaire
A l'intérieur du réacteur, l'uranium 235
est le siège d'une réaction nucléaire qui
produit une grande quantité de chaleur.
Cette chaleur est continuellement évacuée
hors du réacteur vers un échangeur de
chaleur, grâce à un fluide dit caloporteur.
Production d’énergie électrique
L'échangeur transfère la chaleur qui lui
vient du réacteur à un circuit eau- vapeur
analogue à celui d'une centrale
thermique classique.
La vapeur produite sous forte pression
entraîne une turbine couplée à un
alternateur, puis se condense dans un
condenseur et est ensuite réinjectée dans
l'échangeur.
Schématisation de la fission des noyaux
d’uraranium
Production d’énergie électrique

Une simple pastille de combustible

nucléaire peut alimenter une maison de

taille moyenne pendant six semaines.


Production d’énergie électrique
Répartition de la production par source d’énergie
Maroc 2012 :
Transport et distribution d’énergie
électrique
I. Introduction
Pour être acheminée depuis les centres de
production vers les consommateurs,
l’électricité emprunte des chemins
successifs qui sont « comparables au
réseau routier».
Quels sont ces chemins ????
Transport et distribution d’énergie
électrique
• Le réseau de transport;
• Le réseau de répartition;
• Les réseaux de distribution.
Mais l’énergie doit être transporté
avec un minimum de pertes :
Pertes = 3RI2 = R P2/ U2 Cos2
Transport et distribution d’énergie
électrique
III.1. Réseau de transport et d’interconnexion
Son rôle est de transporter l’électricité des
principaux centres de production jusqu’aux
zones de grandes consommation.
Il permet aussi les échanges d’énergie avec les
pays voisins.
Transport et distribution d’énergie
électrique
II.2. Réseau de répartition
A proximité des zones de consommation des
postes de transformation abaissent la tension.
Le Réseau de répartition assure le transport
régional et la répartition proprement dite.
Transport et distribution d’énergie
électrique
II.3. Réseau de distribution
Assure l’acheminement de l’électricité du
réseau de répartition aux points de
moyenne consommation

II.4. Schéma général de la production, du


transport et de la distribution.
PRODUCTION TRANSPORT DISTRIBUTION

Centrale
hydraulique Sidérurgie
400 kV
ONCF
Poste d'interconnexion Mines

Livraison en
Centrale
thermique HTA (20 kV)

20 kV
Centrale
Nucléaire HTB / HTA
Transformateur 400 kV / 225 kV
400 kV
HTA/BT

Réseau BT 230 / 400 V


Transport et distribution d’énergie
électrique
II.5. Réseau de distribution d ‘énergie MT/BT
A partir de postes sources alimentés par le
réseau de transport, O.N.E distribue l'énergie en
moyenne tension (MT) 20 kV, mais il existe
encore des réseaux en 5, 10, 15 kV ou en 24 ou
30 kV.
On distingue deux types de réseaux moyenne
tension :
- réseau aérien surtout en zone rurale
- réseau souterrain en zone urbaine
Transport et distribution d’énergie
électrique
III. Différents types de Schémas
électriques
III.1. Alimentation en simple dérivation ou en antenne
Transport et distribution d’énergie
électrique
A partir d'un poste-source alimenté par le
réseau de transport d'énergie, une artère
principale du 20 kV dessert des postes de
transformation 20kV/400V disposés en
multiples dérivations comme une grappe.
Remarque : Un défaut sur le réseau peut
provoquer une coupure de courant chez
tous les abonnés alimentés par l’artère
principale
Transport et distribution d’énergie
électrique

III.2. Alimentation en coupure d’artère,


« Schéma en boucle ouverte »
Transport et distribution d’énergie
électrique
Tous les postes HTA/BT sont branchés en
dérivation Sur une boucle ouverte en un
point dit point de coupure, proche du
milieu de la boucle.
Tous les appareils de coupure de l’artère
sont fermés, sauf un.
Transport et distribution d’énergie
électrique
Avantage : En cas de défaut sur une partie de la
boucle, on peut isoler cette partie, et alimenter
tous les postes. Ce type de réseau est surtout
réalisé en souterrain.
III.3. Alimentation en double dérivation
Chaque poste est alimenté par deux câbles avec
permutation automatique en cas de manque de
tension sur l'une des deux arrivées, ce qui permet
d'assurer une grande continuité de l'alimentation.
Cette disposition est surtout utilisée en souterrain et
dans les grandes villes.
Les postes HTA/BT
IV. Poste de transformation HTA/BT (poste de
livraison)
Un poste de transformation reçoit l’énergie en 22
ou 20kV et la transforme en 400V, la puissance
du transformateur est fonction du nombre
d’abonné et de la puissance demandée
individuellement.
En fonction des besoins en énergie de l’utilisateur,
la puissance installée chez le client varie de 3
(3;6;12;18;36) à 36 kVA pour le domestique et de
36 à 250 kVA pour les professionnels.
Les postes HTA/BT
IV.1. Conception générale d’un poste de
transformation.
Le poste de livraison comporte essentiellement
de l'appareillage et un ou plusieurs
transformateurs afin d'assurer les fonctions
suivantes :
• dérivation du courant sur le réseau;
• protection du transformateur cote HTA;
• transformation HTA/BT;
Les postes HTA/BT
• protection du transformateur cote BT;
• comptage d'énergie.
Toutes les masses métalliques du poste
sont reliées à la terre. Pour l'intervention
dans le poste, les arrivées doivent êtres
sectionnées et les câbles reliés entre eux
mis à la terre.
Les postes HTA/BT
IV.2. Différents types de postes de livraison
IV.2.1. Poste sur poteau
Le transformateur et l'appareillage sont fixes
sur le poteau, l'alimentation est aérienne, le
départ s'effectue en aérien ou en souterrain.
• Protection : Coté haute tension, protection
contre la foudre par éclateur. Cote basse
tension, un disjoncteur protège le
transformateur contre les surintensités.
Les postes HTA/BT

Fig : Eclateurs
Les postes HTA/BT
• Raccordement : Le transformateur est
aliment en aérien, le départ BT s'effectue
soit en aérien soit en souterrain.
IV.2.2. Postes préfabriqués monoblocs
Ces postes peuvent être soit en bas de
poteau soit sur une plate-forme
extérieure.
Les postes HTA/BT
Le raccordement s'effectue par câble soit
au réseau aérien, soit au réseau
souterrain.
Le tableau BT comporte un interrupteur
avec fusibles ou un disjoncteur avec
coupure visible. La puissance du
transformateur est comprise entre 100
kVA et 1000 kVA.
Poste d’intérieur
Alimentation
Poste haut de
réseau HT
poteau
Interrupteurs sectionneurs

Protection
transformateur Interrupteur sectionneur
Éclateur
+ fusible ou disjoncteur

Transformateur HT/BT

Disjoncteur BT
protection transfo. Batterie de
Prise de terre du neutre condensateurs éventuelle

Comptage

Disjoncteur général BT
Disjoncteur BT réglé Disjoncteur général BT

au courant souscrit

Distribution BT abonné
Éclateur

Transformateur Disjonteur

Comptage
Commande
Protection
manuelle

Prise Prise Prise


de terre de terre de terre
du poste du neutre utilisateur

Fig. 2 : Structure d’installation d’un poste sur poteau.


Arrivée
et départ aériens Arrivée aérienne et
départ souterrain

Transformateur aérien
(Schneider Electric).
Liaisons BT
Tableau BT
Enveloppe métallique

Transformateur MT/BT

Câble de
Câble d’arrivé MT départ BT

Arrivée MT souterraine

Fig. 4 : Stucture d’un poste préfabriqué compact.


Postes de livraison HTA

(abonnés à comptage HTA)


IM IM DM1-D GBC-A QM DM1-A

Départ vers autres postes de boucle


Arrivée du poste de répartition principale

Fig. 9 : Exemple d’association de cellules


Poste préfabriqué
Conception générale Poste sur poteau
IV.2.3. Postes d’intérieur.
Les postes HTA/BT
L'installation d'un poste de livraison en intérieur
se justifie lorsqu'on doit protéger
l'appareillage HT et BT du poste contre les
fortes variations de température, ou dans le
cas de puissances importantes.
On distingue les postes dont l'appareillage HT
est sous enveloppe métallique, des postes
équipés d'appareillage HT sans enveloppe; le
matériel, dans ce dernier cas, est dit (ouvert).
Les postes HTA/BT
Les postes avec cellules préfabriquées
métalliques sont réalisés avec des cellules
remplissant chacune une fonction.
Exemple :
• cellule d'arrivée;
• cellule de protection HT;
• cellule de protection BT (fusible +
interrupteur);
Les postes HTA/BT

• cellule de protection BT (disjoncteur);


• cellule de départ BT, etc.
Ces cellules sont juxtaposées à la demande
et permettent de réaliser n'importe
quelle disposition de poste de livraison.
Assemblage de Cellule d
Cellules protectio
Préfabriquées et de
ayant chacune répartitio
un rôle
déterminé

Cellule de Cellule de
raccordement comptage
au
et de
réseau HTA protection
HTA
Les postes HTA/BT

Les postes avec cellules préfabriquées


métalliques ont pratiquement remplacé
par les postes maçonnés avec
appareillage ouvert; ils présentent
l'avantage d'une meilleure sécurité, et
d'une mise en place rapide.
Transformation des impédances
Généralités:
Les éléments constitutifs d’un réseau de
transport, de répartition et de
distribution peuvent fonctionner à des
tensions différentes et être associés
selon des schémas plus ou moins
complexe.
Transformation des impédances
La connaissance des méthodes de
transformation des impédances permet
de ramener l’impédance de chaque
élément à une même tension de
référence et de réduire le schéma réel
complexe à un schéma équivalent simple
Transformation des impédances
1. Expression des impédance en %
Par définition une impédance à une valeur de
P% , si la tension V, due au passage de In
Dans cette impédance , rapporté à Vn
I Z
à une valeur de P% n

V
=
Transformation des impédances

= =Z

Z =
Calcul des courants de C.C
I. Défauts et courant de c.c
Généralité.
Les réseaux d’énergie électrique peuvent etre le siège d’un
certain nombre d’incidents qui sont dus en général à
l’apparition de défaut.
I.1. Origine des défauts
a) Défauts d’origine externe: mécanique ou atmosphérique.
 Mécanique: rupture d’un support ou d’un conducteur sur
une ligne.
 Atmosphérique: coup de foudre qui frappe les
conducteurs d’une ligne
b) Défaut d’origine interne: défauts qui prennent naissance
dans les réseaux eux même sans être justifiés par aucune
cause extérieure.
Calcul des courants de C.C
I.2. Caractère des défauts
a) Défauts momentanés: ce sont qui disparaissent
d’eux même au bout d’un temps variable, mais
relativement restreint
b) Défauts permanents: ce sont ceux qui nécessitent,
pour disparaitre, l’intervention des personnels
d’exploitation
I.3. Conséquences des défauts
a) Echauffement: les Icc peuvent provoquer des
échauffements anormaux ( surtout pour les câbles
souterrains)
b) Destruction provoquer par les arcs:
contournement des chaines d’isolateur par
les arcs électrique d’où destruction de celle-ci
c) Explosion des disjoncteur: Icc élevé peuvent
provoquer l’éxplosion de disjoncteurs(
surtout type ancien)
d) Effet électrodynamique: force s’exerçant sur
les conducteurs ou les jeux de barre des
postes
Calcul des courants de C.C
f) Chute de tension: les Icc provoque de brusque
variation de la tension sur la ligne
I.4. Intensité du courant de c.c
La connaissance de la valeur que peut atteindre
l’intensité d’un c.c est donc indispensable pour
assurer une exploitation correcte
I.5. Définition de l’intensité d’un courant de c.c
l’intensité d’un courant de c.c dans un réseau
monophasé se définit simplement par
Calcul des courants de C.C
Application de la loi d’ohm : I =
I.6. Facteurs influençant la valeur de l’intensité du
courant de c.c.
 Nature des éléments qui constituent le réseau:
Alternateur, transformateur, ligne, câbles.
 Structure du réseau: Au lieu de schéma en antenne
en peut avoir des circuits avec lignes parallèles.
 Mode d’exploitation: Soit le neutre islé ou meurtre
relié à la terre
 Type de défaut: Triphasé, Biphasé ou Monophasé (
Icc dépend de ces types)