Vous êtes sur la page 1sur 24
Grande 2 as revue dostiologie coitique n"1 No atInmatriculation ISSN 0336-7925 GRAND E cCONJONCTION wet et CAHIERS du CENTRE ORGANE BI-NENSUEL DU MOUVEVENT ASTROLOGIQUE UNIVERSTTATRE ET DU CENTRE REGIONAL a'ASTROLOGIE SCIENTIFIQUE DU SUD ~ OUEST Directeur de la Publication Jacques HALBRONN Rédacteur en Chef ': Georges DUPEYRON Secrétaire de Rédaction 3 Dominique DEVIE Sommaire + = Vocation de notre Revue .., sesesens = Présentation des Dirigeants du Nouvoment Astrelugique Universitaire .... = L'Enseignement au = A propos de 1'Indépendance du M.A.U, relativement aux idées exposées dans " Cjefs pour 1'Astrologic par son Fondateur ...... sesegeseees ~ We dit le Nanifeste des 186" ~ Courrier ~ Editobial = A propos des Aspects ~ Informations diverses . ~ Les Rychnes du Monde .. = Chronique dtAstrologie - La philosophic du compte rendu .... -21- Vocation do notre rove par Jacques HALBRONW, . Gorges IUPEYON parte 1a mine Longue qus nodzcalle co Loxpargion ‘ot de Lindon .Il a torrair dos discussions défianton of l'on erodt quo l'art va aisciiBt vous tromer, vous trebire Co sont dos home mos conme Jui qui batiront Ie grande Fédération quiy croyes mod, vorra Lo Jour plus 26+ quo vous mo To ponsce »la plupart 5 Cot any justomnt , pousso sissi vers Lo Word ymiame le Revac DBIAIN désdficicra dtune partic dos articles quc Ics was ot Jos tros destinant at MeaU. Corteins muticidront qic nous somos incous cients do fovorisary por lo trichonet de toutes nos ressources, und asm cAation rivale, por définition .Ctost 18 un mode de pase qui date ct hior 1 GRINDE ONIONCTION ~CALERS IJ CHNIRE , rovac dirigée per Lo VicoPrésident Dupoyron qui ré@igera chaguc fois 1'Riterial = non ca'Me us = Offeixe at Loctair tous les ramscimaonts gir nog acti vités sles dclos jlos réactions ,lcs poldniqiosyles Lottros « 1 Grande Oonjonction yvoild qui évoquo I" Artrologio Mondidlo, cello qui justonot juom'S 1a découverte dUrams am 176L so portait avant tout air Jupiter of Setumos pladtcs Les plus Goigécs juemtalors & gleil . Georges Drpeyron aime La prévisionglcs cydlos, 32 prand rendozwus' avec Mlavanir courageucotant sPaiogts nous somiés associés & won Oivre » nots voudrions fairc de "Grends Conjonction” Za rovao dc Ta révision astrologique «ne rowe qui concontrorait tous Tes pronostios quo voudroicnt bin lui awvoyor sos lectoars ylos publicrait ct los jug roit avec objoctivité Lo moment vom. Unc revs qui cchoncumait los dun dos pronostiqnairs ylairs crrarslairs trios slars impostrros passes et présatos «Ctect pourquoi nous publicrons lcs niscs m question de td ot tel agttologus «Grande Conjonction sera une bonquct on pronostic ct stefforcora de mettre fin mx dws ,dgpouillont do prés Ios mtros reves no lainsmt pas ddblatérer inpminat » ~ Dela wrte ylc Lectur ov Ie cherchar qui désirera fairo Lo point mr Los aptitrdes do 1! Autrologic & prévoir y nows pablie rons maci Les prévisions orrondos © rdigssios @ Moya Age ot de 1’ mti~ Mitts los néthodes prévicionndlles avec lours aventages ot Lars incon= varients — dovicndra fid®le & Gronde Gonjonction « Pourquoi 2imitor Grande Gonjonetion & co soctar ? Parce qio nots somos Lag dos incipides études paychologiques do thénos de naigsance qui cndormont avec do ballos histoiros, parce que ta tad co actudlle ydons LHntolligersia cos antwlogom vd do considérer ba préviion commo wn parent paivro « . Yous smhaitons que Giendo Conjonotion modifie ratioa~ Juncnt Los moars des astrologes ct qufile co voit conmo is cont, ni mofllarrs soi piros. ~2e Par aflleazs, on ats do Grande Gonjonction-Cohicrn ar Contre ye MgAiUe pabliora @'importartes brochures dhuno camtaine de pages chacuno sir los commmicatjons offoctzées 1 cours do sos Colloqucs «La paration a pranior tomo ot préwo pour lo 15 Mers 1977 ax plug tardeHile coum vrira Jos colloqucs précédonte ct on parthaalier clui dos 11 ot 12 Sopw tonbro 1976, Nous avons obtanr, grfico & 1'omitié dtunc association ctron gbro de bonnes conditions dtimgressionwNors an roparforons. Done, jo le sgpdte, envoyos nous tn madman WarticlossI1s soront pabliés dats les meillomrs (G@ais per nowew%aos ou par des asmcictions mies yon frogais mois ainsi dans d'mtres lmancn (espagiolyandlais) « Spyoz fidbles a2 MeaUs mais cons asprit ce chopdlle. Clost ainsi que Le MW marche avec dos bottcs co scpt Lictes ! Jacquec Hekbronne L'Bgipe da Nouvanent Astrologiqus Universitaire + Présidont Foncatar ‘a Jacques HALDRONN VicePrictdats 2 Dominique DEVIE ( Reims ) Georges UPECHON ( Sordomx ) Prémorkdre 4 Jocqucline BELUC Soorétaire Ciadrelo 4 Evdlyne REGEARD Inini strotaars ~Picrre HEKE ( Motz ) Collége Antrologiqus de Nete ~ artimr LES = mors DE A ANDE ~ Catherine MDIR ~ Biscboth TEsstm ~ Hector LO = Micheline MAK Présidents Honoraires . = Gebs BRAHY ( Druxctlos ) = Molfo LOPEZ ( Bexcchone ) = Dr CHATDRASKHAR THAKAR ( Bombay ) Manbres Honorcires : Moxontre HPERT ( Latsmne ) Christian MSUER-PARC Enwoxsg ) Brie WEL ( Gadve) Lisa HUM ( Mion) Charles HARVEY ( Londre: Jalicnne SUM ( Wowloxt) Balawr EERTIN ( wlan ) » NOS DHEMES': Sots foire partie di Congail d'aiministration, dls lod tont offilics ot assent des rogpongdbilités, clost m quake mrtotine pépindtre pour lo Connell «I1 opt gowhaitablo de conmaocr comme débémé pour acoder at Omeeil 2 ile ent quinzo + Jon-Panl RPP, mtorr dtm Livro air le sping sportit( Bitions Nédi= Coles Universitaires), luo TOUDA., Mepté MILLET ,Olivior PEIRESHINE, Hhgrettc BOURGEAY, Brigitte FIRS, Pi. JULIN, Gry MAYERES, Marille GAVEL, Joon Merc LAFORGE , N"© sOLIM, Michel CHG, bibliothé. oeize @i MeAUey Chantal FILLION sLisotte LECARH Frangoine OLIN, gperé FISCHL BSI =36 PRESIV TATION deo DIRIGEATS IF MOUVEIENT ASTHOLOGI QE UNIVERSE TAIRE Nos présidetts hottoraires : ils ont été nommés m ratson dos sorvices rm= Gas. dnotre arwciation quent & com prostige & 1%étrengor » Gols BRAHY 0 pexlé Lorgovont do Mele dens Yo ballotin au CoBésian «So pré= ‘son0e ot Collcquo de Déconbro 75, mtouréo dtartros gtis bdlgos comme Vos Maric-Picrre PERY, o domé & notre mmifcetation m impact AR THUR . “Co médecin indicn nous honord’plitciuirs foic préssncce f1 a poms m outrc @ MeAUs dleppord tro dmc a proveo indiamno «' Voici un artidlo do 1'Evaing Wows of India dt Vand: ah 26 Déccubro 1975's e " AParks, lora dian coltogio intomational, les Journéos Intomationdlon Astrologiqnzos, tom par Le Nouvonant Astrologique Univorditairo, 41 lui fut qcoordé le prix Ptoléréo 1975 pour les sorvicos cxcoptionndy radus 3 1p littérature co la médecine ayarvédiquo ot do Ltastrologic " (cf arost ines of India ) » 1o 27 Déombyo 1975 « "Co prix décomé chagus année par lo MeAUe récompamoc Unc pormn nelité ayant morqué L'amdo par con Gngionc pour 2a catce ds Ltastrologio Le prix 76 gore décomé on collogze do Roimaydos D ot A Novum Atolfo LOPEZ , cc médvcin ds Bercolone oot , némnmoins, le personns qué Vint registrant & nor colLoqtosy fdlt énorménant porler da Me As dnc Le presso ospagnols . Tout dtatord , cost a grands partic grace & Inf que \ Ia Réponse collective oz Monifsite dos 186 a pe ttre Stdblic m Déoundro 1975 oD. a inslsté ar DMmportmes dtunc parcillc Réponse pour I! Astrolo— glo cxpagoles Cotto réponse est conc panze dens lo ™ Solidaridad Neckonal# @& Dimancho 28 Décambre 1975« Certosy nous avons rogu nowt téoigogss atktié, cn France avoc Gaire Sattagestin’ , Hurd Forting Donicl Vornoy, Didior Racaid, Yor Lanoblc otce. 5 & L'étrmger do 1'émipo m CIDA qui o simé notrs Réponsa do Motor Pam qui a foit lo voyage iB Perko, dopais Honbourg, dio Rdolph jo Cay Le Glere ct do bim dtattres qui participérart & nos qlatro Gongrés Décunbro, Févrior, avril, Septembre ), mais cos trois porsomelités nows ont été Les plus Daxéfiques » Lo Gnecil a! Atministration cot componé de porcumes qui ant toutes fait Lo-pemveds Tar loyats + Dominique DEVEZ s do Reims y amis mr piod mo doole mivio par onviron™ 25 Glovese I mot & notre corvico oon savoir foirc on matiére do présmte~ ion, dlorgmipation TL Hondra on Novesbre un colloqie Heiats dara 0 vaIRe. Goorgos IUPEYRON - cat le pronior qui ait acocpté une association avec ke WelaUe cn tart qzc dirdgoant dtan grouponont artonomo « Eopdrons que ata tros lo mivront pour rédlinor unc Fédération puissanto eG. Drpayron ola rogponssbilité do l'ingreosicn do GRANDE CONJONCTION, ot do lo miso m page, Yh Févrior 1977 sles 24 ot 25 farricry 51 orgaisera avec Le Ne dete un congrés & Dordomx « -4 Evolyno REGEARD s'est passionnée pour 1'Ecole Astrologique do PARIS,ELle va poursuivre, avec enccre plus d'engagoment, son offort cette année, pour lo pw aier et deucidme niveau Pierre HBOKEL auteur de plusicurs ouvrages dans la lignée de Néroman, i1 ‘ncarne également une association proche du h.A.U, ot qui montre que le HA.U, a réussi sa décentralisation. Arthur LE BAU égalenent néromanion, 9 parcouru la France avec la tanni’re du 1,400, Stablicsant ainsi pendant l'annéa un contact avec divers groupe— ments, & la recherche de tétzs de pont, dan: l'axe Poris-Lyon-Marseille. André DELALANDE renonmé pour sos recherche; i2 a un orzeLlent certact avec les jeunes étudiants. I1 vait lour parler d'astrologie sans les déco— voir « fathering AUBIER apréo aveir casuré 1a préparation du Cc]Loque HeA.U. de ‘8, elle se prépare 8 aniner celui que nous tiendrons les 7 ot 8 Nex 4917 ~ & Paris ,sur le Thine " Astrologic et Vie sentinentale " , vie du Couple " "" — Auteur d'un cuvrage & parattre sur le " Secrpion " Elisabeth TEISSIER ~ réalisa 1'émission " Astralonent vétre " et a publié un best-seller " Ne trillez pas la surciére " (Ed, Jean-Jacques PAUVERT ) Elie nous conseillera savamment en matitre de mss média ( presse, radio, télévision) . Micheline FLACK - auteur dtun ouvrage sur 1!'éerivain eméricain THAREAU (Ed. du Seuil) ,clle enime un cercle de yoga (116 \ un ashram ).Elle per= nettra au Hi.A.U, de toucher un nouveau public A l'Astrologie, quelle étu- ie depuis de lougues années . Jacqueline BELLUC est responsable des cours du Vendredi et insistera juste( nent sur l'istrologie spirituelle .ELle posséde une forte expérience péda- gofique en Astrclogie «En tant que trésoribre ,elle émettra des remarques précieuses pour le gestion de l'association ot contralisora ies divers rep ports finaneiers «Elle représontora on outre 30 Byrcau du NeA.U, lors des congrés hors de Paris . Hector LBUCK qui tiendra chaque sensine un Cours dans ic cadre du sA.Us Je Dinanche ,tentora d'intéresser le public dcminical >t do toucher, par ses relations ,2es personnes vestées oxtéricures & notre Asscciation « Pour contacter une de avs poreomies , s! ‘trananettrons et communiquerons « ~0-0-0-0~ Lt'Enseignement au WN Le Mouvenont Astrologicue Universitaire tiendra cette année un nonbre important de cours répartis tout au long do 1a somine « Le Joudi soir sora consacré’ & l"initiation ( Prantice année) sous la direction d'Evelyne Régeard et avec Ja participation d'une équipe pSdagvgique importante, Pour receveir 1e programm, Gorire & Bvely— pe Régeard = 28 Rue Picrro Leroux 75007 - PARIS - Dtautres séminsires auront Lieu en permrence ,dgalement ay FlsAePs 30 Rue Cobanis 75014 ~ PARIS . Lo Vendredi soir, Ho Jacqueline BELLUC tiendra un cours dont voici les granies lignes : Qiest-ce quo 1taéstrolog? e*SPIRITUELLE -5- La eG8éi0e"as“YVhonmo, de com osprit, de son corps ot do son Bo I dvengepropos + orgmication dos étidopconscils sVelair dos mots » Misc on condition d'coprit : méditation Univorsdlité doo référccos spiritacllogs Néoossité do 1'émde a Principe foucamtay de chamc _ Tengionoan oolamcs + 2 Agtronomis ct _gstrobogic Le contemplation dt oiat Le mtiague astrononiqus To thime dane Lteqpaco: Méchiptiquc le mociogs astrolegiqna : signes 3 Los radiotions univursdllcs réalité dog influences astrales réceptivité humaine ox influx actrax lc monde des vibrations lar va ar epiritidle mn ~ lunidre = mras Aténorgic cognigus vitde Lagtrologic sacrée geictes dcs influcnccs cosmiques do Ltintoreotion "honnounivers! dos repports Créaturo~réatamtniation Cos ropports untro les Brorgics conscicice ds 1'homme "oa dovanir Bridence dec réuiltets obtams por 1astrologic : los foits positifs qui font srpposur qutme LOI régit le mécmigicess 4 La Véerité" — Unc " mltipls " Le principe Unique ot Immable La mltiplicitd ces Fomes (20 sos formss) Le Cifférants plons dc le Maifostation Immaino, 5 Mog rochorches vodiaccles Oonpaomdrs a Loi oréatrice sa Lthone +: ses Gnorgice conscience Biudes difticiles + travail dc synthdso Matérimx : Ltunivorsdlité dos coimoos » dos croyances religiatses ot philosophiquos 1 racinos + communes Bkadior 1 lop racincs Stymologiquos dos mote Retrouver 1a Schunco dce Nonbres Bindfor 1: lo qmboliste EXACT dos 4 Gaats 2 rapport aveo Leg nombres + Bpliquer la Gg rotrouvge lo TERTATRE -6- 6 _Qutest co que 2 ‘808 originos astronomiques les différents zodiaques syubolisne du odiague spirituel : Centro, Cercle , roue, spirale, serpent, Ourobores ,sphbre,mandala .La Croix et les'4 Portes « 7 ue mouvement zodiacal Houvenent = VIE = évolution Le double mouvement : les 2 directions Le Zodiaque initietique La spire évolutive Les figures génmétriques dans le zodlaque Les transits et aspects : nécossité de les rattacher _ & une valeur numérique « 8 Les é1énents du Zodiaque Planttes| Signes Socteurs ( Haisons) Aspects + nécossité atappellation numérique Le dimanche aprés-midi so tiondra le cours de M, Hector Leuck, on alternanco deux programes : 2 16 n.30, Los Honon’res Ce sont 1es images symboliques de chacun des 360 degrés du Zodiaque eur étuie comprendra : I ~ dépoudliement des textos traditionnels 2 - interprétation de leur symbolique .Elle est ésctérique (chrétienne ‘et orientale) et psychanalytique (dtaprés les symboles de 1'incons= cient collectif) . 3 ~ structuration sur 1 base de Ja cireonférence du Zodiaque 4 ~ application dans les différentes techniques astrologiques Listrologie Horaire Le principe consiste & considérer l'origine dtun évinement comme une nouvelle naissance et de monter pour cet événement un theme horaire « (ex : une proposition qui vous est faite par lettre, +éléphone «.. ume rencontre & l'origine d'une relation ...1!idée d'un voyage important ,otc) Le Trine Hofaire ne concerns que l'objet envisagé et se compare avec le Thdme Radical de naissance « La pratique de 1'Astrologic Horaire est courante dans les pays anglo~ saxons, parfois méne au détriment du Théo Radical. : Chaque cours portera sur des exemples d'interprétation de Thimes Horaires Stablis sur me question déterminée « Premlor Cours : Régles Traditionnelles (quand 11 s'agit dtm tiers 1 l'astrologue et critiques de cellos-ci . Le Neroredi constituora un séminaire de perfectionnement qui prolongera les Cours de l'année dernitro .I1 sera égalenont aniné par Bvolyne Régeard » Rappolons que d'autres sdminairos auront lieu en permanence , également au FyTsAsPe, 30 Ruo Cabanis 750014 PARIS .étro Glacitre Le Mardi soir, enfin, so tiondra un cours dtastrologie nen horoocrndaue (morphopeychologic, chirclogie, astrologie sensorielle) par Jacques TALERONN, Marielle CLAVEL, Francis BUCH et Cuy MAYERES , Ce cours aura pour objet do s'initior aux techniques aboutissant A la détermination des facteurs astrologiques de 1'individu sans l'aide de son thime de naissance «Une partie do chaque cours sera consacrée & des travaux expérimentaux « Le prix de tous les covrs du N.A.U, est fixé & 10 frs, non comprise la cotisation obligatoire de 35 Fr par an qui donne droit & la revue CRANDE, CONJONCTION, dont ctest ici le promier mméro . Pour tous renseignements ,écrivez & J. HALERONN , 225 Rus de Tolbiao ‘75015 Paris , él : 588 93 7B. Dea cours yar correspondance seront organisés par J, Haltromny sur Ja base des ouvrages qu'il a publiés et en particulier de " Clefs pour LlAstrologie " . Le Cours consistera & clarifier les passages restés difficiles pour le lecteur et A l'initier & la pratique de l'Astrologic Sensorielle. La rentrée est fixéo au Joudi 14 Octobre 1976, Salle 1 (premier Stage. 20 h.30) : prise de contact avec los professeurs, inscriptions. Discus- sions sur les objectifs du N,A.U, Conférence & 21 he30' dlandré DELALANDE sur CERES ‘A PROPOS DE 1'INDEPENDANCE DU N,A,U, RELATIVEMENT AUX IDEES DE SON FONDATSUR EXPOSEES DANS " CLEFS POUR L'ASTROLOGIE " On le sait, si ltouvrage de Jacques Halbronn n'a pas encore fait couler beau- coup dlencre, il a suscité des réactions individuelles tranchées,L'auteur y a fait luiemime allusion dans Conjonction. Jtad pour m part, enregistré unc défection de la part d'un astrologue qui mtavait dit accepter de faire une commnicetion & Reims sur un sujet tradition nel , au motif que la réunion étant placée sous le patronnage du MAWU,, i ne saurait donner 1'impression (professant des idées différentes de celles de J.Halbromn) de vouloir attaquer le Hi,A.U, By fait, ron interlocutcur craint plus précisément de susciter une vaine polé- Cette affaire pose deux problémes que je vais mtofforcer de distinguer. Le premier consists & aétermincr si les idéos du fondatour du MAU, soit J.Halbrom personne physique, sont celles du AU, personne morale .... Le second consis te A examiner le risque de polémigue ... Le premier problémo est aisé & résoudre . I1 est bien évident que ltadhésion au MAU, soit on tant que monbre, soit au titre de responsable, ne saurait constituer mc adhésion & une quelconque obligation do scutenir tacitexent les ‘thdses du Président fondateur sur sa concption de l'Astrologie + Pour qu'une telle cbligation soit juridiquoment foniée, 11 faudrait que la dé- fenso des tibses contenioe dans lea "clots ® soft nentionnée dans 1es statute & titre de but poursuivi par lassocdation «Or, lo but du Nouvenent ost essen tioLlement , que je sacho, de promouvoir une recherche astrologique plutidis- oiplinaire, de typo universitaire. La publication par Jacques Halbronn de ses travaux no saurait done & mon sens topliquer 12 N.A.U., porsonne morale. Crest donc un acte privé “lustrant os- sentiellersnt son auteur avec 1a respcnsabilité que cola suppose pour 1'intéressé. Elle no sawrait donc impliquer les monbres du mouvenent ot aliéner leur Liberté de choix qui ost affaire de conscience . Il nly a donc aucun obstacle & ce que chacun puisse s'exprimer librement au sein de 1'Assocdation et, que je sache, Lhabitude a 6t6 priso de longue date de favoriser los échanges. Nous avons enten~ du ot continuerens d'entondre des représentants de diverses écoles, et il me sem ble quo clest l'originalité du Mouvement d'avoir réuni en son sein des représen— tants des idéolngies les plus divorses « Roste & évoquer le probléme inhérent aux dangers d'une vaine polémique, toujours murice & so manifester. Naints auteurs y ont fait allusions L'un d'oux a parlé en termes que je ne saurais contredire de la " théoricaillerie " dans laquelle les Frangais sunbrent trop facilomont en raison d'un certain osprit dogmatique qui est le propre de l'esprit latin. Il est vraisomblable que c'ost un trait que les Frangais ont regu en partage plus que leurs collégues anglo-saxons. Sans aucun dwute, mais l'objectivité nous force A considérer quo cette situaticn n'est pas propre 4 1!Astrologie ,beaucvup ston faut 1 Ti ng a done pas Lieu do noircir la situation 4. Je comprends néanmoins que l'existence de Civorgences puisse oxposer tel ou tel autour & revenir inutilonent sur des points qu'il a exposés dans un ouvrage de fond et que le refus de reprendre 1a question & 12 baso puisse Stre interprétée Par un contradicteur comme une dérobade, voire une impaissance & justifier sa positions Mais 41 importe de considérer quo ceux qui se Livzent & ce genre alintervention niont pas on général le désir de s'instruire utilonont, mais colui .....passez moi l'expression, d'emmerder 1o mondo ! ...non sens so valoriser au passage par ue dialectique de style juurnalistigue qui reste le plus souvent basée sur des raisomnenents artificioux ... Coci ne pout @tre quo le fait dtauditeurs extéricurs, ctest un risque minour « Quant aux risques interns, je n'ei jamais constaté que non emt Jacques Halbronn exergait des violences morales onvers ceux qui ne 1ui faisaient pas 1"honnour de partager ses théses. Je dois dire que Jacques Halbronn ne m'a pas demandé ,ni de le soutenir incondi- tHonnellonent dans ses propositions, ni nm de lui donnor mes impressions sur son livre ,et ce, mlgré ma roprésentativité au sein du Mouvoment, puisque j'en suis Vice-Président . Jo dois avouer que si mon éloction mavait été proposéo sous la condition de cautionner systématiquoment la pensée de notre fondateur, jtaurais par PRINCIPE , rofusé le mandat . Je souh aitorais par conséquent, que tout ce qui préckdo puisse rassurer tous cour qui ressentont quelque malaiso, car malaise 11 y a «+ Dominiquo DEVIE Vico-Président du H.A.U. “95 Mo dit lo Menifonte des 186 7 par Jacques HALSRONY . TL no stagit pas d'mo réponse at Manifosto, Gonjonction mméro 4 a a foumi uno olloctive ot qui no omporté un nombre inattmdn de af. fregocs il rovient ick d'ondlyncr le contom dh Manifeste qub touche & son promiay suniverenire « Llastrologue ost déertt comnc un mirvivart «Dl fet ut tome, dit 1c Manifoste y ob Ltastroloms oollait & le civilisation qui ilatourait ot dont La mythologlo ot L'ignarinco dos phénomines cGlostes wicks done natert lim & tortos lon méailations ¢ Mois commoxt so foitedl qa’ présent qztunc axtre religion ot me mtro Sojneo + rogarty nots dovions sipportor co rovananty oo foscite qad pailo um Lmgago oublid’? Wtevongeaous pes ronic leo astros & Latr ‘Blacey prio conscience do Latre vrelos distatcoc, mavens nous pac randng 96 & shtior les danutres dos dioux dona cor minérax qui portat more lors noms ? Aco prombor type dlargimountsy 1" ArtroJogic contunpornige pat répondre Sit x affimat qie chaqio époqag oc réfléto & ca fogon dars Lc mizogr do LdActrolagie ot que 1tAstralogio dit constant so rofore mior . Ou bim a ronottmt ot cose, juctarart yloe corttudos actuglos a fof do religion ot m fait de science » Ths Lorglc Menifoste dos 286 ne port qc divisor Jos astrolow | atop chtre mat ,gch mottert Lecomt mr Jo définition & comer qurt & Dlotédno ot m sms M@ savir astrologique y J lon malysabt Sos réy ponsos mB Yples pablides ct qui smvent no ce réfirant p*ane pas m tony to proprenary d§# di Manifoste - on constatoratt dos divergmeos dommes, Un mtro point présont dos co Manifosta dos 186, satime los trois prétartions qui sont los plats diffjcdlos & fairo acceptor par los edianHifiques + dtc part qto Le ronmt. do Ta naircmcl mit détominmt, atemtro part q@é 1a posttion des corps cAlestes tment certains jours ‘on périoles plus 'favorab) os pour cortaines fomes dtaction ot afin qc l'on paigso gPer 2! Actrologto ycomnattre dos compatibilités ot incompatibijités catre gndivicns « fr cotte attague, Cgakurorty tous los astrologros ne satraiart répondre comme un goth hommc. Il at ost qui soront préte & jotor ar lost pour co oad ost des privisiong ot condmmat ,3 Lar tounylos prétentjos do cortajas & dovinor Ltarcair sDiemtron nottront 1acomt sar Los faow torrs psychonociclogiques qui viamant sYajonter m aétorminions planétaie ro on tart qo td). Infing uno artro Bole & Lequcllo nos eppartaons ~ et qui ost minorttaire = prendra gos dintances par rapport at monat do Lo nolssmee comm bans do tout 11édifice astrologiqnc + Mind Lotsqe Te Monifostd dédlare qutjl nly a pos de fondemany nofentifiqne anx offimations do 1 artrologic »le s éeotions payer’ vari or conddérablanont 1 paiggc curtains = rocourent a Yo eymobrondclté gugiome © Ho co r@lant plus gadro de sciace ot condiddrait qe catto ~10- voio y dang Ic cas do 1'Astrologio ust me impasse + Infing loragus lo Manifeste ogsaio aoxpliquer pourquok tat ac gens sontimtant & oroire on 1" Actrologic 4" por ces temps incortaing” yt Y a@¥o dec astrologzos pour ascumor lair rls de cirootair de omacincs & charge do rasst¥or y d’oncairor 1 homme désorionté, dgaré 5 alors quo pour dtartros Ltastrologic n'a pas un role thérapextiqud, 9: réscrvant tuto forme do pathologic ynaic oct unc phizomophic qui stadresno 4 chacmn Qlontre nows ct qui ay Pinclemart ,vooation politiques Per consdquant , Lo Menifoate dec 186 ottaquo uno cortaine ax trologie avec Laqrolls,m fond, mom dc nows uc stidmtificra 4 100% 6 Ii y a dexx fopous do répondre t Lime qui consicto & jouer m chat ot & 1a sourks dt 8 acceptor les critiques tout m so plagmt er un pla non préve par 2assidgomt ou bien yoo qui ost plus difficile ,atror dons une précision des définitios yce qui acige de La part de 1’ astrolo- @e qtil posstde bie om propre cossicr ot no se contmte pes chm oupi- rims que @alquos interrogations théoriqucs Cissiml at mal. Jooques Halbronn « /-CoURRIER 7 do Mr LeJ. PERIOT Menbro a1 Golldge Astrologious de France CaGlES suriER fo regois régelitrenent ws intérsssmtes conmmications et vous | vous m ramorcio «Dic que je ms tiawe loin de toutes les monifestations qo vous orgariges pour Lo carce de 1'Astrologiv, jo n'a éprouve pas noing unc cortaine ampathic pour wtre action aisai lousble qus constme tivo « Clost ‘ainsi qu'il ma été pomis d'or juger récammt a vous & coutent sur Lfartamo dons Loxcellente drission ce Lucioa Bamier : "Los Bistoires axtrordinaires "« Dens Io cadre des bréves ninrtes qui vous ont dtd accordées, iL Gtait difficile sinon impossible ,dc traiter un ajot ateci vaste que roprésento 1'Artrologic .L'Gancho quo vous avoz ‘faite de son histoire valait don savoir davantago .qant 4 Le passe dames atre Hisaboth Toiactor ot Lastronome de sorvime ycot incidert m'a repplé " Grandeur ot PitiG de L'Actrologle ", un dos premiers ouvragos dc Néronm, qué am rait eu unc place trés opportine dars cc dbateBaisent sicane de l'angm~ mentation d'un Néromen mir Ip perfidie de certains sovents (cont je wus Livre intésrcl emit le toxte par aillmrs) Missboth Toiscior mrait pr égalenent réponére & ect astromonc de service quo lc Cosmos ys0s éqations ot ses mathératiqnes ont d'mtros chorchars quo Zo sul personnel cos obsorvatoires + Carton, ct clost 18 ch lo bat blosss ‘dans los rangs des astrolo~ Bros yi1 fart bien amottre quo Za plupart dtextre ax igmorat & par pres tout des réclités ccimtifigres plandteires « St un jour , comme le Qépeit Néxoman, Ia quostion dlarccignant ‘de I 'astrologio so posc »42 nigst pas douterx qle Ro comaisconce de L'astrononic sora See momre qi'Hl fmdra apprdcicr ot fixor -Voila Zo point de ddpart fos dio~ ciplincs essarticllas wir Losyidlles doivent storioxtor 1!Shido do 1'&S- trologie « -I2- tions & vir » Done il convient de so réjouir chaque fois qutm cos nd= tros sort 1a Caigo do L'astrologic lorsqo les circonstaces 1'aminant do~ vant 1a t@ dvicion on lo Radic , sons cutomner pour artant La "Marectllai~ so" ee. cole ne pourra so faire que lorsque los emprits de ces simdismts savente aocepteront le principe astrologiqze dans oon imtégrité ymais tant qu'il y atra ceo faos ,car calf 1é romect quo jeTur dois, co sont oa natidro Clastrologic dec fréros a! fiborony Rogtons sir le torrain soit? figac ot jo lour oppose un argiment sciantifigie 1 toute scicnce procide a? unc oxpérimentation ,dtme analyse of chine synthdse + A partir de le ayn thdso yon fommle ur posttlat yun conclusion « Or stils avaiont procddé "scintifimenent™, scloa lag données de la scicce ,ils seraimt fatal ant arrivés & 12 conclusion qu’ intring’quciart 1l'astrologie est une science « Or de cola ME nten ost rien, ls aboicnt sas savoir » Closet um lict conmm, unc coutume ,2 tous los ni= vom ailtircls qs oo mit ,de Cisatcr do choses igmoréecsnon étudidos ct encore moins expérimontées « De mfnc que ctest un per cxegéré co persor quo 1a plupart des at trolognes igiorert "% par pros tout des rédlitds scientifiques plendta:ren® Ctest co quo pencmt nos adverssires aiset ydlors nc tonbor pas dans le ntmc errair grax sI1 se port que pas mal dtastrologes n'ont quo des con nalesmices ‘fragnintaires do Llastrononic ct tes réslités sclotifiqes plané taires , clost dtaillars regrctteblo car cés lors ile mat dos astrologes inachovés Comme jc le disaig souvent & des detronomes "avec lo surire " la sale cifférence aitre LfactroBogie ot L'astronome yclost qua le premier doit ttre aeci un agtronome pour oxercer intclligonment sq ‘sciaice ynois iE nfort point bomin d'étro astrologze pour Stre astronomo : clost 1a tous te Lo différance o.ct cllo est do taille J Ceorges DP EYOT VicoPrésident ca Moke \ Je mlingcris gt Mouvonent Astrolociqio Universitaire (sidge social ¢ 225 Rre de Tblbiac » 75013 PARIS - td.: 586 93 78 . pour 1976 2977 Nom ¢. Aeresse « Gi-Joint ch8quc bancoire ou postal & Ltordre & MeAdb ( CWP 18.677+25 SPA) co 35 Fre donnant droit & Gronéc ~Conjonction -Cahiors am Contre of mx rédictions aix Gollogtes 8 suivro les cours Paris ot Province Gi MeAU. (10 F vor cours) .Jc verse om outro La comme de 65 F pour recevoir le Tome I des Colloques at Mei, dort La wrtic ost préwe le 15 Mare 1977+ e Si Je satis a6f: mombre M.LU. y jc mo verse ue 45 F. cuisnon eS ye EDITORIAL Clest avec une grande joie ,anis lecteurs que je vous annonce 1a naissance de " CONJONCTION — CAHIERS du CENTRE " , publication commme du M.A.U, (Mouvement Astrologique Universitaire ) et du C,R.AsS.S.0 ( Centre Régional d'astrologie Scientifique du Sua(-Ouest ) en dehors des publications communes indépendantes des deux assnciations . Cette revue comme constituera en fait une "conjuncticn" atefforts qui, nous 1'esptrons ,porteront leurs fruits , et en méne temps une sorte de supplénents scientifiques de premitre valeur , documentation et partie historique seront assurées par le M.AsU. ou méme parfvis par le Centre , et des sujets techniques sur l'astrologie , certains problémes %X aspects de l'astro- logie seront également abordés par l'une ou l'autre des deux associations « Nous pensons donc que la venue de " Conjonction ~ Cahiers du Centre sera favorablement accueillie par nos confréres et l'ensemble du milieu astrologique Cteat pourquoi le Centre Régional sort de 1a réserve qui avait été longtemps sa ign de conduits et fort de son expérience stappuie sur le dynamisme d'une jeu ne asscciatinn ,pour faire mieux connaftre l'astrologie, la faire aimer ,la Fropagur ot instaurer une véritable stimilation de recherches « Nous demanduns & toutes associatiuns , revues astrulogiques de bien you~ loir diffuser cet effort qui ne vise A aucune concurrence ,neis qui constitue un apport stpplénentaire et nécessaire au développement d'une Cause qui doit etre chive & tous les astrulogues sinctres : la Cause Astrologique « Je suis heureux également de ywus amoncer que Nr Jacques HALERONN ,funda~ teur du W.AsU. ma fait 1thonnour de me nommer Vico-Président de son association qui est la mienne et que Je m'efforcerai de renplir du mieux possible « Bien des associations se tirent dans les pattes, il faut bien l'avouer , mais nous ne voulons pas de polémigues stériles et clest au contraire une vérite- dle coopération qui ne peut que rassembler les hommes de bonne volonté » Nous serons heureux aussi , Amis Lecteurs , d'avwir vos suggestions ,ce que yous désireriea voir traiter . Et clest sur ces mots que je Proadmmintenant ra PRE PS o sympathique ant ot confrére , Hr Jacques HALERONN 3 ¢,DUPEYROW Préstlape pregtiont ou Galt 5 Metonal atAstrvlogto entinigue du Sud-Oues' Directs des Cahiers du Contre Régional dtAstmiogie ~14ge APROPOS DES_ASPECTS On a coutume en parlant ées aspects , do négliger le ou les signes sod1acaux ob convergent les lignes de force des diverses influences planétaires ot de trop schémtiser potr ne pas aire généraliser tel ou tel aspect ,sans tenir compte du phénombne " qui aspecte qui". Chaque signe émot une vibration qui luf ost propre, A tel point quion différencie aisémont wn natif Délier dtm natif Teureau ou Cancer Mais de née quo chaque signo émet unc vibration, chagi> plandt2 énct aussi elle- néne sa vibraticn particulidre vw se colorant ¢es influcnces du signe qu'elle occupe et dee caractéristiques de la slandtc cui y a son deaicile « Ctost pourquod, 1'intcrnrétatioa des aspects laisse —t-olle & aési~ rer, 11 faut bien le dire . ayant pensé depuis fort iongtemps ce probléme et aprés de mltiples observatins ct statistiques, je pense qu'il ost utile et nécossaire d'en définir iol, les molelités et que cela sera apprécié tant des détutants ,amateurs que des profesctonnels « T1 est une 4dée qui ost copondant a roviscr ,& revoir ,ctest celle qui consists A dire " Soleil Mauvais ou Zon Aspect &X, Y, 2" sans tenir compte du principe aspectant ot receveur ct sans définir “ui est taspectant et qui est Llaspecté , & l'instar des transfusions sanguincs ou des greffes du cceur. On ne peut injector A un individu du rug de rhécus contraire, il y a uno nécessité Diologiqne et absolue de respoctu~ les groupys cangains ,de méae dans la greffe du coeur ou de toxt autre organe, 41 est nécessaire que le procossus cellulaire soit identique ,similaire ou harmonivie ,faute de quoi, le rejet pur et simple se produira ,comprouettant irréné@iablenont 1s suite do 1'opération .Ctest 1 une des causos fondanentales de 2a russite ou de 1'échoc de la greffe cardiaque Une autre notion qui est égalonent & revoir cst celle qui consiste & jugor certains aspects comme mauvaic cu m~léfiques ou encore "bons " ou béné fiquos : clest une notion archafaue ot périnéo, car il n'y a pas d'aspects plus favorables les uns que los autres ; il y a tovt siaplenent dos aspects de facili +6 et d'adaptation tels que trigoncs ct sextiles ot dos aspects de conflits tels que carrés ou oppositions ,sesqui-carrés) Up aspert ne doit pas se jugor "séparément " mais so aéfinir avec tout son enseuble .Composes sur le piaio une série de notes " do ,mi sol par exemple , est-ce suffisant pou? diro si votre partition musicale est agréable & entendre ou si clle est discordarte ,2e~taincnent jas «. Nous ferens également tte réserve sur los cepects dits mincurs tele que semi-sextiles, somi-carrés dont ltuvtion ntcpparatt pas tellement opérante et convaincante , sauf s!ils énaiont d'une ceison "angulsire” ...1'expériencs est JA pour montrer cependant qu'cn parail cas ,ils ont quolque chose & dire « Ti y a aussi des aspects de convorgonce (1e9 conjonctions) entre Hlandtes identiques ou complénentaires ,dc mimo rature et aspocts de divergon™ ces ,conjonctions entre planttes dteffets opposéa Dans nos cours vous trouverez ces conjonetions convergentes et col~ Jes qui sont divergentes , et nous on définissons los diverses nuances ot les di vers sens selon lo signe ou les signes incririnés «Une réserve toutefois on ce qui sst do Mercure ,oertaines conjenctions sout coavergentes ou divergentes yon zatsen do la nature neutre ot hermaphrodite de Neroure ,mais nous le signalons aussi . Connont apgrécior si uo plandto on aspoote une autre au lieu d! atétre aspootée par ollo ? ~15= Notre théoréme que l'expéricnce a largenent confirné partira du princtpo Ja zone allant de la Maison VII & l'Ascondant ,dans l'ordre sucessif des Maisons (VEIT, IX, X ou H.C, ,XI et XII) est une zone active,celle allant de 1'Ascendant & Ia pointe do VII intéressant les sectours I, II,ITI, IV, V, VI jusqu’A 1a Ligne du Descendant ost une zone passive ,réceptrion « Toute plandte qui sora donc sitcéo dens 1a zone active sora la plandte aspootante et toute plantte située dans la zone passive sera celle qui subit 1'as~ poct Cotte notinn est Flus importante que vous ne pouves le penser, notamment dans le domaine des transits lesquels ont fait couler beaucoup dtencro ,ce sera Ataillours l’exposé d'un cours ,mais 1’explication des transits "inopérants" trouve icd sa pleine justification ot un point dtapyul solide . Mais vous aurez déj& compris Ja nuance ot 1a richosse ,la qualité d'interprétation qu'apporte cetto prise en con sidération entre deux themes présentant un mmo aspect : la "musique" sera différen— te selon 1a "situation géographique " pour ainsi dire des plandtes on cause “ Un aspect trigone Soleil & Mars ou A Jupiter par ozemple n'aura pas le méme effet qu'un trigone de Nars ou de Jupiter A Soleil ct c'est 1A tout l'Art de ‘L'Interprésation . Jo mtadresserais & mes éléves enfin ccmme éventuellement A ceux futurs qui voudront 1c dovenir on les informant qu'ils auront des cours traitant de ces dix vers problémes , ainsi que je vous l'ai promis ,je forei de vous des astrologues dignes de co nom ,mais cola demande étude ct travail de votre part .J/ose espérer qu'au cours de vns vacances vous avez "biiché " les points traités et étes d'tattaquo A aborder la suite , mis jlinsiste sur la néccssité absolue d'établir correctenent «mye earte de cicl . En ce qui concerne les aspects, généralenent on pout lire dans les divers | ouvrages édités Aspocts de AB” ctos. mis jamais 11 ntost quéstion dtaspect, do" BAA", On ne tient compte ni tes signes impliqués ni des secteurs (Naisons) dptéreasées , co qui est une fagon bicn simplicte d'aborder lo probline , & croire que tous les natifs ayant 1o mo aspect inter-planétaire subiosent 1a méme influonce et y réagissent identiquencnt : clest ,i1 faut bicn l'avouer un des points qui haurte tout raisonnenent soientifique et évidemment pout mettre lastrologie en suspicion dens Iesprit du monde sciontifique « Un théme se différencie d'un eutre non seulement par la diversité dos Positions planétaives ,par 1'Ascendant mais encore et si non plus peut-Stre par les aspects : tel aura bien un aspect Soloil A Mars par exemple et tel autre eura un as- pect Mars & Soleil , inversenant conme si on inversait les notes dtu groupe misical Ja tonalité ré,mi,fa , sera bion différento do colle de fa ré,mi ,faymi,ré otes. Chaque signe et chaque plandte est en offet on analogic avec une note mie sicalo (Un cours vous cn donnera les concordances ) ot l'on peut faire de votre thh me une transposition musicale ( game avec notes ct lorsque j2 tombe sur un thime difficile & interpréter (ga arrive ,car tien n'est jamais facile surtout la pénétra~ tion de 1'€me humaine) il'n'arrive de transposer lcs clénents de ce théme on parti- tion msicale et do jouer aprés au piano los notes traduites . Qui saura le pouvoir de commnication des Ondes Vibratoires et de Ltanalogie entre 1a msique céleste astres ct celle d'un modeste piano , on est cn quclquo sorte saisi ot l'on stimproi~ gne de la personnalité ,on en sent la joie,la tristesso,les préoccupations ,Il y a en effot des musiques gaies, pleines de vie,de vivacité , d'autres tristes, ternes,mcno~ ‘tones ,bizarres, plaintives & fendre le coour , d'autres de véritables cacophonies conne d'autres duces, tondres, ou encore dtagrossives,de viclontes ctc.. Tlespare quo vous aurea été intéressés, amis lecteurs de ce court oxposd ehaque fois je traiterai d'un aspect particulier do notre science qui est pour moi Ja plus belle de toutes ,car elle ost 1a Scicnco des Sciences + G,DUPEYRON =16- NOTE — Ceux qui seratent éntéressés par oes cours peuvent les obtenir en stinserivant , de facgon & assurer un tirage adéquat ,le prix sera vraisenblable~ ment oompris entre 15 frs et 20 fre y...car le papier est (nalhoureusenent) fort hor ,ce qui oblige & un tirage limits . Des informations ultérioures seront données Le prochiin numéro de Grande Conjouption - Cahiers du Contre parafttra en NOVEMBRE prochain et comportera une étude sur 1977 selon les théncs de Lunaisons ct aussi selon la courbe d'aotivi %6 solaive gtablic selon 1a méthode DUPEYRON . Dtautres mméroa traitoront des séisnes que 1c Nonde a cnrogistré au cours de cette période de Juin A septembre ,aussi bion on Chine ,quels événcmonts se répargnt du point de vue géophysique pour la Chino lorsque Pyuton parviendra au 23eme degré de 1a BALANCE 7 autant de troublantes questions que pressent d'ail~ Jewrs la Sofence (mais qu'clle nc dit pas car elle n'est jamais sfire de rien) Yous trouveres dans " CONJONCTION " comme dang "GRANDE CONJONCTION = CARTERS du CENTRE " dos articles toujours vivants,intéressants qui vous mottront dans Ltinfurnation des diverses activités ,découvortes scientifiques d'origine spatiales: ou astrongmiques concernant les plandtes do notre systom solaire, des articles sur les Déclinaisons, les Latitudes planétaires, leurs incidenoes, l'appert qu'cl= les apportent dans 1'interprétation ainsi qu'une foule d'autres é1énents, qui font ‘que " GRANDE CONJONCHION ~ CAHIERS DU CENTRE " sera toujours & la pointe de l'ace tualité ot un organs dtinformation ,de développement culturel . 11 appartient & ehacun de vous consotent de l'enjou de diffuser ,faire connattre "GRANDE CONJONCH ‘TION sCAHIERS du CENTRE " car c'est WIRE REVUE , elle ost faite pour vous « Poutettro soregintl possible dtonvisager ultéelourcnont des abonnenents et nous TOGSmGES saspeaaht terticipetion Aeanobkroy Couto Dublicite quo. woUuS vou ary voir l'Union fait 1s force et ctest dans unc compréhension de cette néoeast +é fordamentale que je souhaite vous vois-vous orienter ,pour imposer face 3 des adversaires inorgania¢s mis puiasants et stupides ,cotte writé qui est nitres | ‘Lihetrologie est une Sctonee « GD, Monbros dn Centre Régional dtastrologie Scitifique , netsz 1a row prise des Conféraness ct dos Cours = Senedd 25 Soptombro 1976815 he! Simms de 1a Dolece + Amoncos 1o@ vos amis (os) Il part tro disorté de Laur Ciel motel m teblom ‘Tendences paychologiques cn cignc atr los 3 plans (mmtol,animiquo ct spiritzd. ) la coloration epportés mr to pion mmtecl par les 3 fomm— les posciblos de la Bdlarce suloz 1a pordtion do lcroure, les 5 fogons Ataimor pocptblos de ln Bolence sclon 12 povition dc Vints y Les divons Ascondanto y0c Uiils mowifiant, colorant ou apportent sur lo plan payohologiqns dais soz trois vrincipes, (aimiqueynon td, epiritrd) Influences typos de la Balonoe ur ide plon finmcicrsprofcssionnaly pathologique,diologione go zytime vorpirotoire & 2ime algo atair Los divorece modifications opportdos par 1) ascendent yMoroare, Vato, Yano o prsacntéo toujonrn mite unc note Mumoristigre "ca co qd concar= Hs quelités ot défarts ycomportonats affactif = ates mmo bomo siimcoe SPE COUPLS oteee Gone = Smodi 2 octobre 1976 2°15 M30 Reo Frengois Villon yon mon domicklo Reprise dex Cours sprésmce iadicpmecdble pour cax qui vatlent vray mart contimtor loo ‘cours ct acquérir utc formation agtrologiqre wlkcos . TL fart qutcn Ascombre jenvior prochain abordcr lo problam doo Minos umdle dits co Révelutian Blair « Liétudo ce ov alge ost on posac d%trs Hirde jmaig on rab sm do LMmportmoc dos shjote traltgs yJjc no pence pay pouvoir vous ane Jes présenter et distrituer lors de la réunion . Dtautre jart, 11 sera nécossaire que vous renauvelies votre athésina au Contre Régional d'Astrologie Scientifique, Ltadhéaion est de 35 Fys Elle vnus donne droit aux cours gratuits ,2 la récoption de "GRANDE-CONJONCTION # CARTERS du CENTRE " jot & toutes informatiens des publications qui pouvent sortir du Centre. Ii ne pout Ctre question de cours pour les membres du GERAS qui dé sireraient eppartenir & cotte association . Les cours seraient payants ,& raison de 20 frs 1'thoure .I1 est done nécossaire de faire partie du Centre ou du MsAsU, Enfix,les nombres du If,4.U. habitant Bordeaux ou sa région peuvent assister & =os cours’ sous réserve qu'ils snient égalenent & jour de lour cotisation vis & vis de ladite association . 11s sont on effot égaux en Groit et en fait au néne titre que nos neabres « GRANDE CONJONCEICN — CAHIERS DU CZNTRE est 1a revue commune aux deux associations fédératives .Vous seroz ainsi tenus au courant de l'activité astrologique que on France et dans 1c monde on bénéficiant de 1a lecture des textes ou comunica ‘tions présentées par ses wembres . De méne , ces membres bénéficierant de la lee ture des études ct commnications relatives au Centre Régional . Nous espérons quant & nous que cotte réalisation importante sera favoreblement accueillie par vous, amis lecteurs,auditeurs habituels de nos conférences et de nos cours « Hous organisons yer ailleurs un Colloque N.A.U. les 24-25 Féwrier 1977 prochains. Je compte sur vous pour diffuser le plus largement possible cette venue dtastrologues conirtres parisicis et de tout horizon pour assister & cette intéressante réunion et montrer que Bordeaux s'intéresse aussi & la Science et par= ticulitremont & l'Astrologie « Votre Président G,DUPEYRON ES 1976 a'OCTOBRE Le Soleil aébute 12 mois A 7°96*ZI"J2" de 1a Belance ot le termine le 31 octetre & 7°4t:45"11 .Sa position A midi 1o 31 est 8°11'46"28,La Lune débute le amis A 14°37" 18" da Capriscrne et est & 26954152" da Verseau lo 31 A midi Mercure est direct Je 1 Octobre a 5 ie42'.11 desute te mois & 25°09' de 1a Vierge et le termine le 31 & midi & 3°49! du Scorpion .Vénus débute & 5°54! du Scorpionet termine le mois & 13°07! du Sagittaire .ilars va de 24°43! de la Balance & 15°12'54" du Scorpior Jupiter de 1° des Gimcaux masse par suite de son mouvement rétrograde & 28°26" du ‘Taureau .i1 rentre cu Taurea le 16 Octobre . Satumne va de 13°59'du Lion & 16°11! Je 31 octobre ~ Uranus va de 5°40’ du Scorpion & 7°32! du Scorpion .Signalnns qu! Uranus ost on occultation de la Lune le 23 octobre - Neptune va de 11936! du Sagit taire & 12°25 du mue signe »Pyuton va do 1127! de la Balance & 12937! du méne TT SERRA Ta ENEMA EERE TTT LIBRAIRIS " TABLE DIENERAUDE © 21 Rue de 1a Huchette 75005 — PARIS recherche cuvrages astrologiqnes de BURCOMNE - 18 - LES RYTHMES 4@u HONDE Le Carré SOLEIL-JUPITER et le Promier Ministre Raymond BARRE par Jacques HALBRONN ‘Quolle configuration explique que cette fin aoftt 1976 devait marquer une étape politique ? Si l'on examine nos grapuiques do" Ulefs pour lAstrelngto " on constate que les deux dates essentielles ,cotte année, pour la carribre de Raymond BARRE , & savoir son entrée dans le Gouvernement Chirac puis sa nomination au poste de Promicr Ministre, se trouvent sous une méme configuration astrale, & savoir 3e.cars6.SOLBIL = JUELER.: 42 Janvier 1976 : Raymond BARRE dovienttlinistre du Commerce Extérieur + Jupter, le 7 Janvier 1976 était A 16° du Béléer et le Soleil & 16° du Capricorne . 25 Nott 1976 + Raymond BARRE succ’de A Jacques Chirac + Jupiter est & 0° des Gé~ meawr et le Soleil A 1° de Ja Vierge « 58-16 12-77 TA-16 —- Extrait de 1a Céurbe de NU? Jupiter Nous serions intéressés de recovoir do nos lectours leurs explicatiens quant & ces dates qui mrquent 1s vie politique de notre nouveau Prenier Ministre. Vos réponses seront publiées ainsi que vous critiques & cot article, rédigé le jour de la nomination, (cf notre étude dans TRIGONE n° 8 paru le Dimanche 23 Mars i975 ). Jacques HALBRONN , A ces judiciouses remarques de notre confrére nous préciserens pour ceux qui désireraient en savoir plus que le jeu planétaire SOLZIL-JUPITER trouve sa logi que et une éclatante confirmation de notre théorie des aspects : Raymond BARRE posséde A sa naissance un trigone JUPITER SOLEIL .. lorsqu'un transit dissenant répete un aspect harmonique d'un théme ,la violence de l'aspect tend & virtualiser ce que le dit aspect inclinait A la naissance , Tupiter la lagistrature et le SOLEIL 1c rayonnement du Chef ... confirmant qu'un aspect dissenant pout @tre fa= vorable et un aspect de "facilité " (harmonique ) aéplorable !..,.(s'il reproduit un aspect natal dissonant). Dans un prochain numéro ,dbs que nous aurons connaissance de l'heure de naissance de notre nouveau Président , nous présenterons son theme . A titre indi gate ploe soutos domes gotuotles } en notre possoasion sont 12 Avril 1924 8 nis de union (Ije de la Ré mn al " de trai- ter um etait pooch eata a oe ) .Ce sera aussi l'occasion diacad ae yee Solaire do Raymond BARRE montre un AScontant snlaire au Secteur Toor gabe a Balance occupé par un Safumo & L'opposition du Soleil , ee faux BS CUD Te Steno de eee wolonté faroucke dtautant plus que Hare Nattre du BéLier ob Sous dos Gonges saturne ~(Capricorne) ot Saturne est on Yexaltation " en Balanee # Polamtaiet rs bon -onfant, ce Jupitéro-Satumicn saura Seposer ses wes, 52 tm aunt ao aa avoir lair " mais d'une mani’re form : une main de volours dans nates o for Se on Sant do volours dans une main de fer ,solon L'aptique ob Place « Bt Saturno A L'Ascondant ...ctost toute llavstérité promise | =19- curor a 2010) ‘A 1a denande do non ami ot confrére Jacques HALBRONN , j'4uvre une chm niquo dtAstmlngie Mondiale qui jtospiro vous intéressora . Toutofois ,los lignos ne sont comptéos ot cette chronique stélargira, cora plus détai1iée dans le mesure ob de nombreux abonnenonts, ventes de nunérns seront enrogistrss « Dopuis 1975, l'activité solaire stest achoninéo vors son minimun qu'elle dovait atteindre on 1975 ot 1976 . Aprds uno stagnation eu cours de 1977 ,on assisto & une reprise sensible do l'activité solaire dont 1o maximum sora attoint do 1980 3 1981 On pout constater 1'étroite corréletion oxistant ontre cette activité décraissan te de activité solaire et le comenco ent do 1a Grande Crise éconorique qui depuis plusicurs mois secoue 1'économic aondialo . Dopuis 1c 4 Juillet 1976 nous vivens dntensénent le carré Saturno Uranus ,rosponsable on grande yartic de la sbcheresse Certes le carré Saturno Uranus semble tondre & stestomper « La Carte d'Tngrbs du 22 Septembre 1976 établic pour 21 h.49' senblerait favorable en raison des trigones et sextiles (aspects de facilité) mais elle s'ins- crit dans une périnde ni l'activité solaire, quoique minime ,sonble avnir la fitvre ou la danse de Saint Guy .Je ne retiondrais done que le carré Jupiter on XIT aux Géneaux forme au Soleil on Maison III : signe de mécontentonent et nntanmont de la part du monde des travaillours ( Jupiter Hattre d'une Maison VI interceptée au Segit taire) qui vent bien secouer la nation (Soleil on Maison IV) Le bilan des récoltes déficitaires dues & la sbcheresse ost bien plus Iéurd que ne le ponse nos dirigeents Période d'attentisme, il ne faut pas espérer de grands changements au cours de co trimestre ,car la majorité planétaire est sous 1"horizon : le Gouvornonont sora saute nu dans son aetion ,commo on témoigno un Neptune Nattre du ti,C, du thdze au trigone de Saturne et au sextile de Pluton .Aprés une nouvelle flambée des prix due au cart ré de Jupiter -Snleil ,une augnontation de 1'inflation ot une fi’vre do notre monnaie qui suit curicusenont la "fibvre" de la courte d'activité salaire ,on peut envisa- gor un redressenent de notro monnaie .La dipsomatio jouc i plein et des accords as~ sez inattendus ,ainsi quo l'expluitation de découvertes,de nouvelles ressources du soussol ne manguoront pas de contribuor & cotte valorisation monétaire . Les grands problémes sociaux (remboursements des frais pharmaceutiques , prestatinns fanilia~ Jes , allocations aux vioillards)vont ¢tro sur la so\lotte ot dos décisions impor tantes en ces domainos serAnt prises « Le carré Jupiter Soleil va done jouer au cours des prochains mnis,ronpla~ gents le earré Saturne Uranus mais dent néanmoins 1'action denoure encore’ sensible quelques mois sinon quelques années . Succ’s de prostige le 24 soptombre 1976 pour notre Premier Ministre sous l'effet atun trigono Jupiter Soleil .Scandale de rocurs Aécouvert on fin septeatre sous la conjonction Vénus-Uranus précédat le contre —pa rallale du 29, Augmentation du coft de 1a vie le 9 octobre aprés le sesqui-car~é Jupiter Soleil ot se pose aussi dos incidents diplomatiques ot surtcut des risques atinondations ( aprés cette sbchercsse ,i1 ne manquait plus que cola !) Puis le 3 ectotro voit la conjenrtien Soleil-Uranus proche du Nooud Lunaire aprortant un in prévu assez vinlent au sujet de nouvelles lois cu dispositions rolatives ) 1"Ensoi- genement ,aux arts, & l'onfance , sux problimes dc la contraception . Co qui no man quera pos do oréor un, état d'agitation avec uno "évrouve de force! qui se aévoloppe Pate 1976 sous l'effot dune pert atun carrd Saturne A Yars et Lenent, Sur los siete cote Contrenparallée Saturno Hara le 1° Novosbre .Paralidler ‘trophique on adpit ae tdted journée du 1° Novembre pourrait so révéler fort catas= conflits foront mgs Precautions rises mar loa Services do Sécurité .iillours los 8S a mois Gu Seen Tee oe manifesto 2 plein ...i1 ost vrai que nous sam sa Gorpion lo Beno du Yodiaquo en analogie avee 1a mort ... *8 sdeotructour ch meets b Soledl. 10 8 Noventre 1976 donnant un esprit enti wralont tre ronices fntie,* L,Y 2 wi tanaue de souplesse ot les discussions de- ‘ Plus tard ,car A quoi bon parler un langage de saunds 7 bien que 1¢ aed craignor ns aussi unc nouvelle baisse de notre valeur aondtaire Powoir d'achat semble se maintanix ,cahin-ccha ,tant oion que nal « Sans doute cot-2o l'approcho dos f¢tes do fin Atannée qui incite los gona A fairo fou do tout bois, X steniottor cu bien 1a pour de mnquer : on stocko como si les matidres proaibres alincntaires allaient & wanquer « Les £8tes do fin dtannée sont cevendant placées sous le signe dtunc certaine Joie ,des mesures auront été prises pour une Limitetion des prix ,afin que chacun Paisse avoir un Nol 1976 « ais nous vorrons plus cn détail ultéricuromont 1c aéroulemcnt des influcn cos planétaires ct notons 1'imnortancs do 1'éclipse du 23 Octobre 1976 aui ve gouvernor la péxiode dc fin octobro 1976 & mi-evril 1977 date atuno autre éclipse solaire . Jo m'exouse donc auprts de ms lecteurs d'dtro obligé a'écourtor cotte rubriquo ,nc donnant qu'un trof résuné des influcnces astrales que nous allons con— paftre lors de 1'Ingrés du 22 Septenbre au cours des pouchains mois « Rondez “cus done au prochain nunéro pour analyser ec qui aura pu se réaliser ot co qui aura été évité ou non réalisé COUREE D'ACTIVIG? SOLAIRE AY COURS DE SEPTSHBRE & FIN DECEMERE 1976 Septembre Ootovro Movonbre Décembre La_courbe on dezsous de 1a double Ligno rontre los"minimm" dtactivité solaire colle au-dossus éo 1a double ligne une activité . Ccmparor avec les aspects plané- taires . ¢,DUPSYRON PUSLICIIGS - 6 frones 1a ligne de 30 lettres ou signes . Nos loctours savext portinement quo jo ne suis pas pour la publicité coume colic quo l'on voit dans cortaincs rovues souvent taragouses .C-ost purqucd eollos qui seront faitos ici sc aéuarqueront dos autres . Amis lectoura, vous pow og done conculter les annonceurs qui figureront dans notre revuc « SITES ANNONCES — 5 Fro la ligne « 70-0-0-0-0-0-0-0— LA PEILOSOPHIS DU COWTE RiNDU . Liastrologue n° 27 .Troisitae trimestre 1974 yp. 1 " Je sais qu'su jeu de la rechorche des mitif relations entre signos ot plandtos (surtout en y incluent doux oxtra-plutonionnes hypoth*tiques ) nous dépouchons sur de mssionuantes structurations.Dans un esprit tout différont, Jacques HALEROKN est parvonu & de tout autres résultats non moirs séduivants...Jo no sais si Lisa Tope go a raison ou tort ave son oystta dtexaltatzon ,co cui est stt,clest quo sa mer ‘Yeillouso exploration ouvre & nouveau 1a rechoreho des divers plans dos multi-rela— ‘taons do plantte & signe « LtAstrologus n° 34 ,douxidme trimestre 76 ,?. 101 * Le oystdms des exaltations do Jacques Helbronn? sur aucun point,il ne rencon= tre ,colui tout récont de Lisa MORPUGO .Do tols systAmes no sont-ils pas condamés S'annaler 1c3 uns per rapport aux autres ? 4... ah cvs oxaltations ,co n'est pas ga 1 Alora on to mt colle du Soleil au Thureau ,colle co la lane on Bélior 'y -ae Pago TT de L'Astrologue n° 34, on peut lire " Jacques HALERONN place bien haut los vertus de l'exaltation d'une plantte, et croit que colle d'Urenus on Scorpion est un summum pour la société mondiale qui peut annuler le déséquilitre d'un bas indice cyclique " . Cotte notation me navre, car elle montre que son autour n'a lu " Clefs Pour L'Astrologie" qu'en diagonale ,puisqu'il me fait opposer Uranus A 1'indice cy~ clique alors que j'ai voulu scwligner la cofncidence entre indice cyclique ct exal tation atUranus , ne situant pas celle-ci d'ailleurs en Scc=pion mais dans la zone 180° ~ 270° (of tableau p.119 ).I1 lui aurait suffi de parcourir le premier px graphe de 1a page 164, iicux cut velu méditer un peu plus longtoms le texte in- an Enfin ,toujours dans " Astrologue " n® 34 ,i1 est rendu compte des remar- ques Astrologiques de Jean-Baptiste Morin de Villefranche sans signaler quo celui quia découvert cet cuvrage sublié , qui ona adapté le texte, quia rédigé 1'in- troduction ot les notes n'est autre que l'auteur de " Clefs pour L'Astrologie " ! Jacques HALBROIN , ? Mal ce sujet dos exaltations , que d'oncre no feit~il couler « Entre Ja déduction d'un esprit logique ot d'un raisonnonent rigouroux et les réalités de "principe" il pout y avoir des divergences . Personnellenont ,je trouve 1'exposé de Jacques HALBRONN d'une rigoureuse logique que l'on no trouve pas toujours, malheureuserent dans bien des ouvrages astrologiques . Je sais quo cortains placent Uranus en exal~ ‘tation on Balance, d'autres on Scorpion +. Conne si la Balance ,signe d'écuilibre pouvait ontrainor Uranus A un équilibre "Balance " ? autant la Balance est soucieu- se de l'opinion dtautrui,sutant la signature uranienne ston moquc épenfuront -..un pou de "logique! serait nécossaize ~ Quant au Scorpion comme signe 'Exeltaticn &! ( Uranus ,1A aussi il y aurait beaucoup & dire ...et ce sera l'objct d'une discussion ultéricure . Les Anciens étaiont des observateurs , ce n'est pas jar hasa rd ,qutils ont placé tira oxalté au Capricorne , Jupiter on Ganour, Vénus aux Poissons,Saturne en Balance : le maximum d'éclat planétaire ost attoint lorsque justenent la plandte traverse les signes oli is sont dits on oxltation . C'est ainsi qu'Urenus traver— sant do 8° A 22° du Sagittaire a son maximum d'éclat ce qui supposerait dans cette Zone gon oxaltation ,ce qui reviont & pejojpire la zone indiquée par J. Haloronn dont la logique semble étre rigoureuse \wiaue j'eimerai rencontrer dar d'autres coures . Le Sagittaire est épris de liverté ot atindépendance .,.nais n'esi-ce pes une des prérogatives justemont d'Uranus ? Pour vérifior ,qu'on applicue d'une part los naftrises "habituelles" des Haftres de maisons dans tne autre mison tol que Je lenseigne : ce qui donne déja de bonnes indications , qu'on applique ensuite les Raitrises par exaltation qui donne aussi un enrichissenont & 1'intergrétation ~ ot des exactitudes dans la comaissance de 1'individualité cone du destin - et eppli- quoz los “oxaltations " selon les uns ct les autros : vous relbvores bien des non~ correspondances » Le r6le de la science ai~je écrit au cours de cotte revuo ost 2'ex périnenter avant de formuler un postulat , Faute de procader & cette éléaontaire dase scientifique , vous ferez dire A nos détractoure, et oe ,avoc juste raiscn , malheureusenent, quo l'astrologio n'est pas une spience ,les con“uisant 14 & l'crreur la plus grossitre . DUFEYRON ABOMIEMENTS — Lecteurs, si cette revue vous plait abonnes vous ,faites abonner vos aris ou qu'iis s'inserivent & l'une ou Lautre des deux associations : nous monons un combat , no restez pas isolés ct avec votre aide , nul doute que nous gnenons « Le prix de l'abonnenent pour l'année (6 nunéros ) est de 42 Frs » Ce qui vous fait gagner 1 fr mar n° , I1 peut Stre souscrit soit auprds du Sidge du N.A.Us soit auprés du Contre Régional d'Astrologie Scicntifique . D'avance morei « DERNIERE MINUIB ; 1'Ecole de PARIS du M.A.U. s0 nommora désormais FACULTE LIBRE da ASTROLOGIE a PARIS "