Vous êtes sur la page 1sur 3

MARQUES DE LA SUBJECTIVITÉ : LES MODALISATIONS (ou modalités d'énoncé)1

Toute énonciation implique une certaine attitude de l'énonciateur par rapport à son propre
énoncé. On appelle "marques de la subjectivité" toutes les traces que laisse celui qui parle dans son
énoncé. Parmi les indices d'énonciation, on appelle "modalisations" les éléments qui expriment une
appréciation portée sur le contenu de l'énoncé (véracité, certitude) ou sur l'objet dont on parle
(évaluation, sentiment). On appelle "modalisateurs" les mots ou expressions signalant le degré d'adhésion
de l'énonciateur aux idées formulées. On distingue donc deux aspects de la subjectivité : l'évaluatif et
l'affectif.

Les modalisations vont du plus subjectif (implication maximale de l’énonciateur dans son énoncé)
au plus objectif (qui peut être une illusion).

Les marques d’objectivité sont présentées dans ce tableau sur fond gris.

MODES VERBAUX ;
EXPRESSIONS/TOURNURE
S MOTS PONCTUATION ET TYPOGRAPHIE

§ 1 MODALITÉS ÉVALUATIVES

I. MODULATIONS DE LA VÉRITÉ

Pour affaiblir l'assertion : Verbes d'opinion : A l'oral : modulations


intonatives qui font affleurer
à vrai dire, en toute franchise, je pense, je crois, je considère,
le doute ou renforcent la
1) DEGRÉ DE VÉRITÉ : à mon avis, personnellement, selon je suis d'avis, j'ai l'impression, certitude.
moi ..., selon certains ... je suis sûr, j'ignore, j'imagine,
L'énonciateur prend Typographie : insistance sur
suivant Untel... je reconnais, j'admets, l'affirmation du sens marquée par
plus ou moins en
charge les propos qu'il (on pense) en général (que)... je me doute, ...
- soulignements,
tient, se porte plus ou
moins garant de leur (on peut ) à la rigueur (dire).. - caractères italiques
prétendre, avouer, reconnaître,
validité : vrai / faux...
prétexter, mentir - lettres grasses
( = jugt implicite sur la démontrer ...
- CAPITALES ou Majuscules.
VÉRACITÉ de l'énoncé)
Pour valider l'assertion : Pour valider l'assertion :

de toute évidence, bien sûr, assurément, Figures de rhétorique :


incontestablement,
à n'en pas douter ... ironie, hyperbole, litote.
vraiment,
Tours impersonnels :

il est vrai, il est évident, indéniable,


il va sans dire...

Pour marquer la certitude : Verbes à valeur modale (suivis conditionnel (scepticisme,


d'un infinitif) :
Sembler, paraître, apparaître, avoir
mise à distance, réserves) : il
Je suis certain que, je suis persuadé

1
Tableau adapté de M.Théry, lyc. St-Rémi, Roubaix, sept. 2004. Réf. bibliog. : RIEGEL (M.) et al., Grammaire méthodique du français, PUF 1996;
MAINGUENEAU (Dominique), l'Analyse du discours, Hachette, 1991, p.108,114; PAGES (A.) et PAGES-PINDON (J.), Le français en seconde, Nathan, 1992, et Le
français au lycée, Nathan, 1984; CREPIN et al., Français. Méthodes et techniques, Nathan, 1996 ; Documents d'accompagnement du français au lycée, CNDP, 2001 ; Berthelier (M) et
al., Français-Méthodes, 2de-1re, Hachette, 2004.
que, ... l'air aurait dit ; il viendrait demain ; il
pourrait lever l'interdiction demain ...
2) DEGRÉ DE RÉALITÉ ,
DE CERTITUDE :
Incises marquant une réserve
:

L'énonciateur situe son semble-t-il, c’est possible, …


attitude par rapport à la Pour marquer la certitude : Auxiliaires modaux : pouvoir,
réalisation d'un devoir ; croire, savoir ; faire (faire
Il est certain que, il est attesté que, ... croire, faire savoir...) ; il peut/doit
événement, il situe son Il est inévitable pleuvoir, je sais nager, on ne peut
dire par rapport au nier, il se peut ...
certain,
Pour marquer la probabilité :
au possible,
Pour marquer la probabilité :
selon toute vraisemblance ...
au vraisemblable. probablement, vraisemblablement,
Il est probable/douteux/possible que,
sans doute, peut-être,
il n'est pas exclu que ...
apparemment ...

Double négation : Pour marquer la certitude :


il n'est pas impossible qu'il ne vienne
Bien entendu, certainement,
pas...
sûrement, sans aucun doute,
indéniablement ...

II. ÉVALUATIONS, APPRÉCIATIONS


(apprécier = dire le prix) Appréciation positive : Evaluation quantitative : Guillemets qui signalent une non-
grand / petit ; chaud / froid … adhésion (distance plus ou moins
Je trouve heureux que, je me réjouis ironique) : Cette "bonne action" nous
DEGRÉ DE VALEUR. (de savoir) que ..., Evaluation esthétique : coûte cher...
Noms péjoratifs ou
L'énonciateur porte des Appréciation dépréciative : beau / laid ; hideux...
mélioratifs :
jugements de valeur : Je suis navré que, cela m’attriste, ...
Evaluation morale : Un lâche, un héros ; perfection,
bien/ mal ; bon / bon / méchant ; imbécile / génie,
horreur, qualité, défaut …
magnifique / minable ; admirable...
Exclamatifs marquant l'intensité : Contributions (vs) impôts …
mauvais...
Quel … ! combien … !
Noms connotés en terme de
Vocabulaire évaluatif :
niveau de langue : baraque (vs)
termes maison ; bagnole (vs) voiture...
valorisants Appréciation positive : Appréciation positive :
Heureusement, merveilleusement,
(mélioratifs) / Suffixes péjoratifs :
il est heureux que..., parfaitement ; assez ... chauffard ; paperasse ;
dévalorisants Appréciation dépréciative : populace ; blanchâtre...
(péjoratifs) Appréciation dépréciative :
par malheur ; trop, peu ... Suffixes mélioratifs :
il est navrant que... blondinette, rarissime, ...
Adverbes d'intensité :
si, tellement …
III. MODALISATIONS DE LA VOLONTE ET DE LA NECESSITE

Auxiliaires modaux : Modes verbaux: impératif,


L'énonciateur présente Expressions de nécessité : Il vouloir, devoir, pouvoir : il doit partir ; subjonctif d'ordre ou de
est nécessaire/obligatoire que, vous pouvez descendre …
l'action comme voulue, Il faut que... souhait :
obligatoire ou permise Puisse-t-il venir !

Verbes :

Refuser, désirer …

Adjectifs de nécessité :
Obligatoire, nécessaire, souhaitable,
interdit, permis …

Adverbes de nécessité :
Nécessairement,
volontairement,
forcément,
obligatoirement …

§ 2 MODALITÉS AFFECTIVES

L'énonciateur suggère Termes affectifs : Exclamations, interrogations


une impression,
- drôle, effrayant, insupportable,
exprime un poignant, pathétique, pitoyable,
engagement affectif, émouvant, touchant, révoltant …
Termes affectifs :
un sentiment, utilise hélas, - pauvre (antéposé) : son pauvre
Amour, sentiment, émotion …
des mots impliquant petit corps ...

une réaction - aimer, détester ; souffrir... cruauté ...


tant mieux ...
émotionnelle ... craindre, espérer ...
tendresse ...
"J'admire sa réussite"

bravo !