Vous êtes sur la page 1sur 2

00009 interieur2011 8/11/10 16:19 Page 135

TRANSFERT SUR PAULE DE VIGUIER POUR


HÉMORRAGIE DU POST-PARTUM ET PROJET
D’EMBOLISATION ARTÉRIELLE ÉVENTUELLE

« Un état hémodynamique instable contre-indique le


transport vers une autre structure et conduit à une
chirurgie d’hémostase sur place » CNGOF

Appel pour demande de transfert

Au SAMU: Organiser une conférence à 3 ou plutôt à 5 !


- L'obstétricien de garde senior  tel 05 67 77 13 31 et
l'obstétricien demandeur
- Médecin sénior SAMU
- L'anesthésiste-réanimateur de garde de la maternité: pour
Paule de Viguier  05 67 77 12 51 et l'anesthésiste
demandeur.

Faire préciser:
-Voie d’accouchement (césarienne, voie basse)
-Historique de l’hémorragie : étiologie suspectée, Syntocinon
(h, quantité), Nalador (h et quantité), dernière révision
utérine, ...
-Pertes : quantifiées en millitres
-Monitorrage de l'hémoglobine et de l'hémostase: Dernière
Hb (hémocue, labo) et évolution ; bilans de coagulation :
TP/TCA/fibrinogène
-Groupe – RAI (emporter carte+++)
-Transfusions éventuelles (passées, en cours ou prévues...)

27

137
00009 interieur2011 8/11/10 16:19 Page 136

Préalables avant de réaliser le transfert

- Patiente stabilisée (attention à la tachycardie)


- 2 VVP de bon calibre (16 G si possible)
- Hémocue récent
- Sonde urinaire à demeure
- Prévoir produits sanguins labiles surtout si trajet long (0- ou
adapté)
Consentement au transfert de la patiente (si possible écrit)

Pendant le transport

-Surveillance scoopée, surveillance des pertes, suivi hémocue,


pantalon anti-choc possible si besoin.
-Transfusion CG, +/- PFC, plaquettes, fibrinogène
-Massage utérin à poursuivre sans discontinuer
-Poursuite des traitement en cours :
Nalador à la SE (débit maximum : 50ml/h pour la
première ampoule, deuxième ampoule sur 3h, troisième sur
12h) ; Contre-indications : coronaropathie, insuffisance
cardiaque décompensée. Prudence si patiente sous
Noradrenaline.
Syntocinon : au début de l’hémorragie ; surtout en
relais du Nalador si dose maximale atteinte : 10 UI/h

Orientation de la parturiente à PDV directement au bloc


accouchement dans la grande majorité des cas : prise en
charge par l’anesthésiste et l’obstétricien sur place

A l'arrivée décision collégiale entre anesthésiste,


obstétricien, et radiologue pour conduite à tenir.

28

138