Vous êtes sur la page 1sur 13

L’éducation a distance pour les

élèves de primaire

 Réalisé par : Ikram ait Etaleb 2243


Anas chaabar 2242

 Encadré  par : Professeur Asmae bennaceur


Professeur Saliha el hakmi

Objectif du travail :
-Réaliser un questionnaire
-Analyser les réponses
Plan :

 Introduction
 Analyse du questionnaire
 Les freins et les problèmes
 Les recommandations et les solutions
 Conclusion
I. Introduction :

A l’heure de la pandémie du  coronavirus  et  après  l’état d’urgence 


sanitaire déclaré par le Royaume du Maroc,  le ministère de
l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de
l’Enseignement supérieur et de la Recherche  scientifique a pris
d’importantes mesures préventives afin d’assurer  la continuité
pédagogique de l’année 2019/2020 et  a décidé la suspension des
cours  dans  les  différents  établissements scolaires  et universitaires
des secteurs public  et privé. Le   but est, en effet,  de lutter   contre 
la propagation  de la pandémie  de Covid-19 à partir  du 16  mars 
2020  et  ce jusqu’au 20 mai 2020. Cette décision, prise à temps selon
certains experts dans le domaine de l’éducation,  a  été  largement
applaudie par  les différents acteurs   de la société  marocaine. Les
cours en présentiel ont  été remplacés  par   un enseignement à
distance.  
Face à cette situation de crise, des  questions  se posent à propos
l’enseignement à distance.
On a alors réalisé un questionnaire adressé aux parents pour analyser
leurs opinions sur l’éducation à distance pour les élèves de primaire,
ses avantages /inconvénients, ses obstacles et les solutions qui
peuvent être pris en considération. Ce questionnaire a été partagé
sur les différents réseaux sociaux et on a pu collecter 56 réponses qui
nous ont aidés à effectuer cette analyse.
II. Analyse du questionnaire

Question 1 :
Cette question nous montre que 58,2% des répondants sont des
femmes, alors que 41 ,8% sont des hommes, signifie que l’étude sera
basée plus sur l’avis des mères.

Question 2 :
Cette question nous montre que 88,2% des répondants sont mariés,
donc la probabilité d’exister des problèmes familiales qui vont
impacter la situation psychologique des enfants est faible .
Question 3 :

Cette question a pour objectif de définir les catégories sociales


professionnelles.
On déduit donc de ces statistiques que 42,6% sont des salariés et
29 ,6% sont des fonctionnaires et seulement 14,8% sont des femmes
au foyer.
Donc la possibilité de consacrer un temps d’éducation pour les
enfants est faible à cause de travail des parents.
Question 4 :

Cette question nous montre que 46.4% des parents ont un seul
enfant en primaire, et 32.1% ont 2 enfants et 10.7% ont 3 enfants.
L’objectif de cette question est de savoir si le nombre des
enfants peut créer un problème chez les parents pour adopter
l’éducation à distance ou non.
Question 5:

L’objectif de cette question est de savoir si les parents ont des


problèmes d’équipement les réponses nous montre que la plupart
des parents ont des moyens nécessaires pour adopter l’éducation à
distance.
Question 6 :

Cette question nous montre que 53,6% des parents déclarent que le
climat est moyen pour étudier leur enfant en ligne, alors que 35 ,7%
des parents disent qu’ils ont un bon climat mais reste un taux
faible et 10, 7% répondent par mauvais climat.
On déduit que malgré les moyens d’éducation existent mais le climat
qui va faciliter cette dernière et qui va jouer un rôle important pour la
concentration totale des enfants reste faible.
Question 7/8 :

Ces deux questions nous montrent que la plupart des parents


déclarent que l’éducation à distance est inefficace et leurs enfants ne
peuvent plus s’adapter et se concentrer.
Question 9 :

Cette question nous montre que 53,6% par rapport à 37,5% des
parents répondent que les professeurs ne sont pas à jour et
disponible avec leurs enfants.
III. Les freins et les problèmes :

Afin de détecter les problèmes rencontrés par les élevés une


question additionnelle a été inclut dans le questionnaire :
Citez les problèmes que vous rencontrez?
Apres analyser les réponses collectées la plupart des gens partagent
presque les même problèmes, généralement le manque de
concentration, manque de communication , Problèmes de connexion,
indisponibilité des professeurs, Les cours ne sont pas bien expliqués
et les enfants n'interagissent pas avec le cours, démotivation, ennuie.
Le Maroc est très loin de la technologie et les études à distance, ce
qui nous indique que l’enseignement à distance est inefficace.
IV. Les recommandations et les solutions :

On a encore inclut cette partie dans le questionnaire en posant la


question : Est-ce que vous avez des recommandations, solutions pour
avoir une meilleur expérience d'enseignement à distance ?
D’après le questionnaire on a reçu plusieurs différentes réponses,
voici les plus souvent :
• Améliorer le contact vers des réunions sur Google meet ou
autre à la place de faire des cours sur Whatsapp avec présence
obligatoire
• Doter les élèves et les enseignants d'outils informatiques
nécessaires.
• Se focaliser sur les matières principales
• Formation des professeurs dans le volet informatique.
• Respecter le temps et être toujours présent
• La seule solution c’est de continué les études en présentiel
• Communication directe avec chaque enfant
• LA création d'un programme bien fini.
• Minimiser la durée des vidéos.
• Lancer des capsules qui guident les enfants sur ce niveau.
• L’arrêt des cours jusqu’à l’élimination de virus
V. Conclusion :

Apres effectuer cette analyse il s’est apparu que la plupart des


parents pensent que l’enseignement à distance est inefficace et qu’il
faudra faire beaucoup plus d’effort de la part du ministère de
l’Education nationale et de la Formation professionnelle pour doter
les élèves et les enseignants les conditions et outils nécessaires pour
une meilleure expérience de l’éducation à distance.
Sans trop rentrer dans plus de détails, on espère que notre
questionnaire a été suffisant vous faire avoir quelques idées à vous.