Vous êtes sur la page 1sur 18

31/03/2020

Université Aboubekr Belkaïd – Tlemcen


Méthodes DES Faculté de Technologie
ELEMENTS FINIS Département de Génie Civil

BENYELLES Zoheir: zoheirbenyelles@yahoo.fr


Rappel sur le calcul
matriciel
G É N IE C I V IL Benyelles Zoheir
Faculté de Technologie zoheirbenyelles@yahoo.fr
Département de Génie civil

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 1

Rappel sur le calcul matriciel Propriété des matrices


Une matrice [A] est un tableau rectangulaire constitué par des termes aij
disposés en lignes et en colonnes et se prêtant à des opérations dites Une matrice comporte m lignes et n colonnes
matricielles.
on représente ses dimensions par le symbole m/n
a11 a12 a13...........a1n  ou mxn.
 
a21 a22 a23...........  Elle est dite :
 .
[]
[A]= ij = .
a . .
 a) Rectangulaire si m # n
 . . .
. . . . b) Carré si m = n
 
am1 am2 am3...........amn  c) Colonne (ou vecteur) si n = 1
d) Ligne (ou vecteur) si m = 1
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint zoheirbenyelles@yahoo.fr
Templates
zoheirbenyelles@yahoo.fr Page 2 2 Page 3 3

Propriété des matrices


Opération matricielle

Une matrice carrée est dite :


a) Régulière si det [A] # 0 Égalité [A]=[B] si aij=bij
b) Singulière si det [A] = 0
Somme [A]+[B]=[C] si cij =aij+bij
c) Symétrique si aij = aji
d) Antisymétrique si aij = -aji et aii=0 Produit [A].[B] =[C] si cij =∑ aikbkj
e) Diagonale si aij = 0 (∀ i#j)
f) Unité si aij= 0 pour i # j et aii = 1

Free Powerpoint Templates


zoheirbenyelles@yahoo.fr Free Powerpoint Templates
zoheirbenyelles@yahoo.fr
Page 4 4 Page 5 5

1
31/03/2020

31/03/2020

6 L’inverse d’une matrice


Transposé d’une matrice
La transposé d’une matrice [A] est une nouvelle matrice [A]
obtenu en inversant lignes et colonnes. (Peut être aussi L’inverse d’une matrice carré [A] est une nouvelle matrice
noté [A]T). noté [A-1] telle que :

 a11 a 12.... .......... ...a1n  a11 a21……......... .am1  [A][A-1] = [I] ([I] : matrice unité)
    det [A-1]= (det [A])-1
 a 21 a 22 …............ a 2 n  a12 a 22 …............ a m2
[Α ]= .  [A] [Α] = .
T= 
    En générale : det [An] =(det [A])n
.  . 
 a a m2 ............... .a  a a ..................a  Remarque Importante :
 m1 mn   1n 2n mn 
L’inversion d’une matrice n’est possible que si det [A]#0

Free Powerpoint Templates zoheirbenyelles@yahoo.fr Free Powerpoint Templates


zoheirbenyelles@yahoo.fr Page 6 Page 7 7

Propriétés remarquables Propriétés remarquables


Soit [T] une matrice orthogonale obéit aux propriétés
suivantes:

c) le produit de deux matrices orthogonales est une


4., Si [A] est une matrice symétrique alors son inverse l’est aussi. matrice [T] orthogonale.
[A] = [A]T donc [A]-1 = [AT]-1=[A]-1 d) Une matrice orthogonale [T] conserve la norme du
vecteur sur lequel elle opère
5, La matrice [B]=[A].[A]T est toujours symétrique
En effet: [B] = [A].[A]T =[A]T[A]= [B]T

Free Powerpoint Templates zoheirbenyelles@yahoo.fr Free Powerpoint Templates


zoheirbenyelles@yahoo.fr Page 8
8 Page 9 9

Site internet à voir


pour outils mathématiques

http://uel.unisciel.fr/physique/outils_nancy/outils_n
ancy/co/outils_nancy.html
Voir les points
Introduction à la méthode
Vecteurs des éléments finis:
Matrices
Modélisation

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 10 Page 11

2
31/03/2020

Modélisation d’un pont Modélisation d’une barrage

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 12 Page 13

Modélisation par éléments finis d’une plaque

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 14 Page 15

Modélisation d’un hangar

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 16 Page 17

3
31/03/2020

Modèle du portique central Représentation d’une barre


y

x
1 2

1 la ligne moyenne 2

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 18 Page 19

Représentation d’une barre sous action mécanique Méthode des Éléments Finis

P
Charges concentrées

q2 Charges réparties
q1
2 L’un des outils de la simulation numérique
1 Appuis des plus efficaces,
Encastrements
des plus généraux

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 20 Benyelles Zoheir Page 21

Méthode des Éléments Finis Méthode des Éléments Finis

L’utilisation de la méthode des éléments finis


Elle s'applique aux problèmes de mécanique des
milieux continus comprenant: dans tous ces domaines d’ingénieur et plus,
est due à la similarité des différents problèmes
• Transfert de chaleur
• Dynamique des structures. de l’ingénieur
• Dynamique des fluides. (équations différentielles type,
• Écoulement des fluides dans les milieux poreux
• Élasticité. système d’équation d’équilibre ect.>)
• Électricité.
• Magnétisme, ect>

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Benyelles Zoheir Page 22 Benyelles Zoheir Page 23

4
31/03/2020

Méthode des Éléments Finis Méthode des Éléments Finis

un outil de discrétisation.
La base conceptuelle de la méthode des Le domaine est découpé en «éléments».
éléments finis est de trouver la solution d’un
L'application des conditions d'équilibre et des lois de
problème complexe en le remplaçant par plusieurs comportement de la mécanique permet de construire
autres plus simples. des équations approchées dont les inconnues sont les
valeurs de la solution en un ensemble bien choisi de
points, appelés les noeuds de la discrétisation

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Benyelles Zoheir Page 24 Benyelles Zoheir Page 25

Le noeud Les noeuds


Un nœud c’est un point numéroté défini par ces coordonnées dans un
repère choisi

Nœuds sous la charge Les nœuds sont obligatoires dans tout changement:
concentrée Nœuds sous le changement de la
charge uniformément répartie Physique
Mécanique

Nœuds au changement
de section Plaque fissuré

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Benyelles Zoheir Page 26 Benyelles Zoheir Page 27

Détermination et définition d’un élément


Définition des nœuds dans le domaine
Elem Orig. Extr. Type
10 12 21 22 18 23
11 18 10 12 1 1 13 1
11 2 2 14 1
15 16 17
7 18 19 20 3 3 15 1
8 17 7 9 4 13 14 2
8 17 5 13 4 1
9 11 14
4 6 6 14 5 1
5 16 3 2 10 12 13
1 4 6 7 14 15 2
5 16
13 15 5 6 8 >.. >> >> >>.
14 Pièce soumise à la traction 21 11 10 2
13 15 22 11 18 2
4 14 7
1 2 3 23 18 12 2
1 2 3
1 2 3
Portique
Table de connection
Portique
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Benyelles Zoheir Page 28 Benyelles Zoheir Page 29

5
31/03/2020

Élément unidimensionnel Barre soumise à un déplacement normal


Considérons une barre de longueur L encastrée tractée
Repère local
L
x
x x x
12 Nœud Extrémité
10
11 18 Posons 1 le nœud origine
P
x
x
x
x x
x Et 2 le nœud extrémité
7 9
8 17
x x x u1 u2 x
x x x
4 6 1
5 16 2 P
x x x
x x
13 15 Considérons que le déplacement d’un point M de la barre sur l’axe x
14
est noté u(x) on peut écrire que
x x x
3
1 2 à x=0=x1 u(x1) = u1
Nœud Origine à x=L=x2 u(x2) = u2
Portique

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Benyelles Zoheir Page 30 Page 31

Barre soumise à un déplacement normal Barre soumise à un déplacement normal

u1 u2 x Les déplacements u1 et u2 sont appelés communément


1 degré de liberté (ici on confond déplacement et degré
2
La variation du déplacement u(x) entre les points 1 et 2 ne peut être
de liberté)
que u(x) = a+b.x une fonction linéaire. La barre est en équilibre si et seulement si ses
Parce que l’on connait que deux points 1 et 2 et donc l’on ne peut déplacements obéissent au système d’équilibre
interpoler qu’entre deux points
[k]{u}={f} avec
{u} : vecteur des déplacements de la barre
{f} : les charges extérieures de la barre correspondants

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 32 Page 33

Barre soumise à un déplacement normal Barre soumise à un déplacement normal

[k]{u}={f} Système d’équilibre


u
Ici {u} = u 1 
 et
0 
{f } =   La déformation c’est quoi?
  P 
{ε} : déformation = ∆u/∆L
2

{k} est appelée matrice de rigidité locale On peut dans un environnement infinitésimal écrire
Elle est donnée par {ε} = du(x)/dx
T {k } = ∫∫∫V [B ] [D ] [B ] dV
V : volume de la barre entre les nœuds 1 et 2 Aussi on a déjà écrit {ε}=[B]{u} et {u } =
 u 1 
 
La matrice [D] représente le module de Young On doit alors écrire u(x) fonction de u1 et u2
u 2 

La matrice [B]{u}={ε}
On dit que la matrice [B] c’est la matrice qui multipliée par
le déplacement nous donne la déformation

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 34 Page 35

6
31/03/2020

Barre soumise à un déplacement normal Barre soumise à un déplacement normal

u1 L u du ( x ) d [N 1 ( x) N 2 ( x)] u1 
Si u(x) = a+bx 1 2
2
x {ε} = du(x)/dx =  
1x1
dx dx u 2 
à x=0 u(0) = a = u1
à x=L u(L) = u1+b.L = u2 donc b=(u2-u1)/L du ( x )  dN 1
=
dN 2  u1 
  Par analogie à [B]{u}={ε} on trouve
dx  dx dx  u 2 
On aura ainsi
1x1 1x2 2x1
u(x) = u1+ x.(u2-u1)/L
u(x) = u1(1-x/L) + u2(x/L) [B]=  dN1 dN 2 
u(x) = N1(x).u1+N2(x).u2 =  dx dx 
1x2
1x2
u  2
u ( x) = [N 1 ( x) N 2 ( x )] 1  = ∑ N k ( x).u k
u 2  k =1
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 36 Page 37

Barre soumise à un déplacement normal Barre soumise à un déplacement normal


Avec {k } = ∫∫∫V [B ]T [D ] [B ] dV
u1  E.A  1 − 1  u1   0 
Sachant que la matrice [D] c’est E scalaire [k ] =  = 
représentant le module de Young on peut écrire u 2  L − 1 1  u 2   P 
 −1/L 
[k] = ∫∫∫V 
E.A E.A E.A E.A
 . E . [−1/L 1/L] dxdydz L
u1 −
L
u2 = 0
L
u1 −
L
u2 = 0
 1/L   E.A E.A
− u1 + u2 = P E.A E.A
L L − u1 + u2 = P
E − 1
1 L L
[k ] = ∫∫∫ − 1 dxdydz
L2 V 1  L
1 − 1
[k ] = E.A 
1 − 1
[k ] = E2 ∫ ∫ dydz . ∫ 
h/2 b/2 L
dx P
− 1 1 
L − 1 1 
u1=0 car on a un encastrement au nœud 1 donc
0
L − h/2 − b/2
P.L
u2 =
E.A

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 38 Page 39

Barre soumise à un déplacement normal Barre soumise à un déplacement normal


Considérons maintenant une barre tractée à section
variable: Si on prend l’élément 1 tout seul on aura
 1 − 1
x [k ] = E.A
(1) 1
− 1 1 
L  
2
3 1 1
P

Avec l’élément 2 même chose


A1 A2
x
 1 − 1
[k ] = E.A
C G 2
3 C 1 G
Élément NO NE Long Section (2) 2
L1 L2 − 1 1 
1
2
3
1
1
2
L1
L2
A1
A2
L 2  

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 40 Page 41

7
31/03/2020

Barre soumise à un déplacement normal Barre soumise à un déplacement normal


La ligne 1 de {k} représente l’équation du premier degré de
liberté de l’élément et la ligne 2 la deuxième équation de 3 1
l’élément celle du deuxième degré de libérté.
 1 − 1
Pour l’élément 1 le premier degré de liberté c’est le numéro 3 [k ] (1)
=
E.A 1
− 1 1 
3

dans la structure et le deuxième c’est le numéro 1. L1   1 +E.A1/L1 -E.A2/L2 -E.A1/L1


+E.A2/L2
Pour l’élément 2 le premier degré de liberté c’est 1 et le
deuxième c’est 2. -E.A2/L2 +E.A2/L2 0
1 2
0
 1 − 1 -E.A1/L1 E.A1/L1
Pour n’importe quel élément à deux degrés de liberté le
premier degré de liberté c’est le numéro du nœud origine et le [k ] = E.A
(2) 2
− 1 1 
1

deuxième c’est le numéro du nœud extrémité.


L 2   2

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 42 Page 43

Barre soumise à un déplacement normal Barre soumise à un déplacement normal

Les lignes et les colonnes de la matrice de rigidité locale de l’élément +E.A1/L1 -E.A2/L2 -E.A1/L1
prennent les places dans la matrice de la structure selon le numéro des +E.A2/L2
1
nœuds qui composent l’élément.

Alors le premier degré de liberté du 1° élément à le numéro 3 dans la


structure.
[k structure ]= -E.A2/L2 +E.A2/L2 0 2
Le deuxième degré de liberté de l’élément 1 à le numéro 1 dans la
structure
le premier degré de liberté du 2° élément à le numéro 1 dans la structure. -E.A1/L1 0 E.A1/L1
3
Le deuxième degré de liberté de l’élément 2 à le numéro 2 dans la
structure
Telle que choisi dans la numérotation des nœuds de la structure en haut 1 2 3

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 44 Page 45

Exemple 01 Exemple 01
F2=3000
1 2
1 2 3
09 E .A  1 −1 1 X
1
2 3 4 X
[k ]
(1)
= 1 1
L1 −1 1  2 E 1, A 1 E 1, A 1 E 2, A 2
1 2 3
03 03 03
03 03 03 2 3

−1
[k ] = EL.A −11
2
Avec (2) 1 1
E1 : module de Young du matériau 1 Élément Origine Extrémité E A
2  1  3
E2 : module de Young du matériau 2
A1 : la section dans le matériau 1 1 1 2 E1 A1 i e j
A2 : la section dans le matériau 2 uj
3 4
2 2 3 E1 A1
E .A  1 −1 3 ui x
E1 =30x106
E2 = 15x106
A1= 2
A2= 4
3 3 4 E2 A2 [ ]
k(3) = 2 2 
L3 −1 1  4
1 2

 1 −1 1
[k ] = EL.A
(e) e e
−1 1  2
e  

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 46 Page 47

8
31/03/2020

Exemple 01
Exemple 01
 1 − 1 Element 1
Matrice de rigidité de la structure KG
[k ] = E L.A
1 2
(1) 1 1
− 1 1   1 − 1
[k ]
1
1   (1)
= 2.10 
7

− 1 1 
[k ] = (30 . 10 ).2  1 2
6
− 1
(1)
− 1 1 -1 0 0
3  1 
Element 2 2 3

 1 − 1
[k ] = EL.A
(2) 1 1  1 − 1
− 1 1 
[k ] = 2.10
(2) 7
− 1 1 
2
-1 1+1 -1 0
2     3

2.107
Element 3 0 -1 1+ 1 -1
[k ]
(3) E .A  1 − 1 15.10 6 .4  1 − 1
= 2 2 =
( ) 3 4

 1 − 1 3
L 3  − 1 1  3 − 1 1 
  [k ] = 2.10
(3) 7
−1 1  0 0 -1 1
 4

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 48 Page 49

Exemple 01 Système d’équilibre


Matrice de rigidité de la structure KG
Le système d’équilibre de la méthode déplacement
1 -1 0 0 s’écrit: [kg]{u}={f}

-1 2 -1 0
1 −1 0 0  u1   f1x 
2.107 −1 2 −1 0  u2  f 
 2x 
0 -1 2 -1 2.107   =  
0 −1 2 −1 u3   f 3x 
 
0 0 0 −1 1  u4   f 4 x 
0 -1 1

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 50 Page 51

Conditions aux limites Les réactions


En substituant les résultats ainsi trouvés on peut calculer les
réactions aux nœuds 1 et 4
Les nœuds 1 et 4 sont bloqués (encastrement).
1 −1 0 0  u1   f1x 
Cela veut dire que les déplacements u1 et u4 sont nuls. −1 2 −1 0  u2  f 
 2x 
La force appliquée est sur le nœud 2 suivant x 2.107   =  
0 −1 2 −1 u3   f 3x 
  
donc f2x =3000 aucune autre force existe. 0 0 −1 1  u4   f 4 x 
f1x = − 2.103
La première équation devient u1 = 0 1 −1 0  0   f1x 
−1
0
3000 3000= 3000
La quatrième équation devient u4= 0 2 −1 0   10−4   
2.10 
7
 =   0=0
0 −1 2 −1 5.10−5   0 
 2 −1 u2x  3000 On trouve 
0 0 −1

1   0   f 4x 
f 4x = −103
2.107    =   u2x = 10-4
−1 2  u3x   0  u3x = 5.10-5
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 52 Page 53

9
31/03/2020

Exercice 01 Exercice 01
1 2 X
Eac Aac Eal, Aal
Eacier = 200 Gpa 01 01
Acier Aluminium i e j
1 2
10KN Aacier = 4x10-4 m2 uj  1 − 1
Ealu = 70 Gpa
[k ] =
(e) E e .A e
− 1 1 
1

ui x
Le  2
Aalu = 2x10-4 m2 1 2

1m 1m
 1 −11
[k ] = E L.A
(1) ac ac
−1
ac
−1 1 2
  [k ] = 8.10 −11
(1) 7

1 
Trouver les déplacements par la méthode des éléments finis 1 2 
E .A  1 −1 1
[k ]
(2)
= al al 
Lal −1 1  2 [k ] = 1,40.10
(2) 7  1 −1
−1 1 
 

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 54 Page 55

exercice 01: Matrice de rigidité de la structure KG


Exercice 02
1 -1 0  1 −1 0  u1   f1x 
[kg] = 107 -1 8+1,4 -1  
107 −1 9,40 −1 u2  =
 
 f2x  Pour un ressort de rigidité k on trouve la relation entre les forces
0 -1 1  −1 1  u3  f 
 3x  appliquées et les déplacements
Conditions aux limites:  k − k  u1x   f1x 
Au nœud 1 on a un encastrement donc u1=0 − k k  u  =  f 
Ce qui nous laisse deux équations et deux inconnues
   2x   2 x 
Les charges Considérons maintenant le système à ressort encastré à ces deux bouts
Sachant aussi que f2x=0 et f3x = -10.000 N
suivant: K1 = 1000 kg/cm
Alors
K2 = 2000 kg/cm
u2 =-10-3/8,40=-1,19 . 10-4 m u3 = -1,12 10-3 m f 1 = 2000 kg 1 3 4 2
K3 = 3000 kg/cm
f 2 = 5000 kg K1
f1
K2
f2
K3
En usant de la 1° équations on peut donner la réaction f1x= 1,19 103 N
Trouver les déplacement de ce système par la méthode des
éléments finis.
Puis refaire le même pour une numérotation des nœuds différente
de votre choix
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 56 Page 57

-Cas des poutres- Élément Unidimensionnel Cubique


Élément Unidimensionnel Cubique ou élément poutre
Repère local
x

Barre soumise à la flexion j I : nœud origine j


j : nœud extrémité

ω(x)=variation de la Flexion sur l’élément


i
i θ(x)=variation de la rotation sur l’élément

La variation du déplacement flexionnel ω(x)=u(x) = α1 +α2 x +α3 x2 +α4 x3


u(x) = α1 +α2 x +α3 x2 +α4 x3
θ(x)= du(x)/dx = α2 +2α3 x +3α4 x2

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 58 Page 59

10
31/03/2020

Élément Unidimensionnel Cubique Élément Unidimensionnel Cubique


ou élément poutre ou élément poutre
Nk(x) est appelé fonction d’interpolation
X = 0 alors u(x)=ω(0)= ω1 = α1 K de1 à 4 = Nombre de degré de liberté de la barre
X = 0 alors u(x)=θ(0)= θ 1 = α2
N1(x) = (2 x3 – 3L x2 +L3)/L3
X = L alors u(x)=ω(L)= ω2= α1+α2L +α3 L2+α 4 L3 N2(x) = ( x3 – 2L x2 +L2 x)/L2
X = 0 alors u(x)=θ(0)= θ2 = α2 +2α3L +3α4 L2 N3(x) = (-2 x3 + 3L x2)/L3
N4(x) = (x3 –L x2)/L2
On obtient alors le déplacement
u(x) = Σ Nk(x) uk

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 60 Page 61

Matrice de rigidité locale


Matrice de rigidité Élément Unidimensionnel Cubique

La matrice de rigidité par rapport au repère local θ=tg θ = u/y θ(x) = -u/y
Elle donné par donc u(x)= -y θ(x)

[k ] = ∫∫∫ [B] [D][B]dv


(e)
v
T ε = du/dx

ε = d(-y θ(x))/dx
θ(x) = dω(x)/dx

ε = d(-y dω(x)/dx))/dx
Avec
[D] module de cisaillement dans notre cas c’est le module de Young E
{ε} = [B]{u} ε = -y (d2ω(x)/dx2)
V c’est le volume de l’élément

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 62 Page 63

Matrice de rigidité local


Élément Unidimensionnel Cubique
Matrice de rigidité locale
Élément Unidimensionnel Cubique

ε = -y (d2ω(x)/dx2) La matrice de rigidité par rapport au repère local


Elle donné par
ω(x) = Σ Nk(x) uk
  N1  
 u1   
2 N  
[k ] = ∫∫∫xyz  − y d 2  N 2  E  − y d 2 [N1 ]
  2 
 d 2 N1 (x) d 2 N 2 (x) d 2 N 3 (x) d 2 N 4 (x)  u 2  ( e)
N N N  dxdydz
ε=− y   2 3 4
 dx
2
dx 2 dx 2 dx 2  u 3   dx  3    dx 
 N 
  4  
u 4 
 

 2
d 2N2 ( x ) d 2 N3 ( x ) d 2N 4 ( x )  x varie de 0 à L
[B ] = − y d N1 ( x )
 dx 2 dx 2 dx 2 dx 2  y varie de –b/2 à b/2
z varie de –h/2 à h/2
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 64 Page 65

11
31/03/2020

Matrice de rigidité locale Flexion suivant xy


Élément Unidimensionnel Cubique

 N1 
   12 6L −12 6L 
d 2 N 2   d 2 
[k ] = ∫∫  2 
L

∫0 dx 2  N 3   dx 2 [N1 N 2 N 4 ] dx


(e) 2
A y dA N3 2
 
N 4 

[K ](e)
xy
EI 6L 4L - 6L 2L 
= 3zz 
L  −12 − 6L 12 − 6L
I zz = ∫∫ y 2 dydz  2 
 6L 2L − 6L 4L 
2

y varie de –b/2 à b/2


z varie de –h/2 à h/2

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 66 Page 67

Matrice de rigidité locale: Superposition


Élément à 06 degrés de liberté
Élément à 06 degrés de liberté 1 2 3 4 5 6
u4 1 C 0 0 -C 0 0
j
2 0 12B 6LB 0 -12B 6LB
u6
i u5 0 6LB 4L2B 0 -6LB 2L2B
3
u1 u3
4 -C 0 0 C 0 0
x u2
5 0 -12B -6LB 0 12B -6LB
y

6 0 6LB 2L2B 0 -6LB 4L2B

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 68 Page 69

Structure plane en treillis Structure plane en treillis


C’est une structure définie géométriquement dans un Y
plan OXY et dont les éléments (barres) sont seulement 6 8 9 10
x 7 x x
x x
soumis au déplacement normaux par rapport à leurs x x x x
axes neutres respectifs, par exemple la ferme ci
dessous x x x
x x X
1
0
x x
2 3 4 5

Ici chaque barre a un nœud origine et un nœud extrémité et un axe


neutre (repère local 0x) allant du nœud origine vers le nœud extrémité
propre à elle.
Toutes les barres ont un système d’axes (repère global) commun OXY
La matrice de rigidité de chaque élément est la matrice d’un élément
soumis aux efforts normaux données plus haut.

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 70 Page 71

12
31/03/2020

Structure plane en treillis Deux DDL dans le repère local x {u1, u2}T
Dans ce type d’élément on a deux DDL dans le repère local x {u1, u2}T Quatre composantes (DDL) dans le repère global XY { UX1, UY1, UX2, UY2}T
Ainsi la projection de u , et u sur OXY nous permet d’ecrire:
1 2
Cependant pour pouvoir assembler les éléments de la structures, on doit le
faire sur un repère commun à tous les éléments, soit le repéré global OXY u1=cos(θ)UX1+ sin(θ)UY1 = loxUX1+ moxUY1
Les déplacement locaux u1 et u2 ont chacun deux composantes sur le
repère global OXY une composante suivant OX et une composante u2=cos(θ)UX2+ sin(θ)UY2 = loxUX2+ moxUY2
Y suivant OY x
UY2
l(e) u2 Y UY2 x
j l(e) u2
UX2 j
UY1 UX2
u1 L’angle θ entre UX1 et u1
θ lox=cos(θ) = (Xj – Xi)/ l(e) UY1
i mox=sin(θ) = cos(π/2- θ) = (Yj – Yi)/ l(e) u1 L’angle θ entre UX1 et u1
θ
UX1 i lox=Le cosinus θ c’est (Xj – Xi)/L
X UX1 mox=Le sinus θ c’est (Yj – Yi)/L
Xi Xj
X
Xi Xj
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 72 Page 73

Transformation d’un repère à un autre


Du repère local ox vers le repère global OXY Matrice de rigidité élémentaire globale
U X 1   FX 1 
Lox=(Xj – Xi)/L mox=(Yj – Yi)/L    
 u1 
  = [λ ]UUY1 

 f1 
  =
 f2 
[λ ]FF
Y1 

 X2 

u 2   X2  FY 2 

U X 1  U Y 2 
  

0  
u1= loxUX1+ moxUY1
u1  l ox mox 0 U Y 1  Ou alors {u(e)}=[λ]{U(e)} et {f(e)}=[λ]{F(e)}
  =  
u2= loxUX2+ moxUY2 u 2   0 0 l ox mox  U X 2 
Le système d’équilibre s’écrit [k(e)] {u(e)}={f(e)} si on remplace les

U Y 2 
 déplacements et les forces locales par leur valeur respectives alors

On peut écrire la même chose pour les vecteurs forces locales {f} [k(e)][λ] {U(e)}=[λ] {F(e)}

 FX 1  En multipliant par l’inverse de [λ] dans les deux parties de l’équation à


0   gauche on obtient:
 f 1  l ox mox 0  FY 1 
  =   [λ]-1[k(e)][λ] {U(e)}=[λ]-1 [λ] {F(e)}
 f2   0 0 l ox mox   FX 2 
 FY 2 
  Soit [λ]-1[k(e)][λ] {U(e)}= {F(e)}

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 74 Page 75

Matrice de rigidité élémentaire globale Matrice de rigidité élémentaire globale

[λ] = l ox mox 0 0 


Une matrice orthogonale à la caractéristique suivante:
0 0 l ox mox 
[λ]-1 = [λ]T
lox = cos(ox, OX)
Cela nous permettra d’écrire
mox = sin(ox, OX) = cos(ox,) OY)
Alors l ox2 + mox2 = 1
][λ]
[λ]T[k(e)][λ] {U(e)}= {F(e)}
Si dans une matrice dans au moins deux lignes ou deux Et donc
colonnes la somme des carrés de tous les termes de la
ligne ou de la colonne est égale à 1 alors on dit que la [λ]T[k(e)][λ]= {K(e)}
matrice est orthogonale

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 76 Page 77

13
31/03/2020

Matrice de rigidité élémentaire globale Matrice de rigidité élémentaire globale dans


le plan OXY
[λ]T[k(e)][λ]= {K(e)}
Avec [λ] : matrice de transformation lox2 loxmox -lox2 -loxmox
[k(e)] : matrice de rigidité locale (ox : repère local)
mox2 -loxmox -mox2
[K(e)] : matrice de rigidité élémentaire globale (OXY : repère E(e) A(e)
globale) [K(e)] = lox2 loxmox
L(e)
SYM mox2
 l ox 0 
m  EA EA 
0   L −
L  l ox 0 
[K ]
(e )
=  ox
 0 l ox 
 EA EA   0
mox
0
0
l ox mox 
  − 
 L L 
 0 mox 

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 78 Page 79

Noeud X Y

Matrice de rigidité élémentaire globale dans 1 0 0 Exemple


2 4 3
l’espace OXYZ 3 4 0 X
Elt NO NE Type
1 1 3 1
2 1 2 1

lox2 loxmox loxnox -lox2 -loxmox -loxnox Type E A


3m 1 210 GPa 6.10-4m2
mox2 moxnox -loxmox -mox2 -moxnox x

E(e) A(e)
[K(e)] = nox2 -loxnox -moxnox -nox2
L(e)
1000 KN
lox2 loxmox loxnox x δ=50mm
Y cc
SYM mox2 moxnox
4m
vv

nox2

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 80 Page 81

Deux DDL dans le repère


local x (u1, u2) x Deux DDL dans le repère local x u1, u2
uj
Quatre composantes (DDL) dans le repère global OXY
j x
UX1, UY1, UX2, UY2

x
u1= loxUX1+ moxUY1
Matrice de rigidité locale suivant l’axe ox Y UY2 x
i u2= loxUX2+ moxUY2 u2
local de chaque élément
ui Y
Élément 1: k (1) = E 1 .A 1 
− 1 j
[ ] 
1
L1  − 1 1  UX2

E .A  1 − 1 E1=E2=210 GPa, A1=A2=6.10-4m2 UY1 u1


Élément 2: k[ ](2)
= 2 2
L 2 − 1 1 
L1= 4m et L2=5m
i θ
L’angle θ entre UX1 et u1
Les axes locaux ox des éléments 1et 2 sont des axes différents UX1 lox=Le cosinus θ c’est (Xj – Xi)/L
Donc on ne peut pas assembler les matrices de rigidité k(1), k(2)
mox=Le sinus θ c’est (Yj – Yi)/L
La matrice de rigidité de la structure doit être composé de matrices
écrite par rapport au même repère X
Xi Xj
Pour Cela il est nécessaire de transformer les matrices (1)
et (2) dans le même repère OXY
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 82 Page 83

14
31/03/2020

[λ]T[k(e)][λ]= {K(e)} [λ]T[k(e)][λ]= {K(e)}


x x

[λ] = l ox mox 0 0 


[λ] = l ox mox 0 0 
0 0 l ox mox  0 0 l ox mox 
x x
Y Élément 2: i=2 et j=3 Y
Élément 1: i=1 et j=3 lox = (X3 – X2)/ 5 = -0,80
lox = (X3 – X1)/ 4 = 1 mox =(Y3-Y2)/5 = -0,60
mox =(Y3-Y1)/4 = 0
0,60 0  0,60 0 
0,80 0 
 0   1 − 1 0,60 0,80 0
[λ] = 0,60 0,80 0 0 
et [λ]T = 
[K ] = EL.A. 0,080 0 
0 0,60 0,80
(2 )
1 0  0 0,60

 0
  0,60 − 1 1   0 0 0,60 0,80
0
2

[λ ] = 1 0 0 0
et [λ ]T = 0  0 0,80  
 0 0,80

0 0 1 0 0 1
 
0 0
1 0 0 0 0 0 0,36 0,48 − 0,36 − 0,48
  0,64 − 0,48 − 0,64
0  1 − 1 1 0 E. A.  − 1
[K ](1)
=
E. A. 0
L1 0 1  − 1 1  0
0
0
0
1 0
=
L1 
1 0
0 0
[K ] ( 2)
=
E. A. 
L2  0,36 0,48 
     
0 0  1  0,64 

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 84 Page 85

Deux DDL dans le repère local x u1, u3 Deux DDL dans le repère local x u1, u2
Quatre composantes (DDL) dans le repère global OXY Quatre composantes (DDL) dans le repère global OXY
UX1, UY1, UX3, UY3 UY3 u3 x UX1, UY1, UX2, UY2 UY2 u2 x
Y 3 Y 2
UX3 UX2
UY1 u1 UY1 u1
1 θ 1 θ
UX1 UX1

UX1 UY1 UX3 UY3 Xi Xj


X UX1 UY1 UX2 UY2 X1 X2
X
UX1 0 0 0 0 UX1 0,36 0,48 -0,36 -0,48
UY1 EA/L1 0 -EA/L1 EA/L2 UY1 0,64 -0,48 -0,64
UX3 0 0 UX2 0,36 0,48
UY3 EA/L1 UY2 0,64

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 86 Page 87

[KG] {U} = {F}


UX1 UY1 UX2 UY2 UX3 UY3 U F
1 2 3 4 5 6
UX1 0,36/L2 0,48/L2 -0,36/L2 -0,48/L2 0 0
1 0,36 0,48 -0,36 -0,48 0 0 U1X F1X
UY1 1/L1+ -0,48/L2 -0,64/L2 0 -1/L1
0,64/L2 2 1,89 -0,48 -0,64 0 -1,25 U1Y F1Y

UX2 0,36/L2 0,48/L2 0 0 25.200 3 0,36 0,48 0 0 U2X = F2X


E.A
UY2 0,64/L2 0 0 0,64 0 0 U2Y F2Y
4
UX3 0 0 5 0 0 U3X F3X

UY3 1/L1 1,25 F3Y


6 U3Y

E.A = (6.0 10-4 m2) (210 106KN/m2) = 1260 103 KN


E.A/5m = 1260 103 KN /5m = 25.200 KN/m

Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates


Page 88 Page 89

15
31/03/2020

UX2
Exemple Exercice
X
U1X = δ Tassement Question 1: Trouver les réactions de la structure vv
UY2 U2X = 0 cc
U2Y = 0
1000 KN
1m
3m U3X = 0
x Exercice 2: Faites le même
U3Y = 0
F1X = 0 travail pour la structure ci contre
UX3 UX1 F1Y = P 1m
F2X = 0 Type E A L
1000 KN
x
F2Y = 0
UY3 UY1 cc δ=50mm
F3X = 0
Y 45°
vv F3Y = 0 1 210 GPa 6.10-4m2 1m
4m
2 210 GPa 6√2.10-4m2 √2m

25.200 (0,48δ + 1,89 U1Y) = P


Soit U1Y= 0,0337 m
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 90 Page 91

Élément à 02 degrés de liberté Locaux dans Matrice de rigidité locale dans le repere x
l’espace

Deux DDL dans le


repère local x
UY2
u1, u2 x
u2
Y
 1 − 1
UY1 j

[K ]
UX2
(e ) EA  
u1
UZ2 =
L  
i
UX1 a
UZ1 Six DDL dans le repère global XYZ  − 1 1 
UX1, UY1, UZ1, UX2, UY2, UZ2
Z X
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 92 Page 93

Transformation dans l’espace


Le système dans le repère local Transformation dans l’espace
[k(e)]{u(e)}={f(e)} (1)
Le système dans le repère global Donc [K(e)] =[λ]-1[k(e)] [λ]
[K(e)]{U(e)}={F(e)} (2)
[λ] est une matrice orthogonale et par ailleurs,
Relation : {u(e)}=[λ]{U(e)} [λ]-1 = [λ]T
{f(e)}=[λ]{F(e)}
[k(e)] [λ]{U(e)} =[λ] {F(e)} [K(e)] {U(e)} = {F(e)}
[K(e)] =[λ]T[k(e)] [λ]
[λ]-1[k(e)] [λ] {U(e)} = [λ]-1 [λ] {F(e)}
Donc [K(e)] =[λ]-1[k(e)] [λ]
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 94 Page 95

16
31/03/2020

Transformation dans l’espace Transformation dans l’espace


u1= loxUX1+ moxUY1 + noxUZ1

u2= loxUX2+ moxUY2 + noxUZ2 Connaissant la structure de la matrice de


transformation [λ] il reste à définir
U X 1  Lox, mox, nox les cosinus directeurs
 
 
 UY 1  Lox=(Xj – Xi)/L mox=(Yj – Yi)/L nox=(Zj – Zi)/L
 
 
u1  lox m n 0 0 0  U 
Donc en faisant le produit [λ]T[k(e)] [λ]
  
ox ox

Z1

  =     On obtiendra la matrice de rigidité
u  0 0 0 l m n  U 
 2  ox ox ox 
 X2

 
U  [K(e)]
Y2
  Matrice de rigidité élémentaire globale
 
U Z 2 
 
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 96 Page 97

Élément Poutre à 12 degrés de liberté


Matrice de rigidité élémentaire globale

lox2 loxmox loxnox -lox2 -loxmox -loxnox u11


z u7 x
mox2 moxnox -loxmox -mox2 -moxnox
u12
nox2 -loxnox -moxnox -nox2 u8
E (e) A (e) j
[K ] =
(e)
loxmox loxnox
u5
u10
L(e) lox2
u6
SYM u2 u9
mox2 moxnox i u4
u1
nox2
u3
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Page 98 y Page 99

Déplacement axial
Flexion suivant xy

 1 − 1  12 6L − 12 − 6L 

[K ]
(e )
a
=
EA 
L 




EI  6L 4L
K(e)  = zz 
2
12 2L 

2 


 − 1 1   xy  L3  
 − 12 − 6L 12 − 6L 
 
 6L 2L2 − 6L 4L2 
 
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Benyelles Zoheir Page 100 Benyelles Zoheir Page 101

17
31/03/2020

Déplacement rotationnel:
Flexion suivant xz pour une section rectangulaire

 12 6L − 12 − 6L  [K ] = ∫∫∫
t v
T
[ B ] [ D ] [ B ] dv [D] = G
  − 1/ L

EI  6L 4L
2 2 
12 2L  [K ] = G ∫ L 2 
dx ∫∫A r dA 

{− 1 / L 1 / L}

[ ]
t 0
 1 / L 
(e)
K = 3
yy
  2
xz
L  12  J = ∫∫A r dA
 1 − 1
− − 6L 12 − 6L 

 6L 2L2 − 6L 4L2 
 [ ]
K =
t
GJ 
L 


Free Powerpoint Templates Page 102 Free Powerpoint Templates  − 1 1Page
 103
Benyelles Zoheir Benyelles Zoheir

Section Rectangulaire
Matrice de rigidité local de l’élément
On pose d’abord pour alléger l’écriture pour chaque
Si la section est rectangulaire alors élément
x
GJ/L = c.G.bh3/L
C= EA/L
τ(x)
Valeur de b/h 1.0 1.5 2.0 3.0 5.0 10.0 B =Eizz/L3
Valeur de c 0.141 0.196 0.229 0.263 0.291 0.312
B’ =Eiyy/L3
D= GJ/L
z

y
Free Powerpoint Templates Free Powerpoint Templates
Benyelles Zoheir Page 104 Benyelles Zoheir Page 105

Matrice de rigidité locale: Superposition Transformation d’un élément à 12 DDL


Élément à 12 degrés de liberté dans l’espace

1 2 3 4 5 6 7 8 9 1011 12
1 C 0 0 0 0 0 -C 0 0 0 0 0 x y y’
2 0 D 0 0 0 0 0 -D 0 0 0 0 Y oz’ // XOZ
3 0 0 12B 6LB 0 0 0 0 -12B 6LB 0 0
0 0 6LB 4L2B 0 0 0 0 -6LB 2L2B 0 0
oz’ OY
4 z
5 0 0 0 0 12B’ 6LB’ 0 0 0 0 -12B’ 6LB’
0 0 0 0 6LB’ 4L2B’ 0 0 0 -6LB’ 2L2B’
θ
6 0 o z’
7 -C 0 0 0 0 0 C 0 0 0 0 0 y
8 0 -D 0 0 0 0 0 D 0 0 0 0 z
9 0 0 -12B -6LB 0 0 0 0 12B -6LB 0 0
10 0 0 6LB 2L2B 0 0 00 -6LB 4L2B 0 0 O
11 0 0 0 0 -12B’ -6LB’ 0 0 0 0 12B’ -6LB’ X
12 0 0 0 0 Free
6LB’ 2L2B’ 0
Powerpoint Templates
0 0 0 4L2B’106
-6LB’Page Z Free Powerpoint Templates
Page 107

18

Vous aimerez peut-être aussi