Vous êtes sur la page 1sur 11

Section 2

L’entretien de recrutement

Qu’est-ce qu’un entretien ?

C’est une situation d’échange de la parole entre deux (=dialogue) ou plusieurs personnes,
généralement en face à face, autour d’un sujet précis.

Comme dans tout échange communicatif, il demande de l’écoute active de la part des participants
impliqués. Celle-ci est d’autant plus exigée dans l’entretien d’embauche ou de stage.

Qu’est-ce que l’entretien d’embauche ?

L’entretien pour un emploi est la dernière phase du processus de recrutement, celle qui précède la
signature du contrat d'embauche. C’est donc l’occasion pour l’employeur de prendre sa décision finale.

Si vous êtes convoqué à un entretien, cela veut dire que votre candidature intéresse le
recruteur.

Objectifs de l’entretien d'embauche :

▪ A/ Pour le recruteur :

✓ vérifier ses impressions à la suite de la lecture du CV et de la lettre de motivation en:

- complétant son information : l’employeur va aller dans le détail de ce qui ne figure pas dans
le CV : par exemple les expériences anciennes ou extra-professionnelles, la nature exacte des savoir-
faire, connaissances, les exemples concrets puisés dans votre parcours professionnel...;
-testant la véracité des informations ;
- vérifiant certaines hypothèses (Ex. : si c’est un supérieur hiérarchique : « le candidat lui
facilitera-t-il la tâche ? » Si c’est un futur collègue : «Y aura-t-il entente? »…
✓ Découvrir une personne et non seulement un diplôme, un parcours et des compétences.
✓ Evaluer ses qualités et son potentiel (visibles, notamment, à partir de la rapidité de
compréhension, d’analyse, d’écoute, de synthèse d’une argumentation, de réaction, de
maîtrise de soi, de méthode, de rigueur, de dynamisme,…).
✓ Apprécier le degré de sa motivation.
✓ Donner au candidat des précisions utiles sur le poste : tâches à accomplir, missions, équipe à
intégrer…
✓ Vérifier que les conditions de travail lui conviennent (horaires, trajets, rémunération, statut...).
✓ Chercher enfin à classer le postulant par rapport à d’autres candidats sélectionnés
▪ B/ Pour le candidat, c’est l’occasion de :

✓ Rassurer le recruteur, c’est-à-dire le convaincre qu’il a fait le bon choix !


✓ Démontrer qu’il y a une cohérence entre le CV, la lettre de motivation envoyés et ce qu’il est
réellement, avec les compétences et les qualités nécessaires au poste à pourvoir.
✓ se distinguer des autres candidats.
✓ Objectif ultime : décrocher le poste visé.

1.La préparation de l’entretien

1
Une bonne préparation permet, notamment :

 d’anticiper les situations qui pourront se présenter pour ne pas être pris au dépourvu.
 d’arriver confiant à l’entretien, et donc être rassurant et intéressant pour votre interlocuteur.
 d’avoir l’esprit en alerte pour guetter les signes et les informations sur lesquels rebondir.
 d’augmenter les chances d’être retenu pour le poste visé.
La préparation pourra être menée à différents niveaux :

A) Préparation matérielle

 Ponctualité : s’assurer de la date et heure de l’entretien, préparer le trajet, prévoir les


imprévus, les embouteillages, les retards éventuels du bus, train …, arriver pas trop tôt, pas
trop tard.
 Présentation : tenue correcte, soignée et correspondant au poste visé. Éviter parfums trop
odorants, chewing-gum, cigarette (juste avant ou pendant l’entretien), excès de maquillage...
 Penser à amener :
- Un bloc-notes pour… prendre des notes et de quoi écrire (stylo / crayon.)
- La copie de l’annonce ou de votre candidature spontanée.
- Votre CV et une copie de votre lettre de motivation, en double exemplaire, au cas où le
recruteur a égaré son exemplaire.
- Les copies des pièces essentielles qui pourraient vous être demandées : diplômes, certificats,
lettres de recommandation... etc.
B) Préparation psychologique

 Parce que :
 Vous vous connaissez mieux et vous maitrisez votre parcours (savoirs, compétences et
qualités),
 Vous avez une idée suffisamment claire du monde du travail et possédez des informations sur
le métier, le poste et l’entreprise,
 Vous vous êtes préparé aux questions les plus courantes,
 Vous savez que vous devez être concret, précis, logique dans vos réponses et vos questions,
 Vous savez vous présenter,
 Vous savez enfin que l’entretien n’est rien d’autre qu’un échange entre vous et le recruteur,
un moyen d’obtenir des informations pour prendre la bonne décision (la vôtre et celle du
recruteur),
 Vous allez donc pouvoir :

 vous préparer mentalement à être positif.


 être détendu pour être plus efficace, plus ouvert ;
 anticiper sur ce qui va se passer pendant l’entretien.
La préparation psychologique vous permettra d’être le plus performant possible au moment de
l’entretien.

C) Préparation de l’argumentaire

Préparez avant l’entretien un argumentaire adapté à l'emploi que vous visez.

C’est le moment de se servir judicieusement des informations recueillies sur soi, sur le métier,
sur le secteur, sur le poste et sur l’entreprise.

2
Attention, préparer ne veut pas dire apprendre par cœur. Réciter son texte, pourra être interprété
comme un manque de confiance.

Comment argumenter ?

L’argumentation à utiliser dépend du but et de la nature de l’entretien, du poste visé et de


l’entreprise dans laquelle on postule. Il s’agit de sélectionner des éléments pertinents tirés de notre
formation, nos diverses expériences (professionnelles, sportives, associatives, de voyage…), nos
compétences et nos qualités pour les présenter comme arguments appuyant ce que nous prétendons
être ou savoir ou encore posséder comme compétences utiles à cette entreprise ; notre objectif étant
de convaincre le recruteur que l’on est fait pour le poste visé.

Attention : En entretien, pour convaincre, il ne suffit pas d’affirmer que l’on a telle ou telle
compétence ou telle ou telle qualité, il faut justifier ses propos par des exemples concrets
(réalisations, situations, chiffres…)

Exemple : Affirmer que l’on a le sens de la rigueur : « Je suis rigoureux, je m’implique à fond
pour résoudre les problèmes qui se présentent et je me soucie de mener à bien toutes les
tâches que l’on me confie. Par exemple, ……………….( et vous illustrez cette qualité en citant
une situation, une tâche ou mission où cette qualité a été concrétisée) »

Construire un argumentaire, c’est mettre systématiquement en correspondance :

Ce que nous savons faire Ce qui est nécessaire dans ce poste


Nos compétences Ce qui est utile dans cette entreprise
Nos qualités ce qui est exigé pour ce recrutement
Nos ambitions, nos souhaits professionnels Ce qui est souhaité pour ce recrutement

Montrer qu’on a effectué des recherches, qu’on a pris le temps de se préparer pour
l’entretien, pourra être perçu par le recruteur comme une preuve de notre motivation.

2. Le déroulement de l’entretien

a) Qui intervient dans le processus de recrutement ?

Dans une entreprise, plusieurs personnes peuvent intervenir dans le processus de décision
d’embauche :

■ Le responsable hiérarchique direct de la personne à embaucher.


■ Le responsable du service du personnel ou le responsable du recrutement.
■ Un membre de la direction.

b) Les différentes formes d’entretien


➢ Entretien formel : Candidat reçu dans un lieu de travail, professionnel.

 L’entretien classique, en tête-à-tête, le « face à face » (recruteur / candidat)

Le candidat peut rencontrer différents responsables dans des entretiens successifs.

3
Il faut identifier la fonction et l’objectif de chaque interlocuteur.

Par exemple, le responsable du personnel, puis le chef de service.

 L’entretien face à un jury

Le candidat est seul face à 3 ou 4 personnes.

Les différentes personnes échangent leurs appréciations sur le candidat, en fin d’entretien.

Dans ce type d’entretien, il faut répondre au fur et à mesure à chaque personne qui pose une question.

 L’entretien collectif, en groupe

Le recruteur peut rassembler plusieurs candidats à un même poste.

Ils ont un sujet à débattre. Il va tenter de découvrir la personnalité de chacun.

Ce type d’entretien est toujours suivi, pour ceux qui ont réussi cette étape, d’un entretien en tête-à
tête ou face à un jury, voire de tests.

➢ Entretien informel : le candidat est reçu hors d’un contexte de recrutement officiel (par
exemple, lors d’un salon spécialisé ou d’un événement, ou encore dans un lieu public tel un
café, un restaurant,…), etc. Cas : de l’envoi d’une candidature spontanée ou de la mise en
contact par une tierce personne.
Attention : Même si le contexte est moins formel, il faut rester concentré et adopter une
attitude professionnelle.

c) Déroulement de l’entretien :

 Durée : entre 30 minutes et une heure.

Un entretien se déroule généralement en trois temps :

 Le premier contact et l’entrée en matière : donner tout de suite une certaine image de vous
(ponctualité, présentation, façon d’entrer, de dire bonjour, de serrer la main, de s’asseoir,
courtoisie, qualité d’écoute, premières paroles).

 Le corps de l’entretien : Parler de soi, se présenter, présenter son projet, ses motivations pour
le poste et la cohérence entre ces trois aspects. Répondre aux questions, rassurer le recruteur,
manifester de l’intérêt pour l’entreprise, le poste à pourvoir en questionnant à son tour, en
valorisant ses compétences et aptitudes avec des exemples concrets.

 La conclusion : à la fin de l’entretien, aborder la question des conditions de travail, (du salaire),
des perspectives d’évolution. Puis convenir d’un délai pour connaître de la décision finale…
Les différentes étapes peuvent se présenter comme suit :

 Vous vous présentez : au début de l’entretien, le recruteur vous propose généralement de


vous présenter : reprenez alors les principaux points de votre CV (formation et dernières
expériences professionnelles/en entreprise).

 Le recruteur vous pose des questions : pour obtenir davantage de détails sur vous-même et
votre parcours, en particulier : votre formation, expérience, projet professionnel, et la raison
de votre candidature.

4
 Le recruteur présente le poste et l’entreprise : (organisation, faits et chiffres) et son secteur
d’activité, indique les qualités et compétences nécessaires à cet emploi, les missions et
objectifs relatifs au poste.

 Le recruteur peut ensuite vous poser des questions personnelles : notamment, sur votre
personnalité (qualités, défauts, compétences spécifiques), vos motivations concernant le
stage/ l’emploi, votre expérience professionnelle, ou encore si vous avez d’autres pistes.

 Le recruteur vous invite à lui poser des questions : Pensez à des sujets qui n’ont pas été
abordés lors de l’entretien : conditions de travail, personnels, rémunération, autres avantages
(ex.: frais de transport ou de repas, participation au loyer si le l’emploi vous oblige à louer un
logement…).

Remarques :

- Les étapes d’un entretien de recrutement peuvent être présentées dans un ordre différent (Ex. :
commencement par la présentation de l’entreprise et du poste pour lequel le candidat postule.)

- Plusieurs entretiens peuvent se succéder (selon les entreprises, grandes ou petites) :

Un premier entretien avec une personne du service du personnel, un entretien avec la ou les
personne(s) qui encadreront ou collaboreront avec la personne recrutée, un entretien final avec le
responsable du personnel ou le dirigeant de l’entreprise.

d) Exemples de questions posées à l’entretien (stage ou emploi)

N.B. : Il faut se préparer à tout type de question sans jamais donner l'impression d'hésiter ou d'être
désorienté, confus, embarrassé).

 -Parlez-moi de vous ! Présentez-vous.


 Comment vous jugez-vous ? Quels sont vos qualités et vos défauts ?
 - Citez-moi trois qualités et trois défauts de votre personnalité.
 Depuis combien de temps êtes-vous à la recherche d’un emploi ?
 Pensez-vous, vu votre âge, être fait pour le poste ?
 - Pourquoi avez-vous choisi notre entreprise ?
 - Que savez-vous de notre entreprise ? de notre activité ?
 - Pourquoi devrai-je vous choisir plutôt qu'un autre ?
 - Avez-vous des questions à me poser ?
 - Quelle expérience vous a le plus marqué ?
 - Avez-vous rencontré des difficultés que vous avez eu du mal à gérer ?
 - Quels sont vos loisirs ?
 - Quel poste aimeriez-vous occuper dans 5 ans ?
 -Quel poste aimeriez-vous occuper dans 3 ans ?
 - Comment voyez-vous votre avenir ?
 -N’avez-vous pas peur de vous ennuyer à ce poste ?
 -Etes-vous disponible immédiatement ?
 -Que pensez-vous apporter à notre société ?
 -Que pensez-vous de la hiérarchie ?
 -Avez-vous contacté d’autres entreprises ?
 -De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?
 -Si l'on vous recrute aujourd'hui, quelle est la première action que vous mettriez en place ?
 -Qu’avez-vous le plus et le moins aimé dans votre dernier poste ou stage ?

5
 -Quelle est votre formation ?
 -Pourquoi avez-vous choisi ces études ?
 -Que vous ont-elles apporté ?
 -Etes-vous bon élève ?
 -Quelle est votre matière préférée ?
 -Quel est votre objectif professionnel ?
 Etc.
La négociation

La fin de l’entretien est généralement réservée à la négociation du contrat et de l’ensemble


des conditions d’embauche d’un salarié.

Négocier signifie « s’entendre avec », dialoguer. Il s’agit d’une discussion constructive qui doit
instaurer un climat de confiance mutuelle, en cherchant de part et d’autre un terrain
d’entente.

Les points à négocier :

✓ Le type et la durée du contrat (CDI, CDD....)


✓ Les horaires, le rythme de travail (temps complet, partiel, travail le week-end...)
✓ Le lieu de travail : fixe ou variable, déplacements ?
✓ Le statut
✓ L’évolution possible à ce poste
✓ Le salaire
✓ Congés (durée, périodes précises à prendre dans l’année ?)
✓ Les autres avantages : 13e mois, primes, véhicule de fonction, mutuelle, indemnités de
transport, paiement des heures supplémentaires...

Entretien à distance : téléphonique ou vidéo


Même règle pour réussir ce type d’entretien : bien se préparer en amont.

- Assurez-vous du bon fonctionnement de votre matériel : téléphone rechargé, connexion Internet,


webcam, micro,…

- Installez-vous dans un endroit calme.

-Ayez sous les yeux :

Bloc-notes, stylo, CV, lettre de motivation, (annonce) ; une liste de vos compétences (soft skills,
hard skills, ), défauts, descriptif du poste …

-Consacrez-vous entièrement à l’entretien : agissez comme si le recruteur se tenait en face de vous.

- Soyez à l’écoute et prêt à rebondir.

- Ne coupez pas la parole et exprimer vos idées sans parler trop vite afin de rester audible.

- Marquez de petites pauses pour structurer l’entretien et donner du rythme au discours et variez le
volume de votre voix lors de votre entretien téléphonique. Essayez de bien articuler, pour être clair
dans vos propos et avoir une voix fluide et intelligible, ayez l’air professionnel.

-faites attention à votre communication non-verbale :

6
- Souriez : Le sourire s’entend très nettement au téléphone ;

-En vidéo (comme dans l’entretien face à face) : tenez-vous droit, évitez de croiser les bras,
d’avoir un regard fuyant ou de faire des gestes parasites…, accompagnez votre discours de gestes
exprimant votre motivation, votre intérêt et votre dynamisme. ; Soignez votre apparence (vêtement
convenable, coiffure…) pour faire bonne impression !

- Prenez note des points essentiels soulevés par le recruteur : les missions qui vous seront
confiées, les effectifs de travail, le nom de vos supérieurs, le salaire proposé, etc. Ces notes pourraient
vous être utiles en cas de relance.

3. Comportements à adopter en entretien (face à face)

• Soyez poli. Souriez. Saluez (poignée de main ferme et chaleureuse), attendez qu’on vous
permette de vous asseoir et tenez-vous droit.
• Dans les premières minutes, laissez le recruteur engager la conversation. Présentez-vous
calmement. Répondez par des phrases courtes et claires, faites des pauses, structurez votre
discours, ne coupez pas la parole.
• N’envahissez pas le bureau de votre interlocuteur (posez votre dossier sur vos genoux)
• Eteignez votre téléphone portable avant d’être reçu.
 Évitez les tics nerveux et les gestes excessifs.
 Écoutez attentivement les questions et si vous ne comprenez pas, demandez de répéter
 Prenez le temps de réfléchir avant de répondre.
 Répondez en faisant des liens et en donnant des exemples concrets de votre expérience et vos
compétences personnelles en lien avec l’emploi convoité.
 Exprimez votre approbation et votre attention par des signes de tête. (Sans exagération)
 Ne pas parler en mal des anciens employeurs.
• Montrez votre intérêt. Restez concentré durant l’entretien, prenez des notes et, à la fin, posez
deux ou trois questions. Enfin, demandez dans quel délai il vous donnera sa réponse et
remerciez-le de vous avoir reçu.
• Respirez et essayez d’être calme : c’est un échange entre vous et le recruteur !

A éviter :

 vous présenter dans une tenue négligée ou excentrique, ou dans laquelle vous n’êtes pas à
votre aise.
 Positions courbées, de travers, avachies ou sur le bord de la chaise ; bras croisés, jambes
repliées sous son siège, regard fuyant
 vous préparer au dernier moment,
 aller en rendez-vous sans rien savoir sur l’entreprise.
 Paraître agressif : vous offusquer des questions posées,
 parler du salaire avant la fin de l’entretien.
 n’avoir aucune question à poser.
 raconter sa vie, et répondre trop longuement aux questions sur vos emplois antérieurs ou vos
contraintes familiales.
 être négatif à propos d’autres employeurs ou d’autres entreprises (évoquer des conflits, des
déceptions, des reproches).
 refuser de répondre à une question, sans expliquer vos raisons.
 partir sans avoir évoqué la suite qui sera donnée à l’entretien (autre rendez-vous, délai pour
la décision...).

7
4.Relance et suivi de la candidature

Selon l’entreprise, le processus de traitement des candidatures peut durer plus ou moins
longtemps, entre deux semaines et deux mois pour la plupart. La durée du processus dépend
généralement de la taille et de la situation du personnel de l’entreprise.

Relancer le recruteur après avoir envoyé sa candidature ou après être passé en entretien :

- permet de vérifier si notre candidature a bien été reçue et prise en compte,

- démontre l’intérêt que nous portons au poste et notre motivation à le décrocher.

- permet de se démarquer des autres candidats,

- augmente les chances de sélection de notre profil dans le processus de recrutement.

La relance pourra se faire par téléphone ou par courriel (e-mail).

NB. : Avant de contacter votre interlocuteur, assurez-vous de son nom ; sa fonction au sein de
l’entreprise ; son numéro de téléphone et/ou son adresse e-mail.

Relancer le recruteur après envoi de candidature

Relance téléphonique :

Présentez-vous brièvement et donnez la raison de votre appel, en précisant la date à laquelle vous
avez envoyé votre candidature. Insistez sur les raisons qui vous ont motivé à postuler et proposez à
votre interlocuteur de renvoyer votre CV et lettre de motivation afin qu’il reconsidère votre
candidature. Proposez-lui directement de le rencontrer en entretien.

Relance par e-mail :

L’email comprendra, en plus des formules de politesse et remerciements :

- l’objet de l’e-mail

-la date à laquelle vous avez postulé

-les raisons pour lesquelles vous avez postulé

-votre CV et votre lettre de motivation en pièces jointes

-votre volonté de vous entretenir de vive voix. (Proposition de rendez-vous)

 Exemple (1)

« Madame/Monsieur X,

En réponse à votre annonce du …(Jour Mois Année) parue sur le site internet ……X……, j’ai fait acte de
candidature pour un poste de……X……….

Intéressé par ce poste qui correspond à mes compétences et mes ambitions, j’espère que ma
candidature vous est bien parvenue.

Je reste à votre disposition pour plus d’informations ainsi que pour tout rendez-vous, à votre
convenance.

8
Cordialement,

Prénom Nom
tél : 06 ……………
e-mail : …………..@........ »

 Exemple (2)

« Bonjour,

Je me permets de vous contacter suite à ma candidature que je vous ai transmise le XXX. Je suis
actuellement en école d’ingénieur à XXX et suis extrêmement intéressé par un poste de XXX dans votre
entreprise.

J’espère que mon CV et ma lettre de motivation vous sont bien parvenus. N’hésitez pas à me faire part
de quelque document manquant, si nécessaire.

Je reste à votre entière disposition pour un rendez-vous, afin de vous exposer plus en détails mes
compétences et motivations.

Cordialement,

Prénom Nom
Tél : 06 ……………
e-mail : …………..@........ »

Relancer le recruteur après un entretien :

a) Après 48h : envoyer un e-mail de remerciements à la ou aux personnes qui vous ont reçu
en entretien d’embauche.
❑ Objectifs :
✓ Remercier le recruteur,
✓ Réaffirmer votre motivation pour le poste,
✓ Se démarquer des autres candidats,
✓ Garder le contact.

Le mail de relance candidature après entretien doit contenir :

• L’objet de l’e-mail
• Votre nom et prénoms
• Vos informations de contact : numéro de téléphone mobile, …
• La date à laquelle vous avec passé votre entretien
• Le nom de la personne avec laquelle vous vous êtes entretenu
• Votre Cv en pièce-jointe

 Exemple :

« Objet : Remerciements pour l’entretien du ……(date)

Madame/Monsieur [Nom du contact],

9
Je tiens à vous remercier du temps que vous m’avez accordé durant notre entretien du {date]. Vos
informations m’ont permis de comprendre les enjeux du poste. La perspective de prendre en
charge………………. [détails] au sein de votre entreprise me ravirait.

Si vous avez des questions complémentaires concernant ma candidature, n’hésitez pas à m’écrire ou
à m’appeler au ……..[votre numéro de téléphone].

Sincères salutations.

Prénom et NOM
e-mail :…………..

b) Après le délai fixé par le recruteur pour vous donner une réponse qui tarde.

Remarque : Si aucun délai ne vous a été indiqué, relancez poliment dans les 7-10 jours suivant
votre entretien.

Exemple 1 :

« Madame/Monsieur(Nom du recruteur),

Je souhaite de nouveau vous confirmer mon plus vif intérêt pour le poste ………(Intitulé du
poste) qui est à pourvoir au sein de votre entreprise.

Mes précédentes expériences…………. (citer les expériences visées) et les compétences


………..(citer les compétences) que j’y ai développées, seraient tout à fait utiles dans l’exercice du poste
que vous proposez.

Au cas où cela pourrait vous être utile, je vous joins mon CV et ma lettre de motivation. Je vous
prie d’agréer, Madame/Monsieur (Nom du recruteur), mes salutations distinguées.

Signature »

Exemple 2 :

« Objet : Entretien du (date) : Remerciements et retours

Bonjour [Nom de la personne],

Je souhaitais tout simplement vous remercier pour notre entretien du………(date), pour votre
accueil et pour l’attention que vous avez accordée à ma candidature. Cela a confirmé mon envie de
rejoindre votre équipe d’ingénieurs.
J’apprécie particulièrement les enjeux des projets qui me seraient proposés tels que :
……………………………….
………………………………
Ces missions correspondent parfaitement à mon projet professionnel et à mes compétences.
C’est donc avec beaucoup d’intérêt que j’attends de vos nouvelles.

Cordialement,
Vos nom et prénom,
Tél. / e-mail »

10
Pour conclure :

 En cas de réponses négatives répétées, posez-vous des questions sur votre démarche, votre
façon de vous préparer, sur la sélection des offres, sur votre CV ( est-il clair et complet ? sur
votre lettre de motivation (est-elle convaincante ?) sur votre attitude à l’entretien…

 Et puis, relativisez : vous aurez d’autres opportunités. Songez toujours à être prêt pour toute
éventualité.

…………………………………………………………………….
Pour aller plus loin : Références intéressantes à consulter :
http://www.carrefoursemploi.org/minisites3/diversite2009/guideagir.php

11

Vous aimerez peut-être aussi