Vous êtes sur la page 1sur 20

L-'-*"t-.

'

Système d'information géographique

Nom &Prénom :

Groupe ...:3 eme


Licence hydraulique

Question 1

Donner la définition des systèmes d'information géographique

citer les domaines d'application des systèmes d'inforrnation géographique

citer les modes de représentation de l'information géographique sur slG

Application
La ville d'ouargla souhaite créer un nouvel hôpital universitaire dans une zone
n'étant pas encCIre anrénagê§, te bureau d'étude qui vous emploie est mandaté
pour crée un système de protection contre !'inondation. Une partie de la phase
de l'étude préliminalre se fera à l'alde de !'outil ARC MAP pour une question de
rapidité et de simplicité de la situation" Nous donnons une carte récupère à partir
de le USGS sous forrnat Raster nommé

on vous demande de géoréférencées la carte de ra zone d'étude .


L\
-*

Système d'i nformation géographiq ue

Nom &Prénom :

Groupe ...:3 e'e Licence hydraulique


Question L :
Citer les sources de données sous format Raster

Qu'est-ce qu'une donnée Raster ?

Donner Ia définition des 51,51!mes d'information géographique

Application N 1

La ville d'Ouargla projette de modifier le plan d'affectation d'une partie de son territoire
sur une surface de 100 hectares.Dans la nouvelle situation, une étude pour la
réalisation d'un ouvrage de rétention pour laminer les crues est primordiale. Vous êtes
chargé(e) de contrôler le dimensionnement. Nous donnons une carte nommée
ouargla.jpg récupérer à partir de google earth sous format JPG. On vous demande de
géoréférencées la carte sur I'outil ARC map
T

3eme licence Hydraulique groupe 2

Système d'information géograptrique

Corrigé type d'examen

Citer les sources de données sous format Raster (3)


. Photographie aérienne :
. Images satellitaires :
. Cartes et plans scannés :
Qu'est-ce qu'une données Raster ?(2)

' Mode raster Le monde réel est représenté par une division régulière de l'espace
en cellules (pixels) selon un maillage défini. A chaque cellule correspond une
valeur.
Donner la définition des Systèmes d'information géographique (3)

Un SIG est un système informatiqüe de matériels, de logiciels et de processus, conçu pour


permettre la collecte, la gestion, la manipulation et l'affichage des données à référence
spatiale en vue de résoudre des problèmes d'aménagement et de gestion

Travaux pratique (12)


3eme licence Hydraulique groupe 1

Système d'information géographique

Corrigé type d'examen

Donner la définition des Systèmes d'information géographique (2|

o Un SIG est un système informatique de matériels, de logiciels et de processus, conçu


pour permettre la collecte, la gestion, la manipulation et l'affichage des données à référence
spatiale en vue de résoudre des problèmes d'aménagement et de gestion

citer les domaines d'application des systèmes d'information géographique

Quelques domaines d'application des SIG :(3)


Domaine de I'urbanisme : Construction des plans d'occupation des sols d'une ville. A
chaque lot de terrain, nous pouvons lui associer une base de données. Ces bases de'
données rattachées aux diverses cartes géologiques réalisées, peuvent contenir les
informations suivants : le numéro du lot, la surface du lot, le périmètre du lot, la nature
juridique du terrain, l'affectation, Ies informations d'urbanisme, ....
Domaine du génie civil : Construction du SIG du patrimoine d'ouvrages d'art d'une
wilaya donnée. Une base de données peut être rattachée à ces ouvrages sur une carte
d'état-major. Ces bases de données peuvent contenir les informations suivantes : les
coordonnées de l'ouvrage d'art, le nom du site, la description de l'ouvrage, années mise
en service, données sur structure, le nom du gestionnaire, état de vieillissement,
pathologie, ...

Domaine de l'hydraulique : Construction du SIG du réseau d'assainissement d'une ville.


Chaque tronçon de conduite est identifié par une base d'information qui contient les
données suivantes : la longueur du tronçon, matériau de la buse, diamètre de cette
canalisation, entreprise de réalisatrice, année de mise en service, gestionnaire, état de
vieillissement, pathologie, ...
Citer les modes de représentation de l'information géographique sur SIG avec Ia définition
{3}

Mode raster Le monde réel est représenté par une division régulière de l'espace en
cellules (pixels) selon un maillage défini. A chaque cellule correspond une valeur.

Le mode vecteur :Dans le modà vecteur, les informations sont regroupées sous forme de
coordonnées x,y'Les objets de type ponctuel sont dans ce cas représentés par un simple
point. Les objets linéaires (routes, fleuves...) sont eux représentés par une succession de
coordonnées x, y. Les objets polygonaux (territoire géographique, parcelle...) sont, quant
à eux, représentés par une succession de coordonnéesdélimitant une surface fermée. Ce
mode est généralement utilisé pour l'utilisation de données discrètes
Travauxpratique
I f »\
Liniversiter Kascli Nlerbah - Ouargla 23 lër'ricr 2019
I-'aculté des Sciences appliquées
I)éparter-nent d'hr,'clraLrlic1ue e1 c1e
-qc!nie
civiI
3è'"' année I lyclrar-riiclue; Acadérniqr-re.

Contrôle de rattrapage en M.D.S.

Exercice I :

Un échantillon de sol a une masse cle 129,1 g et un volume de 56,4 cm3.

Lamasse des grains solides est de 127,5 g" lepoids volumique des grair-rs solides est de 2,7t1m3.

On demande :

1) La teneur en eau cù.


2) L'indice des vides e.

3) Le degré de saturation S.

4) La teneur en eall du sol saturé tù.o,.


5) le poids volumique du sol saturé ÿ.n1 .

Exercice 2:

Dans un perméamètre, on place deux couches de sol

de perméabilités différentes. Pour lequel :

A:1m2 Kr:5.10-am/s Kz:l0-am/s .

l) Déterminer la charge de pression, de position,


La charge totale et les pertes de charge atx points
A, B et C de l'échantillon.
2) Estimer la vitesse superficielle et la force d'écoulement
volumique.
Exercice 3 :

Des essais Proctor normal ont été réalisés et ont permis de dresser le tableau ci-dessous.

@ (%) 10,7 12,1 13,8 75,4 76,7 17.7

y,1 (KN /m') 16,2 17,7 18,8 18,8 I 8,1 n,0

1" Tracer la courbe de compactage Proctor.


2. Quelle serait la teneur en eau optimale de compactage à adopter.

3" Lorsque le sol a : y:18/ kN/m3 , yo : 17 kN/m3 et V:l rn3.

Déterminer le volume d'eau à ajouter pour être à l'optimr-rm Proctor.

Bonne chance
Dr.H. Maouche
Ë""|ft =W,,'=,&,
^{
exo4.
---:-
.i
1,)
(KN,'rÿJ
a

2;1e L-, , ü, fi,i


'f
= + _- x,zB1b\* .,..,Cîld) *ü5't1/

er$ = o,z5î
e- Jo,*!9
7t sr= #- $- = o161 J-q+ft
"fi
r);' i^,î:"J' 5",§* \nlw /*t,t , '( _l = ,lïy
wr'fJ'Q
A-
l=KCI,z. l
ôtu æ'/
orl
L) P.inl .^_) - \.rJJ-: -14.=,4,4tnJ
g/
.

. opt-
. e'"pt
\^!
ulffn-= ot.lqL - A+ -- 4,+lzl
qloulo "f lnT.
^-) ,n{*cqouFcr \Âl_ wo,
\N,j = o,âlz- trnl
.,V J*"t"
,.,(r,' - wjà"'b'
%,*W, à=+Aq o..,O.rG
'0 **
r
er-) V*o-
?

= Oro+Yz #
ru
: f" )-v = a*-»Yÿ-ÿ
ô-)

s) )
,
^tà:
^oo*@
,i]
r"'\ \:_i r
MINISTERE DE L'ENSEIGI\EMEI{T SUPERIEUR
ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

IJniversité KASDI Merbah - Ouargla


Faculté des Sciences Appliquées
Département Génie civil et Hydraulique

Module : Hydrologie. Licence 3"'" Année Hydraulique


Date : Janvier 2019.
Durée : 1.5 heure

EXERCÏCE I (05 points)


1" Dans quel cas la série des pluies ou des débits est homogène,2. Par qr-relle méthode peut-on
vérifier l"homogénéité de la série hydrologique,3. Citer les méthodes qui sont utilisées pour
mesurer les débits des cours d'eau, 4. Donner la reiation qui existe entre la période de retour
T et la fiéquenceF, 5. Quelle est la différence entre la corrélation positive te la corrélation
négative

EXERC{CE points)
2 (05
14
A partir de la courbe de pluie totale présentée ci-contre
Déterminer: 4)
- f intensité de pluie maximale ;
- l'intensité de pluie minimale ; Ë lU
- l'inter-rsité de pluie moyenne H
üa
\ÊJ

=
EXERCTCE 3 (05 points) =o
$
êJ,
A partir la droite de Henry (loi normale), calculer 1e débit de
cle
û-
période de retour T = l0 ans si le débit moyen Q = 70m3 I s et z
l'écart type ou = 5m3 I s
0
La variable réduite de Gauss est présentée dans le tabieau 0 2 4 6 I 10
suivant :
Temps en heure

au

ldépassement 80 90 95 99
I F.VD %
fÿ*iurrr. .dduite de 0 .84 1.28 l.64 2.32
I cuu* Z

EXERCICE (05 points)


_4
Tracer i'hydrogramme de crue à partir de données suivantes:

(x) Temps I 0 2 -) 4 5 6 7 9
heure
(y) Débit Q -) 5 1 6 5 4 3 I
t
,r, L,

4.1 l)onner les noms des secteurs de l'hydrogramme de crue


4.2 Donner les valeurs du temps de montée et de décrue (descente)
4.3 Calcr-rler ie volume maximal de la crue.
] MINISTERE DE L'ENSEIGNBMENT SUPERIEUR
ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE I

{Jniversité KÀSDI Merbah - Ouargla


Faculté des Sciences Appliquées
Département Génie civil et Hydraulique

Module : Hydrologie. Licence 3''"'Année Hydraulique


Date : Janvier 2019.
Durée : 1.5 heure.

CORRIGE TYPE
:

EXERCICE I (05 points)


1. La série des pluies ou des débits est homogène si elle ne comporte pas des er"reurs ; / r)
2. La méthode qui peut être souvent utilisée pour vérifier l'homogénéité de la série
hydrologique est la méthode des doubles cumuls : A.ü
3. Les méthodes qui sont utilisées pour mesurer les débits des cours d'eau sont les
lirnnimètre, les limnigraphes, jaugeage au moulinet et les méthodes hydrauliques ;1. C
4. La relation qui existe entre la période de retour 7 et la fréquenceFest la suivante:
,

T=-L; Cl
1

F
5. l,a difference entre la corrélation positive et la corrélation négative est la suivante :

Pour la comélation positive le coefficient de corrélation À > 0, pour la conélation


négative 1È{ 0 0{

EXERCICE 2 (05 points) 14

L L'intensité de pluie maximale :


12

. =lfM = l0-4 6 i.a


E 10
/,,,,,' = =6mntlhcurc;ll,\
5J I ;&a
2. L'intensité de pluie minimale rÉJ e

LP,4=
:

: = )§
al Z*O l=o.srr*theure;
lu,r,
z =o
{J

3. L'intensité de pluie moyenne :


ü,
9'l

E.
PJ,,,o,u
I - =*8 =l.5mmlheure. L§ 2
t t,,trrlr
0
0 2 4 6 8 10
Temps en heure
, \TvTIusTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
i ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
Université KASDI Mcrbah - üuargla
Faculté des Sciences Appliquées
Département Génie civil et Hydraulique

Module : Hydrologie. Licence 3"'Année Hydraulique


Date : Janvier 2019.
Durée : 1.5 heure.

CORRIGB TYPE

E,XERCICF,, 3 (05 points)

La droite de Henry (loi normale) est la suivante :

e, =0 + 2.,o,,
Pour p =10m3 ls et or, = 5m3 ls.
=10+52.,. QL ü, {
pour Z =l1ans -+ F =l = O. | -+ FND =l- F = 1-0.1= 0.9 =9OoÂ. rt,ü
10J
Pour IWD = 90o/o, on tire de la table Zto =1.28

DoncÇ,u = l0+ 5}rc =10+5x1.28 =16.4m3 l t . 3.@

EXERCICE 4 (05 points) B


7
4.1 Les noms des secteurs de 1'hydrogramme de g6
(9
crue sont : 1. la montée, 2. La pointe de crue, -E
EJ
3. La décrue (la descente), 4. Le débit O+
souterrain. fu-0 Or
.0,
oz^
4.2 - La valeur du temps de montée de la crue 1

t,,, =3heures ; A:D 0


- la valeur du temps de décrue (temps de 012345678910
descente) ta = |heurus . À.§
ltrtpt,feue

4.3 Le volume maximal de la crue est le


suivant :

v = e,xtil, +)*g^*xtu, =(r,.:*3600)+[],.nr"{:.:ooo)] = 48600m3 . /t.§


LJniversité l(asdi Merbah - Onerrgla I5 .jtinvier 201 9
Faculté des Sciences appliquées
Départenrent cl'hydraulique et cle génie civil.
3è'"' année Hyclraulique; Acaclén-rique.

EMD I en M.D"S"

Exercice 1 :

Un échantillon d'argile saturé a Lrne masse de 39.95 g. Après passage à 1'étuve la masse est rarnenée à

28/4 g .Le poids volumique des glains soiides est de 2,69t1n3.

On demande :

l. La teneur en eau cù.

2. La porosité n.
3. I-e poids volumique yrut.

Exercice 2:

Soit le contenant de sol de la figure suivante. Por,rr lequel :


,1
K:5.1O-am/s, n:0,33, yrul :20KN/rn3
I
L: 4m , h,r:lm.
1. On suppose que h: 3m. Estimer la vitesse réelle d'écoulement. '$
2. Trouver la charge h qui produira un état de Boulance.
3. Calculer la force d'écoulement lorsqu'il y a Boulance.
1
Exercice 3 :

Des essais Proctor normal ont été réalisés et ont permis de dresser le tableau ci-dessous.

@ (%) ),0,7 12,l 13,8 15,4 16,J 17 ,7

y,1 (t<x /m') 16,2 17,7 18,8 18,8 18,1 ï7,0

l. Tracer la courbe de compactage Proctor.


2. Quelle serait la teneur en eau optimale de compactage à adopter.
J. Lorsque le sol a : y:18,7 kNlm3 , "{a: 17 kN/rn3 et V:l m3.

Déterminer 1e volume d'eau à ajouter pour être à I'optimum Proctor.

Bonne chance
Dr.H. Maouche
ü

i:
rJ

Tr
rù l,r,J

\
t'
.'r.*jè

:,§

I
.::l
.' irl
Epreuve en Hydrogéologie 3 "' année Hydraulique

Questions de cours (12 Pts ):


La loi de Darcl,"9 ,*'' , ''''"-r-*'t *,, f \;;r
**$--\ Ü
I Citer les conclition tl'application
du
de
,Ë),
K1 , ,i, b':L=
§b"tui-T ':
2- donner les déférences types perte de charge(4
L
,( Ï;^** 'A*
*ny
-{fu '5
,;l iq; - &*jli-.
-dl {1,t
\d*
1 :-
i
3- de quoi composé Le cycle de t'"n, {4 ,{ ,\
; i-- -i" ';' t ü* ,--r
J
{,-,
".-"Ç '; 1 .ziü fç!:
'* *'+'
" -rr

4 - quelle (s) la relation entre la perméabilité la porosité@ il*-J-1;i.: '*o"i Y*-r*l **;;\*<, " i:'
{"r-*-*: .*- - } ,, { "." ;**. ,r;
:.*
.**=',t t'-l
jf;!'-'*
U
5- quelle ( s ) les objectives de réalisation d'une carte piézométriUue ,,il;ïr
-ir, r".L Ë'
q."*È*""ffi^*ff
ü}-

Parie 2 : DéfTnir les terrnes suivantes t "r=.-#t.!, -.----"- -rj-


1- La carte piézométriqrfit,

2- Citer les caractéristiques morphologique d'une nappe libre avec un scfiéma


' *'îf" ï"iu , * j *--',-,,***-l r 'r**--i*,
'*

pts) rü '--!"/"*
Exercice :(6

Soit les mesures données par le tubleuu suivunt, effectuées pendant un essai de pompage par
puliers tle courte durée :

N" du palier I 2 3 4
o1
Débit pompé (m3/h) 42 ô/ 132 178

Rabattement (m) 0,81 2,01 3,53 6,47

ondemandede:
o-i;,,,'- -**ul ui:*, #
I- trucer lu courbe s ='-f (e) *.,f 6 W J . ,7'*'*-
.*
'u*' -t:'" .I
Qc. ü*
2- cléterminer lu valewr de débit critique ,;;.,.i; U*.Kf
3- déternriner le rabattement critique sc. ,,,& ç
'{.,** çs u',-, - ffiigiE'
4- trncer la courbe s /Q :-f (Q). 5 r, ; I *,,:"".:"+,
ÿ,:
-iljl g $j J*":*.
S- ctéctuire les cofficients de perte de churge A et B et donner l'équation donnant la pert7 d

churse. il f* # \j
\"j" F--'i u,---Ji
'*, \
réalisation
.\ donner un titre de cette courbe , interpréter et donner l'objective de
Exercice :(2pts)
*
:,---;.l.on Jl,g, )'-)) i.J'"'.-
'"r i __ÿ -' : ;" -"-t'1 ', !r.,,.,-*-.§r

-l il C$
€|:'
-Éc'
TBÛ

-
E *i.r;,

::o .â':,
-llr]
rtl Lr,!)§i
d i.a,rrrÈtr e cl e:= É m r-fttf,-f,
.r/"
*çt"{
Ëx g) -f ,k- L.r-rr"$trt ^,T'rÈ.1*- 'l* t b-h-
)ÿ- **&t-up ou çuo
?;:53 T"'"^'''Ê i
/' (*
'- .),j
)

UNIYERSITF" KASDI MERBÀH


- OUÂRGLA
FACULTE DE SCIENCES APPIJQUEES
DEPARTEMENT DE GENIE
CTWL Ëi ôi*n",nauLIQUE

pul4^.ri
Ëlq.l-CtùÉtrËjtt-r+^c+
"urc,i].| : ,ül .:L-rt; ,,l U (1
U4l u q; &; tjü r
;Ç_t .:,y14
èÊ d ,ût i/l_
â!4ô. uu u;l uw|,-rl" lut é1 )z,?t*,t!t or;u *
trÈi J Lta-LÀl ôlt .iô ç5le -btill _

JU! ;r*- 61,Jl .r g "+l,t,ilr Jÿ".*ll J J_ dti.,-


;#t .$ i"u:^Jt ii-!!tJq.î,,. JÉt LlÂ
f.LJ ,-"lc -,ru; dV e, _

:6yt J â*jJ.l f* ;*rr p


-\

-)

.,Uti JLdl 2005 üjruJt


-.ll.r,of ftî (3
.oyr31;,,. 2 ;:üt
ilt

i
.ùrLiJl é * Domainepubtichydrautique ot*lJ a*,,^Jl dÿryl ,,a U 3irl (4 t,

t" oro,rti*911 Ç3,"r.11 :!)\.!l .4 ;:[l


,uJ a,.etrL,yt 4,"#l rj>\,yt :16;rt!t
d
p

k
â
a
)()
.r-t
tr tr)
tn
q
q
â aa
\o oo
F-
\
\o F
ô,1 O O
N
cô cô ô.1
v! ôO .Y
U d
O *i q !!(§
L,
,7*
.of i1 > z t--
O
t- r- ,o
-i
O
oo
.+
co
oo
F- bô
'Àa c.I N O.^
:YJ
(r)

o a-'I tr-.
cO O ar ÈC
Êr()
.o (ü
F- .--
o
O
tr)
O c.l O
(r) rr)
Éà
k+ \o (.) N (.n c-.
Àq) oo È- c1
a
()L a oo \o oo O ()
'é il ()
C> O
sd
§":
:- .() oo c-l =q
o oo N
c'.1
ô.1
P
C$
o
a! ôJ tr) o\ O U
'o
mLr
-)
o q .5 Ê
li() o oo ={- O (_) '4
U! F- v o\ r/-) oô
ô.1 =i- a !9 .= c-.
)û .68 rvÈ
-
6)
0-) (a)
s
ra)
c.r
co
o\
N F\
\c)
o\ -.#
op> .9p
r .a
!
<§Li F) CN \/ (u
ô .Q) (ü
Éobo
xa a)
O q (J'O :, .F
5() oo O \o oo
+ e(J!
!î'i ()
à ô.1
c.l
O
ÿt--r o'\
U) oo v'U
^

-O
oc)
Ê>,
0.)
;q !2 o-l
u^ tr)
r<
() ô.1
O (J§l=t/)
È
,rF tr) w ra) oq
a
.O O rr) C..l ci U U
.88
oo -
E
Vf oo r< tr--
o()
U)-(]) a
o
6
c.)
P + tr) \
ta)
lvpH0)
-çtv.bO
,*ru
s
t---
=s à o\
oô N
\o
o \o -rt 6l
vu(rv
o)H.j.j3i
d ch

o) N o t-- v1 ! (L) rrt


aO rô .o O ca O t-- ^i
ca w oor
.2-
ô.1
t! \f, N tr-- t- U)
o
tar
() r..1 lr ()
(ü()
O
tr
N (--
--'=
ÉiI v I
u)

O F-- oo /
(JE
Ld
ts, c1 ô'l I-r \o
()
Ë N ^ tr) LoE
5.o)
C)
É
:- -.1

(") È r,Ë()È .cJ

>= a
U)

o
o U)
() (n
o ()x
!dâ)!
ü o
E (.) C)
ê.*U
ÈE di
"
t( oJ
(.)
a
l.r
otr
O-
è.9P )0 E
X
(.) cô (§(J x M
w5H i:
oq
LU
t< o ()
>,Ê o\ th
6) o0) UD.Uk
()"d
-u)
ti a)
O* li
ti
r< ij
U)
() V)
() Éo.)ê
cü «J

(n a 0) o
a ()C§
.raôP*
P=c)
û^AA
.üo o o
.() E .(J o

() li0)
l-r
a t
'Ë è
*<0.)()
(-) 0)

à
t< .c)
9r H
--
C) (u
P
À
CB
'O)
ô. 0) t-. Ér o\ H
a
//-/y- =t
ts-i o
k
=0)o)a,)))
arcd-/
P (ud
clu EEo
'-r: cô .+
bo !*= o l^ËLULU
Ë('0i ;i ;i\J
.c) !e (,-d v
lr> (()
-. o
C!
0)
.'l tr otr*,il.
L v r-t
o dq o
§E i'{X
) .n I4t L!
o
$r
Pro () È U X
o CÉ l4l
X l-.1 ôl =
rYl

-;' ,;,
I'.{ .' a l
C)
tr
,L) .o
bo
È
z
O
o
:* o
a
(.) o
ti
Sr
.o
C)
o
n\o
(.)
g
Clf)
o^t
Oe
C)
(n z
Êd
PO
() t)
ÊÊc) *
atÀ
0)C)
v .a .o
li :)
Ê.àiA--
Y-IAO
â. (, ().= ct
-q co z
i:
(.)
t-<
.a)

4ôo
L9È
\ H

a0)
o o
)d 9E
.Ê )= o.)
)
d

'iû
*oJ
z
ËX
l-r
à()
())-
È
d
ûu
t-.1 C):
!H
cüCÉ
IJ
à U
0)X
d
ts- z
r! *û
oii
LU
^)()v (ü

-o
tuu
.= à z
ûd
x:
() 6Ë
lrd
U I-r
TY
g
'.=
c
:i !v
a
z
C) o'C
a 'C-)
C) I
v)
() 5 0.)
.U t/)
li
+
ko -rt
C)
d
5.() Z z
c)
()
*-r .b
.0)v
ô- -e Eesorre
Êô
Èà md
P! o.=
-;
t)
ÿd
eumlo^
8.9 d6 a {_,
-= .Èi o-)

.
g!- I
;+
OTJ
^a
do

9E'
L
d Eo:*.=.!
=c§E:;-Y
'i*i-O:a
usoJJe.p
'U E.9 o.r'1 !F
(hO eso(
5L/atsû
aa3'Yog ÊLrl
'rt LU
\0)
a
E:.qo= ':6c) (eq)
ËË HE* V
/nÈ
ii'Ë bO
a
eceJrns
^. '+(

YuJr:ioloia: l=
i=î
H^= o Ê !D'. \,^'J,,io o
= d. â E
-."'E.a "Ea)(§
=
P-À

.t4 a ˧
tt^(Jt-/1v^L d) (§?1
>.0)
*\(J-\.1-cÉ RT E
'kd)
É'o ra ü)
a
(.)
14
a.'V0F,^.ôdg v^oo
v-o c:),o
ïlr 8 s .ü'S -q Ê o
9i ;J (J

,E E ; E § § .. É
.LV
UTilHCJd*o,) ,l
E§50
'E.= î Ë.Ë .e'9 ts O -l d t-,r .,Ê JE Jê êÊ JÊ

>DÈâôââ3
JÈd-uÀ,(9)^
flniversité Kasdi Merbah Ouargla
Faculté des sciences appliquées
Département d'hydraulique et de Génie civil

3 'n'' hydraulique

EMD : hydraulique générale II

Exercice N"0L: (07p)

Déterminer la largeur b du fond d'un canal trapézoidal et la vitesse moyenne v de l'eau,


a)" si le Débit
= 1oz,o0m'/s, la pente du fond i=0, 0006, la pente des berges m=1,0 et la rugosité n=0,025 la
ù
hauteur d'eau h=l_.2 m/s;
Calculer la surface et la vitesse d,écoulement

la rgeu r surface périmètre rayon Chézy a


b
I
p Rh C JÏ
L

2,5
3
3,s
4

Exercice N"02: (06p)

Déterminer les paramètres (largeur du fond et la hauteur de l'eau) de la section liquide du canal
trapézoÏdal, siQ=19.6 m3/s, n=0.025 et la pente du canal l=0.0007, fruittalus m=1, la vitesse d,écoulement
V= L.30 m/s

Exercice N"03: (07p)

Trouver les caractéristiques de la section la plus avantageuse d'un canal rectangulaire


transportant un débit de L0 m3/s sous une pente de 0,0001-. Le coefficient de Manning
est pris
égal à 0,019.
Université Kasdi Merbah Ouargla
Faculté des sciences appliquées
Département d,hydraulique ei de Génie civil

3 t'nt hydraulique

EMD : hydraulique générale II

Exercice N"01: (07p)

Déterminer la largeur b du fond d'un canal


o^ trapézoTdal et la vrtesse moyenne v de l'eau, si le Débit
tOZ,Oîm'ls, ta pente du fond i=0, 0006, la pente
i= des berges m=L,0 et la rugosité n=0,025 la
hauteur d'eau h=1.2 m/s ;
Calculer la surface et la vitesse d,écoulement

*-a-\
la rgeu r
b
surface périmètre
p
rayon
Rh
Chézy /a
l=
1 2.64 4.39 0.60 36.74 7W9 069162834
2 3.84 6.16 4.62 36.97 1_1.2.1,3 0.71523265
3.5 5.64 8.59 0.66 37.29 3.74.41
4 0.74A09394
6.24 9.37 0,67 37.38 L90.39 0.74737488
4.5 b.84 10.13 0.68 37.47 210.60
I.71 0.75418223
3.492 5.66 0.62 36.91 1.01.22 0.71000519

250.00
y . 38 705x + 35.628

200.00 R'? = 0.9998

1 50.00

1 00.00

50.00

0.00

8=1.71. m C9
V=0.71m/s
e)
Exercice N"02: (06p)

Déterminer les paramètres (largeur du fond et


la hauteur de l'eau) de la section liquide du canal
trapézoidal, si Q=]9.6 m3/s, n=0.025 et la pente du
canal l=0.0007, fruit talus m=1, la vitesse d,écoulement
V= 1.30 m/s
, *-:--l
tt
\ ^\
\ \
\/-_____-/

Vitesse
1.-
= V = kR,,r,.,/l = 1R,,"-tJI
n
33
R :r-y:) I /nV \:
= ' (t<JrJ
_tl
(.ü,
- Rt, = t.JO m cl]
n 1 a.
-
La section mouille V
o
=S=11=15.1 mr
V
. S=bh+mh2
S=bh+h2 =15.1 m2
Le périmètre mouille
@
+D S
,R -, rl.l tn
+1,._
n

=b+21r.,[+nf
P,n

1, =b +Z"Eh:11.1 m

Solution du système: b=

EXercice N'03: (07p)

Trouver les caractéristiques de la section la plus avantageuse d'un canal rectangulaire


transportant un débit de j_0 m3/s sous une pente de 0,0001.
Le coefficient de Manning est pris
égal à 0,019.

R,',2
=h
o
"/i*- -rrl) er b=2h(^Æ+m:-m)
s= h'(2
Sectionrectangulaire= m=0 = A=2h2
I ^, .Jrr:,S=:.1
1 /h\'/ .Jt.zn.
Q=-.R;
1 :i
n \2/ =
*)'= z,rm@
= m=0 =
Sectionrectangulaire b=2h=2x2,77 =5,54m