Vous êtes sur la page 1sur 18

Machine à

excitation
indépendante

Réalisés par :
 Med Amine Mhadheb
 Med Amine Sahtoute
 Rabii Saadaoui
SAMI_1
Sommaire
Chapitre 1 : Machine à courant continu................................................................................................ 2
1.1 Introduction : ......................................................................................................................... 2
1.2 Description : .......................................................................................................................... 2
1.2.1 L'inducteur (ou circuit d'excitation) : ............................................................................ 2
1.2.2 L'induit (circuit de puissance) : ...................................................................................... 3
1.2.3 Le collecteur et les balais :............................................................................................. 3
1.3 Principe de fonctionnement : ................................................................................................ 4
1.4 Expression de la f.é.m. induite : ............................................................................................ 5
1.5 Expression du couple électromagnétique : ........................................................................... 5
1.6 Conversion de puissance : ..................................................................................................... 5
1.7 Les différents types de machines à courant continu :........................................................... 6
1.8 Conclusion : ........................................................................................................................... 7
Chapitre 2 : Moteur à excitation Indépendante.................................................................................... 8
2.1 Introduction : ......................................................................................................................... 8
2.2 Fonctionnement : .................................................................................................................. 8
2.3 Schéma électrique équivalent d'induit et d'inducteur en régime établi (permanent) : ....... 9
2.4 Expression de la f.é.m. induite : ............................................................................................ 9
2.5 Vitesse de rotation : ............................................................................................................ 10
2.6 Caractéristique  (i) à U constante : ................................................................................... 10
2.7 Bilan de puissance : ............................................................................................................. 12
2.8 Conclusion : ......................................................................................................................... 13
Chapitre 3 Simulation dans Matlab ..................................................................................................... 14
3.1 Introduction : ....................................................................................................................... 14
3.2 Le montage de machine à excitation indépendant : ........................................................... 14
3.3 Les courbes : ........................................................................................................................ 15
3.3.1 Courbe de vitesse : ...................................................................................................... 15
3.3.2 Courbe de courant I : ................................................................................................... 15
3.3.3 Courbe de courant Ie : ................................................................................................. 16
3.3.4 Courbe de couple : ...................................................................................................... 16
3.3.5 Courbe de couple/courant Ie : .................................................................................... 17
3.3.6 Courbe de vitesse/courant I : ...................................................................................... 17

1
Chapitre 1
Machine à courant continu
1.1 Introduction :

La machine à courant continu est un convertisseur d'énergie, totalement réversible, elle peut
fonctionner soit en moteur, convertissant de l'énergie électrique en énergie mécanique, soit en
génératrice, convertissant de l'énergie mécanique en énergie électrique. Dans les deux cas un
champ magnétique est nécessaire aux différentes conversions. Cette machine est donc un
convertisseur électromécanique.

1.2 Description :

La machine à courant continu est constituée de trois parties principales :

• l'inducteur ou du stator
• l'induit ou du rotor
• le dispositif collecteur / balais

1.2.1 L'inducteur (ou circuit d'excitation) :

C’est un aimant ou un électroaimant (bobinage parcouru par un courant continu i).


Il est situé sur la partie fixe de la machine (le stator) :

2

B

Il sert à créer un champ magnétique (champ "inducteur") dans le rotor.

1.2.2 L'induit (circuit de puissance) :

L'induit est situé au rotor (partie tournante de la machine) :

Fig. 
N B S
couran i
d'excitatio i
i
C'est un bobinage parcouru par un courant continu I (courant d'induit).
1.2.3 Le collecteur et les balais :

Le collecteur est un ensemble de lames de cuivre où sont reliées les extrémités du


bobinage de l'induit.

Les balais (ou charbons) sont situés au stator et frottent sur le collecteur en rotation.
Le dispositif collecteur / balais permet donc de faire circuler un courant dans l’induit.

3
1.3 Principe de fonctionnement :

- Fonctionnement en moteur :

Conversion d’énergie électrique en énergie mécanique :

- Fonctionnement en génératrice (dynamo) :

Conversion d’énergie mécanique en énergie électrique :

4
1.4 Expression de la f.é.m. induite :

Loi de Faraday : E = k  
E : f.é.m. induite (tension continue en V)
 : flux magnétique crée sous un pôle par l'inducteur
 : vitesse de rotation (en rad/s)
K : constante qui dépend de la machine considérée

1.5 Expression du couple électromagnétique :

Loi de Laplace : Tem = k'  I


Tem : couple électromagnétique (en Nm)
I : courant d'induit (en A)
k’ : constante qui dépend de la machine

1.6 Conversion de puissance :

La puissance électromagnétique Pem mise en jeu a deux formes :


• électrique Pem = E. I
• mécanique Pem = Tem.
Il vient : E .I = Tem.
(k  ) I= (k'  I). 
k = k‘

5
En résumé : E = k. 
Tem = k.  I

1.7 Les différents types de machines à courant continu :

On a les diffèrent types de machines comme :

 Machine à excitation indépendante

 Machine à aimants permanents

 Machine shunt (excitation en dérivation)

6
 Machine à excitation en série

 Machine compound (excitation composée)

1.8 Conclusion :

Dans ce chapitre on définit le machiné à courant continu en forme général et les différents
types de machines, dans notre projet on s’intéresse à la machine à excitation indépendante
comme dans le chapitre suivant.

7
Chapitre 2
Moteur à excitation
Indépendante

2.1 Introduction :

Dans ce chapitre on s’intéresse à la machine à excitation indépendante

2.2 Fonctionnement :
Un moteur à courant continu à excitation indépendante comporte deux parties :

• Un inducteur (appelé stator) qui crée un flux magnétique F constant si le courant


d'excitation Ie qui le traverse reste constant.

• L'induit (appelé rotor), c'est la partie tournante, il est alimenté par une tension continue
à travers l'ensemble collecteur/balais. Les conducteurs de l'induit sont parcourus par un
courant I, dans un champ magnétique créé par l'inducteur. Ces conducteurs sont soumis
à des forces électromagnétiques (force de Laplace), un couple moteur apparaît,
entraînant l'induit en rotation, le moment du couple est fonction de l'intensité du
courant d'induit et de l'intensité du champ magnétique inducteur.

Lors de la rotation, les conducteurs d'induit coupent le flux engendré par l'inducteur et on
voit apparaître à leur extrémités une force électromotrice induite, cette f.é.m. E dépend de
la vitesse de rotation () d'induit et du flux inducteur (, donc du champ magnétique
inducteur).on peut ainsi écrire :

E = k..

8
2.3 Schéma électrique équivalent d'induit et d'inducteur en régime
établi (permanent) :

Loi d'Ohm appliquée à l'induit nous permet d’écrire :


U = E + R.I
Pour l'inducteur on a : Ue= r.Ie

2.4 Expression de la f.é.m. induite :


La f.é.m. induite s'exprime par la relation E = k..

 : flux utile sous un pôle en (Weber), le flux dépend directement du courant d'excitation Ie, lorsque
la machine n'est pas saturée, ce flux est proportionnel au courant d'excitation Ie.
 : vitesse de rotation en rad/s,  = 2.Π.n, avec n la vitesse du rotor en tr/s, et  = 2.Π.n/60,
si n est en trs/min
k : constante.
Si le flux inducteur F reste constant (et machine n'est pas saturée) on peut écrire :
E = K. , le flux sera intégré dans la nouvelle constante K (K =k.). On peut aussi écrire : E =
K.2.Π.n (en remplaçant  par 2.Π.n), on remarque que la quantité : K.2.Π reste constante (si le flux
d'excitation reste toujours constant), on pose alors K'= K.2.Π
E = K'.n
Quand le moteur fonctionne à flux constant : le f.é.m. E est directement proportionnelle à la
fréquence de rotation n du moteur.

9
2.5 Vitesse de rotation :

E = k 
D’où :



2.6 Caractéristique  (i) à U constante :















Charge courant d’induit I

Si on coupe accidentellement le courant d'excitation (i = 0), la vitesse augmente très rapidement :


le moteur s'emballe.

En marche, il ne faut jamais couper l'excitation d'un moteur à excitation indépendante.

 Caractéristique (I) en charge à U constante et i constant (constant)

10
Charge courant d’induit I vitesse de rotation

La vitesse de rotation varie peu avec la charge.

Le couple de démarrage (= 0) est important.


Le moteur démarre seul.

Variation de vitesse :

En faisant varier U, on travaille sur une large plage de vitesse de rotation.


A excitation constante : U

11
2.7 Bilan de puissance :

 Rendement :

- Puissance absorbée (électrique) : UI (induit) + ui (inducteur)


- Puissance électromagnétique : EI = Tem 
- Puissance utile (mécanique) : Tutile.


12
 Pertes Joule :
• à l’induit : RI²
• à l’inducteur : ri² (= ui)
 pertes collectives (ou “constantes”) : pertes mécaniques (frottements, vibrations,
ventilation …) + pertes “fer” (dues aux matériaux ferromagnétiques)
 Perte collectives = Tpertes collectives.
 Tpertes collectives = Tem – Tutile
 Puissance absorbée par l’induit : Pai= U.I (puissance électrique en W)
 Puissance absorbée par l'inducteur : Pae= Ue.Ie=r.I2e =U2e/r.
 Puissance totale absorbée : Pa= Pai+Pae= U.I +Ue.Ie
 Pertes par effet Joule dans l’induit : pji = R.I²
 Pertes par effet Joule dans l’inducteur : pje =Ue.Ie (toute la puissance absorbée par
l'inducteur est perdue, elle ne sert qu'à créer le flux inducteur).
 Puissance électromagnétique : Pem= E.I = Tem.
 Pertes collectives : pc=Tp.
 Puissance utile : Pu=Pa - la somme des pertes dans le moteur =Tu.
 Rendement de l'induit : h= Pu/ (U.I)
 Rendement de tout le moteur : h =Pu/Pa avec Pu=Tu. et Pa= U.I + Ue.Ie

2.8 Conclusion :

Dans ce chapitre on voit les fonctions de machine à excitation indépendante et nous devons
le faire la simulation pour avoir les courbes.

13
Chapitre 3
Simulation dans Matlab
3.1 Introduction :

Dans ce chapitre on va simuler un exemple de montage une machine à excitation indépendante et on


va voir des courbes.

3.2 Le montage de machine à excitation indépendant :

14
3.3 Les courbes :

3.3.1 Courbe de vitesse :

3.3.2 Courbe de courant I :

15
3.3.3 Courbe de courant Ie :

3.3.4 Courbe de couple :

16
3.3.5 Courbe de couple/courant Ie :

3.3.6 Courbe de vitesse/courant I :

17