Vous êtes sur la page 1sur 55

UNIVERSITE DE DOUALA

FACULTE DE GENIE INDUSTRIEL FGI


DEPARTEMENT DE TECHNOLOGIE DE
CONSTRUCTION INDUSTRIELLE

TRANSMISSION DE
PUISSANCE
18/07/2020

SUJET 2 – VARIANTE 8 : DIMENSIONNEMENT


DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE

Enseignant : Dr. ESSOLA Dieudonnée

Rédigé par :

WATSOP PIANKEU Noël 16G03301


WOUKOUO NCHUPASSE Guillaume 18G00447
Filière : TCI4
Axe : CM

ANNEE ACADEMIQUE 2019 – 2020


DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
SOMMAIRE
SOMMAIRE..........................................................................................................................................1
I. DONNEES......................................................................................................................................4
II. CHOIX DU MOTEUR...................................................................................................................4
1. Puissance sur l’organe moteur (Nom) :.......................................................................................4
2. Fréquence de rotation de l’arbre de sortie de la transmission (nBblx) :......................................4
3. Nombre de transmission (U ') :...................................................................................................5
4. Valeur approximative de la fréquence de rotation de l’arbre moteur (n ∂ e ') :...........................5
5. Rendement (η).............................................................................................................................5
6. Capacité requise pour le moteur (N ∋) :.....................................................................................5
7. Choix et dessin 2D du moteur.....................................................................................................5
8. Rapport de transmission réel (U )................................................................................................6
9. Comparaison entre U et U '........................................................................................................6
10. Corrections des nombres de transmissions..............................................................................7
11. Fréquences de rotation des arbres de transmission..................................................................7
12. Puissances transmises par les arbres........................................................................................7
13. Couple moteur sur chaque arbre..............................................................................................8
14. Durée de service de la machine...............................................................................................8
15. Vérification..............................................................................................................................8
III. CALCUL DES ENGRENAGES.................................................................................................9
A. Choix des matériaux....................................................................................................................9
B. Régime de fonctionnement.........................................................................................................9
1. Nombres équivalents et cycles et variation des efforts...........................................................9
2. Nombre initial de cycle de variation des sollicitations..........................................................10
C. Contraintes admissibles.............................................................................................................10
D. Calcul des coefficients de sollicitation (KH et KF).................................................................13
E. Pré dimensionnement des engrenages.......................................................................................15
F. Géométrie des engrenages cylindriques....................................................................................19
G. Calcul de vérification des engrenages cylindriques..................................................................19
1. Résistance à la fatigue de contact superficiel........................................................................19
2. Résistance à la fatigue par flexion.........................................................................................22
H. Efforts dans les engrenages.......................................................................................................24
IV. DIMENSIONNEMENT DE LA CHAINE...............................................................................24
1. Données d’entrées.....................................................................................................................24
2. Nombre de dents.......................................................................................................................25

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 1
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
3. Rapport de transmission réel.....................................................................................................25
4. Comparaison entre U et U '......................................................................................................25
5. Coefficient d’exploitation de la chaîne ou coefficient de fonctionnement...............................25
6. Estimation du pas de la chaîne..................................................................................................25
7. Pas normalisé de la chaîne........................................................................................................26
8. Vitesse de la chaîne...................................................................................................................26
9. Force de traction (périphérique de la chaîne)............................................................................26
10. Pression dans les charnières de la chaîne..............................................................................26
11. Comparaison de la pression dans les charnières et la pression admissible...........................26
12. Calcul de l’entraxe : distance entre les deux centres des roues.............................................26
13. Détermination du nombre de maillon....................................................................................26
14. Longueur de la chaîne...........................................................................................................27
15. Nombre d’entrées de la chaîne en prise avec les roues ou astérisques : nombre de coup en
une seconde......................................................................................................................................27
16. Comparaison entre υ et υ où υ est le nombre admissible de chocs........................................27
17. Diamètres des cercles initiaux des roues...............................................................................27
18. Diamètres des sommets des roues à chaînes principales et conduites...................................27
19. Charge sur l’arbre tenant compte de la force centrifuge et du poids de la chaîne.................27
20. Construction et conception des roues à engrenages à chaînes..............................................27
V. CALCUL DES ARBRES DE TRANSMISSION........................................................................28
A. Dimensionnement préliminaire.................................................................................................28
B. Calcul des diamètres préliminaires des arbres de la transmission............................................29
a) Arbre 2...................................................................................................................................29
b) Arbre 3...................................................................................................................................29
c) Arbre 4...................................................................................................................................30
d) Arbre 5...................................................................................................................................31
C. Distance entre les éléments de transmissions et esquisse préliminaire de la transmission.......32
D. Calcul des réactions : tracé des diagrammes des moments fléchissant et des moments de
torsion...............................................................................................................................................33
a) Arbre 2...................................................................................................................................33
b) Arbre 3...................................................................................................................................35
c) Arbre 4...................................................................................................................................37
E. Vérification des arbres..............................................................................................................40
a) Arbre 2...................................................................................................................................40
b) Arbre 3...................................................................................................................................41

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 2
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
c) Arbre 4...................................................................................................................................42
VI. CHOIX ET VERIFICATION DES ROULEMENTS...............................................................42
a) Arbre 2......................................................................................................................................43
b) Arbre 3......................................................................................................................................44
c) Arbre 4......................................................................................................................................45
VII. CHOIX ET VERIFICATION DES CLAVETTES...................................................................46
a) Clavette sur le bout de l’arbre 2................................................................................................47
b) Clavette au niveau de l’assemblage roue E et arbre 3...............................................................48
c) Clavette au niveau de l’assemblage roue T et arbre 4...............................................................48
d) Clavette sur le bout de l’arbre 4................................................................................................49
e) Clavette sur le bout de l’arbre 5................................................................................................50
VIII. CHOIX ET VERIFICATION DES ACCOUPLEMENTS.......................................................50
IX. CHOIX DU LUBRIFIANT ET DU SYSTEME DE GRAISSAGE.........................................52
X. CONSTRUCTION DES CARTERS ET DESSIN DES ARBRES ET ROUES..........................52

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 3
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
I. DONNEES
La transmission du convoyeur à bande comprend un réducteur cylindrique coaxial à deux
étages et une chaîne ouverte. L’arbre d’entrée est joint à un électromoteur asynchrone (d’utilisation
commune en mécanique) par accouplement.
Les hypothèses choisis sont les suivantes :
 Effort de traction sur le tambour : F=6,8 KN
 Vitesse du mouvement de la bande : V =0,8 m/s
 Diamètre du tambour : D=320 mm
 Durée de service des transmissions fermées : 7,8 ans
 Type de transmission : irréversible

II. CHOIX DU MOTEUR


1. Puissance sur l’organe moteur ( N om) :
N om=FV

Application Numérique  :
N om=6,8× 0,8 N om=5,44 KW

2. Fréquence de rotation de l’arbre de sortie de la transmission (n Bblx) :


60 V
n Bblx=
πD
Application Numérique  :

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 4
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
60 ×0,8
n Bblx= × 103 n Bblx=47,75tr /min
π × 320
3. Nombre de transmission (U ' ) :

U ' =U 1 ×U 2

Avec : U 1=10 rapport de transmission choisi du réducteur


U 2=3,04 rapport de transmission choisi de la transmission chaîne

Application Numérique  :

U ' =10 ×3,4 U ' =30,4


Le réducteur étant à deux étages, on peut déterminer le nombre de transmission pour chaque
étage comme suit :

Etage 2 : U T =0,95 √ U ' soit U T =0,95 √ 10 U T =3,004

U' 10
Etage 1 : U E= soit U E= U E=3,329
UT 3,004

4. Valeur approximative de la fréquence de rotation de l’arbre moteur (n'∂e ) :

n'∂e =U ' N Bblx

Application Numérique  :

n'∂e =30,4 × 47,75 n'∂e =1451,6 tr /min

5. Rendement (η)
η=η1 × η2 × ηa ×η n
2
Avec : η1=ηE × ηT =0,98 ×0,98=( 0,98 ) rendement du réducteur (produit des rapports de
transmission des deux étages
η2=0,92 rendement de la transmission chaîne

ηn =( 0,99 )4 rendement des paliers à roulement (quatre paires)

Ici nous avons pris le rendement de la transmission par accouplement élastique ηa =1


Application Numérique  :

η=( 0,98 )2 × 0,92× ( 0,99 )4 η=0,848

6. Capacité requise pour le moteur ( N ∋) :


N om
N ∋=
η
Application Numérique  :

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 5
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
5,44
N ∋= N ∋ =6,4094 KW
0,848
7. Choix et dessin 2D du moteur

n'∂e =1451,6 tr /min et N ∋ =6,4094 KW , d’après « Dimensionnement – le choix des moteurs vs


2019 complet : Tableau 4 », le moteur choisi est de type 4A132S4, avec une puissance N ∋ =7,5 KW
et une vitesse de rotation n ∂e =1455 tr /min.
DESSIN DU MOTEUR
o Moteur électrique type 1M1081
Dimensions principales du moteur d’après « Dimensionnement – le choix des moteurs vs
2019 complet : Tableau 5 »

o Choix du moteur et boulon de fixation selon « Dimensionnement – le choix des


moteurs vs 2019 complet : Tableau 7 
Dimensions principales :

d 25=250

8. Rapport de transmission réel (U )


n∂ e
U=
n Bblx

Application Numérique  :
1455
U= U =30,47
47,75
Le réducteur étant à deux étages, on peut déterminer le nombre de transmission pour chaque
étage comme suit :

Etage 2 : U T =0,95 √ U ' soit U T =0,95 √ 10 U T =3,004

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 6
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
U' 10
Etage 1 : U E= soit U E= U E=3,329
UT 3,004

9. Comparaison entre U et U '

U −U '
Le rapport de transmission U est validé si ∆ U = × 100<5 %
U'
Application Numérique  :
30 , 47−30,4
∆U= ×100=0,23 %< 5 % donc U =30,47
30,4
10. Corrections des nombres de transmissions
On sait que U =U 1 × U 2=U T × U E × U 2

En supposant queU 1=U T ×U E=10 , on a :


U 30,47
U 2= = U 2=3,047 est le nouveau nombre de transmission de la chaîne
U1 10

À l’étage 1 et l’étage 2 du réducteur, on aura respectivement les nombres de transmission


U E=3,329 et U T =3,004 .

11. Fréquences de rotation des arbres de transmission


 Arbre 1 : arbre moteur
n1 =n∂ e =1455 tr/min

 Arbre 2 : l’arbre 2 est lié à l’arbre 1 par accouplement élastique, donc :
n2 =n1=1455 tr /min

 Arbre 3 :
n2 1455
n3 = = ⟹ n3=437 , 0682tr /min
U E 3,329

 Arbre 4 :
n3 437,0682
n 4= = ⟹ n 4=145,4954 tr /min
UT 3,004

 Arbre 5 :
n4 145,4954
n5 = = ⟹n 5=47,75 tr /min
U2 3,047

12. Puissances transmises par les arbres


 Arbre 1 : arbre moteur
N 1=N ∋ =6,4094 KW

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 7
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
 Arbre 2 :
N 2=N 1 =6,4094 KW

 Arbre 3 :
N 3=N 2 × ηE × ηn=6,4094 × 0,98× 0,99 ⟹ N 3 =6,2184 KW

 Arbre 4 :
N 4 =N 3 ×ηT × ηn=6,2184 × 0,98 ×0,99 ⟹ N 4=6,0331 KW

 Arbre 5 :
N 5=N 4 ×η2 ×ηn =6,0331× 0,92× 0,99 ⟹ N 3 =5,4949 KW

13. Couple moteur sur chaque arbre


 Arbre 1 :
N1 6,4094
T 1=9555 × =9555 × ⟹ T 1=42,0907 N . m
n1 1455

 Arbre 2 :
N2 6,4094
T 2=9555 × =9555 × ⟹ T 2=42,0907 N . m
n2 1455

 Arbre 3 :
N3 6,2184
T 3=9555 × =9555 × ⟹ T 3=135,9443 N . m
n3 437,0682

 Arbre 4 :
N4 6,0331
T 4=9555× =9555 × ⟹ T 4=396,2070 N . m
n4 145,4954

 Arbre 5 :
N5 5,4949
T 5=9555 × =9555 × ⟹ T 5 =1099,5653 N . m
n5 47,75

14. Durée de service de la machine


Lh=365 Lr t r L c

Lr =7,8 ans t r=8 heures Lc =3 rondes

Application Numérique  :
Lh=365 ×7,8 × 8 ×3 Lh=68328

En tenant compte des jours fériés, on a :


Lh=68328−15 % (68328) Lh=58078,8

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 8
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
15. Vérification
n1 =n2 >n3 >n 4 >n5; N 1=N 2 < N 3 < N 4 < N 5 et T 5> T 4 > T 3 >T 2=T 1

III. CALCUL DES ENGRENAGES


Le système que nous allons calculer est un réducteur cylindrique à deux étages à transmission
droite.
A. Choix des matériaux
Pour une usinabilité facile de nos engrenages, on prendra les engrenages à surfaces fragiles
avec dureté de surface H <350 HB
Pour une transmission par engrenage à dentures droites, H 1 m−H 2 m >25 HB
 Transmission E (pignon E et roue E)
H 1 m caractérise le pignon et H 2 m la roue

En prenant le matériau du pignon comme C45 et celui de la roue comme C35 ; on a :
269+302 163+192
H 1 m= =285,5 HB H 2 m=
2 2
H 1 m−H 2 m =108>25 HB, donc les matériaux choisis sont respectent la condition sur le matériau que
doit avoir une transmission par engrenage cylindrique.
 Transmission T (pignon T et roue T)
Ici on prendra également le pignon en C45 et la roue en C35 car H 1 m−H 2 m =108>25 HB
Tableau 1 : caractéristiques et propriétés mécaniques des matériaux
Nuance Dimensions Traitement Propriétés mécaniques Coût
maximales (mm) thermique Rm Re Dureté relatif
D S (MPa) (MPa) HB(Cœur) HRCE
1 C45 80 50 Amélioration 890 850 269-302 --- 1,0
2 C35 Quelconque Normalisation 550 270 163-192 --- 1,0
Dans la suite de cette partie, les indices représenterons les dimensions ou valeurs des
pignons (petites roues) et 2 des roues.
B. Régime de fonctionnement
1. Nombres équivalents et cycles et variation des efforts
Le nombre équivalent de cycles est définie par N E=μ N ∑
En considérant le régime constant, μ=1

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 9
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
N E=N ∑ or N ∑=60 nC Lh ⟹ N E=60 nC Lh

Avec : n : fréquence de rotation


C: nombre d’engrènement dans la transmission pour un tour de roue dentée, pour ce projet
C 1=C2 =C=1

Lh: durée de service de la machine

 Transmission E (pignon E et roue E)


 Pignon E
N E 1=60 n2 C1 Lh

Application Numérique  :
N E 1=60 ×1455 ×1 ×58078,8 N E 1=5070279240 cycles

 Roue E
N E 2=60 n3 C2 Lh

Application Numérique  :
N E 2=60 × 437,0682× 1×58078,8 N E 2=1523063794,45 cycles

 Transmission T (pignon T et roue T)


 Pignon T
N E 1=60 n3 C1 Lh

Application Numérique  :
N E 1=60 × 437,0682× 1×58078,8 N E 1=1523063794,45 cycles

 Roue T
N E 2=60 n 4 C 2 Lh

Application Numérique  :
N E 2=60 ×145,4954 × 1× 58078,8 N E 2=507011894,25 cycles

2. Nombre initial de cycle de variation des sollicitations


Soit N lim ¿ ¿ la limite d résistance pour une longue durée. La transmission étant cylindrique, on aura :

N Hlim=30 H 2,4 6 6
m ≤ 120× 10 et N Flim=4 ×10

 Pignon E et T
H 1 m=285,5 HB donc N Hlim1=30 ( 285,5 )2,4 =23,47 ×106 ≤120 × 106

N Hlim1=23,47 ×10 6

 Roue E et T

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 10
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
H 2 m=177,5 HB donc N Hlim2=30 ( 177,5 )2,4 =7,5× 106 ≤120 ×106

N Hlim2=7,5 ×106

C. Contraintes admissibles
 Calcul de la pression superficielle admissible :
Z N ( Z R Z V Z L Z x)
σ HP=σ Hlimb
SH

Pour cette transmission, σ Hlimb =2 H HB +70 car le traitement des dents de nos engrenages est la
normalisation et l’amélioration.
S H représente le facteur de sécurité minimal à la pression superficielle. Pour une structure
homogène du matériau, S H =S Hmin=1,1

Pour notre projet, on prendra Z R Z V Z L Z x =0,9

Avec : Z R: le facteur de rugosité


ZV : facteur de vitesse circonférentielle

Z L: facteur de lubrification

Z x : facteur d’échelle

 Calcul du facteur de durée de vie ( Z N ) :


 Transmission E (pignon E et roue E)
 Pignon E
N HE 1=N E 1=5070279240 cycles et N Hlim1=23,47 ×10 6
1
N
(
N HE 1> N Hlim 1 ⟹ Z N 1= Hlim1
N HE 1 ) 20
=0,764> 0,75 donc Z N 1=0,764

 Roue E
N HE 2=N E 2=1523063794,45 cycles et N Hlim2=7,5 ×106
1
N Hlim2
N HE 2> N Hlim 2 ⟹ Z N 2= ( N HE 2 ) 20
=0,767> 0,75 donc Z N 2=0,767

 Transmission T (pignon T et roue T)


 Pignon T
N HE 1=N E 1=1523063794,45 cycles et N Hlim1=23,47 ×10 6
1
N Hlim1
N HE 1> N Hlim 1 ⟹ Z N 1= ( N HE 1 ) 20
=0,812>0,75 donc Z N 1=0,812

 Roue T

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 11
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
N HE 2=N E 2=507011894,25 cycles et N Hlim2=7,5 ×106
1
N Hlim2
N HE 2> N Hlim1 ⟹ Z N 2= ( N HE 2 ) 20
=0,810> 0,75 donc Z N 2=810

 Calcul de la pression superficielle


 Transmission E (pignon E et roue E)
 Pignon E
0,9 Z N 1 0,9 Z N 1
σ HP 1=σ Hlimb 1 =( 2 H HB 1+70 ) or H HB 1=285,5 HB ≅ 950 MPa
1,1 1,1
0,9 ×0,764
σ HP 1=( 2 ×950+ 70 ) σ HP 1=1231,95 MPa
1,1
 Roue E
0,9 Z N 2 0,9 Z N 2
σ HP 2=σ Hlimb 2 =( 2 H HB 2+70 ) or H HB 2=177,5 HB ≅ 610 MPa
1,1 1,1
0,9 ×0,767
σ HP 2=( 2 ×610+70 ) σ HP 2=809,21 MPa
1,1
 Transmission T (pignon T et roue T)
 Pignon T
0,9 Z N 1 0,9 Z N 1
σ HP 1=σ Hlimb 1 =( 2 H HB 1+70 ) or H HB 1=285,5 HB ≅ 950 MPa
1,1 1,1
0,9 ×0,812
σ HP 1=( 2 ×950+ 70 ) σ HP 1=1308,30 MPa
1,1
 Roue T
0,9 Z N 2 0,9 Z N 2
σ HP 2=σ Hlimb 2 =( 2 H HB 2+70 ) or H HB 2=177,5 HB ≅ 610 MPa
1,1 1,1
0,9 ×0,810
σ HP 2=( 2 ×610+70 ) σ HP 2=854,97 MPa
1,1
 Contraintes superficielles :
Les engrenages &tant cylindriques à denture droite, la contrainte superficielles est définie par :
σ HP min =min ( σ HP 1 , σ HP 2 )

 Transmission E
σ HP minE =min ( σ HP 1 , σ HP 2 ) =σ HP 2=809,21 MPa

 Transmission T
σ HP minT =min ( σ HP 1 , σ HP 2) =σ HP 2=854,97 MPa

 Contraintes de flexion admissible dans le pied de la dent :

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 12
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
σ FP=0,4 σ 0Flimb Y N

σ 0Flimb: résistance de base à la flexion des roues dans un N Flimb

Pour des engrenages traités par normalisation et amélioration, σ 0Flimb=1,75 HB=1,75 H HB


1
106
Y N : est le coefficient de longévité en flexion, soit Y N =
( )
N FE
qf
≥1

La transmission étant cylindrique droite à dentures homogènes, on aura Y Nmax =4=Y N 1=Y N 2
 Pignon E et pignon T

σ FP 1=0,4 σ 0Flimb 1 Y N 1=0,4 ×1,75 H HB 1 Y N 1 or H HB 1=950 MPa


σ FP 1=0,4 × 1,75× 950 × 4 σ FP 1=2660 MPa

 Pignon E et pignon T

σ FP 2=0,4 σ 0Flimb 2 Y N 2=0,4 × 1,75 H HB 2 Y N 2 or H HB 2=610 MPa


σ FP 2=0,4 × 1,75× 610 × 4 σ FP 2=1708 MPa

D. Calcul des coefficients de sollicitation ( K H et K F)


K H ou F =K A K V K β K α

Avec : K A : coefficient prenant en considération l’effet dynamique extérieur, pour ce projet K A =1


K V : coefficient prenant en considération l’effort dynamique de l’engrenage

K β: coefficient prenant en considération la non uniformité de la distribution des sollicitations


sur la longueur des lignes de contact
K α : coefficient prenant en considération la distribution de la sollicitation entre les dents par
rapport aux erreurs de la fabrication

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 13
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
D’après la figure ci-dessus, la transmission de notre réducteur correspond au schéma de transmission
5, de plus H 1 et H 2 ¿ 350 HB; on peut donc avoir le coefficient de largeur des dents selon l’entraxe
bw
qui vaut ψ ba= =0,34
aw

 Coefficient de largeur des dents selon le diamètre du pignon


 Transmission E
ψ bd =0 ,5 ψ ba ( U E + 1 )

Application Numérique  :
ψ bd =0 ,5 × 0,34 × ( 3,329+1 ) ψ bd =0 ,74

 Transmission T
ψ bd =0 ,5 ψ ba ( U T +1 )

Application Numérique  :
ψ bd =0 ,5 × 0,34 × ( 3,004+ 1 ) ψ bd =0 ,68

 Vitesse circonférentielle au niveau de la roue dentée


 Transmission E
1
T2 1
V =n2
[
ψ ba U E ] 3

CV

D’après « Cours de Dr. Ngayihi : tableau 4.2 », on prendra C V =1300 car les engrenages sont à
denture droite et suivent un traitement d’amélioration / normalisation
Application Numérique  :
1
42,0907 1
V =1455 × [
0,34 ×3,329 ] 3
1300
V =3,74 m/s

 Transmission T
1
T2 1
V =n2
[
ψ ba U E ] 3

CV

Application Numérique  :
1
135,9443 1
V =437,0682× [ 0,34 ×3,004 ] 3
1300
V =1,72 m/s

V <5 m/s Donc le degré de classe de précision des transmissions E et T est de 8

 Choix de K HV et K FV
« Cours de Dr. Ngayihi : tableau 4.4 » permet de choisir ces coefficients :
 Pour la transmission E, K HV =1,21 et K FV =1,38 pour V m =4 m/ s

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 14
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
 Pour la transmission T, K HV =1,1 et K FV =1,19 pour V m =2m/ s
 Calcul de K Hβ et K Fβ

K Hβ=1+ ( K 0Hβ −1 ) K HW et K Fβ=0,18+ 0,82 K 0Hβ

Où K HW est le coefficient prenant en compte la rectification des dents


 Transmission E

« Cours de Dr. Ngayihi : tableau 4.4 » permet de choisir K 0Hβ=1,54


20
K HW =1− 2 0,25
( 1,01 H HV + 2 ) ( V + 4 )
Avec : H HV =180 représentant la dureté selon Vickers de la roue dentée la moins dure
Application Numérique  :
20
K HW =1− K HW =0,99
( 1,01 ×180+2 )2 ( 3,74+4 )0,25
K Hβ=1+ ( 1,54−1 ) 0,99 K Hβ=1,53

K Fβ=0,18+ 0,82×1,54 K Fβ=1,44

 Transmission T

« Cours de Dr. Ngayihi : tableau 4.4 » permet de choisir K 0Hβ=1,34

Application Numérique  :
20
K HW =1− K HW =0,99
( 1,01 ×180+2 )2 ( 1,72+ 4 )0,25
K Hβ=1+ ( 1,34−1 ) 0,99 K Hβ=1,34

K Fβ=0,18+ 0,82×1,34 K Fβ=1,28

 Calcul de K Hα et K Fα
0
Pour les efforts de contact, K Hα =1+ ( K 0Hα −1 ) K HW avec K Hα =1+ 0,06 ( ncT −5 ) ≤ 1,25

Avec : n cT =8 correspondant au degré de classe de précision

Pour le calcul en fatigue K Fα =K 0Hα ≥ 1,4

Application Numérique  :

K 0Hα =1+ 0,06 ( 8−5 ) K 0Hα =1,18≤ 1,25

K Hα =1+ ( 1,18−1 ) ×0,99 K Hα =1,18

K Fα =1,18≤ 1,4 K Fα =1,4

 Calcul des coefficients K H et K F

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 15
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
K H =K A × K Hβ × K HV × K Hα et K F=K A × K Fβ × K FV × K Fα

Application Numérique  :
 Transmission E
K H =1× 1,53 ×1,21× 1,18 K H =2,19

K F=1 ×1,44 × 1,38 ×1,4 K F=2,79

 Transmission T
K H =1× 1,34 ×1,1 ×1,18 K H =1,73

K F=1 ×1,28 ×1,19 × 1,4 K F=2,13

E. Pré dimensionnement des engrenages


 Transmission E
 Calcul de l’entraxe (a w)

T2KH

a 'w =K a ( U E +1 ) 3
ψ ba U E σ 2HP

Avec : K a =450 car dentures droites


Application Numérique  :

42,0907 × 2,19
a 'w =450 × ( 3,329+ 1 ) 3
√ 0,34 ×3,329 × ( 809,21 )
2 a 'w =97,238

Dans la série de transmission standard, on prendra a w =125 mm appartenant à la première


série des entraxes normalisés
 Diamètre primitif du pignon (d w 1)
aw
On sait que a w =0,5 d w 1 ( U E +1 ) ⟹ d w 1=
0,5 ( U E +1 )

Application Numérique  :
125
d w 1= d w 1=57,75
0,5 ( 3,329+1 )

 Largeur de la couronne dentée


 Pour la roue E : b '2=bw =ψ ba a w

Application Numérique  :

b '2=bw =0,34 ×125 b '2=bw =42,5

Suivant le tableau des dimensions linéaires normales, on prendra b 2=45

 Pour le pignon E : b 1=1,12b 2

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 16
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
Application Numérique  :
b 1=1,12× 45 b 1=50,4

 Module de l’engrenage

m ' =( 0,01 … 0,02 ) aw =0,015 a w

Application Numérique  :

m' =0,015 ×125 m ' =1,875


Parmi les valeurs de module normalisé, on prendra m=2 appartenant à la première série
 Angle d’inclinaison des dentures ( β )
Nos engrenages étant à dentures droites, β=0
 Nombres de dents
2 aw
Le nombre de dents total est donné par z '∑=
m
Application Numérique  :
2× 125
z '∑= z '∑=z ∑=125 mm
2
 Nombre de dents du pignon E
z∑
z '1=
UE+ 1

Application Numérique  :
' 125
z 1= z '1=28,875
3,329+ 1
Le nombre de dents est arrondi à sa partie entière la plus proche, soit z 1=29
 Nombre de dents de la roue E
z ∑=z 1+ z2 ⟹ z 2=z ∑− z1

Application Numérique  :
z 2=125−29 z 2=96

 Rapport réel de transmission


z2
U reelE =
z1

Application Numérique  :
96
U reelE = U reelE =3,31
29

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 17
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
 Transmission T
 Calcul de l’entraxe (a w)

T3 KH

a 'w =K a ( U T +1 ) 3
ψ ba U T σ 2HP

Avec : K a =450 car dentures droites


Application Numérique  :

135,9443 ×1,73
a 'w =450 × ( 3,004+1 ) 3
√ 0,34 ×3,004 × ( 854,97 )
2 a 'w =122,597

Dans la série de transmission standard, on prendra a w =125 mm appartenant à la première série des
entraxes normalisés
 Diamètre primitif du pignon (d w 1)
aw
On sait que a w =0,5 d w 1 ( U T +1 ) ⟹ d w 1=
0,5 ( U T +1 )

Application Numérique  :
125
d w 1= d w 1=62,44
0,5 ( 3,004+1 )

 Largeur de la couronne dentée


 Pour la roue T : b '2=bw =ψ ba a w

Application Numérique  :

b '2=bw =0,34 ×125 b '2=bw =42,5

Suivant le tableau des dimensions linéaires normales, on prendra b 2=45

 Pour le pignon T : b 1=1,12b 2


Application Numérique  :
b 1=1,12× 45 b 1=50,4

 Module de l’engrenage

m' =( 0,01 … 0,02 ) aw =0,015 a w

Application Numérique  :

m ' =0,015 ×125 m ' =1,875


Parmi les valeurs de module normalisé, on prendra m=2 appartenant à la première série
 Angle d’inclinaison des dentures ( β )
Nos engrenages étant à dentures droites, β=0

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 18
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
 Nombres de dents
2 aw
Le nombre de dents total est donné par z '∑=
m
Application Numérique  :
2× 125
z '∑= z '∑=z ∑=125 mm
2
 Nombre de dents du pignon T
z∑
z '1=
U T +1

Application Numérique  :
125
z '1= z '1=31,22
3,004+1
Le nombre de dents est arrondi à sa partie entière la plus proche, soit z 1=31
 Nombre de dents de la roue T
z ∑=z 1+ z2 ⟹ z 2=z ∑− z1

Application Numérique  :
z 2=125−31 z 2=94

 Rapport réel de transmission


z2
U reelT =
z1

Application Numérique  :
94
U reelT = U reelT =3,03
31
 Rapport de transmission du réducteur (U ¿)
U ¿ =U reelE .U reelT

Application Numérique  :
U ¿ =3,31 ×3,03 U ¿ =10,03
U + 4 %U =10,4>U ¿ Donc les calculs faits ci-dessus sont acceptables.
F. Géométrie des engrenages cylindriques
Désignation Formule Transmission E Transmission T
Module m 2 2
z1 29 31
Nombres de dents
z2 96 94

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 19
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
Rapport de réduction U reel 3,31 3,03
Entraxe a w =m [ ( z 1+ z 2 ) / 2 ] 125 125
Hauteur de dent h=2,25 m 4,5 4,5
Jeu radial c=0,25 m 0,5 0,5
Largeur de la couronne b1 50,4 50,4
dentée b2 45 45
d 1=m z 1 58 62
Diamètres primitifs
d 2=m z 2 192 188
d w 1=2 a w / ( U reel + 1 ) 58,005 62,034
Diamètres initiaux
d w 2=d w1 U reel 191,995 187,965
d a 1=d 1+2 m 62 66
Diamètres de tête
d a 2=d 2+2 m 196 192
d f 1=d 1−2,5 m 53 57
Diamètres de pieds
d f 2=d 2−2,5 m 187 183
Angle de référence α 20° 20°
Angle de l’engrenage α t=α tW 20° 20°
Angle principal d’inclinaison βb 0° 0°
π d w 1 n1 / ( 6 × 104 ) 4,42 1,42
Vitesse tangentielle
π d w 2 n2 / ( 6 × 104 ) 4,39 1,43
Dans le tableau ci-dessus, l’indice 1 désigne le pignon et 2 la roue
G. Calcul de vérification des engrenages cylindriques
1. Résistance à la fatigue de contact superficiel
 Transmission E :

F t K H ( U E +1 )
σ H =Z E Z H Z ε
√ bw d 1 U E
≤ σ HP

 Calcul de F t:
2000 T 2 2000× 42,0907
F t= = F t=1451,4034 N
d1 58

 Z E : coefficient prenant en considération les propriétés mécaniques des matériaux des
roues dentées : pour des roues dentées en acier Z E =190 √ MPa
 Z H : coefficient prenant en compte la forme associé aux pôles de l’engrenage

1 2 cos β b 1 2 cos 0
ZH=
√ =
cos α t tan α tw cos 20 tan 20 √ Z H =2,4945

 Z ε: coefficient de conduite

4−ε α
Z ε=
√ 3
Application Numérique  :

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 20
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
La transmission se fait sans déplacement à β=0 ° <20 °, donc

[
ε α = 1,88−3,2
( z1 + z1 )] cos β=[1,88−3,2( 291 + 961 )] cos 0 °
1 2
ε α =1,736

4−1,736
Z ε=
√ 3
Z ε=0,869

 K H : coefficient de charge

K H =K A K HV K Hβ K Hα avec K A =1

1 aw
K HV =1+W HV b w
Ft K A √
où W HV =δ H g0 V 1
UE
≤ W HVmax

« Cours de Dr. Ngayihi : tableau 3.1 » permet d’avoir δ H =0,06

« Cours de Dr. Ngayihi : tableau 3.2 » permet d’avoir g0=5,6 et W HVmax=380


Application Numérique  :

125
W HV =0,06 ×5,6 × 4,42×
√ 3,31
W HV =9,126 ≤W HVmax

1
K HV =1+9,126 × 42,5 × K HV =1,267
1451,4034 ×1
K Hβ=1,53 et K Hα =1,18 sont les coefficients calculés au D.

K H =1× 1,267 ×1,53 ×1,18 K H =2,289

 Calcul de la contrainte superficielle au niveau de l’engrènement


Application Numérique  :

1451,4034 ×2,289 × (3,31+1 )


σ H =190 ×2,4945 × 0,869×

42,5 ×58 ×3,31
σ H =545,620 MPa<σ HP =809,21 MPa

 Transmission T :

F t K H (U T + 1)
σ H =Z E Z H Z ε
√ bw d 1 U T
≤ σ HP

 Calcul de F t:
2000 T 3 2000 ×135,9443
F t= = F t=4385,3 N
d1 62

 Pour des roues dentées en acier Z E =190 √ MPa


 Z H =2,4945
 Z ε: coefficient de conduite

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 21
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
4−ε α
Z ε=
√ 3
Application Numérique  :
La transmission se fait sans déplacement à β=0 ° <20 °, donc

[
ε α = 1,88−3,2
( z1 + z1 )] cos β=[1,88−3,2( 311 + 941 )] cos 0 °
1 2
ε α =1,743

4−1,743
Z ε=
√ 3
Z ε=0,867

 K H : coefficient de charge

K H =K A K HV K Hβ K Hα avec K A =1

1 aw
K HV =1+W HV b w
Ft K A
où W HV =δ H g0 V 1
UT √
≤W HVmax

« Cours de Dr. Ngayihi : tableau 3.1 » permet d’avoir δ H =0,06

« Cours de Dr. Ngayihi : tableau 3.2 » permet d’avoir g0=5,6 et W HVmax=380


Application Numérique  :

125
W HV =0,06 ×5,6 ×1,42 ×
√ 3,03
W HV =3,065≤ W HVmax

1
K HV =1+3,065 × 42,5× K HV =1,03
4385,3 ×1
K Hβ=1,34 et K Hα =1,18 sont les coefficients calculés au D.

K H =1× 1,03 ×1,34 ×1,18 K H =1,628

 Calcul de la contrainte superficielle au niveau de l’engrènement


Application Numérique  :

4385,3× 1,628× ( 3,03+1 )


σ H =190 ×2,4945 × 0,867 ×
√ 42,5 ×62 ×3,03
σ H =780,091 MPa<σ HP=854,97 MPa

2. Résistance à la fatigue par flexion


 Transmission E
Le calcul de l’effort à la section la plus sollicité est donné par :
1
σ F =Ft K F Y FS Y β Y ε ≤σ
bw m n FP

 Calcul du coefficient de charge à la flexion K F

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 22
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
K F=K A K FV K Fβ K Fα avec K A =1

1 aw
K FV =1+W FV bw
Ft K A
où W FV =δ F g 0 V 1
UE √
≤ W FVmax

Les dentures de la transmission étant droites sans modification de la tête, δ F =0,16

« Cours de Dr. Ngayihi : tableau 3.2 » permet d’avoir g0=5,6 et W FVmax=380


Application Numérique  :

125
W FV =0,16× 5,6 ×4,42 ×
√ 3,31
W FV =24,34 ≤W FVmax

1
K FV =1+24,34 × 42,5 × K FV =1,713
1451,4034 ×1
K Fβ=1,44 est le coefficient calculé au D. et K Fα =1

K F=1 ×1,713 ×1,44 × 1 K F=2,466

 Y FS : coefficient prenant en considération la forme de la dent et la concentration des


contraintes au niveau des pieds
1 z
Y FS =3,47+13,2 avec zv=
zv cos 3 β
1
Or β=0, donc z v =z et Y FS=3,47+13,2
z
 Pignon E
1 1
Y FS 1=3,47+13,2 =3,47+13,2 Y FS 1=3,925
z1 29

 Roue E
1 1
Y FS 2=3,47+13,2 =3,47+13,2 Y FS 2=3,607
z2 96

 Y β: coefficient prenant en considération l’inclinaison des dents


β
Y β=1−ε β ≥0,7 or transmission à denture droite, donc Y β=1 ≥ 0,7
120

 Y ε : coefficient prenant en considération le recoupement des dents


bw sin β 0,8 0,8
ε β= =0< 1 car β=0, donc Y ε =0,2+ ε =0,2+ 1,736 Y ε =0,661
πm α

 Calcul de l’effort de flexion :


 Pignon E

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 23
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
1 1
σ F 1=F t K F Y FS 1 Y β Y ε =1451,4034 ×2,466 × 3,925× 1× 0,661×
b w mn 42,5× 2

σ F 1=108,331 MPa<2660 MPa

 Roue E
1 1
σ F 2 =F t K F Y FS 2 Y β Y ε =1451,4034 ×2,466 × 3,607× 1× 0,661×
b w mn 42,5 ×2

σ F 2 =99,580 MPa<1708 MP a

 Transmission T
Le calcul de l’effort à la section la plus sollicité est donné par :
1
σ F =Ft K F Y FS Y β Y ε ≤σ
bw m n FP

 Calcul du coefficient de charge à la flexion K F


K F=K A K FV K Fβ K Fα avec K A =1

1 aw
K FV =1+W FV bw
Ft K A
où W FV =δ F g 0 V 1
UT √
≤ W FVmax

Les dentures de la transmission étant droites sans modification de la tête, δ F =0,16

« Cours de Dr. Ngayihi : tableau 3.2 » permet d’avoir g0=5,6 et W FVmax=380


Application Numérique  :

125
W FV =0,16× 5,6 ×1,42×
√ 3,03
W FV =8,172≤ W FVmax

1
K FV =1+8,172 × 42,5× K FV =1,079
4385,3× 1
K Fβ=1,28 est le coefficient calculé au D. et K Fα =1

K F=1 ×1,079 ×1,28 × 1 K F=1,381

 Y FS : coefficient prenant en considération la forme de la dent et la concentration des


contraintes au niveau des pieds
1 z
Y FS =3,47+13,2 avec zv=
zv cos 3 β
1
Or β=0, donc z v =z et Y FS=3,47+13,2
z
 Pignon T
1 1
Y FS 1=3,47+13,2 =3,47+13,2 Y FS 1=3,896
z1 31

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 24
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
 Roue T
1 1
Y FS 2=3,47+13,2 =3,47+13,2 Y FS 2=3,610
z2 94

 Y β: coefficient prenant en considération l’inclinaison des dents


β
Y β=1−ε β ≥0,7 or transmission à denture droite, donc Y β=1 ≥ 0,7
120

 Y ε : coefficient prenant en considération le recoupement des dents


bw sin β 0,8 0,8
ε β= =0< 1 car β=0, donc Y ε =0,2+ ε =0,2+ 1,743 Y ε =0,659
πm α

 Calcul de l’effort de flexion :


 Pignon T
1 1
σ F 1=F t K F Y FS 1 Y β Y ε =4385,3 ×1,381 ×3,896 ×1 × 0,659×
b w mn 42,5× 2

σ F 1=182,921 MPa<2660 MPa

 Roue T
1 1
σ F 2 =F t K F Y FS 2 Y β Y ε =4385,3 ×1,381 ×3,610 ×1 × 0,659×
b w mn 42,5× 2

σ F 2 =169,4933 MPa<1708 MP a

H. Efforts dans les engrenages


Dans le tableau ci-dessous, l’indice 1 désigne le pignon et 2 la roue
Désignation Formule Transmission E (N) Transmission T (N)
2000T 1
F t 1= 1451,40 4385,30
d1
Force tangentielle
2000T 2
F t 2= 1416,09 4214,97
d2
F r 1=F t 1 tan α 528,27 1596,12
Force radiale
F r 2=F t 2 tan α 515,41 1534,12
Ft1
F n1 = 1544,55 4666,74
cos α
Force normale
Ft2
F n 2= 1506,97 4485,48
cos α

IV. DIMENSIONNEMENT DE LA CHAINE


Il est question ici de vérifier la pression admissible des charnières de la chaîne. L’algorithme
à suivre pour dimensionner cette transmission est défini comme suit :
1. Données d’entrées

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 25
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
n 4=145 , 4954 tr /min

N 4 =6,0331 kw

u2=3,047

2. Nombre de dents
 Nombre de dents du pignon d’entrainement

z '1=29−2u2

¿ 29−2(3,047)

z '1=22,906 ⟺ z 1=23 dents

 Nombre de dents de la roue de sortie

z '2=z 1 u2
¿ 23 ×3,047

z '2=70 , 081 ⟺ z 2=70 dents

3. Rapport de transmission réel


z 2 70
u' = = =3,043
z 1 23

4. Comparaison entre U et U '

u' −u
=0,0013 % <5 %
u'
5. Coefficient d’exploitation de la chaîne ou coefficient de fonctionnement
K exp =k 1 k 2 k 3 k 4 k 5

D’après tab 40 : k 1=1,5 k 2=1,5 k 3 =1 k 4=1,5 k 5=1,1


K exp =1,5× 1,5× 1× 1,5× 1,1 K exp =3 ,712

6. Estimation du pas de la chaîne

K exp N 4 103
'
t ≥ 60

3
'
z 1 n4 [ p ] j

Avec : j : le nombre de lignes de la chaine à rouleaux, j=1

[ p ] ' : Valeur approximative de la pression admissible pour les galets de la chaine


D’après Tab 4.1 du cours, 50 ≤ n4 ≤200 tr /min
'
34,3 ≤ [ p ] ≤ 29,4

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 26
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
Par interpolation linéaire
n4 −50 200−50
'
=
[ p ] −34,3 29,4−34,3

' 29,4−34,3
[ p] = ( n4 −50 ) +34,3
150

[ p ] ' =31,180 M pa

3,712× 6,0331× 103


t ' ≥ 60

3

23 ×145,4954 ×31,180 ×1

t ' ≥ 35,688 ⟺t ' =35,688


7. Pas normalisé de la chaîne

t >t ' ⟺ t=38,1


Selon la norme GOST 13568-75, la chaine choisie est : M P −38,1−1270
8. Vitesse de la chaîne
t z 1 n4 38 , 1× 23× 145,4954
V= 3
= V =2,125 m/s
60 ×10 60 × 103
9. Force de traction (périphérique de la chaîne)

N 4 ×10 3 6,0331 ×103


F t= = F t=2839,159 N
V 2,125
10. Pression dans les charnières de la chaîne
K exp F t 3,712 ×2839,159
P= 2
= 2
P=26,401 M p a
0,275 t j 0,275 × ( 38,1 ) × 1
11. Comparaison de la pression dans les charnières et la pression admissible
Pression admissible [ P ] calculé à partir de tab 42
t=44,45⟺ 50<n 4 <200

34,3< [ P ] <25,7
Par interpolation linéaire
n 4−50 200−50
=
[ P ] −34,3 25,7−34,3
[ P ] =28,825 M pa
P=26,401 M p a< [ P ]=28,825 M p a

12. Calcul de l’entraxe : distance entre les deux centres des roues

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 27
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
a=40 t=40× 38.1 ⟺ a=1524 mm
13. Détermination du nombre de maillon
2 2
2 a z 1+ z2 z2 −z1 t 2 ×1524 23+70 70−23 38,1
w= +
t 2
+
2π a[=
38,1
+] 2
+
2π 1524 [ ]
w=127,898 ⟺ w=128 maillons
14. Longueur de la chaîne
L=wt=128 ×38,1 L=4876,8
15. Nombre d’entrées de la chaîne en prise avec les roues ou astérisques : nombre de coup en une
seconde
2V 2× 2,125
ν= = ν=0,0009
L 4876,8
16. Comparaison entre υ et [ υ ] où [ υ ] est le nombre admissible de chocs
Tab 43 du cours : [ ν ] ϵ [ 15; 25 ] car t ϵ [ 31,75 ; 50,8 ]
ν< [ ν ] peu importe la valeur de [ ν ] dans cet intervalle
17. Diamètres des cercles initiaux des roues
t 38,1
d 1= = d =279,804
180 180 1
sin sin
z1 23

t 38,1
d 2= = d =849,217
180 180 2
sin sin
z2 70

18. Diamètres des sommets des roues à chaînes principales et conduites

π 180
[ () ] [
d a 1=t cot
z1
+0,5 =38,1 cot
23 ( ) ]
+0,5 =296,248 d a 1=296,248

π 180
[ () ] [
d a 2=t cot
z2
+0,5 =38,1 cot
70 ( ) ]
+0,5 =867,412 d a 2=867,412

19. Charge sur l’arbre tenant compte de la force centrifuge et du poids de la chaîne
F r=1,2 Ft =1,2 ×2839,59 Fr =3406,991 N

20. Construction et conception des roues à engrenages à chaînes

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 28
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE

 b 1=0,93 beH −0,15=0,93∗25,4−0,15 b 1=23,47


6+8
 b=b1 +6 … 8=23,47+ =30,47
2
180
 (
D e =t 0,5+ cot
z )
=d a où t=38,1

D e 1=d a 1=296,248

D e 2=d a 2=867,412

t
=d 1 ⟺ d ∂ 1=279,804

{
d ∂ 1=
180
sin
z1

t
d ∂ 1= =d 2 ⟺ d ∂ 2=849,217
180
sin
z2
 Di=d ∂−2 r où r le rayon de giration

r =0,502 D+ 0,05=0,502 ×22,23+0,05=11,21


Di1=d ∂1 −2r =279,804−2× 11,21 Di1=257,384

Di2=d ∂ 2−2 r=849,217−2× 11,21 Di2=826,797

180


{ Dc1=t cot

Dc1=t cot
z1
180
z2
−1,3 h=230,268

−1,3 h=801,432

β=8 ° angle d’emboutissage, R=6 mm


h=36,1; t=38,1

 Angle biseauγ =14 … 18° ⟺ γ =16 °


Pour f =0,2 b1=0,2∗23,47 f =4,69

 d cm =(1,6 …1,7)d

d cm1=1,7 d =1,7× 45=76 , 5


{
d cm2=1,7 d=1,7 ×63=107,1

 Ajustement incertains
l cm =(0,9 … 1,4)d

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 29
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
l cm 1=1,4 × 45=63
{ l cm2=1,4 × 63=88.2

V. CALCUL DES ARBRES DE TRANSMISSION


A. Dimensionnement préliminaire
Les arbres du réducteur sont sollicités en torsion et en flexion. Dans notre projet, la flexion
n’est pas prise en compte à cause du manque d’informations sur les forces qui charge les arbres, les
distances entre les arbres et la localisation des appuis.
Ainsi pour tenir compte de l’existence de la flexion, lors du dimensionnent préliminaire, on prendra
τ at =10 à 25 N /m 2

La relation de dimensionnement préliminaire est :

16 ×103 M
d=
√3

π τ at

Avec : M le couple exercée sur l’arbre en N . m


B. Calcul des diamètres préliminaires des arbres de la transmission
a) Arbre 2

τ at =12 N /m2 et T 2=42,0907 N . m

 Diamètre du bout d’arbre (d )

16 ×103 T 2 3 16× 103 ×42,0907


d=
√3

π τ at
=
√ π × 12
d=26,14 mm

D’après « l’annexe 2 : Cours de Dr. Ngayihi » des bouts d’arbres coniques standards, on a les
dimensions du bout d’arbre suivant en mm :
d l1 l2 d Cp b h t1 d1 d2
28 60 42 25,9 5 5 3,0 M 16 × 1,5 M8

 Diamètre au niveau des paliers (d p)


d p ≥ d+ 2t

D’après « tableau 1.1 : Cours de Dr. Ngayihi » t=3,5: hauteur de l’épaulement


d p ≥28+ 2× 3,5⟹ d p ≥ 35

Or d p doit être un multiple de 5, donc d p=35 mm

 Diamètre de l’épaulement pour l’arrêt axial des roulements (d Ep)


d Ep ≥ d p +3 r

D’après « tableau 1.1 : Cours de Dr. Ngayihi » r =2 : rayon d’arrondis au roulement

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 30
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
d Ep ≥ 35+3 ×2,0 ⟹ d Ep ≥ 41

D’après « annexe 1 : Cours de Dr. Ngayihi » des dimensions normalisés, on prendra : d Ep=42 mm

 Longueur de la section intermédiaire de l’arbre (l k )


l k =1,4 d p ⟹ l k =1,4 × 35 l k =49 mm

b) Arbre 3

τ at =22 N /m2 et T 3=135,9443 N . m

 Diamètre du bout d’arbre (d k )

16 ×103 T 3 3 16 ×103 ×135,9443


dk =
√3

π τ at
=
√ π ×22
d k =31,57 mm

D’après « l’annexe 1 : Cours de Dr. Ngayihi » des diamètres standards, on a prendra d k =32mm

 Diamètre de l’épaulement au niveau de la roue (d δk )


d δk ≥ d k +3 f

D’après « tableau 1.1 : Cours de Dr. Ngayihi » f =1,2 : dimension du chanfrein au niveau de la roue
d δk ≥ 32+1,2× 3 ⟹ d δk ≥35,6

D’après « l’annexe 1 : Cours de Dr. Ngayihi » des diamètres standards, on a prendra d δk =38 mm

 Diamètre au niveau des paliers (d p)


d p=d k −3 r

D’après « tableau 1.1 : Cours de Dr. Ngayihi » r =2,5: dimensions de l’arrondis


d p=32−3 ×2,5 ⟹ d p=24,5

Or d p doit être un multiple de 5, donc d p=25 mm

 Diamètre de l’épaulement pour l’arrêt axial des roulements (d Ep)


d Ep ≥ d p +3 r

D’après « tableau 1.1 : Cours de Dr. Ngayihi » r =2,5 : rayon d’arrondis au roulement
d Ep ≥ 25+3 ×2,5 ⟹ d Ep ≥ 32,5

D’après « annexe 1 : Cours de Dr. Ngayihi » des dimensions normalisés, on prendra : d Ep=34 mm
c) Arbre 4

τ at =25 N /m 2 et T 4=396,2070 N . m

 Diamètre du bout d’arbre (d )

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 31
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
16 ×103 T 4 3 16 ×10 3 ×396,2070
d=
√ 3

π τ at
=

π × 25
d=43,21mm

D’après « l’annexe 2 : Cours de Dr. Ngayihi » des bouts d’arbres coniques standards, on a les
dimensions du bout d’arbre suivant en mm :
d l1 l2 d Cp b h t1 d1 d2
45 110 82 40,9 12 8 5,0 M 30 × 2 M 16

 Diamètre au niveau des paliers (d p)


d p ≥ d+ 2t

D’après « tableau 1.1 : Cours de Dr. Ngayihi » t=4: hauteur de l’épaulement


d p ≥ 45+2 ×3,5 ⟹ d p ≥ 53

Or d p doit être un multiple de 5, donc d p=55 mm

 Diamètre de l’épaulement pour l’arrêt axial des roulements (d Ep)


d Ep ≥ d p +3 r

D’après « tableau 1.1 : Cours de Dr. Ngayihi » r =3 : rayon d’arrondis au roulement
d Ep ≥ 55+3 ×3 ⟹ d Ep ≥ 64

D’après « annexe 1 : Cours de Dr. Ngayihi » des dimensions normalisés, on prendra : d Ep=65 mm

 Diamètre de l’épaulement de l’arbre au niveau de la roue (d k )


d k ≥ d Ep ⟹ d k =d Ep=65 mm

 Longueur de la section intermédiaire de l’arbre (l k )


l k =1,2 d p ⟹l k =1,2× 55l k =66 mm

d) Arbre 5

τ at =25 N /m 2 et T 5=1099,5633 N . m

 Diamètre du bout d’arbre (d )

16 ×103 T 5 3 16 ×103 ×1099,5633


d=
√ 3

π τ at
=

π ×25
d =60,74 mm

D’après « l’annexe 2 : Cours de Dr. Ngayihi » des bouts d’arbres coniques standards, on a les
dimensions du bout d’arbre suivant en mm :
d l1 l2 d Cp b h t1 d1 d2
63 140 105 57,75 16 10 6 M 42× 3 M 20

 Diamètre au niveau des paliers (d p)

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 32
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
d p ≥ d+ 2t

D’après « tableau 1.1 : Cours de Dr. Ngayihi » t=4,6: hauteur de l’épaulement


d p ≥ 63+ 2× 4,6 ⟹ d p ≥ 72,2

Or d p doit être un multiple de 5, donc d p=75 mm

 Diamètre de l’épaulement pour l’arrêt axial des roulements (d Ep)


d Ep ≥ d p +3 r

D’après « tableau 1.1 : Cours de Dr. Ngayihi » r =3,5 : rayon d’arrondis au roulement
d Ep ≥ 75+3 ×3,5 ⟹ d Ep ≥ 85,5

D’après « annexe 1 : Cours de Dr. Ngayihi » des dimensions normalisés, on prendra : d Ep=90 mm

 Diamètre de l’épaulement de l’arbre au niveau de la roue (d k )


d k ≥ d Ep ⟹ d k =d Ep =90 mm

 Longueur de la section intermédiaire de l’arbre (l k )


l k =1,2 d p ⟹l k =1,2× 75l k =90 mm

C. Distance entre les éléments de transmissions et esquisse préliminaire de la transmission


Pour que les roues tournantes ne touchent pas la paroi du réducteur, on laisse les jeux a et
b 0 ≥ 3 a entre eux définis selon la formule suivante :

a=√3 L+ 4
 Choix préliminaire des roulements :
« Memotech de dessin industriel TOME II », On choisira les roulements rigides à une rangée de bille
appartenant à la série 2 :
Arbre dp D B
2 35 72 17
3 25 52 15
4 55 100 21
5 75 130 25

 Approximation de L :
L=319 obtenu à partir de l’esquisse préliminaire sur AUTOCAD 2021 LT

a=√3 319+4 ⟹ a=10,83


On prendra a=11
Donc b 0 ≥ 3 a ⟺ b0=33
C=0,5 a=5,5 : distance entre 2 étages

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 33
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE

D. Calcul des réactions : tracé des diagrammes des moments fléchissant et des moments de
torsion
Ici nous ne nous intéresserons pas à l’arbre 5, car il porte le tambour et il n’y a pas assez
d’informations sur le tambour (tel que l’entraxe, les diamètres des tambours, la longueur du tambour,
…).
a) Arbre 2

Données :
F t=1451,4 N F r=528,27 N T 2=42,0907 N . m

l 1=44,7 mml 2 =44,7 mm l 3=104,7 mm d m =58 mm

 Plan (YOZ)

 Réactions aux appuis :


Ft
R Ay =R By = =725,7 N
2
 Etude de tronçons :

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 34
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
Tronçon 1 : 0 ≤ z ≤ l 3
M fx =0

Tronçon 2 : l 1 ≤ z ≤ l 1+ l 2

M fx =32438,79 si z=l 1
M fx =RBy . z−F t ( z−l 1 ) =
{ M fx=0 si=l 1 +l 2

Tronçon 3 : 0 ≤ z ≤ l 1

M fx =0 si z=0
M fx =RBy . z=
{
M fx =32438,79 si=l 1

 Plan (XOZ)

 Réactions aux appuis :


Fr
R Ax =R Bx= =264,135 N
2
 Etude de tronçons :
Le moment maximal ici vaut :
M fy =R Bx . z avec z=l 1=l 2=44,7

 Couple transmis
Tronçon 1 : 0 ≤ z ≤ l 3
M t =T 2=42,0907 N .m

Tronçon 2 : l 1 ≤ z ≤ l 1+ l 2
dm 58
M t =F t =1451,4 × =49,0907 N . m
2000 2000
Tronçon 3 : 0 ≤ z ≤ l 1
M t =0

 Epure des moments


 Moment de flexion M fx

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 35
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE

 Moment de flexion M fy

 Moment de torsion M t

b) Arbre 3

Données :
F t 1=1451,4 N Fr 1=515,41 N F t 2=4385,3 N F r 2=1596,12 N T 3=135,9443 N . m

l 1=43,7 mml 2 =116,2 mml 3 =43,7 mm d m 1=192 mm d m 2=62mm

 Plan (YOZ)

 Réactions aux appuis :

∑ M A =0 ⟺ RBy ( l1+l2 +l3 )−F t 1 l1−Ft 2 ( l1 +l2 )=0


18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 36
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
F t 1 l 1 + F t 2 ( l 1 +l 2 )
⟺ RBy = R By =3747,999
l 1 +l 2 +l 3

∑ F ext =0⟺ R Ay + R By −Ft 1−F t 2=0


⟺ R Ay=F t 1 + F t 2−R By R Ay =2053,391

 Etude de tronçons :
Tronçon 1 : 0 ≤ z ≤ l 1

M fx =0 si z=0
M fx =R Ay . z =
{
M fx =89733,186 si=l 1

Tronçon 2 : l 1 ≤ z ≤ l 1+ l 2

M fx=89733,186 si z=l 1
M fx =R Ay . z −F t 1 ( z−l 1 )=
{ M fx =163787,563 si=l1 +l 2

Tronçon 3 : 0 ≤ z ≤ l 3

M fx =0 si z=0
M fx =RBy . z=
{
M fx =163787,563 si=l3

 Plan (XOZ)

 Réactions aux appuis :

∑ M A =0 ⟺ RBx ( l1+l2 +l3 )−F r 1 l1−Fr 2 ( l1 +l2 )=0


F r 1 l 1 + Fr 2 ( l 1 +l 2 )
⟺ RBx = R Bx=1364,160
l 1 +l 2+ l 3

∑ F ext =0⟺ R Ax + RBx −F r 1−F r 2=0


⟺ R Ax =F r 1+ F r 2 −R Bx R Ax =747,369

 Etude de tronçons :
Tronçon 1 : 0 ≤ z ≤ l 1

M fy=0 si z=0
M fy =R Ax . z=
{ M fy =32660,025 si=l 1

Tronçon 2 : l 1 ≤ z ≤ l 1+ l 2

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 37
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
M fy =32660,025 si z=l 1
M fy =R Ax . z−F r 1 ( z −l 1) =
{ M fy=59613,661 si=l 1+ l2

Tronçon 3 : 0 ≤ z ≤ l 3

M fy =0 si z=0
M fy =R Bx . z=
{
M fy =59613,661 si=l 3

 Couple transmis
Tronçon 1 : 0 ≤ z ≤ l 1
M t =0

Tronçon 2 : l 1 ≤ z ≤ l 1+ l 2
dm1 192
M t =F t 1 =1416,09× =135,9443 N . m
2000 2000
Tronçon 3 : 0 ≤ z ≤ l 3
M t =T 3=135,9443 N . m

 Epure des moments


 Moment fléchissant M fx

 Moment fléchissant M fy

 Moment de torsion M t

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 38
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
c) Arbre 4

Données :
F t 1=4214,97 N F r 1=1534,12 N F t 2=2839,15 N Fr 2=3406,99 N T 3=396,207 N . m

l 1=44 mm l 2=46,7 mm l 3=103,25 mm l 3=69 mm d m 1=188 mm dm 2 =279,804 mm

 Plan (YOZ)

 Réactions aux appuis :

∑ M A =0 ⟺ RBy ( l1+l2 ) −Ft 1 l1−F t 2 ( l1 +l2 +l3 )=0


F t 1 l 1 + F t 2 ( l 1 +l 2 +l 3 )
⟺ RBy = R By=8115,916
l 1 +l 2

∑ F ext =0⟺ R Ay + R By −Ft 1−F t 2=0


⟺ R Ay=F t 1 + F t 2−R By R Ay =−1061,786

 Etude de tronçons :
Tronçon 1 : 0 ≤ z ≤ l 1

M fx=0 si z=0
M fx =R Ay . z =
{
M fx =−46718,584 si=l 1

Tronçon 2 : l 1 ≤ z ≤ l 1+ l 2

M fx =−46718,584 si z=l 1
M fx =R Ay . z −F t 1 ( z−l 1 )=
{
M fx =−293143,089 si=l 1+l 2

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 39
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
Tronçon 3 : 0 ≤ z ≤ l 4
M fx =0

Tronçon 4 : l 4 ≤ z ≤ l3 +l 4

M fx =0 si z=l 4
M fx =−F t 2 ( z −l 4 )=
{M fx =−293143,089 si=l 3+ l 4

 Plan (XOZ)

 Réactions aux appuis :

∑ M A =0 ⟺ RBx ( l1+l2 ) −Fr 1 l1−F r 2 ( l1 +l2 +l3 )=0


F r 1 l 1 + Fr 2 ( l 1 +l 2+ l3 )
⟺ RBx = RBx =8029,627
l 1 +l 2

∑ F ext =0⟺ R Ax + RBx −F r 1−F r 2=0


⟺ R Ax =F r 1+ F r 2 −R Bx R Ax =−3088,516

 Etude de tronçons :
Tronçon 1 : 0 ≤ z ≤ l 1

M fy =0 si z=0
M fy =R Ax . z=
{ M fy =−135894,704 si=l 1

Tronçon 2 : l 1 ≤ z ≤ l 1+ l 2

M fy =R Ax . z−F r 1 ( z −l 1) = M fy =−135894,704 si z=l 1


{
M fy=−351771,805 si=l 1 +l 2

Tronçon 3 : 0 ≤ z ≤ l 4
M fy =0

Tronçon 4 : l 4 ≤ z ≤ l3 +l 4

M fy =0 si z=l 4
M fy =−F r 2 ( z −l 4 ) =
{ M fy =−351771,805 si=l 3+ l 4

 Couple transmis
Tronçon 1 : 0 ≤ z ≤ l 1

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 40
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
M t =0

Tronçon 2 : l 1 ≤ z ≤ l 1+ l 2
dm1
M t =F t 1 =396,207 N . m
2000
Tronçon 3 : 0 ≤ z ≤ l 4
M t =T 3=396,207 N . m

Tronçon 3 : 0 ≤ z ≤ l 3
dm2
M t =F t 2 =396,207 N . m
2000
 Epure des moments
 Moment fléchissant M fx

 Moment fléchissant M fy

 Moment de torsion M t

E. Vérification des arbres


Les arbres sont vérifiés aux sollicitations de torsion et flexion par le critère de Von Mises.
a) Arbre 2
Le calcul de la contrainte de Von Mises est donné par la formule suivante :
2
σ e = ( k σ f )2+ 3 ( kτ )

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 41
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
Dans le cas le plus critique, k =2
 Calcul de la contrainte normale de flexion σ f

|M x| d p |M y| d p
σ f= +
Ix 2 Iy 2

π dp4 32
¿ I x =I y = ⟹ σf = 3 [|
M x|+|M y|]
64 π dp

M x et M y correspondent aux valeurs maximales des moments fléchissant dans les épures des
moments.
Application Numérique  :
32
σ f= [ 32438,79+11806,834 ] σ f =10,51 MPa
π ×353
 Calcul de la contrainte tangentielle de torsion τ
M t d Ep
τ=
I0 2

π d p4 16
¿ I 0= ⟹ τ= Mt
32 π d Ep3

M t correspond à la valeur maximale du moment de torsion dans l’épure des moments.

Application Numérique  :
16
τ= 3
× 42,0907 τ=2,893 ×10−3 MPa
π × 42
 calcul de la contrainte de Von Mises σ e
Application Numérique  :
2

σ e = ( 2 ×10,51 )2 +3 ( 2 ×2,893 ×10−3 ) σ e=21,02 MPa

 Facteur de sécurité s
Le matériau de l’arbre choisi ici est 34 CrMo 4 avec Re =550 MPa
Re 550
s= = =26,165> 1
σ e 21,02

s>1, donc les sections de l’arbre calculé sont acceptables.


b) Arbre 3
 Calcul de la contrainte normale de flexion σ f
Application Numérique  :

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 42
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
32
σ f= [ 163787,563+59613,792 ] σ f =145,635 MPa
π ×253
 Calcul de la contrainte tangentielle de torsion τ
Application Numérique  :
16
τ= ×135,9443 τ =0,0176 MPa
π ×34 3
 calcul de la contrainte de Von Mises σ e
Application Numérique  :
2 2
σ e =√ ( 2 ×145,635 ) +3 ( 2 ×0,0176 ) σ e =291,27 MPa

 Facteur de sécurité s
Le matériau de l’arbre choisi ici est 34 CrMo 4 avec Re =550 MPa
Re 550
s= = =1,88>1
σ e 291,27

s>1, donc les sections de l’arbre calculé sont acceptables.


c) Arbre 4
 Calcul de la contrainte normale de flexion σ f
Application Numérique  :
32
σ f= [ 293146,367+351771,821 ] σ f =39,483 MPa
π ×553
 Calcul de la contrainte tangentielle de torsion τ
Application Numérique  :
16
τ= 3
×396,207 τ =7,347 ×10−3 MPa
π ×65
 calcul de la contrainte de Von Mises σ e
Application Numérique  :
2

σ e = ( 2 ×39,483 )2 +3 ( 2 ×7,347 ×10−3 ) σ e =78,96 MPa

 Facteur de sécurité s
Le matériau de l’arbre choisi ici est 34 CrMo 4 avec Re =550 MPa
Re 550
s= = =6,965>1
σ e 78,96

s>1, donc les sections de l’arbre calculé sont acceptables.

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 43
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
VI. CHOIX ET VERIFICATION DES ROULEMENTS
Ici nous allons choisir le type de roulement utilisé pour l’appui de l’arbre, puis la grandeur et
enfin vérifier leur durée de vie.
Pour une transmission à engrenage cylindrique à denture droite et une transmission à chaîne,
les arbres sont soumis à des efforts radiaux importants et aucuns efforts axiaux, de plus le rapport
l
<10 (avec l la distance entre les appuis et d le diamètre moyen de l’arbre), donc les roulements
d
rigides à une rangée de billes à contact radiale seront utilisés.
Le type de montage que nous allons utiliser est : le montage à roulement menant et roulement
libre.

a) Arbre 2
 Diamètre du tourillon
d p=35 mm

 Données

n2 =1455tr /min

F r 1=|R Bx|=264,135 N

F r 2=|R Ax|=264,135 N

[ Lh ]=58078,8
F a 1=F a2 =F a =0 N
 Dimensions du roulement choisi
« Memotech de conception, P.183 » : roulement de la série 2
d=35 mm D=72 mm B=17 mmC=25,5 KN C0 =15,3 KN

Fa
 Calcul du rapport
C0
Fa
=0
C0

D’après le tableau de valeurs normalisées « Memotech de conception, P.182 » , on prendra :


Fa
=0,014 ⟹ X =0,56 Y =2,3 e=0,19
C0

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 44
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
 Charge dynamique
o Roulement 1
Fa1
=0< e ⟹ P 1=Fr 1=264,135
Fr1

o Roulement 2
Fa2
=0< e ⟹ P 2=Fr 2=264,135
Fr2

 Durée de vie des roulements (en millions de rotation)


o Roulement 1
3
C 3 25,5 ×103
L1 = ( ) (
P1
=
264,135 )
=899793,152

o Roulement 2
3
C 3 25,5 ×103
L2 = ( ) (
P2
=
264,135 )
=899793,152

 Durée de vie des roulements en heures


o Roulement 1

L1 ×10 6
Lh 1 = =10306908,96 heures
n2 ×60

o Roulement 2

L2 ×10 6
Lh 2 = =10306908,96 heures
n2 ×60

 Vérification des roulements


Lh 1 > [ Lh ] et Lh 2 > [ Lh ], donc le choix des roulements est correct pour l’arbre 2

b) Arbre 3
 Diamètre du tourillon
d p=25 mm

 Données

n3 =437,0682 tr/min

F r 1=|R Bx|=1364,160 N

F r 2=|R Ax|=747,369 N

[ Lh ]=58078,8
F a 1=F a2 =F a =0 N
18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 45
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
 Dimensions du roulement choisi
« Memotech de conception, P.183 » : roulement de la série 3
d=25 mm D=62 mm B=17 mm C=23,7 KN C 0=12,3 KN

Fa
 Calcul du rapport
C0
Fa
=0
C0

D’après le tableau de valeurs normalisées « Memotech de conception, P.182 » , on prendra :


Fa
=0,014 ⟹ X =0,56 Y =2,3 e=0,19
C0

 Charge dynamique
o Roulement 1
Fa1
=0< e ⟹ P 1=Fr 1=1364,160
Fr1

o Roulement 2
Fa2
=0< e ⟹ P 2=Fr 2=747,369
Fr2

 Durée de vie des roulements (en millions de rotation)


o Roulement 1
3
C 3 25,5 ×103
L1 = ( ) (
P1
=
1364,160 )
=5243,836

o Roulement 2
3
C 3 25,5 ×103
L2 = ( ) (
P2
=
747,369 )
=31888,919

 Durée de vie des roulements en heures


o Roulement 1

L1 ×10 6
Lh 1 = =199962,540 heures
n2 ×60

o Roulement 2

L2 ×10 6
Lh 2 = =1216016,138heures
n2 ×60

 Vérification des roulements

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 46
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
Lh 1 > [ Lh ] et Lh 2 > [ Lh ], donc le choix des roulements est correct pour l’arbre 2

c) Arbre 4
 Diamètre du tourillon
d p=55 mm

 Données

n3 =145,4954 tr /min

F r 1=|R Bx|=8029,627 N

F r 2=|R Ax|=3088,516 N

[ Lh ]=58078,8
F a 1=F a2 =F a =0 N
 Dimensions du roulement choisi
« Memotech de conception, P.183 » : roulement de la série 3
d=55 mm D=120 mm B=29 mmC=72 KN C 0=44,5 KN

Fa
 Calcul du rapport
C0
Fa
=0
C0

D’après le tableau de valeurs normalisées « Memotech de conception, P.182 » , on prendra :


Fa
=0,014 ⟹ X =0,56 Y =2,3 e=0,19
C0

 Charge dynamique
o Roulement 1
Fa1
=0< e ⟹ P 1=Fr 1=8029,627
Fr1

o Roulement 2
Fa2
=0< e ⟹ P 2=Fr 2=3088,516
Fr2

 Durée de vie des roulements (en millions de rotation)


o Roulement 1
3
C 3 25,5 ×103
L1 = ( ) (
P1
=
8029,627 )
=720,960

o Roulement 2

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 47
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
3
C 3 25,5 ×103
L2 =
P2( ) (
=
3088,516 )
=12669,163

 Durée de vie des roulements en heures


o Roulement 1

L1 ×10 6
Lh 1 = =82586,84 heures
n2 ×60

o Roulement 2

L2 ×10 6
Lh 2 = =1451267,299heures
n2 ×60

 Vérification des roulements


Lh 1 > [ Lh ] et Lh 2 > [ Lh ], donc le choix des roulements est correct pour l’arbre 2

VII. CHOIX ET VERIFICATION DES CLAVETTES


Nous utiliserons les clavettes à faces parallèles de type A.
Nous avons cinq clavettes sur notre transmission :
 Sur le bout de l’arbre 2
 Au niveau de l’assemblage roue E et arbre 3
 Assemblage arbre 4 et roue T
 Bout de l’arbre 4
 Bout de l’arbre 5
Les caractéristiques de la clavette sont : b × h× l
b: Largeur
h: Hauteur
l: Longueur

a) Clavette sur le bout de l’arbre 2


 Caractéristiques :
Le diamètre dans la zone d’assemblage vaut : d a =25,09 mm
D’après le catalogue des bouts d’arbre normalisés : b=h=5 mm, on choisit :
Clavette parallèle, forme A, 5 ×5 ×l
 Déterminons l par vérification de la résistance de la clavette en pression et au cisaillement
 Cas du matage

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 48
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
4 Mt 2
σ s= ≤ σ as σ as=90 à 120 N /mm
h lc d a

Prenons σ as =120 N /mm2 et M t =42,0907 N . m

l c =l−b car la forme de la clavette est de type A.

On a donc :
4 Mt 4 Mt
≤ σ as ⟺ l≥ +b
h ( l−b ) d a h d a σ as

4 × 42,0907 ×103
⟺ l≥ +5
5 ×25,09 ×120
⟺ l≥ 16,18: Condition 1

 Cas du cisaillement
4 Mt 2
τ s= ≤ τ as τ as=60 à 80 N /mm
bl d a

Prenons σ as =80 N /mm2

On a donc :
4 Mt 4 Mt
≤ τ as ⟺ l ≥
bl d a b d a τ as

4 × 42,0907 ×103
⟺ l≥
5× 25,09 ×80
⟺ l≥ 16,77: Condition 2
Condition 1 et condition 2 ⟺ l≥ 16,77, donc la longueur minimale de la clavette sur le bout d’arbre
doit être 17 mm.
b) Clavette au niveau de l’assemblage roue E et arbre 3
 Caractéristiques :
Le diamètre dans la zone d’assemblage vaut : d a =34 mm
D’après le tableau de dimensions normalisées des clavettes « Guide du dessinateur industriel
P.231 », on choisit :
Clavette parallèle, forme A, 10 ×8 ×l
 Déterminons l
 Cas du matage
M t =135,9443 N . m

4 Mt 4 ×135,9443 ×103
l≥ + b ⟺l ≥ +10
h d a σ as 8 ×34 × 120

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 49
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
⟺ l≥ 10,016: Condition 1

 Cas du cisaillement
4 Mt 4 × 135,9443× 103
l≥ ⟺l≥
b d a τ as 10 × 34 ×80

⟺ l≥ 0,019: Condition 2
Condition 1 et condition 2 ⟺ l≥ 10,016, donc la longueur minimale de la clavette doit être 11mm.
Ici, nous allons prendre l=¿largeur de la roue E, soit l=45 mm. La désignation de la clavette
est donc : Clavette parallèle, forme A, 10 ×8 × 45.
c) Clavette au niveau de l’assemblage roue T et arbre 4
 Caractéristiques :
Le diamètre dans la zone d’assemblage vaut : d a =65 mm
D’après le tableau de dimensions normalisées des clavettes « Guide du dessinateur industriel
P.231 », on choisit :
Clavette parallèle, forme A, 18 ×11 ×l
 Déterminons l
 Cas du matage
M t =396,2070 N . m

4 Mt 4 ×396,2070 ×103
l≥ + b ⟺l ≥ +18
h d a σ as 11 × 65 ×120

⟺ l≥ 18,018: Condition 1

 Cas du cisaillement
4 Mt 4 × 396,2070 ×103
l≥ ⟺l≥
b d a τ as 18× 65 ×80

⟺ l≥ 0,0169: Condition 2
Condition 1 et condition 2 ⟺ l≥ 18,018, donc la longueur minimale de la clavette doit être 19 mm.
Ici, nous allons prendre l=¿largeur de la roue T, soit l=45 mm. La désignation de la clavette
est donc : Clavette parallèle, forme A, 18 ×11 × 45.
d) Clavette sur le bout de l’arbre 4
 Caractéristiques :
Le diamètre dans la zone d’assemblage vaut : d a =40,9 mm
D’après le catalogue des bouts d’arbres coniques normalisés, on a :
Clavette parallèle, forme A, 12 ×8 ×l

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 50
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
 Déterminons l
 Cas du matage
M t =396,2070 N . m

4 Mt 4 ×396,2070 ×103
l≥ + b ⟺l ≥ +12
h d a σ as 8 ×65 ×120

⟺ l≥ 12,040: Condition 1

 Cas du cisaillement
4 Mt 4 × 396,2070 ×103
l≥ ⟺l≥
b d a τ as 12× 65× 80

⟺ l≥ 0,04: Condition 2
Condition 1 et condition 2 ⟺ l≥ 12,040, donc la longueur minimale de la clavette doit être 13 mm.
Ici, nous allons prendre l=¿largeur du pignon de la chaîne, soit l=62 mm. La désignation de
la clavette est donc : Clavette parallèle, forme A, 12 ×8 ×62.

e) Clavette sur le bout de l’arbre 5


 Caractéristiques :
Le diamètre dans la zone d’assemblage vaut : d a =57,75 mm
D’après le catalogue des bouts d’arbres coniques normalisés, on a :
Clavette parallèle, forme A, 16 ×10 ×l
 Déterminons l
 Cas du matage
M t =1099,5653 N . m

4 Mt 4 ×1099,5653 ×103
l≥ + b ⟺l ≥ +16
h d a σ as 10 ×57,75 ×120

⟺ l≥ 16,063: Condition 1

 Cas du cisaillement
4 Mt 4 × 1099,5653× 103
l≥ ⟺l≥
b d a τ as 16× 57,75× 80

⟺ l≥ 0,059: Condition 2
Condition 1 et condition 2 ⟺ l≥ 16,063, donc la longueur minimale de la clavette doit être 17 mm.
Ici, nous allons prendre l=¿largeur de la roue de la chaîne, soit l=88 mm. La désignation de
la clavette est donc : Clavette parallèle, forme A, 16 ×10 × 88.

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 51
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
VIII. CHOIX ET VERIFICATION DES ACCOUPLEMENTS
L’accouplement est destiné à relier un organe moteur à un organe récepteur. Le problème
majeur est de compenser les désalignements axiaux, radiaux et angulaires entre l’arbre moteur et
récepteur.
On distingue plusieurs types d’accouplement parmi lesquelles : l’accouplement élastique à
boulons, accouplement à flasque, manchon élastique toroïdale, manchons à came ou à disque, et bien
d’autres.
Pour notre machine, l’accouplement est situé au niveau de l’arbre moteur. C’est cet
accouplement que nous allons choisir et vérifier, en utilisant la procédure donné dans le cours
« Dimensionnement – Le choix des manchons vs 2019 »
 Données
T =42,0907 N . mn=1455 tr /min
 Couple moteur
T p=T . K

K: coefficient du mode de travail


Tableau.50 : K=1,38 pour un convoyeur à bande
Application Numérique  :

T p=42,0907× 103 × 1,38T p=58085,166 N . mm

 Choix du type de manchon


D’après tableau.51 des caractéristiques principales de certains accouplements de transmission, on
choisit pour notre cas, le manchon élastique toroïdale car n=1455 tr/ min<1500 et
T p< T pmax =0,75 ×106 N .mm

 Schéma préliminaire du manchon


Il comprend 02 parties et l’enveloppe élastique. Elle est réglementée par la norme GOST
20884-82.
Le critère de la capacité de travail du manchon est la solidité de l’enveloppe élastique dans la
section près de la borne. L’enveloppe se calcule selon la contrainte de cisaillement.
 Contrainte de cisaillement dans la section de la borne
2Tp
τ=
πδ D12

D’après Tableau.53 pour T p=58,08 N .m<T pmax=180 N . m et n=1455 tr/min< nmax =2000tr /min, on
prendra : D 1=200 et δ =12,5
Application Numérique  :

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 52
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
2 ×58,08
τ= 2
=7,395 ×10−5 N / mm2
π ×12,5 ×200
 Vérification
τ doit vérifier la condition : τ ≤ [ τ ] =0,4 MPa

τ 7,395 ×10−5
= =1,848× 10−4 <1
[τ] 0,4

τ ≤ [ τ ] , la condition est vérifiée. Donc le choix de l’accouplement est correct. Ses


caractéristiques sont :
mm
d D1 D L l δ GD 2 ( Kg . m2 )
28 38 200 155 203 60 12,5 0,089

IX. CHOIX DU LUBRIFIANT ET DU SYSTEME DE GRAISSAGE


Le choix du lubrifiant pour les engrenages se fait en tenant compte des paramètres
cinématiques, des paramètres de changement des engrenages, du type de changement et des
caractéristiques des matériaux constructifs.
Le paramètre important dans le choix du type de lubrifiant est la vitesse périphérique. Elle est
donnée par la formule suivante :
π d w 1 n1
V= ( m/s )
60000
 Vitesse périphérique sur la transmission E
π × 58,005× 1455
V E= =4,419 m/s
60000
 Vitesse périphérique sur la transmission T
π ×62,034 × 436,0682
VT= =1,416 m/s
60000
V E >4 m/s>V T . Donc le lubrifiant pour nos engrenages sera huile minérale ou synthétique, additives
ou non additives.
Le système par graissage ici est par immersion car les vitesses périphériques sont ¿ 12 m/ s. Le
système de graissage par immersion ou barbotage est très efficace, car la roue doit pénétrer dans
l’huile
X. CONSTRUCTION DES CARTERS ET DESSIN DES ARBRES ET ROUES

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 53
DIMESIONNEMENT DE LA TRANSMISSION D’UN CONVOYEUR A
BANDE
Le carter du réducteur fixe la position relative des arbres et implicitement celle des roues
dentées. Donc pour assurer un meilleur engrènement, on a besoin d’une bonne rigidité du carter.
Notre carter est réalisé en deux morceaux afin de monter facilement les arbres, les roues et les
roulements : le carter inférieur et le carter supérieur.
Notre carter est coulé en fonte (Ft 150, Ft 250 en norme) comme la plupart des carters, et
respecte les conditions imposés par la technologie de la fonderie et par l’usinage (cf Construction
industrielle P.65).

18 juillet 2020
Rédigé par : WATSOP & WOUKOUO Filière : TCI4 – CM 54