Vous êtes sur la page 1sur 6

DIMENSIONNEMENT DE LA COURROIE

Les données initiales sont :

 N 1=5 , 576 KW : puissance de l’arbre moteur.


 n1 =2000tr /min: fréquence de rotation de l’arbre moteur
 U =4: nombre de transmission de la transmission à courroie
1) Choisissons la section de la courroie en fonction du couple moteur T 1=26,63 N . m:

La section de la courroie T 1 en N.mm d min en mm


ISO (GOST)
A(A) 15. 103 … … … …60. 103 90

Section normale trapézoïdale


2) Choisissons le diamètre de la plus petite poulie :
d 1 >d min d 1=100 mm
3) Définissons le diamètre de la grande poulie :
d 2=d 1 ×U d 1=100 × 4=400

D’après les valeurs standards des diamètres, nous prendrons : d 2=400 mm

4) Précisons le rapport de transmission compte tenu du glissement ε ≈ 0,02


d2 ' 400
U '= AN : U = =4,04
d 1 (1−ε) 100(1−0,01)
U ' =4 , 04
∆ U =|U −U '|=|4,04−4|=0,04
5) Comparaison entre les deux nombres de transmission :
∆U 0,04
× 100= ×100=1,01%
U 4
Conclusion :∆ U =1,01 %<3 % , les calculs peuvent donc être acceptés et nous passons au bloc
suivant.
6) Définissons la valeur de l’entraxe :
a ' =c × d 2 Avec c = 0,95
a ' =0,95× 400
a ' =380 mm
7) Définissons la valeur approximative de la longueur de la courroie :
' ' 0,25(d 2−d 1)2
L =2 a +0,5 π ( d 1+ d2 ) +
a'
0,25× 3002
¿ ( 2 ×380 ) + ( 0,5 ×3,14 × 500 ) +
380
'
L =1604,04 mm
D’après les valeurs standards, nous allons prendre une courroie de longueur :
L p=1800 mm

La La largeur de La largeur La hauteur La longueur f


désignation calcul lp W T0 Lp
de la section Plus Plus
petit grande
A(A) 11 13 8 500 4000 1

8) Précisons l’entraxe en utilisant la longueur standard choisie :


a=0,25 ( L−∆1 ) + √( L−∆ 1)2−8 ∆2
[ ]
∆ 1=0,5 π ( d 1+ d 2) =( 0,5 ×3,14 × 500 )=785
∆ 2=0,25 π (d 2−d 1 )2=0,25 ×3.14 × 3002=70 650
2
a=0,25 [ ( 1800−785 )+ √( 1800−785 ) −8 ×70 650 ]
a=424,23 mm
9) Définissons la vitesse de la courroie :
π d 1 n1 3,14 × 0,1× 2000
V= AN  : V = =10,46
60 60
V =10,46 m/ s
10) Définissons le rapport des courses de la courroie par seconde :
V 10,46
v= AN  : v= =5,81
L 1,8
v=5,81 s−1
11) Effectuons le contrôle de la transmission à courroie de la longévité d’après le nombre de
courses : v=5,81 s−1 et [ v ] =10 s−1
Conclusion : v< [ v ], la condition est vérifiée et on peut donc passer au bloc suivant

12) Définissons l’angle de la circonférence par la courroie de la petite poulie :


d 2−d 1 400−100
α =180−57 × =180−57 × =139,69
a 424,23
α =139,69 °
13) Inspections : α =139,69 ° > [ α ]=120 °
La condition est parfaitement vérifiée et on peut passer à la suite.
14) Définissons la force d’entrainement des poulies :
N 1 × 103 5,576 ×103
F t= AN  : F t= =533,07
V 10,46
F t=533,07 N
15) Définissons la valeur approximative du nombre de courroies établies :
Ft
Z' =
[ K ] A1
[ K ] =K 0 C α C p
5,55 b1,57
p −3 2
 K 0= 0,09 −6 −10 V Avec b p=11mm et K u=1,14 nous obtenons
v d1 K u
K 0=2, 35
 C α =0 , 89
 Détermination du coefficient C p

Le caractère de la charge Les sur chargements à la Cp


mise en marche %
Tranquille Jusqu’à 120 1

[ K ] =2,35 ×0,89 ×1=2,0915


533,07
Z' = =3,14
2.0915 ×81
Z' 3,14
 Z= = =3,3
C z 0,95
Z=4 courroies
16) Z< [ Z ] =6 Qui est le nombre de courroie admissible pour la section A(A) donnée et donc la
condition étant vérifiée, nous pouvons passer à l’étape suivante.
17) Définissons les forces fonctionnant sur les arbres :
γ 180−139,69
F r=2 A1 Z K 0 cos ⁡( ) AN  : F r=2 ×81 × 4 ×2,35 × cos
2 ( 2 )
=631,19

F r=1429,54 N
ETAPES DE CALCUL DU PROJET POUR LES TRANSMISSIONS A COURROIES
TRAPEZOIDALES
Désignation de notre courroie  : A1800

Valeur du coefficient de service KS

Service normal de 6 à 16 h/jour

Transmission avec légers à-coups et chocs 1,3


modérés
Les diamètres primitifs recommandés pour la courroie trapézoïdale sont :
d p=100 mm
{ D p=400 mm
La vitesse de rotation de la petite poulie est de : N d =2000 tr /min
Le coefficient de correction des angles d’enroulement : K θ=0,88
Le coefficient permettant de faire des corrections sur la longueur : K L=1,04
Poulies : Relation entre l’angle de la gorge β et d p

Profil A
SPA
d p pour β=¿ 34 ° ≤ 118

La longueur primitive ou de référence (en mm) des courroies trapézoïdales :


L p=1858 mm
Puissance de base en KW : Pb=3,14 KW

CALCUL DES DIMENSIONS

1) Le diamètre de la petite poulie est de : D 1=100 mm

le calcul du diamètre de la grande poulie se fait en utilisant la formule D 2=U . D 1 (1−ε)

D 2=4 ×100 ( 1−0,015 )=394 mm

Nous prendrons la valeur standard : D2=400 mm.

2) Choisissons l’entraxe convenant pour la structure du mécanisme :


0,55 ( D 1 + D 2 ) +h(H ) ≤ a≤ 2 ( D 1+ D 2 )

a=380 mm

3) Trouvons la longueur préliminaire de la courroie


π ( D2 −D 1)2
L=2 a+ ( D 1 + D 2 ) +
2 4a
3,14 3002
¿ ( 2 ×380 ) + × 500+ =1604,21
2 4 ×380

La valeur standard de la courroie est donc : LP =1800 mm

4) Précisons définitivement la valeur réelle de l’entraxe avec les nouvelles données par la
formule suivante :
1 2
[ ]
a réel= 2 L−π ( D 1+ D 2) + [ 2 L−π ( D 1 + D 2 ) ] −8 (D 2−D1 )2
8 √
a réel=424,23mm
5) Déterminons la fréquence de rotation de la courroie :
L 1,8
U= AN  : U = =0,114
V 10,46

U =0,17 s−1

U < [ U ]=1,5 s−1: Cette relation garantit la durée de vie de la courroie et le respect de cette
condition exprime conditionnellement son fonctionnement pendant 1000 à 5000 heures.
6) Définissons l’angle d’adhérence de la circonférence sur une petite poulie :
D 2−D 1 400−100
α 1=180−57 =180−57 × =139,69°
a 424,23
α 1> [ α ] =120 °