Vous êtes sur la page 1sur 2

TSTI2D

Transport Piles et accumulateurs T.Cours.3


Piles

I – Présentation

1. Piles et accumulateurs

Les piles et accumulateurs sont des générateurs électrochimiques d’énergie. Ils permettent le transport de
l’énergie. L’énergie est alors stockée sous forme chimique pour être restituée sous forme électrique.
Une pile est inutilisable une fois déchargée, il faut alors la recycler.
Contrairement aux piles, les accumulateurs sont rechargeables.

2. Fonctionnement : réactions d’oxydoréduction.

Pour fournir un courant électrique, il faut créer une circulation d’électrons. Le fonctionnement des piles est
donc basé sur les réactions d’oxydoréduction, qui génèrent des électrons.

Rappels :
- Couple d’oxydoréduction : Ox/Red : demi-équation : 𝑂𝑥 + 𝑛𝑒 − = 𝑅𝑒𝑑
- Une réaction d’oxydoréduction consiste en un transfert électronique depuis un réducteur vers un
oxydant.
- L’oxydant est l’espèce chimique qui capte les électrons, le réducteur cède des électrons.

Exemples :
 Ecrire les demi-équations relatives aux couples redox suivants :
𝐶𝑢2+ /𝐶𝑢 : 𝐴𝑔+ /𝐴𝑔 :
𝐹𝑒2+ /𝐹𝑒 : 𝑍𝑛2+ /𝑍𝑛 :
𝑀𝑛𝑂2 /𝑀𝑛𝑂(𝑂𝐻) : 𝑍𝑛𝑂/𝑍𝑛 :

3. Description d’une pile :


Echange d’électrons
Une pile est notamment constituée de deux compartiments (appelés demi- Courant électrique
piles) contenant chacun un couple oxydant / réducteur. Chaque demi-pile Couple Couple
regroupe l’oxydant et le réducteur d’un même couple. Ox1/Red1 Ox2/Red2

Le courant électrique est donc produit grâce à un échange d’électrons causé par une réaction d’oxydoréduction
entre les deux couples redox considérés.

On s’arrange pour que le transfert d’électrons ne soit pas direct, mais se fasse au travers d’un circuit électrique,
ce qui assure la conduction du courant dans le circuit.

Un pont salin assure la conduction du courant entre les couples.

4. Electrodes

Une pile est constituée de deux électrodes : la cathode et l’anode.


- Cathode : constitue le pôle + de la pile, elle est le siège d’une réduction. C’est sur cette électrode
qu’apparaissent les électrons.
- Anode : constitue le pôle – de la pile : elle est le siège d’une réduction. C’est sur cette électrode que sont
consommés les électrons.
5. Exemple : la pile Daniell (Cu/Zn)

Sens conventionnel du courant :


Sens des électrons :
Où est l’oxydation ?
Où est la réduction ?
Couple redox à la cathode :
Couple redox à l’anode :
Réaction à la cathode :
Réaction à l’anode :
Réaction globale :

II – Quantité d’électricité et durée de fonctionnement de la pile

1. Capacité d’une pile

La quantité d’électricité Q est aussi appelée capacité. Elle s’exprime en Coulomb ou en A.h :

La quantité Q d’électricité disponible est liée à la quantité d’électrons pouvant circuler :


.n :
F:
On peut déterminer n à l’aide de l’équation de réaction. Q :

Exemple : la pile Daniell. On introduit 0,1 mol de Cu2+,


quelle est la quantité d’électricité disponible dans la pile ?

2. Durée de vie d’une pile


La quantité Q d’électricité est reliée à la durée de fonctionnement de la pile
𝛥𝑡 :
I:
Q:

Exemple : on utilise la pile précédente pour alimenter une


lampe de poche nécessitant une courant d’intensité I = 300
mA. Combien de temps la lampe va-t-elle fonctionner ?

III – Un exemple d’accumulateur : l’accumulateur au Plomb

L’équation redox support de fonctionnement d’un accumulateur est réversible : elle se déroule
dans les deux sens. Ainsi, l’accumulateur peut se recharger.
Couples intervenant dans un accumulateur au plomb : PbO2 / PbSO4 et PbSO4 / Pb.
Charge (réaction forcée)

2 PbSO4 + 2 H2O PbO2 + 2 SO42- + 4 H+ + Pb


Décharge (réaction spontanée)

Décharge : Charge :
Energie Energie
électrique Récepteur électrique
Accumulateur Générateur
Accumulateur
électrique électrique