Vous êtes sur la page 1sur 13

666

Exorcisme
contre Satan et les Anges révoltés
publié par ordre de Sa Sainteté LÉON XIII

Traduction française
(Le texte latin du rituel romain de 1903 et sa traduction sont tirées
de l'ouvrage "Le combat exorciste de l'Eglise"- Denis Clabaine - 1988 - p251 à 261)

EXORCISME
CONTRE SATAN ET LES ANGES REBELLES
publié par l'ordre du Souverain Pontife Léon XIII

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

Psaume 67
1. Que Dieu se lève et que ses ennemis soient dispersés ! Et que fuient devant sa Face ceux qui le haïssent !
2. Comme s'évanouit la fumée, qu'ils disparaissent !
Comme fond la cire en face du feu, ainsi périssent les méchants devant la Face de Dieu !

Psaume 34
1. Juge, Seigneur, ceux qui me nuisent ; * combats ceux qui me combattent !
4. Qu'ils aient honte et soient confus, * ceux qui en veulent à ma vie !
4b. Qu'ils reculent et soient confondus, * ceux qui méditent mon malheur !
5. Qu'ils soient comme la poussière face au vent ! * et que l'Ange du Seigneur les pourchasse !
6. Que leur chemin soit ténèbres et glissade ! * et que l'Ange du Seigneur les poursuive !
7. Car sans raison ils ont caché contre moi leur filet de mort ; * ils ont fait à mon âme des reproches inconsistants.
8. Que la perte les surprenne ; que le filet qu'ils ont caché les prenne ; * et qu'ils tombent dans leur propre piège !
9. Et mon âme exultera dans le Seigneur, * jubilera en son salut.
29. Gloire au Père, et au Fils, * et au Saint-Esprit !
30. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, * et dans tous les siècles des siècles ! Amen !

(Note : cette traduction s'écarte le moins possible du texte qui était sous les yeux de Léon XIII, c'est à dire l'ancien psautier) .

Prière à Saint Michel

Très glorieux Prince de l'armée céleste, Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat et la lutte qui est la nôtre contre les Principautés et les
Puissances, contre les souverains de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans les airs. (Eph. 6, 10-12). Venez en aide aux hommes,
que Dieu a créés incorruptibles, et faits à Son image et ressemblance, et rachetés à si haut prix de la tyrannie du démon (Sg. 2, 23 - I Cor. 6, 20). Combattez
aujourd'hui, avec l'armée des Anges bienheureux, les combats du Seigneur, comme vous avez combattu jadis contre le chef de l'orgueil Lucifer et ses anges
rebelles ; et ils n'eurent pas le dessus, et on ne trouva plus leur place dans le ciel. Mais il fut jeté, ce grand dragon, l'antique serpent, celui qu'on appelle
diable et Satan, celui qui égare le monde entier ; et il fut jeté sur la terre, et ses anges furent jetés avec lui (Apoc. 12, 8-9). Voilà que cet antique ennemi et
homicide s'est dressé avec véhémence. Déguisé en ange de lumière, avec toute la horde des mauvais esprits, il parcourt et envahit la terre profondément,
afin d'y effacer le nom de Dieu et de Son Christ, et de voler, tuer et perdre de la mort éternelle les âmes destinées à la couronne de la gloire éternelle. Le
poison de sa malice, comme un fleuve répugnant, le dragon malfaisant le fait couler dans des hommes à l'esprit dépravé et au cur corrompu ; esprit de
mensonge, d'impiété et de blasphème ; et souffle mortel de la luxure et de tous les vices et iniquités. - L'Église, épouse de l'Agneau immaculé, des ennemis
très rusés l'ont saturée d'amertume et abreuvée d'absinthe ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu'elle a de plus précieux. Là où a été établi le Siège
du bienheureux Pierre et la Chaire de la Vérité pour la lumière des nations, là ils ont posé le trône de l'abomination de leur impiété ; de sorte qu'en frappant
le Pasteur, ils puissent aussi disperser le troupeau.
Soyez donc là, Chef invincible, auprès du peuple de Dieu, contre les assauts des forces spirituelles du mal, et donnez-lui la victoire ! C'est vous que la
Sainte Eglise vénère comme son gardien et son patron. Vous qu'elle se fait gloire d'avoir comme défenseur contre les puissances criminelles de la terre et
de l'enfer. C'est à vous que le Seigneur a confié les âmes rachetées pour les introduire dans la céleste félicité.
Conjurez le Dieu de paix d'écraser Satan sous nos pieds, afin qu'il ne puisse plus retenir les hommes dans ses chaînes, et nuire à l'Église. Présentez au Très-
Haut nos prières, afin que, bien vite, nous préviennent les miséricordes du Seigneur, et que vous saisissiez le dragon, l'antique serpent, qui est le diable et
Satan, et que vous le jetiez enchaîné dans l'abîme, en sorte qu'il ne puisse plus jamais séduire les nations (Apoc. 20,3).
C'est pourquoi, comptant sur votre mainforte et votre protection, de par l'autorité sacrée de notre sainte Mère l'Eglise, nous entreprenons avec confiance et
sûreté, au nom de Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur, de repousser les attaques et les ruses du démon.

V. Voici la Croix du Seigneur, fuyez, Puissances ennemies !


R. Il a vaincu, le Lion de la tribu de Juda, le Rejeton de David !
V. Que votre miséricorde, Seigneur s'exerce sur nous !
R. Dans la mesure de notre espérance en vous.
V. Seigneur, exaucez ma prière !
R. Et que mon cri parvienne jusqu'à vous.
V. Le Seigneur soit avec vous.
R. Et avec votre esprit.

Prions
Dieu et Père de Notre Seigneur Jésus-Christ, nous invoquons votre Saint Nom, et nous lançons un appel suppliant à votre bonté : afin que par l'intercession
de Marie Immaculée, Mère de Dieu et toujours Vierge, de Saint Michel Archange, de Saint Joseph, Époux de la même Vierge Sainte, des Saints Apôtres
Pierre et Paul et de tous les Saints, vous daigniez nous accorder votre secours contre Satan et tous les autres esprits impurs qui rôdent dans le monde pour
nuire au genre humain et perdre les âmes. Par le même Christ Notre Seigneur. Amen !

Exorcisme
Nous t'exorcisons, Esprit immonde, qui que tu sois : Puissance satanique, invasion de l'ennemi infernal, légion, réunion ou secte diabolique, au nom et par
la puissance de Notre Seigneur Jésus-Christ .+, sois arraché et chassé de l'Église de Dieu, des âmes créées à l'image de Dieu et rachetées par le précieux
sang du divin Agneau Rédempteur +. N'ose plus désormais, perfide serpent, tromper le genre humain, persécuter l'Église de Dieu, ni secouer et cribler
comme le froment les élus de Dieu . Il te commande, le Dieu Très-Haut @ auquel, dans ton fol orgueil, tu prétends encore qu'on t'égale, Lui qui veut que
tous les hommes soient sauvés et arrivent à la connaissance de la Vérité (I Tim. 2, 4). Il te commande, Dieu le Père + ; Il te commande, Dieu le Fils + ; Il te
commande, Dieu le Saint-Esprit +. Elle te commande, la majesté du Christ, Verbe éternel de Dieu fait chair +, Lui qui, pour le salut de notre race, perdue
par ta jalousie, s'est abaissé et rendu obéissant jusqu'à la mort (Phil. 2, 8) ; Lui qui a bâti son Eglise sur la pierre solide, et proclamé que les portes de l'enfer
ne prévaudront jamais contre elle, voulant demeurer lui-même avec elle tous les jours, jusqu'à la consommation des siècles (Mt 28, 20). Ils te commandent,
le Signe de la Croix +et la vertu de tous les mystères de la foi chrétienne +. Elle te commande, la Très-Haute Mère de Dieu, la Vierge Marie +, elle qui, dès
le premier instant de son Immaculée Conception, a écrasé, par son humilité, ta tête folle d'orgueil. Elle te commande, la foi des saints Apôtres Pierre et
Paul, et des autres Apôtres +. Ils te commandent, le sang des martyrs et l'affectueuse intercession de tous les saints et saintes +.

Or donc, dragon maudit et toute légion diabolique, nous t'adjurons par le Dieu + Vivant, par le Dieu + Vrai, par le Dieu + Saint, par ce Dieu qui a tant aimé
le monde, qu'il lui a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais ait la Vie éternelle (Jn 3, 16) : cesse de tromper les créatures
humaines et de leur verser le poison de la damnation éternelle ; cesse de nuire à l'Église et de mettre des entraves à sa liberté. Va-t-en, Satan, inventeur et
maître de toute tromperie, ennemi du salut des hommes ! Cède la place au Christ, en qui tu n'as rien trouvé de tes uvres. Cède la place à l'Église, une,
sainte, catholique et apostolique, que le Christ lui-même a acquise au prix de son Sang. Humilie-toi sous la puissante main de Dieu. Tremble et fuis, à
l'invocation faite par nous du saint et terrible Nom de Jésus, qui fait trembler les enfers ; à qui les Vertus des Cieux, les Puissances et les dominations sont
soumises ; que les Chérubins et les Séraphins louent dans un concert inlassable, disant : Saint, Saint, Saint est le Seigneur, le Dieu des A rmées.

V. Seigneur, exaucez ma prière.


R. Et que mon cri parvienne jusqu'à Vous.
V. Le Seigneur soit avec vous.
R. Et avec votre esprit.

Prions
Dieu du Ciel, Dieu de la terre, Dieu des Anges, Dieu des Archanges, Dieu des Patriarches, Dieu des Prophètes, Dieu des Apôtres, Dieu des Martyrs, Dieu
des Confesseurs, Dieu des Vierges, Dieu qui avez le pouvoir de donner la vie après la mort, le repos après le travail ; parce qu'il n'y a pas d'autre Dieu que
Vous, et qu'il ne peut y en avoir si ce n'est Vous, le Créateur de toutes les choses visibles et invisibles, Vous dont le règne n'aura pas de fin ; avec humilité
nous supplions votre glorieuse majesté de daigner nous délivrer puissamment et nous garder sains et saufs de tout pouvoir, piège, mensonge et méchanceté
des Esprits infernaux. Par Jésus-Christ Notre Seigneur.
R. Amen !
Des embûches du démon, délivrez-nous, Seigneur !
Accordez à votre Église la sécurité et la liberté pour Vous servir : Nous Vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez humilier les ennemis de la Sainte Église : Nous vous en supplions, écoutez-nous.
Et l'on asperge le lieu d'eau bénite.
source: http://saintmichelarchange.free.fr/exoleon.htm

Neuvaine en l'Honneur de Saint Michel Archange


Au témoignage du pieux archidiacre d'Évreux, M. Boudon, le plus ardent apôtre des saints Anges au XVIIe siècle. cette pratique de dévotion obtient "des
grâces extraordinaires". Par elle, il a vu arriver "des choses merveilleuses... et la puissance des démons ruinée en des choses d'importance". Il atteste, en
outre, que c'est un moyen très efficace pour obtenir les secours du Ciel dans les calamités publiques et dans les besoins particuliers.

La Neuvaine à saint Michel et aux neuf churs des Anges peut-être faite en tout temps, en commun ou en particulier. Aucune formule n'est prescrite. Nous
proposons, simplement, les prières ci-après. On peut, si on le préfère, en adopter d'autres.

Aux conditions ordinaires, une indulgence plénière peut être gagnée au cours de la neuvaine (jour au choix), ou dans les huit jours suivants.

Pie IX, 26 novembre 1876.

Chaque jour :

Réciter le Confiteor, formuler votre demande, puis dire trois pater noster, trois Ave Maria, trois Gloria Patri.
Terminer par la prière suivante (selon les jours)...

PREMIER JOUR

(en l'honneur des Séraphins)

Prince très glorieux de la Milice céleste, Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat contre les princes et les puissances, contre les dominateurs
de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants répandus dans l'air. venez au secours des hommes que Dieu a faits à l'image de Sa propre Nature, et
rachetés à grand prix de la tyrannie du démon.Ainsi soit-il.

Exorcisme de Léon XIII

DEUXIÈME JOUR

(en l'honneur des Chérubins)

Saint Michel, Prince de la Milice des Anges, je vous invoque, exaucez-moi. Je vous supplie de prendre mon âme, au dernier jour, sous votre très sainte
garde et de la conduire au lieu de rafraîchissement, de la paix et du repos, où les âmes des saints attendent dans la joie ineffable le jugement à venir et la
gloire de la résurrection glorieuse. Que je parle ou me taise, que je veille, que je marche ou me repose, gardez-moi dans l'accomplissement de toutes mes
oeuvres, dans tous les actes de ma vie. Préservez-moi des tentations des démons et des peines de l'enfer.Ainsi soit-il.

D'après un manuscrit du XVe siècle.

TROISIÈME JOUR

(en l'honneur des Trônes)

Grand défenseur du peuple chrétien, Saint Michel Archange, pour remplir dignement la mission qui vous a été confiée de défendre l'Église, terrassez
l'hérésie, exterminez les schismes et confondez l'incrédulité. Multipliez vos victoires sur les monstres infernaux qui veulent détruire notre foi. Que l'Église
de Jésus-Christ accueille de nouveaux fidèles et s'agrège des royaumes entiers afin qu'elle puisse peupler le Ciel d'âmes élues, pour la plus grande gloire du
divin Rédempteur, à qui vous-même devez vos triomphes, vos mérites et votre éternelle félicité. Ainsi soit-il.

Prière de Léon XIII

QUATRIÈME JOUR

(en l'honneur des Dominations)

Ô vous, qui êtes le prince et le Porte-Étendard des bons Anges, assistez-moi toujours dans votre bonté et sauvez-moi. Des légions de l'ange des ténèbres
préservez-moi, afin que, sous votre conduite, je partage la lumière des bons Anges. Devant le trône du Juge Suprême, soyez mon défenseur, plaidez ma
cause et conjurez la colère du Juste Vengeur. Que, par vous, à mes travaux, à mon repos, à mes jours et à mes nuits soit donnée la prospérité; que ma
pensée soit toujours prête pour les oeuvres de Dieu. Ainsi soit-il.

Hymne du XIIe siècle.

CINQUIÈME JOUR

(en l'honneur des Puissances)

Saint Michel Archange, vous que la sainte Église vénère comme son gardien et protecteur, à vous le Seigneur a confié la mission d'introduire dans la
céleste félicité les âmes rachetées. Priez donc le Dieu de paix d'écraser Satan sous nos pieds afin qu'il ne puisse plus retenir les hommes dans ses chaînes et
nuire à l'Église. présentez au Très-Haut nos prières, afin que, sans tarder, le Seigneur nous fasse miséricorde. Vous-même, saisissez le dragon, l'antique
serpent, qui est le diable et Satan, et jetez-le enchaîné dans l'abîme, pour qu'il ne séduise plus les nations. Ainsi soit-il.

Exorcisme de Léon XIII.

SIXIÈME JOUR

(en l'honneur des Vertus)

Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat, afin que nous ne périssions pas au jour du redoutable jugement. prince très glorieux, souvenez-vous
de nous, partout et toujours. Quand vous combattiez le dragon, on entendit dans le ciel la voix de ceux qui disaient : "Salut, honneur et gloire au Dieu Tout-
Puissant !" La mer se souleva, la terre trembla, quand vous descendîtes du Ciel, venez au secours du peuple de Dieu. Ainsi soit-il.

Traduit d'un Répons de Coutances.

SEPTIÈME JOUR

(en l'honneur des Principautés)

Ô ! Saint Michel, Prince trois fois saint de la Milice sacrée, chargé par Dieu d'organiser et conduire les phalanges angéliques, très digne de tout culte, de
toute louange et de tout éloge : éclairez mes sens intérieurs, fortifiez mon pauvre cur agité par les tempêtes de cette vie, élevez vers les hauteurs de la
céleste sagesse mon esprit incliné vers les choses de la terre; affermissez mes pas chancelants et ne permettez pas que j'abandonne le sentier qui conduit aux
Cieux; guérissez les plaies de mon âme; faites disparaître la trace de toutes les souffrances qu'engendrent en moi mes misères et mes malheurs. Ainsi soit-il.

Prière de saint Sophrone.

HUITIÈME JOUR
(en l'honneur des Archanges)

Archange Saint Michel, qui avez pour mission de recueillir nos prières, de diriger nos combats et de peser nos âmes, je rends hommage à votre beauté, -- si
semblable à celle de Dieu, qu'après son Verbe éternel aucun autre esprit céleste ne vous est comparable, -- à votre pouvoir sans limites en faveur de ceux
qui vous sont dévots; à votre volonté, harmonieusement unie à celle du Cur Sacré de Jésus et du Cur Immaculé de Marie, pour le bien de l'homme (1).
Défendez-moi contre les ennemis de mon âme et de mon corps. rendez-moi sensible au réconfort de votre assistance invisible et les effets de votre vigilante
tendresse. Ainsi soit-il.

(1) Vén. Philomène de Sainte-Colombe.

NEUVIÈME JOUR

(en l'honneur des Anges)

Glorieux Archange Saint Michel, grand zélateur de la gloire de Dieu et protecteur de l'Église universelle, vous à qui le Tout-Puissant a confié la mission de
recevoir les âmes à la sortie du corps pour les présenter au très juste Juge; daignez me secourir dans mon dernier combat. Accompagné de mon bon Ange
gardien, venez à mon aide et chassez loin de moi tous les esprits infernaux. Ne permettez pas qu'ils m'épouvantent alors. Fortifiez-moi dans la Foi,
l'Espérance et la Charité, afin que mon âme, portée par vous à son juge, soit introduite aussitôt au lieu du repos, pour y régner éternellement avec son
Rédempteur, dans la société des Esprits bienheureux. Ainsi soit-il.

D'après une antique formule de prière.

Nihil Obstat :
Constantiis, die 18 a feb. 1949
L. LERIDEZ
c. d.
Imprimatur
+ JEAN
Évêque de Coutances et Avranches
source: http://www.sitedemarie.com/neuvaineSMA.htm
Paroles de Satan durant les exorcismes pour libérer
Antoine Gay

La possession dAntoine Gay

11
Il a y beaucoup de choses à te dire, cela me fatigue, je voudrais être détruit avant de te le dire, cela me fait trop honte de te le dire : mes souffrances vont
toujours en augmentant . Oh ! Je suis forcé de te louer Ô Souverain Maître ! Tes créatures sont forcées de te louer et reconnaissent ta puissance et ta bonté,
mais aussi ta justice terrible , car il est terrible de tomber entre les mains dun Dieu vengeur ! (Le démon prononça ces paroles dun ton lamentable , capable
de faire frémir.)
O mortels qui ne réfléchissez pas, avez-vous jamais pensé à la chute de vos premiers parents ? Je vous demande de quel moyen mon infâme roi (Lucifer)
sest servi pour les perdre ; il sest servi de la sensualité ; si vous y réfléchissiez bien , vous seriez tous des hommes de pénitence, ce nest pas une plaisanterie,
cest votre Dieu qui me force de vous le dire ; réfléchissez un moment et vous verrez comment les hommes se perdent et si ce nest par toujours pour
satisfaire leur misérable corps.
Nous, démons, nous avons voulu aussi nous satisfaire, et nous tâchons de faire pécher les hommes comme nous avons pécher nous-même.
Qua pu faire Dieu de plus quil ne cesse de faire encore chaque jour en faveur des hommes , en faveur même des plus ingrats ! Mais lhomme se préférant à
Dieu, Dieu souvent labandonne à lui-même, et étant ainsi abandonné, les démons le conduisent et les démons sont ses maîtres, quoique Dieu soit toujours
maître de toutes les créatures .

12
Celui qui veut être aimé de Dieu, doit shumilier sans cesse, se considérant moins que le néant : le néant nayant pas offensé le Souverain Maître. Lâme
pénitente gémit sans cesse, je nentends pas dire répandre des larmes matériellement, mais des gémissements dun cur qui se repent devant Dieu, parce que le
démon ne peut pas troubler cette âme, quoiquelle gémisse, son cur est content, elle voudrait navoir jamais connu le péché ; considérant la grandeur du
Tout-Puissant, elle sécrie : « Misérable créature, comment ai-je osé vous offenser, moi qui suis moins quun vermisseau ; je vous ai outragé, grandeur
infinie, que mon cur soit brisé de douleur ! Que mes yeux fondent en larmes ! O Sagesse incompréhensible ! Comment avez-vous pu me souffrir dans ce
moment où jai péché , où je vous ai outragé avec tant daudace ? Je pleure par les yeux du possédé ! Faut-il donc que je serve dinstrument, pour instruire les
hommes, moi qui enrage de les perdre ? O Souverain Maître détruis-moi, écrase-moi, ou fais moi sortir du corps de cet homme, ou renvoie moi dans labîme
; permets-moi de me manifester dune manière forte, extraordinaire , pour étonner ces ingrats mortels, permets moi de parler toutes sortes de langues, de dire
les noms, prénoms des personnes, de dévoiler ce quil y a de plus caché, de le faire voir à nu, à la confusion de ces scélérats et scélérates ! Permets-moi
dattaquer fortement plusieurs de ceux qui se disent des bergers tandis quils ne sont que des loups. Permets-moi de faire voir comment ils perdent les fidèles
en se perdant eux-mêmes, comme ils attaquent le pasteur et le troupeau, car le souverain maître est le grand pasteur.

13
Cela me tue lorsquil me faut travailler contre moi-même, je suis battu, tellement battu que par la figure du possédé, vous voyez labattement du démon (en
effet, le corps du pauvre affligé ressentait cette profonde affliction au point quil en était courbaturé et brisé).
Jattaquerai fortement la sorcellerie et la magie.

14
Celui qui sait renoncer à lui-même pour shumilier aux pieds de la majesté divine et se prosterner en esprit et de cur aux pieds de la divine Marie, Dieu le
remplira de son esprit, léclairera de ses divines lumières, lui fera observer fidèlement ses devoirs, se servira de lui pour éclairer les autres et le conduira
dans une éternité de bonheur quaucun esprit humain ne peut comprendre, il louera incessamment son Dieu, et il dira : « O Dieu infiniment grand,
infiniment saint, infiniment juste, infiniment bon, vous ne dédaignez pas la plus misérable de toutes vos créatures. Quai-je fait pour mériter les grâces que
vous maccordez ? Indigne que je suis . Que nai-je des larmes de sang pour pleurer toutes mes ingratitudes et toutes les offenses que jai eu le malheur de
commettre contre vous moi qui suis moins quun moucheron, jai osé, indigne que je suis , vous outrager. O grandeur suprême, donnez-moi la contrition
parfaite de tous mes péchés, faites que je souffre tous les tourments imaginables plutôt que de retomber dans ces désordres déplorables qui me font gémir
continuellement. O divine Marie, cest à vous que je madresse avec une entière confiance, vous qui ne délaissez personne, qui avez tant à cur le salut des
hommes et à qui Dieu ne peut rien refuser de tout ce que vous demandez, prenez-moi sous votre grande et puissante protection. Si vous daignez exaucer
mes humbles prières, tout lenfer ne pourra me nuire. Vous êtes en quelques sortes , maîtresse de mon sort, je peux dire que mon sort est entre vos mains ; si
vous mabandonnez, je serai perdu sans ressource ; mais non vous êtes trop bonne pour délaisser ceux qui espèrent en vous ; priez, priez pour moi la Trinité-
Sainte et je suis sur de mon salut. Ah ! Que je voudrais pouvoir vous faire connaître de tous les habitants de la Terre, que je voudrais pouvoir annoncer
partout votre grandeur, votre bonté et votre puissance ! Ce que je ne puis pas faire, je désire que les intelligences célestes le fassent et que les démons
mêmes soient forcés de publier que vous êtes le chef duvre des mains divines, que vous avez la puissance de Dieu en main, que vous êtes terrible aux
démons et que tout vous est soumis. Vous êtes la créature incomparable, vous seule êtes vierge et mère, vous avez donné au monde le Rédempteur, vous
faîtes un rang à part avec Saint Joseph, vous êtes auprès des trois personnes adorables de la Trinité, vous êtes donc plus élevée que tous les anges et tous les
saints, vous êtes vraiment divine. Jespère en vous, je crois fermement que toutes les puissances infernales ne pourront triompher de moi . Ainsi soit-il . Que
tous les anges et tous les saints vous bénissent à jamais. »
Quils aillent dans asiles chercher des fous qui dicteront une prière semblable. Voilà donc une preuve quils sont plus fous que le possédé : les fous le
respecte, eux le méprisent.
(Par ces paroles , le démon fait allusion à ceux qui firent mettre le possédé dans un asile psychiatrique à Lyon : lAntiquaille.)

15
Je dis , Oh Dieu de toute majesté, que tu es grand, que tu es puissant, que tu es bon, mais que tu es terrible aux démons. Je suis forcé par toi, o souverain
maître , dinstruire malgré moi les hommes, moi qui suis un de leurs infâmes séducteurs.
Que tu es bon envers les mortels qui ne reconnaissent ni ta puissance ni ta bonté, ni ta justice. Que peux-tu faire de plus que tu ne fais déjà pour les
hommes ? Tu fais sans cesse de nouveaux prodiges que la plupart méconnaissent ; ils se raidissent contre tes ordres, contre ta bonté, contre ta puissance, et
au lieu de bien réfléchir, de bien shumilier devant toi et de faire pénitence, non contents de se perdre, ils entraînent avec eux quantité dâmes dans le chemin
de la perdition ;
Tu me forces, o souverain maître, moi ton ennemi, Isacaron , chérubin déchu , à prêcher la vérité. Mais quantité de personnes ne croient même pas quil y
ait des démons : elles rient de ce qui devraient les faire trembler et frémir, elles sont tellement matérielles quelles ne veulent croire à aucune chose
surnaturelle, se rangent du côté des démons, foulent aux pieds tes divines lois, tes paroles les plus sacrées du saint évangile et vivent au dessous de la brute.

16
Nous sommes forts contre les faibles qui sont à nous, et nous sommes faibles contre les forts qui sont à Dieu.

17
Si tu veux te sauver, mets bien tout cela à profit ; mais rappelle-toi que je ferai tous mes efforts pour ten empêcher : je ferai tout ce que je pourrai pour te
perdre.

18
Je ne peux mempêcher de tourmenter les hommes dans mon orgueil infâme, que malgré moi il faut que je satisfasse. Nous sommes des chiens enragés et
nous ne pouvons nous empêcher de pousser les hommes au mal, c est plus fort que nous.

19
Considère lanimal le plus gros qui existe dans la mer, la baleine, suppose des moucherons qui veulent sattacher à son corps, voilà ce que nous sommes à
légard de la puissance de ton Dieu.

20
Nous navons plus rien à faire : nous faisons tout ce que nous voulons, les hommes sont à nous, nous les conduisons comme un berger conduit des
troupeaux , et ils courent même après les démons comme des fous, tant ils sont matériels.

21
Sur 52 personnes qui se convertiront du vice dimpureté, seul 3 se convertiront du péché dorgueil.
[pour 52 personnes qui arriveront à arrêter de commettre des péchés sexuels, seuls 3 arriveront à arrêter de commettre des péchés d'ogueil]

22
Nous réussissons à perdre les âmes en faisant faire de mauvaises premières communions

23
Je voudrais être anéanti, je suis plein dorgueil ! Je suis linfernal Isacaron, le démon de limpudicité.
Il exprima avec quels charme et quel air enjoué il séduit les âmes ; alors il produisit sur le visage du possédé un sourire de malice infernale.
Içi , dit-il , voici une jeune fille simple et candide, jadresse à sa famille un jeune homme qui a lair bon, affable, qui fait le dévot, : cest un hypocrite, il la
séduit et je triomphe.

24 [ pour le webmestre: ce N° existe sur disquette Mac]

26
Dans un autre circonstance, le démon clamait contre les séductions du monde ; il sanglotait de rage et de désespoir, parce quil était obligé de parler contre
lui-même ; puis, essuyant les yeux du possédé, il sécria : « Sainte Madeleine, je croyais bien la perdre ! Et cest aujourdhui une grande sainte » . Il explique
comment il est nécessaire de sa détacher du monde et ajouta : « ce sont des dards que je lance contre moi-même . »

28 (suite)
Et il ajouta que le texte de cette possession serait propageait aussi

30
Un jour Isacaron proférait dexécrables blasphèmes contre Dieu, la Sainte Vierge, saint Joseph, et les saints anges, il disait des choses infâmes que seul
lenfer peut vomir ; alors quelquun lui parla de léternité. Il sécria :
« O éternité ! Oh leffroyable chose ! »
il prononça ce mot éternité de manière à glacer deffroi. Tout à coup , il se jeta dans une rage épouvantable en demandant lanéantissement de son être avec
une énergie étonnante et une grande véhémence de langage ; il disait entre autres paroles : « que Dieu, la sainte Vierge, saint Joseph, les saints anges, et
tous les saints qui sont au ciel que Satan et ses légions, tout lenfer déchaîné, tous les hommes, tous les êtres créés, tout ce qui a vie, se ligue contre moi,
Isacaron , pour manéantir, que tout ce qui a vie me maudisse ! » Il rugissait comme un lion furieux, cétait affreux de lentendre. Puis , il sécria avec un geste
imposant : « Mortels qui mécoutez, profitez de cet enseignement : cest votre Dieu qui me force de vous dire que cet avertissement est plus fort que celui
dhier et devrait vous éviter jusquà lombre du péché. »
31
Ensuite le démon dit
« jai mérité mon sort, si je savais que quelquun voulut sapitoyer sur moi, je voudrai pouvoir le dévoré ; je veux me plaindre, mais je ne veux pas quon me
plaigne .»
Une autre fois il dit : « je nai pas le regret de mêtre révolté contre Dieu, mais jai le regret davoir été chassé du Ciel. »

32
Ce qui me désole cest de penser que la fin des temps approche, et que nous ne pourrons plus faire le mal ni perdre les âmes : labîme sera refermé sur nous.
Maintenant nous avons un certaine liberté, Satan est depuis un certain temps sur la terre, il sera bientôt enchaîné . Depuis quil est déchaîné la Terre a
changé de face ; on blasphème le nom du Seigneur, le saint jour du dimanche est profané, le désordre est effroyable, limpiété augment tous les jours, il y a
de quoi frissonner. »

33
« Laveuglement des hommes est à son comble. Le mal est bien plus grand quon ne pense : lon ne peux sen faire une idée depuis que Satan est sur la Terre,
et il y est depuis le 26 janvier 1846.

34
Que lEglise se fortifie par la paix, quelle se défende par lunité, quelle se lie par la charité.
A la fin des temps , il y aura toutes sortes de signes : la croix doit paraître dans les airs ; la croix sera plantée partout ; nous démons nous serons chassés
pour un temps de dessus la Terre ; je nen connais pas la durée mais alors les hommes seront heureux.

35
Si vous méditiez la vie bien sur la vie de votre Sauveur et sur celle de sa Sainte Mère, je vous met au défi de faire contre Dieu, la plus légère faute. Voilà ce
que le grand Maître mordonne de vous dire.

36
Ton archevêque de Paris (Mgr Affre) est un saint, il pratiquait la vertu et faisait pénitence en secret, il est au ciel, cest un modèle, cest un grand saint, il est
mort martyr de la charité : son âme na pas été au purgatoire : elle est montée droit au ciel.

37
Le démon dit aussi quelques mots sur les grandes qualités de Saint Louis ; il parla de sa charité, et des vertus quil pratiquait sur la Terre en lavant les pieds
aux pauvres et en leur faisant laumône jusque dans son palais, après les avoir servis à table de ses propres mains.

N°38 0/20

N°39 idem

38
Isacaron ayant été forcé de travailler contre lui-même, sécria : « il est bien cruel à un esclave de se fouetter lui-même ! » et il ajouta avec colère : « O Grand
Maître , tu ne veux pas me détruire, si javais le pouvoir, je te détruirai ! »

39
Le bon Dieu témoigne une grande bonté envers les hommes en envoyant dinfâmes démons sur la terre pour les avertir

40
« Les apôtres vinrent dire à leur Sauveur : « Maître, nous avons trouvés un homme qui nest pas des nôtres et qui chasse les démons en votre nom, faut-il
len empêcher ? Non, dit Jésus, laisser-le faire : celui qui est pour moi ne peut être contre moi.
Jésus dit à ses apôtres et à ses disciples : « allez par toute la Terre, enseignez les nations, baptisez-les au nom du Père du Fils et du Saint Esprit. Ceux qui
croiront seront sauvés, ceux qui ne croiront pas seront condamnés. Voiçi les miracles que feront ceux qui croiront : ils chasseront les démons en mon nom ,
»

Sainte Solange, fille dun vigneron du Berry (France) avait un grand pouvoir sur les esprits de lenfer, par sa seule présence elle délivrait les possédés
Idem pour Ste Geneviève, le vièrge de Nanterre, qui délivra ainsi des possédés à Tours et à Troyes.

NOTE en bas de page :


St Ulrich refusa un jour, par humilité, dexorciser une femme qui était possédée, mais ayant prié pour elle, elle fut guérie.

Le concile de Laodicée ordonne que personne nexorcise les démons dans les maisons ou dans les églises, avant davoir été consacré par lévêque et le 7ème
canon du IVème concile de Carthage décrète que lexorciste recevra des mains de lévêque un livre où seront contenus les exorcismes, et que lévêque, en les
lui remettant, lui dira : « prenez ce livre est imprimez le bien dans votre mémoire, et recevez le pouvoir dimposer les mains sur les possédés ou les
catéchumènes »
Voir le rituel romain de 1816

41
« Le clergé ne soccupe plus des gens qui sont affligés par les possessions et les obsessions ; trop de prêtres sont plus ignorants que des enfants sur cette
situation surnaturelle : ils sont dans un aveuglement effroyable jusquà empêcher des personnes de croire au surnaturel diabolique, bien que les démons, par
la bouche des possédés, leur aient donnés des preuves nombreuses et de diverses manières. »

le démon « allumette dimpureté, chérubin sest fait connaître la première fois à Loudun.

42
La science ne sert trop souvent quà la perte de lhomme, autrefois on vivait pour Dieu, aujourdhui on vit pour le monde

43
Maudit soit Satan dont lorgueil nous a perdu ! Maudits soient les hommes ! J e maudis tout, oui, je me maudis moi-même ! Maudite soit léternité ! Oh !
Léternité ! Léternité ! Lexécrable éternité ! O éternité ! Eternité ! Eternité ! Notre plus cruel tourment !
O mortels qui mécoutez, proféra le démon dune voix plaintive, profitez de ces avertissements, humiliez-vous devant votre Dieu, pratiquez la plus sublime
vertu : la sainte humilité ; oui mettez-la en pratique et vous gagnerez le Paradis.

44
On fait échouer beaucoup de conversions. Javais révélé les péchés à une quantité de personnes, leurs confesseurs sont causes qu elles ne croient pas à ma
mission, en les empêchant de croire à cette possession.

45
Quand jai dit à des prêtres quil laissaient travailler le dimanche et profaner le Sang du Souverain Maître, ils nont pas voulu en tenir compte.

46
Nous autres démons, nous ne pouvons laisser les hommes en paix. Lorsque votre Dieu vous afflige, ô bonnes âmes, vous êtes contentes , vous êtes en paix.

47
Un orgueilleux est affligé dune petite affaire qui attaque son orgueil : il ne peut dormir ; mais celui qui est humble accepte tout patiemment , shumilie, en
toutes choses devant Dieu.

48 (= N°54)
Habitants de la Terre ! Vous navez quune chose à craindre : le péché. La faim, la soif, la mort ne sont rien, le péché seul est redoutable ! Depuis que je suis
dans le corps de ce vieillard , les conseils que je suis obligé de donner nont jamais été mauvais.

49 N°55
Jaime mieux tenir un prêtre que 6.000. laïques, en se perdant, il perd les autres.

50 N°57
Il faut que vous ayez une grande confiance envers votre Dieu, la Sainte Vierge et Saint Joseph, dont le culte deviendra universel.
Dieu ne refuse à Saint Joseph aucune de toutes les grâces quil demande, mais il les demande toutes par les mains de la Mère de Dieu, le canal de grâce et
de bénédiction. Et il obtient autant de grâce que lexcellente Vierge Marie. Tenez-vous toujours bien sous la protection de Marie, de Joseph et des saints
anges, et vous obtiendrez le paradis.

51 N°58
Il était questions de dire vêpres et complies, le démon sécria : « que ces louanges sont nécessaires ! Quelles sont agréables à Dieu ! »

52 N°59
Cette possession est la plus extraordinaire qui nait jamais existé, le possédé a déjà souffert deux immolations : la première par son séjour à l hopital
psychiatrique et la deuxième cest une maladie que je lui ai donné, une maladie diabolique.

53 N°60
Tu feras bien de faire prier pour le possédé, tu as déjà été averti ; je te dirai beaucoup de choses parce que tu a fait prier pour le possédé et Dieu ten
récompensera beaucoup plus que tu ne crois : tu auras part à toutes les prières que tu feras faire et les personnes qui prieront, leur prières seront bien plus
méritoires que si elles priaient pour elles mêmes.
Dieu récompense jusquà un verre deau donné en son nom ; il tient compte dune pensée, dun désir de faire le bien, quand même on ne pourrait pas l
exécuter. Tu ne doutais pas de cela.

54 61
Je ne veux rien dire à « x » , je ne veux plus rien lui dire, il mettrait trop à profit ce que je lui dirais. Jaurai bien voulu quil ne vienne pas içi, si javais pu lui
casser les bras et les jambes, je laurai bien fait.

55 62
Un jour, le démon pris à partie la personne qui, la première rédigea ces notes : « je voudrais bien te casser les bras et les jambes, si javais pu, cela te prouve
la force de votre Dieu et notre faiblesse, si je pouvais tempêcher décrire, je te casserais les poignets

56 63
Le démon expliqua que le chrétien ne doit se prévaloir de rien, mais tout rapporter à
Dieu .Il démontra parfaitement que nous devons tout rapportez à Dieu ; que nous ne pouvons rien faire de bien par nous-même ; que les dons, les grâces
quil nous fait sont son uvre, sue rien nest à nous ; que nous ne pouvons rien sans lui ; que nous lui devons tout, puisque nous sommes ses créatures.
« Tenez-vous fortement attachés à Marie, cette puissante Reine du ciel, qui est la terreur des démons, et vous ne périrez point. Invoquez souvent Saint
Joseph, lui qui est au-dessus des chérubins et des séraphins : il a un grand pouvoir.

57 65
Que votre Dieu est bon ! Combien il a dégards pour vous ! Combien il vous aime votre Dieu dont la bonté est infinie et qui fait prêcher la vérité par
dinfâmes démons pour ramener les hommes à lui !

58 66
Le mal est effroyable, il est à son comble, il na jamais été si grand ! Que les mauvais chrétiens sont nombreux, ainsi que les nouveaux pharisiens ! Nous
approchons de la fin des temps, et si on avait bien observé, on aurait déjà observé les signes avant-coureurs. Humiliez-vous et faîtes pénitence, sinon vous
périrez tous a dit votre Sauveur, ayez une grande contrition de vos fautes car le péché est bien redoutable puisquil offense un Dieu si grand. Loffense étant
relative à la puissance, lon devient bien criminel quand on la commet. Priez au pied de la croix votre divin Sauveur qui nest quamour pour les hommes.

59 67
Moi, démon, quand je suis dans toute ma rage, dans toutes mes fureurs, quon me mette un petit enfant dans les bras, aussitôt je suis forcé de me calmer en
présence de linnocence et de respecter les personnes dévouées à Dieu. Les impies croient nous faire plaisir en péchant ou en s en faisant gloire. Les
malheureux ! Ils ne se doutent pas que dès ce moment nous devenons leur plus cruels ennemis ; et nous nous réservons de le leur démontrer en enfer, car
nous devenons pour leur âmes comme des tigres voulant les déchirer !
60 68
Parfois, le démon entraînait le possédé dans les bois et la faisait se mettre tout nu, là il lui faisait couper des branches de bois pour lui faire sculpter des
cannes. Il ne fut pas permis que quelquun le rencontra en cette tenue.

61 69
Le démon faisait souvent jeûner son possédé ou il lui faisait manger de la nourriture quon neut pas donné aux chiens. Souvent il sest vanté des tours quil
faisait subir au possédé : « jai fait manger une bonne soupe au possédé, cétait une soupe quil avait faite depuis longtemps, il y avait de la mousse de
moisissure dessus, je lui ai fait mettre un peu de vinaigre dedans. Voilà un tour dIsacaron. »

62 71
Saint Joseph a été conçu sans péché , et il est monté au ciel en corps et en âme ; saint Joseph tient la deuxième place (parmi les créatures) il est à côté de
Marie et au-dessus des séraphins »
Puis le démon prononça cette salutation en lhonneur de saint Joseph :
« Je vous salue Joseph,
plein de grâces,
Jésus et Marie sont avec vous :
vous êtes béni entre tous les hommes
et Jésus, le fruit unique des entrailles de la Très Sainte Vierge Marie, est béni. »

63 73
Il y a 20 personnes possédés à Perpignan, cette ville est bien mauvaise, nous autres démons dimpureté, nous gouvernons en partie la ville et non seulement
la ville mais le diocèse. Voilà la vérité.

La puissance de Dieu faisait parlait le démon malgré lui comme un apôtre de la Vérité.
( cf. « Je suis () la Vérité et la vie »)

64 76
Je dit au nom du souverain Maître que le spiritisme est tout diabolique (ajout perso car lui a dit magnétisme).
Quil est fait pour perdre le genre humain ; cest une grande innovation des démons pour perdre les hommes je suis obligé de travailler à sa destruction.

65 77
Isacaron fît des réflexions très remarquables sur lhumilité, la charité et la contrition quun chrétien doit avoir de ses fautes , puis il ajouta : « en suivant ces
conseils, on pourrait ne pas aller en purgatoire. »

66 78
Le démon se récria contre la manière dont on se tient dans les églises et parla en ces termes : « on dirait que les fidèles y assistent comme sils navaient
rien à demander : ils se tiennent le front haut avec un maintien pharisaïque, au lieu de shumilier et de se prosterner devant Dieu.

79
Saisissez promptement loccasion de faire tout ce qui est bien. Si vous avez une bonne pensée, elle vous vient de Dieu : exécutez-la ; si vous voulez faire
une aumône, faîtes-la tout de suite, ne dites pas : « cest trop, je ne devrai donner que tant. »Toutes vos bonnes pensées viennent de Dieu, vous ne pouvez
rien par vous-même.

80
Lorgueil est une bête féroce quon ne peut rassasier ; cest comme un chien enragé qui est forcé de mordre. Et quand les personnes qui veulent se consacrer à
Dieu, entrent dans cette voie, nous faisons tout pour les perdre.
81
Dans une circonstance, Isacaron fit un sourire diabolique, impossible à décrire, à la réminiscence dune faute quil avait voulu faire commettre ; il continua
son infernal sourire très longtemps et il clama : « le bien me fait horreur, je me délecte dans le mal. »

82
« Les anges fidèles désirent plus votre salut que nous autres démons votre perte. Celui qui veut recevoir beaucoup de grâce doit être humble et prier saint
Joseph, les saints angesOn ne peut se faire une idée des avantages quil en retirerait : il progresserait dans la vertu »

83
Le démon tourmente le possédé et l empêche de prier et de dire son chapelet.

84
Toutes les distractions que vous avez soit dans léglise, soit dans vos prières viennent des démons, nous enrageons quand nous vous voyons faire le bien.
Lorsque vous êtes sortis de léglise nous vous laissons tranquille.

85
On lui disait : « tu ne peux rien contre Dieu »
Il répondit : « jai bien plus de pouvoirs que tu ne penses. »

86
Les pères et mères répondront de leurs enfants , âme pour âme, et ils ne pourraient être sauvés si ceux-ci s étaient perdus par la faute de leur père et mère

87
Malheur à moi ! que les démons, que tous les tourments des damnés retombent sur moi, afin de manéantir. Que toutes les souffrances des créatures tombent
sur moi à la fois. Que toutes les créatures du Créateur me maudissent ! Que maudit soit Belzébuth et toutes ses sales créatures ! Que par la puissance de
Dieu, je leur fasse lever les quatre fers en lair. Que je crève à linstant aux pieds du possédé et aux vôtres. Vous ne pouvez comprendre que je souffre plus
de soixante fois plus quen enfer ! Cest Marie qui ma fait venir. Malheur aux diables et aux imitateurs des démons !

91
Le confesseur du possédé lui donna la permission de se donner la discipline deux jours de suite, le démon confessa quil en avait été très humilié.
En conscience, on doit attester la vérité quand on en a des preuves et aucune autorité na le pouvoir de lempêcher ; cela vaut face aux preuves de la
possession. Dieu le veut. Ces choses sont dites au nom du Souverain Maître.
Il ne faut pas craindre les dires des hommes, mais imiter son Dieu qui ne laissera pas sans récompense la plus petite chose faite à lun des siens. Quand on
manque de charité envers son prochain, on se rend coupable.

Il ny a point de coup si fatal que lhumilité de votre Sauveur ; lorsque le possédé veut méditer sur ce sujet, il mécrase, il me fait souffrir horriblement .
Quand il prie pour ses ennemis, il mécrase, il massomme.

96
Ordinairement le démon ne voulait rien dire sans que des témoins fussent présents
« Cest moi, disait-il, qui suis forcé de faire venir des témoins, bougre de scélérat que je suis. Mon Maître nest pas un petit maître, cest le Maître des maîtres,
le Grand des grands, celui qui est tout.
Les démons de lorgueil sont les plus forts et les plus à craindre : ils se glissent dune manière imperceptible, prenez garde à vous.

97
Malheur au faux dévots ! Malheurs aux athées ! Malheur à tous ceux qui appartiennent à des sectes et qui restent étranger à la sainte religion, ô Eternel et
Tout-Puissant !
Infâme Satan ! Voici des coups de foudre contre toi et contre tous les infâmes démons de lorgueil : ces toi qui a inventé toutes ces fausses doctrines ; tu fais
servir de tes enfants, que tu as rempli de ton maudit orgueil, pour séduire la majeure partie de lunivers ; mais bientôt tu vas être foudroyé par lEternel, le
Tout-Puissant ; je le vois courroucé dune manière terrible ! Tu es humilié ô grande et infâme bête.

Lhomme de perdition est en ton pouvoir : tu le feras agir ce grand fou en lui donnant une partie de ta puissance, qui lui sera bientôt ôtée ; séducteur
abominable ! Que vas-tu faire, maudit Antéchrist ? Tu vas donc travailler à la perte des autres ? Et en récompense tu seras placé à côté du roi de lenfer ! Oh
! La belle place ! Abominable fou !

Heureux ceux qui te demeurerons attachés, ô Jésus-Christ, vrai Dieu et par conséquent, vrai et unique Christ, vrai Fils de Dieu, créateur de toutes choses,
vrai rédempteur des hommes.
Tu veux que toutes les nations soient éclairées par toi, Souverain Maître. Tu veux que ta très sainte Croix soit plantée parmi toutes les nations. La nation
juive tu vas bientôt léclairer ; tu lui fais dèjà apparaître quelques traits de lumière, tandis que des épaisses ténèbres environnent quantité de malheureux
catholiques, parce quils sont conduits par de nouveaux pharisiens.
Malheur à vous, nouveaux pharisiens, si vous ne changez de conduite ! Voyez comme un de vos séducteurs est forcé de crier contre vous, cest moi ,
Isacaron, le cochon infernal.
Et toi maudit Béelzébuth, je suis forcé par le grand Maître de tattaquer fortement, malheureux prince des démons davarice ! Quoique je sois associé avec
toi pour perdre les hommes, tu sais que le tout-Puissant veut que notre infâme empire tombe en ruine. Malheur à ceux qui font pacte avec toi ! Malheur par
conséquent aux magiciens, magiciennes que nous séduisons dune manière horrible
O grand Maître tu mas fait déjà crier contre le spiritisme, tu me las fait combattre fortement, tu mas fait prouver quil était diabolique et tout cela devant un
grand nombre de personnes. Tu veux ô Tout-Puissant que le spiritisme soit aboli. Ce qui est horrible à tes yeux est quil se trouvent des prêtres, si aveuglés
par nous, esprits infernaux, qui font ce détestable métier (de magnétiseur) et laisse croire au peuple quil ny a aucun mal. Aussi bien des gens se font guérir
par le diable en la personne magnétisée Je déclare donc forcément que le magnétisme est une invention du diable.
O Souverain Maître, ils tont quitté pour nous suivre !quavez-vous fait malheureux ? Vous avez quitté le maître dont la bonté est infinie, pour vous donner à
nous maudits esclaves ! Vous êtes biens fous, nous navons que des tourments inconcevables à vous offrir, une puanteur horrible !
Ne voyez-vous pas que nous sommes les exécuteurs des vengeances divines ? Mais à qui est-ce que je parle, moi, Isacaron, maudit cochon infernal ? Je
parle à ceux que linfâme Satan tient dans ses griffes, à ces orgueilleux incrédules qui ressemblent en quelque sorte à celui qui les tient dune manière
invisible à son gré sans doute.

Maudit Satan tu ne tes pas perdu seul, tu es cause que le tiers des anges est damné pour tavoir obéi ! Maudite bête ! Ceux que tu gouvernent ne se perdent
pas seuls non plus, ils entraînent une partie considérable du pauvre malheureux peuple avec eux. Arrêtez malheureux ! Au nom du Souverain Maître, ne
dévorez pas plus longtemps les pauvres brebis qui vous sont confiées, demandez au souverain médecin la guérison de la peste dont vous êtes atteints ;
foulez aux pieds lorgueil dont Satan vous nourrit, regardez limage de votre souverain rédempteur, humiliez-vous à ses pieds et bientôt Satan emportera le
venin dont il vous repaît.

98
Dieu permet les revers pour le bien spirituel des hommes, les faire rentrer en eux-mêmes et revenir à lui. Ce nest pas un mauvais signe quand Dieu envoit
des revers. Dans sa miséricorde, il fait voir par là quil faut sattacher parfaitement à lui et réfléchir à ces paroles : « ne vous inquiéter ni pour la nourriture, ni
pour le vêtement : chercher le royaume de Dieu et le reste vous sera donné par surcroît. » Vous le voyez très bien par toutes les personnes que Dieu afflige
pour leur mériter davantage. Quant à ceux qui vivent dans les richesses et les délices, cest souvent un mauvais signe. »

99
Cest Marie qui me force à vous faire voir le néant des choses de ce monde. Noubliez jamais que les croix sont préférables à tous les honneurs et à tous les
avantages. Pourquoi donc préférer sa perte à son bonheur ? Le bonheur nest pas ici-bas, il faut donc chercher son bonheur en Dieu, celui qui possède Dieu ,
possède le trésor des trésors, le bien de tous les biens. Celui qui possède Dieu, possède tout. Que les hommes sont insensés !
Il faut vous consoler et vous attacher fortement à Marie : elle vous obtiendra de grandes grâces.
Il faut prendre pour protecteur saint Joseph, et avoir une grande dévotion aux saints anges.

100
A propos du livre du père Franchi « traité de lamour du mépris de soi-même » supérieur des philippiens de Florence (Italie),
« Ne cherche pas à lire ce livre. Ce livre ne peut maller »

Sans lhumilité, point de Dieu, mais un maître inexorable et terrible ! Malheur ! Malheur ! Malheur ! Malheur aux orgueilleux ! Malheur à moi , Isacaron !
Cest lorgueil, lingratitude et la désobéissance qui mont rendu de chérubin , un cochon horrible : transformation honteuse, transformation abominable, qui
fait »
(Le démon parlait trop vite, les notes furent impossibles)

Vous aimerez peut-être aussi