Vous êtes sur la page 1sur 22

Traitements électrochimiques

pour la réhabilitation du béton armé


¾Déchloruration
¾Réalcalinisation

Journée d’informations « Club CDOA »

Intervenant : V. BOUTEILLER (LCPC / FDOA-


FDOA-SDOA) Date : 15 dé
décembre 2005
Introduction et plan de l’exposé 1-Introduction

1- Enjeux : la corrosion des aciers dans le 2-Corrosion


béton est la première cause de
dégradation des ouvrages d’art
Fissures, tâches de rouille, épaufrures, carbonatation
perte de sections, aciers à nu

chlorures
2- La corrosion
Carbonatation
Chlorures
3- Réparations

3- Les réparations
Réalcalinisation réalcalinisation
Déchloruration

déchloruration
4- Chantier et mesures

5- Le Pont sur Le Loup 4-Chantier et


mesures

5-Pont sur Le
Loup
2
La corrosion résultant de la carbonatation 1-Introduction

pH du béton sain = 13 : les aciers sont passivés 2-Corrosion

Equation de carbonatation: Ca(OH)2 + CO2 Î CaCO3 + H2O carbonatation

Diminution du pH jusqu’à 9 : les aciers se dépassivent


chlorures

Schéma de corrosion des aciers dans un béton carbonaté :

3- Réparations

réalcalinisation

déchloruration

4-Chantier et
mesures

Formation de rouille, Corrosion de type généralisée 5-Pont sur Le


Loup
3
La corrosion résultant des chlorures 1-Introduction

Les aciers sont passivés dans du béton sain (pH = 13)


2-Corrosion

D’où viennent les chlorures ?


Des ambiances marines carbonatation
Des sels de déverglaçage
(Du gâchage)
chlorures

Les chlorures en concentration suffisante vont rompre le


film passif et attaquer l’acier
ciment CEM I, 0.4 % par rapport au poids de ciment (EN206) 3- Réparations

Schéma de corrosion des aciers en présence de chlorures réalcalinisation


FeCl2 Î Fe2+ + 2 Cl-

Cl- Film passif déchloruration


acier

4-Chantier et
Corrosion de type localisée avec piqûres mesures

5-Pont sur Le
Loup
4
Réparations 1-Introduction

¾ Réparation traditionnelle 2-Corrosion

¾ Traitements électrochimiques carbonatation


Protection cathodique
Déchloruration
chlorures
Réalcalinisation

3- Réparations
¾ (Inhibiteurs de corrosion)

réalcalinisation

9Courant imposé (anode et alimentation électrique)


9Courant galvanique (anode sacrificielle) déchloruration

4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
5
Traitements électrochimiques 1-Introduction

2-Corrosion
Documents Réalcalinisation Déchloruration
carbonatation

Brevets WO 87/06521 ou EP0200428 (CI)


PCT /NO87/00030 (CI) chlorures
2729694 (CG)
EP0723947 (CG)
3- Réparations
Spécifications FD CEN/TS 14038-1 (CI) -
techniques
réalcalinisation
Normes - -

déchloruration
Publications oui oui

4-Chantier et
mesures
Sociétés : RENOFORS, FREYSSINET, …FOSROC
5-Pont sur Le
Loup
6
Traitement de réalcalinisation 1-Introduction

Objectif : redonner au béton carbonaté son pH basique 2-Corrosion

Electrolyte carbonatation
Anode
+ Na+ Cl- H2O 2H2O -----> O2 + 4H+ +4e-
V chlorures
- O2 OH -

Armature - cathode
Réaction cathodique normale: O2 +2H2O + 4e- -----> 4OH- 3- Réparations
Surprotection: 2e- + 2H2O -----> H2 + 2OH-

¾ Mécanismes réalcalinisation
- Electrochimique au niveau des aciers (formation OH-)
- Electromigration et diffusion des ions alcalins de l’électrolyte
dans l’enrobage béton déchloruration

4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
7
Réalcalinisation 1-Introduction

Spécification technique 2-Corrosion


FD CEN/TS 14038-1
¾Alimentation électrique en carbonatation
courant continu (maxi 50V)
¾Courant < 4 A/m² de
surface d’armature chlorures

¾Enregistrement de la
charge en A/h
¾Fin de traitement pour 3- Réparations
densité de courant total =
200 A/m² de surface
réalcalinisation
d’armature
¾Efficacité du traitement à
l’aide de phénolphtaléine déchloruration
(coloration rose sur anneau
de 10 mm autour de l’acier
ou le diamètre de la barre) 4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
8
Réalcalinisation par courant imposé
(ex Renofors) 1-Introduction

2-Corrosion

carbonatation

chlorures

3- Réparations

réalcalinisation

Corrosion dans béton carbonaté


Continuité du parement et pose déchloruration
de l’anode
Projection de la pâte
électrolytique 4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
9
Réalcalinisation par courant imposé
(ex Renofors) 1-Introduction

2-Corrosion

carbonatation

chlorures

Connecteurs
Cadran alimentation courant
continu 3- Réparations

réalcalinisation

déchloruration

4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
10
Traitement de déchloruration 1-Introduction

Objectif : extraire les ions chlorure du béton d’enrobage 2-Corrosion

1 A/m²
carbonatation
Solution électrolytique

Treillis métallique chlorures


(anode)
Migration des
ions chlorure
Armature
(cathode)
3- Réparations

réalcalinisation
¾ Electromigration des ions chlorures depuis les armatures
jusque vers le parement béton (piégés dans l’électrolyte)
déchloruration
¾ Renouvellement de l’électrolyte (stabilité de pH et piège HCl)

4-Chantier et
mesures
(Pas de textes)
5-Pont sur Le
Loup
11
Déchloruration par anodes sacrificielles
(ex Freyssinet) 1-Introduction

2-Corrosion

carbonatation

chlorures

3- Réparations

réalcalinisation

déchloruration
Connexion aux armatures
Sablage HP du parement béton
et pose des baguettes 4-Chantier et
mesures
Application de la pâte
« régébéton »
5-Pont sur Le
Loup
12
Déchloruration par anodes sacrificielles
(ex Freyssinet) 1-Introduction

2-Corrosion

carbonatation

chlorures

3- Réparations

réalcalinisation

Pose de l’anode en aluminium déchloruration


Système d’humidification
Boitiers de contrôles 4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
13
Les mesures 1-Introduction

¾Observations visuelles 2-Corrosion

¾Épaisseur d’enrobage
carbonatation
¾Plan de ferraillage (détection des aciers)
¾Dosage de chlorures (potentiométrie)
chlorures
¾Profondeur de carbonatation (indicateurs colorés)
¾Dosage des alcalins (ICP ou SAA)
¾Cartographie de potentiel (Canin ou potentiostat) 3- Réparations

¾Vitesses de corrosion (GECOR, GALVAPULSE, Potentiostat)


réalcalinisation
¾Produits de corrosion (DRX, MEB)

déchloruration

4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
14
Le chantier 1-Introduction

¾Influences
Type de ciment 2-Corrosion
Porosité du béton
Epaisseur d’enrobage carbonatation
Durée du traitement
Intensité du courant
Nature de l’électrolyte chlorures

¾Ce qui est nécessaire


3- Réparations
Continuité du béton
Continuité électrique
Uniformité de la conductivité électrique réalcalinisation

Pas de court-circuit
Absence de couche isolante
déchloruration
Electrolyte adéquat
4-Chantier et
¾Risques potentiels mesures
Evolution de la matrice cimentaire
Fragilisation des aciers de précontraintes 5-Pont sur Le
Loup
15
Le chantier (suite) 1-Introduction

¾Essai préalable sur zone d’essai pour déterminer la


2-Corrosion
durée du traitement

¾Réception carbonatation

Dosage de chlorures
Pulvérisation de phénolphtaleine, thymolphtaléine chlorures
Dosage d’alcalins
Cartographie de potentiel de corrosion
Mesures de vitesse de corrosion 3- Réparations
Nota : Densité de courant et durée ne sont qu’indicatifs. Pas
d’information sur la repassivation.
réalcalinisation

déchloruration

4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
16
Le Pont sur Le Loup 1-Introduction

Construction de 1945 (réparation en 1976) 2-Corrosion


Pont en béton armé (longueur 75.60 m, largeur utile 29.5 m)
6 travées indépendantes (14 poutres) carbonatation
4 tabliers (2 chaussées et 2 trottoirs)

chlorures
Le projet :
Réparation électrochimique des tabliers de chaussée aval
3- Réparations
travées 6 (8m) et 5 (14m)
Poutres P08 à P12
réalcalinisation

déchloruration

4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
17
Le Pont sur Le Loup 1-Introduction

2-Corrosion

carbonatation

chlorures

3- Réparations

réalcalinisation

déchloruration

4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
18
Le Pont sur Le Loup 1-Introduction

Résultats des essais de 1996 (travées comptées à partir de la rive


gauche) 2-Corrosion

Résultats des essais de 1999


carbonatation
¾Travée 1 (6)
Chlorures libres hourdis 0.049% 1 cm (P10)
entretoises 0.12% 2cm et 0.16% 3cm (P10) chlorures

poutres 0.12% 3cm (P10), 0.13% 3cm (P11)


¾Travée 2 (5)
3- Réparations
Potentiel libre 20% passivation et 80% d’enrouillement possible (P12)
Enrobage < 3 cm (P12) réalcalinisation
Carbonatation ? (45 mm en travée centrale)

Chlorures libres > seuil sur 2 cm (P12)


déchloruration
Chlorures libres hourdis 0.031% (P10), 0.069 % 2 cm (P11)
entretoises 0.11% 1cm et 0.08% 3cm (P10) 4-Chantier et
poutres 0.07% 2cm (P10), 0.07% 2cm (P11) mesures

(seuil en chlorures libres : 0.056% béton ou 0.4% ciment EN206)


5-Pont sur Le
Loup
19
Le Pont sur Le Loup 1-Introduction

2-Corrosion

carbonatation
Lot 2 Lot 1

chlorures

3- Réparations

réalcalinisation

déchloruration

4-Chantier et
Réparation Courant imposé Courant galvanique mesures
traditionnelle
5-Pont sur Le
Loup
20
Le Pont sur Le Loup 1-Introduction

¾ les CCTP sont rédigés 2-Corrosion


¾ des essais ont été proposés
carbonatation

chlorures

3- Réparations

réalcalinisation

déchloruration

4-Chantier et
mesures

5-Pont sur Le
Loup
21
Merci

pour votre invitation

et

pour votre attention

22