Vous êtes sur la page 1sur 3

NOTE DE CALCUL DU RÉSEAU DE DRAINAGE DES EAUX PLUVIALES

DIMENSIONNEMENT DU RÉSEAU
DE DRAINAGE DES EAUX PLUVIALES

1. Bassins Versants intérieurs :


1.1. Méthode de calcul des débits : la Méthode de Caquot :
L’évaluation du ruissellement sera réalisée à l’aide de la formule superficielle qui se base
sur une modélisation du processus de ruissellement sur des bassins urbanisés due à Caquot et
qui présente l’avantage de fournir une formulation explicite des débits des eaux pluviales.
x 1 1 v w
M 
Q(T )     K u  C u  I u  A u
 2 
Avec : C : Coefficient de ruissellement assimilé au taux d’imperméabilisation
I : Pente pondérée
A : Superficie du Bassin en ha
M : Coefficient d’allongement
x(T), K(T), u(T), v(T) et w(T) sont des coefficient qui dépendent de la période de retour.
0,84b 0,5 b  a
x  ; K   ; u  1  0,287b  ; v  0,41b et w  0,95  0,507b
1  0587b 6,6

L’intensité pluviométrique pour une période de retour donnée T et une durée déterminée t
est donnée par l’expr ession : i  a  t b en mm/mn
On présente dans le tableau suivant les valeurs des coefficients pour les périodes de retour
de 2 à 50 ans.
Coefficients de la formule superficielle
Période
2 5 10 20 50
de retour
a 7,28 12,04 13,79 16,63 19,08

b -0,878 -0,864 -0,849 -0,848 -0,839

Les limites d’utilisation de la formule superficielle sont assignées dans le tableau suivant :

Tableau de limites d’utilisation de la formule superficielle


PARAMÈTRES LIMITE D’UTILISATION
Superficie A ≤ 200 ha
Coefficient de ruissellement C ≥ 0,2
pente 0,2%≤ I ≤5,0%

L’évaluation des apports pluviaux d’un ensemble de bassins hétérogène s’effectue par les
mêmes formules en procédant à la détermination des paramètres équivalents d’un assemblage
des bassins.
La surface et le taux d’imperméabilisation équivalents d’un ensemble de bassins sont
déterminés directement à partir des caractéristiques des bassins.
Dans le cas de plusieurs bassins hétérogènes, la pente et le coefficient d’allongement
dépendent du type d’assemblage des bassins.
Les paramètres équivalents d’un assemblage de sous bassins sont données par le tableau
suivant :
Les paramètres équivalents de la méthode superficielle

1/3
NOTE DE CALCUL DU RÉSEAU DE DRAINAGE DES EAUX PLUVIALES

PARAMÈTRES BASSINS BASSINS EN


PARAMÈTRE
ÉQUIVALENTS EN SÉRIE PARALLÈLE
Coefficient de
Céq
C A i i C A i i
ruissellement
A i A i
2
 

Pente Iéq

  i 
L  I Q i i

 Li 
  ( I 0,5 ) 
Q i
 i 
Surface Aéq A i A i

 Li L Qi max 
Coefficient
Méq
d’allongement  Ai A i

L (Qi max) : c’est la longueur du bassin dont le débit est le plus grand.

1.2. Détermination des débits :

Détermination des débits des bassins versants


S/bassin A(ha) L C I(m/m) M m2 Q2t(m3/s)
B1 1,60 1080,00 0,5 1,50% 8,54 0,80 0,340
  
   B2 0,25 370,00 0,5 1,50% 7,40 0,80 0,093
   B3 0,07 175,00 0,5 1,30% 6,61 0,80 0,036
   B40 1,59 173,00 0,5 1,50% 1,37 1,40 0,595
SÉRIE A1=B2+B3+B4 1,91 718,00 0,5 1,49% 5,20 0,80 0,384
PARALLELE A2=A1+B1 3,51 1080,00 0,5 1,50% 5,76 0,80 0,589

2. Dimensionnement des collecteurs :
2.1. Méthode de calcul :
Le calcul hydraulique des eaux pluviales est effectué sur la base d’une formule légèrement
différente que celle utilisée pour les eaux usées.
C’est la formule de Manning Strickler qui est employée son expression est la suivante :
Q  V  S  K s  S  Rh3 / 4  I 1 / 2
Avec : V : la vitesse de l’écoulement
S : section mouillée (d’écoulement)
Rh : rayon hydraulique = S/P
P : Périmètre mouillé
I : Pente
Ks : Coefficient qui dépend de la rugosité de la canalisation
Ks=80 pour les conduites Eaux Pluviales en BA lisse.
Ks=60 pour les conduites Eaux Pluviales en BA rugueux.
Les vitesses limites d’écoulement des eaux pluviales sont :
Vmin = 1,0 m/s et Vmax = 4,0 m/s

Le diamètre minimal recommandé par l'ONAS est le Ø 300 pour les eaux pluviales.

Le tableau qui suit présente les valeurs des pentes limites correspondantes aux vitesses
minimales et maximales dans le cas des réseaux d'eaux pluviales pour une large gamme de
diamètres.

2/3
NOTE DE CALCUL DU RÉSEAU DE DRAINAGE DES EAUX PLUVIALES

Pentes limites des canalisations circulaires des eaux Pluviales


Diamètres Pentes minimales (mm/m) Pentes maximales (mm/m)
Ø 300 8,8 140,7
Ø 400 6 95,9
Ø 500 4,5 71,2
Ø 600 3,5 55,8
Ø 800 2,0 32,5
Ø 1000 1,8 28,3

Pour des raisons constructives, il est souhaitable de ne pas descendre au dessous de


2mm/m même si hydrauliquement les conditions de vitesses minimales sont respectées.

2.2. Dimensionnement des collecteurs intérieurs :

VITESSE DÉBIT A
PENTE H. D’EAU DÉBIT
COLLECTEUR CONDUITE (M/S) TRANSITER
(%) (M) (M3/S)
(M3/S)
EP0 Ø800 0,30% 0,60 0,600 1,48 0,580
EP1 Ø500 1,50% 0,35 0,352 2,40 0,340
EP2 Ø600 0,30% 0,50 0,384 1,39 0,395
EP3 Ø500 1,60% 0,30 0,384 2,52 0,424

3/3

Vous aimerez peut-être aussi