Vous êtes sur la page 1sur 3

La clause résolutoire

Une clause résolutoire est régie par l’article 1224 du Code civil. Est toujours présente dans les
contrats synallagmatiques et peut être insérée dans un contrat commercial ou de location. Qui
prévoit la résolution du contrat (son annulation) en cas de non engagement d’une partie à son
obligation contractuelle. La rédaction de la clause résolutoire doit être claire et précis.

L’intérêt de clause résolutoire

 un moyen de pression efficace elle représente une pression pour la partie qui ne qui ne
respecte pas ses engagements.
 un moyen de garantir la sécurité du contrat : protège le créancier contre une éventuelle
inexécution.

En effet Le créancier a le droit de sanctionner le débiteur des il Ya une inexécution des engagements
de de celui-ci, totalement libres dans cette détermination.il peut mettre fin au contrat.

Les conditions de mise en œuvre de la clause résolutoire :

 La mise en demeure du débiteur : il faut informer et rappeler le débiteur qu’il doit exécuter
son obligation contractuelle(ne notification par voie d’huissier, une lettre recommandée)
 La bonne foi du créancier : mauvaise foi constitue un contraints de l’exécution de contrat
donc il peut avoir voir le refus de l’application de cette clause

Des contrats sont concernés par l'application de cette clause :

On prend le cas d’un contrat de location et contrat de vente


 contrat de bail commercial :
La clause résolutoire consiste à produire des effets juridiques si le locataire ne respecte pas
ses obligations contractuelles et consacrée par l’article L145-41 du Code de Commerce. Elle
vise à sanctionner l’une des parties sur :
Les impayés du loyer et/ou des charges locatives à la date saisis dans le contrat ou le non
payement de façon définitive, La dégradation de l’état des locaux faisant l’objet du contrat
de bail commercial, Le non-respect des dispositions substantielles du bail commercial.
Les conditions de mise en œuvre e la clause résolutoire dans le bail commercial
 conditions de fond
Prévoir les fautes et les manquements contractuels qui peuvent engendrer la résiliation du
contrat par le bailleur.
L’importance de la mise en œuvre de bonne foi. Sans celle-ci la clause résolutoire sera
réputée non écrite.
 Conditions de forme

Donner le délai d’un mois dont dispose le locataire pour régulariser sa situation.
De plus apporter la preuve des manquements et les fautes contractuels.et Les
manquements reprochés sont expressément prévu.

Une fois passe un délai de un mois et si les deux conditions sont réalisés et le locataire n pas exécuter
ses engagements il faut résilier le contrat.

 Contrat de vente
La clause résolutoire permet au créancier de récupérer le bien vendu ou loué lorsque le
débiteur ne respecte pas ses engagements dans le contrat (en particulier le paiement du prix
ou du loyer). La vente sous condition résolutoire est régie par les dispositions de l’article 121
du chapitre premier du deuxième titre du premier livre du D.O.C. précité.
La résolution d'une vente, entraîne la restitution du prix à l'acquéreur, en effet La condition
résolutoire ne suspend point l'exécution de l'obligation, elle oblige seulement le créancier à
restituer ce qu'il a reçu dans le cas où l'évènement prévu par la condition se réalise.
.