Vous êtes sur la page 1sur 19

VADEMECUM

DU
PROFESSEUR

Alliance Française de Buenos Aires


Avril 2010
Introduction

Ce vademecum destiné à l´ensemble des professeurs de cette Institution, qu´ils


soient anciens ou nouveaux, constitue un guide et un outil de référence qui permettra de
trouver la plupart des réponses aux questions courantes d’ordres administratif ou
pédagogique.
Cet outil est perfectible et évolutif. Toute remarque ou suggestion sera la
bienvenue.
HS

Principaux sigles utilisés


AFBA : Alliance Française de Buenos Aires
AVA : Cours Avancé
CECR : Cadre Européen Commun de Référence pour les langues
CO : compréhension orale / parler
CE : compréhension écrite / lire
DGAF : Délégation Générale de la Fondation Alliance Française
ELE : Cours Elémentaire
FLE : Français Langue Etrangère
FOS : Français sur Objectifs Spécifiques
INT : Cours Intermédiaire
NFP : Normes Fondamentales Partagées
PO : production orale en continu ou en interaction / parler
PE : production écrite / écrire
SCAC : Service de Coopération et d´Action Culturelle de l´Ambassade de France
SUP : Cours Supérieur (2 options : ASES, Actualités Scientifiques, Economiques et Sociales et CIVI, Civilisation)
TBI : Tableau Blanc Interactif (ou Tableau Beau et Intelligent ?!)
TVB : Manuel Tout Va Bien

2
TABLE DES MATIÈRES
1. L´ALLIANCE FRANÇAISE DE BUENOS AIRES : L´ESSENTIEL DE CE QU´IL FAUT
SAVOIR
2. ORGANISATION GÉNÉRALE
3. ASPECTS ET PROCESSUS ADMINISTRATIFS
A. Déontologie
Idées politiques ou religieuses personnelles
Devoir de réserve et relations avec les élèves
Loyauté
Tenue
Image institutionnelle
B. Admission / Démission / Droits et devoirs / Fiche de poste
C. Retards et absences du professeur
D. Ponctualité, respect des horaires
4. ASPECTS ET PROCESSUS PÉDAGOGIQUES
A. Orientations pédagogiques générales - Notions fondamentales partagées ou à
partager (!)
B. Offre, contenus et orientations des différents niveaux de cours
C. Outils de classe
C1 – Matériel pédagogique - manuels
C2 – Autres supports
C3 – Fiche de préparation
C4 – Photocopies
C5 – Préparation matérielle
C6 – Livre de lecture
C7 – Laboratoire multimédia
C8 – Salles équipées de TBI
D. Cahier de cours
E. Absences et retards des étudiants
F. Evaluation des élèves, continue et finale (institutionnelle)
G. Visite de classe
H. Formation des professeurs
I. Points divers
5. RESOLUTION DE PROBLEMES
A. Problèmes d´ordre technique
B. Problèmes d´ordre pédagogique
C. Problèmes liés aux autres employés
6. DES OUTILS QUI FONT LA DIFFERENCE : la médiathèque, les activités culturelles.
7. DOCUMENTS ANNEXES
Cursus 2009 révisé 2010 / système d´évaluation des cours internes / manuel d´utilisation du
système élèves pour la saisie des notes / fiche de préparation / fiche de proposition d’activité
/ proposition d’éléments pour un contrat d’apprentissage / prise en main du laboratoire
multimédia / fiche d´observation de classe / fiche explicative sur les items de la fiche
d´observation de classe

3
1. L´ALLIANCE FRANÇAISE DE BUENOS AIRES : L´ESSENTIEL DE CE
QU´IL FAUT SAVOIR
Fondée en 1893, l´Alliance Française de Buenos Aires est une association sans but
lucratif de droit argentin dont la mission est triple :
- proposer des cours de français adaptés à tous types de publics,
- développer et faciliter l´accès à la culture française et francophone,
- favoriser la diversité culturelle.
Ses statuts sont approuvés par la Fondation Alliance Française basée à Paris. Bien
qu´autonome et pratiquement autofinancée, elle bénéficie de l´appui du Ministère des
Affaires Etrangères et Européennes et de nombreux partenariats institutionnels publics
ou privés. Depuis 2008, elle est l´opérateur de l´Ambassade de France en Argentine
dans le domaine de la Coopération linguistique (programmes de formation pour les
professeurs de français, programmes de français pour des publics spécifiques).
Elle est aussi le siège de la Délégation Générale de la Fondation Alliance Française en
Argentine qui anime le réseau argentin des 84 Alliances du pays.
Elle centralise l´organisation des certifications internationales officielles que sont le
DELF et le DALF.

2. ORGANISATION
Sous l´autorité du Président du Comité exécutif issu du Conseil d´administration
émanant lui-même de l´Assemblée des membres, l´AFBA est dirigée par :

Le Directeur Général également Délégué Général : Yves Kerouas


assisté de Corinne Petrelli corinne.petrelli@alianzafrancesa.org.ar
et qui coordonne les différentes directions et services :
Direction administrative : Francisco Armendariz francisco.armendariz@@alianzafrancesa.org.ar
Responsable de la comptabilité : Javier Senabre javier.senabre@alianzafrancesa.org.ar
Direction pédagogique : Patrick Garbage patrick.garbage@alianzafrancesa.org.ar
Direction des Cours internes et externes : Hervé Salaün herve.salaun@alianzafrancesa.org.ar
Direction culturelle : Aline Herlaut aline.herlaut@alianzafrancesa.org.ar
Direction de la Médiathèque : Christophe Thomet christophe.thomet@alianzafrancesa.org.ar
Responsable technique : Carlos Darvique st@alianzafrancesa.org.ar
Responsable informatique : Alejandro Lopez ale.lopez@alianzafrancesa.org.ar

Chaque service compte un certain nombre de collaborateurs. Les professeurs doivent


connaître en premier lieu les responsables des cinq centres avec lesquels ils seront le
plus fréquemment en contact :
- Coordinatrice des cours internes et du Siège : Silvia Sabbioni silvia.sabbioni@alianzafrancesa.org.ar
- Directeur du Centre Belgrano : Diego Chotro diego.chotro@alianzafrancesa.org.ar
- Directeur du Centre Flores : Marisa Goytia marisa.goytia@alianzafrancesa.org.ar
- Directeur du Centre Palermo : Walter Farias walter.farias@alianzafrancesa.org.ar
- Responsable administrative des Cours externes : Laura Bianchi laura.bianchi@alianzafrancesa.org.ar
de même que :
- Assistante administrative chargée des cours de fle à domicile et d´espagnol pour étrangers :
Gloria Naccachian gloria.naccachian@alianzafrancesa.org.ar
- Assistante pédagogique chargée des cours externes : Diana Almanza diana.almanza@alianzafrancesa.org.ar
- Assistante pédagogique chargée des cours internes : Edith Fernandez edith.fernandez@alianzafrancesa.org.ar

4
ainsi que les collaborateurs du bureau pédagogique situé au 4e étage :
- Assistante chargée des examens Delf et Dalf : Perla Tonutti perla.tonutti@alianzafrancesa.org.ar
- Assistant chargé des collèges affiliés et des évaluations internes : Carlos Parello
carlos.parello@alianzafrancesa.org.ar
- Assistante chargée des programmes de coopération linguistique : Jimena Fernandez
Arlt jimena.fernandez@alianzafrancesa.org.ar

3. PROCESSUS ET ASPECTS ADMINISTRATIFS

A. Déontologie

Idées politiques ou religieuses personnelles :


Conformément aux statuts de l’Alliance Française, tout employé de l’Institution s’interdit
tout prosélytisme politique ou religieux dans le cadre professionnel.

Devoir de réserve et relations avec les élèves :


Comme dans toute entreprise et organisation humaine il peut exister des
dysfonctionnements, des failles, des points faibles. L’Alliance Française ne peut
échapper à cette caractéristique. Il incombe aux professeurs de signaler ces failles et
faiblesses aux Directeurs ou Responsables de Centres en toute discrétion et en aucun
cas d’en faire état devant quiconque, et surtout pas devant les élèves notamment en ce
qui concerne les éventuelles faiblesses des outils pédagogiques utilisés – aucun outil ne
pouvant totalement échapper à la critique; plutôt que d’insister sur un point
problématique notoirement connu, il convient de souligner les points forts et d’observer
une attitude globalement positive.
Enfin si le professeur a des motifs de récrimination quels qu’ils soient vis à vis de
l’Institution, il n´y a pas lieu d’en faire état aux élèves, tout comme il n’est pas
convenable d’approuver les éventuelles critiques des élèves envers l’Institution.

Loyauté
Si la loi n’interdit pas de travailler dans plusieurs endroits, il est difficilement concevable
de travailler dans deux Institutions offrant les mêmes produits vers les mêmes publics,
c'est-à-dire en état de concurrence. Il est par ailleurs interdit d’utiliser le matériel fourni
par l’AF dans d’autres institutions ou dans un cadre autre quel qu´il soit. De même,
détourner des élèves de ses classes vers des cours particuliers hors cadre institutionnel
serait anti-éthique.

Tenue
La tenue de travail se veut avant tout correcte (respectueuse de son public), propre et
pratique.

Image institutionnelle
Toute utilisation du logo, de l’image ou d’une référence à l’Alliance Française par le
professeur dans un cadre privé doit être auparavant expressément autorisée par
l’Institution.

5
B. Admission / Démission / Droits et devoirs / Fiche de poste

Après avoir été sélectionné pour intégrer l´équipe pédagogique, le professeur


accomplira les formalités administratives au 2e étage – Service comptabilité et
ressources humaines – auprès de Maria del Carmen Ordonez (14h – 18h).
Elles sont diverses :
- formulaire à remplir, ficha de alta / actualización datos del personal
- DNI et CUIL à fournir
C´est auprès de Maria del Carmen que les questions relatives à la couverture sociale, le
mode de versement du salaire et la compréhension de la feuille de paye devront être
posées.
Tout ce qui concerne l´exercice de la fonction, les attributions de cours, l´organisation
des cours, le matériel pédagogique, les évaluations… sont à traiter avec le Responsable
du centre de rattachement, c´est-à-dire le centre qui sera indiqué au Professeur (en
principe là où il dispense le plus de cours).
En cas de départ de l´Institution, seul un télégramme de démission adressé à M. le
Directeur Général fait foi.
Les droits à congés sont régis par la loi.

Les Responsables des Centres sont disponibles pour rappeler le profil de poste d´un
enseignant de l´AFBA (formation souhaitée, aptitudes et attitudes attendues,
compétences requises). Le document intitulé « fiche de profil de poste » est en
préparation.

C. Retards et absences du professeur

Au cas où le professeur serait en retard, il devra avertir le secrétariat car c´est auprès
de lui que ses étudiants se renseigneront. Il devra se mettre d’accord avec son groupe
pour rattraper ce retard, sans omettre d´en informer le Responsable du Centre.

Si le professeur doit s‘absenter pour cause de maladie, il devra avertir le Responsable


de son centre le plus rapidement possible pour permettre de trouver un remplaçant, qui
assurera le cours en tenant compte de la progression figurant dans le cahier de cours.
Le professeur absent devra remettre une attestation médicale. Si le remplacement n’est
pas possible, le professeur devra se mettre d’accord avec son groupe pour remplacer le
cours et communiquer la date de cette/ces classe(s) au Responsable du centre. Si
l’absence est justifiée médicalement, la récupération du cours sera rétribuée dans les
limites légales.

Si le professeur se voit dans l’obligation de s’absenter pour une autre raison,


exceptionnelle, il devra solliciter une autorisation d´absence écrite auprès du Directeur
Général sous couvert du Responsable de son centre et sous couvert du Directeur des
Cours. Si l´autorisation est accordée, le Responsable du centre essayera de trouver un
remplaçant. Le professeur devra aussi indiquer par écrit le contenu du cours pour
pouvoir bien organiser le remplacement. Si cela n’est pas possible, il devra se mettre
d’accord avec son groupe pour récupérer le cours et communiquera la date de cette/ces
classe(s) au Responsable du centre.

6
D. Ponctualité, respect des horaires

L’attention des enseignants est portée sur le respect des horaires prévu, gage de
rigueur et de notre implication à atteindre les objectifs prévus, gage de respect de
chacun.et contribution à l’image d’excellence de l’Institution.
De la même façon, les pauses, pour les cours qui en ont besoin, aussi agréables,
conviviales et importantes soient-elles, ne peuvent pas dépasser des durées
raisonnables (observer les plannings de pauses pour éviter les retards sur les plages
horaires critiques).

4. PROCESSUS ET ASPECTS PÉDAGOGIQUES

A. Orientations pédagogiques générales

Notions fondamentales partagées ou à partager (!)

1. ORIENTATIONS GENERALES
a) Conception de la langue: la langue est vue comme un moyen de communication,
un outil pour accomplir des tâches dans le monde social (perspective actionnelle); les
productions linguistiques sont établies à travers des consignes qui peuvent être
retrouvées dans le monde réel.
b) Conception de l´apprentissage: l´apprentissage est actif et co-construit entre les
apprenants et le professeur; il existe quand il y a usage de la langue et réflexion: le
professeur doit donc prévoir des moments de prise de parole pour qu´il y ait
appropriation. Dans le processus d´apprentissage, l´erreur est vue comme tout à fait
naturelle: au lieu d´être bannie, elle doit servir à la réflexion et à la construction du
savoir.
c) Autonomie de l´apprenant: Elle constitue à la fois un but et un moyen d’acquérir
une capacité à communiquer (et à apprendre). Son principe est le suivant : seul
l’apprenant apprend, personne ne peut le faire à sa place et le professeur doit résister à
cette tentation. Il n’est qu’une aide à l’apprentissage et c’est une fonction capitale et
délicate. L’autonomie complète n’est jamais atteinte, on est toujours en voie
d’autonomisation : il faut donner à l’apprenant les moyens d’exercer sa responsabilité
sur son apprentissage et le mettre en situation de le faire. C’est seulement ainsi qu’il
apprendra et aura une attitude active à l’égard de la langue.

2. CONSTRUCTION DU COURS
a) Equilibre d´un cours
Le professeur doit partager le temps en plusieurs activités et penser à l´équilibre entre
les aspects ci-dessous, comme dans la fiche de préparation:
• Compétences: le professeur organise son cours de manière à alterner les quatre
compétences. Mais il doit privilégier l´oral en classe et travailler une production
écrite courte et en groupes en classe, et d´autres productions écrites individuelles
à la maison
• Types d´activités (exercices structuraux et purement grammaticaux à la maison)
• Types d´interaction (privilégier les échanges horizontaux; travail en petits
groupes)

7
• Variété des outils: 1 jeu ou 1 chanson ou 1 vidéo ou 1 séance au laboratoire
multimédia ou avec TBI par semaine, et ces 4 outils au moins une fois chaque
mois.
b) Les quatre compétences
• Le professeur doit également penser à l´alternance des compétences dites de
réception (compréhension orale et compréhension écrite) avec les compétences
dites de production (production orale et production écrite); par commodité, on ne
distingue pas ici la production orale en continu (monologue) de la production
orale en interactions. On les regroupe même si on considère souvent qu’il y a
bien cinq compétences.
• Il doit travailler l´expression orale et l´expression écrite comme des compétences
intermédiaires visant à l´acquisition finale de la production orale et de la
production écrite.
c) La grammaire
• La grammaire doit être travaillée de manière inductive, co-construite;
• Elle doit toujours être travaillée à partir d´un contexte et/ou des activités
ludiques;
• Le professeur doit guider la conceptualisation grammaticale et ensuite proposer
des activités orales, plus guidées d´abord et moins guidées ensuite, pour faire
travailler l´aspect grammatical en question.
d) Le vocabulaire
• Les explications de vocabulaire doivent être faites en français ou si possible non
verbalement (dessin, mimique etc). Ces explications doivent être données
d´abord par les élèves (faire “rebondir” les questions) et en dernier lieu par le
professeur.
e) La phonétique
• Le professeur doit corriger la phonétique et l´intonation.
f) la leçon 0
• Fondamentale pour le public débutant, elle est destinée à donner le goût du
français et un avant-goût de ce que sera le cours mais est également
l´opportunité de passer le « contrat d´apprentissage » avec le groupe, c'est-à-dire
présenter succintement les principes pédagogiques et les principes de
fonctionnement souhaités pour la classe, soit « les règles du jeu ». Cette
explicitation constitue un levier pour éviter d’éventuelles difficultés futures. Cf.
proposition d’éléments pour un contrat d’apprentissage en annexe.

3. GESTION DE LA CLASSE
a) La langue
• Le cours est donné en français et le professeur doit encourager l´apprenant à
s´exprimer en français dès que possible;
• Les explications de grammaire et de vocabulaire sont aussi faites en français

8
b) Le rôle du professeur
• Le professeur doit créer une ambiance qui favorise l´apprentissage;
• Il n´est pas le centre de la classe: Il écoute les élèves et leur donne la parole; il
s´intéresse à ce qu´ils ont à dire et préfère que ce soit les élèves, plutôt que lui,
qui parlent;
• Son temps de parole doit être inférieur à celui des apprenants: de manière
idéale, il devrait parler beaucoup moins que les élèves, voire pas du tout !
• Il ne doit pas privilégier les micro-dialogues (un professeur avec un élève) mais
inclure toute la classe dans les discussions, au contraire: il doit essayer de
développer un véritable “réseau de communication” entre les apprenants,
favorisant les échanges horizontaux.
c) La géographie de la classe
• Le professeur circule dans la classe pendant les activités en sous-groupes pour
aider, corriger etc;
• Il est rarement assis derrière le bureau et jamais lors des interactions orales.
• Pendant le déroulement du cours, il prévoit des changements concernant la
géographie de la classe: les étudiants travaillent en petits groupes et ensuite en
grand groupe pour la mise en commun.
d) La correction
• Le professeur doit privilégier l´autocorrection et la correction par le groupe;
• Le professeur doit parler d´erreur plutôt que de faute, puisque l´erreur a une
valeur positive et constructive: elle fait partie du processus d´apprentissage (c´est
une hypothèse d´une chose correcte).

4. OUTILS DE CLASSE
a) Le manuel de FLE
• Les manuels ne sont pas des outils parfaits, quels qu´ils soient. C´est l´usage qui
en est fait qui détermine leur efficacité.
• La plupart des manuels publiés de nos jours sont rattachés à l´approche
actionnelle et sont souvent éclectiques. Ils peuvent donc être le support d´une
pratique aussi bien traditionnelle que communicative.
• Quelques suggestions:
9 Ne pas suivre les pages dans l´ordre proposé. Il faut définir un parcours à
partir des objectifs, en intercalant: dialogues, grammaire, expression orale,
vocabulaire, etc.
9 Veiller à ce que les aspects grammaticaux soient choisis en relation avec les
objectifs communicatifs / les actes de parole, ce qui n´est pas toujours le cas.
b) Usage du cahier d´exercices
• Une fois par semaine: correction de deux ou trois exercices, au maximum 15 min
par cours.
• Eviter les corrections trop longues.
c) Usage du tableau
• Le tableau doit être vu comme un espace commun d´organisation des savoirs
abordés dans le cours: un stock de mots/actes de parole/structures dont les
élèves pourront se servir tout au long du cours;
• Il peut donc être utilisé à plusieurs moments de la classe, comme par exemple:
9 Pour noter les mots nouveaux;

9
9 Pour noter des phrases / corpus des phrases dites en classe et qui peuvent
faire objet d´une correction par les élèves;
9 Noter des phrases / corpus de phrases lors d´une démarche de découverte
d´un aspect grammatical.

Mini-bibliographie (ouvrages essentiels)


Courtillon, J. (2003). Elaborer un cours de FLE. Hachette (formation).
Cuq, J-P. (1996). Une introduction à la didactique de la grammaire en FLE.
Didier/Hatier.
Cuq, J-P. (2003). Dictionnaire de didactique du français : langue étrangère et langue
seconde. CLE International.
Lancien, T. (2004). De la vidéo à l'Internet: 80 activités thématiques. Hachette.
Porcher, L. (2004). L´enseignement des langues étrangères. Hachette.
Tagliante, C. (1994 réédité en 2006). La classe de langue. CLE
Vigner, G. (2004). La grammaire en FLE. Pratiques de classe, Hachette.
Weiss, F. (2002). Jouer, communiquer, apprendre. Pratiques de classe, Hachette.

B. Offre, contenus et orientations des différents niveaux de cours


L’Alliance de Buenos Aires propose des cours de français au public à partir de l’âge de
3-4 ans. Ces cours sont du fle répartis sur 4 grands niveaux ELE, INT, AVA, SUP et du
fos par nature très varié : cours intensif oral pour le voyage et l’émigration (123
partez !), cours de français juridique, de l’entreprise, de la médecine, de la traduction et
de l’interprétation, de l’art, de l’œnologie, etc. L’offre comprend des cours de français
pour toutes tranches d’âge depuis la maternelle jusqu’aux seniors, des ateliers
linguistiques : conversation, perfectionnement linguistique, préparation spécifique au B2
ou C1…
La structure modulaire des cours de fle permet une grande flexibilité de rythmes et de
calendrier. Il est possible de commencer le français quasiment tous les mois de l’année.
En fonction du rythme choisi, il est facile de terminer chacun des deux premiers niveaux
en 10 mois (4 heures par semaine) et d’arriver au B2 en 3 ans et demi (le B2 est le
niveau requis par la majorité des universités françaises pour les étudiants étrangers). Il
est aussi possible d’y arriver plus rapidement (avec des cours intensifs d’été par
exemple) ou plus lentement.

Les professeurs doivent :


- connaître les objectifs communicatifs et linguistiques des niveaux et modules ainsi que
la progression de leur manuel pour pouvoir expliquer aux élèves la progression de leur
apprentissage,
- présenter aux élèves, au début de chaque module : les contenus qui seront travaillés
et ce qu’ils apprendront ; à la fin de chaque module : les contenus qui seront travaillés
au module suivant et ce qu’ils apprendront ; à la fin de chaque niveau soit fin ELE4 / fin
INT4 / fin AVA6-7 : en quoi consiste, dans les grandes lignes, le cycle suivant,
- avertir les élèves en début du module qu’ils auront un suivi pédagogique donc une
évaluation continue concernant les quatre compétences (CO-écouter / PO-parler / CE-
lire / PE-écrire). Ils annonceront le cas échéant l’évaluation formelle de fin des modules
(ELE2, ELE4, INT2, INT4, AVA3, AVA6) portant également sur trois ou quatre
compétences.

10
C. Outils de classe
C1 – Matériel pédagogique – manuels : Le professeur devra avoir en sa possession le
matériel indispensable pour chaque niveau de cours, à savoir manuels, cd,
périphériques éventuels, et devra veiller à sa conservation. Ce matériel lui est remis en
prêt, contre accusé de réception signé. Il reste la propriété de l’Alliance Française, et
devra être restitué en cas de départ du professeur.
C2 – Autres supports : Outre le matériel en possession du professeur, il convient de
se procurer d’autres supports pédagogiques disponibles, normalement conservés dans
la médiathèque, comme dvd, CD audio, jeux, etc. Le professeur doit sélectionner et se
procurer le matériel nécessaire avant le début du cours.
C3 – Fiche de préparation : outil indispensable pour la bonne préparation du cours.
Plusieurs modèles sont disponibles en annexe et sur l´espace professeurs.
C4 – Photocopies : Il convient de travailler en priorité le cahier d’exercices et quelques
exercices du manuel, le matériel indispensable pour tous les niveaux, afin de faire fixer
les structures. Dans le but d’une meilleure maîtrise de certains objectifs communicatifs
et linguistiques et de varier ses activités, le professeur pourra travailler avec d’autres
propositions pédagogiques à photocopier. Dans ce cas, il devra travailler en priorité les
propositions pédagogiques élaborées par les professeurs de l’AF (consulter les fiches
de proposition d’activités) et qui favorisent la communication en classe.
Le professeur pourra évidemment travailler avec ses propositions personnelles en
faisant attention à la qualité et à la pertinence du document photocopié. La demande de
photocopies devra être sollicitée avec anticipation au moyen d’une fiche, pour aval du
Responsable de Centre.
Il est souhaitable de bien réfléchir au nombre de documents photocopiés que l’on peut
proposer aux élèves pendant le cours. Autant que faire se peut, on privilégiera le recto-verso.
C5 – Il est indispensable d’arriver avant la classe pour tester les équipements comme
télévision, lecteur de CD / dvd. A la fin de la séance, le professeur s’assure que tout le
matériel est éteint, y compris la climatisation et la prise multiple (veilleuse).
C6 – Livre de lecture : A partir du niveau intermédiaire un livre de lecture pourra être
travaillé dans l’objectif de développer la compréhension écrite en travaillant également
la compétence de production orale en salle de classe. Le professeur devra tenir compte
du fait que le travail développé autour du livre de lecture a comme but d’éveiller chez
l’élève l’intérêt pour la littérature et la lecture, de consolider la connaissance et la
pratique de la langue et surtout de susciter des échanges sur le thème traité.
Il convient de se rappeler les 10 commandements du travail sur le livre de lecture afin
d’établir un parcours de lecture et d’élaborer des activités de CE / PE et PO (voir
également les propositions sur l´espace professeurs – pas encore de sélection unique).
1. De la lecture à haute voix tu ne feras point.
2. Des résumés des chapitres tu ne feras pas.
3. Des séances trop longues tu ne feras point.
4. Des lectures trop longues, en salle de classe, tu n’ordonneras point.
5. A faire l’intégralité du livre, tu ne t’astreindras pas.
6. La dernière semaine du module pour ouvrir le livre tu n’attendras pas.
7. De lire à la maison aux élèves tu demanderas.
8. Des activités d’anticipation tu proposeras.
9. Autour du livre, des activités tu demanderas.
10. Des activités de production orale ou écrite tu organiseras.

11
C7 – Laboratoire multimédia Le Laboratoire Multimédia est l’espace qui permet de
réaliser des activités avec l´outil informatique (cdrom, internet).
Pour les groupes du Siège, la norme minimale obligatoire est de réaliser une séance au
laboratoire par module. Le professeur devra réserver sa place sur le calendrier affiché
devant le laboratoire (jour + horaire + niveau de cours). Il devra aussi communiquer aux
professeurs chargés de cet espace, le matériel dont il aura besoin, pouvant leur
demander conseil en fonction des compétences à travailler et du niveau de ses élèves,
et cela avec anticipation, cf. calendrier des permanences.
En fonction du nombre d’élèves dans le groupe et du matériel disponible, il est parfois
souhaitable de prévoir quelques activités différentes que chaque sous-groupe réalisera
à tour de rôle, en tenant compte du minutage établi pour chaque activité et du minutage
global pour tout boucler avant la fin du cours. Une mise en commun en grand groupe
est aussi conseillée avant la fin du cours. On peut aussi choisir des tâches différenciées
afin de mieux traiter l’hétérogénéité d’un groupe.
C8 – Salles équipées de TBI Depuis avril 2010, chaque Centre aura été équipé d’au
moins une salle équipée d’un Tableau Blanc Interactif, qui permet d’introduire du son,
des images, des ressources en ligne et pratiquer des activités stimulantes avec sa
classe. La réservation de ces salles obéit au même système de planning.
Après élaboration et validation, des propositions d’activités seront mises à disposition
sur l´espace professeurs. Vu le coût des équipements, l´attention des professeurs
est attirée sur la vigilance qu´ils doivent exercer : veiller à bien éteindre les équi-
pements et refermer la porte à clé, rapporter le cas échéant le stylo spécial TBI.

D. Cahier de cours
Le cahier de cours est obligatoire et le professeur en est le seul responsable, il est tenu
de le remplir et de veiller à sa conservation.
À la rentrée, le secrétariat remet à chaque professeur un cahier de cours par groupe sur
lequel le professeur doit noter lui-même les données indispensables à son identification:
niveau, nom du professeur, salle, jours et horaires, dates de début et de fin.
A l´intérieur, le professeur devra noter le nom des élèves à l´aide d´une liste qui lui aura
été remise avec le cahier de cours.
Il est toujours important de veiller à ce que les élèves présents dans la classe figurent
bien sur la liste fournie par le secrétariat. Au cas où il y aurait des élèves présents non
inscrits, le professeur le signalera au secrétariat le même jour.
Une fois les élèves inscrits dans le cahier, le professeur le fera circuler afin que tous les
élèves notent leur numéro de téléphone et leur adresse de courriel. Ceci permettra au
professeur de contacter facilement un élève en cas d´absences suivies.
Les notes de contrôle continu doivent également y être portées au fur et à mesure de
l’obtention des résultats.

A chaque cours, le professeur notera au stylo la présence et l’absence des élèves, ce


qui permettra à l´administration d´avoir des renseignements précieux et indispensables
en cas de désistement (P=présent – A=absent)
Il en est de même pour la matière travaillée qui devra être notée systématiquement à la
fin de chaque cours et de manière très précise (page du livre, numéro d’exercice, etc.)
afin de permettre à un professeur remplaçant d´avoir instantanément des informations
sur le programme accompli et restant à accomplir.

12
Le cahier restera à l´endroit qui lui est destiné dans la salle des professeurs. Le
professeur ne doit jamais l´emporter chez lui car le secrétariat le consulte souvent pour
avoir accès à des données demandées par le département financier, par exemple lors
d’un désistement.
Un cours qui n´aurait pas été donné en raison de l´absence d´un professeur devra être
remplacé. Dans ce cas, l´absence sera inscrite sur le journal ainsi que la date où le
cours en question aura été remplacé.

E. Absences et retards des étudiants

L´assiduité est un des facteurs qui déterminent l´admission ou non au module supérieur.
Pour être admis au module suivant, un élève peut avoir au maximum 25% d´absences
et au minimum 50 / 100 avec au moins 5 / 25 à chaque compétence.
Les étudiants ayant plus de 25% d’absences devront aussi passer les épreuves de
rattrapage.
Si un étudiant s’absente deux fois de suite, le professeur devra l’appeler afin
d´éviter qu’il prenne du retard par rapport au programme ou qu’il abandonne le cours. Il
est toujours préférable, dans la mesure du possible, que ce soit le professeur plutôt que
le secrétariat qui fasse cet appel. Si les absences subsistent (à partir de la troisième
absence) le professeur devra avertir le responsable du centre par courriel ou
personnellement.
Si le professeur a un étudiant souvent retardataire, il devra se renseigner sur la raison
du retard et essayer de trouver une solution adéquate (rappeler diplomatiquement la
nécessité de la ponctualité).
Il est bon que le professeur prévoie une correction ou une activité “d’attente”
(échauffement, jeu ou reprise de notions antérieures) les dix premières minutes du
cours, afin que la majorité des étudiants soient présents quand de nouvelles notions
sont abordées.

F. Evaluation des élèves, continue et finale (institutionnelle)


Introduction : Ne pas oublier l’importance de l’évaluation par rapport à l’apprentissage
puisqu’il n’y a pas d’apprentissage sans évaluation. Tout apprentissage passe par des
moments d’évaluation qui sont des moments privilégiés de chaque module où l’on peut
– le professeur et l’élève – faire le point sur les objectifs poursuivis dans les quatre
compétences.
L’évaluation se doit d’être constante par rapport :
- aux groupes d’élèves
- aux élèves considérés individuellement
Incorporer l’évaluation comme composante de la préparation des cours. Réfléchir à
son profil d’évaluateur : privilégie-t-on un aspect plutôt qu’un autre ? A-t-on tendance
à sur-noter ou sous-noter ? La formation de correcteur et examinateur du Delf est très
intéressante sur ce point.

L’Alliance Française de Buenos Aires prévoit deux types d’évaluation:


1. L’évaluation continue :
- obligatoire

13
- devra rendre compte des quatre compétences.
- les notes devront être retranscrites par précaution à la fin du cahier de cours.
- l’élève n’a pas besoin d’être prévenu des moments choisis pour le contrôle continu.
- l’évaluation continue de production écrite pourra être basée en partie sur des
exercices faits à la maison.
- peut être l’objet de plusieurs notes pour chaque compétence, mais c’est la moyenne
de ces notes (sur 5 ou 25 selon le cas) qui sera retenue.
Les résultats de l’évaluation continue sont saisis dans le système informatique. Dans le
champ observation, recommandations, encouragements, conseils, taux d´assiduité
insuffisant, félicitations ou mises en garde, accompagnent chaque compétence.
- En cas de difficulté importante, on se doit d’alerter l’intéressé le plus vite possible et de
proposer des solutions pédagogiques. Il ne faut pas hésiter à consulter le Responsable
de Centre sur des cas particuliers.

2. L’évaluation institutionnelle : cette évaluation est fournie par la Direction des cours.
Elle permet d’avoir des niveaux cohérents et harmonisés dans tous les modules.
L’évaluation institutionnelle:
- devra faire l’objet d’un compte-rendu en groupe et aussi individuel, personnel si
nécessaire,
- obéit à un calendrier harmonisé.

Aussitôt après l’évaluation institutionnelle, le professeur devra saisir les notes dans le
système informatique (code d’accès et mot de passe communiqués individuellement).
L’élève devra obtenir un minimum de 50 / 100 avec au moins 5 / 25 dans chacune des
quatre compétences pour le passage au module supérieur.
En cas de non réussite, l’élève pourra se présenter à l’examen de rattrapage des
compétences avec moins de 12,5 / 25 dans les 90 jours suivants. Si l’élève ne réussit
pas pendant cette période, il perd sa condition d’élève régulier et doit refaire le module.
Si elle est supérieure, la note obtenue au rattrapage substitue la note de fin de module
dans la compétence évaluée.

Un élève qui ne s’est pas présenté à l’évaluation ou qui n’a pas obtenu le minimum
requis peut s’inscrire au module suivant de manière conditionnelle, en s’engageant par
écrit, auprès du Responsable du Centre, à passer l’évaluation du module précédent
dans les 30 jours suivants.

G. Visite de classe
La visite de classe par un Responsable pédagogique ou de Centre est une procédure
régulière, banale et qui n’a rien d’exceptionnel.
1- Il faut l’intégrer au contrat d’apprentissage (au début du module) en l’annonçant aux
étudiants.
2- Il s’agit d’une pratique destinée à aider et conseiller, pour viser à l’excellence
annoncée à nos clients, et dégager éventuellement des axes de formation correspondant
aux besoins de chacun.
3- Elle peut être formative et/ou normative, en fonction des besoins.
Les étapes de la visite de classe :
Pendant :

14
Etant donné les interférences que va provoquer la simple présence d’un observateur,
il n’est pas nécessaire de présenter l’observateur à la classe. Le professeur peut
éventuellement inviter l’observateur de la séance peu après le début du cours.
Après : (si un cours suit immédiatement, un entretien aura lieu à une date ultérieure)
1. L’observation de la séquence est suivie d’un entretien.
2. Cet entretien donne lieu à une fiche de synthèse.
Remarques :
1. La présentation d’une fiche de préparation est obligatoire lors de la visite pour
permettre à l’observateur de suivre les objectifs qui seront travaillés dans le
cours.
2. La période de la visite est en général annoncée à l’avance.
3. Un professeur rattaché à un centre mais qui donne de nombreuses heures dans
un centre voisin peut éventuellement recevoir une visite du responsable de ce
centre si celui-ci le juge nécessaire, en concertation avec le responsable du
centre auquel est rattaché le professeur.
4. Une visite de classe ne dépasse pas, normalement, 1h30.

H. Formation des professeurs


Basé sur la conception qui veut que la formation ne s’arrête jamais tout au long de la
carrière, l´offre de formation proposée par l’Alliance Française vise autant à répondre
aux besoins des professeurs débutants que chevronnés. Il est notre atout majeur pour
offrir au public les meilleurs cours avec les meilleurs professeurs et revêt donc une
importance fondamentale pour remplir la mission de l’Association. La participation des
professeurs aux différents programmes est donc fortement conseillée. Elle est prise en
compte dans l’évaluation qui précède le calcul de la prime de motivation.
Il est aussi important que les professeurs manifestent leurs désirs et besoins de
formation.
  Formation didactique obligatoire  Formations à la carte 
Formation  Cours de didactique – cours théoriques  Formation linguistique et culturelle 
initiale  et pratiques   Le vendredi de 17h15 à 19h15, 
Durée: 1 an – 12 séances de 3h par  séances consacrées à des aspects  
quadrimestre le vendredi après‐midi  linguistiques, philosophique (horaires 
1er semestre: bases théoriques et  et lieux particuliers) historiques et 
pratiques pour construire des séquences  géographiques français conduites par 
de FLE  des enseignants français du lycée 
2e semestre: approfondissements  Mermoz. 
 
d’outils et de  publics plus spécifiques  Formation informatique 
Intervenants internes et externes  Selon les périodes et les besoins : 
 

Tutorat: observation d´un cours d´un  formation ayant pour but de 
professeur choisi par la coordination (1  contribuer à la formation des 
cours entier par semaine) suivie d’un  professeurs dans le domaine de 
entretien.  l´informatique appliquée à 
Accompagnement par un professeur  l´enseignement. Différents modules 
tuteur pour la préparation des cours. 1h  possibles: environnement windows, 
par semaine  word, courrier électronique, 
powerpoint et excel, produits fle, 

15
Ensemble des  Formation annuelle de décembre ou  applications informatiques 
professeurs   février: une semaine ou plusieurs jours  spécifiques (système de gestion, 
au mois de décembre ou de février  extranet, plate‐forme...), TBI. 
   

Formation de correcteurs et  Missions pédagogiques 
examinateurs des Delf et Dalf  Séances de formation proposées par 
Fait partie de la pratique et de la culture  d´autres organismes avec des 
pédagogique attendues d’un professeur  formateurs externes (sans périodicité)
   
de fle   Profle 3 modules de formation à 
  distance du CIEP, en phase 
  expérimentale à partir de juillet 2010 

I. POINTS DIVERS

Nouveaux cours, fiche-produit


Pour chaque nouveau cours est élaborée une fiche-produit, destinée d’abord aux
recaudadoras pour l’information du public, et ensuite pour les professeurs qui pourront
la consulter. Cette fiche-produit comporte des indications sur le profil du public, les
objectifs et les éléments principaux du programme. Si un nouveau cours est proposé
par un professeur, il lui incombe de procéder à la rédaction de cette fiche, en
concertation avec son Responsable de Centre. Il convient d’utiliser le formulaire-type,
disponible sur l’espace professeurs. Les cours proposés par les professeurs devront
être acceptés par la Direction des Cours.
Fiche de proposition d’activités
Le modèle est disponible sur l’espace professeurs et sur demande. Elle vise à favoriser
le partage des bonnes pratiques. Chacun est invité à l’utiliser pour pouvoir faire profiter
les collègues des séquences de classe ayant bien fonctionné. Ces fiches sont à envoyer
au service des cours internes qui se chargera de les mettre à disposition de tous après
validation.
Réunions de concertation
Il est prévu un total de quatre heures de réunions par semestre, réunions obligatoires et
rétribuées.
Enquêtes institutionnelles
Fréquemment, le professeur sera sollicité pour faire remplir auprès de ses élèves des
enquêtes institutionnelles. Il est en effet le relai naturel entre l’Institution et ses usagers.
Ces enquêtes sont importantes et le rôle de relai du professeur est fondamental pour
que ces enquêtes soient renseignées avec le plus grand soin.
Informations diverses
Soit affichées dans la salle des professeurs ou dans les espaces de circulation des
centres, soit envoyées directement à l’adresse de courrier électronique de chacun, il
convient d’accorder aux informations administratives, pédagogiques ou culturelles la
plus grande attention. Certaines activités culturelles et certains événements liés à
l’actualité peuvent donner lieu à des activités pédagogiques permettant de mieux insérer
la classe dans le contexte institutionnel ou social.

16
5. Résolution de problèmes

Problèmes d´ordre technique:


Vérifier avant tout début de cours si l´appareil utilisé ou le site internet fonctionne
convenablement.
Lecteur de cd, ordinateur, TV:
Tester d´abord le CD sur un autre appareil pour être sûr qu´il ne s´agit pas d´un
problème avec le CD en question. Si la panne se confirme, signaler le problème aux
administratifs présents (responsable du centre, service technique, service des
inscriptions) afin que soit trouvée une solution de remplacement et que le dépannage
soit réalisé ultérieurement.
En cas d’impossibilité de changement de classe ou d’équipement, il est important de
toujours prévoir une activité de substitution.
Éclairage, appareil d’air conditionné:
Éviter de remettre en question la qualité des services ou des équipements en présence
des élèves. Cela peut apparemment affranchir le professeur de la responsabilité de la
panne mais affecte l´image de l´Institution dans son ensemble, professeur compris.
En cas de panne non résolue: signaler le problème sur le cahier du service technique
situé à la réception ou signaler le problème au Responsable de Centre.

Problèmes d´ordre pédagogique


Question sans réponse dans la matière enseignée
La préparation soigneuse des cours permet très souvent de prévoir et de pallier les
difficultés.
Il est fortement recommandé de participer aux séances de formation et de consulter les
fiches d’activités proposées dans l’espace professeur. Le Directeur des cours, le
responsable du centre, les collègues sont à l´entière disposition des professeurs pour
apporter un soutien au niveau des contenus, de la didactique, de l´usage, des
informations socioculturelles.
Si une question inattendue est posée par un élève ou si une difficulté à laquelle on ne
peut apporter de réponse immédiate se présente, souligner son intérêt et prévoir
d’apporter la réponse le cours suivant.
Niveau insuffisant des élèves
Baser son appréciation sur l´ensemble des compétences travaillées: écouter, lire, parler,
écrire.
Tenir compte de l´historique pédagogique de l´élève: a-t-il toujours eu des difficultés?
Est-ce un élève intégré au cursus à partir d´un test de niveau?
S´interdire de critiquer ouvertement ou par des insinuations le niveau du groupe ou d´un
élève en particulier, ou encore du professeur du niveau précédent: toute insinuation qui
pourrait apparemment valoriser son propre travail au détriment du travail des collègues
a pour effet de porter atteinte à la confiance des élèves vis à vis de l´Institution et de
l´enseignement dispensé.
Signaler les difficultés au responsable du centre qui pourra faire un relevé du parcours
de l´(des) élève(s) et aider ainsi à trouver des solutions.
En outre, les conseils du professeur (prescription d´activités spécifiques, de sites, etc.,)
les ressources disponibles dans le Centre et le laboratoire multimédia sont des outils
indispensables pour l´accompagnement des élèves. Le Responsable peut également

17
dans certains cas proposer des cours personnalisés pour résoudre des problèmes
d´apprentissage spécifiques
Hétérogénéité du groupe
Vérifier le parcours des éléments du groupe en difficulté auprès du responsable du
centre peut apporter des éléments de réflexion. Prévoir des activités variées,
personnalisées, collaboratives et dosées pour pallier ces difficultés.
Élèves difficiles:
Pour les problèmes de comportement: agressif vis-à-vis des collègues ou du professeur,
élève demandeur de trop d´attention, chahuteur ou qui teste le professeur,.. s´adresser
au Responsable du Centre qui cherchera des solutions avec le professeur et avec la
Direction des Cours.

Problèmes relationnels autres


L´esprit d´équipe et le respect de l´autre sont la base d´un bon rapport entre collègues
et employés. Cependant, si un dysfonctionnement a lieu, il n´est pas forcément dû à la
mauvaise volonté mais peut relever d´un manque de connaissance, d´information, de
communication.
Aussi convient-il de bien préciser les besoins, de les communiquer au bon moment, par
écrit quand cela est possible.
En cas de situation qui ne pourrait pas se régler par une explication directe avec la
personne ou le service en question, au cas où il s´agirait d´un comportement gênant,
signaler le problème au Directeur des Cours ou au Responsable du Centre qui veillera
à sa résolution (ex. professeur qui parle trop fort, volume sonore du lecteur de cd dans
la classe voisine...).

6. La médiathèque, les activités culturelles.

Procédures de la médiathèque
1. La médiathèque est un espace d’activités pédagogiques, de consultation, recherche
et lecture, mais aussi d’activités culturelles (ateliers BD, cycle de contes,
conférences…). Pour la consultation sur place, les élèves peuvent se servir librement,
laissant les documents sur la table après usage s’ils ne trouvent pas leur place d’origine.
Les horaires de fonctionnement sont affichés à l’entrée.
2. Au Siège il est indispensable de prévoir une visite pour toutes les classes de ELE1
pendant la première ou deuxième semaine de cours. La/le bibliothécaire montrera au
groupe emmené par leur professeur l’espace, les différents fonds, la bibliothèque de
l’apprenant, le fonctionnement et l’utilisation des prêts et de la carte de prêts...
Informations de base sur la carte postale « A découvrir ».
3. Le prêt de matériel
Le prêt de matériel se fait par moyen d’une carte, aussi bien pour les abonnés que pour
les professeurs. Son obtention requiert d’apporter un reçu de cours / justificatif.

Les activités culturelles


Les activités culturelles sont un « plus » offert à nos usagers et qui nous distingue de la
concurrence. Il contribue à donner une image vivante du français et de notre Institution.
L’un des rôles du professeur est aussi de relayer l’information vers ses élèves, voire
d’intégrer certains éléments des activités de la programmation culturelle dans sa

18
progression pédagogique. Des propositions d’activités peuvent être envoyées par la
Direction des Cours et le professeur lui-même peut proposer des activités sur la fiche
réservée à cet effet (Fiche de Proposition d’Activités) disponible sur l´espace
professeurs.

En parallèle à la programmation culturelle pilotée par la Direction culturelle de l’AF, il est


proposé au public le plus large des activités souvent gratuites en français : café-philo,
dégustations de français, conférences ou visites particulières… qui sont des
opportunités supplémentaires de pratiquer la langue. Ne manquez pas de vous faire les
relais de ces événements conviviaux auprès de vos élèves.

Annexes
• 1. cursus 2009 révisé 2010

• 2. système d´évaluation des cours internes

• 3. manuel d´utilisation du système élèves pour la saisie des notes

• 4. fiche type de préparation de cours

• 5. fiche de proposition d’activité

• 6. proposition d’éléments pour un contrat d’apprentissage

• 7. prise en main du laboratoire multimédia

• 8. fiche d´observation de classe

• 9. fiche explicative sur les items de la fiche d´observation de classe

Obs. : la fiche type de préparation de cours et la fiche de proposition d´activité ci-dessus


sont disponibles sur simple demande en format word.

19